French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Ven 19 Nov 2010 - 22:17

PDF - L'enfant sauvage

Voici ma nouvelle fic, beaucoup plus longue que la précédente, elle n'a rien à voir avec "Joyeuse Saint Valentin mon amour" leur seul point commun est qu'elles se déroulent pendant la saison 3.

Disclamer : Les personnages de cette série ne m'appartiennent pas et je ne tire aucun bénéfice de leur utilisation dans cette histoire.

Note : Ce premier chapitre est un peu court, mais il s'agit d'une "mise en bouche" ^^


***
Vendredi matin, 7h00, un réveil rencontra brutalement le mur de la pièce. Son crime : avoir réveillé les occupants de ladite chambre. Triste fin pour cette merveille de technologie.

Y : Tu sais Kévin, si tu continues à faire voler tous les réveils qui ont le malheur de fonctionner, on va finir par prendre un abonnement pour pouvoir en avoir des moins chers.

Kévin, encore un peu ensommeillé se tourna vers son compagnon.

K : Humm....je sais, mais je suis encore nase.

Yann eut un sourire amusé.

Y : Et bien mon chéri il faut dormir la nuit.

K : Moi je veux bien, mais un capitaine de ma connaissance m'a tenu éveillé jusqu'à très tard dans la nuit

Y : Ah oui, il a osé ? Comment s'appelle t-il que j'aille lui dire ma façon de penser.

K : Je ne savais pas que tu te parlais à toi même

Les deux amants s'embrassèrent et Yann se leva et tira son compagnon par la main

Y : Allez debout, tu n'as qu'à prendre la salle de bain le temps que je prépare le petit-déjeuner.

Kévin alla donc prendre sa douche et Yann prépara le petit-déjeuner. Cela faisait maintenant un an qu'ils habitaient ensemble et ils avaient prit des petites habitudes. Au début Yann avait eu peur de se sentir prisonnier de cette vie de couple, mais il s'était rendu compte que de savoir que quelqu'un l'attendait à la maison, quelqu'un qui l'aimait et qu'il aimait était vraiment la plus belle des choses. Au début de leur installation, ils eurent bien sûr beaucoup de moments difficiles, en particulier lorsque Yann se rendit compte qu'il avait des séquelles de son agression et que ses bras étaient de temps en temps partiellement paralysés. Ils avaient finalement réussis à trouver un traitement qui diminuait ces sensations et à présent, cette paralysie survenait lorsqu'il était vraiment fatigué, si bien qu'il avait pu reprendre son poste à la BAC mais à mi-temps lorsqu'il n'était pas là c'était son "second" qui assurait l'intérim. Il travaillait donc 3 jours par semaines, cela l'aidait à ne pas péter les plombs, et secrètement il rêvait que son médecin lui dise un jour qu'il pourrait guérir, mais pour le moment ce n'était pas le cas.

Le repas fut avalé et les deux hommes partirent ensemble au travail. A son arrivé, Kévin fut tout de suite alpagué par Franchard pour aller sur la scène d'un crime en compagnie de Laura. Après un sourire en direction de Yann, il rejoignit donc ses collègues.

Une chambre d'hôtel....voilà l'endroit où eu lieu le crime. Lorsque Kévin, Laura et Louis arrivèrent, la police scientifique était déjà là.

Kévin et Laura commencèrent une fouille méthodique de la chambre. Au cours de cette fouille, Kévin ouvrit la porte du seul placard de la pièce....et resta ébahi. Il ne faisait pas ce métier depuis très longtemps, mais il ne s'attendait pas à trouver ce qu'il trouva dans le placard sur la scène d'un crime : un enfant.


A suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35102
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Ven 19 Nov 2010 - 23:26

Chouette!!! Une nouvelle histoire... bravo :mangacontant:
Il me semble l'avoir lue (en tout cas le titre me dit quelque chose), sur FFnet? :mangaintero: En tout cas j'ai bien l'intention de la (re)découvrir... :mangarire: :mangachatsucet

:lasuitee!!.: :moij'envuexen


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Ven 19 Nov 2010 - 23:48

Merci Cissy :)

Je ne publie pas sur FFnet, par contre tu aurais pu la lire sur le forum "Le Monde du Slash" où j'ai commencé à la publier. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Sam 20 Nov 2010 - 0:39

Trés bon début, vivement la suite


**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6579
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 43
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Sam 20 Nov 2010 - 2:47

Très bon début! C'est accrocheur! Bravo!

bravo


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Sam 20 Nov 2010 - 14:37

Merci beaucoup pour vos commentaires :amour:

Voici la suite... avec un chapitre un peu plus long que le précédent ^^

Disclamer : Les personnages de cette série ne m'appartiennent pas et je ne tire aucun profit de leur utilisation dans cette histoire.

***

Il ne faisait pas ce métier depuis très longtemps, mais il ne s'attendait pas à trouver ce qu'il trouva dans le placard sur la scène d'un crime : un enfant.

K : Capitaine......vous pouvez venir un moment ?

Louis et Laura arrivèrent près de Kévin.

F : Mais qu'est-ce qu'il fait là ?

L'enfant était recroquevillé sur lui-même et fixait un point invisible devant lui en se balançant d'avant en arrière. Franchard s'avança en tendant la main pour faire sortir le garçon du placard. Il parla d'une voix qu'il voulait douce.

F : Allez, viens petit, on va sortir de là.

Mais, à peine avait-il effleuré le bras du garçon que celui-ci se mit à hurler et à gesticuler dans tous les sens.

L : Arrêtez, vous voyez bien que vous lui faites peur

F : Merci Maurier, mais vous proposez quoi, qu'on le laisse là jusqu'à la saint glinglin.

Laura haussa les épaules. Kévin de son côté n'avait pas dit un mot depuis qu'il avait appelé le capitaine, ce gamin le renvoyait à des souvenirs de son enfance pas très agréables. Le jour où il avait découvert son père en train de frapper sa mère, il devait avoir à peu près l'âge de cet enfant, environ 6 ans. Il avait passé la journée à jouer avec un copain et était rentré un peu plus tôt que prévu, il passait devant la chambre de ses parents pour rejoindre la sienne lorsqu'il vit son père à califourchon sur sa mère. Il la frappait, oh bien sûr sa mère essayait de se défendre un peu, mais....ce n'était pas suffisant, et Kévin était resté là, paralysé par la peur. Après ce jour, son père trouva une nouvelle cible en la personne de son fils.

L : Kévin ?....Ouhou Kévin, tu es avec nous ?

Kévin secoua la tête.

K : Hein euh....oui oui.

Laura regarda mieux son ami.

L : Tu es sûr, ça n'a pas l'air d'aller pourtant.

Kévin dévia son regard sur l'enfant, ce dernier avait reprit sa position initiale, il se balançait d'avant en arrière. Le jeune basque désigna l'enfant d'un regard et murmura à Laura.

K : Il me fait juste vaguement penser à quelqu'un, c'est tout.

Un médecin, appelé par Franchard arriva pour administrer un calmant à l'enfant pour qu'ils puissent l'emmener au commissariat, ils devaient savoir si il avait vu quelque chose, et, en même temps rien qu'à voir son état, ils pouvaient le deviner, mais valait mieux être sûr.

Une fois qu'ils s'étaient assurés d'avoir récupéré toutes les preuves qu'ils pouvaient exploiter, ils sortirent de la chambre, Kévin portait l'enfant endormi dans ses bras. Louis n'avait rien dit lorsque le jeune Laporte lui en demanda l'autorisation, il savait ce que Kévin avait enduré avec son père. Il espérait cependant que le lieutenant ne s'attache pas trop à cet enfant, parce qu'ils devaient prévenir les services sociaux, c'était la procédure.

Arrivé au commissariat, un lit de camp fut installé dans une salle et l'enfant fut allongé dessus, Kévin demanda l'autorisation de rester avec l'enfant jusqu'à ce qu'il se réveil. Il n'attendit même pas la réponse, à dire vrai il avait demandé seulement pour la forme puisqu'il avait décidé de s'occuper de cet enfant.

Il s'assit sur la table qui trônait au milieu de la salle et ne quitta pas l'enfant des yeux. Au bout d'une heure, le gamin se réveilla. Il regarda autour de lui et il fut évidemment paniqué, ne sachant pas où il était ni ce qu'il faisait là. Il bondit du lit et fonça vers la porte, mais celle-ci était fermé....Kévin s'approcha doucement de l'enfant.

K : Hey petit, ne t'en fais pas.....tu ne risques rien.....je suis policier, tu te souviens on s'est vu tout à l'heure.

Le gamin se retourna et regarda Kévin, on avait l'impression de voir un petit lapin prit dans les phares d'une voiture. Il tremblait de peur.

K : Tu ne veux pas me dire comment tu t'appelles, moi c'est Kévin.....

L'enfant ne répondit pas mais continua de fixer Kévin, la voix qu'utilisait le jeune basque semblait calmer peu à peu l'enfant mais il ne répondit pas. Kévin lui sourit.

K : C'est pas grave, je vais te trouver un prénom alors....que dis-tu de David ?

Le gamin hocha frénétiquement la tête de gauche à droite et, timidement il montra un petit bracelet de cuir avec un coquillage où son prénom était marqué, c'était le genre de babioles qu'on achetait dans les boutiques de souvenirs.

K : Lorenzo....c'est très joli comme prénom.....Tiens, regarde....on va aller s'assoir sur les chaises là-bas, d'accord ?

Il tendit sa main vers Lorenzo qui le regarda en penchant la tête sur le côté il semblait en pleine réflexion, puis il se décida et prit la main de Kévin. Ils allèrent donc s'assoir et Kévin tentait tant bien que mal de faire parler l'enfant, mais celui-ci semblait s'y refuser, lorsqu'il ouvrait la bouche, il n'en sortait que des sons inarticulés, comme si il ne pouvait pas parler.

De l'autre côté du miroir sans tain, Mercier et Franchard observaient la scène.

M : Bon apparemment on en tirera rien....Appelez les services sociaux.

F : Non mais attendez, laissez au moins Kévin essayer, il semble que l'enfant lui fait confiance.

Mercier se tourna vers Louis.

M : On a pas le temps d'attendre qu'il se décide à parler, de plus vous savez que c'est la procédure, d'après les recherches qu'on a faites sur l'enfant, il est bien le fils de la victime Valérie Nicholas....et comme le père de l'enfant est décédé lorsqu'il avait un an, il faut que l'on préviennent les services sociaux qui se chargeront eux-même de voir si il ne lui reste pas de la famille ou bien le confier à quelqu'un le cas échéant. Ce n'est pas de notre ressort......

Elle allait sortir lorsqu'elle se retourna vers Louis

M : Ah oui, j'oubliais....c'est un ordre bien sûr.

Puis elle parti. Louis marmonna quelque chose comme frustration sexuelle et se décida à rejoindre Kévin dans la salle, lorsque Lorenzo le vit entrer, il sursauta et se blotti contre Kévin, ce dernier lui caressa doucement les cheveux.

K : Doucement, n'ai pas peur, il ne va pas te faire de mal.

F : Kévin, il faut que je te dise....Mercier m'a demandé de prévenir les services sociaux...pour l'enfant.

Kévin fronça les sourcils.

K : Non, s'il vous plaît Capitaine, laissez-moi m'occuper de lui....

F : Kévin....sois sérieux....c'est la procédure, je n'ai pas le choix.

Kévin explosa.

K : La procédure ! Mais bon sang vous n'avez que ce mot là à la bouche.....Je ne peux pas laisser ce gamin....je n'y arrive pas....

Il se radoucit

K : S'il vous plaît...donnez-moi au moins le week-end....je vais l'emmener chez moi et puis...enfin j'aviserais....je vous en prie.

Louis le regarda un moment et soupira.

F : Le week-end, mais fais gaffe, si Mercier l'apprend je risque gros.

K : Promis...Merci.

Kévin se tourna pour parler à Lorenzo mais il ne le trouva pas sur sa chaise. Il se traita mentalement d'idiot, son éclat de voix avait dû effrayer l'enfant. Louis prit congé en rappelant à Kévin de faire très attention et accessoirement d'avertir Yann de la présence d'un troisième occupant dans leur appartement. Lorsque Louis fut sorti, Kévin se rapprocha de Lorenzo qui s'était blotti dans un coin de la pièce.

K : Lorenzo....je suis désolé mon poussin....je n'aurais pas dû crier.....mais ce n'était pas contre toi.....viens s'il te plaît.

Il s'accroupit à quelques pas de l'enfant.

K : Je ne vais pas t'abandonner, je vais t'aider....promis

Lorenzo dévisagea Kévin et soudain il fonça dans ses bras et s'accrocha à lui comme si sa vie en dépendait. Kévin senti le petit corps contre lui trembloter, il s'aperçut que l'enfant pleurait. Il lui caressa doucement le dos pour tenter de le réconforter un peu, mais il savait que ces larmes étaient nécessaires.


A suivre
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7225
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Sam 20 Nov 2010 - 14:45

Faut pas lui faire peur, pauvre petit :mangatriste:


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35102
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 0:28

D'accord, donc je sais où je l'ai lue...

Joli chapitre où les liens se nouent entre Kevin et Lorenzo... :mangaj'aime: :mangaj'aime: Pauvre gosse, il doit être traumatisé, mais c'est déjà une bonne chose qu'il fasse confiance à Kévin... :mangayoupi.:

:lasuitee!!.: :moij'envuexen


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 14:02

Merci à vous pour les commentaires :87350:

Voici la suite :content:

Disclamer : Les personnages de cette série ne m'appartiennent pas et je ne tire aucun profit de leur utilisation dans cette histoire.

***

Il lui caressa doucement le dos pour tenter de le réconforter un peu, mais il savait que ces larmes étaient nécessaires.

Kévin laissa Lorenzo se calmer un peu et lorsque ce fut le cas il sorti de la pièce en ayant toujours l'enfant dans les bras. Mercier passa justement à côté d'eux et elle se méprit sur l'origine de ses larmes.

M : Ne vous en faites pas Laporte, ils prendront soin de lui.

Kévin la regarda. Mais de quoi elle parlait cette conne ? Ah oui ça y est. Il hocha la tête.

K : Oui, je vais l'emmener moi-même parce que sinon ils seraient fichus de l'oublier.

Mercier regarda un instant Kévin et jugea qu'il disait la vérité.

M : Très bien, dans ce cas je suppose que vous ne repasserez pas par ici aujourd'hui vu l'heure avancée.

K : Effectivement. Au revoir Commissaire, bon week-end.

M : Merci Laporte, vous aussi.

Et oui, Kévin avait réussi à obtenir son week-end peu de temps avant cette histoire, à la base il l'avait prévu pour passer un peu plus de temps en compagnie de Yann, car même si ils vivaient ensemble, la plupart du temps ils ne faisaient que se croiser. En tout cas,il y avait indéniablement un changement de plan. Il salua ses collègues et parti en direction de chez lui. Mince, il avait oublié de prévenir Yann à propos de Lorenzo. Oh pas grave, il lui enverra un texto une fois arrivé à l'appart.

Les deux garçon arrivèrent donc à destination. Kévin posa Lorenzo par terre.

K : Et voilà bonhomme, on est chez moi.

Pour la première fois depuis qu'il s'occupait de lui, Kévin vit un petit sourire se dessiner sur le visage de l'enfant. Il semblait heureux d'être là.

K : Est-ce que tu aimes les pâtes ? Si tu veux pour ce soir je peux te faire des pâtes avec de la sauce tomate dedans et de la crème fraîche...tu veux.

Lorenzo hocha vigoureusement la tête avec un regard gourmand. Kévin eut un sourire amusé.

K : Et bien quel succès.

Il s'approcha de l'enfant.

K : Tu restes sage hein, je vais aller me prendre une douche et je reviens....je n'en ai pas pour longtemps, d'accord ? Tiens, attends, je vais te mettre des dessins animés, je crois qu'il y en a à cette heure là.

Il prit la télécommande et alluma la télé, il zappa différentes chaînes et tomba sur une qui passait ce qu'il recherchait.

K : Ah très bien. Je reviens, d'accord.

Lorenzo hocha la tête puis il s'assit sur le canapé et regarda la télé, mettant son pouce dans la bouche et jouant avec une mèche de ses cheveux.

Pendant ce temps, Kévin était sous sa douche et il était heureux que l'eau ruisselle sur lui, cette dernière permettait d'effacer les larmes qui coulaient sur son visage et qu'il n'arrivait pas à retenir. Il n'avait pas voulu craquer devant Lorenzo mais ce gosse l'avait profondément touché certes Lorenzo avait assisté à plus grave que lui, cet enfant avait probablement vu sa mère se faire tuer devant ses yeux, mais même si ce qu'avait vécu Kévin pouvait sembler de "moindre importance", il comprenait ce que ressentait cet enfant, ce sentiment d'impuissance face à la souffrance de celle qui lui avait donné la vie, de la première femme de sa vie.

Yann était lessivé, heureusement que pour lui aussi c'était la fin de la semaine, en plus il savait que son homme avait obtenu son week-end. Faisant le chemin qui le ramènerait chez eux, il était en train d'imaginer ce qu'ils pourraient faire pendant deux jours entiers.....il est probable qu'ils ne quitteraient pas beaucoup le lit d'ailleurs. Il ouvrit la porte et, entendant la télé il eut un sourire amusé. Kévin pouvait être si gamin des fois, mais bon de là à regarder Dora l'exploratrice, il ne faut pas exagérer. Toujours dans le couloir il lança.

Y : Ça va mon cœur, il n'est pas trop dur à comprendre ton dessin animé ?

Il avança jusqu'au salon et là, il se figea. Devant l'écran ce n'était pas Kévin, mais un enfant. Qu'est-ce que c'était que ce cirque encore. Yann ferma les yeux pour tenter de se calmer mais il n'y arriva pas.

Y : KEVIN ! ! !

Lorenzo qui était trop concentré sur le dessin animé pour avoir vu Yann arriver sursauta lorsqu'il entendit la voix du Capitaine de la BAC et tourna le visage vers Yann. L'air qu'affichait notre cher Capitaine effraya l'enfant, il se leva du canapé et parti en courant s'enfermer dans les toilettes. Kévin de son côté venait de se rappeler qu'il avait oublié de prévenir Yann à propos de Lorenzo. Oups.....bon allons-y. Il sorti de la salle de bain avec une serviette autour de la taille.

K : Non mais ça va pas de crier comme ça, tu es malade ?

Y : Moi je suis malade ? Non mais tu te fiches de moi. Je peux savoir pourquoi il y avait un gamin sur le canapé.

K : Oui c'est.....Merde où il est ? C'est malin, tu as dû l'effrayer.

Yann haussa les sourcils d'étonnement non mais c'était une blague, la caméra caché ou quelque chose du genre. Kévin appelait l'enfant.

K : Lorenzo......poussin, viens, le monsieur n'est pas méchant....

Il jeta un oeil irrité à Yann et murmura

K :..... enfin ça dépend des moments.

Puis il continua.

K : Sors de ta cachette, je te promets qu'il ne te fera pas de mal.

Timidement, Lorenzo ouvrit la porte et sorti des toilettes, il fonça directement sur Kévin qui le prit dans ses bras.

K : Tu vois, le Monsieur s'appelle Yann et il habite ici lui aussi.

L'enfant regarda Kévin semblant chercher ce qu'il voulait dire et surtout ce que pouvait bien faire un homme dans un appartement avec un autre homme. Il posa sa tête sur l'épaule de Kévin et ferma doucement les yeux. Trop d'émotions pour lui dans cette journée. Il se sentait en sécurité avec Kévin, il savait que rien ne lui arriverait tant qu'il était près de lui.

Y : Bon tu m'expliques ou bien je dois deviner tout seul.

K : Attends, je vais aller le coucher d'abord, j'ai mis un matelas dans la chambre

Y : Quoi mais.....

K : Je reviens.

"Bon d'accord, Yann reste calme, tout ceci a une explication logique" voilà ce que se disait Yann pour ne pas exploser.

Kévin alla coucher l'enfant, il lui fit un bisou sur le front puis retourna voir Yann et lui raconta toute l'histoire de l'enfant, qu'il avait assisté au meurtre de sa mère et qu'il était resté caché dans le placard de la chambre de l'hôtel et c'est là que Kévin l'avait trouvé.

Yann se prit l'arrête du nez entre le pouce et l'index sentant poindre un début de mal de tête.

Y : Kévin, tu ne peux pas garder cet enfant ici, aussi mignon ou aussi sage soit-il, tu dois contacter les services sociaux, c'est la....

K : Je sais c'est la procédure, mais je ne pouvais pas Yann, c'était au-dessus de mes forces alors j'ai demandé à Franchard et il m'a laissé l'emmener à condition que je sois discret parce que Mercier n'est pas au courant.

Y : En plus, non mais franchement à quoi tu joues, pour un gamin que tu ne connais même pas en plus. Alors d'accord ce qu'il a vécut est traumatisant, mais tu ne peux pas emmener ici tous les gamins qui ont été abandonnés, ce n'est pas un refuge.

Kévin tiqua à ce mot, il avait l'impression que Yann parlait d'un animal. Le regard du jeune basque devint noir.

K : Va te faire foutre

Il parti dans la chambre en claquant la porte. Yann ferma les yeux

Y : Et merde.

Il décida de sortir prendre l'air, si Kévin voulait ce gamin alors qu'il se débrouille. Allongé sur le lit en position fœtal, Kévin entendit la porte d'entrée se refermer violemment, il sanglota en silence ne voulant pas réveiller Lorenzo. Pourquoi Yann ne pouvait-il pas comprendre pourquoi il agissait comme ça.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7225
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 14:05

Aïe, mais il ne peut pas partir comme ça, il faut qu'il revienne


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35102
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 19:50

Voilà que Yann est jaloux d'un gamin!!! :mangacolére: :mangacolére:
Ca va mal se passer si jamais il ne revient pas!!! :grrrrrrrrr:
D'autant que ce pauvre gosse a bien besoin d'un peu d'attention... :ange: Il va falloir que Yann apprenne à partager... :content:
Bon, j'ai effectivement retrouvé ta fic: elle était restée inachevée... si jamais tu nous fais ce coup-là ici gare à toi!!! Je lâche toutes les Avigones et autres Aragones sur toi!!! :yaquelq'un:

:lasuite!plusvi


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 19:58

Merci pour les commentaires :mangacontant:

@ Cissy : Mais non ne t'inquiète pas, de plus je la continue sur l'autre forum puisqu'elle est déjà complètement écrite, je n'ai juste qu'à poster les chapitres... mais ça dépend des reviews :lol:
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7225
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 20:00

Comment ça, si pas de reviews pas de chapitres ? Ah mais non !


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 20:09

Comprends-moi aviva :mangahein:: si j'ai pas de reviews ça veut dire que personne ne lis l'histoire et si personne ne la lis, je ne vois pas pourquoi continuer à publier :lol:

Quoi qu'il en soit, voici la suite.

Disclamer : Les personnages de cette série ne m'appartiennent pas et je ne tire aucun profit de leur utilisation dans cette histoire.

***

Pourquoi Yann ne pouvait-il pas comprendre pourquoi il agissait comme ça.

Yann arriva énervé au commissariat. Il était à peine 20 heures et il espérait que Franchard serait toujours là, il avait besoin de lui parler. Il alla donc dans le bureau de Louis et le trouva là en train de parler avec Duval.

Y : Louis, Etienne.......Louis, je peux te parler ?

L : Yann....bah tu n'es pas censé être chez toi ?

Devant l'absence de réponse et surtout l'air visiblement furax de Yann, il ne fallut pas longtemps à Louis pour se douter du sujet de la conversation.

L : Oh...euh d'accord

Duval se leva

E : Bon bah je vous laisse, à plus.

Lorsqu'il fut sorti, Yann ferma la porte et se tourna vers Louis.

L : Je suppose que si tu es là c'est parce que Kévin t'a mis au courant pour l'enfant.

Y : Mit au courant est un bien grand mot, disons que j'ai été mis devant le fait accompli et je déteste ça.

L : Oh ça va il y a pire comme nouvelle, non et puis de toute façon ce gamin n'est chez vous que pour le week-end.

Y : Oui c'est ça. Ça se voit que tu ne connais pas Kévin, il va vouloir le garder ça tu peux être sûr.

L : Mais toi non plus tu ne le connais pas si bien que ça Yann.

Y : Oh vraiment, alors vas-y, surprend moi à propos de l'homme qui partage ma vie depuis plus d'un an.

Louis soupira.

L : Calme-toi, j'ai passé l'âge de me faire engueuler, et en plus je ne suis pas ton mec.

Y : Ok, excuse-moi. Alors, qu'est-ce que je devrais savoir à propos de Kévin.

Louis le regarda. Est-ce que Kévin lui en voudrait si il racontait ce qu'il savait à Yann ? Normalement c'était à Kévin de le faire. Oh allez on prend le risque.

L : Il y a un an je crois que le père de Kévin a habité chez vous pendant un moment, non ?

Y : Exact, d'ailleurs cet enflure n'était là que pour se servir de Kévin, il l'a apitoyé sur son sort et lui a raconté de gros bobards et au final il lui a prit de l'argent....si j'avais eu Laporte sénior en face de moi, j'aurais pu le tuer pour avoir mis Kévin dans un état pareil.

En entendant ça, Louis se demanda si c'était une si bonne idée que ça de raconter à Yann l'enfance de son petit ami. En même temps, maintenant qu'il avait commencé c'était un peu dur de faire machine arrière.

L : Quoi qu'il ait fait à cette époque, ça ne peut pas être pire que ce qu'il leur a fait à sa mère et à lui lorsque Kévin était môme.

Y : Comment ça....qu'est-ce que tu veux dire ?

L : Lorsque Kévin avait 6 ans, il surpris son père en train de battre à mort sa mère. Si il n'était pas arrivé, probablement qu'il n'aurait plus de mère à l'heure qu'il est, seulement.....comme son père l'avait repéré, il se défoula sur lui également et cela pendant plusieurs années, jusqu'à ce que sa mère trouve le courage de quitter son mari.

Les yeux de Yann reflétaient la fureur, comment cet espèce de porc, ce déchet humain avait-il osé porter la main sur Kévin. Ses poings se serraient de rage.

L : Si je t'ai raconté tout ça c'est pour que tu comprennes pourquoi Kévin a agit comme ça et surtout il va avoir besoin de toi, il est peut-être baraqué, mais il est faible émotionnellement parlant.

Y : Je suis vraiment trop con. Je lui ai dit qu'on était pas un refuge et qu'il n'allait pas se mettre à recueillir tous les enfants abandonnés.....Je me donnerais bien des baffes parfois.

L : Si je peux t'aider.

Yann esquissa un sourire

Y : Merci ça va aller

L : Blague à part, j'essayerais de faire ce que je peux, mais malheureusement j'ai bien peur que Lundi l'enfant doive aller aux services sociaux.

Y : Et bien d'ici là j'ai tout intérêt à me faire pardonner par Kévin.....Je ne veux pas le laisser tout seul...Alors je vais rentrer maintenant. Salut Louis, et merci.

Il parti du commissariat. Lorsqu'il arriva chez lui, il vit de la vaisselle dans l'évier et Kévin et Lorenzo s'étaient endormi dans le canapé. L'enfant était accroché au cou de Kévin et semblait paisible. Yann resta un moment à contempler ce tableau qu'il trouva attendrissant, puis doucement il fit la vaisselle. Ce n'est qu'en rangeant qu'il s'aperçut que Kévin lui avait prévu une assiette. Il esquissa un sourire.

- Je suis définitivement trop con.

Il mit les nouilles à réchauffer et les mangea. Kévin et Lorenzo ne s'étaient pas réveillés. Lorsqu'il eut fini de manger, il mit son assiette dans l'évier puis il se dirigea vers le canapé et prit doucement Lorenzo dans ses bras. Il murmura.

- Et bien, tu as un sommeil de plomb.

Il l'emmena dans la chambre. Entre temps Kévin ouvrit les yeux, il ne dormait pas, il avait entendu les clés dans la porte et avait fermé les yeux pour simuler le sommeil, auparavant il s'était contenté de regarder Lorenzo dormir profondément dans ses bras. Lorsque Yann revint avec une couverture pour Kévin, il le vit éveillé.

Y : Kévin ? Je t'ai réveillé ?

K : Non, je ne dormais pas

Yann s'approcha de son homme et se mit à genoux devant lui, il posa les bras sur les genoux du jeune basque.

Y : Je te demande pardon Kévin, j'ai vraiment réagis comme un con, mais......pourquoi tu ne m'as pas dis ce qu'il s'était passé dans ton enfance.....avec ton père.

Kévin baissa la tête et Yann enchaîna.

Y : C'est Louis qui me l'a raconté....sur ma demande.

Il lui caressa doucement le visage.

Y : Allez dis-moi mon ange......raconte-moi, je veux savoir.

Kévin se jeta dans les bras de son homme et déversa toute sa souffrance. Il pleurait vraiment beaucoup ce soir, demain il allait avoir mal à la tête.

Il raconta à Yann toute son enfance et à plusieurs reprise Yann du se retenir de ne pas aller envoyer le père Laporte au cimetière. A la fin du récit de son compagnon, Yann prit le visage de Kévin entre ses mains et essuya avec ses pouces les larmes qui restaient sur ses joues.

Y : Je comprends maintenant pourquoi tu as réagis comme ça avec Lorenzo......Je te promets que je t'aiderais Kévin, d'accord.....on ne laissera pas Lorenzo, pour l'instant on va lui faire passer un super week-end pour qu'il se change les idées, et après on avisera....d'accord ?

Kévin hocha la tête et embrassa Yann.

K : Je t'aime Yann

Y : Moi aussi je t'aime Kévin.




A suivre.......
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 20:39



**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35102
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 20:44

:mangaben: :mangaben: :mangaben:
Voilà Yann revenu!!! Enfin.... Et maintenant ils vont tout faire pour que Lorenzo oublie son cauchemar!!! :mangaj'aime: :mangaj'aime:

Je te comprends Zéphyra au sujet des reviews... je sais que sur certains forums j'ai moi-même parfois failli cesser de publier parce que c'est un peu décourageant de voir qu'il n'y a pas un lecteur sur dix qui laisse un commentaire...
Mais cependant, il faut aussi penser à ceux qui ne peuvent pas tout lire: certaines fictions remontent après quelques semaines ou quelques mois, voire plus... et puis il est vrai que beaucoup de lecteurs ne pensent pas que leur avis est important et qu'un simple petit mot ou smiley est toujours encourageant.
J'espère qu'ici tu ne rencontreras pas le même problème... lorsqu'on lit, on essaie toujours de se manifester, d'une manière ou d'une autre... mais on n'a pas toujours le temps, malheureusement...

En attendant je n'aurais rien contre une petite suite moi... :mangaclind\\'


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 21:48

:mangaj'yvaisj :mangaj'yvaisj Je viens de rattraper mon retard sur ta nouvelle fic.

J'adore le début de ton histoire, bon j'ai bien voulu taper Yann une fois ou deux, dès fois faut être vraiment zen avec lui :mangaben: :mangaben: , mais bon il finit toujours par se faire pardonner.

Autrement j'aime bien l'idée du parallèle entre l'histoire de l'enfant et de Kevin, c'est toujours agréable à lire et surtout de découvrir le passé d'un personnage par le biais d'un autre.

:lasuite!plusvi :lasuite!plusvi :lasuite!plusvi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 21:55

Merci à vous pour vos coms :mangacontant:

Voici la suite ;)

Disclamer : Les personnages de la série ne m'appartiennent pas et je ne tire aucun profit de leur utilisation dans mon histoire.

***

Samedi matin. Aujourd'hui pas de réveil qui vole, Yann senti une main passer sur son visage. Lorsqu'il ouvrit les yeux en souriant, s'attendant à trouver son homme, il vit Lorenzo, à genoux sur le lit.

Y : Ah tiens, je ne savais pas que tu avais rétréci pendant la nuit Kévin, en plus tu as changé de couleur de cheveux, maintenant tu es brun.

Bien évidemment, Yann avait vu que Kévin se tenait sur le pas de la porte mais il voulait s'amuser un peu avec l'enfant. Lorenzo eut un sourire amusé et lui montra son bras sur lequel était son bracelet. Yann prit l'air étonné.

Y : Oh c'est toi Lorenzo......tu m'as fais peur

Et sans prévenir il se jeta sur l'enfant et le chatouilla. Lorenzo riait d'un rire franc et clair. Kévin regardait cette scène avec tendresse et pour la première fois de curieuses idées lui vinrent en tête, des idées qu'il n'aurait jamais pensé avoir. Il aurait bien voulu avoir un enfant avec Yann. Un enfant comme Lorenzo. Mais il fallait qu'il revienne sur terre, le jour où l'adoption sera facilité pour les couples homosexuels, sera le jour où les vaches voleront. Et il n'avait pas envie d'être obligé de mentir pour pouvoir avoir un enfant.

Tandis que Yann avait arrêté sa petite séance de "torture" sur Lorenzo, il s'aperçut que son compagnon avait le regard triste. Il regarda Lorenzo en souriant

Y : Tu sais, moi je serais toi, j'irais dans la cuisine, parce que je crois que Kévin a préparé le petit-déjeuner, tu ne veux pas d'un bon bol de chocolat chaud ?

L'enfant hocha vigoureusement la tête en souriant.

Y : J'en étais sûr.....Allez, file, on te rejoins dans une minute.

Lorsque l'enfant fut parti, Yann s'approcha de son compagnon.

Y : Kévin ? Ça ne va pas ? Qu'est-ce qu'il se passe ?

Kévin sorti de ses pensées.

K : Hein ? Si si ça va.

Il embrassa Yann.

K : Tu viens, j'ai faim.

Yann eut un petit rire amusé.

Y : Oh alors c'est que ça va

Et paf tape dans le bras par Kévin.

Y : Aïeuh....

K : Bien fait....

Yann eut un regard sadique.

Y : Files si tu ne veux pas que je me venge.

Kévin se mit à rire et parti en courant vers la cuisine vite suivit par Yann qui n'avait pas abandonné l'idée de savoir ce qui tracassait son compagnon, il était bien décidé à le savoir et il le saurait même si ce n'était pas aujourd'hui.

Une fois le petit-déjeuner avalé, un planning de la journée fut établi. Ils iraient à eurodisney. Kévin ne pouvait s'empêcher de craindre d'être surpris par Mercier ce à quoi Yann lui avait répondu.

Y : Et tu crois qu'elle sera déguisé comment ? Minnie ? La Fée Clochette ou bien la Sorcière dans Blanche-Neige ?

Kévin se mit à rire en imaginant sa chef revêtu de ces déguisements et dû reconnaître qu'il s'inquiétait pour rien.

La journée à eurodisney se passa comme un rêve pour Lorenzo, il n'avait jamais mis les pieds dans ce parc et était émerveillé de voir les héros de ses dessins animés en chair et en os. Il fallait souvent faire la queue pour se faire prendre en photo avec ses héros, mais ça valait la peine.

Kévin et Yann regardaient l'enfant et jamais encore ils ne l'avaient vu si rayonnant. Yann murmura à Kévin.

Y : Tu vois qu'on réussi à le faire oublier momentanément ce qu'il a vu.

K : Je sais, mais ce serait bien si on pouvait lui faire oublier définitivement.

Y : On oublie jamais complètement Kévin.

De la douleur passa dans le regard de Kévin.

K : Je sais

Yann glissa discrètement sa main dans celle de son compagnon

Y : Hey Kévin....ça va. Je te promets qu'il ne te fera plus de mal, d'accord.

Pour essayer de le faire sourire il ajouta le plus sérieusement possible.

Y : Tu veux aller te faire prendre en photo avec Mickey.

Kévin se mit à rire

K : T'es bête.

Yann content de lui avoir fait retrouvé le sourire hocha la tête.

Y : Je sais....mais c'est un peu pour ça que tu m'aimes, non ?

K : Oui.

Leur petit tête-à-tête fut interrompu par Lorenzo qui arriva vers eux en courant. Il s'accrocha aux jambes de Yann.

Y : Hey bonhomme, qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Lorenzo désigna le Capitaine Crochet du doigts.

Y : Oh je vois, il t'a fais peur, c'est ça ?

Il regarda Kévin.

Y : Kévin, va dire à ce Capitaine qu'on le surveille et que si il est méchant avec Lorenzo on le mettra en prison.

K : J'y vais.

Évidemment, lorsque Kévin s'approcha du personnage, il se contenta d'expliquer en résumé l'état de Lorenzo parce que l'acteur dans le déguisement se demandait pourquoi l'enfant avait eu si peur que ça. Bien sûr il était conscient d'être obligé de faire peur, mais jamais un gamin n'avait détalé aussi vite devant lui.

De son côté Yann expliquait à Lorenzo que Kévin pouvait être très persuasif et que ce serait certainement le Capitaine lui-même qui viendrait lui demander de se faire prendre en photo à côté de lui.

Effectivement, quel ne fut pas la surprise de Lorenzo de voir Kévin revenir en compagnie du personnage. La photo fut donc prise pour le plus grand plaisir de Lorenzo.

Le soir venu, les trois hommes rentrèrent à l'appartement. Lorenzo s'était endormi dans les bras de Kévin. Le jeune basque se tourna vers son compagnon.

K : Tu as vu, ce midi c'est vers toi qu'il a couru. Apparemment il t'aime bien.

Y : Oui, mais Kévin, méfies-toi, Lundi on devra probablement l'amener aux services sociaux.

Kévin soupira.

K : Je le sais bien, mais je n'y peux rien si je me suis attaché à ce môme.

Il alla coucher Lorenzo et revint se mettre sur le canapé pour regarder la télé....enfin disons plutôt l'écran, il ne regardait pas vraiment le programme. Lorsque Yann s'assit à côté de lui, il se blotti dans ses bras et reçu un bisou sur le front de la part de son compagnon.

Tandis qu'ils se délectaient de cette pause tendresse, le portable de Kévin sonna. Sans prêter attention à l'identité de la personne qui l'appelait, il décrocha.

K : Allo ?

M : Laporte, vous avez intérêt à ramener l'enfant aux services sociaux demain, et ne me dites pas qu'il n'est pas chez vous.

K : Mais.....

M : J'ai dis demain.

Et elle raccrocha. De rage Kévin envoya valser son portable à travers la pièce.

Y : Hey calme-toi......Qu'est-ce qu'il se passe ? C'était qui ?

K : C'était cette connasse de Mercier......Elle veut que je ramène Lorenzo demain

Yann serra un peu plus son homme contre lui.

Y : Je suis désolé Kévin......Mais tu devais bien te douter que ça devait arriver, cette bonne femme est toujours au courant de tout. Mais ne t'en fais pas, on ne le laissera pas là-bas longtemps......on trouvera une solution.

K : Yann, je lui ai promis que je ne l'abandonnerais pas, qu'est-ce qu'il va penser maintenant.

Y : Ne t'inquiètes pas, je t'aiderais à respecter la promesse que tu lui a fais.


A suivre



Revenir en haut Aller en bas
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 4479
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 28
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 22:01

Comme d'habitude j'arrive en retard alors voila ce qui met venu à fur et à mesure de ma lecture

Chap1

Pauvre réveil, mais je comprend Kevin si mon réveil n'étais pas mon portal il y a longtemp qu'il aurait volé


Chap2

Pauvre Lorenzo

Chap3

Mais quel ce Yann

Chap4

Repauvre Kevin .... mais on dirias que y et k ne se connaisse pas très bien




Fili Forever !!!! 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 22:41

bravo bravo Zéphyra pour ce chapitre.

Une adorable journée en famille, vraiment parfaite, mais forcément faut toujours que quelqu'un vienne mettre son grain de sel :mangacolére: :mangacolére: :mangacolére:

Pauvre Kevin :mangapleure: :mangapleure:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13274
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Dim 21 Nov 2010 - 23:24

Faudrait que l'auteur trouve vite une solution pour les deux amoureux et le petit bonhomme parce que là c'est trop injuste qu'ils doivent se séparer :mangapleure:


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6579
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 43
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Lun 22 Nov 2010 - 2:31

J'adore ta fic! C'est touchant de voir Kévin avec le petit. Surtout maintenant que Yann est plus compréhensif. Continue!

bravo


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Lun 22 Nov 2010 - 16:32

Merci à vous, ça me fait plaisir que vous appréciez mon histoire :mangacontant:

Voici la suite :mangamerci:

Disclamer : Les personnages de la série ne m'appartiennent pas et je ne tire aucun profit de leur utilisation dans mon histoire.

***

Le lendemain matin, Kévin était morose, comment pouvait-on manquer de cœur à ce point, et surtout comment allait-il pouvoir dire à Lorenzo qu'il devait l'emmener dans un endroit où il ne le verrait plus. Parce qu'il ne savait même pas si il allait pouvoir lui rendre visite, après tout juridiquement il n'était rien pour lui. Il était donc en train de préparer le petit-déjeuner, perdu dans ses tristes pensées lorsqu'il senti un menton sur son épaule. Il pencha la tête sur le côté pour qu'elle repose sur celle de son compagnon

Y : Allez Kévin, arrêtes de ruminer tes sombres pensées

K : Comment veux-tu que je sois heureux, j'ai l'impression que je suis en train de le trahir.

Il se tourna et se réfugia dans les bras de son compagnon.

K : En plus à cause de moi tu vas avoir des problèmes parce que je suppose que Mercier te demandera pourquoi tu ne m'as pas obligé à ramener Lorenzo.

Y : Ne t'inquiètes pas pour Mercier, elle passe son temps à crier de toute manière, alors une fois de plus ou une fois de moins....

Kévin reçu un texto de Franchard qui lui disait que Mercier avait appelé les services sociaux et que c'était pour ça qu'elle avait su que l'enfant n'était pas là-bas. Qu'il était désolé. Et qu'elle avait décidé de fermer les yeux mais que c'était la seule et unique fois....en clair ça voulait dire obéis. Kévin soupira.

K : Bon bah au moins on aura pas trop de problèmes avec Mercier, mais je sens que je vais l'avoir dans les pattes plus souvent qu'à mon tour et ça m'énerve déjà.

Y : Hmm.....si la dame est méchante avec toi, viens me le dire et je te consolerais.

Kévin esquissa un sourire.

K : Heureusement que tu es là, je ne pense pas que j'aurais réussis à passer tout ça si tu n'avais pas été là.

Yann le regarda tendrement et prit le visage de Kévin entre ses mains.

Y : Je ne t'abandonnerais jamais Kévin......Quoi qu'il se passe je serais à tes côtés.

Ils s'embrassèrent et un bruit d'applaudissement les firent se retourner. Lorenzo se tenait là, tout sourire. Yann lui sourit.

Y : Hey p'tit monstre, ça fait longtemps que tu es là ?

Évidemment il n'attendait aucune réponse, il faudra qu'ils préviennent les assistantes sociales pour qu'elles fassent examiner l'enfant par un médecin, ils l'auraient bien fait, mais c'était un peu risqué.

Une fois qu'ils furent rassasiés et habillés, Kévin prit l'enfant dans ses bras. Il s'apprêtait à faire la chose la plus difficile qu'il ait eu à faire jusqu'à présent.

K : Lorenzo......tu sais, aujourd'hui....on va aller se promener, mais.....

Le gamin montra, tout sourire le nouveau t-shirt que Yann et Kévin lui avait acheté la veille à eurodisney. Kévin eut un sourire triste.

K : Non mon poussin, on ne va pas là-bas aujourd'hui. On est obligé de t'emmener voir des gens qui vont s'occuper de toi, il y aura pleins d'autres enfants là-bas, tu verras, tu te feras pleins de copains.

Lorenzo regarda Kévin en fronçant les sourcils....Pourquoi il lui disait ça ? Non, il ne voulait pas d'autres enfants, il ne voulait pas de copains, il voulait Kévin et Yann, il était bien avec eux, pourquoi il ne pouvait pas rester. Peut-être ne voulaient-ils plus de lui ? Sa lèvre inférieure se mit à trembler et ses yeux se remplirent de larmes.

K : Oh non poussin, ne pleures pas......

Il serra l'enfant contre lui. Il n'était pas loin de faire comme lui. Yann s'approcha doucement et caressa les cheveux de Lorenzo.

Y : Hey bonhomme, tu sais si on avait pu on t'aurais gardé avec nous, mais.....on a pas le droit. Mais je te promets quelque chose....Je te jure qu'on viendra te voir, d'accord ?

Lorenzo releva la tête qu'il avait posé sur l'épaule de Kévin et regarda Yann.

Y : Je te promets qu'on va venir, très bientôt.......tiens regarde.

Il sorti un petit calendrier de sa poche du format d'une carte de visite et prit un stylo.

Y : Tu vois, on est là aujourd'hui, et bien lorsqu'on sera là.....

Il entoura le Samedi suivant.

Y : Kévin et moi on viendra te voir, d'accord ?

Lorenzo fit passer ses yeux du calendrier à Yann et de Yann au calendrier puis il fit un câlin à Kévin et tendit ses bras vers Yann.

Le Capitaine le prit dans ses bras et le serra contre lui.

Y : Tu verras, ça passera vite.

Et c'est le cœur lourd qu'ils emmenèrent l'enfant. Les "au revoir" furent déchirants, en l'espace de deux jours, ce petit bonhomme avait trouvé sa place dans le cœur des deux hommes. Yann et Kévin décidèrent de se promener, besoin de prendre l'air.

Ils passèrent la journée dehors, lorsqu'ils revinrent le soir, ils n'avaient pas très faim, ils allèrent se coucher tous les deux mais ne s'endormirent pas tout de suite. Kévin commença à embrasser son homme et à lui caresser doucement le torse.

K : Fais-moi l'amour Yann.....Aujourd'hui plus que n'importe quand, j'ai besoin de sentir que tu m'aimes.

Yann regarda son compagnon en souriant tendrement.

Y : C'était bien mon intention.

Et Kévin fut exaucé.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13274
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Lun 22 Nov 2010 - 16:37

:mangatriste: Et voilà ils sont tous les trois tristes alors que ça pourrait être si simple qu'ils soient heureux.


Trouve-leur vite une solution nom di doum!!! :mangacolére:


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13   Lun 22 Nov 2010 - 16:44

:hahahaha: Ne t'en fais pas requine, ça va s'arranger... un jour :lol:
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Bleus - L'enfant sauvage - Yann/Kévin - PG-13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: