French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mer 1 Déc 2010 - 18:26

Calendrierde l'aven 2010:


Bonsoir, comme chaque année, voici votre petit calendrier de l'avent. Cette année le thème abordé sera: Le tour du monde!!!


J'espère que cela vous plaira.



1:Autriche:la couronne de l'avent.






(Home fora Christmas)

Lespremiers flocons de décembre commençaient à tomber sur Vienne en Autriche. Laville était déjà en effervescence pour organiser les fêtes de fin d'année. Ilfallait le stipuler, dans ce pays, Noël est un moment important à vivre enfamille. Les arbres de la ville et l'Hôtel de ville était richement décoré,entre guirlande brillante et d'autre lumineuse lorsque la nuit vient tomber. Laneige était le décor naturel qui faisait de cette ville un endroit enchanteur.Bien sur comme chaque année en Autriche, il y avait dans certaines rues dedécors semblables aux contes de fées. Château fait de neige ou de glace, granddragon, canne à sucre ou maison en pain d'épice, cette époque devait êtreféerique.
Onpouvait voir sur la place de l'hôtel de ville, des marchands qui était installéleur étale pour le marché de Noël. En effet, c'était une tradition pour eux deproposer leur service et leur fabrication afin d'émerveiller petits et grands.Dans les rues ont pouvait sentir la bonne odeur des marrons chauds titillait lebout de vos narines.
Un peuplus loin, arrivait un petit train, où Enfants et Parents se rendirent pourarriver au marché de Noël. La nuit commencé déjà à tomber et les enfants ayantfini leur cour pour la journée s'était déguisé en leur personnages de contespréférés pour se retrouver dans les rues de Viennes. Fée, Princesse, Prince,Pirates, et pleins d'autre encore...

Voici quedeux enfants attirent notre attention. Agé de 6 et 9 ans, un garçon et unefille aux cheveux blonds et aux yeux bleus se rendirent vers un grand tableauqui se trouvait à l'hôtel de ville. Contrairement au autres enfants, ces deuxpetits n'étaient pas déguisé en leurs personnages favoris. Vêtus d'un longmanteau noir, d'un bonnet bien chaud, d'une écharpe grise et de gants, les deuxenfants se rendirent devant ce tableau pour écrire leur souhait. La légenderaconte que le père Noël ou l'un de ses elfes se rendaient souvent pourconstater les souhaits des enfants et voir s'ils pouvaient s'exaucer.
Le petitgarçon n'avait que 6 ans, sa grande soeur en avait 9 et lui tendit un morceaude craie.

"Vas-yLukas, marque ton souhait sur le tableau." dit la grande soeur en luisouriant.
Le petitgarçon souri à sa grande soeur et écrivit sur le tableau: "Je veux quepapa revienne."
La grandesoeur lit le message en essayant de cacher sa tristesse. Son père ne pourraitjamais revenir. Il venait de mourir dans l'année d'une maladie incurable. Ceserait leur premier noël sans lui. Et leur mère travaille souvent, pourrapporter l'argent nécessaire pour eux vivre. La jeune fille espérait de toutcoeur que sa mère serait rentrée pour le soir même, vu qu'elle travaille dansun centre commercial.
"Grande-soeurAnastasia, à toi d'écrire un message!!!" s'exclama Lukas en donnant lemorceau de craie.
Anastasiaprit le morceau de craie, même si elle ne croyait plus au père Noël, ellevoulait faire plaisir à son petit frère qui y croyait encore. Elle se mit àécrire :" Je voudrais un super Noël avec Maman et Lukas."

Une foisterminé leur petit message sur ce tableau, les deux petits enfants prirent lepetit train qui les ramena chez eux. Dans une petite maison en travaux dans unerue de Vienne un peu triste. Anastasia prit la main de son petit frère pourentrer dans sa maison. Une fois entré, les deux enfants enlevèrent leurmanteau, gants, bonnet et écharpe.
"Jevais nous préparer un goûter. En attendant, commence tes devoirs." ditAnastasia en allant chercher des biscuits et du chocolat chaud.
"Anastasia!!!Vient voir!!!" hurla le petit Lukas en courant dans le couloir de leurmaison.
La jeunefille se rendit avec son petit frère vers le petit salon qui n'était pas encoretotalement décoré, elle y vit une couronne faite d'épicéa tressé de pomme depin et de houx avec de grand ruban rouge et quatre bougies.
"T'asvu Anastasia!! Maman y a pensé!!!" sourit Lukas.
Car chezeux, la tradition était d'allumer les bougies de l'aven tous ensemble. Le sapinne prendrait sa place dans la maison qu'au 24 au soir, pendant que les enfantsiront jouer avec leurs amis et leurs grands parents. D'habitude, la mère desdeux enfants et leur père s'occupait du dressage du sapin. Mais cette année.Est-ce que sa mère arriverait à faire toute seule le sapin? Se demandait lapetite Anastasia en voyant la couronne de l'avent toujours éteinte.

Les deuxenfants quittèrent leur attention de cette couronne pour retourner à leurgoûter et leurs devoirs. Une fois les devoirs fait, les deux petits prirent laliberté d'aller se laver et de se mettre en pyjamas avant de jouer avec leurpoupée et autre jeu.
Vers19H00, leur mère arriva, encore fatigué par son travail, mais faisant tout pourle cacher à ses enfants.

"Lesenfants!!! Je suis rentrée!" hurla leur mère, faisant courir le petitLukas de sa chambre jusque dans les bras de sa mère, lui offrant un câlinchaleureux et si chaud, que les derniers frissons qu'avait sa mère s'étaittotalement évaporé. Anastasia arriva plus tranquillement, offrant à sa mère unetasse de chocolat chaud avec quelques biscuits.
Rapidement,la mère enleva son manteau, s'installa avec ces enfants sur le canapé poursavourer ce chocolat et parler de leur journée à chacun d'entre eux. Une foisleur journée racontait, la mère de famille se dirigea vers sa cuisine pourprendre un paquet d'allumette.

"Alors,qui est ce qui veut allumer la première bougie de la couronne de l'aven?"demanda-t-elle.
"Moi!!Moi!!!" cria le petit garçon très excité par leur tradition d'allumer lapremière bougie. La mère connaissait la signification de cette bougie, maiselle préférait faire rêver ces enfants en leur racontant qu'une fois lesbougies servaient à éclairer tout les petits coeurs à proximité et donner de lachaleur aux personnes vivant dans la maison. Qu'une fois les quatre bougiesallumées, les elfes et le père Noël viendraient à la maison pour se réchauffer auprèsde ces coeurs chaleureux.

Une foisla bougie allumée avec l'aide de sa maman, les deux enfants se retrouvèrentdans les bras de leur mère qui voulait leur faire un chaleureux câlin.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 28
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mer 1 Déc 2010 - 20:02

cool je peux enfin le lire



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mer 1 Déc 2010 - 21:49

Très jolie première histoire bien qu'un peu triste.
Merci de penser à nous faire partager ton calendrier de l'avent...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 2 Déc 2010 - 19:19

2: Allemagne: Weihnachten (les nuits consacrées)



Le matin se levait sur l'Allemagne, plus précisément à Berlin. Dans une grande maison, deux enfants se levèrent rapidement de leur chambre. La petite Heide, une petite rousse de 4 ans courrait la première dans le couloir avant d'être rattrapé par son grand frère Ingell âgé quand à lui de 10 ans. Ils descendirent ensemble les escaliers d'un pas plus lent pour se rendre dans la cuisine, où les attendait leurs parents avec un grand sourire. La couronne de l'aven était disposée sur la table de la cuisine avec sa petite bougie allumée. A table, sur leur place respective, se trouvait à chacun leur calendrier de l'aven. Ils avaient commencé à l'ouvrir la veille. Ils avaient reçu de ce calendrier une petite image de flocons de neige. Qu'allaient-ils découvrir aujourd'hui ? Avant de commencer à ouvrir leur surprise de la journée, les deux enfants allèrent saluer leurs parents en leur offrant leur baiser matinal.

"Vous avez bien dormis?" demandant leur père sirotant son café.
"Oui papa!!!" s'exclamèrent les deux petits enfants en même temps.
"Moi j'ai rêvé que l'on était le soir de Noël et que l'on mangeait notre oie de Noël avec le chou rouge et des pommes de terre!!!" dit Ingell en s'asseyant à sa place.
"Et Toi Heide. De quoi as-tu rêvé?" demanda sa mère en donnant à chacun leur petit déjeuner respectif.
"Moi, j'ai rêvé que l'on décoré le sapin de Noël." répondit la petite fille.
"Ce n'est pas encore le jour pour décorer le sapin." rigola le père de famille. La tradition voulait que les sapins soient décorés par les enfants le 24 au soir. Ainsi parents et enfants pouvaient partager un moment privilégier entre eux.

"Allez, manger et regarder se qu'il y a dans votre calendrier de l'avent." interromps la mère de famille qui était heureuse de voir les yeux de ses bambins s'illuminaient de mille feux. Elle avait elle même créer ces calendriers de l'aven. L'image qu'elle avait dessinée était des elfes entrain de préparer des cadeaux dans le traîneau du père noël pour la petite Heide tandis que pour Ingell, la mère s'était inspirée de son prénom pour dessiner un petit ange s'occupant des rennes du père noël.
A chacune des cases se trouvait une surprise que la mère ou le père avait préparée. La première case était faite par les mères artistes, tandis que la deuxième case était faite par leur père qui travailler dans une usine de chocolat.

"OH!!! Une petite fille en chocolat!!!" s'exclama Heide.
"Et moi j'ai eu un ange!!!" sourit Ingell en croquant la tête de l'ange.

Une fois le petit déjeuner avaler, les deux enfants se préparèrent à quitter leur maison pour se rendre à leur école. Afin de comparer avec leur amis de se qu'ils avaient eu dans leur calendrier de l'avent. Pour certains ils les avaient acheté directement en magasins, d'autre comme eux étaient créer par leur propres parents. Enfin, certains raconter que c'était les elfes qui avaient ramené ce calendrier juste avant le premier jour de décembre.

Une fois dans sa classe, Heide courut saluer sa maîtresse qui alla avec elle vers une grande étoile en carton jaune, où se trouvait de multitude de petites étoiles numéroté de 2 à 24, puisque la première avait été enlevé la veille.

"Aller Heide, c'est toi qui va enlever la deuxième étoile et tu va nous raconter une histoire en rapport avec cette étoile." dit la maîtresse en lui faisant enlever la petite étoile.
La petite Heide raconta à ses amis une histoire d'un petit garçon qui avait tellement prié l'étoile du soir les jours avant Noël, qu'il a vu son rêve se réaliser. Il avait souhaité fortement d'avoir une petite soeur et le jour de Noël, le petit garçon appris que sa mère était enceinte.

"Aaaaatchoum...." souffla Ingell dans sa classe pendant la pause.
"Eh bien, tu es enrhumé." s'exclama un de ces camarades de classes.
"Non, on doit sûrement parler de moi." sourit le petit garçon.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 28
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 2 Déc 2010 - 19:32



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
stephanie
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Cochon
Messages : 1262
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 34
Localisation : La Louvière Belgique

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 2 Déc 2010 - 20:03

Mais non dobby, une par jour sinon c'est plus un calendrier de l'avent hein.

J'aime beaucoup tes histoires. La deuxième est vraiment très mignone.


"La nature a fait les hommes semblables, la vie les a rendu différents"

Mon blog sur mes lectures
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t740-stephanie http://passion-des-livres.blog4ever.com
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 28
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 2 Déc 2010 - 20:57

Citation :
Mais non dobby, une par jour sinon c'est plus un calendrier de l'avent hein.
oui d'accord mais bon. qui à eu l'idée de faire des journée de 24 heures c'est trop long


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 2 Déc 2010 - 22:03



Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Ven 3 Déc 2010 - 16:48

Merci beaucoup les filles, je suis ravie que ces petites histoires vous plaisent. Je vous met la suite.
3: Danemark : Jul




Devant leurs télévisions Le petit Svend âgé de 3 ans et sa soeur Inge âgé de 5 ans regarder un épisode du calendrier de l'aven qui passe chaque année à la télévision. Toujours par la même chaîne publiant chaque jour une histoire constituée de 24 épisodes au total.
Chaque histoire ressemblait à un petit conte de fée, ou parfois un conte de Noël.

"Svend, Inge!!! Il est temps de se préparer pour regarder les catalogues de Noël." demanda leur père en leur tendant de grand magasine pour chacun d'entre eux brillant de mille et une couleur. Attirant l'oeil des deux enfants.
Mais avant qu'il n'eut le temps, Inge couru regarder dans son sac pour en sortir un coeur en papier fabriquer quelque temps plus tôt à l'école.
En effet dans chacune de ces petites écoles, les enfants dessinaient leur petits coeur en rouge et blanc qu'ils accrocheraient au sapin de Noël la veille de cet événement.

Puis revenant à leur principale activité, les deux enfants virent du papier, des crayons, des ciseaux et de la colle, afin de commencer leur lettre pour le père Noël.
Pour leur âge, le père de famille aimait leur raconter que la lettre aller partir au pôle nord pour être donné au père Noël. Que des petits elfes allaient lire leur lettre avant de le ranger et de vérifier s'ils ont été sages pendant toute l'année. Car le père Noël voit tous les enfants qui n'ont pas été sage.

Ciseaux en mains, les deux enfants s'attaquèrent aux magazines, feuilletant les pages à la recherche des cadeaux désirés pour cette fin d'année. La petite Inge arrêta son choix sur une dînette en plastique de multitude de couleurs, d'un bébé qu'il fallait s'occupé en lui donnant à manger et en l'habillant et d'accessoires pour jouer au docteur, le métier dont rêvé la petite fille pour son futur. De soigner tout le monde et de les rendre heureux.
Le petit garçon qui ne savait pas écrire, s'amusa avec son père à découper quelques images de voitures en plastiques et de petits trains non électriques avec les rails afin de les mettre sous les sapins pour qu'il puisse faire de l'animation sous l'arbuste.

Les deux enfants prirent par la suite leur tube de colle, pour mettre leurs images sur la feuille de papier que leur avait donné leur père. Au préalable ce dernier avait écrit en tête de liste:
"Cher Père Noël,
Cette année j'ai essayé d'être très sage, mais je sais que je fais encore quelques bêtises. Je te promets que l'année prochaine, je serais encore plus sage que cette année.
Je te mets sur ma lettre tous les jouets que j'aimerais voir au pied du sapin.
Bisous mon Papa Noël que j'aime."

La lettre remplie, les deux enfants coururent chercher des enveloppes pour y glisser leur lettre. Puis une fois collés, ils écrivirent: "Pour le pôle Nord. L'atelier du père noël."

Les heures passèrent, les enfants étaient partis se coucher. Seul dans sa chambre, le père de famille sur son bureau, à la lueur de sa lampe de travail, ce dernier mis les deux enveloppes de ces enfants dans une plus grande de format A4. Il inscrit sur cette dernière l'adresse de ses parents afin que ces derniers soient informés des désirs de leurs petits-enfants. Il y ajouta un timbre et se jura de le poster dés le lendemain.
Puis sortant d'un des ses tiroirs, il prit du papier à lettre, une enveloppe aux couleurs dorés et rouge, des flacons d'encre de diverses couleurs et une plume pour la calligraphie.
Très perfectionniste et inventif, le père se mit à écrire une lettre avec une calligraphie si magnifique qu'on l'a juré sorti tout droit d'un de ces livres racontant des contes de fées.
Sur la page autrefois blanche, il y traça dans un premier temps un :" Mes bien chers Inge et Svend, "en lettre doré.
Puis reprenant de l'encre noire, il se mit à écrire la suite de sa lettre:
"J'ai bien reçu votre liste de Noël. J'ai vérifié dans ma liste des enfants et je vous y suis bien trouvé. Je vais laisser une petite place dans mon traîneau afin que mes rennes et moi puissions vous les apporter.
Mes petits elfes et moi nous vous souhaitons d'être bien sage en mon absence."

Puis reprenant de l'encre Doré, le père se mit à signer: "Père Noël."

Il glissa la lettre dans l'enveloppe qu'il ferma avec un sceau à la cire rouge où il y avait comme symbole un énorme flocon de neige.
Dès que les grands-parents auront reçu la lettre, le père leur donnerait celle qu'il avait écrite.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Ven 3 Déc 2010 - 21:31

Encore une jolie histoire, bravo ma JB


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Ven 3 Déc 2010 - 22:17



**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 4477
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 28
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Ven 3 Déc 2010 - 23:05

Comment ai je bien pu faire pour raté ton calendrier JB :mangaintero:
En tout cas je :mangaj'aime:




Fili Forever !!!! 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Sam 4 Déc 2010 - 11:30

4: Norvège: décorons la maison.






Il était 17H00 passé quand une jeune adolescente du nom d'Edel, âgé de 15 ans rentra dans l'appartement où elle habitait avec ses parents.
Introduisant la clé dans la serrure, tournant la poignée, Edel pénétra dans le petit couloir précédant le salon. Soudain, une petite voix, légèrement aigue se fit entendre.
"Grande-soeur!!!" gémit un petit garçon, aux allures d'ange. Le garçon sauta dans les bras de son aînée, montrant par la même occasion leur différence d'âge de 10 ans, mais cela importer peu sur leur relation fraternelle.
Rapidement l'aîné fit le tour de l'appartement et constata avec une mine triste que ses parents n'étaient pas encore rentrés. Mais cela ne l'inquiéta peu, car l'adolescente savait parfaitement que ses deux parents étant médecins pouvaient être réquisitionner pour faire des gardes et par la même occasion ne pas être présent le soir. Travaillant dans un hôpital public, tout le monde pouvait venir pour se faire soigner, souvent les médecins devaient faire plus d'heure que prévu.
Au moins ils avaient la chance de les avoir pour le réveillon de noël et noël.
Voyant que rien n'était prêt pour accueillir les festivités qui arrivaient à grand pas, sûrement par le manque de temps pour les parents, Edel prit l'initiative de décorer la maison et d'installer le sapin à l'insu de ses parents.
Avec l'aide de son petit frère Syver, ils fouillèrent les placards, où ils en sortirent des immenses cartons recelant de nombreuses guirlandes et autre décoration, ranger l'année passé par les grands-parents qui étaient venu les aider. Cette année, ils allaient devoir se débrouiller seuls.
Ils sortirent des cartons, des guirlandes aux couleurs dorés, des boules assortis aux couleurs traditionnels de Noël, le vert sapin et le rouge père noël. Pendant qu'Edel installait les guirlandes électriques et d'autre sans lumière, son petit frère Syver préféra jouer avec du papier et des ciseaux pour faire des guirlandes de papiers en forme de père Noël ou de bonhomme de neige, qu'il accrocha un peu partout dans la maison, ainsi que dans sa chambre.
Edel continua à installer la décoration, ayant préparer l'étoile à mettre à la pointe du sapin, elle mettait maintenant en place, sur les meubles du salon, de la neige artificielles avant d'y installer des maisonnettes pour faire un petit village de Noël, avec par la même occasion un petit magasin de friandises, un magasin de jouet et même une librairie. Elle plaça face à ces magasins des petits personnages tous habillés chaudement. Certains représentaient des enfants en train de faire de la luge, d'autre faisant un bonhomme de neige, ou encore un couple d'amoureux qui danser sur la glace armés de patins enfin, au milieu de ce petit décor se retrouver des enfants jouant à une bataille de boule de neige.
Elle y ajouta quelques paillettes pour faire un jeu de lumière et rendre le décor encore plus magique.
Regardant le plafond, elle prit un petit escabeau pour accrocher prés de la lumière, une figurine de père noël dans son traîneau tiré par ses rennes.
Redescendant de son escabeau elle fouilla à nouveau les cartons pour en sortir des coussins rouge et verts, où sur chacun d'eux y était dessiné des motifs en blanc, tel qu'un flocon de neige ou d'une étoile.
Ajoutant un plaid à la couleur et au motif s'harmonisant au thème de la fête, Edel le posa délicatement au dessus d'un autre fauteuil.
L'adolescent apprécier grandement de préparer tout le décor, réalisé avec passion, ferveur, elle installa au pied du sapin largement décoré, un petit train électrique qu'elle fit fonctionner.
Courant dans le couloir son petit frère arriva à son tour pour voir la magnifique décoration que cette dernière avait terminée. Ce dernier avait quand à lui prit la main de sa grande soeur pour lui montrer comment il avait travaillé.
Sachant personnellement que ses parents ne rentreraient pas avant 22H00, Edel prit l'initiative de préparer le repas pour son frère et elle, avant de l'envoyer prendre son bain et mettre son pyjama afin qu'elle puisse lui raconter un conte de noël.
En attendant que le temps passe, Edel ajouta à la porte une branche de houx ainsi qu'une couronne de houx.

Le repas terminé, le petit garçon en pyjamas, prêt de son lit, elle se mit à raconter la légende du père noël. Peu à peu les yeux du petit frère se fermèrent, pour qu'il sombre dans un sommeil réparateur, ou tous les rêves étaient permis. La grande soeur posa un léger baiser sur son front avant de partir à son tour dans sa chambre, patientant le retour de ses parents.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Sam 4 Déc 2010 - 19:05

J'aime ces petites scènes familiales...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Dim 5 Déc 2010 - 10:56

5: Belgique: la fête des étudiants.




C'était le 5 Décembre, en Belgique. Près d'une université, l'ambiance était à la fête. Pourquoi me diriez-vous? Eh bien, la Saint Nicolas approcher à grand pas. Il est vrai qu'en France, la tradition n'est pas nécessairement la même, selon la région où l'on habite. Mais revenons à nos moutons.
Parmi ses étudiants se trouver le Jeune Jan et sa collègue Else. Tout deux avaient réuni le plus d'étudiants possible et faisaient une réunion pendant l'heure du midi.
Car il fallait préparer les Chars qui allaient défilé dans le cortége demain, afin de collecter des piécettes auprès des passants pour s'offrir une boisson qu'ils allaient partager. Saint Nicolas étant le patron des étudiants, la population était toujours partante pour offrir un petit quelque chose.

Les étudiants parlaient aussi des récompenses qu'ils allaient recevoir de la part des professeurs. Souvent ils offraient un paquet de bonbons pour l'ensemble de la promotion. Bien entendu comme à leur habitude, les étudiants allaient aussi récupérer quelques sous auprès des lycéens et collégiens pour leur futur sorti. Leur menaçant que s'ils ne donnent rien, ils seront poursuivit par tous les étudiants pour qu'on leur jette de la farine et des oeufs. Evidement ce n'était que des menaces en l'air. Ils n'allaient pas le faire, mais voulait que tout le monde participe.

Entre eux, les étudiants repensaient à l'époque où ils n'étaient que des petits enfants, posant le soir même les bottes prêtes de leurs portes, patientant avec excitation que Saint Nicolas passe pour leur mettre des cadeaux, des bonbons au spéculos et autres friandises. Ils savaient que s'ils n'étaient pas sages, les enfants recevront un bâton de bois, ou le père Fouettard les attendrait chez eux pour les terrifier.
Ah oui, quelle époque celle de l'enfance. Le temps où l'on était si naïf de croire se que les adultes nous disaient. "Attention, saint Nicolas t'observe, si tu n'es pas sage, tu n'aura qu'un bâton de bois pour ta Saint Nicolas." Et immédiatement, les enfants se calmaient pour être aussi sage que des images et par la même occasion de recevoir les cadeaux tellement désirés.
On peut penser dans un premier temps que c'était juste des menaces en l'air et que les enfants recevaient toujours des cadeaux. Mais hélas pour certains, la triste vérité revenait à eux. Certes ils avaient un petit cadeau, mais le bâton de bois immense était présent et bien visible. Et bien souvent les enfants redevenaient tous sage en apprenant que Saint Nicolas leur avait emmené un tel présent. Car à l'école évidemment tout le monde apprenait la nouvelle le jour même, en montrant leurs cadeaux.

Il y avait aussi ces fameuses petites fêtes organiser avec un faux Saint Nicolas venant voir les petits enfants qui partageaient un goûter. Jan s'en souvenait comme si s'était hier. Chacun allaient voir le Saint en demandant à ce dernier que tel cadeau soit amené, avec leur mine d'ange et un grand sourire à faire fondre le plus grand glacier du monde. Ca oui, il savait s'en servir les enfants de ce petit air malicieux qui faisait chavirer les coeurs.

Le temps défila à une telle vitesse, les cours paraissaient si rapides enfin de compte. Les professeurs avaient bien conscience de l'impatience des élèves pour cette fête si importante à leurs yeux qu'il les libéra un peu plus tôt pour les laisser finir leur char dans lequel ils allaient défiler.
Tous les étudiants sans exceptions s'étaient alors réunis. Il y avait un char par promotion et tous l’avaient décoré d'une façon différente. Un vrai travail d'équipe s'était déroulé pour tout finir dans les temps.
L'horloge sonna alors 19H00. Les étudiants se séparèrent en souhaitant bonne nuit et en se promettant le lendemain, journée férié de la partagée ensemble. Donnant le départ au devant de leur université.

Jan et Else partirent chacun de leur côté pour aller dans leur chambre d'étudiant.
Else prit comme à son habitude sa chambre et elle posa une assiette devant sa porte afin que la nuit, ses voisins puissent y déposer des friandises. Elle aussi irait durant la nuit. Sûrement quelques heures juste avant le levé afin de ne déranger personne. Comme ils n'étaient plus que trois les jours même dans l'internat, les autres étant rentré chez eux pour les fêtes, elle voulait leur faire la surprise. Evidement elle avait vu dans son couloir que ses deux voisins avaient fait de même. Où plutôt ils avaient mis des bottes.
Y avait acheté au préalable un paquet de bonbons de toute sortes afin de le vider dans les bottes de ses collègues.
Elle avait vraiment qu'une hâte d'être le lendemain pour partager ce moment de bonheur avec eux.

(Remerciement à Stéphanie qui m'a aidé pour les prénoms belge et pour l'importance de St Nicolas chez les étudiants. Pardon si tout n'a pas été respecté comme les réels traditions. J'ai un peu dérivé aussi sur la tradition du Nord de la France, ma chère région.)


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Dim 5 Déc 2010 - 18:35

J'aime ce petit tour du monde des traditions de Noël...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Lun 6 Déc 2010 - 19:53

6: Slovaquie: Le Saint Nicolas secret.





Dans une école primaire, dans un pays où la neige tombait en abondance, les enfants entraient dans leur classe. Tous étaient si heureux de se revoir en cette journée. Surtout que le matin, ils avaient tous reçu leur cadeau de la part de Saint Nicolas. Agé tous de 7 ans, ils citèrent chacun leur tour la liste des cadeaux reçu. Pour certains c'étaient des voitures, pour les filles de poupées. Les moins riches avaient eu e droit à de nouveaux vêtements et de beaux livres illustré, pour les plus riches, une abondance de bonbons en tout genre, des jeux vidéos et d'autres cadeaux que seul leur parents pouvaient leur offrir.
Mais ce que les enfants attendaient aussi avec impatience, c'était l'échange des cadeaux de la part de leur Saint Nicolas secret.

En effet, depuis un mois, chacun détenez en secret le nom d'une personne à qui il devait faire un cadeau pour les fêtes de fin d'année. Tous avaient eu leurs petits papiers et avaient un mois pour lui trouver un magnifique petit cadeau.

Juraj, petit garçon aux cheveux noir de jais et aux yeux d'un vert émeraude avait tiré le prénom d'une fille qu'il appréciait énormément. La jeune et jolie Timea, petite rousse, la peau pâle, les yeux bleu clair, ressemblant à une poupée de porcelaine. Il savait cependant que cette dernière appartenait à une famille riche, tandis que lui, était d'une famille ayant peu de moyen. Tous les garçons désirer, se vanter de vouloir faire un cadeau à cette magnifique enfant, pleine de vie, si belle et si douce.
Mais quand Juraj avait découvert qu'il était son Saint Nicolas secret, il prit alors son courage à deux mains pour lui faire le plus beau cadeau possible. Bien sur, tout ses amis, lui avait conseillé de lui acheté une belle poupée de porcelaine, lui ressemblant en tout point. Mais quand Juraj passait devant les boutiques de jouet, il s'apercevait du prix énorme. Certes à son âge, les prix ne veulent rien dire, sauf quand on sait que ses propres parents avaient déjà du mal à leur payer de quoi se nourrir. Il s'était promis de trouver une solution pour lui offrir un si beau cadeau sans dépenser l'argent de ses parents.
Bien sur, le vol n'était pas permis non plus. Il voulait faire un cadeau sans que ce dernier soit sale.
L'enfant essaya à plusieurs reprises de demander à trouver des petits boulots, comme livrer les journaux ou de vendre des prospectus. Mais les adultes refusaient. Fermant la porte au nez du petit garçon qui ne savait pas comment faire. Repassant chaque jour devant ce magasin, rêvant de pouvoir acheter cette dernière avec l'argent qu'il aurait récupérer. Imaginant la joie de la petite Timea avec cette poupée. Il remonta alors ses manches et continua de faire du porte à porte pour rendre service à ses voisins en échange d'une petite pièce. Chaque soir, il allait voir de nombreuse personne, aidant à faire les vitres. Amenant le bois pour les cheminer. Aidant pour porter les courses. Déblayant la neige devant les garages des voisins.
Il travailla si bien, que les voisins ravis de voir un enfant aussi gentil, lui donnèrent la somme nécessaire pour acheter sa poupée de porcelaine. Ils étaient bien heureux de le voir si souriant, si sage, par rapport aux autres garçons de son âge qui jouaient soit dans la neige, soit à faire des bêtises.
Quand il rentra chez lui, le chauffage ne fonctionnait pas. Mais sa mère faisait du mieux qu'elle pouvait pour réchauffer son petit garçon.
"Oh, Juraj!!! Ton père va bien rentrer. Je pense qu'il va pouvoir nous rapporter du bois. En attendant, porte cette écharpe rouge que ta grand-mère a fait pour toi."
L'écharpe au cou, le petit garçon souriait à sa mère. Son père revenait peu de temps plus tard, avec les mains froides, et le visage triste. La mère comprit qu'il n'y avait plus de bois pour eux, les voisins plus riches ayant acheté le reste du bois.
La mère et le père décidèrent d'aller en ville pour demander à certaine personne de les aider. Durant leur absence, Juraj prit son argent et alla se promener pour acheter la fameuse poupée.
Mais une fois arrivé devant la boutique, quelques jours avant la Saint Nicolas, cette dernière avait disparu. Etonné, le jeune enfant entra dans la boutique et demanda au vendeur: "Avez-vous encore la poupée de porcelaine de la vitrine. Elle avait une magnifique robe rouge, la peau blanche, les cheveux roux et les yeux bleu clairs?"
"Hélas mon petit, j'ai vendu la dernière à un petit garçon et son père. S'était sûrement pour une amie de ce petit garçon."

Juraj reparti rapidement de la boutique, triste d'avoir travailler sans avoir pu offrir la magnifique poupée qu'il avait vue. Alors qu'il traînait dans la rue, il entendit un homme appelé au secours. Le jeune garçon se précipita pour voir un homme âgé d'une soixantaine d'année, écrasé sous un lourd fagot de bois. L'homme avait une barbe blonde et de longs cheveux blonds. Un habit blanc et une sorte de long bonnet de la même couleur que la neige qui tombait.
Juraj enleva rapidement le fagot de bois qui écraser le monsieur.
"Oh, merci mon petit garçon. Heureusement que tu étais passé par là. Sinon, je serais mort de froid."
Le petit garçon lui répondit avec un large sourire. Ce dernier remarqua le lourd fagot de bois et demanda pourquoi ce dernier porter autant de bois.
"Je voulais vendre ce bois, une luge et un magnifique dessin d'ange, pour pouvoir acheter de quoi manger."
Le petit garçon vit la luge derrière le monsieur, ainsi que le dessin que l'homme sorti d'une pochette pour les artistes. Un ange aux yeux fermés, les ailes ouvertes, des plumes volant tout autour de lui, ce dernier semblait chanter. Les couleurs variés du noir au bleu clair.
Juraj sorti rapidement l'argent qu'il avait durement gagné et le tendit au vieil homme.
"Tenez prenez mon argent, je vous achète le bois, la luge et le dessin. Mes parents ont besoin de bois." répondit le petit garçon.
La transaction faite, le vieil homme reparti en ville pour acheter la nourriture nécessaire. Juraj mit le fagot de bois sur sa nouvelle luge et parti en direction de sa maison. Là bas, ses parents le virent rentrer. Ces deux derniers n'avaient pas réussi à acheter ne serait ce qu'une brindille. Quand ils virent le fagot de bois, aussitôt ces derniers lui demandèrent comment il avait fait.
Le petit garçon raconta son histoire, de l'argent gagner avec l'aide de ces voisins, de la poupée en porcelaine vendu et du vieillard qui vendait les trois objets.
Emu les parents serrèrent leur enfant dans leur bras, puis ensemble ils rentrèrent dans leur maison qui pouvait enfin être chauffé.

Dans sa petite chambre, Juraj regardait le magnifique dessin qu'il avait acheté. Il décida avec la luge qu'il avait acheté de la casser et de fabriquer un cadre. Il trouva dans un coin de sa maison une vitre que personne n'utilisait et la prit pour protéger le dessin. Il colla l'ensemble afin d'encadrer au mieux le dessin. Il fit de joli motif avec son encrier sur le cadre, faisant des petites plumes à l'encre bleu foncé.
Une fois terminé, il chercha un papier pour l'emballer. Mais ne trouvant pas se qu'il voulait, il chercha despérément. Soudain, il trouva une idée. Il prit son écharpe et une fois l'encre sèche, fit un paquet avec.

Enfin l'heure était arrivée d'offrir le fameux présent. Déjà un de ses camarades de classe, qui n'avait pas comme Saint Nicolas secret Timea prit les devant et lui offrit la belle poupée de porcelaine.
Juraj vit le cadeau et se senti triste. Le garçon qui lui avait offert ce cadeau regarda d'un air de mépris et hautain Juraj en étant heureux de l'avoir devançait.
Mais le petit garçon prit son courage à deux mains et sorti son cadeau à son tour pour le donner à la jeune Timea.
La petite fille lui souri et ouvrit le bel emballage avant de le mettre autour de son cou. Elle rougit en voyant le magnifique dessin, avant de sauter au cou du petit Juraj.

"C'est absolument ce que je voulais!!! C'est si beau!! J'adore, merci Juraj."
Le petit garçon se mit à rougir rapidement, étant cependant surpris qu'elle soit si heureuse.
Cette dernière s'éloigna légèrement, posant son cadre sur son bureau, elle sorti de son sac un paquet.

"Tient, je suis ton Saint Nicolas secret. Tu peux l'ouvrir."
Juraj ouvrit le paquet et y trouva une grande écharpe blanche et bleu, ainsi qu'un grand bonnet à pompon et un long manteau.

"C'est moi qui l'ai fait. J'espère qu'il te tiendra bien chaud."


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Lun 6 Déc 2010 - 20:58

C'est adorable!!! :mangaj'aime: :mangaj'aime:


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mar 7 Déc 2010 - 15:54

7: Islande : Perdu en forêt.



(Réminiscence.)

"Et si nous recherchions le père Noël Nils !!!" hurla une petite fille emmitouflé dans une grande doudoune rose bonbon, la tête dans un magnifique bonnet à pompons aux mêmes couleurs. Les yeux noisette et la peau claire. Agée de 10 ans, la petite fille lança un regard de défi au petit garçon qui était à côté d'elle. Pas très grand, très mince malgré le gros manteau noir qu'il portait. Il avait des traits légèrement féminins, les longs cheveux gris, hérités du côté paternelle et des yeux d'un bleu grisonnant. Le petit Nils s'étonna de la proposition de son amie.
"Mais...Le père Noël n'existe pas Alby!!" s'étonna-t-il, ayant appris la vérité depuis des années, voulant cependant prendre l'approche d'une manière plus douce.
Dans ce petit pays qu'est l'Islande, il y avait peu d'enfant. Les plus jeunes avaient souvent entendu de la part de leurs parents, que le père Noël habitait quelque part en Islande. Cependant à l'âge de 10 ans ces enfants s'étaient bien rendus compte qu'il ne s'agissait pas du vrai. Et que se qu'ils appelaient le "pays du père Noël" n'était que du tourisme pour les autres habitants des divers continents.
"Quoi!!! Tu oserais dire que tu ne crois plus au père noël!!! Tu sais que si tu n'y crois pas tu n'aura pas de cadeau!" gronda Alby qui était visiblement en rogne contre la vérité qui lui éclatait au visage.
"Mais..." murmura Nils intimidé. "Se que je veux dire, c'est que..."
"Bon puisque tu me crois pas, je vais t'emmener avec moi voir le père Noël!!"
Avant même qu'il n'eut le temps d'objecter, le petit garçon se retrouva sur une luge avec Alby et à deux, les enfants s'enfoncèrent dans la forêt profonde et froide.
"ALBY!!! NOS PARENTS VONT S'INQUIETER!!!" cria le petit garçon en s'accrochant à se qu'il pouvait.
"Ne t'inquiète pas, j'ai laissé un mot ce matin pour mes parents sur la table. Comme ils rentrent ce soir ils le verront. J'ai écrit que tu m'accompagner."
Voyant dans la folie qu'il fut entraîné, le petit garçon soupira. Ils n'avaient rien prévu. Pas même une lampe torche. Nils voyait que la nuit tombée même si on était qu'en milieu de journée. Il craignait de se perdre et de mourir dans le froid. Mais qu'est-ce qui lui prenait à cette chère Alby de se promener ainsi dans la forêt sombre.
Nils voulut pleurer, de peur, de froid, de son manque de force de caractère contre cette fille. Il se faisait souvent traiter de fillette de la part des autres garçons, les filles lui demander de porter des robes. Ils le prenaient tous pour une fille, mais pas n'importe qu'elle fille. Puisque les plus jalouses d'entre elles essayaient à plusieurs reprise de le caser avec un garçon. Tous se moquer. Enfin sauf Alby, elle n'était pas comme les autres filles, un brin trop imaginative, tout le monde l'appelait la sorcière du fait que ses cheveux noir ébène étaient frisé et qu'elle n'arrivait pas forcément bien à les coiffés. Elle avait un franc parlé qui pouvait être vulgaire. Son père était gérant d'une bibliothèque immense et parfois sombre dans certains recoins, tandis que sa mère était herboristes. Les enfants les appelés le couple de magicien, inventant que le père apprenait des formules magique à sa fille et que la mère préparer des potions mystérieuses.
Cependant Nils savait parfaitement que ce n'était pas vrai. Lui qui vivait seul avec sa grand-mère, il savait qu'il ne devait pas juger les gens par leur apparence, ni par les ragot circulant.
Il passait beaucoup de temps avec Alby dans la bibliothèque de son père, où les deux enfants lisaient des contes en tout genre. C'est de là bas, que lui venait l'idée à cette chère Alby de partir au royaume du père Noël.
Le temps avait passé, la neige commencée à tomber. Nils ne put retenir quelques larmes, tout en grelottant de froid. La luge avait cessé de bouger, Alby était descendue de la luge pour regarder les alentours.
"Alby?" renifla Nils triste. "Alby, rentrons maintenant..."
"Pourquoi? Moi je crois au père Noël!!! Je sais qu'il se trouve ici, comme dans le livre!!!" râla la jeune fille en s'énervant contre le temps.
"Alby... J'ai froid, j'ai faim et...J'ai peur Alby." pleura Nils visiblement faible face à une telle situation. En entendant ce cri de détresse, la petite fille se retourna vers son camarade qui commençait à avoir les lèvres bleues. Elle réalisa enfin de la bêtise qui l'avait poussée à faire venir le pauvre Nils qui n'avait rien réclamé, ni demander de preuve de vie du père Noël.
La petite fille rebroussa chemin et se dirigea vers le petit sac qu'elle avait apporté. Elle en sorti une grande couverture qui avait prit toute la place dans son sac. Une couverture rouge vif, chaude, douce. Elle entoura Nils de cette magnifique couverture qui s'étonna de ce geste.
"Par...Pardon..." souffla Alby visiblement gêné. "Je suis qu'une idiote...J'aurais du mieux préparer notre départ."
"Alby?" s'inquiéta le petit garçon, voyant les larmes venant dans les yeux de sa camarade.
"Je...Je voulais vraiment te le montrer, car tu es mon seul ami...Mon meilleur ami."
Nils souri légèrement en entendant ces mots sortir de la bouche de son amie. Il n'avait pas beaucoup d'ami, mais elle non plus. Alors ils s'étaient serrés les coudes. Elle, protégeant le pauvre Nils contre les autres qui n'arrêtait pas de le taquiner. Lui, ne la jugeant jamais par son apparence et son originalité, lui apportant un peu de réconfort et essayant de comprendre son monde.
Mais cette fois, il n'avait réussi à lui faire comprendre qu'ils auraient du réfléchir avant de partir.
"Tu sais comment repartir?" trembla Nils en regardant son amie.
"...Non...Je ne sais pas...Nils?"
Nils regarda Alby qui avait des larmes pleines les yeux.
"On...On est perdu...Et c'est...C'est de ma faute!!!!" cria-t-elle triste de voir qu'elle avait la plus grosse bêtise de sa vie. Nils voulut alors réconforter son amie et la prit dans ses bras, l'entourant avec lui dans la couverture.
"Je suis sur que ton papa, ta maman et ma grand-mère sont entrain de nous chercher. Ils vont nous trouver..." souffla-t-il pour rassurer son amie. De son calme naturel, il essaya de la réchauffer et de ne pas s'endormir par ce froid glacial. Les deux enfants serrés l'un contre l'autre tentait par tout les moyen de ne pas céder au froid.
Soudain un bruit se fit entendre, devant eux, à travers la neige qui couvrait leur vue, une ombre s'approcha. Alby et Nils crurent qu’ils s’agissaient d'adulte, mais la forme était plus enfantine. Les deux enfants perdirent espoir et pensaient qu'il s'agissait alors d'un autre enfant perdue. L'ombre s'approcha encore pour finalement être face à eux, visible. L'étonnement fut de stupeur pour les deux enfants qui regarder de la tête au pied le nouvel arrivant. Un jeune garçon qui semblait avoir leur âge, aux longs cheveux couleurs neige aux reflets bleutés. Les yeux bleu clair, la peau pâle, les oreilles...POINTUES?
Les deux enfants n'en revenaient pas. Cet enfant avait de telles oreilles, pourtant il ne pouvait pas venir du parc à thème sur le père noël de leur continent, sinon il l'aurait déjà croisé vu la couleur inhabituelle de ses cheveux et de ses oreilles pointues. D'autant que ses vêtements n'étaient en rien semblable à ceux du parc. En effet, le parc jouait avec les couleurs rougeoyantes et vertes. Ce costume là, la haut était une sorte de cape bleu nuit où il y était dessiné des flocons de neige qui se confondaient avec les vrais flocons tombant du ciel. Le pantalon était long d'un bleu ciel virant au gris bleu. Les chaussures étaient blanches, semblables à des babouches en bois fermés.
Alby et Nils restèrent silencieux, sans bouger d'un pouce face à cette apparition. Etait-ce un mirage de leur esprit ? Est-ce que le froid avait fini par les avoir. Mais l'apparition se rapprocher pour aller jusque vers eux et leur toucher leurs joues rouges.
"Eh bien mes enfants. Que faites-vous ici?" dit-il avec une voix d'ange.
"Nous...Nous sommes perdus." répondit calmement Nils d'une voix tremblante.
"C'est de ma faute..." sanglota Alby. "Je voulais prouver que le père Noël existe et...Nous nous sommes perdus."
Le petit garçon elfe souri, avant de prendre la corde de la luge.
"Je vais vous ramener au chaud dans ma cabane. Après je vous ramènerais chez-vous."
Les deux enfants ne dirent rien et virent devant eux, le jeune elfe se transformer en un magnifique cheval blanc au reflet bleu. Accrochés à la luge, les deux enfants furent tirés pour arriver rapidement devant une cabane en hêtre, d'où sortait d'une cheminé fait en pierre une légère fumée. Les enfants virent alors le cheval se métamorphosé à nouveau en le jeune elfe qu'ils avaient croisé quelques temps auparavant. Ce dernier les invita à entrer dans la cabane tout en prenant leur luge.
A l'intérieur tout était de bois sauf la cheminée. Sur le feu, se trouvait une marmite d'où sortait un parfum délicieux d'une bonne soupe à la tomate. Les enfants enlevèrent leurs manteaux avant de prendre place vers des fauteuils qui leur était proposés. Face à eux, sur chaque façade de mur, se trouver des photos plus anciennes les unes que les autres.
Puis sur l'une d'entre eux, Nils put reconnaître des traits si familiers...Et pas n'importe quels traits, puisque sur l'une de ses photos se trouver son père et sa mère enfant avec le même elfe qui les avait aidés.
"Mais...Ceux sont mes parents!!!" s'étonnait-il, en jetant un regard vers l'elfe.
"Il faut dire que j'ai 100 ans. Moi Yuki, elfe d'Islande, représentant du père Noël, j'en ai vu défilé des enfants."
Les deux enfants ne savaient plus quoi dire. Dans son coeur, Nils voulait savoir comment étaient ses parents quand ils avaient leur âge, comme sur la photo. Il ne savait pas grande chose sur eux, puisque à l'âge de trois ans, ses parents furent tués dans un accident, lors d'une expédition scientifique. Ils avaient sacrifiés leur vie pour sauver des pêcheurs qui se trouver au même endroit qu'eux. Heureusement pour lui, Nils avaient une grand-mère bienveillante qui s'occupait de lui, comme une vraie mère.
Mais, le petit garçon n'avait pas non plus envie de tout savoir de ses parents pour le moment. Il était plus inquiet pour Alby qui semblait ne pas se remettre de cette expédition.
L'elfe remarqua l'attitude des deux jeunes enfants, puis en leur servant une tasse de soupe, il se mit à dire:
"Vous savez, j'ai croisé beaucoup d'enfants comme vous qui chercher le Père Noël. Mais je dois vous l'avouer. Il n'habite plus ici depuis un bon siècle."
"C...Comment!!! "S’étonna Alby.
"Il déplace souvent sa fabrique, la cachant dans des lieux secrets, dans différents pays, prenant des fausses identités le reste de l'année. En Décembre, les elfes comme moi, qui sont postés aux quatre coins de la planète surveillent les enfants qui se perdraient en essayant de chercher le Père Noël." répondit-il avec un sourire aux lèvres.
"Donc...Mes parents ont essayés de trouver aussi le père Noël ?" demanda Nils étonné par une tel révélation.
"Oui...Comme vous ils se sont perdus dans cette forêt. Et comme chaque fois, je viens les chercher pour qu'ils puissent rentrer chez eux sans problème."
"Pourquoi cherchaient-ils le père Noël?" réclama le petit garçon intéressait par ce qu'il venait d'apprendre.
"Eh bien. Ta grand-mère paternelle, qui s'occupe de toi désormais, avait perdu son mari et elle était gravement malade. Les deux enfants avaient fait une lettre au père Noël pour lui demander de la guérir. Les autres enfants se moquer d'eux et le médecin qui s'occupait de ta grand-mère disait qu'elle ne passerait pas Noël. Ton père et ta mère ont alors eu l'idée de chercher le père Noël par eux même. Puis ils se sont perdus. Enfin, quand je les ai trouvé, ils m'ont expliqué leur problème et je leur ai donné une fleur magique. "L'esperanza." Je leur ai bien entendu dit qu'elle ne soignerait peut être pas cette dame, mais qu'elle l'a garderait vivante jusqu'à Noël. Une fois rentré chez eux, ton père a tout de suite préparé le médicament avec la plante et l'a donné à ta grand-mère. Au fil des jours, ta grand-mère s'est guérie miraculeusement avec l'aide de son fils et de son amour."
Le petit garçon avait les larmes aux yeux. Pourquoi sa grand-mère ne lui avait pas raconté une telle histoire sur son père et sa mère. Ce fut autour d'Alby de s'inquiéter pour Nils.
"Est-ce que ça va Nils?" demanda-t-elle.
"Pourquoi...Pourquoi ma grand-mère ne m'a rien dit?" pleura-t-il.
"Parce que j'ai demandé à tes parents de ne rien dire sur la plante. Ta grand-mère s'est rétablit par elle même, grâce à la chaleur de l'amour de son enfant et de ta mère."
L'enfant commença à comprendre. Yuki leur proposa de se reposer avant de repartir. Les deux enfants ne refusaient point et en seulement quelques minutes, ils plongèrent dans le monde du rêve.
Le lendemain, les enfants se réveillèrent tout deux dans un hôpital. Etonnés ils regardèrent de tous les côtés et virent leurs proches autour d'eux.
"Mon cher Nils." pleura la grand-mère. "Je suis content de te revoir."
Etonnés, les deux enfants demandèrent des explications à leurs parents.

Au loin, Yuki observait la scène sous sa forme de cheval. Une fois assoupit, il avait bien emmitouflé les enfants pour qu'ils n'aient pas froid, puis il les ait posés sur la luge, bien attaché. Il s'était retransformé en cheval pour tirer la luge vers la civilisation. Là il trouva à sortie de la forêt les parents des enfants. Rapidement il déposa la luge, se détacha par magie et disparu dans les ombres de la nuit.
Yuki savait parfaitement que la plante qu'il avait donné n'avait rien de magique en soit. C'était juste un petit mot d'espoir, comme son nom l'indique, envers cet enfant. Et cette nuit là, il avait redonné un peu de gaieté de coeur à ses enfants et plus de jugeotte à une autre.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mar 7 Déc 2010 - 22:08

Joli conte de Noël miss Dickens...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mer 8 Déc 2010 - 18:49

8: Pologne (Voeux du soir à l'étoile) Wilhelm m et Kinga f





(All i want you)


Le soir tombé sur la pologne. Dans une petite boulangerie, ou plutôt au dessus de cette boutique se trouvait un couple possédant deux enfants. Ces derniers étaient de faux jumeaux, malgré la forte ressemblance. Wilhem, le petit garçon et Kinga la petite fille. Ils se ressemblaient traits pour trait. Les cheveux châtain clair, les yeux bleus, la peau ni trop blanche, ni trop bronzé. Pour les reconnaître, il fallait se fier à leur coiffure. Le jeune Wilhem avait les cheveux long attachés en queue de cheval, tandis que la Jeune Kinga avait fait des couettes.
Cependant, les deux enfants n'avaient pas besoin en cette soirée de savoir si leur parent se soucierait de savoir qui était qui. Les deux, à genoux sur le lit, les doigts croisant les autres dans leurs mains, les petits enfants de 8 ans prié l'étoile du berger qui venait d'apparaître devant eux.
Ils n'étaient pourtant pas les plus malheureux, mais chacun avait un souhait particulier.

Tout doucement, sans un bruit, par la simple pensée, les enfants récitèrent leur prière qu'ils avaient préparer au préalable, en vers cette petite étoile.

Kinga qui était l'aîné de 5 minutes, pensé à sa prière.
"Etoile du soir, Etoile de l'espoir.
En cette nuit noire, j'aimerais entrevoir,
Que cette prière marque ma mémoire.

Mes parents ceux sont mariés le jour de Noël,
Et tout n'était pour eux que merveille.
Toutes ses années ont été magnifiques,
Et même, je peux dire, elles ont été magiques.

Je souhaite ma petite étoile, savoir,
Si cette année, et surtout en ce fameux soir,
Notre frère ou notre soeur, arrivera à voir
Notre fameux monde d'espoir.

Je sais que ce que je demande est difficile,
Mais si tu pouvais nous donner un signe.

Merci à toi ma bonne étoile.
Ta chère Kinga, qui est sage."


De son côté de lit, Wilhem, aux cheveux long détachés pour dormir, prié comme sa soeur aîné. Les yeux fermés, la bouche entrouverte. L'espoir grandissant.

"Etoile du soir, Etoile de l'espoir.
En cette nuit noire, j'aimerais entrevoir,
Que cette prière marque ma mémoire.

Mes parents attendent un nouvel enfant,
Pour moi ce n'est pas embêtant.
J'ai juste un peu peur,
Pour ma jumelle de soeur.

Elle ne le montre pas,
Mais je le sais moi.
Elle est depuis toujours malade,
Et ne peux pas faire comme ses camarades.

Elle a du mal à respirer,
Et il faut la surveiller.
J'aimerais cependant, en ce fameux soir,
Avoir un grand et nouvel espoir.

Faites que le bébé, ne soit pas un malade né.
Que ma maman et mon papa, puisse s'en occupé,
Sans pour autant toujours s'inquiété.

Ma soeur est très très forte,
Et moi je veux que je la porte
Vers d’autres horizons,
Que cette maladie prison.

Je sais que ce que je demande est difficile,
Mais si tu pouvais nous donner un signe.

Merci à toi ma bonne étoile.
Ton cher Wilhem, qui a du courage."


Les deux enfants ayant fini leur prière, s'installèrent dans leur lit. Avant de s'endormir, la jeune Kinga mit un masque d'oxygène, ayant du mal à respirer parfois dans la nuit. L'appareil faisait un peu de bruit, mais le garçon qui dormait avec elle, ne s'en plaignait pas. Au contraire, c'est quand l'appareil ne faisait plus de bruit, qu'il commençait à s'inquiéter.
Il la surveiller par le son, par le bruit et avait toujours en tête la possibilité que sa soeur un jour, il la perde. Cependant, il faisait tout pour la protéger. Ce n'est qu'une fois que sa soeur endormie, qu'il put enfin se reposer tranquillement jusqu'au petit matin.


(Berceuse pour julie.)


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 28
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mer 8 Déc 2010 - 20:03

Elles sont trop belle les prières


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34834
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Mer 8 Déc 2010 - 21:15

Très joli!!!!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 9 Déc 2010 - 0:24



**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   Jeu 9 Déc 2010 - 17:50

9: Espagne (Luis et Esmeralda) Récompense des voisins.




(Feliz Navidad)



C'était quelques semaines avant noël. Tout semblait être calme dans une maison en Espagne. Pourtant la tension était palpable. Et pour sur, Luis préparait un cadeau pour sa chère voisine, la belle Esmeralda. Comme chaque année, les voisins les plus actifs étaient récompensés par un panier garni de nombreux produits de la région. Luis voulait la remercier plus particulièrement, car non seulement elle a été une citoyenne modèle mais aussi qu'elle lui avait donné une bonne raison de pouvoir sourire à nouveau. Il rempli alors son panier en osier de divers denrées les plus connues dans ce pays. Passant de la traditionnelle Huile d’olive, à divers fruits, tel que les noix, les amandes et des fruits secs : raisins, abricot et autres…Sa voisine était très friandes de ce genre de petite gâterie qui était souvent moins calorique que ces boîtes de chocolats fourré au praline.
Il y ajouta une petite boîte de pâte d’amande au forme diverses et variés, tel que des fruits, des petits animaux et même un en forme de petit ange, au cheveux blond et aux yeux marron, fait par un maître pâtissier chocolatier.
Il ajouta encore du turron, ce fameux nougat qu’enfants comme adultes aimaient tant, un nougat fait de miel et d’amande. Ce nougat pouvait faire ressortir des souvenirs d’enfance, quand ils n’étaient qu’à l’école maternelle ou primaire et qu’il tapait sur ce personnage fait de bois, à partir d’une bûche, symbolisant un lutin. Chantant une chanson pour en faire sortir le turron. Puis on le frapper pour le casser et sortir tout les turrons cachait à l’intérieur afin de le partager avec tous les enfants de l’école.

Après ce passage de l’enfance, Luis rajouta d’autre mets délicieux, car pour lui le panier n’était jamais assez garni. Il y ajouta des marrons glacés de Galice, célèbre pour leur goût mais aussi pour la qualité de la présentation. Tous dans une petite boîte, bien triés, alignés sur une même rangé, sur deux étages.

Dans ce grand panier d’osier, il y ajouta une corne d’abondance dont sortait une multitude de fruit et de légumes aux couleurs éclatantes, aux odeurs enivrante refaisant pensait au temps qu’il y avait ici dans ce pays. Un temps chaud et ensoleillé. Oui, ces fruits et légumes sentaient bon le soleil qui pouvait raviver nos cœurs, et plus précisément le cœur de la belle Esmeralda.
Par la suite, il y ajouta un jambon entier, afin que dans les soirées d’hiver, la jeune femme resplendissante n’ai pas a allé chercher un grand jambon qui pourrait non pas lui être trop lourd, mais peut être plus embarrassant à porter. Un Cava s’ajouta dans ce panier, une sorte de mousseux, avec aussi des truffes, célèbres champignons au goût extraordinaire, accompagné de fruits à l’eau de vie.

Le jeune homme semblait être fier de sa composition. Il voulait à tout prix lui offrir à elle, sa belle Esmeralda. Afin d’atteindre son cœur. Cependant une question se posait dans la tête de cet homme. Sa famille allait-elle accepter qu’un simple voisin, simple vendeur dans une boutique de chaussure, puisse courtiser une si belle fille d’une famille riche. Qui plus est qu’elle faisait partie d’une de ces familles où les valeurs comme l’honnêteté, le travail et la famille étaient plus important que l’argent.
Le père était du genre sévère et ne laisserait pas sa fille pour un moins que rien, sauf si ce dernier lui prouvait qu’il avait de la valeur.

Luis avait beau tourné le problème dans tout les sens, rien ne lui venait à l’esprit. Puis finalement, en regardant un des livres de poésie qu’il appréciait temps, il s’était finalement décidé à ajouter à ce panier un petit poème pour elle, puis un pour le père de famille.

Sur le premier, il y écrivait que la beauté de la jeune fille lui avait éblouit les yeux, qu’il ne pouvait qu’y pensé lors qu’il dormait et que dans la rue ou dans le couloir, il l’apercevait, il vérifiait constamment que cette dernière était bien en sécurité. Il admirait aussi sa force de caractère. Elle ne marchait pas ses mots et aller droit au but, au risque de blesser quelques uns. Sans pour autant perdre de sa beauté, elle allait aussi en aide aux autres. Faisant un de ses métiers qui était assez prenant, médecin, elle était encore plus belle quand elle souriait à ses patients qui s’étaient gravement blessé. Un simple sourire pour essayer de les réconforter dans leur douleur.
Son intelligence était telle qu’elle aidait beaucoup d’enfants dans le quartier qui ne savait pas forcément lire ou écrire.

Une fois le poème écrit pour sa dulcinée, Luis reprit un papier et une enveloppe afin d’écrire un autre poème pour le père, pour lui faire comprendre qu’il aimerait beaucoup mieux apprendre sur sa fille et la courtiser.
Il prit sa plus belle écriture et se mit à parler de sa fille, si belle, si délicate, si franche. Lui expliquer oh combien cette dernière lui avait touché le cœur. Qu’elle était devenu le rayon de lumière de sa vie. Qu’ils avaient pour le moment que partager quelques week-ends dans des cinémas ou des restaurants, mais qu’il aimerait être encore plus proche d’elle. Il y demandait s’il avait l’autorisation de courtiser une fille si merveilleuse. Il promettait de veiller sur elle, de jour comme de nuit. D’être présent pour les bons comme les mauvais moments. Il n’avait nullement peur des difficultés que cela pouvait entraîner. Il aimait cette fille pour se qu’elle était.

Une fois la lettre faite, il l’ajouta dans le panier, en précisant bien qu’il s’agissait un mot pour Monsieur son père.
Il emballa le panier en osier et se promet de le lui donner quand elle reviendra du travail. L’hôpital public de Madrid.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Texte court] - Calendrier de l'avent 2010 - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Originales :: Divers :: Devant l'horizon Originales Divers-
Sauter vers: