French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 11:53

Bonjours tout le monde!^^

Ceci est une nouvelle, en rapport avec un ancien projet de fanfiction que j'ai réadapté pour essayer de l'éditer.^^

C'est donc un texte indépendant.

J'espère que cela vous plaira et merci de le lire.^^


Titre: GHOST OF CERES.

FANDOM: Aucun.

Genre: Science Fiction Space Opéra.

Tout âges.



EDIT:

Les ghost sont en fait les consciences de gens que l'on prend, que l'on mélange et que l'on insère dans une machine... comme une sorte de réincarnation en fait... avec l'appuie, le soutiens et l'aide d'ordinateurs et des capacités énormes en calcules et autres opérations.




GHOST OF SERES.


La bataille faisait rage entre les forces conservatrices réactionnaires terriennes et les utopistes. La guerre durait depuis maintenant plus de trente ans, causant des milliards de mort de part et d'autre des deux camps, déterminés à se détruire.


Tente mille vaisseaux de guerre ennemi contre mille trois cents appareil utopistes, le must du must. Depuis les premiers combats ils avaient perdus plus de quarante pour cent de leur défenses et la planète mère Éra avait subis des attaques mortelles en surface. Les flottes de guerre terriennes foncèrent droit sur leurs cibles dans le vide glacial et silencieux de l'espace.


Des dizaines de milliers de carcasses noyées dans des nuages de fumés et de métal devenu gaz après avoir été carbonisé au plasma, tournoyaient sur elles même. Du côté des utopistes les énormes canons gauss, lasers à plasma et lasers cisaillant lâchèrent leurs salves meurtrières. Les missiles CAW TITAN 9 MARK II dernière génération fonçaient sur les flottes attaquantes et les missiles vélociraptor fusaient à pleine vitesse par centaines de milliers, sortis des gueules béantes de leurs lanceurs massifs en batteries lourdes.

Les énormes obus en fusion tirés par les canons gauss touchèrent les vaisseaux ennemis dont les boucliers tombèrent et ils furent coupés en deux voir entièrement détruits. La matière bouillonnante suivait la trajectoire du tire et venait toucher les boucliers d'autres engins derrière.

Les lasers à plasma vinrent mettre à rude épreuve les boucliers de nombreux vaisseaux qui finirent par tomber et les appareils eurent des pans entiers complètement fondus et détruits. Certains explosaient ou d'autres touchés à leurs points vitaux ne fonctionnaient plus très bien. Les lasers cisaillant vinrent perforer les boucliers de nombreux appareils en transperçant plusieurs parfois ou en coupant en deux. Soit handicapés, soit endommagés, ils n'étaient plus en mesure d'attaquer et gênaient les déplacements des autres.

Puis les les vaisseaux attaquèrent aussi de loin via leurs canons CAM V8A (Canon Accélération Magnétique Version 8 Amélioré). Ils lancèrent leurs missiles Slug et leurs charges nucléaires FARDIS. Les milliers de points blancs traçaient leur chemin dans l'espace noir parsemé d'étoiles minuscules. Les charges touchèrent nombre vaisseaux et installations dont les boucliers frémirent sans faiblir de leur éclats bleutés ou rouges et parfois verdâtres voir blanc pur.

Les centaines de milliers de missiles plus les milliers de charges nucléaires arrivèrent mais eurent droit à un tire de barrage comparable à un voile de feu issus des entrailles des toutes les armes pointées sur eux et qui avait une forme ondoyante dans l'espace. Lumineux, le voile fait d'ovales bleuté, blancs ou parfois jaunes se déplaçait rapidement en direction de l'essaim de missiles. Il comportait aussi des charges massives de canons gauss, des laser à plasma ou cisaillant.


Les deux flottes ouvraient le feu à volonté sans pitié, sans le moindre quartier, décidées à se détruire... définitivement. Le voile emporta presque tous les missiles et un rideau qui s'élargit à l'horizon entre les flotte se forma. Un rideau de flammes. Les missiles nucléaires venaient d'exploser, aucun n'y avait réchappé. Mais le restant de cette vague sauvage percuta avec une grande violence une autre vague composée de tires de plasma de
tous calibres ou d'artillerie lourde.


Il y eut une seconde vague de missiles et de tires de canon gauss. Tout s'entrechoqua dans des gerbes de liquide électrique et d'énormes étincelles. Les formations ennemis se défaisaient, commençant à se répandre en tous sens. Plus de six milles vaisseaux amiraux terriens étaient présents. Crachant leurs slaves de mort, les canons gauss utopistes tiraient toutes les six secondes, en état de surcharge. Idem pour les lasers cisaillant et les armes à plasma.


Les vaisseaux terriens enfin à une distance raisonnable purent attaquer, leurs armes grondant dans un silence inquiétant, n'ayant que leur gueules imbibées de flammes explosives et agressives pour témoigner de leur colère. La guerre, elle faisait rage depuis bien longtemps. Le dirigeant du peuple utopique était à bord du plus puissant vaisseau jamais construit, le Blood Line Blue red edition.


Le Blood Line Blue fonçait droit sur les positions ennemi, il attaquait leur flanc mais son mode furtif avec son camouflage optique et thermique en plus de ses contres mesures furtives lui donnaient un sérieux avantage. Avec toute son énergie au minimum plus sa couche de nanite protecteurs qui ne laissaient rien passer, les Blood Line Blue semblait disparaître comme par magie.


Ses camouflages tombèrent en un voile translucide s'évaporant autour du mastodonte, dévoilant l'énorme engin. Long et effilé avec ses ailes de raie menta formant un bel arrondis légèrement inclinées vers le haut et son nez comparable au museau d'une baleine, le cuirassé lourd impressionnait par ses sept kilomètres de long.


Il fonçait à toute allure sur ses cible, les lockant de ses armes qui les verrouillaient avec une précision chirurgicale. Puis le commandant qui n'était autre que le dirigeant du peuple qui se disait les « être humains » donna les ordres de combat.


_Toutes les armes lourdes sur les grosses cibles, les moyennes et les petites sur les cible moyennes, que les bombardier et les Claymores attaquent leur vaisseaux de petite taille!


Dans le poste de commandement au centre du destroyer lourd, l'homme démon à la peau marron et aux yeux jaune or avec ses oreilles d'elfe et ses cheveux blancs, vêtu d'un uniforme militaire, s'assit sur son siège. Alors les bouclier avant et latéraux milieux s'illuminèrent, soudainement d'une lueur translucide bleuté aux reflets blancs épurés, surchargés à dix pour cents. Le vaisseau s'aligna avec le plus gros appareil terrien, un monstre de deux kilomètres six cents, un modèle très couteux à produire mais on en détectait pas moins de six cent dans le flotte ennemi.


La tête de baleine allongée du Blood Line Blue fut comme percée d'un trou béant qui en fait cachait une arme d'une puissance montreuse, un des rares canons tribrydes existant et fonctionnel. Il s'illumina d'une intense lumière bleuté, fluide et électrique, qui blanchit et crachat une comète blanche à l'éclat divin suivie d'un énorme laser du même éclat relativement épais avec une aura brumeuse et électrique rougeâtre autour.


Il s'agissait d'une charge massive portée à très haute température. Trente mille tonnes au total, le tout suivis d'un laser cisaillant d'une telle puissance qu'il pouvait découper un petit destrroyer de classe White, conçus pour avoir des boucliers et un blindage à toutes épreuves. Le laser cisaillant était enrobé d'un laser à plasma de très haute température en fusion, mélange de matière et d'énergie ultra concentrés.


Et cette chose magnifique déchira l'espace, le vaisseau lourd terrien semblait foncer droit sur lui et l'impact eu lieu avec une violence telle que les boucliers tombèrent et que le vaisseau fut comme secoué avec les forces divines d'un dieu en colère. Le tire venait de détruire un septième de l'engin qui partait dans le décore pour percuter d'autre appareils mais son calvaire n'était pas terminé pour autant.


Le laser le coupa en deux puis en plusieurs gros morceaux du fait qu'ils se déplaçaient dans l'axe du tire continu. Il fut d'une telle puissance que le rayon incandescent perfora d'autres vaisseaux, traversant boucliers, blindages et ponts, perforant de gros trous en eux. Mais ils n'eurent pas le temps de répliquer, le titan aux ailes de raie menta se terminant en deux longues pointes à l'arrière et avec deux pointes en long pétales dessus incliné l'une vers l'autre qui cachaient les nombreux réacteurs du monstre, ouvra le feu à volonté.


C'est alors qu'une pluie d'ovale allongés de couleur bleuté avec leur halo rougeâtre déferla sur les positions ennemis qui ne répliquaient toujours pas, complètement désemparés et ne comprenant pas ce qui se passait. Tirant six coups par seconde et d'une puissance incroyable pour une température de fusion et une intensité sans précédant, les canon VOULCANE MARK III V4A au nombre élevé réduisaient à l'état de matière bouillonnante les croiseurs adverse.


Un écran de plasma en fusion se forma entre le titan bleu nuancé de mauve violacé et les machines aux formes plus angulaires mais très stylés des terriens. Ce dernier fut perforé et déchiqueté par nombre de tires provenant canons CAM des terriens, le tout agrémenté des plasma et des laser ennemi. Le cuirassé surchargea ses armes à trente quatre pour cents et ses boucliers latéraux qui brillait d'une lueur transparente fluide et argenté, surchargés à quarante trois pour cents.


Les projectile et les tires touchèrent les boucliers qui s'éclairaient là où ils se faisaient toucher. Les canons d'artillerie des vaisseaux adverses ouvrirent le feu à volonté alors que les croiseur lourd voyaient la puissance de ses canons à plasmas augmenter et leur cadence doubler. Plusieurs rayons allongé épuré avec une
pointe au bout vinrent percuter les boucliers et les coques des appareils pris pour cibles qui subirent de sérieux dégâts parfois incapables de continuer le combat.

Puis l'énorme vaisseau de guerre envoya une centaine de bombardiers et deux cents chasseurs lourds à l'assaut des frégates, les vaisseaux les moins puissants de la flotte terrienne. En fasse, des milliers de chasseurs les prirent pour cibles mais les claymore, chasseurs polyvalents redoutables et à la pointe de la technologie, lâchèrent leur missiles vélociraptores MARK3 V2 qui touchèrent leurs cibles en à peine une poignée de secondes. Plus de deux milles appareils ennemis explosèrent ainsi, mettant les autres dans un épais brouillard de guerre.

Les claymores en profitèrent pour tirer des missiles ONIRY 2, armes destinées à détruire un maximum de chasseurs, générant des explosions impressionnantes et occasionnant de gros dégâts. Les chasseurs adverses lancèrent leurs missiles mais ces derniers furent pour la plupart évités par les claymores et ceux qui se faisaient toucher voyaient leurs boucliers s'illuminer d'une lueur rouge sans faiblir. L'énorme cuirassé utopiste déploya ses artillerie gauss d'un calibre et d'une puissance respectables et non négligeable surtout quand on était armé de pas moins de quatre cents armes du genre et en tourelles armées de quatre canons chacune.


Les VÉL-GAUSS n'étaient pas réputés pour leur puissance mais pour leur cadence plus élevée. Ceux-là différaient de part leur taille et leur conception. Plus longs, plus gros et trois fois plus puissants avec une cadence de tire double par rapport à leurs prédécesseurs, ils représentaient une sérieuses menace pour les troupes ennemis. Et leurs gueules rugirent leur cris de guerre dans un silence morbide, avec uniquement l'intensité des jets de flammes électriques qui sortaient de leurs museaux.


Mis en mode surcharge, ou overclocking, ils arrosaient les forces attaquantes de leurs onze tires par secondes, des projectile fusant à cent milles kilomètres secondes et pesant une tonne. Faits d'un matériau devenant instable dans ces conditions, les obus explosaient à l'impact mais avec une puissance et une brutalité sans précédant pour quelque chose d'aussi petit. Instantanément soumis à des conditions extrêmes, le métal devenu instable produisait une redoutable explosion capable de déchirer le blindage des n'importe quelle corvette utopiste en dépit de ses trois mètres d'épaisseur.


En quelques secondes, des milliers de formes ovales déchirèrent l'espace en une nuée ardente pour percuter les boucliers des appareils terriens. Le Blood Line Blue se situait à six kilomètres de la flotte attaquante. Son flanc ressemblait à une guirlande de Noël scintillante de mille feux. Les lasers à plasma vomissaient leur lignes plus brûlantes que jamais et les canons à plasma mitraillaient sans cesse et avec entrain les forces nuisibles.


Très vite un nuage de fumé et de matière en fusion se format tandis que les vaisseau de l'arrière se mettaient en position pour tirer. Des dizaines d'obus fonçant à toute allure sur le destroyer lourd de tous calibres et à différentes vitesses vinrent perforer le voila opaque en fusion, continuellement bombardé de tires par son créateur divin. Ils touchèrent à la chaine les boucliers qui tinrent bon. Tout l'engin trembla mais ne fut pas pour autant déstabilise.


Au loin, du côté de la flotte de guerre, ou du moins de ce qu'il en restait depuis les premiers assauts des monstres qui se prenaient pour les être purs élus par leur dieu inexistant, les choses allaient moins bien. Les énormes canons gauss crachaient leur obus monstrueux projetés à deux cents mille kilomètres secondes. Aucun vaisseau terrien ne pouvait encaisser une telle chose. Les lasers à plasma de très grande taille et les cisaillant aussi ouvraient le feu à volonté. Sur huit mille six cent vaisseaux il n'en restait plus que trois mille cent depuis les premières batailles.


On avait aussi perdu un tiers des installations défensives terrestre et la moitié dans l'espace. C'est alors qu'on détecta des milliers de sorties de trous de verres. Plus de cent mille vaisseaux venaient de rejoindre le combat. Mais une bonne partie de ces flottes furent prises dans des champs de mines furtives équipées de charge explosives massive d'une puissance sans précédant, ce qui causa des pertes conséquentes mais insuffisantes chez eux. Trente milles engins perdus et au moins autant ayant subis des dégâts ou pertes de puissance sur les boucliers.


On captait les communications des l'ennemi implacable, ils comptaient appeler des renforts, plusieurs flottes. Les messages avaient sûrement déjà été envoyés et ils ne tarderaient pas à arriver. Le dirigeant ayant été informé, il prit une décision non négligeable. Mais cela allait attendre, il fallait causer un maximum de pertes chez eux avant de tomber. Plus d'un million de missile nucléaires NOVA V4 MARK2 furent tirés de la planète, il en restait la moitié.


Équipé d'une charge de matériau générant une explosion bien plus dévastatrice et meurtrière que de l'uranium ordinaire pour une masse deux fois moindre et n'étant pas radio-actif car très stable, ces missiles avaient un potentiel de destruction monstrueux. Il existait également des obus du même genre, un croisement entre missiles et obus. En l'espace d'une minute ils atteignirent les cible et tout un pan de l'espace se retrouva illuminé puis plus rien mis à part des nuages de matière en fusion.


Presque tous les vaisseaux avaient été détruits, mais d'autres flottes apparurent, puis d'autres et puis encore à mesure que les minutes s'évaporaient. Le Blood Line Blue vit ses dernières défenses tomber, ses boucliers se turent mais ses armes continuaient leurs assauts. Très vite la surface du croiseur lourd subis les tires des canons gauss, des missiles et des plasmas ennemi. Elle se boursoufflait d'explosions qui entamaient peu à peu la cuirasse blindée du titan.


Tout se fracassait sur son blindage triple couches de six mètres avec entre un gel de refroidissement d'un mètre d'épaisseur devenant plus robuste que le titane et avec une capacité de condensateur qui lui permettait d'encaisser de l'énergie en grandes quantités et de la restituer au vaisseau. Mais en dépit de cela ça n'empêchait pas que les nombreuses tourelles explosaient les unes après les autres et que le blindage finissait par être sérieusement endommagé par les nombreuses armes ennemi.


L'énorme engin de guerre présenta sa face avant avec ses quatre gros canons gauss tirant deux projectile par secondes et bien plus puissants que les petit VÉL-GAUSS. Son tribryde se chargea et projeta son projectile suivis du laser. Des tourelles lourdes grondaient en silence et firent un massacre. Mais après plusieurs attaques par le tribyrde le bouclier avant tomba et il tourna de nouveau.


Ce fut son autre côté à aile de raie menta qui arrosa les troupes terriennes. Boucliers à cent vingt pour cents et armes à soixante dix pour cent, le Blood Line Blue ne tiendrait plus très longtemps et devrait fuir le champ de bataille. Puis après avoir détruit une bonne centaine d'engin adverses, son blindage bien entamé en de nombreux points et encerclé, il se résolut à fuir, chargeant ses réacteurs à une surcharge de cent trente pour cent.


Une ouverture sur un trou de verre telle une déchirure dans l'espace semblable à une plaie béante lâchant ses gerbes de sang gazeux bleuté s'ouvrit et le vaisseau s'engouffra dans l'ouverture. Il fallut plusieurs heures et plusieurs trajets pour être sûr de ne pas avoir à faire à ces monstres dépourvus d'âme et se prenant pour des être divins. Le président soupira profondément après s'être fait une bonne frayeur. Ils avaient perdu pratiquement toutes leurs armes et dix pour cents des systèmes avaient grillés à causes des surcharges trop élevés durant un trop longtemps.


Mais ils étaient saints et sauf. Malheureusement sur leur monde d'origine on ne pouvait pas en dire autant. Les forces ennemis prenaient d'assaut la planète et submergeaient les utopistes. Un des derniers guerriers spartan courait dans les couloirs d'une station de défense orbitale pour finalement arriver à un quai d'embarquement où un ÉLAT l'y attendait, un gros appareil de transport. Une fois à bord et laissant la rampe ouverte en se cramponnant fortement à ce qu'il pouvait, le guerrier observait le paysage défiler devant son casque.


L'appareil en rejoignit deux autres qui fonçaient à vive allure dont un fut touché par un obus, des flammes telles une queue de comète sur le dos et à l'arrière. Il décrocha pour probablement finir carbonisé dans l'atmosphère. L'homme dans son armure observait impuissant la scène qui suivait sous ses yeux et se reflétait sur son casque. Sous ses pieds la planète prenait toute la place... et nombre de points illuminaient se surface. Des explosions nucléaires un peu partout, parsemées ici et là. Il restait là à regarder, impuissant, le génocide de son peuple par des être immondes sans une once d'humanité.


Le président reçut un rapport sur ce qui se passait, il savait que tout était finis pour eux, qu'ils avaient perdus la guerre... mais il fallait à tout pris éviter que ces monstres à l'apparence humaine ne détruisent tout. Alors une fois le vaisseau posé sur leur monde de destination, il finit par arriver dans une pièce sombre au saint d'une vaste installation et tirant de sa poche une carte semblable à un cristal, l'inséra dans un port prévus cet effet. Tout s'alluma alors et l'on put distinguer par-delà une vitre... une usine géante, ou du moins son intérieur.


Tout se mettait en marche, ceux que l'on appelait les ghost allaient entrer en jeux et au bout d'un ou deux ans attaquer l'ennemi. Il n'y avait plus d'autres alternatives pour empêcher ce poison de se répandre dans l'univers tel la peste. Conscient que tout était finis, il posa la canon d'un pistolet de gros calibre sur sa tempe et appuya sur la détente. Les autres iraient sans doute en stase mais il serait peu probable que quelqu'un ne les réveil un jour... et ils finiraient donc sûrement par mourir eux aussi.


La guerre des êtres humains contre les monstres était terminée, celle des machines contre les monstres allait commencer... et serait probablement destructrice...

FIN


EDIT:


En fait ce qui se passe c'est que les utopistes ont perdus la guerre, ils activent donc des usines gigantesques et en grand nombre pour fabriquer des armes destinées à détruire les terriens qui représentent une sérieuse menace pour la galaxie. Notes que le peuple "utopiste" est présent dans pas mal de choses en ce qui me concerne mais il change en fonction du contexte et l'histoire. Là on peut le comparer à la fanfiction claymore wars mais ça s'arrête là.^^


N'"hésitez pas à demande si certaines choses ne paraissent pas claires.^^


Dernière édition par Zuran le Lun 7 Mar 2011 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 15:33

kikou^^ Zuran

J'ai refait ta mise en page car elle avait un petit soucis :mangaclind\\\' , parfois cela arrive on ne sait pas pourquoi mais forumactif bug et tout ton texte se retrouve a gauche et tes phrases coupé à moitié :mangacolére: :mangacolére:. Et ce n'est vraiment pas agréable à lire :mangatriste: :mangatriste:



Donc si tu constate que sa t'arrive encore tu peux consulter ce topic ou l'on parle des problèmes de mise en page et la solution que nous avons dénichée pour les résoudre. :mangajedevient :mangajedevient

Car contrairement à toi qui peux résoudre le probléme en un clic :mangastart: :mangastart: quand un modo doit passer derrière toi, il est obliger de reprendre la mise en page phrase par phrase, je te laisse imaginer le boulot . :mangadodo: donc grâce à ce topic tu devrais savoir quoi faire si tu rencontre à nouveau ce soucis. :mangayoupi.:

Autre chose j'ai touché à ton titre : en originale il suffit de mettre le titre, éventuellement le pairing, et le rating.
Ici n'ayant pas vue de couple j'ai mis : GHOST OF CERES- PG, pas besoin de rajouter nouvelle ou autres c'est le modo de la section qui range ton écrit dans ses récaps de section sous une certaine appellation.

Et ayant lu ta fic que je trouves super bien :mangacontant:.

j'ai rajouter le mot fin car je ne pense pas qu'il n'y a pas de suite direct à cet OS, non?
Le fait de mettre fin à ta fic permet à Cissy (notre modo générale charger des récaps généraux du fofo) de répertorier tes écrits finit dans nos récaps généraux (tout en début de forum) car seule les fic terminer peuvent y figurer, contrairement à nos recaps de sections ou toutes les fics finit ou non sont inscrites. j'espère avoir étais claire .... :mangareflechit :mangareflechit :mangareflechit


J'espère que tu vas vite nous faire profiter d'autres de tes histoires car notre fofo maque cruellement d'histoires tirées de manga et de fiction de SF.


**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 17:26

Je ne suis pas une grand fan de SF (contrairement à Cali), sans doute parce que j'ai beaucoup de mal à m'y retrouver.
Par exemple: Les Terriens, ce sont les habitants de la Terre je présume? Ils sont donc devenus mauvais?
Et les Utopistes? C'est un peuple "bon"?
Je sais, peut-être ma propension à aimer les histoires avec des bons et des méchants bien identifiés est à l'origine de ma difficulté avec la SF...
Ou alors c'est l'âge... (mais gare à toi si tu oses acquiescer!!! )


Malgré tout ça, j'ai beaucoup aimé ton histoire.


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 17:34

Il y a des topic sur lesquels je suis passés mais certaines des informations n'y étaient pas... Mon dieu, c'est pas facile j'ai jamais connu ça mais il me suffis d'apprendre ce qui n'est pas un problème bien au contraire... un peu de rigueur ça fait du bien.^^

(Un petit coup de fouet si je fais une bourde, la récompense si c'est ok, genre un bout de barbaque ou alors un sucre lol. (non pour moi ce serait un bon plat de tripes!^^)

Plaisanterie de ma part.^^

Merci d'avoir lue et bien content que ça t'ai plu!^^

J'en ai un en stock... mais il est violent donc pas ici mais dans au-delà de l'horizon (si je me rappel bien.^^)

Je ferai ma demande de passeport plus tard... quand le temps sera écoulé, si j'y pense, Alzheimer me guète!^^



Content que ça t'ai plu aussi Cissy.

Les terriens sont bien mauvais et les utopistes bons.

Dans l'idée originales ils viennent de la terre tous les deux.

En fait dans le futur sur terre une guerre a éclatée entre eux et les utopistes ont presque été exterminés. Ils ont donc quitté la planète qui après cette guerre, des crises sur les ressources et j'en passe, était complètement dévastée.

Les six millions d'utopistes, sur plus de six cents millions, sont allés sur un monde très éloigné. Les terriens les croient morts et tombent dans l'obscurantisme religieux. Ils survivent à un monde devenu un enfer invivable et colonisent d'autres planètes.

Deux milles cinq cents ans plus tard... ils tombent sur les utopistes, quand ils découvrent qui ils sont, qu'ils n'ont pas disparus, ils leur déclarent leur "guerre sainte". Les utopistes ont une technologie et des armes bien plus évoluées mais sont bien moins nombreux et finissent par perdre.

Le texte est en fait la fin de l'histoire que j'ai transformé en nouvelle.^^

Je vais devoir modifier celle-ci, pour que ce soit plus clair etc...

Non mais non Cissy... je n'ai rien dis sur ton âge.^^

Et je ne dirai rien.^^
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 20:06

Cissy a écrit:

Ou alors c'est l'âge... (mais gare à toi si tu oses acquiescer!!! )


Zuran a écrit:

Non mais non Cissy... je n'ai rien dis sur ton âge.^^

Et je ne dirai rien.^^

Mais moi j'ose et oui Cissy c'est simplement qu'a ton époque le SF ça n' exister pas ! c'était a peine les balbutiement de la tv; alors de la littérature dire d'un nouveaux genre aucune chance que tu est pu en lire en étant jeune (ca j'imagine qu'il y a très très longtemps toi aussi tu as été jeune...).



Zuran, pourquoi avant de publier tes fics courtes (os, nouvelles .....) tu ne ferais pas un petit topo sur qui sont les méchant, les gentils, les raisons du conflit, la ligner si il y en a une entre ses deux peuples etc .... car dans une histoire courte tu n'as pas le temps de mettre tous ces éléments au clair qui nous permettrer de tout saisir?

je sais pas tu pourrais mettre ça sous forme :

famdom : s'il y en à un
Titre : comme ton inspiration le donne
paring: s'il il y a un couple
rating: Pg, PG-13....
Note: et là tu nous mettrais un petit topo sans dévolée l'histoire bien entendu, comme une sorte de resumer des evenement qui conduise à cette histoire?

Enfin c'est juste une suggestion pour les personnes qui ne sont pas habituées à lire de la SF.

C'est juste un p'tit conseil que tu es libre d'accepter ou de refuser.

Quoi qu'il en soit j'aime beaucoup tes histoires, n'oublie plus le a suivre ou fin à la fin de ta publication


**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 20:10

Merci Zuran : désormais je pourrai lire tes histoires d'un oeil neuf en comprenant un peu mieux les motivations des uns et des autres.
Mais attends-toi à une rafale de questions!!!

Cali: à mon âge la SF existait déjà et la fessée que tu cherches aussi!!!
prends exemple sur Zuran qui est un parfait gentleman et ne m'a pas traité de vieille peau (pas encore... )


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6398
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 40
Localisation : juste derrière vous ^^

MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Lun 7 Mar 2011 - 20:46

Cissy a écrit:


Cali: à mon âge la SF existait déjà et la fessée que tu cherches aussi!!!

OH OUI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vas-y donne moi la fessée
Cissy a écrit:
prends exemple sur Zuran qui est un parfait gentleman et ne m'a pas traité de vieille peau (pas encore... )

Je retiens le pas encore .... en fait c'est parce qu'il tout nouveau sur le fofo donc de un il veut faire bonne impression et de deux il ne sais pas encore la peau de vache que tu peut être


**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Mar 8 Mar 2011 - 8:51

Citation :

Zuran, pourquoi avant de publier tes fics courtes (os, nouvelles .....) tu ne ferais pas un petit topo sur qui sont les méchant, les gentils, les raisons du conflit, la ligner si il y en a une entre ses deux peuples etc .... car dans une histoire courte tu n'as pas le temps de mettre tous ces éléments au clair qui nous permettrer de tout saisir?

je sais pas tu pourrais mettre ça sous forme :

famdom : s'il y en à un
Titre : comme ton inspiration le donne
paring: s'il il y a un couple
rating: Pg, PG-13....
Note: et là tu nous mettrais un petit topo sans dévolée l'histoire bien entendu, comme une sorte de resumer des evenement qui conduise à cette histoire?

Enfin c'est juste une suggestion pour les personnes qui ne sont pas habituées à lire de la SF.

C'est juste un p'tit conseil que tu es libre d'accepter ou de refuser.

Quoi qu'il en soit j'aime beaucoup tes histoires, n'oublie plus le a suivre ou fin à la fin de ta publication



Ok merci beaucoup je prends bonne note!^^



Mais je dis rien mais ça m'empêche pas de penser.


Et ça ne va pas non plus empêcher le coup de pied divin que je recevoir au postérieur lol.^^


J'imagine Cissy qui me poursuite avec un balais ou un poele pour m'en mettre un coup sur la tête.

_Cissy (lui cours après)"Viens là p'tit salopio! Merdeux de trois paumes assises qui se la joue! Hein ça te plais tant que ça de te moquer des gens plus âgés que toi?! Et bien tiens voilà ce que j'en fais de tes tripes que tu aimes tant!"

_Zuran; "NnnnoooOOoOoooon!!! Ma drogue! Mon plaisir! Ma raison d'être! Mon délice! MES TRIPES!!!"

lol

Je vois bien la scène mouhahaha!^^

PS: J'arrive toujours pas à mettre les smiley en clicant dessus... arf, punition divine je pense lol.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Mar 8 Mar 2011 - 17:34

Exactement!!! C'est moi qui t'aies jeté un sort pour t'apprendre à te moquer garnement!!!
Pourtant même moi j'y arrive... Tu es dans ton message, tu cliques, ils apparaissent.
Selon le mode d'édition dans lequel tu es (la dernière icône de la liste), ils peuvent apparaître en code aussi...
De toute façon vois ça avec Cali, c'est elle notre maître es problèmes!!! (ou maîtresse problème selon comment on le lit. )


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG   Mar 8 Mar 2011 - 17:55

ok je verrai ça car je clic et ça marche pas...^^

Bien le garnement pour le calmer y faut lui donner un bon plat de tripes et y dit plus rien après... au contraire il est très fidèles après! Brave bête.^^

lol
Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelle] - Ghost of Ceres - PG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Originales :: Divers :: Devant l'horizon Originales Divers-
Sauter vers: