French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeDim 26 Aoû 2012 - 21:45

Toujours en train de reclasser... cette fois-ci c'était pour Ozias.

Préambule : Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Brad Wright & Robert Cooper. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.

Personnages : John/Rodney

Genre : Romance – songfic

Résumé : A peine rentré de mission, John repart avec Elisabeth. Comment va réagir Rodney ?



Si Tu T'en Vas
John le regardait, à la fois agacé et touché de sa réaction qui lui disait, mieux que n’importe quelle déclaration, combien son amant tenait à lui.

Rodney ne bougeait pas d’un pouce, encore empourpré par la colère, cette colère qui dissimulait simplement cette peur effroyable de l’abandon.


Si tu t'en vas
Si tu t'en vas un jour
Tu m'oublieras
Les paroles d'amour
ne voyag' pas
Si tu t'en vas
La mer viendra toujours vers le rivage
Les fleurs sauvages
Dans les blés lourds viendront toujours...
Qui aurait prédit qu’un jour, lui, le génie, l’homme qui proclamait n’avoir besoin que de lui-même, serait tellement dépendant de cet amour qu’il avait si longtemps proclamé n’être que du sentimentalisme pour faibles ? Pas lui en tout cas qui s’apercevait, totalement déstabilisé par cette constatation, que le beau colonel lui était devenu plus précieux que la science qu’il vénérait.

Alors quand Sheppard lui avait annoncé qu’il partait en mission sur Terre, pour une durée indéterminée, qui plus est en compagnie d’Elisabeth, il s’était laissé emporter par son angoisse.


Si tu t'en vas
Si tu t'en vas un jour
Tu m'oublieras les blessures d'amour
Ne s'ouvrent pas
Si tu t'en vas
La source ira toujours grossir le fleuve
Les amours neuves
Vers les beaux jours iront toujours...
Si quelqu’un lui avait dit un jour qu’il se consumerait d’amour pour un militaire, il lui aurait ri au nez ou lui aurait flanqué son poing dans la figure, selon l’humeur dans laquelle il aurait été à ce moment précis.

Si, lorsqu’il avait fait la connaissance du commandant John Sheppard, il avait pu deviner à quel point cet homme lui deviendrait indispensable, sans doute aurait-il demandé sur le champ sa mutation. Quoi ? Lui ? Le grand, l’unique Rodney MacKay, pourrait-il soupirer après un homme comme la plus mièvre des midinettes ? Pourrait-il endurer les affres de la jalousie lorsqu’il le voyait flirter avec ses collègues féminines ? Pourrait-il affronter l’angoisse de ces missions où il n’était pas à son côté ?

A toutes ces questions, trois ans auparavant, il aurait répondu non et aurait su démontrer, de manière cartésienne, combien cette possibilité était totalement inepte et inconcevable.

Et aujourd’hui… Aujourd’hui il était là, le cœur au bord des lèvres et les larmes aux yeux, juste parce que John allait partir pour plusieurs semaines et qu’il ne pouvait l’accompagner.


Si tu t'en vas
Si tu t'en vas un jour
Tout finira
Les choses de l'amour
Ne vivent pas
Si tu t'en vas
La mort vaincra toujours la fleur de l'âge
C'est son ouvrage
Malgré l'amour
Qui meurt toujours...
La confiance…

Combien de fois lui avait-on reproché d’avoir trop confiance en lui ? De se croire indispensable, infaillible ? Il devait reconnaître que c’était l’un des traits de son caractère. Mais il n’aurait pas été ce qu’il était sans cette composante essentielle de sa personnalité.

Rodney MacKay savait parfaitement qui il était, où il allait et comment il s’y rendrait. Rien ne devait venir entraver son ascension…

Et pourtant… depuis qu’il partageait la vie de John, il doutait, jour après jour.
Comment pouvait-il, tel qu’il était, retenir cet homme magnifique ? Comment celui-ci avait-il pu même daigner s’apercevoir de son existence ? Comment pouvait-il espérer le garder tant étaient nombreux ceux et celles qui aspiraient à prendre sa place et qui étaient sans doute bien plus doués que lui pour les mots, les compliments, les petites attentions qui prouvent, jour après jour, combien l’autre vous est cher ?

Depuis le début il s’efforçait de se convaincre que ça ne durerait pas et qu’un jour John le quitterait. Se préparer à souffrir pour tenter de souffrir moins…
Mais cette souffrance-là, rien ne pourrait jamais l’atténuer.


Si tu t'en vas
Si tu t'en vas un jour
Rappelle-toi
Les paroles d'amour
Ne s'envol'nt pas
Si tu t'en vas
Au-delà de la vie vers la lumière
Où les prières
N'arrivent plus
Ell's sont perdues...
Parfois il parvenait à se rassurer : lorsqu’ils étaient blottis l’un contre l’autre après s’être unis avec fougue, s’être abreuvé auprès de l’autre, ressourcé à son contact… A ces moments bénis où leur amour était palpable tant il les entourait : le son de leurs respirations encore haletantes, l’humidité de leurs peaux en sueurs, l’odeur de leurs corps échauffés, le goût de leur délivrance partagé et la vue de son amant alangui contre lui…

A ces moments-là, oui, il savait, du plus profond de son être, que John était à lui et ne le quitterait jamais.

Et puis la vie revenait les happer : cette vie passionnante, enivrante, dangereuse et si frustrante qu’ils adoraient mais qui s’acharnaient à dresser des barrières entre eux, comme aujourd’hui…

Il avait préparé ce repas en amoureux, rien que pour eux, pour retrouver son compagnon qui venait de rentrer de dix jours de missions dans une autre galaxie. Il se réjouissait de leurs retrouvailles, de l’étreinte qui s’ensuivrait et de ces mots qu’ils se susurreraient à l’oreille dans l’obscurité ouatée de leurs quartiers.

Et John repartait, à peine arrivé, l’ayant à peine salué, parce qu’il y avait trop de monde autour d’eux et que ni l’un ni l’autre n’aimait les effusions en public.

Il repartait et Elisabeth l’accompagnait : la somptueuse Elisabeth qui aurait fait un si beau couple avec lui…

C’était plus fort que lui, le doute était revenu, et avec le doute , la frustration, et avec la frustration la colère.

Et maintenant il se tenait là, idiot, se disant qu’il venait peut-être, par ses mots, de provoquer ce qu’il redoutait tant.


Si tu t'en vas
Si tu t'en vas un jour
Dans ces coins-là
Nous parlerons d'amour
Comme autrefois...
Si c'est possible !
John s’approchait de lui, ne le quittant pas des yeux :

- Comment peux-tu penser ça de moi ?

Ce n’était pas de la colère qu’il lisait dans ses prunelles, mais du chagrin. Alors il craqua :

- Pardonne-moi… C’est juste… J’aurais tellement aimé que nous ayons un peu de temps. Et tu repars… C’est si dur sans toi… Je t’aime tellement.

Le regard de John s’embua un peu à cet aveu fait devant toute l’assemblée. Bien sûr, chacun ici savait les sentiments qui unissaient les deux hommes, mais jamais ils ne l’exprimaient ainsi, devant les autres : pudeur scientifique ou militaire, volonté de ne pas choquer ceux que leur relation dérangeait, désir de ne pas mélanger vie privée et professionnelle… Un peu de tout ça sans doute. Mais le fait était qu’ils vivaient leur couple à l’abri des regards et des commérages.

Alors entendre Rodney lui déclarer ainsi son amour, à haute et intelligible voix, c’était pour lui un merveilleux cadeau.

Il s’approcha de son amant et, se fichant comme d’une guigne de ceux qui les regardaient, il le prit dans ses bras :

- Je t’aime aussi Rodney et je t’interdis d’en douter. Tu es ma raison de vivre, celle qui m’oblige à être prudent, celle qui me pousse à revenir, mission après mission.

Leurs bouches s’unirent dans ce baiser que le scientifique espérait depuis le retour de son homme, et qu’il désespérait de recevoir alors que ce dernier s’apprêtait déjà à repartir.

Il n’y avait plus personne autour d’eux, le monde aurait pu s’effondrer qu’ils n’y auraient pas pris garde. Leurs langues se redécouvraient et jouaient ensemble tandis que leurs lèvres s’écrasaient les unes sur les autres. Ils auraient voulu faire durer cet échange jusqu’à la fin des temps, mais le besoin de respirer les sépara.

Le rouge au front, ils prirent alors conscience de leur entourage : certains les regardaient avec un sourire complice, d’autres un peu envieux, d’autres encore discrets, faisaient mine de regarder ailleurs et il y avait aussi un ou deux regards choqués… mais ils n’avaient cure ni des uns, ni des autres.

Se séparant de son amant avec regret, John saisit son paquetage.
Au moment où il passait la porte, il se retourna vers Rodney.

- Ne t’inquiète pas, je reviendrai.

- Je ne m’inquiète pas.

Et c’était vrai. Ce jour-là, le docteur Rodney MacKay venait enfin de faire la découverte la plus importante de sa vie : l’amour que lui vouait le colonel John Sheppard était inconditionnel et durerait ce que lui, Rodney, en ferait.



FIN
Chanson de Léo Ferré


Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Signat10Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)


Dernière édition par Cissy le Lun 27 Aoû 2012 - 21:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeDim 26 Aoû 2012 - 21:48

c'est magnifique :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime: et j'ai toujours le plaisir de découvrir de très belles chansons :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
mamypirate
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mamypirate

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 4102
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 68
Localisation : Bretagne

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeDim 26 Aoû 2012 - 21:51

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019 très beau, encore un couple que j'aime beaucoup Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 1916874526
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2330-mamypirate
ozias
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
ozias

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 1935
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 51
Localisation : eure et loir

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeDim 26 Aoû 2012 - 22:04

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019

J'aime toujours autant. Je ne m'en lasse pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2172-ozias
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeDim 26 Aoû 2012 - 22:30

Merci à vous trois... Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2371081705 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2371081705 Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2371081705


Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Signat10Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Lillie

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 4512
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 30
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeLun 27 Aoû 2012 - 15:57

superbe aveux :j\'aime:

Rodney est mignon quand il manque de confiance en lui sadique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeLun 27 Aoû 2012 - 18:57

Merci Lillie... Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 4079679510


Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Signat10Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
yukie
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
yukie

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Serpent
Messages : 375
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 30
Localisation : Bretagne

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeMar 28 Aoû 2012 - 0:30

Super Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 1916874526 ! J'adore ce couple Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 2652155019 ! Ce Rodney qui manque de confiance me fait craquer. Trés belle fin Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 4079679510.


Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Montage2

Revenir en haut Aller en bas
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4684
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 38

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeMar 28 Aoû 2012 - 8:09

C'est vrai qu'il est craquant le Rodney quand il est aussi peu sûr de lui, on en oublierait presque son arrogance.

Encore un très beau texte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitimeMar 28 Aoû 2012 - 20:54

Merci Yuki et Djorie... Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G 1990061059


Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Signat10Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Empty
MessageSujet: Re: Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G   Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Stargate SGA - Si tu t'en vas - John/Rodney - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: