French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une drôle de blague

Aller en bas 
AuteurMessage
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Lillie

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 4515
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 30
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

Une drôle de blague Empty
MessageSujet: Une drôle de blague   Une drôle de blague Icon_minitimeMer 31 Oct 2012 - 22:07

Auteur: Christelle
Disclaimer: Je ne tire aucun bénéfices , les personnages cités appartiennent respectivement à Bruno Heller , dick Wolf, shonda rimes , Nicola Falacci et Cheryl Heuton

Une drôle de blague


Donald Eppes flânait encore dans les couloirs quand il se fit surprendre par le proviseur.
- Monsieur Eppes, que faites-vous encore ici ?
- je me suis trompé d’étage monsieur !
- Ne seriez-vous pas occupé à vous payer ma tête
- Oh non, monsieur, je n’oserai pas…vous savez mes parents, ils ne plaisantent pas avec la discipline.
-J’ai l’impression du contraire pourtant. Donnez-moi votre emploi du temps sur le champs !
Don lui tendit le papier qu’il tenait en main
- Chimie sous-sol, salle 13….c’est clair pourtant…
- Je pense que je tenais mon plan à l’envers.
- Venez, je vous y accompagne
- Oh ce n’est pas nécessaire monsieur, je trouverai
- Non, non, je veux m’assurer que vous trouviez votre salle de classe
- Mais monsieur c’est que monsieur Hartford n’apprécie pas que l’on arrive en retard et que l’on dérange son cours….donc ….
- Insinuez-vous monsieur Eppes que monsieur Hartford s’insurge de ma présence !!!
- Oh vous savez Monsieur Hartford est vraiment bizarre depuis 15 jours maintenant, mais comme vous insistez pour que j’aille en classe, je n’aurai pas le loisir de vous le raconter…enfin ….disons que cette école……Euh….
- Monsieur Eppes, comme vous persistez pour que nous fassions la conversation, j’aurai le plaisir de vous voir en salle de retenue ce soir…..
- Mais m’sieur
- Ca suffit Eppes ! , suivez-moi immédiatement…..

Donald Eppes, 15 ans, les cheveux court, noirs et ondulés suivit donc le directeur qui l’amena à la salle de cours qu’il aurait dû suivre ….
- Monsieur Hartford
- Monsieur le directeur
- Je vous amène un retardataire
- Monsieur Eppes, vous vous étiez encore perdu !
Don se retourna vers le proviseur
- Vous voyez ! même monsieur Hartford admet que l’on peut se perdre
- Monsieur Eppes, il plaisantait
- Je ne savais pas que les profs plaisantaient…..
- Monsieur Eppes, encore une seule remarque et….
- Je sais, je vais m’asseoir……
- Vous devriez prendre exemple
- Sur mon frère je sais ! cela dit, sans moi vous n’auriez aucune chance de gagner le championnat, je suppose donc que je suis très bien comme je suis
Désespéré, le directeur essaya d’ouvrir la poignée mais celle-ci résista…..il la secoua violemment mais rien ne bougea…..il se retourna et n’eut pas le temps de réagir que Monsieur Hartford était derrière lui….
- Je ne vous ai pas entendu venir
- Je suis un homme rapide
- Qui vous ?
- Oui moi !
- Veuillez me suivre dehors
- Avec plaisir monsieur le directeur

Monsieur Hartford fut soudain envahi d’un sentiment de panique que certains adolescents ressentirent subitement.
Le directeur perdit connaissance, quand une paire de crocs lui percèrent la carotide. Hartford se nettoya la bouche et retourna en classe.

- Stefan, quelqu’un vous demande à l’extérieur.

Stefan Salvatore sortit et comprit qu’il devait encore réparer les dégâts de son professeur de chimie. Tout ça parce que Damon avait absolument voulut gouter le sang d’un prof.
Lorsque monsieur Keaton déclara que le cours était terminé, tous sortirent dans le couloir. Cela faisait une semaine que certains ados tentaient de convaincre Stefan Salvatore d’organiser une soirée d’Halloween chez lui. Il refusait pourtant ! C’était beaucoup trop dangereux ….il se devait de protéger ces lycéens de son frère, de plus en plus avide, de sang juvénile.
Patrick Jane, un blondinet au cerveau prodigieux, s’approcha de Don qui suivait la conversation sans dire un seul mot, il pensait à la crise que sa mère lui ferait quand il expliquerait son retard à cause de la retenue écopée de ce matin.
- Je pense qu’il a peur
- Qui a peur ?
- Stefan
- Stefan n’a peur de rien
- Je te dis que si, regarde-le bien
Don décrocha un regard vers l’ado athlétique, qui ne pratiquait pourtant aucun sport d’équipe….
- Ben, je ne remarque rien, cela dit, je ne suis pas le génie de la famille
- Tu sais, arrête de te comparer à Charlie, tu es beaucoup plus beau et plus attirant que lui….. Patrick Jane lui adressa son sourire le plus charmeur
- Ne m’en veux pas mais je ne suis pas du même bord que toi
- Tu as tort…..c’est tellement…
- Ça suffit, je ne veux rien savoir de plus…..
- Cela dit, je te répète qu’il a peur, il n’arrête pas de se tortiller les mains, ça signifie qu’il craint pour votre sécurité, il doit cacher quelque chose et il ne veut pas que ça se sache. Tu sais , si tu n’as rien de prévu pour Halloween , on pourrait aller voir ce qu’il se passe…..et faire grimper l’adrénaline de quelques-uns….
- À deux, ce sera peu …
- Je suis certain de pouvoir trouver quelques complices…..
- Ah bon qui ?
- Je sais que Reid et Hotchner veulent lui donner une leçon par ce qu’ils ne supportent pas la suprématie de ce type…..et Stabler aimerait tester son flair……
- Je vais y réfléchir
- Non, non ….c’est oui ou c’est non
- Bon, c’est ok,
- Tu n’emmènes pas Charlie
- Non, non ……
- Dis et les filles
- Ah oui Meredith et Olivia viennent aussi.
- Et pour le déguisement….
- Que du noir, que du noir



C’est ainsi que le samedi soir, ils décidèrent de se rendre au manoir de Stefan Salvatore afin de lui adresser une super blague. Ce qu’ils ne savaient pas c’est que Stefan avait tout entendu et avait décidé de leur retourner leur farce. Quand il avait tout avoué à Damon, celui-ci, joueur avide de mauvais tour, avait décidé de participer à cette vengeance en promettant de ne gouter au sang d’aucun d’entre eux. Reid et Hotchner n’avaient hélas pas pu se libérer.




Patrick Jane, meneur charismatique de la bande, fut bientôt rejoint par Don Eppes, Eliott Stabler, Olivia Benson et Meredith Gray.
- On dirait un remake du club des cinq, dit Don
- Et dans le rôle de Dagobert, répondit Patrick
- Bien Don, déclara Eliott, ce qui provoqua un fou rire général.
- Ha ha, ce que vous êtes drôles….

- Nous devons traverser le bois de ce côté, passer par le cimetière et se faufiler à l’intérieur du manoir par le soupirail. Les deux filles se regardèrent en se demandant si finalement ce n’était pas une mauvaise idée d’y aller. Mais, elles ne voulaient paraître dégonflées aux yeux des garçons qui, si elles s’en allaient passeraient leur temps à le leur rappeler. Elles n’avaient pas le choix.

C’était pleine lune et pourtant toute une série de corbeaux recouvraient les branches des chênes laissant passer des filaments de lumière éclaircissant leur passage.
Après une bonne dizaine de minutes, ils arrivèrent devant la grille du cimetière.
- Ouah les vieilles tombes…
- Stabler, la ferme, on va se faire remarquer….
Olivia, curieuse, le rejoignit. Avec sa main, elle enleva la poussière de la pierre tombale et resta figée…

- Venez voir !
Patrick Jane s’avança et lut
- Olivia Benson 1519-2012
- Ca craint dit Don
- Tu vas mourir cette nuit, répondit Stabler
Meredith, cachée derrière Olivia, commençait déjà à trembler
- Allez, ça doit être une blague. On y va, ok
- Ok répondirent-ils
Olivia restait pourtant pétrifiée ….sentit un coup de vent glacial et se sentit emportée …..Loin …..Très loin….
- Don, tenant la main de Meredith pour la rassurer, voulut se retourner pour appeler Olivia
- Olivia, Olivia
Elle avait disparu
- Elle est certainement rentrée chez elle ….
- Ha les filles, je vous jure !
- Je ne suis pas comme ça
- Tout le monde sait que tu adores aller à l’hôpital trifouiller les cadavres de ta mère, cela dit, fais gaffe, c’est Halloween, ils risquent de se venger.
- Ha ha ha trop drôle Don
- Et faut bien rigoler….
Ils avancèrent à travers la forêt
- Tu es certain que c’est le bon chemin Patrick
- Évidemment, tu veux que je vérifie la carte
Au moment où il voulut prendre sa carte, un nouveau vent glacial se fit sentir et tous furent dépouillés de leur lampe- torche et Patrick n’eut que le temps de voir sa carte disparaître. Ils se regardèrent en constatant qu’à son tour Meredith s’était enfuie.
Dans le sous-sol des frères Salvatore, Olivia, face à un loup-garou d’une taille volumineuse, n’osait pas bouger. Ses poils se hérissaient au moindre geste qu’elle faisait et cet animal bavait en se léchant les babines juste en la regardant !
Quant à Meredith, la pièce remplie de cadavres purulents aux organes à moitiés arrachés et dévorés par d’innombrables insectes n’osait pas bouger de peur de se faire dévorer à son tour.
Les deux frères ricanaient tranquillement voyant la peur se dessiner sur leur visage.
- Finalement c’est amusant frérot ta soirée…..
- Je te l’avais dit, bon les filles, c’est fait, maintenant les mecs
- Lequel ?
- Eliott, tout est prêt ….
Les trois rescapées du groupe, sortirent finalement du cimetière et se retrouvèrent dans le jardin de la propriété….
- On ne voit rien du tout, dit Don
- Je sais, je sais, ce n’est pas de ma faute répondit Patrick
- Comment expliques-tu que toutes nos lampes se soient envolées ?
- Les fantômes du cimetière répondirent Eliott.
- Ne me dis pas que tu crois aux fantômes ?
- Bien si Jane, les fantômes existent …. ; cette bâtisse doit en être remplie ….
- Bien ça explique pourquoi ils sont si perturbés….

Un nouveau vent glacial se fit sentir, mais cette fois ils prirent garde de s’abriter derrière des rochers parsemant ce qu’on aurait pu appeler un jardin si les propriétaires en avaient pris soin.
Le coup de vent passé, les garçons se relevèrent ….
- Don, tu es là
- Oui
- Eliott,
Ils entendirent un hurlement
Eliott n’osait plus bouger, chacun de ses membres, était relié à un fil qui au moindre geste aurait engendré un coup de fusil mortel.

- Merde on dirait la voix de fille d’Eliott
- Tu es certain
- Ah oui ; je la connais bien sa voix…..mais bon
- Non je ne veux rien savoir dit Don
- Cela dit, je commence à m’inquiéter, on devrait rentrer finalement
- Ah non ! hors de question Don Eppes n’abandonne jamais une mission, jamais de ma vie,…..
- Patrick Jane voulut faire un pas en arrière quand il fut englouti par le sol

Don observant la pleine lune à ce moment précis ne se doutait toujours pas de la blague mise au point par les deux frères.

Quant à Patrick Jane, debout sur un tabouret, il tentait de faire aussi bien que les participants de Kohl-Lanta sur leur poteau afin de ne pas se faire dévorer par ces vipères ne demandant qu’à se délecter des moindres parcelles de son corps.

Don se retrouvait finalement seul se demandant si finalement, il ne devrait pas faire comme tous les autres et abandonner leur mission ….enfin si on pouvait appeler cela une mission.
D’un coup, il sentit le froid glacial se rapprocher de plus en plus. Il était complètement gelé voire frigorifié…..
- On se promène seul le soir, Donald Eppes
- Stefan
- Lui-même
- Je…je …il claquait des dents….
- Tu sembles avoir froid…..
- Veux-tu entrer venir te réchauffer…..allez voyons, n’aie pas peur, tu ne risques rien …sauf une sérieuse pneumonie si tu restes ici
- C’est que …..
- Ha je vois
- Tu as peur
- Non, non
- Ha tes amis, les quatre qui se sont égarés dans les bois
- Ils sont rentrés chez eux
- Ha tu crois ça …..Plus Stefan s’approchait, plus les dents de Don claquaient…..
- Tu sais que ces bois sont enchantés
- Arrête, je ne suis plus un gamin
- Ha oui et vouloir prendre Stefan Salvatore pour un idiot, ce n’est pas un jeu gamin
- On voulait juste rire
- Et qui te dit que je voulais rire
- Arrête, tout le monde aime avoir peur avec des blagues stupides et en rire comme des gosses après….
- Ah oui, ben pas moi …..
- Arrête Stefan, on voulait juste s’amuser ….comment tu as su ?
- L’ouïe d’un vampire, il n’y a rien de mieux
- Arrête tes conneries maintenant, c’est bon, je vais rentrer

Stefan lui attrapa le bras

- Tu n’avais pas prévu de rentrer à l’intérieur, abandonnerais-tu aussi facilement, je te croyais beaucoup plus valeureux….et puis tes amis t’attendent
- C’est bon, je rentre …..
- Ha Donald Eppes qui renonce, tiens donc, le champion en herbe de base-ball qui baisse les bras, mon cœur de vampire va s’effondrer
- Maintenant, arrête avec tes histoire de vampire…..je ne marche pas, tu nous as eu, tant pis pour nous mais pas la peine d’en rajouter et de faire le malin.
Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase que Stefan le ligota à l’étage sur un fauteuil rouge face à plusieurs écrans de surveillance….
- Ne bouge pas, je reviens…..ha j’oubliais, tu ne sais pas bouger …
- Maintenant, c’est moi qui m’amuse. Je commence à trouver ça drôle finalement, pas toi….oh pauvre Don Chéri…..

- Ha, bon on va leur donner ses champignons hallucinogènes
- Ho que oui et on va les filmer hurlant leur peur ….

C’est ainsi qu’Olivia crut se faire dévorer par le loup, Meredith mangée par des insectes, Eliott succombé aux assauts des fusils, Patrick dévoré par des serpents et Don regardant les caméras, ligoté à ce fauteuil, les crocs du vampire suçant chaque goutte de son sang.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
natasia
Modo section
Modo section
natasia

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10906
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 50

Une drôle de blague Empty
MessageSujet: Re: Une drôle de blague   Une drôle de blague Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 21:15

Sympathique de voir tous ces beaux spécimens réunis pour Halloween :)

Stefan a été le plus fort clin d\'oeil Don s'est fait piéger.

bravo


Une drôle de blague Montag10

Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38170
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Une drôle de blague Empty
MessageSujet: Re: Une drôle de blague   Une drôle de blague Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 22:08

Une plongée fort intéressante dans le passé de mon Donnie et de quelques autres... Une drôle de blague 3767345554


Une drôle de blague Signat10Une drôle de blague Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13915
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 45

Une drôle de blague Empty
MessageSujet: Re: Une drôle de blague   Une drôle de blague Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 17:19

La blague a tourné court. En voilà cinq qui se souviendront de cette fête d’Halloween. Ils pensaient tenir toutes les cartes en mains, finalement ils se sont bien faits piégés… Quelle fête hallucinante… Une drôle de blague 384165100

Bravo pour cette histoire Christelle... Une drôle de blague 1916874526


Une drôle de blague Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Contenu sponsorisé




Une drôle de blague Empty
MessageSujet: Re: Une drôle de blague   Une drôle de blague Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une drôle de blague
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Concours Halloween 2012-
Sauter vers: