French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 24 Nov 2012 - 19:28

Disclaimer : Les personnages de cette superbe série ne m'appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer aucun profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta :)


Retour au foyer


Chapitre 1 - Présent (fin septembre) - De retour avec une surprise

La guerre n’était pas finie, loin de là, mais le Capitaine John Watson rentrait tout de même chez lui. L’étrangeté de la situation – compte tenu des circonstances de son départ, et de celles de son retour – le laissait perplexe. Il n’arrivait tout simplement pas à croire qu’il revenait si vite. Moins de trois mois s’étaient écoulés depuis qu’il avait quitté l’Angleterre, se réengageant dans l’armée pour une période d’un an. Et il se retrouvait à nouveau démobilisé, encore qu’il reconnaisse qu’il préférait largement les évènements présents à ceux qui avaient précipité son premier rapatriement. Une seule blessure lui suffisait, merci bien.

Paradoxalement il mesurait toute sa chance. Alors que tant d’hommes étaient morts, ou gravement diminués, lui s’en sortait quasiment indemne. Quelques cauchemars récurrents, des douleurs à l’épaule quand le temps changeait ou qu’il sollicitait trop ses muscles, une claudication nerveuse intermittente. Tous ces symptômes, dont il croyait s’être débarrassé grâce à Sherlock, étaient réapparus en force lors de son réengagement en Afghanistan. Cela restait bien peu de choses au regard de l’état de certains soldats.

Assis dans l’avion qui le ramenait à Londres en cette journée de fin septembre il réalisa que c’était un petit miracle qu’il soit entier après deux séjours dans un pays exsangue déchiré par un conflit si intense que la population était constamment au bord de la mutinerie.

Le Boeing se posa enfin sur le tarmac de l’aéroport d’Heathrow et il eut l’impression de recommencer à respirer. Il allait retrouver Sherlock, retrouver son pays, son métier, sa vie… une existence normale.
C’était comme si un poids lui était ôté, une pression immense, celle d’être un survivant.

Il quitta son siège presque comme un automate, s’assurant de ne pas oublier son maigre bagage à main ne contenant que des treillis semblables à celui qu’il avait sur le dos. Cela avait été son unique tenue pendant des jours et des jours, mais d’ici quelques heures il retrouverait enfin ses vêtements civils. Curieusement il avait l’impression que ceux-ci faisaient de lui un être humain à part entière, comme si le fait de se débarrasser de son uniforme de militaire allait lui rendre son identité.

Le Capitaine descendit les escaliers métalliques, fondu dans la masse des soldats de retour dans leur patrie, anonyme parmi les anonymes et pourtant si reconnaissable car lui seul portait un précieux fardeau. Leurs rangers semblaient s’accorder pour former une petite musique désagréable, un son bien trop répétitif pour ne pas rappeler le martellement rythmé de leurs souliers sur les routes afghanes. Ils traversèrent la piste sous une légère pluie et John leva son visage pour sentir les gouttelettes caresser sa peau. Bon sang il n’aurait jamais pensé dire ça un jour mais le climat anglais lui avait manqué. Instinctivement cette bruine le rassurait. Alors qu’il associait sans le vouloir le soleil à ses souvenirs de guerre, la pluie était comme un baume sur les blessures morales qu’il ramenait avec lui. Ici il pouvait presque croire qu’il ne risquait rien, qu’il était en sécurité.

Contrairement aux voyageurs lambda en transit dans cet aéroport, les soldats ne débarquaient pas dans le hall principal mais dans une aile éloignée qui devait permettre des retrouvailles familiales plus intimes. Un membre du personnel de l’aéroport intercepta John au contrôle et le conduisit dans une petite pièce. Compte tenu de sa situation, le blond n’attendait pas dans la même salle que les autres démobilisés.
Et toujours cette question obsédante depuis qu’il avait posé le pied sur le sol anglais… Holmes était-il venu le chercher ? Avait-il pris le temps de se déplacer lui-même ? Le concernant on ne pouvait jamais être sûr de rien.

Enfin sa haute silhouette apparut dans l’encadrement de la porte et le médecin se leva, épaules machinalement carrées, presque au garde à vous, le regard irrésistiblement attiré par l’homme qui lui avait tant manqué, l’homme qui était également la cause de son départ.

Il ne leur fallut que quelques pas pour se rejoindre, s’étreindre, se retrouver. Les longs bras de Sherlock serraient John, le serraient à le briser. Comme pour qu’il ne reparte jamais.

Et le docteur caressait doucement la nuque de son compagnon, le nez dans son cou, s’imprégnant de son parfum… mélange d’étranges choses… le tabac, la menthe, les produits chimiques. John n’avait jamais senti une odeur qui lui donne à ce point le sentiment d’être à sa place.

Leurs lèvres se frôlaient, impatientes et pourtant craintives, comme si ce baiser devait sceller autre chose que leurs retrouvailles. Ils savouraient l’instant. Ils allaient s’embrasser, ce n’était qu’une question de secondes, mais leur moment fut brisé par la voix d’une jeune militaire :

- Excusez-moi Capitaine Watson, mais je crois qu’elle a besoin d’être changée.

Sherlock fronça les sourcils alors que son amant s’éloignait de lui, ne paraissant pas le moins du monde surpris, pour aller vers cette femme et lui prendre ce qu’elle tenait dans ses bras.

Instinctivement le logicien se rapprocha. Il voulait être sûr que sa vue ne l’avait pas trompé car il ne comprenait pas ce qui se passait. Cela ne lui arrivait que très rarement et il détestait ça. C’est alors que l’odeur le frappa et il fronça le nez.

- Qu’est-ce que c’est que cette chose puante ? demanda-t-il avec dégoût.
- Sherlock, annonça doucement Watson en se tournant dans sa direction, je te présente ma fille. Elle s’appelle Shioban.

A suivre...




Dernière édition par MAPI le Mar 1 Jan 2013 - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13279
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 24 Nov 2012 - 19:39

Citation :
Enfin sa haute silhouette apparut dans l’encadrement de la porte et le médecin se leva, épaules machinalement carrées, presque au garde à vous, le regard irrésistiblement attiré par l’homme qui lui avait tant manqué


logique qu'il soit au garde à vous si, il lui a tant manqué




Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 24 Nov 2012 - 19:56

Alors ça pour une surprise ! Toi d'abord avec cette nouvelle histoire ! Et à chapitres en plus ! Trop contente...

Et puis John, qui revient de l'enfer, le bagage lourd des épreuves vécues, de l'angoisse des retrouvailles et de cette enfant, sa fille... Intenses les retrouvailles, dans ce silence, l'étreinte si forte, et ce baiser qui n'a pas eu lieu, briser par la "petite chose puante" qui ne va faciliter les retrouvailles telles que Sherlock les avait certainement orchestrées...

Hâte de lire la suite...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 24 Nov 2012 - 21:33

Qu'est-ce que je suis contente de te voir revenue avec une fiction et une fiction en plusieurs parties en plus!!!
Ca commence très fort: Sherlock avec une gamine sur les bras? Ca, ça vaut le détour... Mais comment John a-t-il pu avoir une fille? Enfin, techniquement j'imagine bien mais je ne le vois pas batifoler en zone de guerre...
Tu viens de gagner une lectrice de plus et un abonnement aux :


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14142
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 24 Nov 2012 - 22:25

un début fort surprenant et très intéressant John a une fille où se trouve sa mère?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 24 Nov 2012 - 22:46

Aw... j'suis trop contente de voir que cette fic (du moins le début) vous plaît. Et, oui, je suis de retour même si j'écris peu voir plus. En tout cas ce que je peux vous dire c'est que cette fic fait 9 chapitres et qu'elle est belle et bien terminée donc pas de risque d'abandon en cours de route ^^

Encore merci pour vos reviews qui me touchent beaucoup :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 25 Nov 2012 - 5:39

Serait-ce une enfant sauvée de la guerre interogation Je suis curieuse de savoir comment va réagir Sherlock heu


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 25 Nov 2012 - 12:31

Mystère... toutes les réponses à vos questions dans les prochains chapitres ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 25 Nov 2012 - 18:43

Justement à ce propos: elle est où la suite?


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 25 Nov 2012 - 19:41

Elle devrait arriver demain ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 25 Nov 2012 - 19:49

Quand même....


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14142
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 25 Nov 2012 - 22:06

fausse joie, je croyais que tu avais posté la suite, bien je lirai demain


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 10:33

Et voilà la suite :)

Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta.


Chapitre 2 - Passé (fin août) - La Naissance de Shioban

Comme tous les jours, du fait de mon statut de médecin, je devais passer plusieurs heures à l’infirmerie à m’occuper des blessés et faire le suivi des dossiers.

Hormis les blessures infligées aux combattants, la plupart des maladies que j’avais à traiter étaient assez bénignes et nous avions beau être en plein milieu de l’Afghanistan, dans une zone de conflit armé, nous étions tout de même ravitaillés plus que correctement en vivres et médicaments. Au final ces moments consacrés à mon ‘vrai’ métier me rappelaient très souvent les consultations que j’avais pu donner à Londres.

Ici aussi je faisais une sorte de mi-temps, ne me partageant pas entre les enquêtes dénichées par Sherlock et mes patients mais entre mon rôle de docteur et celui de soldat.

Une fois n’était pas coutume j’étais tranquille dans mon bureau en cet après-midi de la fin août, compilant la paperasse en cours pour être sûr de n’avoir rien oublié. Je tenais à ce que mon travail soit bien fait. Au moins s’il m’arrivait quelque chose au combat celui qui me remplacerait pourrait sans problème continuer à s’occuper correctement de mes camarades de la base.

Le calme fut soudain troublé par un bruit de courses. Clairement la personne qui était si pressée se dirigeait vers l’infirmerie, ce qui n’était jamais bon signe. Y avait-il eu des blessés lors de la sortie prévue aujourd’hui ? J’aurais dû être prévenu que l’on me ramenait quelqu’un à soigner. Cette entorse au règlement était bien étrange. C’était d’ailleurs la première fois qu’une telle chose se produisait.

Je me levais, me dirigeant vers la porte pour m’enquérir de la situation quand celle-ci s’ouvrit à la volée, poussée par le Capitaine Jones, le responsable de l’unité qui justement n’était pas sortie en mission ce jour là. Je l’interrogeais du regard, notant sa respiration erratique et son expression perplexe.

- Doc’ on a une urgence. Une femme. Elle est en train d’accoucher. Elle a marché jusqu’au camp pour trouver de l’aide mais elle est mal en point.
- Amenez-là ici tout de suite.
- Walters et Freeman arrivent, ils la transportent sur un brancard.

Je hochais la tête et entrepris de rassembler le matériel dont j’aurais probablement besoin. Malheureusement nous n’étions pas équipés pour aider quelqu’un à donner la vie. Je n’avais ni péridurale ni calmant adapté, et aucun des équipements que l’on trouve dans n’importe quelle bonne maternité. J’allais devoir faire avec. Un frisson d’inquiétude me traversa. Mes souvenirs des cours d’obstétrique étaient bien lointains.

Je n’eus pas le temps de me faire plus de souci. Déjà mes camarades amenaient la parturiente. C’était une toute jeune femme, sans doute âgée de seize ou dix-sept ans tout au plus. Dès qu’elle fut déposée sur un des lits je fis signe à mes compagnons de sortir pour nous laisser un peu d’intimité. Il me sembla alors que ma patiente me lança un regard reconnaissant. Je commençais à lui poser quelques questions, priant de toutes mes forces pour qu’elle parle anglais. Fort heureusement c’était le cas. Certes elle avait un accent très prononcé et la souffrance ne l’aidait pas à rassembler ses mots avec aisance mais nous pûmes nous comprendre pour l’essentiel.

Elle s’appelait Zora Saidi et était encore plus jeune que je ne le pensais. La poche des eaux était déjà rompue et je m’excusai gauchement de devoir l’examiner. Elle me fit un petit signe de tête et serra les dents alors qu’une nouvelle contraction la ravageait. Je notais que les douleurs revenaient à intervalle régulier, toutes les cinq minutes. L’accouchement pouvait encore durer des heures.

Je constatais à quel point elle semblait maigre pour une femme enceinte sur le point de donner la vie. Et elle était fiévreuse. Je pris la décision de lui poser une perfusion de glucose et une de sérum physiologique afin de la réhydrater et d’aider un peu son organisme.

Pas un instant je ne quittais son chevet, non seulement de par mon rôle de médecin mais aussi parce qu’elle était étrangement attachante. Elle m’expliqua qu’elle n’était pas mariée. Le père de son enfant était mort quelques mois plus tôt, pris dans un tir croisé lors d’escarmouches entre les rebelles et l’armée française. Sa propre famille l’avait rejetée à cause de son état et elle avait survécu depuis la mort de son compagnon en se louant comme bonne à tout faire. Evidemment, dès que sa grossesse était devenue visible elle avait eu beaucoup plus de mal à trouver du travail. Je l’écoutais parler, se livrer probablement plus que devant n’importe quel autre étranger. Cela semblait lui faire du bien de penser à autre chose qu’à la prochaine contraction qui allait arriver. Et quand la souffrance revenait, parcourant son corps tout entier, je lui tenais la main pour l’encourager.

Je crois que peu d’autres moments me semblèrent aussi intenses dans ma vie. J’avais accompagné des soldats jusqu’à la mort, vu leur dernier souffle leur être arraché, mais jamais auparavant je n’avais aidé une femme à faire naître son enfant.

Enfin Zora put pousser. Les cris qu’elle était parvenue à réprimer jusque là – montrant une force de caractère extraordinaire – emplirent la pièce. L’effort était si intense que son corps tout entier était couvert de sueur.

Je la stimulais par des paroles bienveillantes, la félicitant pour son courage, lui promettant l’arrivée prochaine de son bébé. Je sentais son envie d’arriver au bout de ce calvaire, et l’épuisement que cela représentait. Une petite tête brune, couverte de cheveux noirs, apparut entre ses jambes.

- Je vois sa tête ! Poussez encore ! Allez !

Il lui suffit d’un dernier effort et elle expulsa un minuscule mais magnifique nouveau-né qui se mit aussitôt à pleurer, soulageant mon angoisse qu’il puisse avoir un quelconque problème.

- C’est une fille, lui dis-je tout en enveloppant l’enfant dans un linge propre, me promettant de le laver dès que sa mère l’aurait admiré. Regardez comme elle est belle Zora !

Mais lorsque je tendis le nourrisson vers sa maman, je pus constater que la vie avait malheureusement quitté son regard.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 10:40

Pauvre fille pleurer à chaude lar Le bébé est donc orphelin, voici l'explication heu


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 4479
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 28
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 12:00

Quelle tristesse

J'ai hâte de connaitre la réaction de Sherlock, cela risque d’être épique



Fili Forever !!!! 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14142
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 12:52

Mince alors, la jeune maman n'a pas survécu à l'accouchement John a eu la garde ou il va la confier aux bons soins de l'orphelinat.

Quelle va être la réaction de Sherlock?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
fleur de lys
Tu as rejoint le monde des muses…..
Tu as rejoint le monde des muses…..
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Tigre
Messages : 1064
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 31
Localisation : bordeaux

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 13:09

Revenir en haut Aller en bas
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 13:52

Merci beaucoup pour vos reviews qui me font toujours aussi chaud au coeur :D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 20:21

C’est une très belle suite… Naître dans un pays en guerre où les femmes, les très jeunes femmes qui ne suivent pas les codes de leur éducation sont rejetées, telles des parias ou pire, par leurs familles… Zora a eu de la chance de tomber sur un médecin tel que John… Malheureusement elle n’a survécu difficilement tout au long de sa grossesse que pour donner la vie et mourir, mais aussi pour donner une chance à son enfant de vivre un autre destin que le sien...

Tant d’altruisme et d’amour de la part de John ne peuvent qu’émouvoir Sherlock… Enfin, avec Sherlock, rien n'est moins sûr…



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 26 Nov 2012 - 22:02

La malheureuse Zora a rejoint la cohorte de femmes qui meurent en couche dans ce pays où l'obscurantisme a fait reculer la cause de celles-ci ou plutôt l'a annihilée. Mais au moins Sioban aura la chance de vivre dans un pays où elle aura le droit à l'éducation et celui de parler... même si ses "papas" et surtout l'un d'entre eux, ne seront pas forcément des modèles de tempérance et de patience...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Mar 27 Nov 2012 - 19:15

Je me doutais que le destin tragique de Zora vous toucherait, et je suis contente que ce soit le cas. C'est là qu'on mesure la chance qu'on a de vivre dans un pays civilisé :)

La suite très bientôt ;) et merci pour vos reviews !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 1 Déc 2012 - 11:06

Et voilà la suite...

Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta.


Chapitre 3 - Présent (fin septembre) - Sherlock dans toute sa splendeur

Sherlock était immobile, les mains jointes doigts pointés vers son menton, le regard dans le vague. Il lui fallut quelques secondes pour arriver à la conclusion qui s’imposait :

- Elle n’est pas ta fille ! Elle est trop jeune pour que tu l’aies conçue lors de ton premier séjour en Afghanistan. Et tu n’es reparti que depuis deux mois et demi très précisément. Donc tu n’es pas son père.
- Je l’ai adoptée.
- Bien.
- Bien ?
- Débarrasses-toi en.

Instinctivement John resserra son étreinte sur le nouveau-né.

- Je te demande pardon ?
- Je peux le faire à ta place si tu le souhaites. Je sais que tu es ridiculement sentimental parfois.
- Sherlock je ne vais pas me ‘débarrasser’ d’elle comme tu dis. Et je t’interdis de ne serait-ce que penser à poser la main sur elle, ajouta-t-il en voyant une lueur prédatrice traverser les prunelles de son amant.
- Mais enfin pourquoi voudrais-tu t’encombrer de… Oh… C’est encore une de ces lubies de bon samaritain, n’est-ce pas ? Une bonne action comme une autre…
- Non, j’aime ma fille. Elle n’est pas une lubie, ni une bonne action. C’est mon enfant Sherlock, autant que si elle était biologiquement de moi.
- Ridicule.
- Pour toi, sûrement, répondit le militaire avec une déception sans borne.

Certes il n’avait rien dit à son compagnon au sujet de l’adoption et il ne s’attendait pas à ce que leurs retrouvailles soient totalement roses, mais il avait cru – non, espéré – que Holmes comprendrait et accepterait. Visiblement ce n’était pas le cas.

- Oh j’ai saisi, assena tout à coup de détective consultant. Tu as eu besoin de cette chose puante pour être démobilisé et rentrer en Angleterre auprès de moi. Tu sais il aurait suffit que tu me le dises, j’aurais exceptionnellement fait appel à Mycroft. Avec ses relations tu serais revenu depuis longtemps déjà.
- Quoi ? Mais non ! Je ne l’ai pas adoptée pour ça !

Mon Dieu, c’était même tout l’inverse. La seule fois où John avait demandé un service à l’aîné des frères Holmes c’était justement pour repartir en Afghanistan malgré sa blessure à l’épaule et sa claudication psychosomatique. Ça non plus il ne l’avait pas dit à Sherlock.

Ce dernier avait légèrement pâli, semblant enfin comprendre que Watson avait pris une décision sans lui. Sans lui en parler. Sans même le consulter. Le médecin n’avait pas besoin d’être un génie pour voir que son vis-à-vis se sentait trahi.

- Alors tu veux vraiment t’occuper de cette chose puante ? Tu veux la ramener chez nous ? Enfin John elle va perturber nos enquêtes !

L’argument ultime, du moins d’un point de vue Sherlockien.

- Il n’y a plus d’enquêtes, répondit tristement le capitaine, conscient que leur couple était en train de partir en lambeaux.
- Quoi ? Mais… bien sûr que si.

L’incompréhension se lisait sur le beau visage du brun.

- Plus pour moi, expliqua le docteur. Shioban est ma priorité.

Sa fille s’agitait dans ses bras, réclamant son attention, et surtout une couche propre.

- Ta priorité ? siffla Sherlock. Je suis ta priorité. J’ai toléré ton départ parce que je sentais que tu avais besoin d’y retourner pour faire ton devoir de soldat. Parce que je pensais que ça allait nous permettre de nous rapprocher, de surmonter mon refus. Qu’au bout du compte c’était un mal pour un bien ! Et tu me dis que maintenant tout a changé ? JE SUIS TA PRIORITE !!!!
- Ça suffit ! tonna John, utilisant le même ton qu’il employait avant son départ de Baker Street lorsque son amant dépassait les bornes.

Effrayée, la petite se mit à pleurer. C’était trop pour elle. Elle avait froid, faim, il aurait dû faire nuit et pourtant il faisait grand jour. Sa couche sale la gênait. Et cet homme qui criait après son père. Certes elle avait tout juste un mois mais elle pouvait percevoir qu’il y avait un problème. Et elle y répondait à sa façon, exprimant son désarroi à grand renfort de hurlements sonores.

- Rentrons, abdiqua le détective.

Il avait besoin d’un peu de temps pour analyser la situation dans son ensemble… et pour trouver un moyen de faire sortir cette chose de leur vie. Il voulait retrouver John, son John, comme avant. Le médecin lui avait manqué, il n’y avait pas un jour où il n’avait pas regretté son départ, ses baisers, ses attentions.

- Je… non Sherlock… Je ne rentre pas avec toi, pas dans ces conditions.

Il n’y avait rien à répondre à cela. Rien à faire pour convaincre le soldat de le suivre. Sherlock le connaissait suffisamment pour savoir reconnaître les signes de sa détermination : épaules carrées, regard fixe et décidé, menton légèrement en avant. Abattu, en proie à une déception qu’il n’avait jamais ressentie jusque là, le consultant fit volteface et quitta la pièce.

La bouteille de Champagne qu’il avait mise au frais dans le frigidaire (entre deux bocaux d’oreilles humaines en pleine macération) pour fêter le retour de son compagnon n’allait pas être ouverte de si tôt.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14142
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 1 Déc 2012 - 11:29

Vilain Sherlock comment peut-il imaginer que John abandonnerait sa fille là ça sent la séparation pourtant il pourrait faire un effort en quoi l'enfant les empêcherait de poursuivre leur liaison?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 1 Déc 2012 - 19:18

Oui Sherlock dans toute sa splendeur, quotient intellectuel hors norme, quotient émotionnel inexistant. Si on lui enlève l’étiquette de détective, cet homme est franchement à vomir... John devait bien s’attendre à cette réaction. Et en plus le grand détective ne supporte pas qu’on le contrarie, Monsieur je dois être le centre du monde et surtout celui de John… M’énerve, m’énerve vraiment Sherlock…

Heureusement Shioban, l’adorablement petit bout de chou, a trouvé un bon papa…



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 1 Déc 2012 - 19:56

C'était couru: égocentrique comme il l'est Sherlock ne pouvait pas accepter le partage avec une "chose puante"... Mais son intelligence devrait cependant lui faire comprendre qu'il ne pourra récupérer son amant sans la fille de celle-ci et ce coeur qu'il voudrait atrophié finira bien par s'ouvrir à l'enfant, sinon et bien il faut effectivement que John le largue parce qu'il ne vaut pas un kopek!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: