French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 2 Déc 2012 - 11:44

Houla ! Je vois que le comportement de SH vous a bien énervées hihi ! C'était un peu le but en même temps lol ! Et surtout je ne le voyais pas se comporter différemment, d'autant qu'il est quand même sous le coup de la surprise ^^

Merci pour vos reviews ! :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Mer 5 Déc 2012 - 19:44

Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta.


Chapitre 4 - Passé (fin juin) - Un nouveau départ

J’avais mûri ma décision. Certes je n’avais pas mis longtemps à me décider, à peine une petite semaine, mais en y réfléchissant mon choix était la conséquence de bien des événements. Et ces événements duraient depuis des mois. J’avais préféré jusqu’à présent ne pas y prêter attention, faire l’autruche pour pouvoir continuer ma petite vie auprès de Sherlock. Désormais ce n’était plus possible. Notre couple battait de l’aile et je ne voyais qu’un moyen d’essayer d’arranger la situation.

En cette fin juin j’allais faire une chose que je m’étais promise de ne jamais au grand jamais accomplir : demander un service à Mycroft Holmes.

Les circonstances étaient telles que si j’avais été dans de meilleures dispositions morales j’en aurais volontiers ri de bon cœur.

Je débarquais un beau matin – sans m’annoncer au préalable – à son bureau. Je n’étais pas certain qu’il ne serait pas absent pour une raison quelconque, ou bien en réunion. J’espérais en revanche ne pas me dégonfler lamentablement si tel était le cas et que je me retrouvais à devoir l’attendre, n’ayant comme occupation qu’à penser au tournant que j’allais donner à mon existence.

La chance était avec moi et le frère de mon amant (je n’arrivais pas à le qualifier de ‘beau-frère’) put me recevoir aussitôt.

- Que me vaut le plaisir ? me demanda-t-il alors que je prenais place dans un fauteuil face à lui.

Je me tortillais assez lamentablement sur mon siège, me faisant la réflexion que contrairement à Sherlock son aîné savait au moins donner le change concernant les usages en vogue dans la bonne société.

Comme je mettais un peu trop de temps à répondre il reprit :

- Cela concerne mon cadet.

Ce n’était pas une question.

- Non. C’est… je suis venu vous voir… pour un service.
- Oh… besoin d’argent ?

Un petit rire amer m’échappa et je secouai la tête en signe de dénégation.

- Que puis-je faire pour vous dans ce cas ?

J’inspirai profondément, plus que jamais conscient de ce que j’allais déclencher.

- Me renvoyer en Afghanistan.

Je crois que ce fut la seule fois où je vis l’agent du gouvernement afficher une expression décontenancée. C’eut été jouissif si j’avais été là pour un sujet moins important.

- Sherlock est au courant ? me demanda-t-il.
- Non.
- Et je suppose qu’il ne doit pas l’être.
- Exactement. Ni que cela vient de vous.

L’aîné des Holmes hocha la tête.

- Cela va sans dire.
- Voilà comment je vois les choses, repris-je. Officiellement, je reçois une lettre de réintégration dans l’armée. Si jamais Sherlock vous demande d’intervenir vous jouerez le jeu mais vous direz que l’ordre vient de plus haut que vous et que vous n’avez rien pu faire. Officieusement vous vous arrangez pour que je sois rappelé sous les drapeaux, et vous faites éventuellement pression pour que ma blessure et ma claudication ne soient pas des obstacles à mon départ.
- Bien. Dans combien de temps voulez-vous partir ?
- Dans un mois au plus tard.
- Et pour quelle période ?
- Un an.
- Vous êtes bien certain que c’est ce que vous voulez… ?

Je ne pris même pas la peine de répondre. Il fallait que je bouge, que je fasse quelque chose, n’importe quoi pour me sortir du marasme dans lequel j’avais l’impression de m’engluer. Pour mieux revenir par la suite, en étant moi-même et surtout en étant certain de mes choix de vie.

- Je peux vous poser une question ?

La requête de Mycroft m’étonna. Il était plutôt du genre à ne pas s’embarrasser avec ce genre de politesses habituellement. Je lui fis signe que oui.

- Pourquoi vouloir partir ?
- Pour m’éloigner de votre frère.

Je sortis de son bureau quelques minutes plus tard, en ayant l’impression d’être à la fois assommé et libéré.

Moins de trois semaines plus tard je quittais l’Angleterre pour retrouver le soleil d’Afghanistan.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Mer 5 Déc 2012 - 19:49

Donc John a voulu quitter Sherlock. Pas sûre que la réaction de celui-ci à son retour va l'inciter à vouloir reprendre une vie commune.


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Mer 5 Déc 2012 - 20:15

Voilà donc ce qui a poussé John à partir. Il a préféré la guerre et ses dangers, ses atrocités à la guéguerre qu'il se livrait au quotidien avec son amant... Ben, bizarre, mais je le comprends un peu à John, faut sacrément être amoureux en plus d'être admiratif pour le supporter à Sherlock, non...

Maintenant il revient chargé de famille et la tempête ne semble pas prête de s'affaiblir du côté du détective... Un retour au foyer plus que mouvementé... Mais après la tempête vient toujours le calme, alors ça ne peut que s'arranger, hein ?



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Jeu 6 Déc 2012 - 4:33

Il a dû être difficile à John de demander de l'aide à Mycroft heu


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Jeu 6 Déc 2012 - 19:04

John doit regretter d'être revenu au pays vu l'attitude de son amant, et il a fallut qu'il demande l'aide de Mycroft pour pouvoir repartir au front j'espère que Sherlock ne l'apprendra pas


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**


Dernière édition par Aragone17 le Jeu 6 Déc 2012 - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Jeu 6 Déc 2012 - 19:57

Ah ! Je vois que la participation de Mycroft ne vous a pas laissées indifférentes ^^



Quant à Sherlock je dirais que pour le coup il n'avait rien vu venir ! XD



Merci pour vos reviews :D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 9 Déc 2012 - 16:41

Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta.


Chapitre 5 - Présent (fin septembre) - Trouver un toit

Planté dans cette pièce anonyme au beau milieu de l’aéroport de Londres, John était abasourdi. Sherlock venait tout simplement de partir, sans même essayer d’insister pour qu’il revienne chez eux, sans se préoccuper de la moindre question logistique. Comme d’habitude il se foutait bien de tout ce qui ne touchait pas de près sa petite personne !

Un frisson, mi-colère mi-angoisse, traversa le militaire et il dut faire un effort pour se reprendre. La première chose à faire était de changer Shioban. La deuxième était de leur trouver un toit.

Récupérant une couche dans le sac d’affaires de sa fille, il étendit le bébé sur une serviette de toilette qu’il avait déposée sur la table et entreprit de la débarrasser de la cause de sa gêne. En quelques gestes adroits – il était devenu expert assez vite – le nouveau-né fut nettoyé et langé de propre. Elle s’était calmée pendant que son père prenait soin d’elle et Watson s’autorisa un sourire en voyant qu’elle faisait quelques bulles avec sa bouche.

Il n’avait jamais regretté sa décision de l’avoir adoptée et ce n’était certainement pas maintenant que cela allait commencer.

Il envisagea ses options pour ne pas passer la nuit dehors. Retourner chez Sherlock était exclu. Aller chez Mrs Hudson voudrait dire dormir justement sous son ancien appartement et donc à seulement quelques mètres de son amant. Inenvisageable. Restait bien l’hôtel… ou alors…

Tenant son bébé d’un bras pour la bercer il récupéra son téléphone dans sa poche et composa le numéro de portable de Lestrade. Au fil du temps – et de leurs collaborations sur certaines enquêtes – les deux hommes avaient noué de solides liens d’amitié.

- John ! Bonjour, vous allez bien ? Vous rentrez toujours aujourd’hui ?
- Salut Greg. En fait je suis déjà à Londres.
- Ah c’est super ça !
- Oui, si vous le dites…

Au ton de sa voix le DI comprit que quelque chose clochait.

- Sherlock vous a laissé en plan c’est ça ?
- Oui et non. Il est venu, et reparti. Je suis à l’aéroport là et je voulais savoir si je pouvais dormir chez vous cette nuit.
- Evidemment que vous pouvez, mais ça va si mal que ça entre vous ?
- Disons que la situation n’est plus ce qu’elle était. Greg je ne suis pas seul, est-ce que ça pose problème de m’accueillir dans ces conditions ?
- Bien sûr que non.
- Sherlock vous en voudra peut-être.

Il y eut un petit rire au bout de la ligne.

- Ce ne sera pas la première fois. Il n’a déjà pas digéré que vous veniez chez moi il y a quelques mois, quand… quand il a dit non.
- D’accord, merci, ça m’enlève vraiment une épine du pied.
- Pas de souci.

Après une courte pause le policier reprit :

- J’allais justement rentrer tôt ce soir. Je passe vous prendre et je vous ramène chez moi, cela vous convient ?
- Ce serait parfait, merci beaucoup Greg.
- Pas de problème, je serai là dans dix minutes.

Le blond raccrocha et rangea son portable, soulagé à l’idée d’avoir un point de chute. S’il avait été seul il s’en serait beaucoup moins fait mais désormais il était responsable du bienêtre de Shioban et devait avant tout penser à elle.

Il noua une longue bande de tissu autour de son torse et y plaça sa fille. C’était le moyen le plus pratique qu’il ait trouvé pour la transporter, ainsi il avait ses deux bras libres pour porter leurs affaires.

Le temps qu’il sorte de l’aéroport il vit la voiture de l’inspecteur se garer devant lui. Celui-ci en descendit et fit le tour pour venir lui prendre ses sacs et lui offrir une solide poignée de main mais avant qu’il ait pu aller au bout de son geste son regard se fixa sur l’abdomen de Watson et il se figea.

- Un bébé ? Vous avez ramené un bébé ?

Le blond se pencha pour que son ami puisse voir le visage du nouveau-né.

- Greg je vous présente ma fille adoptive, Shioban.

Une bonne heure plus tard les deux hommes arrivèrent au domicile de l’aîné. Ils avaient fait un crochet par un magasin de puériculture et avaient acheté tout ce que John n’avait pas pu trouver en Afghanistan et les paquets occupaient une bonne part de l’entrée de la maison du policier.

Lestrade tenait la petite, tentant de la faire sourire en lui faisant ses meilleures grimaces, pendant que John préparait son biberon. Enfin le lait en poudre fut suffisamment dissous et à la bonne température et le militaire récupéra son enfant. S’installant sans cérémonie sur le canapé de l’inspecteur il poussa un soupir fatigué mais paisible.

Remarquant ses traits tirés Greg le laissa quelques minutes au calme et alla préparer de quoi fêter son retour. Certes cela s’était mal passé avec Sherlock mais ce n’était pas une raison pour ne pas se réjouir du fait que Watson était bel et bien là, vivant, en un seul morceau et papa.

Revenant dans le salon, il trouva le jeune père en train de tapoter le dos de Shioban pour qu’elle fasse son rot. Il déposa sur la table basse un plateau sur lequel il avait disposé des crackers et des bières.

- Je suis désolé, je n’avais rien de plus festif dans mes placards, s’excusa le divisionnaire.

John lui adressa un sourire reconnaissant.

- Vous savez vous pouvez rester autant que vous voulez, jusqu’à ce que les choses s’arrangent avec Sherlock, ou que vous vous retourniez. Dans tous les cas vous êtes les bienvenus Shioban et vous, tout le temps dont vous aurez besoin.
- Merci.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 9 Déc 2012 - 16:48

Il faut lui foutre des baffes à Sherlock rire démoniaque


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 9 Déc 2012 - 16:53

il y a de l'eau dans le gaz et Sherlock n'aura qu'à s'en prendre à lui même Lestrade accueille John et sa fille et malgré la surprise du début, il semble s'être habitué au bébé. Comment le détective va-t-il prendre la chose?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 9 Déc 2012 - 17:40

John et Shioban ont trouvé asile chez Lestrade et ce n'est pas la première fois que le médecin trouve refuge chez son ami... Un ami, oui c'est de cela dont à besoin John en ce moment et d'un endroit sécurisant pour sa fille... Comment Sherlock a-t-il pu partir comme ça sans même s'inquiéter du sort de son amant et d'un bébé ?

Ce type est un monstre d'égoïsme, il m'agace passablement le détective... Et j'imagine que la réaction qu'il aura sera à la hauteur de sa stupidité...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Dim 9 Déc 2012 - 19:28

J'en connais un qui ne va pas apprécier! Mais bien fait pour lui: d'ailleurs John ferait mieux de s'installer durablement avec Lestrade et d'oublier l'affreux détective!! Ca lui ferait les pieds! colére colére colére


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
duneline
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Serpent
Messages : 1236
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 10 Déc 2012 - 12:58

J'aime cette fic et j'attends la suite avec impatience!

:j\'aime:


Elijah Baley, l'inspecteur brun et le chatain R.Daneel Olivaw.



"Le véritable amour efface l'intolérance et les différences."

Duneline 16/03/12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2586-duneline
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 10 Déc 2012 - 20:03

Merci à toutes pour vos reviews toujours aussi chaleureuses :j\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Ven 21 Déc 2012 - 19:44

Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta.


Chapitre 6 - Passé (mi-juin) - Quand il a dit non

Nous étions presque à la mi-juin et Londres connaissait depuis quelques jours un temps exceptionnellement doux.

En ce qui me concernait je n’avais que peu à faire de la météo. Contrairement à mon habitude je ne passais pas de temps dehors à profiter du soleil et des températures clémentes. J’avais un grand projet que je souhaitais mener à bien, pour moi, pour Sherlock, pour le couple que nous formions depuis déjà deux ans.

En cette chaude journée de fin de printemps je me sentais à la fois exalté, fébrile, impatient, et apeuré. D’autres émotions me traversaient fugitivement, mais elles étaient si brèves et j’étais tellement focalisé sur mon but que je ne parvenais pas vraiment à mettre de noms sur elles.

Il était évident que je devais me reprendre et me maîtriser suffisamment pour que mon compagnon ne se doute de rien. Au fil du temps j’étais parvenu à lui dissimuler certaines choses, non pas par plaisir mais pour préserver un semblant de jardin secret.

Parfois Sherlock pouvait être particulièrement intrusif. Pour lui les notions de vie privée ou de confidentialité étaient au mieux extensibles, au pire inutiles. J’avais donc compris que si je voulais arriver à le surprendre encore – pour le bien de notre vie amoureuse notamment – il me fallait trouver un moyen de lui cacher mes pensées les plus profondes. Désormais, et sauf cas d’agitation extrême, j’y réussissais assez bien.

Je rentrais au 221b Baker Street alors qu’il était près de vingt heures, ayant dans ma poche un objet que je ne m’étais jamais imaginé acheter, me sentant aussi nerveux que si j’avais prévu de retrouver Moriarty et non mon amant.

Comme de bien entendu quand il ne menait pas une investigation de la plus haute importance je retrouvais ce dernier, habillé d’un ample pyjama, avachi sur notre canapé. Il allait falloir que je fasse preuve d’un peu d’ingéniosité si je voulais arriver à mes fins.

- Je m’ennuie, m’asséna-t-il avant même que j’ai ouvert la bouche.
- Dans ce cas sortons.
- Nous n’avons pas bouclé d’enquête, me répondit-il sur le ton de l’évidence outragée.

Je réprimai un soupir. Cette sacro sainte habitude selon Sherlock… n’aller au restaurant qu’en guise de récompense pour un travail bien accompli.

- Je sais chéri mais je n’ai pas envie de cuisiner et aller manger dehors me ferait plaisir. Il fait un temps superbe, argumentai-je.
- Bof. Quel intérêt ?
- Passer une soirée en amoureux, comme des gens normaux ?
- Inintéressant.
- S’il te plaît Sherlock.
- Commande chez le traiteur.
- Non.
- Dans ce cas ne mangeons pas, cela ne me dérange pas le moins du monde.

Je sentis la moutarde me monter au nez. Habituellement je gérais assez aisément ce genre de situation mais là j’étais trop sur les nerfs pour faire face avec mon calme coutumier.

- Donc, commençai-je sur un ton clairement vindicatif, si je comprends bien tu te fiches que je n’ai pas envie de cuisiner, tu te fiches de me faire plaisir, tu te fiches aussi que je me nourrisse ou pas. Est-ce que tu peux m’expliquer pourquoi je devrais faire des efforts pour toi si tu n’en fais aucun pour moi ? Un couple ce n’est pas ça Sherlock !

J’aurais pu continuer des heures, lui reparler de son éternelle arrogance envers les gens que j’appréciais, de sa propension à vouloir faire de Mrs Hudson notre domestique, ou encore de sa légendaire fainéantise concernant le ménage ou même simplement le rangement, mais ce n’était pas le moment. Poings serrés pour essayer de contenir ma colère, tous les muscles raidis alors que je tentais de reprendre mon self-control, je pus constater que Holmes clignait des paupières.

- Très bien, m’annonça-t-il en se levant du canapé.

Et se grattant les fesses il se dirigea sans plus de cérémonie vers sa chambre. Ebahi, je restai sur place comme un idiot, ne sachant pas quoi faire ni même ce que mon compagnon avait en tête.

L’avais-je suffisamment agacé pour qu’il s’enferme hors de ma vue et ne reparaisse que le lendemain matin ? Ou bien allait-il faire l’effort de s’habiller pour que nous sortions ?

Qu’avais-je donc fait pour mériter de tomber fou amoureux d’un tel homme ? Le terme sociopathe était parfois le mieux adapté. Mais la plupart du temps je le considérais surtout comme un casse couilles de première. Malgré tout je l’aimais plus que ma vie et j’aurais fait n’importe quoi pour lui, juste pour le savoir heureux.

Je n’eus que quelques minutes à attendre et bien qu’elles m’aient paru des heures je ne pus qu’être satisfait du tour que prenaient les choses. Habillé d’un costume sombre qui mettait son teint pâle en valeur Sherlock me rejoignit dans le salon et, empochant son téléphone portable, quitta l’appartement.

Ne me voyant pas lui emboiter le pas spontanément il m’interpella :

- Hé bien John, ne devions-nous pas manger dehors ?

Un jour cet homme me rendrait fou…

Nous profitâmes du temps clément pour marcher jusqu’à son restaurant italien préféré. J’aurais spontanément choisi un cadre plus intime et surtout plus chic mais je n’allais pas faire la fine bouche.

La soirée se passa agréablement. Sherlock consentit à se nourrir de quelques bouchées de pizza et de salade et me fit la conversation. C’était à croire qu’il était là de son plein grès et que je n’avais pas eu à tempêter pour que nous passions un moment à deux ailleurs que sur notre canapé.

J’attendis que nous ayons fini le dessert. Nous étions en train de déguster un peu de vin doux et le restaurant était bien moins bondé que lors de notre arrivée, ce qui nous offrait une relative intimité. C’est alors que j’eus enfin le courage de sortir l’écrin que j’avais dans ma poche. Les doigts tremblants je le posais sur la table et le fis glisser en direction du détective.

Jamais mon cœur n’avait battu aussi fort, pas même alors que j’étais en plein combat au fin fond de l’Afghanistan.

- Qu’est-ce que c’est ? me demanda Holmes tout en se saisissant de la boîte.
- Sherlock… coassais-je assez lamentablement compte tenu de l’importance du moment – fichue nervosité – alors qu’il l’ouvrait pour découvrir une alliance en or blanc. Veux-tu m’épouser ?

Un instant il demeura sans voix, puis…

- Non.
- Que… quoi ?
- Non John, je ne veux pas t’épouser.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Ven 21 Déc 2012 - 21:55

C'était à prévoir! Je vois mal notre Sherlock se pâmer à la demande, rougir puis blêmir comme une rosière... A quoi il s'attendait John? Même s'il est amoureux, le détective est incapable de gérer toute forme d'affect!
Maintenant on comprend le départ en mission. Finalement Sherlock lui a rendu service: s'il n'était pas parti il n'aurait pas recueilli Shioban! Reste à savoir comment il va réussir à amener son irritant amant à avouer ses sentiments réels!!
Vivement la suite!!!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 22 Déc 2012 - 9:29

je m'en doutais qu'il n'aurait pas accepté comme cela, c'est Sherlock pauvre John, je le plains d'être tombé amoureux d'un individu pareil j'imagine bien la scène et la tête du médecin partir était la seule décision à prendre Holmes a-t-il changé d'avis maintenant que son amant est de retour?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 22 Déc 2012 - 9:35

Ce que Sherlock veut, John le veut, mais l’inverse n’est pas vrai apparemment. Stress à son maximum pour cette demande en mariage… Bonjour l’énorme baffe… Sherlock reste Sherlock quelle que soient les circonstances, mais à quoi s’attendait-il donc le pauvre John ? Pas facile d’aimer un homme tel que ce détective… La réaction de Sherlock a motivé le départ de John apparemment, la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, une pose pour voir clair dans ses sentiments et dans l'avenir de leur couple... Ce retour a-t-il vraiment changé les choses ? La séparation a-t-elle été profitable à l'un comme à l'autre ?



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Sam 22 Déc 2012 - 19:21

Je vois que vous n'auriez pas tenté le coup de la demande en mariage, sachant d'avance ce que Sherlock aurait répondu lol !

En tout cas c'est clair que ça a été une grosse baffe pour John (le pauvre).

Reste à savoir comment tout ça va se terminer... ?


Merci beaucoup pour vos reviews :) :j\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 24 Déc 2012 - 10:45

Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, je ne fais que les emprunter sans en tirer profit.

Un grand merci à Glasgow pour la bêta.


Chapitre 7 - Présent (début octobre) - Visite à Mrs Hudson

John était installé chez Greg depuis une semaine quand il se décida à aller rendre visite à Mrs Hudson, ou plus exactement quand il en trouva enfin le courage. La vieille dame avait bien évidemment eu vent de son retour par Sherlock, puis avait appris l’adoption par Lestrade – lorsque celui-ci était passé au 221B Baker Street récupérer quelques vêtements civils pour son colocataire improvisé. Elle accueillit le médecin à grands cris de joie et le serra dans ses bras, remerciant Dieu de le retrouver entier. Puis elle ne s’intéressa plus le moins du monde à lui et se concentra sur Shioban, la prenant dans ses bras pour la bercer et la câliner.

Le blond laissa son ancienne logeuse pouponner et prit la liberté d’aller faire du thé. C’était à la fois un plaisir et une souffrance de se retrouver dans cette maison. Il y avait été chez lui, même s’il ne s’agissait pas du même appartement, et il avait douloureusement conscience que son amant était à quelques mètres de lui. A vrai dire il ne savait pas trop s’il avait envie ou non de le croiser. Il avait juste décidé de ne pas monter au premier étage. De cela il n’était pas encore capable. Peut-être ne le serait-il jamais.

Depuis son retour il n’était pas resté inactif. Son premier objectif avait été de trouver une crèche pour Shioban. Il avait été l’y déposer pour la première fois le matin même et était restée avec elle pour lui faire sentir que tout allait bien. Le lendemain il devrait la laisser une heure avec les puéricultrices et il appréhendait déjà ce moment. Depuis sa naissance il n’avait jamais été séparé d’elle plus de quelques minutes et c’était déroutant de penser qu’il allait la confier à des gens qui, pour aussi compétents qu’ils soient, étaient des étrangers.

Il avait également pris contact avec quelques hôpitaux, cliniques et dispensaires et avait finalement trouvé un travail à la hauteur de ses compétences dans un cabinet privé. Il commençait son nouveau poste deux semaines plus tard ce qui lui laissait juste le temps de dénicher un logement pour sa fille et lui. Pas qu’il ne soit pas bien installé chez Greg mais il ne voulait pas s’incruster. Son caractère ne le portait pas à abuser de l’hospitalité qui lui était pourtant obligeamment offerte. Et puis il voyait bien que même si son ami ne se plaignait pas, Shioban et lui perturbaient un peu ses habitudes de célibataire, sans compter les pleurs du bébé qui ne faisait pas encore ses nuits. Pour John il était naturel de se lever à quatre heures du matin pour réchauffer un biberon et câliner le nouveau-né, mais pour Lestrade les réveils intempestifs commençaient à se faire sentir, du moins si l’ancien militaire se fiait aux cernes qu’il voyait fleurir sous les yeux du policier.

La bouilloire qui se mit à siffler le ramena à des considérations plus terre à terre. Il versa l’eau très chaude dans des mugs et déposa ceux-ci sur un plateau qu’il ramena dans la pièce à vivre. Mrs Hudson était en train de gazouiller pour inciter Shioban à faire de même et le bébé participait en bavant joyeusement. Cette scène pour le moins tranquille et paisible amena un sourire heureux sur le visage du médecin. Pour rien au monde il n’aurait échangé sa place de père. Chaque jour qui passait l’attachait plus encore à sa fille. Il suivait avec intérêt ses progrès de nouveau-né et sentait son amour pour elle grandir un peu plus à chaque instant. Bien sûr cela n’avait rien à voir avec ce qu’il ressentait pour Sherlock, mais cela le comblait tout autant. Parfois il se laissait aller à regretter sa vie d’avant, du moins la présence de son amant, mais la plupart du temps il ne voyait pas filer les journées et cela lui évitait de trop s’appesantir sur le passé.

Son ancienne logeuse lui suggéra bien de monter au premier mais il déclina poliment et elle n’insista pas. Finalement l’après-midi se passa beaucoup mieux que ce à quoi il s’était attendu.

***

Cela faisait une semaine que Sherlock ne se nourrissait quasiment pas, passant son temps à guetter par la fenêtre le retour de John. Dans son esprit il n’y avait aucune autre possibilité. John allait revenir. C’était simple. Et évident. Parce que John l’aimait. Il allait se lasser de la chose puante, trouver un moyen de la faire sortir de leur existence et revenir s’installer ici avec lui.

Aussi quand il aperçut son amant au travers des carreaux, par cet après-midi relativement ensoleillé, il crut que son souhait se réalisait enfin. Un sourire épanoui et soulagé illumina brièvement son visage avant qu’il ne fronce les sourcils. Pourquoi John revenait-il avec une poussette ? Puis il comprit. Il avait la chose puante avec lui et il la trimballait pour venir lui rendre visite. Inspirant profondément il analysa rapidement la situation. Mieux valait voir Watson et la chose plutôt que ne pas le voir du tout. Il avait pris conscience de ce fait depuis qu’il avait retrouvé son compagnon à l’aéroport. Le savoir loin était une chose. En revanche l’imaginer vivre à Londres, à deux pas de lui et ne pas avoir de contact… ça c’était douloureux. Une sensation que Sherlock n’appréciait que très moyennement.

Sous ses yeux le blond entra au 221b et le bruit de légers coups portés sur la porte de Mrs Hudson résonna suffisamment pour que Holmes comprenne que le médecin avait décidé d’aller saluer leur logeuse. Allait-il aussi lui confier la chose puante afin qu’ils aient enfin de vraies retrouvailles ? Cette perspective était réellement grisante et un léger vertige saisit le logicien à la pensée des lèvres de Watson contre les siennes. Ils ne s’étaient même pas vraiment embrassés lors de son retour. A cause de la chose

Le temps passait lentement, si lentement. Surtout en sachant que John était juste à l’étage en dessous. Et il ne montait pas. Et Sherlock imaginait toutes les raisons qui rendaient son retard valable, plausible, rassurant. Il n’entendait pourtant pas la chose pleurer, ce qui aurait expliqué que le docteur mette du temps à le rejoindre. Le connaissant comme il le connaissait, le brun savait pertinemment que son amant aurait pris la peine de calmer le bébé avant de faire quoi que ce soit d’autre.

Puis soudain – une heure et demie plus tard – John ressortit de la maison, toujours avec la poussette, toujours avec la chose puante, se penchant vers elle, lui souriant et caressant doucement sa toute petite joue. Et il se mit à marcher, s’éloignant du 221b, de Sherlock, de leurs retrouvailles.

Horrifié le détective colla sa main contre la vitre, comme pour le retenir, lui faire sentir sa détresse, son manque. Mais c’était trop tard. John partait. Sans même être venu le voir, lui parler, le toucher.

Et dans un éclair de lucidité il comprit que cette fois-ci le médecin n’allait pas faire le premier pas. Que si lui ne se bougeait pas jamais il ne retrouverait son amant, son amour, leur vie.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 24 Déc 2012 - 14:16

Et John a bien raison de ne pas céder colére


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 24 Déc 2012 - 17:37

mon petit Sherlock la balle est dans ton camp, alors remue tes fesses si tu veux retrouver John mais n'oublie pas que la chose puante comme tu la nommes si élégamment ne va pas disparaître parce que tu le souhaites, elle est la fille de John alors soit tu l'acceptes, soit tu fais une croix sur votre relation


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Lun 24 Déc 2012 - 18:08

La chose puante ! Je te lui en ficherais, moi, une belle paire de baffe à ce monstre d’égoïsme, imbu de sa grandeur M'énerve !

Je constate malgré tout, que John lui manque terriblement... Oh, pauvre choupinet ! Sa si grande et si magnifique intelligence ne lui suffirait-elle plus ? Il a aussi besoin de tendresse Sherlock ? Il faudrait qu'il apprenne d'abord à mieux aimer...

John a raison de ne pas céder à son envie de revoir son amant, ce n'est pas à lui à faire le premier pas...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
MAPI
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1389
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 37
Localisation : La ville rose

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Mar 25 Déc 2012 - 15:52

Héhé ! Je vois que vous vous rangez toutes dans le clan de John XD mais en même temps Sherlock l'a bien mérité ^^

Merci beaucoup pour vos reviews :D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t730-mapi
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.   Mar 25 Déc 2012 - 21:14

La chose!!!! Je te les lui pincerais, moi, ses choses à lui pour lui apprendre à cet imbécile!!!
Il a tout intérêt à changer sa manière de penser et de parler de Shioban s'il veut avoir une petite chance de retrouver son amant!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Sherlock BBC. Retour au foyer. John/Sherlock. G.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: