French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mar 11 Déc - 19:36

Merci encore pour tous ses petits messages.

Bon la prochaine histoire...Je l'aime pas trop. Désolé si je l'ai un peu loupé.
Par contre défi à Nonna si elle veut bien le relevé : DESSINE MOI UN MOUTON DE NOËL!!!




12 : Loupe




La journée était bien entamée. Impatient les enfants du quartier dans lequel jouait Jean regardait impatient par la fenêtre l'arrivé de leur conteur préféré. Ils savaient que ce dernier n'arrivait pas à heure régulière, cependant les enfants avaient peur qu'il n'arrive pas. Ils avaient tous demandé à Leo de se rendre chez Jean, se qu'il fit sans demander de conditions. Aprés avoir écouter les précautions de sa mère et de prendre ses affaires pour ne pas attraper froid, le petit Leo s'en alla chercher Jean. Il n'avait nullement peur que Jean arrive en retard. Il savait que même si ce dernier était malade, il demanderait à se que un de ses amis viennent à sa place.
Il avançait paisiblement et brusquement sur un pont, il entendit le son de l'accordéon de Jean. Leo passa la tête par dessus le pont. Il le vit entrain de jouer devant quelques personnes qui se cachaient sous le pont, dans l'ombre.
"Monsieur Jean ? Vous jouez aussi ici ?" demanda Leo en voulant descendre du pont.
Ayant terminé son morceau, il tendit l'oreille et se tourna vers le visage de Leo qui rougit du froid. Un sourire lumineux sur le visage. Les yeux brillants. Le nez aussi rouge que ses joues. Soudain, il vit Jean remontant de la berge. Les personnes avaient disparu.
"Bonjour mon petit Leo. Comment vas-tu ?" demanda Jean.
"Je vais bien. Les autres enfants du quartier n'étaient pas sur que vous veniez ce soir. Mais moi j'étais sur que vous seriez là." sourit Leo en sautant de joie de voir son maître arrivé.
"Tu es trés amusant. Allez, on y va."
Immédiatement, ils se remirent en marche pour se rendre dans le quartier non loin de Notre Dame de Paris.
Une fois sur place, les enfants sortirent de leur maison pour se regrouper et accueillir Jean comme il se doit. Oubliant même qu'ils avaient demandé à Leo de les aider.
Mais le petit garçon n'était pas du genre rancunier. Il voulait simplement aidé Jean et écouter l'histoire. S'asseyant tranquillement, il écouta paisiblement.
Cette fois ci, c'était une histoire d'un commissaire qui était très performant et aussi trés sérieux faisait régner la justice en Espagne.
Il se prénomait Luis et vivait paisiblement dans une petite ruelle d'un quartier rural. Même s'il économisait pour permettre de vivre, et d'aider les gens du quartier. Dans son secteur criminel, il avait comme inspectrice, la jeune Esméralda. Elle venait d'un quartier rural comme le sien. Orpheline depuis sa naissance, elle avait consacré sa vie à rendre les rues plus sure, à faire que l'espagne ne régne pas par la violence. Heureusement pour elle, des personnes trés bienveillante venait souvent l'aider et lui ont permis d'étudier pour travailler dans la police afin de protéger les ruelles. Alors elle se devait de les rembourser en protégeant leur ruelle à leur tour.
Alors que Noël approchait, Esméralda était encore sur une enquête de kidnapping pour retrouver un petit enfant. Elle avait cherché nuits et jours cet enfant. Elle espérait de les retrouver, mais elle ne semblait pas avancé dans son enquête. Comme si quelque chose manquer au puzzle. Le commissaire Luis arriva et attrapa une loupe pour la mettre devant les yeux de sa collégue.
"Alors Esméralda, as-tu trouvé quelque chose ?"
"Non, je suis dans une impasse. Comment m'en sortir ? Les ravisseurs n'ont rien demandé. Comme s'ils avaient eu se qu'il fallait en prenant l'enfant. Mais pourtant la famille n'a rien d'incroyable. Elle n'a ni d'ennemi. Ni de grosse fortune. En plus aucune autre affaire n'a l'air d'être lié. Comme si tout n'était que coïncidence. Comme s'ils avaient effacé leur traces." souffla Esméralda désespérer.
"Alors essaye de voir avec une loupe les indices que tu as en ta possession. Je l'ai toujours dit. Si la situation te semble impossible à résoudre, reprend tout au début. Chaque piéce une à une, à la loupe."
Les mots à la Loupe résonnèrent dans la tête d'Esméralda.
Oui. Il y avait un seul indice qu'elle n'avait pas prit en compte plus sérieusement. La loupe que l'enfant avait reçu chez lui. Une loupe avec un manche en bois. Travaillait minutieusement. Ce n'était pas un objet qu'on recevait à la coutume. Les parents n'avaient pas acheté la loupe et aucune personne de la famille ni des proches n'avaient visiblement eu cette idée d'offrir une loupe.
En réfléchissant bien, la jeune femme avait interrogé des enfants qui avaient affirmé avoir été interrogé par un autre policiers quelques temps plutôt. Car il faisait parti des parents d'élève et travaillait dans la police. Il avait alors visiblement trés intéressait le petit garçon.
"Non c'est pas vrai. Ce serait un simple parent d'élève ? Mais pour quelles raisons ? Aucun d'entre eux n'a de casier judiciaire." souffla Esméralda intrigué.
"Parfois la nature humaine est tellement complexe qu'on ne comprend pas le fond de leur pensée. Alors, il faudrait juste aller le voir et essayer de trouver un indice qui nous ramenerait à lui." affirma Luis en prenant sa veste.
A peine eut-il finit ses mots qu'il emmena Esméralda dans sa voiture vers le parent d'élève.
Ils arrivèrent rapidement devant la maison. Ils purent parler à nouveau avec le père de famille. Mais ils n'apprirent rien de nouveau. La mère de famille était présent, et visiblement mal à l'aise. Le fils de la famille s'amusait tranquillement avec ses jouets.
"Êtes-vous sur de nous avoir tout dit ?" demanda Esméralda.
La mère de famille ravala sa salive. Comme si elle cachait un lourd secret. Un secret que même les plus faible des psychologues puissent révéler. Elle savait quelque chose. Esméralda prit la femme à part, tandis que Luis resta avec le père de famille.
"Ce n'est juste qu'une simple formalité." souffla Esméralda.
Une fois dans la cuisine, la mère de famille écouta le discours d’Esméralda.
« Madame, je ne sais pas se que cache votre mari, mais vous devez m’écouter. Les parents de ce garçon sont inquiets. Ils veulent retrouver seulement son fils. Ils ont peur de ne pas le retrouver. Vous imaginez si quelques temps avant Noël, vous ne vivez pas avec votre fils, votre mari. La famille c’est important. Je n’ai pas pu voir mes parents pendant des Noël. Alors… » Voulut continuer Esméralda. Mais le fils de la famille arriva à son tour pour voir Esméralda.
« Mademoiselle, mes parents ne sont pas des criminels. Venez avec moi dans la cave. » sourit le petit garçon en prenant la main d’Esméralda pour se rendre dans l’endroit précis.
Luis les suivit, le père n’empécha pas son fils de descendre, ni sa femme, ni même les policiers. Là, ils virent le jeune garçon kidnappé entrain de jouer avec des consoles de jeux de derniers cris. En voyant arriver les policiers, le petit garçon demanda si ses parents étaient enfin inquiet.
Après avoir ramené l’enfant chez ses propres parents. Les parents et l’enfant finirent par être suivi par un psychologue pour un traitement familial afin de comprendre l’intérêt que l’enfant avait eu à faire cela pour attirer l’attention des parents qui étaient déjà fortement présent.
Au soir, dans son salon, Esméralda réfléchissait énormément à la raison de ce mensonge pour cet enfant. Elle ne comprenait vraiment pas. En effet, elle n’avait jamais imaginé qu’un garçon pouvait réaliser ce genre de mensonges et aller aussi loin. Elle avait apprit par la bouche des sois disant kidnappeurs que l’enfant aurait fait croire que ses parents le battaient. Mais l’hôpital révéla bien vite que les contusions faite sur son ventre et sur son visage était réaliser par lui-même, car le poing n’était pas assez grand pour que ce soit un adulte qu’il l’ai causé et ni les parents, ni les professeurs n’avaient entendu parler de bagarre entre les enfants, ni coups, ni blessure.
« Pourquoi tout cela ? » demanda Esméralda, avant d’entendre la sonnerie de la porte d’entrée résonnait et voir au seuil de ce dernier le commissaire Luis avec une bouteille d’alcool en main.
« Je crois que cela ne vous fera pas de mal de boire un coup. »
Tout en buvant et en mangeant, la jeune femme posait de nombreuses questions à son supérieure, dont la plus importe, la raison de ce mensonge.
« L’amour, l’envie d’être reconnu par ses proches, ou par un supérieur. Certains vont réaliser des efforts incroyable pour arriver à leur fins. D’autres vont emprunter des chemins plus tortueux. Enfin des derniers iront jusqu’à faire du mal, car ils ignorent comment faire. Mais je ne m’inquiéte pas pour ce jeune garçon. Les parents semblent être très proche de leurs enfants. Ils vont réussir à l’aider à progresser dans le droit chemin. » sourit Luis avant d’observer Esméralda endormit à côté de lui. Il attrapa la jeune femme, la prit dans ses bras et la porta dans son lit, pour la couvrir d’une couverture, avant de poser un léger baiser sur le front en sussurant.
« Vous avez fait du bon travail. Dormez bien, et joyeux Noël Ma chère Esméralda. »


A suivre...



"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13418
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mar 11 Déc - 19:55

Voilà un jeune garçon bien perturbé mais qui je l'espère trouvera amour et appui auprès de sa famille. La pauvre Esméralda n'a pas ménagé sa peine et elle a été touchée par toute cette histoire... Mais tout est bien qui finit bien et à l'approche de Noël, c'est l'essentiel...

Ton mouton est vraiment magnifique JB Mais je doute que Nonna puisse en faire un aussi parfait... Un ragoût de mouton de Noël peut-être et encore Pauvre bête, bonjour le massacre Mais je veux voir ça quand même



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35106
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mar 11 Déc - 20:30

pffff!!!!! Ben oui... si on aime les moutons genre "habituel"... M'en fout! Je suis hors catégorie moi!!!
Très joli OS!!! (et très joli mouton...)


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mar 11 Déc - 21:39

J'aime beaucoup l'histoire, Esméralda est un ange.

Ton mouton est vraiment très bien dessiné.

bravo bravo et à demain.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14131
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mer 12 Déc - 6:45

Ben elle est bien ton histoire et pour le mouton, moi j'en serais bien incapable d'en dessiner un


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mer 12 Déc - 18:22

Merci de vos compliments les filles.

Nonna veut pas me faire un mouton!!! Je veux mon mouton de noël et...*tombe de sa chaise car elle est malade* et je dois aller me coucher rapidement, car là, j'ai une bonne créve. (genre deux maladies en même temps, je suis morte. -_-")

Allez, cela n'empêche pas de vous offrir l'histoire suivante. ^^




13 : Manga




Une nouvelle journée était entamée. Contrairement à la veille Jean était arrivé en avance dans le quartier. Il vit que la pluspart des enfants étaient resté à leur maison pour lire leur livre favoris. Des dessins gribouillés à l'intérieur, toujours en noir et blanc. Ces bandes dessinés venez tout droit du Japon. Ils étaient resté à l'intérieur car il faisait trés froid. La neige ne tombait pas, mais le froid était puissant. Les oiseaux avaient déjà quitté l'endroit. Il ne restait que Jean et Leo qui étaient dehors entrain de se préparer à jouer la musique.
Et aujourd'hui, Jean s'inspira de l'événement présent.
C'était en Amérique, une jeune fille surnommé comme étant professeur de manga. Elle portait le prénom de Maya. Elle avait 25 ans et travaillé comme commerçante dans le prêt à porter féminin. Elle travaillait souvent avec un collégue qu'elle appréciait grandement, se prénomant Will. Ils s'appréciaient beaucoup, mais ni l'un ni l'autre n'osait franchir le pas pour devenir plus que des amis. Même leur collégue se demandaient pour quelles raisons ils n'avaient pas encore franchis ce pas. Le vrai probléme était : Les mangas. En effet, le jeune homme en avait une sainte horreur. La raison ? Le fait d'avoir vu un manga assez violent quand il était à l'école primaire. De ce fait, il avait tout fait pour les ignorer, ou plutôt pour les éviter. Il avait depuis ce temps haï ce genre de bandes-dessinées. Et maintenant, il voyait la demoiselle dont il était tombé amoureux, qui adorait aussi les mangas. Elle avait donc prévu de chercher un manga qui puisse séduire ce dernier et enfin lui faire accepter que le manga qu'il avait vu n'est pas le seul genre de manga.
Elle avait prévu de prendre un rendez-vous pour boire un café et de pouvoir offrir ce manga qu'elle désirait lui proposer. Elle avait prévu cela la veille de Noël. Boire un café, non loin de leur lieu de travail, afin de réussir à le persuader que ce genre de livre était approprié à de nombreuses personnes. Et là, elle allait tout faire pour le convaincre. Elle prit les manga qu'elle avait pensé être les plus adapté à son genre de caractére. Aimant la mode, les histoires un peu compliquées et les histoires surnaturelles, ou policières.
Et puis finalement, elle attrapa la main de Will. Ils entrèrent dans le café. Ils commandèrent chacun une boisson chaude et une viennoiserie. Elle lui sourit et tous les deux parler de tout et de rien. Une fois que tout était dit, elle sorti de son sac cinq livres. Tous différents, mais tous des manga.
"Qu'est-ce que c'est que ça ?" demanda Will.
"Tu le vois bien. C'est des mangas. Je voulais t'en faire lire et..."commença Maya.
Mais rapidement l'homme envoya balader les livres par terre en lançant un regard glacial vers Maya.
"Je te l'ai dit et je te le répéte je déteste les Manga."
"Oui, tu déteste les manga, mais violent !!! Alors je t'en ai trouvé des autres." dit-elle en souriant ramassant les manga. Elle montra un sur Sherlock Homes, un autre de Kaori Yuki ressemblant à un manga gothique et enfin un dernier sur le vin.
"Essaye de feuilletter les trois manga que voici. Je crois que les autres que j'ai ramené ne te plairont pas forcément. Voici un sur des enigmes policière trés connus, puisque c'est Sherlock Holmes."
Pour lui faire plaisir, Will feuilletta rapidement le livre, mais il ne retrouvait pas à l'intérieur de ce dernier la même ambiance que dans celle des romans. Il préférait largement le lire en version écrite qu'en version bandes-dessinés.
"On va essayer alors celui du vin. Cela parle d'un fils d'un oenolgue connu au Japon, il découvre que son père est mort et lui transmet un héritage particulier. Lui qui n'avait jamais bu de vin découvre peu à peu les essences de cette boisson."
Cette fois ci Will semblait être un peu plus attiré par l'histoire. Mais rien n'y faisait, le fait que ce soit une boisson qu'il n'appréciait que trés peu, il n'arriva pas à accrocher à l'histoire.
Mais Maya ne s'avoua pas vaincu. La dernière histoire était vraiment celle qu'elle voulait montrer à tout prix à ce dernier. Car elle savait que mis à part les romans policiers et les histoires surnaturelle, il aimait aussi connaître les secrets renfermer dans les contes de fées.
Alors elle était sure que ce Mangakana allait fortement plaire à Will. Car cela était son domaine de prédilection. Elle reprenait chaque conte souvent européen, pour les transformer et essayer de le réveler dans de sombres affaires.
Et cette fois ci elle ne dit rien. Elle laissa au jeune homme découvrir l'histoire lui-même. Intrigué, Will ouvrit le livre. Il se nommait God Child, un jeune comte qui devait assurer le rôle de noble assez jeune. Etant persécuté par son père durant son enfance, il se révelera un passioné de poison. Dés la première histoire de ce volume, il fut plongé dans le monde d'Alice aux pays des merveilles. Sauf que l'histoire était bien différente. Des jeunes filles se faisaient coupé la tête par un homme déguisé en lapin surnommé "Crazy Rabbit". Depuis, les victimes afflues, toutes sont des amies d'Alice et d'une autre Noble qui ressemblait à s'y méprendre à la reine de coeur. Là, Will se retrouva plongé sans se rendre compte dans le manga, tellement il était passionnant. Les traits était tellement travaillé que finalement tout passé parfaitement bien. Il passa plus d'une demi-heure sur le livre. Se qui ne gêna nullement Maya qui avait l'habitude de réussir à séduire les nouveaux dans l'univers du manga. Pour elle s'était un plaisir de faire venir du monde dans cet univers. Elle le trouvait passionnant. Chaque livre pouvait correspondre à type de caractère. Elle s'était alors promis d'essayer de séduire le plus grand nombre de personne aux mangas. Sans pour autant les persécuter, ou même les obliger à les lire. En effet, elle n'avait jamais forcé quiconque à les lire. Elle pouvait les mettre dans des situations embarassantes, mais jamais au grand jamais elle les obligerait. Et finalement, le livre fermé, Will ressorti de ce dernier avec des étoiles dans les yeux.
"Waouh!!! Je ne pensais pas qu'un manga pouvait être aussi passionant que celui là. J'ai hâte de lire la suite!!!" s'écria-t-il.
Maya sourit et lui proposa de passer par chez elle ce soir pour savourer un repas ensemble et de lire quelques mangas.
Finalement ce qui les avaient éloigné avaient réussi à les rapprocher.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13418
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mer 12 Déc - 18:31

Eh voilà ! Il ne faut jamais s'arrêter sur la première impression. La persévérance à parfois du bon, Will vient d'en faire l'expérience. Voilà le jeune couple bien parti pour se trouver d'autres points en commun

Mignon ton dessin, bizarre mais mignon...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Louzanes
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Rat
Messages : 8401
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 44
Localisation : Sous l'étang !!!! Venez me chercher si vous l'osez

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mer 12 Déc - 19:04

Sûrement moins bizarre que les mouton de noël de mon esclavagiste rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque

Je peux en avoir un moi aussi, un petit mouton s'il te plaît svp


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2930-louzanes
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mer 12 Déc - 19:39

Intéressante méthode pour se rapprocher. Heureusement que maya a su trouver la perle rare en manga pour apprivoiser son collègue.

Je suis sûre qu'ils vont se trouver plein d'autres points communs ces deux-là :j\'aime: :j\'aime:

bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35106
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Mer 12 Déc - 20:36

Louzanes t'es une mauvaise langue: mes moutons de Noël sont les plus beaux... Je t'en offrirai un à ... Noël JB...
Encore une bien belle histoire!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Jeu 13 Déc - 16:45

* Saute partout dans sa chambre* OUAIS!!! OUAIS!!! J'attends avec impatience Noël pour recevoir mon mouton de Noël de Nonna.

Merci encore de tous vos commentaires, je lance la suite, qui cette fois est une histoire que j'apprécie un peu plus. ^^




14 : Neige : Le garçon des neiges.



Jean avait déjà commencé à faire résonner les notes de musique dans la ville. Tout en marchant il faisait entendre le son de son instrument, faisant sortir les adultes, les enfants, arrêtant les passants, et faisant venir les curieux.
Une fois dans la petite ruelle, accompagné de Leo il se mit à raconter une histoire venant de Finlande.
C'était peu avant Noël. Une petite famille composé d'une mère de famille, d'un père et d'une petite fille de 8 ans, se préparèrent à fêter Noël. La petite fille se prénomait Rose. Elle était née au printemps, mais elle aimait aussi l'hiver. Elle se mit à jouer dans la neige. A faire un bonhomme de neige. A créer un petit igloo. A s'allonger sur le sol pour créer un ange de Neige.
Alors que la journée avançait après un repas chaud, la petite Rose allait se mettre à rejouer dans la neige, quand elle entendit ses parents lui demandant :
"Veux-tu aller chercher le sapin avec ton père ?" demanda la mère de famille.
Rapidement, la petite Rose sauta à pieds joints heureuse de pouvoir participer à la coupe de l'arbre de Noël. Elle accepta avec plaisir. Evidement elle prit son manteau et tout le nécessaire pour partir dans ce grand froid. Un gros manteau chaud bleus. Une écharpe noire, un bonnet bien chaud en laine, des gants pour éviter que ses petits doigts ne subissent le froid.
Et puis le père et la petite fille se rendirent dans la forêt. Pour mieux transporter le sapin de Noël et pour amuser la petite fille, le père de famille prit une luge et installa la petite fille à l'intérieur de celle ci. Ils parcoururent la forêt à la recherche d'un sapin. Il ne fallait pas un trop grand, ni trop petit. Pas trop d'épine, ni pas assez. Le choix fut difficile, jusqu'à ce que le père de famille trouva un magnifique sapin. Il se mit à le couper avec beaucoup de précaution. Pendant ce temps, la petite fille vit alors quelque chose brillait au loin. Voyant que son père était occupé elle se précipita vers l'objet. Elle s'enfonça dans la forêt s'en s'appercevoir qu'elle s'éloignait fortement de son père. La neige commença à retomber. Et le père s'apperçu trop tard que sa progéniture s'était enfui. L'appelant dans toute la forêt il n'eu aucune réponse.
Rose trouva l'éclat brillant qui n'était qu'un simple bout de verre. Quand elle voulut faire demi-tour, elle s'apperçu un peu trop tard que ses pas fut recouvert par la neige. Elle ne savait donc pas comment retrouver le chemin de sa maison.
Perdue dans les bois, commençant à grelotter elle se mit tout de même en marche pour essayer de trouver le chemin de la maison. Mais hélas pour elle, elle emprunta le mauvais chemin et s'enfonça d'avantage dans la forêt. La neige commençait à tomber de plus en plus fort. Le vent mordait les petites parcelles de corps encore visible à l'air libre. Le nez rougissant, la petite fille commençait à perdre des forces et se colla contre un arbre pour tomber à terre. Epuisée, glacée, affamée...Elle pensait qu'elle allait mourir dans la forêt quelques temps avant Noël. Rose était persuadée que sa dernière heure était venue. Qu'elle n'aurait pas pu voir ses parents une dernière fois et s'excusé de ne pas les avoir écouter.
Mais alors qu'elle allait sombrer dans le sommeil glacial, elle vit une ombre s'approchant d'elle. Une grande ombre qui avait visiblement des vêtements amples, de longs cheveux dont elle ne distinguait pas de suite la couleur. Des doigts fins, et assez grands. Elle s'approcha cette ombre et Rose crut que la reine des Glaces venaient l'emmener dans son pays enneigé pour geler son coeur comme dans le conte. Soudain elle vit les doigts caressant son petit visage, ils étaient froid, mais en levant la tête pour observer la personne, elle s'apperçu que c'était un jeune homme, tout de glace qui venait de la rencontrer. Avec une voix douce et cristalline il lui demanda :
"Que fais-tu dans ma forêt mon enfant. Tu a l'air de souffrir. Es-tu loin de tes parents ? T'es-tu perdue ?"
Rose ne put hocher que positivement de la tête. N'ayant pas de force pour parler. Le jeune homme avait de longs cheveux bleu cristalin, des yeux bleuté comme l'océan. Le visage si pâle, qu'on aurait pensé qu'il était une créature de la neige. Mais en effet ce jeune homme se présenta comme étant un prince de Neige. Il vivait dans cette forêt en hiver afin d'offrir aux habitants un peu de ses pellicules des anges. Il raconta qu'il vivait depuis des millénaires sur ce continent, mais que personne ne lui avait offert un véritable nom. Ses parents étaient eux aussi des personnages mythiques portant chacun un nom particulier. Son père était le père Noël. Sa mère, Mère Nature. Selon les pays, les régions, les croyances, leur nom changeait mais pas leur vie. Toujours prêt à offrir du bonheur aux personnes.
Sauf lui, malheureusement. Il entendait souvent les personnes des villages et de villes se plaigant de l'arrivée du froid et de la neige. Les animaux se cachaient pour fuir le froid. La végétation mourrait ou s'endormait à son arrivée. Seul les enfants étaient heureux.
Tout en racontant son histoire, le prince des neiges emmena Rose vers l'orée de la forêt en espérant qu'elle puisse retrouver les siens, car il savait que personne ne pourrait survivre au froid dont il était constitué. Une fois prés de la sortie de la forêt, un groupe de personne était réuni et parmis eux se trouvait le père de Rose qui s'écria en voyant sa fille dans les bras du prince des Neiges.
"RENDEZ-MOI MA FILLE SALE MONSTRE!!!"
Les habitants levèrent les torches prêt à bruler l'homme qui se présenta devant eux. La petite fille était à la fois ravi de revoir sa famille et de voir qu'il s'inquiétaient pour elle, mais en même temps, elle se sentait triste de les voir se lier contre celui qui venait de la sauver. Doucement, avec délicatesse, le prince des Neige déposa la petite fille pour qu'elle puisse marcher.
"Va rejoindre les tiens. Et fais attention la prochaine fois." sourit le prince des Neige en lui posant un léger baiser sur le front.
La petite fille sourit et courrut vers son père. Ce dernier l'attrapa dans ses bras et versa des larmes de joies. Les autres villageois voulurent tuer le prince des Neiges en le traitant comme une créature du diable mais Rose les empêcha.
"Non!!! Ne faîtes pas de mal au Prince Frost!!!" s'écria-t-elle.
Le prince des Neige entendit le nom que la petite fille lui donna. Il lui sourit comme un enfant le ferait devant un rêve merveilleux qui venait de se réaliser. Quelqu'un venait de lui donner un véritable nom.
A pleine voix, la petite fille cria dans la forêt :
"MERCI PRINCE FROST!!! JE ME SOUVIENDRAIS DE VOUS TOUTE MA VIE ET JE RACONTERAI A TOUT LE MONDE VOTRE HISTOIRE!!!"
C'est ainsi qu'aujourd'hui quand on parle de la neige, de la glace et de la chute des températures, on dit qu'on a "froid" pour penser à tout jamais au Prince Frost qui souhaitait simplement un nom.



A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35106
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Jeu 13 Déc - 18:29

Un beau texte sur l'acceptation, ou plutôt la non acceptation de la différence!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13418
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Jeu 13 Déc - 19:50

Voilà une bien jolie histoire et une belle rencontre entre deux êtres que tout oppose et que le froid glacial a rassemblé. Le garçon des neiges a ramené la petite Rose à sa famille, il lui a sauvé la vie et en retour elle lui a offert le plus beau cadeau de Noël... une identité, un nom...

Bravo pour cette jolie histoire et ce beau dessin...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Jeu 13 Déc - 20:25

Une magnifique histoire sur une rencontre très émouvante, le prince a trouvé un nom et Rose a retrouvé les siens :j\'aime: :j\'aime:

bravo bravo JB pour ce récit et le magnifique dessin du prince.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Ven 14 Déc - 18:07

Merci les filles. Normalement mon prince devait avoir la peau bleuté, mais finalement, j'ai pas eu le temps. Et puis le cheveux ne sont pas terrible...

Bon allez, lettre suivante. ^^






15 : Orange ?



* Bon l'hébergeur d'image est mort... -_-", j'utilise une autre technique...*




La neige ne tombait pas en cette journée d'hiver, malgré le ciel blanc gris et les nuages menaçant de faire tomber du ciel jusqu'à la terre ces fameuses pelicules des anges. Mais rien de ceci ne tomba.
A son habitude, Jean arriva devant le quartier, où l'accueillit chaleureusement Leo qui ne le quittait pas d'une semelle. Ce dernier lui ammena une orange en lui demandant gentillement :
"Pouvez-vous nous raconter une histoire sur une orange ?"
L'homme sourit, accorda son accordéon et se mit à jouer quelques accord avant de se lancer dans la mélodie de sa chanson.
C'était durant la seconde guerre mondiale, en angleterre. La guerre faisait rage, les dégâts étaient considérables. Les hommes étant parti au front, ce fut les femmes qui se mirent à travailler aux champs, aux usines, aux écoles. Il y avait peu d'homme en arrière. Quelques ingénieurs, des scientifiques dont les savoirs étaient intéressant. Les malades, les handicapés qui restaient à l'arrière, et ceux qui n'avaient pas encore la majorité.
Dans tout cela, les enfants essayaient de suivre malgré tout les cours, tout en imaginant leurs pères, leurs oncles, leurs frères revenir pour Noël. Même si cela paraissait impossible, ils voulaient encore y croire.
Parmis les enfants, il y avait Louis, un jeune garçon de six ans qui regardait par la fenêtre. Les rues n'étaient pas bombarder là où il se trouvait. Mais il se souvenait que quelques mois plutôt, il s'était retrouvé sous les bombardements. Sa mère avait subit quelques blessures, et maintenant c'était sa grand mère qui le garder dans ce petit village isolé en campagne.
Les femmes travaillaient, même en hiver pour trouver du bois et s'assurer que le village vive.
Une petite fille du même âge que Louis arriva, pour lui prendre la main.
"Louis, tu viens, on va décorer le sapin de Noël." sourit la petite Kate.
C'était la première fille qui l'avait accueillit dans ce petit village abandonné. Alors qu'il était recroquevillé sur lui même, elle lui avait offert des jouets, des jeux, et même la possibilité de passer chez elle pour jouer ensemble. Au début il avait beaucoup de mal à lui parler, jusqu'à ce qu'il raconte se qu'il avait vu. Elle lui avait répondu que cela devait être horrible de voir ceci. Mais qu'en même temps, il avait été courageux. Il était parti chercher quelques personnes pour aider sa mère à sortir des décombres avant de revenir vers elle. Il ne voulait pas perdre sa mère, tout comme la guerre avait enlever son père. Il avait aussi apprit qu'elle avait aussi vu son père, ses frères et ses oncles partir au front. Et depuis, plus aucune nouvelles d'eux.
"Mais, Kate...Je te rappelle que nous n'avons aucune décoration!!! La dernière fois, tout c'est brisé en milles morceaux quand on a déménagé, car il y avait un avion qui était passé non loin de nous."
La petite fille sourit et l'emmena dans la salle de classe, où les enfants patienter aussi de savoir l'idée de la petite fille. Louis s'asseya auprès de ses camarades tandis que la petite fille ramena avec l'aide de son professeur un panier couvert d'un tissus rouge. Elle tira le tissus et laissa voir des pommes de pin, des pommes rouges, des feuilles de toutes les couleurs, des guirlandes en papiers et puis un fruit rond, qui sentait très bon, qui n'avait ni une couleur rouge, ni jaune...C'était le mélange des deux, et le jeune Louis le prit dans ses mains. Il en avait jamais vu.
"Qu'est-ce que c'est ?" demanda-t-il.
"C'est une orange!!! Cela vient d'espagne!!! J'ai des oncles éloignés qui nous les ont envoyés. Ils ont dit que c'était trés juteux!!! Et que cela peut se conserver assez longtemps. J'ai trouvé que cela serait beau dans le sapin."
Les enfants prirent chacun un fruit ou une décoration pour l'acrocher dans l'arbre avec l'aide d'une ficelle. Le professeur leur promit de venir chercher se qu'ils avaient mit dans le sapin, le jour de Noël.
Une fois le sapin décoré, le cours fut terminé et les enfants repartirent chez eux. Louis habitait avec sa grand mère et aussi avec Kate qui était sa voisine. Mais comme sa mère ne rentrait que trés tard, elle passait toujours un peu de temps avec le petit Louis. Ce dernier regardait avec une grande insistance le fruit orange qui restait dans le panier.
"Tu veux gouter ?" demanda-t-elle.
Doucement, Louis hocha positivement de la tête. Kate prit le fruit dans sa main et le donna à son ami. Ne savant pas comment manger le fruit, ce dernier croqua directement dans la peau. Rapidement, il senti un goût amer qu'il n'aimait pas du tout et fit une grimace qui fit rire la petite fille.
"Mais non, il faut pas manger la peau. Attend une minute." répondit-elle, alors qu'il arrivait chez la grand-mère de Louis. Ils entrèrent et s'installèrent dans la cuisine, où la vieille dame prépara du lait chaud pour les deux enfants. Kate attrapa le fruit rond orange et commença à l'éplucher devant les yeux étonnés du petit garçon qui s'apperçut que dessous la pelure se trouver un autre aspect du fruit. Puis elle donna par quartier le petit fruit à son ami.
"Voilà maintenant tu peux le manger."
Peu confiant, le petit garçon lécha dans un premier temps le fruit. Ne sentant que la fine pelicule de ce dernier, il s'étonna du manque de goût. Puis il vit Kate croquer directement les quartier d'orange. Alors, sans hésitation, il se força à croquer le fruit. Dans sa bouche un mélange d'acidité et de sucre joua sur ses papilles. C'était différent de tous les fruits qu'il avait goûté. Et cette acidité ne lui déplaisait pas du tout. Il en avait déjà oublié l'amerturme de la peau qu'il avait essayé de manger.
"C'est bon ?" questionna Kate avec des yeux pleins d'étoile.
Un peu gêné, le petit garçon hocha de la tête avant de dire faiblement.
"C'est très bon. Merci."
La petite Kate prit alors son ami dans ses bras, avec un large sourire sur les lèvres, avant de s'écrier :
"YOUPI!!! C'est ton premier merci!!! Je suis contente que cela te plaît!!! A Noël je serais quoi t'offrir alors." sourit la petite fille.

Et le jour de Noël, ce n'était pas une orange qu'elle offrit au petit garçon. Mais des oranges confites qu'elle avait elle même reçu de ses oncles éloignés. Elle aimait beaucoup ces friandises, mais connaissant le passé de son ami, il voulait à tout prix le voir heureux. N'ayant rien à lui offrir en échange, il demanda de partager la boîte ensemble. Et c'est ensemble qu'il dégustèrent en souriant la boîte d'orange confite, avec leurs amis.



A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13418
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Ven 14 Déc - 19:10

Un peu de douceur et beaucoup d'amitié, voilà une très belle expérience pour le petit Louis qui n'oubliera jamais ce Noël et les oranges

J'aime beaucoup cette histoire et ton dessin est vraiment spendide



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Ven 14 Déc - 21:30

Magnifique histoire d'amitié autour d'une orange.

Je te trouve bien sévère avec ton dessin précédent, il était magnifique ton prince :j\'aime: :j\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35106
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Ven 14 Déc - 22:13

Après la pomme l'orange? Toujours doux et agréable à lire...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Sam 15 Déc - 18:41

Et avec l'orange la poire et la banane ? En faite j'ai pas compris la référence à la pomme, mais pas grave.

Merci de prendre goût à cette lecture. Je continue dans ma lancée..




16 : Peluche



L'hiver continuait de plus belle. Malgré le mordant du froid, Jean continuait à être fidéle à son poste et à jouer ses musiques pour le quartier. Cette fois-ci il préféra raconter une histoire sur un enfant habitant dans les quartiers défavorisés.
C'était un petit garçon de Huit ans. Il habitait dans ce quartier avec ses deux parents. Son père avait perdu son emploi et sa mère travaillait à mi temps. Ils ne gagnaient pas beaucoup d'argent, et les grands-parents avaient peu de d'argent eux aussi, mais ils ont pu lui offrir au noël précédent un petit ourson en peluche. Il l'aimait beaucoup ce ourson en peluche. Il avait enfin un jouet à tenir. Mais son quartier était souvent victime de la drogue et des meurtres. Il avait toujours rêvé de pouvoir vivre dans un quartier plus tranquille. Heureusement, pour lui, il pouvait encore resté dans la maison, mais il s'ennuyait souvent. Il s'amusait de parler à son ourson en peluche. Et de temps à autres, il allait dans la cage d'escalier. Là bas, il rencontrait souvent un petit garçon. Un jeune africain qui était venu en France avec ses parents. Il n'avait que 5 ans. Il était très intelligent et avait apprit rapidement le Français.
Les deux enfants restèrent de nombreux moments ensemble. Pour parler de leur rêve, de leur espoirs, de leur vie. Même si c'était difficile, que les autres enfants essayaient de les faire sombrer dans les ténébres. Cependant, les deux enfants voulurent sceller un pacte entre eux.
En offrant la peluche, Alfred, le petit garçon français scelle un pacte avec le jeune Africain portant le nom de Palka. L'un et l'autre se firent une promesse dans les escaliers de l'appartement. Alors que les douzes coups de minuits résonnait, que Noël était arrivé. Que leurs parents à chacun étaient au travail, ils scéllèrent finalement leur contrat.
"Je t'offre cette peluche pour que même si nous sommes éloigné, que même si nos fortunes varient, que nous sommes riches ou pauvres. Que notre intelligence ou notre travail et notre famille nous accaparent. J'espère que l'un comme l'autre nous auront de quoi vivre et que nous pourrons vivre correctement, sans tomber dans les pièges."
Palka sourit et accepta l'ourson. En échange il lui donna un habit africain qu'il portait quand il n'était qu'un bébé. Il lui offrit en acceptant ce pacte.
"Retrouvons nous quand nous aurons réussi à trouver notre bonheur. Et alors nous pourrons montrer à tous que nous sommes fort!!!" sourit Palka.
Ainsi, après que le pacte fut scellé. Le temps passa, les années passèrent. les démanagements furent passés. Les enfants furent séparés, chacun partirent dans une direction différente. Palka resta en France, tandis que Alfre alla en Angleterre. 20 années plus tard, les deux enfants étaient devenus des adultes accomplis. Palka était devenu un professeur de science électronique. Il était revenu sur les lieux avec son propre fils, qui avait justement cinq ans. C'était un de ses fils, il en avait trois en tout. Et Miro était le dernier. Il entra dans l'ancien appartement qu'il savait que quelqu'un l'avait acheté. Apparement il serait détruit pour construire un centre commercial. Ce lieu était rempli de souvenir pour cet homme. Le petit Miro tira la manche de son père pour lui demander la raison de sa venue.
"Je voudrais sceller un dernier pacte avec mon ancien ami." sourit le père de famille, en espérant le revoir. Il vit une ombre arriver.
"Te revoilà... Palka." souffla l'ombre qui se retourna. Alfred avait bien grandi. Il était devenu un grand détective qui désormais essayer de résoudre des affaires, du même style que celle de Sherlock Holmes. Il sourit à Palka.
"Désolé d'avoir été si long. Les affaires fonctionnent très bien. Hélas, je n'ai pas réussi à stopper cet homme qui a acheté le terrain. Je voudrais tellement pouvoir remonter le temps encore un instant.."
Palka sourit à son tour, avant de présenter son fils Miro.
"Je crois que nous avons fait tout cela pour qu'à leur tour ils aient un avenir brillant. Pour sécuriser les rues."

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13418
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Sam 15 Déc - 19:28

Une belle histoire d'amitié, un pacte qui perdure dans le temps et qui les rassemble à nouveau...

Ton dessin est magnifique Très belle histoire JB...

Pour la pomme, je pense que Cissy fait référence à Adam et Eve Eve croqua dans le fruit défendu de l'arbre de la connaissance (une pomme) et le partagea avec Adam...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Sam 15 Déc - 19:35

Une jolie histoire d'amitié scellé par un pacte. J'ai beaucoup aimé la fin quand ils se retrouvent une fois adulte.

Et ton dessin est vraiment trop mignon, on a envie d'avoir la même peluche.

bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35106
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Sam 15 Déc - 20:07

Très belle histoire que cette amitié entre deux enfants et ce pacte qu'ils n'oublient ni l'un ni l'autre...


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14131
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Dim 16 Déc - 10:08

j'ai rattrapé mon retard très belles histoires et les dessins sont magnifiques la Miss. c'est très agréable à lire et cela nous met dans l'ambiance des fêtes .


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Dim 16 Déc - 17:53

Merci encore beaucoup de prendre du temps à lire les histoires!!!

Allez, on passe à la suite!!




17 : Quille



La nuit arrivait dans la capitale de la France, empire du pain et de la gastronomie (apparement), loin de tout cela, Jean raconté calmement devant les parents et les enfants une nouvelle histoire. Se déroulant au pays du Soleil Levant. Cette fois, il n'était ni question de fantôme ni de Kimono. Simplement des étudiants qui ne s'étant pas trouver de jeunes filles pour passer la nuit de Noël décidèrent de se rendre dans un Bowling. Car il fallait savoir qu'au Japon, il y avait la tradition de passer Noël avec sa petite amie.
Mais pour Hiroyuki, Shinobu et Takahashi, Noël ne se ferait pas avec une petite amie. Tous les trois avaient 22 ans. Ils étudiaient dans des universités différentes. Le premier était dans une université avec un petite communauté, plus chargé à apprendre l'art et la culture de l'image. Le second, Shinobu s'intéressait d'avantage à la médecine. Enfin le dernier était dans une université prestigieuse, Todai, où il apprenait les lettres pour devenir professeur de littérature. Tous les trois s'étaient rencontrés lors de soirée faite pour que les filles et les garçons se rencontrent et qui sait tombent amoureux. Hélas pour ses trois là, les échecs se suivaient et ne se ressemblaient pas. Pour le premier, c'était apparement un côté macho. Le second était très occupé dans ses études, et quand bien même il avait un rendez-vous avec une fille, il faisait passer son travail d'abord, pour sauver ses patients. Le dernier quand à lui était si froid, si distant, trop introverti pour intéresser les filles.
Alors Hiroyuki décida de prendre rendez-vous avec ses deux camarades de galère en espérant de pouvoir se défouler un peu le jour de Noël et qui sait. Peut être rencontrer le grand amour.
Shinobu avait pu se libérer pour le jour de Noël, mais il averti qu'il était possible qu'on l'appelle lors de la soirée pour aider les médecins.
Quand à Takahashi, ce fut assez difficile de le sortir de ses livres. Mais les deux compères réussir à le persuader, ou plutôt à l'obliger à venir, car à deux ils n'arriveraient pas à attirer du monde. Surtout que Takashi était plutôt beau garçon, peu bavard, mais beau garçon.
Alors que la partie avait commencé entre les trois garçons, que chacun avait trouvé sa place, Hiroyuki étant le plus fort sur la partie, Takahashi le moins fort, et Shinobu savant être au milieu, une jeune demoiselle japonnaise arriva tout prêt de leur endroit, pour observer leur jeu.
"Eh bien dis donc, vous êtes en forme les garçons." sourit la demoiselle, faisant rougir Hiroyuki et Shinobu. Takahashi fut déconcentré et lança sa boule dans les goulots.
"Désolé de vous avoir fait perdu votre tour. Je me nomme Haruka. Je suis se qu'on pourrait appeler un petit elfe de Noël venue vous voir pour exhausser un de vos souhait!" sourit Haruka qui avait plutôt le physique typique d'une japonnaise de nos jour que d'un petit elfe comme dans les livres et les contes.
"Mais ouais, c'est ça." souffla Hiroyuki qui se dirigea vers sa boule pour tirer."
"Si tu arrive à tirer avec une première boule 7 quilles laissant 3 quilles à des distances assez espacés, puis que tu arrive à réaliser un spear, alors tu aura une fille qui viendra te voir et vous vivrez ensemble pour toute votre vie!!!" s'écria Haruka.
En entendant cela, Shinobu, Hiroyuki et Takahashi avaient l'impression qu'elle se moquaient d'eux. Car il était très peu probable, voir quasiment impossible de toucher les trois quilles une fois qu'elles étaient éloignés les une des autres. Souvent c'était une ou deux, mais rarement les trois.
Hiroyuki le prit plus dans le sens d'un défi à relever, et sourit à la jeune fille :
"Ok, je vais te la faire tomber tes quilles. Tu verra que je réussirai. Et après à moi le rendez-vous galant de Noël."
Hiroyuki prit une boule noire, symbole de sa virilité. Il mis sa boule devant ses yeux à quelques pas devant la piste. Il prit son élan, envoya en arrière son bras avec la boule au bout de sa main, avant de s'accroupir à la limite de la piste pour déposer la boule à grande vitesse sur la piste afin qu'elle s'élance pour toucher les quilles.
La boule tourna jusqu'à atteindre son but. Et comme l'avait prévu le jeune homme, 7 quilles étaient tombées. Les trois restantes étaient en effet à des distances très éloignées des unes des autres.
"Courage!!!" s'écria Shinobu pour encourager son ami.
Takahashi ferma le livre qu'il avait prit avec lui pour observer son camarade, en espérant qu'un miracle arrive.
A nouveau Hiroyuki attrapa sa boule fétiche, recommença son geste et lança sa boule sur la piste. Et le miracle se produisit devant les yeux des autres joueurs de la salle et devant ceux de Haruka.
La boule parti comme une folle sur la quille du bord de droite. Croyant qu'il avait échoué, Hiroyuki s'était préparé une excuse dans sa tête pour faire comprendre qu'il avait perdu et que c'était de la triche. Mais grâce à la force de la boule, la quille de droite s'élança comme une fléche sur la quille du milieu puis celle de gauche. Ainsi un magnifique spear fut réalisé.
Sous une tonne d'applaudissement, Hiroyuki regarda Haruka avec un sourire lourd de sens.
"Bon, comme promis, après cette partie, j'aurais droit à mon rendez-vous et une belle vie avec toi."
Haruka sourit à son tour avant de frotter les cheveux de Hiroyuki.
"Je n'ai jamais promis que cela allait être moi. Mais je suis sure que la jeune fille va venir te chercher." s'amusa Haruka tandis que Hiroyuki fulmina de colère.
Pour s'appaiser, il se dirigea au bar pour aller prendre des boissons pour lui et ses camarades. Là bas, il rencontra une jeune demoiselle qui semblait être un peu triste. Comme si elle venait de vivre une déception amoureuse. Alors que Hiroyuki demanda au serveur de lui préparer les boissons, il se tourna vers la demoiselle en larme. Rapidement il vit un tissus sur le bar, ceci était le mouchoir de la demoiselle. Il s'en empara et fit retourner les yeux de la demoiselle.
"Rendez moi mon mouchoir s'il vous plaît." demanda la jeune fille aux allures japonnaise, aux traits fins, aux cheveux longs et soyeux. Un léger parfum sucré s'en dégagea de sa nuque. Le seul trait qui paraissait horrible sur le visage de la demoiselle aux yeux de Hiroyuki était ses yeux rougit par ses pleurs.
"Les larmes ne vous vont pas du tout mademoiselle. En tout cas, la tristesse ne vous va pas du tout. Un sourire devrait illuminer votre visage en ce jour de Noël."
"Je ne suis pas d'humeur à fêter Noël. Mon petit ami vient de me plaquer, car je serais trop aux petits soins. Que je voulais forcément le mettre en valeur, lui plus que tout. Il m'a dit que j'enpietter trop sur sa vie, sur sa liberté. Alors il est parti."
"Comment un homme pourrait ne pas aimer ce genre de femme!!!" s'écria Hiroyuki, avant de voir qu'il venait de hurler se qu'il avait dit. Mais cela eu un effet incroyable aux yeux de la jeune demoiselle qui trouva alors le jeune homme séduisant et surtout à son écoute.
"Et si...Nous passions une soirée ensemble. Peut être trouverions nous des points communs." osa demander Hiroyuki un peu gêné.
La jeune demoiselle sourit et accepta la proposition. Hiroyuki alla déposer les boissons en proposant aux deux autres collègues de continuer leur partie sans lui, tandis qu'il se rendrait avec la jeune demoiselle rencontrée.
Sous le choc que le souhait s'était réalisé, beaucoup de garçon se lancèrent comme Hiroyuki à jouer au bowling pour sortir avec une demoiselle.
Shinobu en fit de même. Il fit un premier essai, rata. Un second, il le loupa aussi. Puis ce fut au troisième tour. Il effectua lui aussi une touche de 7 quilles, laissant 3 quilles éloignées des une des autres.
"Le moment de vérité." sourit Haruka qui était toujours penché sur le jeu de ses garçons.
Rempli de confiance, Shinobu prit sa boule bien en face de lui, il l'entraina en arrière avant de la poser sur la piste. La boule se dirigea vers la quille du milieu. Un mauvais départ pour lui. Mais au fond de lui, il croyait qu'il y avait encore une chance de réussite. La quille du milieu tomba et entraina dans sa chute celle de gauche. La boule en touchant la quille tourna légèrement, effleura la quille de droite, qui finit par tomber.
"Alors un rendez-vous pour moi aussi ?" pensa Shinobu avant que son portable ne sonne. Les médecins l'appelèrent pour l'assister aux urgences pédiatriques, car il y avait beaucoup de monde.
Shinobu abandonna alors Takahashi qui se retrouva seul avec Haruka sur la piste.
Il ne fallut que cinq minutes pour que Shinobu n'arrive aux urgences pédiatriques pour s'occuper d'un petit garçon qui visiblement avait fait une mauvaise chute en descendant des escaliers en ce temps d'hiver. S'étant visiblement fait des fractures tout le long de sa jambe droite, il hurlait de douleur. Il n'avait que trois ans, et sa mère en avait 22. Elle était avec son fils, visiblement aussi paniqué que ce dernier, se demandant comment cela s'était passé. Il n'avait fallu qu'une seconde d'inavertence chez son père. Oui, son père n'avait pas été vigilant et l'avait laissé tombé sur les escaliers. Puis une fois la blessure faite, il avait laissé le gamin dehors et continua de fêter Noël avec sa petite amie. Evidement, la mère de famille qui venait reprendre son fils le vit tout de suite et ne put s'empêcher d'appeler les urgences en priorité. Elle allait demander des comptes avec son ex-mari une autre fois. Elle voulait à tout prix soigner son fils.
Ses cheveux châtains contrasté avec ses yeux bleutés qui regardait son fils.
"Tient bon Kyo. Les docteurs vont te soigner." s'écria la jeune mère.
Le petit garçon se calma un peu, mais les larmes restèrent présentes.
"Faites passez des antalgiques afin d'apaiser la douleur de ce petit garçon." s'écria Shinobu en attendant le médecin de garde qui devait le soutenir et l'aider dans ses démarches. La mère de famille fit confiance au jeune médecin et sous la demande de l'infirmière, elle s'installa dans la salle d'attente.
Une demi-heure plus tard, alors que le petit garçon sortait de la salle des urgences pour se diriger en pédiatrie, la mère de famille suivit son fils.
Shinobu vécu une soirée infernale avec de nombreux traumatismes chez les enfants. La glace, les jeux dangereux, les indgestions et aussi les coupures étaient courant dans le service. De ce fait, il n'avait pas eu beaucoup de temps pour lui. Mais quand il eut fini sa soirée aux urgences, Shinobu se rapella de cette jeune mère et de son fils Kyo. Un peu inquiet pour la mère et le petit garçon, il se dirigea vers les ascenseurs pour aller les voir.
Une fois dans le service de pédiatrie, il se dirigea dans la chambre du petit Kyo. Là, il vit la mère endormi au chevet de son fils.
Amusé par cette dévotion d'une mére à son fils, Shinobu retira sa blouse pour la mettre sur les épaules de la mère de son ancien patient. Tout en veillant sur elle.
Quelques heures passèrent, et la mère de famille se réveilla, surprise de voir le médecin de son fils à ses côtés. Elle fut contente de voir que quelqu'un s'intéressait à eux. Il fallait dire que depuis le divorce avec son mari, le fait qu'elle soit encore jeune, personne ne l'a prenait au sérieux. Sauf lui. Alors que la porte était fermée, la jeune femme remercia le médecin, qui finit par l'embrasser. La jeune mère se laissa faire, ravie de devenir à nouveau importante dans les yeux d'un homme.
Vous me demanderez et Takahashi alors ? Il finit la partie seul, en ne réussissant jamais le fameux Spear. A chaque fois, qu'il réussissait à avoir 7 quilles, il réussissait qu'à en faire tomber deux. D'autres garçons avaient eux aussi réussi le pari de Haruka et s'étaient alors trouvé une jolie jeune fille, ou un peu moins jolie avec qui passer les fêtes de fins d'années. Mais pas Takahashi. Il ne dépensa pas d'avantage son argent et parti devant les yeux de Haruka vers une librairie de la ville. Il lit plusieurs livres sur différents thèmes. Il voulait échapper à cette fête d'amour et de bonheur, car ses parents seront absent. Sa soeur et son frère aussi. Il serait tout seul à nouveau dans l'appartement, à lire, lire et encore lire.
De toute manière qui aimerait un rat de bibliothèque comme lui.
Alors qu'il sortait de la librairie les mains remplis de sachet de livres, il vit Haruka qui patienter pour le revoir.
"A te voilà enfin!! Tu viens, on va aller au karaoké."
"Ca fait trop de bruit!" souffla Takahashi.
"On va boire un café!!"
"C'est trop cher."
"Alors on va se voir un film"
"C'est trop long"
Comprenant qu'elle avait à faire à un cas difficile, Haruka attrapa Takahashi par le cou avant de l'embrasser dans le cou devant tout le monde. Comme l'ensemble des japonnais, Takahashi fut géner par ce genre de marque d'affection en public. Cependant, il ne pouvait pas dire que Haruka ne le laissait pas insensible.
"ARG!! PAS EN PUBLIC!!" s'écria-t-il tandis que les couples aux allentours s'amusaient de voir un nouveau couple se formant.
"Alors dis-moi où tu veux aller ?" supplia Haruka.
"Chez moi."
"Je peux venir ?" demanda la jeune femme.
Takahashi regarda à deux fois la jeune femme, comme s'il n'avait pas comprit le sens de sa question.
"Je peux venir chez toi ?" redemandant la jeune femme.
"Tu te rends compte que tu ne me connais pas et tu demande cela comme ça ?" s'inquiéta Takahashi.
"Mais tu es gentil, j'en suis sure. Sinon, tu aurais accepté de suite une de mes propositions pour ensuite m'emmener autre part. Alors je viens avec toi."
Bien que peu ravi, Takahashi emmena la jeune fille chez lui. Une fois rentrée, la demoiselle regarda dans tous les sens l'appartement. Il n'était pas trés grand, mais suffisament pour accueillir toute la famille. Elle vit par la même occasion Takahashi se mettre au fourneau. Il était peut être timide et introverti, mais il avait apprit que lorsqu'il recevait des invités il devait proposer du thé, des petits gateaux et d'autes mets. Il apporta tout cela à table sans dire un mot.
"OUAH !! Et tu sais cuisiner!! Tu es incroyable." sourit Haruka en avalant un gateau.
"Pourquoi tu m'a suivie ? Je n'ai pas réussi à faire tomber les trois dernière quilles. Contrairement à mes deux camarades...Et puis je n'ai rien qu'un beau visage...Je ne suis pas un bon mec qui pourra te défendre ou te rendre heureuse..." souffla Takahashi aux bords des larmes.
"Peut être, mais tu sais. Je ne suis pas un elfe. Se que j'ai dit tout à l'heure, c'était seulement de l'autosugestion. Les hommes l'ont crus et ainsi, en gagnant, ils ont trouvé un peu plus de confiance en eux et sont allés aux rencontres des femmes. Toi aussi tu as un côté mignon. Et même si tu ne peux pas protéger les filles, tu es peut être celui qui comprendra le plus leur coeur. Et puis tu es si mignon." souffla-t-elle avant de lui poser un baiser sur le front, calmant les pleurs de ce dernier.
"Je suis tombée amoureuse de toi dés que je t'ai vu plongé dans ton livre. C'est pour cela que je suis venue. Mais je voulais d'abord me débarassé des deux autres pour parler qu'avec toi."
Comprenant le plan de la jeune demoiselle, Takahashi trouvait que cela était lâche, mais par la même occasion, les lèvres qu'elle lui livrait étaient si douces qu'il arrivait à peine à croire que ce genre de femme si stratégique pouvait avoir un côté de douceur infinie. Surtout le soir de Noël, ou tout est permis.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Texte Court] Calendrier de l'avent 2012   Dim 16 Déc - 18:09

La demoiselle a de la suite dans les idées, remarque tout le monde a trouvé chaussure à son pied et c'est bien le principal.

bravo bravo pour cette histoire et ton dessin est trop mignon.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
 
[Texte Court] Calendrier de l'avent 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Originales :: Divers :: Devant l'horizon Originales Divers-
Sauter vers: