French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37746
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeLun 31 Déc 2012 - 16:35

Petite songfic écrite pour l'anniversaire de Jo. L'histoire se situe après la dernière saison.

Préambule : Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Stéphane Giusti, Alain Robillard & Alain Tasma. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.



Lettre à Yann

Lorsqu’il vit l’écriture sur l’enveloppe, Yann sentit son cœur s’accélérer. Il y avait si longtemps qu’il espérait ce signe, cette preuve de vie… Et là, il avait entre ses doigts tremblants la preuve que son mari était vivant, quelque part, loin de lui.

Il monta rapidement à l’appartement, s’effondra dans le canapé, tournant et retournant le morceau de papier entre ses mains : le cachet de la poste indiquait la Floride. Ainsi c’était là-bas que s’était réfugié son amour après qu’il l’ait irrémédiablement trahi en refusant d’écouter ce qu’il avait à dire ?

Et pourtant il avait raison. Du moment où il avait réalisé que Kevin était parti, Yann s’était lancé sur les traces de Recht, unique fautif, avec lui-même, de la fuite de l’homme qu’il aimait plus que tout au monde. Et le ripou dormait désormais en prison, là où était sa place. Mais pour autant, lui, Yann Berthier, ne se sentait pas mieux en pensant à son ange perdu, parti peut-être avec Tiago, envolé loin de lui et de son stupide aveuglement !

Dix mois…

Dix mois à vivre sans se sentir vivant, à se nourrir, à respirer, à parler, à entendre, à voir mais sans se régaler, sans sentir, sans communiquer, sans écouter, sans regarder…

Dix mois où il avait frôlé la mort dix fois et où à chaque fois elle s’était détournée de lui, comme si elle ne voulait pas d’un traître parmi les siens.

Dix mois de vaines recherches : il avait relancé tous les amis de Kevin, sa famille, tous ceux qu’il pouvait soupçonner de savoir quelque chose. Mais personne ne savait rien, pas même Brigitte qui se désespérait doucement, pensant que son enfant n’était plus de ce monde.

Dix mois d’incertitude qui prenaient fin à cet instant précis, par cette enveloppe qu’il n’osait pas ouvrir, par peur de ce qu’il allait découvrir à l’intérieur. Et si Kevin lui annonçait qu’il avait trouvé le bonheur là-bas, si loin de lui ? S’il lui demandait de le libérer, de ne plus être son époux ? Si ce bout de papier signifiait la fin de leur histoire, saccageait le peu d’espoir qu’il entretenait encore, jour après jour, de plus en plus difficilement ?

Ne valait-il pas mieux ne pas l’ouvrir, ignorer à jamais ce qui était écrit afin de pouvoir continuer de penser que peut-être… ?

« Espèce de lâche ! gronda une voix furieuse dans sa tête. Tu as déjà reculé, il y a dix mois, quand Kevin avait tant besoin de toi, de ton soutien, de ta compréhension, de ton amour… Et là, tu vas de nouveau lui faire faux bond, pour garder tes illusions ? Ne vaut-il pas mieux savoir, même si ce n’est pas ce que tu aurais voulu savoir ? »

Il secoua la tête, comme pour faire taire l’agaçant sermon qui tournait en boucle. Puis il inspira longuement et se décida à décacheter l’enveloppe et à déplier la simple feuille quadrillée qui était à l’intérieur.

Durant quelques minutes, ses yeux brouillés par les larmes furent incapables de déchiffrer les mots, reconnaissant simplement l’écriture tant aimée tandis que ses narines frémissaient comme si elles percevaient les effluves familiers malgré les milliers de kilomètres parcourus entre l’envoi et la réception. Puis, petit à petit ses yeux s’accoutumèrent et il se mit à lire.

Yann,

J’aurais voulu écrire : Yann, mon amour. Mais je ne sais pas si j’ai encore le droit de le faire. Je ne sais pas si, depuis tout ce temps tu penses encore à moi. Je ne sais pas si tu te souviens…



Il était une fois toi et moi
N'oublie jamais ça, toi et moi

Je ne suis même pas sûr que tu vas lire cette lettre. Tu dois être furieux et avec raison. Je suis parti sans un mot, sans explication, juste comme ça, parti devant moi sans penser à toi. Tu es sans doute furieux après moi, et je le comprendrais. Peut-être que tu ne veux plus entendre parler de moi et sans doute, si les rôles étaient inversés, je réagirais ainsi aussi.

Dix mois… Dix mois sans te dire si j’allais bien, où j’étais, ce que je faisais… Tu as dû imaginer tout et n’importe quoi et surtout que j’étais parti rejoindre Tiago.

Pendant un moment j’y ai pensé, très fort, je te l’avoue. Mais entre nous il n’y avait rien de plus que beaucoup de tendresse et, en ce qui me concerne, l’envie de me réchauffer dans des bras quand les tiens me semblaient trop souvent fermés. Attention, je ne te reproche rien, je ne suis surtout pas en train de te dire que tu es responsable. Simplement Tiago est arrivé à un moment où je doutais et il m’a fait croire, il m’a fait rêver à nouveau.

Mais je ne suis pas parti avec lui. Je suis juste allé à l’aéroport et j’ai pris le premier vol qui avait une place disponible : direction New York et ses lumières. Tu te souviens ? On avait toujours rêvé d’y aller tous les deux. Je crois que c’est ce qui a motivé mon choix.

Parce que depuis dix mois, tu es chaque jour à mes côtés.



Depuis que je suis loin de toi
Je suis comme loin de moi
Et je pense à toi tout bas
Tu es à huit heures de moi
Je suis à des années de toi
C'est ça être là-bas

J’ai eu l’impression que tu étais là, que ce que je découvrais nous le découvrions ensemble. Je ne suis pas allé à Broadway, parce que je ne pouvais pas imaginer découvrir cet endroit sans toi. Et finalement je n’ai pas vu grand-chose de New-York parce que ton souvenir me hantait à cause de ces projets que nous avions faits.
Alors j’ai opté pour la côte ouest, la Californie, Los Angeles, la ville où sans voiture tu es perdu. Mais là encore, où que j’aille, je te retrouvais.

Tu vas peut-être rire, mais à chaque nouvelle découverte, à chaque pas, à chaque souffle, je te sentais à mes côtés, j’avais l’impression que tu étais là et que tu tenais ma main. Parfois, il m’est même arrivé de te parler, oubliant que tu étais si loin et que tu ne répondrais pas.

Parfois j’aurais pu être heureux, mais il y avait toujours ce vide.



La différence, c'est ce silence
Parfois, au fond de moi

J’ai repris la musique : je me suis présenté à l’audition d’un groupe qui cherchait un guitariste et ils m’ont pris ! Le crois-tu ? Depuis le temps que je n’avais pas joué, ils ont aimé ce que j’ai fait.

Peut-être parce que tandis que mes doigts couraient sur l’instrument, je m’imaginais qu’ils couraient sur ta peau, j’entendais tes gémissements, je voyais tes yeux emplis d’amour. Peut-être parce que ton âme était là pour me souffler les notes…

On a joué dans des cabarets, des petites salles plutôt miteuses : je ne serai pas le prochain Mick Jaegger… Mais chaque fois que je joue, je te sens près de moi. Et puis ça me permet de vivre : assez d’argent pour me nourrir et me loger, c’est tout ce que je demande.

J’ai vu qu’il était possible de m’abonner au quotidien que nous recevions chaque jour. Bien sûr je reçois les nouvelles avec au moins cinq jours de décalage, mais je les reçois. Dans l’un des numéros il y avait une vue de notre immeuble et du canal, dans deux ou trois autres, on relatait les exploits de la bac, tes exploits… Une fois il y avait même un cliché et je crois que j’ai pleuré en te voyant…



Tu vis toujours au bord de l'eau
Quelquefois dans les journaux
Je te vois sur des photos
Et moi, loin de toi,
Je vis dans une boîte à musique
Electrique et fantastique
Je vis en chimérique

Finalement je ne suis pas resté à Los Angeles. Je suis parti m’installer en Floride : là-bas je fais du surf et je suis devenu gardien dans la propriété d’un couple de retraités. C’est fou ce qu’il y en a.

Je crois que tu aimerais la Floride : il fait beau, même si, à la saison des cyclones, ce n’est pas de tout repos. Mais j’ai bien l’impression que tu aimerais aussi les cyclones : tu aurais cette montée d’adrénaline devant le danger et tu serais bien capable d’aller défier les éléments.

Je ne suis pas malheureux, mais je ne suis pas heureux. Nos étreintes me manquent, nos discussions me manquent et même nos querelles me manquent.

Tu me manques…



La différence, c'est ce silence
Parfois au fond de moi

Ici ma vie est simple : je m’occupe du jardin de mes patrons, je les accompagne dans leurs déplacements, je suis chauffeur, garde-du-corps, jardinier, homme de ménage, confident parfois.

Ils sont très gentils, surtout elle : Amanda… Elle a plus de soixante-dix ans et des yeux d’enfant. Tu l’aimerais je crois. Elle fait partie de ces êtres qui voient toujours le meilleur chez les autres. C’est elle qui m’a donné ma chance : je crois qu’elle voit un peu en moi l’enfant qu’elle n’a pas eu. Elle me refile des sucreries en cachette, comme si j’avais encore cinq ans ! Je suis bien ici, mais je suis vide.

L’autre jour elle m’a pris à part et elle m’a fait parler. C’est drôle, tout ce que je n’avais jamais dit à personne je le lui ai dit : désormais elle sait tout de toi, de nous… C’est elle qui m’a encouragé à écrire cette lettre me disant que de toute façon je n’avais rien à perdre : au pire tu ne la lirais pas, au mieux….

Je n’ose pas espérer ce mieux… Ai-je encore le droit à ton amour ? Ai-je encore le droit de dire nous ?



Tu es en moi qui étincelle
Et je te reste fidèle (1)
Mais, qui peut dire l'avenir
De nos souvenirs ?
Oui, j'ai le mal de toi parfois
Même si je ne le dis pas
L'amour, c'est fait de ça

Je sais ce que tu dois te demander, même si tu n’oses pas alors je vais te rassurer : il n’y a personne à mes côtés et il n’y a eu personne durant ces dix mois.

Je n’ai pas rejeté Tiago pour aller me vautrer dans d’autres bras. Les seuls bras dont je rêve ce sont les tiens, et personne n’a jamais pu me faire oublier la tendresse de nos étreintes, la douceur de tes lèvres sur moi. Personne ne pourra jamais t’effacer de ma mémoire et mon corps conserve ton empreinte.

La nuit parfois tu me rejoins et au matin c’est toujours le même déchirement à me retrouver seul entre les draps qui portent la marque de mon amour pour toi.


Il était une fois toi et moi

N'oublie jamais ça, toi et moi

Voilà… Tu sais tout… Ou presque tout…

Je pourrai rester ici : il fait beau, je vis de peu de choses, j’ai trouvé un couple aimant qui me considère plus comme un fils que comme un employé, j’ai quelques amis… des filles, je te rassure !

Mais jour après jour il me semble que le soleil brille moins fort, que l’eau est moins belle, que le vent est moins agréable, que les couleurs se fanent.

Et je sais que c’est juste ton absence qui me pèse sur le cœur… Je voudrais me réveiller dans tes bras, sentir ta peau contre ma peau, tes mains sur mon corps…

Je voudrais pouvoir me réveiller simplement pour me dire que tout ceci n’était qu’un horrible cauchemar, que tu es là à mes côtés : tu me rassurerais en me traitant d’idiot puis tu me ferais l’amour comme tu sais si bien le faire.

Je pourrai être heureux mais je ne le suis pas.



Depuis que je suis loin de toi,
Je suis comme loin de moi
Et je pense à toi là-bas
Oui, j'ai le mal de toi parfois
Même si je ne le dis pas
Je pense à toi tout bas …

Mon corps, mon cœur, mon esprit, mon âme…. tout mon être a mal de toi. J’ai besoin de toi.

Je t’aime.

Kevin

Yann replia la lettre : les larmes roulaient sur ses joues et il resta de longues minutes à regarder la feuille qu’il froissait dans ses doigts fébriles. Puis il se releva, entassa à la va-vite quelques vêtements et affaires de toilette dans un sac et sortit précipitamment.

Sur le seuil il croisa Laura qui venait lui rendre visite comme elle le faisait souvent depuis dix mois, ainsi que tous les coéquipiers de Kevin qui, loin de le haïr comme ils auraient été en droit de le faire, semblaient s’être donné le mot pour l’empêcher de sombrer, le forcer à rester en vie pour le jour où, enfin, Kevin réapparaîtrait. Et ce jour était arrivé.

- Yann ? Où vas-tu ? s’étonna Laura en le voyant prêt à partir.

- Je pars pour Saint- Petersburg…

- Quoi ? Mais qu’est-ce que tu vas foutre en Russie ? Ca a un rapport avec l’enquête sur les prostituées de la porte Dauphine ?

- Non ! pas Saint Petersbourg, en Russie, Saint Petersburg, en Floride !

- Mais… Tu pars comme ça ?

- Oui… Comme ça…

Puis il se retourna vers elle et elle reçut comme un choc le sourire éblouissant qui éclairait son visage, ce sourire qu’elle n’avait plus revu depuis trop longtemps et, avant même qu’il prononce les mots elle sut :

- Je vais rejoindre Kevin !

Elle cessa alors de poser des questions, sachant qu’elle aurait bientôt des réponses et elle le regarda disparaître, sachant qu’à cet instant précis, le capitaine Yann Berthier était l’un des hommes les plus heureux du monde.





FIN
(1) Paroles originales :
Tu n'es pas toujours la plus belle
Et je te reste infidèle

Lettre à France, de Michel Polnareff


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
homer

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10505
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 11:39

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019Joli


Merci Louzanes pour ce kit
Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 91202212
Revenir en haut Aller en bas
natasia
Modo section
Modo section
natasia

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10869
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 50

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 11:55

:j\'aime: :j\'aime: :j\'aime:


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Montag10

Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14427
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 52
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 13:37

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019Une fin que nous n'avons pas eu et elle est bien meilleure que cette.... que les scénaristes nous ont pondu Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 1283079067. Merci pour cette belle histoire Dame Cissy Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 1916874526


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Banniy10 ** Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4684
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 38

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 16:03

Que j'aime les textes qui réparent les bêtises des scénaristes colére colére

bravo bravo Cissy.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Yseult
Modo section
Modo section
Yseult

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13441
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 40
Localisation : Courcelles, Belgique

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 18:40

Hé beh quoi? Je veux la suite moi.....Là on reste dans le doute, est-ce que son avion ne va pas s'écraser, est-ce que Kévin sera là quand il arrivera? Est-ce qu'il n'aura pas trouvé quelqu'un d'autre entre l'envoi de la lettre et l'arrivée de Yann?

Je veux des réponses moi pleurer à chaude lar


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Jsc_ba10 
Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Yseult10

La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Tyoris
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
Tyoris

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 2174
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 39
Localisation : Dans une usine de Guimauve ^^
Mon pairing du moment: : Sherlock / John

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 19:12

:j\'aime: :j\'aime:
C'est une très jolie histoire, dont j'aime énormément la fin!
Je suis comme Yseult, j'aurais voulu une suite, mais sans tous les tourments qu'elle propose rire démoniaque

Merci d'avoir partagé! clin d\'oeil


Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
Michel Audiard


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10
Merci Lillie!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3133-tyoris
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37746
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 20:22

Un grand merci à vous toutes!!!
Yseult je retiens quelques une de tes suggestions pour plus tard... Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 384165100


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13872
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 20:28

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2652155019Un texte magnifique et une superbe lettre que Yann ne pouvait pas ignorer. Elle a comblé l'absence et la trahison. Elle a rassemblé deux hommes faits pour s'aimer...


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...


Dernière édition par catouchka le Mer 2 Jan 2013 - 5:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37746
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 21:00

Merci Cat'! mais ne va pas trop vite en besogne: comme l'a si bien fait remarqué Yseult, entre la réception de la lettre et le moment où il va (peut-être) retrouvé Kevin, il peut s'en passer des choses? Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 384165100


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 23:55


Très joli texte, très agréable à lire. Mais... et la suite? Hein, une suite? Bah oui, là tu nous laisses dans le flou c'est pas gentil... Même si j'avoue cette fin ouverte aux possibilités rajoute encore du charme à ton histoire. Quand même j'aimerais bien voir leur retrouvailles...
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37746
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeMer 2 Jan 2013 - 19:12

Merci à toi... la suite? ben... euh... je crois que j'ai écrit une histoire où ils se retrouvent... Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 384165100 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 384165100 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 384165100 Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 384165100


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
allison3745
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
allison3745

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 89
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 32
Localisation : la chapelle sur loire

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: yann   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeJeu 3 Jan 2013 - 1:06

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 1916874526 tres joli fic
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37746
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeJeu 3 Jan 2013 - 18:17

Merci Allison Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 2371081705


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Zéphyra
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Zéphyra

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Singe
Messages : 237
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 39
Localisation : Derrière mon ordinateur
Mon pairing du moment: : Hannibal /Will
Mon Fandom du moment: : Hannibal

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeJeu 3 Jan 2013 - 19:15

Je ne vais pas faire dans l'original, mais je voulais juste dire que je trouvais ta fic très jolie bravo
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37746
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitimeJeu 3 Jan 2013 - 19:22

Merci Zéphyra, mais ça me va parfaitement moi comme commentaire... Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G 1990061059


Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Signat10Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Empty
MessageSujet: Re: Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G   Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bleus - Lettre à Yann - Yann/Kevin - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: