French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37659
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Empty
MessageSujet: Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G   Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Icon_minitimeVen 18 Jan 2013 - 22:55

Reclassement de l'anniversaire de Nicopas

Sur une chanson de Mozart l’Opéra Rock, deux scènes basées sur le film « Amadeus », deux dialogues entre Salieri et Mozart.
Le premier prend place lorsque Salieri rencontre Mozart pour la première fois tandis qu’il poursuit une jeune fille, le second lorsque Salieri vient rendre visite à Mozart sur son lit de mort et va écrire pour lui le passage du Requiem.




Quand le rideau tombe



ACTE I
Salieri : - Qui crois-tu être ? Penses-tu qu’un jour tous ceux-là seront là pour toi ?

Mozart : - Pourquoi n’y seraient-ils pas ? Ils m’aiment et c’est ça que tu ne supportes pas !

Salieri : - Pauvre naïf… Tu crois encore en l’humanité ? Mozart, ouvre un peu les yeux !



Ils se prosternent
Et tu planes sur les sommets
Mais quand le rideau tombe…
Salieri : - Vanitas vanitatum ! Vanité des vanités ! Aujourd’hui tu es au sommet, mais demain…

Mozart : - Demain j’y serai toujours ! Parce que la musique me parle, parce que j’ai un lien avec ce je ne sais quoi qui a fait de moi ce que je suis.

Salieri : - Ce que tu es : une bête de foire ! Un gamin immature qu’on porte aux nues. Mais que sera l’adulte Mozart ? Lorsque l’étonnement aura laissé place à l’habitude, tu ne seras plus pour eux qu’un obscur petit musicien de plus.

Mozart (railleur) : - Juste comme toi… C’est ce que tu veux dire.

Salieri (pâlissant) : - Alors c’est ce que tu penses de moi. Que c’est juste de la jalousie.

Mozart : - Que veux-tu que je pense d’autre ? Jusqu’à ce que j’arrive ici je ne connaissais même pas ton nom alors que le mien vole de bouche en bouche à travers l’Europe.

Salieri : - Méfie-toi jeune Mozart, un jour tu paieras le prix de ton orgueil.



Leurs cris obscènes
Résonnent comme tes vanités
Mais quand le rideau tombe…
Mozart : - Que me veux-tu Salieri ? Pourquoi veux-tu salir mon triomphe ?

Salieri : - Loin de moi l’idée de le salir Mozart ! Je veux juste de mettre en garde.



Toutes les gloires sont vaines
Elles ne mettent personne au monde
Mozart : - Pourtant toi aussi tu cours après la gloire, ne dis pas le contraire.

Salieri : - C’est vrai oui. La lumière m’attire, comme elle attire le papillon de nuit. Et comme lui je m’y suis brûlé les ailes, comme tu brûleras les tiennes.

Mozart : - Non ! Je ne suis pas un papillon de nuit moi ! Je suis un papillon de jour, magnifique, fait pour être admiré. La lumière est mon écrin comme la nuit est le tien. C’est ta jalousie qui parle sous tes faux-airs de sollicitude.

Salieri : - Aveuglement de la jeunesse ! Tu ne veux pas voir, pas entendre, pas comprendre.



Quand le rideau tombe
Tu retournes avec tes ombres
Elles te sont fidèles
Dieu comme la gloire est mortelle
Mozart : - Qu’ai-je donc à voir de plus que ces gens qui saluent mon œuvre ? Que puis-je entendre d’autres que les notes qui chantent dans ma tête ? Que dois-je comprendre de plus que les signes que j’aligne sur la portée ? Je suis la musique Salieri, c’est cela que tu n’admets pas. J’ai reçu ce don que tu aurais aimé recevoir.

Salieri : - Certes oui… J’ai mené cette vie presque d’ascèse pour avoir un jour la moitié de ton talent. J’ai prié Dieu, jour après jour, de m’accorder la grâce, et c’est à toi qu’il l’a donnée, toi… l’être répugnant qui te vautre dans la fange. Comment un démon peut-il enfanter une musique céleste ? C’est un mystère pour moi.

Mozart : - Tu vois… Tu l’admets ! Tous tes mots laissent transparaître simplement l’envie, l’envie odieuse et malfaisante. Tes conseils ne sont destinés qu’à m’effrayer, me pousser à la faute.

Salieri : - Non. Mes conseils sont juste destinés à te permettre de prendre une plus juste idée de ta place. Je n’aime pas ce que tu es, mais je révère ce que tu fais. Mais aussi doué sois-tu, un jour ils partiront vers un autre génie.



Quand le rideau tombe
Et que les décors s’effondrent
Tu implores le ciel
Dieu que la gloire est cruelle
Tu meurs avec elle



ACTE II
Mozart : - Tu dois jubiler maintenant n’est-ce pas ? Comme tu me l’avais dit : il n’y a plus personne autour de moi. Je vais mourir seul, loin de ma femme, de mon fils, oublié de ceux qui m’ont porté au pinacle.

Salieri : - Non… Je ne peux pas me réjouir de te voir ainsi, abandonné de tous.



Ils t’ont damné
Ils t’ont jeté sur les braises
Mais quand le bateau sombre…
Mozart : - Ces notes… Ces notes dans ma tête, tu les entends aussi ? Il faut que tu les écrives Salieri, il faut que tu les transmettes pour moi. Il faut qu’ils sachent que Mozart est toujours là !

Salieri : - Ils le sauront. Ils ne t’oublieront plus après cela.

Mozart : - Bien sûr que si. Tu avais raison ce jour-là : la gloire est éphémère et on ne fait que s’y brûler. J’ai voulu vivre dans les flammes et elles m’ont consumé. Et toi… Toi qui est dans l’ombre, toi qui a tout raté tu es toujours là aujourd’hui…



Tout s’est envolé
Quand toutes les clameurs se taisent
Salieri : - C’est ainsi que tu me vois ? Comme celui qui a tout raté ?

Mozart : - Peux-tu me citer une seule de tes œuvres qui soit encore dans les mémoires. Moi, tu les as vus dis-moi, tu les as tous vus dans ce théâtre, qui riaient qui applaudissaient. Ces notes qui montaient, ces gens qui s’enthousiasmaient. Tu les as vus, aussi bien que moi ?

Salieri : - Oui je les ai vus.

Mozart : - Cet air là : celui de la Reine de la Nuit, Papageno, Papagena… ils sont mes enfants et ils vivront éternellement ! Et toi Salieri qu’est-ce qui restera de toi ? Qui se souviendra que tu as vécu ?

Salieri : - Tu es cruel Mozart. Je ne te savais pas cruel !

Mozart : - La vie est cruelle Salieri : tu me l’avais dit, je ne t’ai pas cru. Aujourd’hui j’en paie le prix.



Quand le rideau tombe
Tu retournes avec les ombres
Elles te sont fidèles
Dieu comme la gloire est mortelle
Mozart : - J’ai été grand Salieri n’est-ce pas ? J’ai vraiment été grand un jour ! Ils m’ont tous applaudi, ils se sont prosternés à mes pieds ! Je n’ai pas rêvé ?

Salieri : - Non. Non tu n’as pas rêvé. Tu as été le plus grand et tu le resteras longtemps.

Mozart (fermant définitivement les yeux) : - Le plus grand…

Salieri (contemplant le corps) : - Sois en paix Mozart. Ta musique te survivra.



Quand le rideau tombe
Et que les décors s’effondrent
Tu implores le ciel
Dieu que la gloire est cruelle
Tu meurs avec elle



ACTE III
Salieri (au prêtre venu l’écouter dans son asile) : - Il était le plus grand et je l’ai tué ! J’aurais pu lui tendre la main et… Vanitas vanitatum… C’est lui qui avait raison. Salieri retourne à la nuit. Mozart, lui, illuminera le monde jusqu’à la fin des temps.




FIN
Chanson extraite de : Mozart l’opéra rock


Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Signat10Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5152
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 43
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Empty
MessageSujet: Re: Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G   Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 0:13

tres beau dialogue


Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37659
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Empty
MessageSujet: Re: Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G   Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 0:39

Merci Christelle! Je ne suis pas fan de ce type d'écriture, mais quand il s'agit de théâtre, ça passe... Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G 1990061059


Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Signat10Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Empty
MessageSujet: Re: Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G   Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amadeus - Quand le rideau tombe - Mozart & Salieri - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Friendship :: Films :: Devant l'horizon Films Friendship-
Sauter vers: