French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 0:36

DISCLAIMER
Les personnages et les univers décrits dans cette fanfiction présente sur ce forum appartiennent à leurs créateurs. Je ne retire aucun bénéfice matériel de mon travail.


Pairing : Gibbs/DiNozzo
Rating : G pour le moment, car dans les prochaines scènes il y aura probablement des citrons. Relation déjà établie. Le surnom que Tony donne à Gibbs «Fox» vient de Silver Fox (renard argenté), car Tony n’aime pas le prénom de Gibbs soit Jethro



Résumé: La politesse et le savoir-vivre à sa place n’importe où.


NCIS Scène de la vie quotidienne.

Quel Gentleman!


– Boss! Boss! Réveille-toi! McGee, une ambulance! Cria Tony agenouillé auprès de Gibbs, inconscient.

– Tout de suite Tony!

– Boss, ouvre les yeux, Boss! Oh! Seigneur, mon chéri ne me fait pas ça, dit Tony tout en cherchant le pouls de Gibbs.

– L’ambulance sera ici dans 3 minutes Tony.

– Merci McGee. Seigneur Gibbs, réveille-toi!

– Arrête de crier comme ça, DiNozzo, j’ai mal à la tête, répondit Gibbs en repoussant Tony avec rudesse, Tony perdit l’équilibre et tomba assis par terre.

– Tu vas bien? Demanda Tony tout en se relevant.

– Pourquoi, je n’irais pas bien?

– Tu as perdu connaissance, Gibbs. Sans aucune raison.

– Mais non, je n’ai eu qu’un petit malaise. C’est rien.

– Ce n’était pas un petit malaise, tu as carrément perdu connaissance au moins 2 à 3 minutes. Ce n’est pas rien.

– J’ai dit que ce n’était rien d’important, fin de la discussion Tony. Allez, tous au travail.

Gibbs regarda Tony et vit les beaux yeux de son amant se rétrécir face à l’insulte. Il vint pour dire un mot d’excuse, mais fut interrompu par un DiNozzo en colère.

– McGee annule l’ambulance. On a fini de toute façon. On remballe le tout. McGee avec Gibbs, moi j’embarque dans le camion avec Ziva.

– C’est toi qui donnes les ordres maintenant? J’ai manqué quelque chose durant ma perte de connaissance? Tu as eu une promotion DiNozzo?

– Mais tu n’as pas perdu connaissance Boss, à ce que tu viens de dire. De toute façon, c’est justement pour éviter de désobéir à tes ordres que j’en donne. Se retournant vers les autres membres de l’équipe, Tony leur lança — Faites ce que le Boss vous dira, moi je retourne au bureau en camion, fin de la discussion.

Gibbs fit signe à Ziva de suivre Tony. — McGee avec moi!

– Heu! Je conduis Boss?

– Oui. Sans un mot de plus, Gibbs se dirigea vers la voiture tout en regardant s’éloigner Tony et Ziva.

Le chemin du retour se fit en silence, McGee ne voulant pas envenimer la colère de son patron. Gibbs avait son air des mauvais jours et l’engueulade avec Tony n’arrangeait rien. Il gara la voiture à la place réservée et se dépêcha de rejoindre Tony et Ziva qui étaient en train de décharger les boites avec les preuves pour Abby.

– Portez cela à Abby immédiatement. Leur dit Gibbs. Trois têtes se relevèrent en même temps et tous avaient un regard interrogatif.

– Quoi! Beugla Gibbs.

– Rien Boss! Tout de suite! Répondit McGee, inquiet pour sa santé.

Ziva et Tony ne dirent rien et continuèrent leur travail. Gibbs entra dans l’ascenseur et au lieu d’aller à son bureau, il préféra se rendre à la morgue voir son ami Ducky. Mallard avait déjà commencé l’autopsie du jeune marine, dont l’équipe de Gibbs faisait l’enquête. Ducky était arrivé un peu plus tôt avec le corps, tandis que le restant de l’équipe recueillait les preuves et
indices.

– Je n’ai rien encore pour le moment Jethro, tu es trop tôt. Lui dit le vieux médecin sans relever la tête.

– Je ne suis pas ici pour ça.

– Ah! Bon, si tu daignes me rendre visite ici-bas, c’est que tu as quelques choses qui te tracassent. Je t’écoute mon ami.

– Heu! Dis-moi, pourquoi je cherche toujours à blesser ceux que j’aime Ducky?

– Ah! Mon ami, étrange question! Qu’est-ce que tu as fait encore à notre jeune ami Anthony?

– Je l’ai poussé rudement, assez pour le faire tomber. Alors qu’il essayait seulement de m’aider. Je n’avais aucune raison de le repousser comme ça.

– Oh! My. Et qu’est-ce qu’Anthony a dit?

– Il…

À ce moment-là, Tony entra dans la pièce avec une boite de carton, contenant quelques fioles de sang et autres liquides, pour les mettre au réfrigérateur.

– Qu’est-ce que tu fous avec ça? Je t’ai dit d’apporter ça à Abby! Cria Gibbs d’une voix dure.

Sans regarder Gibbs, Tony continua son chemin vers Ducky.

– Ducky, Abby n’a plus de place dans son réfrigérateur, elle demande si tu pourrais…

– Bien sûr Anthony, mets la boite au complet dans le réfrigérateur de droite. Je l’ai gardé pour Abby.

– Et s’il te plait, lorsque tu verras Gibbs, dis-lui que l’équipe attend ses ordres.

– DiNozzo, ne joue pas au fin finaud avec moi.

– Oh! Boss, tu es là! Nous attendons tes ordres Chef.

– Vous ne savez pas quoi faire?

– Si! Mais notre Boss lui ne semble pas savoir que nous le savons.

– Disparaît DiNozzo et commencez la procédure habituelle.

– À tes ordres Chef! Répondit Tony en se mettant au garde à vous.

– DiNozzo!

– DiNozzo, parti Chef!

Tony partit au pas de course sans attendre plus longtemps. Découragé et levant les yeux au ciel en signe de désespoir, il regarda Ducky, qui lui avait la bouche fendue jusqu’aux oreilles.

– Tu trouves ça drôle?

– Oui, mais pas toi à ce que je vois. Puisque tu es conscient du fait que tu le blesses, pourquoi continuer alors?

– Mais je ne lui ai rien dit de blessant…

– Tu ne t’entends pas, Gibbs, quand tu lui as demandé ce qu’il faisait ici, ta voix aurait fait geler la lave d’un volcan. Répondit le vieux médecin en insistant sur le nom utilisé pour apostropher son ami.

– Nous sommes au travail Ducky, je n’ai pas à démontrer mes sentiments.

– Tu n’es pas obligé de dévoiler quoi que ce soit, seulement un peu de civisme, cela ne fera pas de tort à personne.

– Voyons Ducky, tu exagères. Je ne suis pas si dur que ça avec lui. Il a…

– Tu veux que je te dise quelque chose Jethro, je ne sais pas pourquoi tu viens me voir, tu répliques à tout ce que je te dis, pour te donner raison. Alors, fais ce que tu veux et débrouilles toi seul. Au revoir Jethro, j’ai du travail à faire.

– Euh! Ducky, je… je suis désolé, je ne voulais pas te froisser. Tu as raison, je dois changer.

– Oui, tu dois changer, car si tu tiens vraiment à Anthony, il serait préférable de faire des efforts et rapidement. Je me suis toujours demandé ce que Tony trouvait en toi.

– Moi aussi.


O0o0o0o0o0o0o0o0o0o


L’enquête se trainait, les preuves trouvées ramenaient seulement à la victime. Empreintes digitales, ceux de la victime. Les empreintes de semelles relevées sur le terrain, ceux de la victime. L’analyse de salive retrouvée sur les vêtements, celle de la victime. Fibres synthétiques retrouvées sur le pantalon, fibres de l’auto de la victime. Chair et sang recueillis sous les ongles, chair et sang de la victime. L’humeur de Gibbs ne s’améliorait pas, lorsqu’une enquête trainait et que rien ne pouvait les aider à aller de l’avant, Gibbs ressemblait à un lion en cage, il ne tenait pas en place et rugissait. Ses trois agents avaient travaillé en silence et faisaient tout pour l’éviter. S’il entrait dans une pièce et si un des trois était là, il quittait aussitôt. Même Tony l’évita durant toute la journée. Il était tard le soir, lorsque Ziva remonta du labo, Gibbs releva la tête en le voyant et l’interrogea du regard.

- Rien Gibbs, Abby a refait toutes les analyses et rien de nouveau. C’est désespérant.

- OK on ne peut plus rien ici. Allez vous reposer et l’on reprendra l’enquête demain à la première heure.

Tout le monde se leva comme un seul homme, attrapa ses effets et quitta presque au pas de course, au cas où le patron changerait d’idée. Comme ils arrivèrent près de l’ascenseur, la voix de Gibbs se fit entendre. Les trois agents s’arrêtèrent et se regardèrent, inquiets. Oh! Merde! Ils n’avaient pas été assez rapides pour rejoindre l’ascenseur, encore une nuit sans sommeil.

- DiNozzo! Ici, j’ai à te parler.

Tony fit signe à McGee et Ziva de continuer leur chemin et il se retourna pour marcher vers le bureau de son patron.

- Oui Boss, je peux faire quelque chose pour toi?

- Où tu vas comme ça?

- Ben! Dormir.

- On arrive ensemble, on part ensemble. Tu n’as pas ta voiture.

- Taxi ou bus, il y a d’autres moyens de transport, tu sais.

- Tony, je suis désolé pour ce matin. Je n’aurais pas dû te pousser.

- Oh! Ça? Pas de problème.

- Si ce n’est pas un problème, alors, pourquoi la fuite?

- Je ne fuis pas, je voulais avoir un moment de solitude pour réfléchir.

- Parce que tu réfléchis DiNozzo!

- Si c’est de l’humour, je ne trouve pas ça drôle. Et si c’est sérieux, j’en ai ras le pompon de tes insultes gratuites, de tes rugissements et de tes crises d’hormones. Je dois toujours hésiter avant de poser un geste, sans savoir si ça va te plaira ou non. Ce matin, tu ne m’as pas seulement poussé, mais tu as repoussé mon aide. Depuis quelque temps, c’était presque agréable de venir travailler, mais aujourd’hui! Aujourd’hui! Seigneur Dieu! Un calvaire! Alors, s’il te plait, laisse-moi aller dormir en paix. Va dormir sous ton bateau, ici, ou chez
le Diable, mais fiche-moi la paix. C’est assez clair comme ça? Tony avait parlé d’une voix calme, mais froide.

- Oui, comme du cristal.

- Bien, bonne nuit.

Gibbs regarda partir son amant. Peut-être son ex-amant. Il avait encore foiré: quatre mariages, trois divorces, une multitude de petites amies et un amant. Malgré toute son expérience, il parvenait une fois de plus à tout foutre en l’air. Il regardait encore vers l’ascenseur lorsqu’il sentit la présence de quelqu’un derrière lui.

- Abby.

- Tu vas le perdre Gibbs. Tony est au bout du rouleau.

- …

- Aujourd’hui, tu l’as blessé plus que tu ne le crois.

- Je sais.

- Non tu ne sais pas, lorsqu’il t’a vu t’écrouler ce matin, il a eu tellement peur que tu ne sois mort. Juste à me raconter ce qui s’était passé, il blanchissait à vu d’œil. Et toi, pour le rassurer que tu étais bien vivant, tout ce que tu as trouvé à faire, c’est de le repousser.

- Je revenais à moi et j’étais désorienté, je ne voulais pas le pousser.

- Je ne te parle pas de ça, je te parle du fait que tu n’as pas voulu de lui auprès de toi. Il t’aime et c’est normal de vouloir être à côté de la personne qu’on aime, Gibbs. Tu es une vraie mère poule lorsque Tony est blessé ou malade, alors pourquoi pas lui?

Gibbs prit Abby dans ses bras et la serra très fort contre lui. Il déposa un baiser sur son front et lui murmura à l’oreille.

- Tu es un ange Abby.

- Va le retrouver et montre-toi civilisé et excuse-toi, ce n’est pas de la faiblesse, c’est seulement du savoir-vivre. Allez va!

O0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o

Gibbs entra chez lui à la noirceur, seul un rayon de lumière perçait sous la porte du sous-sol. Mais le restant de la maison était dans l’obscurité. La peur au ventre, Gibbs monta à leur chambre craignant que Tony l’ait quitté. Il entra dans la chambre et aperçu une forme recroquevillée dans le lit. Il poussa un soupir de soulagement.

- En vieillissant, tu deviens dur de la feuille ou quoi?

- Hein!

- J’ai dit que tu ne dors pas ici, Gibbs, fout le camp.

- Tony, laisse-moi te parler, s’il te plait.

Tony se retourna pour le regarder, allumant la lumière sur la table de chevet, il scrutât son amant attentivement.

- J’ai entendu s’il te plait? Je dois rêver.

- Tony, je regrette sincèrement mon comportement de ce matin et des autres jours. Et je veux m’excuser de considérer que je ne te dois rien. Au contraire, je te dois tout. Je n’ai jamais été aussi heureux de ma vie depuis la mort de Shannon et Kelly. Donne-moi une chance de me faire pardonner. Je t’en prie, ne me quitte pas.

- Heu! Je ne sais pas quoi dire Fox…

- Je t’en supplie Tony, pardonne-moi.

- Non Gibbs, ne supplie pas, je n’en demande pas tant. Viens ici mon chéri, viens près de moi.

Gibbs ne se le fit pas dire deux fois, il s’approcha du lit, s’assied sur le bord et pris Tony dans ses bras. Tony répondit à son étreinte.

- Tony, tu me pardonnes?

- Oui, je te pardonne, mais il y a deux conditions.

- N’importe quoi!

- Fais attention, tu pourrais le regretter, tu ne sais pas ce que je vais te demander.

- N’importe quoi, je te l’ai dit.

- La première, c’est que tu te fasses examiner par Ducky, tu m’as inquiété ce matin.

- OK, j’irai voir notre vieil ami demain matin sans faute.

- Bien.

- La deuxième?

- Que tu prennes des cours de personnalité et de savoir-vivre.

- Hein! Quoi! Tony non, seigneur, tu me voit dans ces cours?

- Oui très bien, tu feras sensation auprès des jeunes femmes et des jeunes hommes qui suivent ces cours.

- Mais je ne veux pas y aller, je ne veux pas faire sensation auprès de personne.

- Même pas auprès de moi?

- Ah! Dans ce cas, quand commencent ces cours?

- Maintenant, si tu veux?

- Maintenant?

- Oui, tu veux coucher dans le lit auprès de moi et te faire pardonner en me faisant l’amour?

- Ce n’est pas une question à poser. Bien sûr que c’est ce que je veux.

- Alors, demande-le poliment.

- Tony!

- C’est la seule condition.

- Je veux te faire l’amour Tony, s’il te plait.

- Non, ce n’est pas assez poli. Recommence.

- Heu! Est-ce que je peux te faire l’amour, s’il te plait?

- Non, c’est pas ça, ça ne va pas.

- Qu’est-ce que tu veux que je te dise? S’impatienta Gibbs. – Tony, mon amour, j’aimerais me faire pardonner, je t’en prie, laisse-moi t’aimer?

- Oh! Fox, s’est parfait.

- Tu es sérieux?

- N’oublie pas la politesse.

- Au diable la politesse.

Gibbs sauta dans le lit et attrapa Tony au passage et se mit à l’embrasser presque sauvagement.

- Tu as raison, au diable la politesse, mais seulement lorsque tu m’embrasses comme ça.

- Ferme là Tony.

- Quel gentleman!

0 o0o0o0o0o0o0o0
fin


Dernière édition par mirabelle B le Lun 16 Sep 2013 - 23:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 9548
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 9:54

Gibbs le rustre ! colére Heureusement qu'il écoute tout de même les conseils de Duck et d'Abby clin d\'oeil
Sa santé m'inquiète toutefois...
:j\'aime:



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 9:58

Aragone mode modo : j'ai édité ton titre pour le mettre aux normes FFF dont tu trouveras les consignes : ici

penses s'il te plait à l'inscrire de cette manière pour ta prochaine fiction pour que la modo de la section puisse faire ton récapitulatif .

Tony inculque les bonnes manières à Gibbs va-t-il être bon élève?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 10:50

Heureusement que Gibbs est bien entouré pour lui ouvrir les yeux sur sa relation avec Tony. Par contre c'est un peu inquiétant ce malaise, j'espère que ce n'est rien.

bravo bravo et j'ai hâte de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 15:33

Merci , c'est une série qui en comporte une dizaine de ces scenes quotidiennes, merci de vos reviews.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 19:54

C'est excellent!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13407
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Sam 20 Avr 2013 - 20:02

Quel caractère de cochon ce Jethro ! Non mais c’est pas des façons de se comporter comme ça avec son amoureux ! Oui, il a besoin d’une bonne leçon de savoir vivre ! Bon Tony n’est pas rancunier, il est surtout très amoureux. Ils ont l’air d’avoir trouvé un terrain d’entente, tout va bien donc pour l’instant. Malgré tout le malaise de Jethro est inquiétant, sur ce point, Tony à raison. Espérons que cela ne soit pas grave…

J’ai beaucoup aimé la touche d’humour de cette première partie, je vais suivre la suite avec beaucoup de plasir…

Mode Modo : Tu indiques dans le rating de probables scènes citronnées à venir. Si tel est le cas ta fiction devra être placée derrière l'horizon sauf s'il ne s'agit que d'un zeste de citron mais alors très très très léger... Si ta fiction comporte vraiment des lemons, je te demanderai de le signaler, avant de poster un tel chapitre, à une modératrice du Slash, Aragone, Djorie ou moi même afin que ta fiction soit déplacée au bon endroit. Tu n'as pas encore ton passeport pour les ténèbres, heu l'horizon. Dés que tu auras atteint 15 messages, n'oublie pas d'en faire la demande dans le sujet prévu à cet effet... Merci à toi...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 5:15

pas de soucis comme c'est des scene je ne posterai pas celle qui a un citron tres citronné.
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13407
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 7:33

Merci, nous découvrirons ces scènes là derrière l'horizon peut-être !



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 9:35

si ces scènes "citronnées" font parties de cette histoire, c'est toute la fiction qui passera derrière l'horizon et pas que les parties concernées


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
jennifer222
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 1844
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 26
Localisation : Avec Brian Kinney
Mon pairing du moment: : Danny & Ste
Mon Fandom du moment: : Teen Wolf

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 10:37

J'aime beaucoup ce debut! :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime: bravo bravo bravo


William Shakespeare a écrit : Aime chacun, fie toi à peu, ne fait de tort à personne.Penelope Garcia309"

"What's mine is yours & What's yours is mine." (DOOL Sonny à Will)

"Book'em Danno....(Steve)-Book me a towel! (Danno)"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1679-jennifer222 http://brianjustin.forumgratuit.org/forum.htm
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9864
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 11:50



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 15:16

Je crois que je me suis mal expliquer, les scenes ont un début et une fin en soit, aucune suite entre elle, cela parle que de choses tout a fait ordinaire de la vie, il y en a qu'une qui est citronée donc, comme j'ai dis aucun soucis je ne la posterai pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13407
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 17:35

Pas de problème Mirabelle, j'avais bien compris, ton histoire reste devant l'horizon, j'ai d'ailleurs fait le récap. J'espère quand même lire cette scène citronnée derrière l'horizon, si tu souhaites nous y rejoindre bien sûr et la partager avec nous... En attendant, j'attends la suite de cette histoire avec impatience...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Dim 21 Avr 2013 - 21:35

Comme te l'ont expliqué les filles, puisqu'il s'agit d'une série de drabbles, rien ne s'oppose à ce que tu postes ici ceux qui sont "sages" et au-delà de l'horizon ceux qui le seraient moins.


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Lun 22 Avr 2013 - 0:33

Revenir en haut Aller en bas
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9870
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Lun 22 Avr 2013 - 12:27

J'ai déjà lu ces petites scènes de la vie quotidienne mais c'est avec plaisir que je les relis ici clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Lun 22 Avr 2013 - 20:02

merci mumu , oui je crois me souvenir de toi ma belle sur un autre forum. bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Scene 2: Quel Malheur !   Jeu 2 Mai 2013 - 23:18

Scene 2 : Quel Malheur


DISCLAIMER

-Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de leurs créateurs créateurs). Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.


Pairing: Gibbs/DiNozzo
Rating : G
Relation déjà établie. Le surnom que Tony donne à Gibbs «Fox» vient de Silver Fox (renard argenté), car Tony n’aime pas le prénom de Gibbs, soit Jethro.

Résumé : Un an de vie commune cela se fête, mais Gibbs a un blanc de mémoire.


Scènes de la vie quotidienne

Quel Malheur!

Un an de vie commune, il fallait bien souligner le fait, mais comment? Tony se demandait pour la millième fois ce qu’il pourrait offrir à son amant. Pas question de donner une fête, puisque peu de leurs connaissances savaient qu’ils étaient ensemble et surtout, Gibbs ne voulait pas afficher leur union au grand publique. Un bijou? Gibbs n’apprécierait probablement pas, car ce serait trop personnel et de plus, il ne portait rien en fait de bijou. Un vêtement?
Jusqu’ici, Gibbs n’aimait rien de ce que Tony lui avait donné durant l’année. Cela devenait très embêtant. Il pourrait toujours l’inviter à dîner dans un grand restaurant? Cette idée fit son chemin et il ajouta comme dessert une nuit
sans pareille. Une nuit à lui faire l’amour, jusqu’à ce qu’il oublie où il était. Perdu dans ses pensées, il sursauta quand son patron entra dans son secteur de son pas vif, qui lui était habituel.

- Rien à faire DiNozzo? Si c’est le cas, tu pourrais aller laver le camion. Au moins, tu serviras à quelque chose. Gronda Gibbs sans regarder Tony, tout en se dirigeant vers son bureau.

- Ouais! Bonne idée, je vais faire ça. En plus, je ne subirai pas la mauvaise humeur de mon patron. Répondit Tony tout en se levant. À tout à l’heure Boss.

- Tony, je disais ça pour plaisanter. Tu n’es pas obligé de le faire.

- Je sais, mais ça va m’occuper et éviter de voir ton beau sourire me faire chavirer le cœur chaque fois que je te regarde.

- Je ne souris même pas… Bon, OK, j’ai saisi. Où sont Ziva et McGee?

- Ne demande pas où est McGee, il est avec Abby. Et Ziva est partie chercher à déjeuner. Je t’ai commandé un sandwich au poulet.

- Encore au poulet?

- Pense à ton cholestérol mon vieux…

- Tony, c’est pas parce que nous sommes seuls que tu dois…

- OK! OK! Ne monte pas sur tes grands chevaux.

- Tu sais quel jour on est aujourd’hui?

- Mon Dieu! S’écria Tony d’un air inquiet, il s’avança vers le bureau de Gibbs. Tu te sens bien Boss? En lui mettant une main sur le front.

- Mais oui, pourquoi cette question? Gronda Gibbs.

- Tu ne sais plus quel jour on est. En plus du Cholestérol, il fait de l’Alzheimer. Seigneur Dieu pauvre homme. Tu sais ce qu’a dit Ducky à propos de ta santé… Par le regard que Jethro lui lança, Tony comprit qu’il lui fallait mettre un frein à son humour juvénile. Euh! Nous sommes jeudi le 23 septembre 20…

- Tony, soit sérieux pour une fois dans ta vie.

- Oui, bien sûr que je sais quel jour nous sommes. Je ne peux pas avoir oublié ça. C’est pourquoi je t’invite à dîner ce soir, le choix du restaurant sera à ta guise. C’est moi qui régale.

- Tu m’invites à dîner ce soir, mais on ne peut pas…

- C’est très important pour moi Fox. Je ne sais pas quoi t’offrir, alors j’ai pensé à un dîner et une nuit chaude, tellement chaude que tu ne te souviendras pas de ton nom demain matin.

- C’est très tentant, mais on ne peut pas ce soir et de plus je ne comprends pas pourquoi c’est moi qui recevrais les cadeaux quand c’est la fête de Ducky.

- La fête de Ducky?

- Mais oui, tu le sais très bien. Nous sommes tous invités chez lui après le boulot pour dîner.

- Oui bien sûr! Heu! La fête de Ducky… mais je ne lui ai rien acheté.

- Ne t’avise surtout pas de lui offrir MON cadeau. Ne t’en fais pas, j’ai tout prévu, Fornell a été capable de me faire venir une bouteille de scotch écossais, brassé uniquement là-bas et que le pays n’exporte pas. Je sais que Ducky en est friand.

- Tu ne m’as jamais parlé de ça.

- Désolé, je n’y ai pas pensé.

Voyant l’air déçu de Tony, Gibbs sut que quelque chose n’allait pas et que ce n’était pas seulement l’oubli du cadeau de Ducky. Il connaissait assez son italien et lorsqu’il était déçu, ça paraissait dans son beau visage. Autant il pouvait être bon dans les missions sous couverture, autant dans leur vie privée Gibbs était capable de lire en lui comme dans un livre ouvert.

- Tony?

- Oui.

- Ça va?

- Bien sûr que ça va. Pourquoi ça n’irait pas hein... Boss? C’est la fête de Ducky et on a un magnifique cadeau à lui offrir. Alors, tout est pour le mieux.

Gibbs se leva et s’approcha de son agent.

- Mon chéri, quand tu es dans cet état, c’est que quelque chose te tracasse. Dis-moi?

- C’est rien. Juste une autre idée stupide qui m’a passé par la tête.

- Tu es sûr?

- Oui. Je vais aller laver le camion.

Tony s’en alla presque au pas de course. Gibbs, découragé, le regarda partir sans un mot. Qu’est-ce qu’il pouvait avoir encore fait pour que Tony réagisse comme ça? Il essayerait de le faire parler ce soir. Confidence sur l’oreiller,
ça fonctionnait toujours avec son bel et jeune amant italien. Tout en retournant à sa place, Gibbs afficha un sourire qui en disait long sur ses pensées.

0o0o0o0o0o0o

Le soir venu, après avoir avalé un dîner digne des rois, tout le groupe se réunit dans le magnifique salon de Ducky. Palmer, McGee, Ziva et Abby discutaient dans un coin tandis que Mme Mallard sommeillait dans son fauteuil. Gibbs et Tony étaient assis près du foyer où brûlait joyeusement un feu de bois d’érable, qui embaumait la pièce. Le vieux médecin servit des digestifs à tout le monde et prit la parole aussitôt.

- Mes amis, je vous remercie tous d’être venus ici ce soir pour fêter mon anniversaire de naissance. Et je tiens aussi à vous remercier de vos magnifiques cadeaux. J’ai encore de la famille dans mon pays, mais ici, c’est vous tous qui êtes ma famille et je vous en remercie du fond du cœur.

Tout le monde applaudit aux paroles de Ducky. Gibbs s’avança et prit la parole à son tour.

- Levons nos verres en l’honneur de notre cher Ducky. À DUCKY!

- Bon anniversaire Ducky, cria tout le groupe d’une seule voix.

- Et je vais profiter de l’occasion, tandis que nous sommes tous réunis, pour vous annoncer quelque chose d’important pour moi.

Se retournant vers Tony, il lui dit

- Tony vient près de moi s’il te plait.

Tony se leva les yeux agrandis par la surprise, avala sa salive et s’approcha lentement de son amant.

- Tony, on dirait que tu t’en vas devant un peloton d’exécution. Lui dit Ducky en riant.

- C’est presque ça. Boss tu ne va pas…

- Oui, il est temps que tout le monde le sache Tony. Écoutez-moi tout le monde, vous savez que je n’ai pas l’habitude de faire des discours. Mais aujourd’hui, c’est une journée très spéciale pour Tony et moi. Ça fait un an que nous sommes ensemble.

Silence total parmi les invités. Tout le monde était abasourdi par la nouvelle. McGee, la bouche ouverte imitait à la perfection un poisson dans son aquarium. Ziva, plus maîtresse de ses émotions, se contenta de sourire. Abby, incapable de dire un mot, se contentant de trépigner de joie. Palmer, rouge de confusion, essayait de parler, mais aucun son ne parvenait à sortir. Ducky fut le premier à féliciter les deux hommes, étant déjà au courant de la situation, aucune surprise pour lui.

- Félicitations Jethro et Tony, leur dit le vieil homme en s’approchant pour leur serrer la main. Je suis si content pour vous deux. Il était grand temps que vous nous le disiez, malgré que plusieurs d’entre nous s’en doutaient bien. Mais aurais-tu par hasard autre chose à nous dire mon ami? Questionna Ducky d’un air complice.

— Oui, bien sûr. Se retournant vers Tony, qui semblait apprécier la couleur du tapis de salon de Ducky? Gibbs lui prit la main.

— Tony regarde moi.

Il releva la tête pour voir son amant sourire, de son sourire si charmant, le sourire qui l’avait fait craquer la première fois qu’il l’avait vu. Les yeux bleus de Gibbs reflétaient tant d’amour et de tendresse.

— Tony, je sais que je suis impardonnable de t’avoir fait souffrir toute la journée en te faisant croire que je ne me souvenais pas de cette date importante. Un an que nous sommes ensemble et cette année a été la plus heureuse de ma vie.

Tony le regardait incrédule, quelqu’un avait-il interchangé son homme avec un autre? Jethro qui lui faisait une déclaration d’amour devant tous ses amis. Gibbs fouilla dans une de ses poches et sortit un écrin en velours noir et
l’ouvrit. Deux magnifiques bracelets en platine y reposaient côte à côte,

— J’aimerais que tu acceptes ce cadeau Tony, en gage de mes sentiments à ton égard, un bracelet gravé à ton nom, avec un message que j’espère, tu aimeras.

Tony les mains tremblantes prit le bracelet que Gibbs lui tendait et lu l’inscription.

- À voix haute Tony, je veux savoir ce qu’il y a d’écrit. Cria Abby de plus en plus enthousiasme et qui n’avait pu s’empêcher de verser une larme lors de la déclaration de Gibbs.

- Heu… Tony s’éclaircit la gorge avant de pouvoir continuer. C’est écrit: À Tony qui m’a rendu ma vie, mais qui a pris mon cœur. Fox.

- Oooooooohhhhh! Bossman je ne te savais pas si romantique.

- Moi non plus. Lui répondit Jethro en riant. Tony, sur l’autre bracelet, j’ai fait graver une phrase que tu m’as déjà dite et qui reflète ce que je ressens pour toi, j’ai donc fait inscrire ceci «Si l’amour avait des ailes, je serai au paradis ce soir.» Je suis au paradis tous les soirs depuis un an, mon Tony.

Pour la première fois de sa vie, Anthony DiNozzo demeura sans voix. Il ne voulait pas pleurer, mais Dieu que c’était difficile de retenir ses larmes lorsque son amant lui passa le bracelet au poignet.

- Je t’aime Tony.

- … Je… Je t’aime Fox.

Tous les amis levèrent leurs verres et saluèrent le couple

- À Tony et Fox! S’écrièrent-ils, tous en chœur.

C’est à ce moment que Madame Mallard se réveilla. Elle vit Tony et Gibbs s’embrasser. La vieille femme sourit, se leva péniblement et se dirigea vers les deux amants.

- Quel malheur pour nous les femmes, que deux si beaux spécimens de la gente masculine nous glissent entre les mains! Félicitations jeunes hommes. Mais quel malheur!


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Jeu 2 Mai 2013 - 23:45

C'est tout doux, et très attendrissant!

Par contre, lorsque tu postes, pense à basculer le mode d'édition (la dernière icône, celle qui a deux A dont un souligné. Au moment où tu postes, tu ne dois pas voir ta mise en page, sinon ça donne ce que cela était à savoir des lignes tronquées que j'ai donc remis en place. Tu colles ton texte, tu rebascules le mode d'édition et tu refais ta mise en page.

C'est un peu contraignant mais il n'y a pas d'autres moyens d'avoir une mise en page agréable à lire. Nous n'avons pas réussi à trouver pourquoi nos mises en pages d'origine, qui semblent parfaites dans la fenêtre de postage, se déforment lorsqu'on envoie... MAis on s'adapte.


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mamypirate
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 4098
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 66
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Jeu 2 Mai 2013 - 23:47

on les relit avec toujours autant de plaisir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2330-mamypirate
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Jeu 2 Mai 2013 - 23:49

merci pour les commentaires.

Cissy pas de probleme, je ferais la prochaine fois .

Revenir en haut Aller en bas
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6578
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 43
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Ven 3 Mai 2013 - 6:36

C'est toujours très agréable de replonger dans l'univers de NCIS. Et avec tes scènes de vie, la vie ressemble de moins en moins au quotidien. On ne s'ennuie pas. Merci de partager avec nous.

Par contre, je cherche encore les deux A. J'ai rien compris au message de Cissy. Il est peut-être temps que j'aille me coucher. Je reprendrai ma recherche un autre jour...


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9870
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G    Ven 3 Mai 2013 - 9:14

dire que tony croyait que son amant avait oublié la date!!!
c'est un super comédien gibbs, ça on ne peut pas lui enlever.
de plus il est rare qu'il prenne la parole, et oui notre cher gibbs est avare à ce niveau là, mais alors quand il s'y met y'a pas à dire... c'est une superbe déclaration.
:j\'aime: :j\'aime: :j\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G   Ven 3 Mai 2013 - 10:37

Encore un très beau texte :j\'aime: :j\'aime: :j\'aime: une magnifique déclaration de la part de Gibbs.

bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
 
NCIS - Scène de la vie quotidienne - Gibbs/DiNozzo – G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: