French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36374
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   Lun 29 Juil 2013 - 21:31

Et on continue de reclasser.... une Torchwood dédiée à Aragone cette fois-ci. clin d\'oeil


Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Russel T Davies. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.


Une île


Il avait lutté, lutté pied à pied, seconde après seconde, lutté contre son cœur, contre son désir, contre la vie.
Il avait voulu se persuader que ce ne serait qu’une aventure, un numéro de plus dans la longue liste de ses amants passés et futur, un visage parmi d’autres, une odeur qu’il oublierait.
Il avait voulu fermer son cœur à double tour, derrière des portes blindés pour ne plus jamais connaître l’indicible souffrance de voir partir l’être aimé.

Il avait voulu gommer les sentiments, effacer les mots, oublier les serments…
Prendre sans donner, avoir du plaisir sans partager, profiter sans s’engager.
Il avait voulu… et il avait échoué.


Une île
Une île au large de l'espoir
Où les hommes n'auraient pas peur
Et douce et calme comme ton miroir
Aujourd’hui il devait rendre les armes, abaisser ses barrières, ouvrir à nouveau ses bras.
Aujourd’hui, par la magie d’un sourire, de prunelles bleues, d’un corps à la fois timide et si ardent, il devait se rendre à la volonté du destin.

Ensorcelé par une larme… Une simple larme roulant sur une joue… perle de nacre qui disait la douleur de l’absence, le soulagement du retour.

Et soudain, devant ce regard, ce visage, cette larme, tout s’effaçait de ce passé cruel, de ce futur incertain.


Une île
Claire comme un matin de Pâques
Offrant l'océane langueur
D'une sirène à chaque vague
Il s’apercevait que durant cette interminable année d’’épreuve, ce qui l’avait soutenu c’était le souvenir de ce visage, de ce sourire, que ce qui avait conduit ses pas de nouveau vers cette ville quand il avait mille destinations dans les galaxies, c’était le besoin de le revoir, de lui expliquer, de savoir qu’il ne lui en voulait pas.

Du moment où il avait pris cette route, il savait qu’il avait perdu ce combat qu’il menait pour ne plus jamais ressentir ce sentiment qui finissait toujours pour lui dans les larmes et une solitude toujours plus cruelle à chaque nouveau départ.

Il aurait pu, il aurait dû partir loin puisque de toute façon on ne devait plus l’attendre…

Pourtant un quelque chose qu’il ne s’expliquait alors pas vraiment l’avait poussé à retourner sur ses pas, à s’assurer qu’on n’avait plus besoin de lui, qu’il n’avait aucun regret à avoir.
Mais du moment où leurs regards s’étaient croisés, il avait su qu’il était perdu.


Viens
Viens mon amour
Là -bas ne seraient point ces fous
Qui nous disent d'être sages
Ou que vingt ans est le bel âge
Voici venu le temps de vivre
Voici venu le temps d'aimer
Il se rendait.
Il se rendait avec au cœur cette peur du futur, mais aussi cette joie du présent et ce regret du passé.

Tant de temps perdu à lutter pour rien.
Tant de temps gâché à se retenir de dire des mots doux, des mots tendres…
Tant de temps et si peu de jours à être heureux au regard de l’infinité de sa propre vie !

Il avait posé sa main sur la joue, essuyé du pouce la larme et il restait là, juste à communier de ce contact tendre qui l’emplissait d’un bonheur rarement ressenti.


Une île
Une île au large de l'amour
Posée sur l'autel de la mer
Satin couché sur le velours
Cet homme serait son paradis dans ce siècle, sur cette planète.
Cet homme serait son enfer lorsqu’un jour, obligatoirement, la vie les séparerait.

Cet homme allait être sa plus belle histoire, sa plus belle conquête, son plus cher souvenir lorsqu’âgé de  milliers d’années, riche de l’humanité entière, il égrènerait ses plus beaux moments, ses meilleures décennies, celle où il n’était pas encore assez sage pour réussir à ne plus espérer.

Cet homme serait sa terre d’accueil, son havre de paix, son point d’attache.


Une île
Chaude comme la tendresse
Espérante comme un désert
Qu'un nuage de pluie caresse
La main était descendu le long des lèvres dont elle refaisait doucement l’ourlet, ces lèvres qui s’entrouvraient pour laisser passer un souffle oppressé. Tant de mots à se dire et si peu de temps pour le faire !
Tant de choses à construire, tant de projets à échafauder, tant de luttes à mener, tant de victoires à remporter…

Ils avaient tout à vivre, vite, fort, dans l’urgence de la vie qui s’enfuit et qui vous laisse un jour sans force et sans lumière.

Ils avaient tout à se dire, à se confier, à se murmurer, à se susurrer dans l’intensité de la passion et dans l’abandon de l’assouvissement.

Une main sur une lèvre et tout l’amour du monde au fond des yeux…


Viens
Viens mon amour
Là -bas ne seraient point ces fous
Qui nous cachent les longues plages
- Tu es revenu.

Il sourit à cette phrase un peu stupide, comprenant que c’était la seule chose qu’avait pu élaborer le cerveau à la dérive de celui qui appuyait sa joue contre sa paume, comme pour se persuader qu’il était bien là, qu’il ne faisait pas l’un de ces rêves désespérés dont il était coutumier depuis la disparition de son chef.

- Oui… Je suis revenu.

Trois mots qui en cachaient tellement d’autres ! Trois mots qui l’engageaient pour toujours… pour ce temps que le destin leur accorderait.

Trois mots qui faisaient d’un amant un amour, d’une aventure une passion et qui leur laissait entrevoir cet avenir qu’il avait si obstinément refusé.

Il ne voulait pas penser à la souffrance à venir, juste au bonheur présent et à tous ces jours qu’ils partageraient, où il aurait enfin un chez lui, un cœur à aimer, un corps pour se reposer, une âme pour parler à la sienne.


Viens mon amour
Fuyons l'orage
Voici venu le temps de vivre
Voici venu le temps d'aimer
Les explications viendraient plus tard… après les aveux, après le pardon…

La main se glissa derrière la nuque et les visages se rapprochèrent, les lèvres se frôlèrent, se caressèrent puis s’unirent avant de s’entrouvrir pour laisser les langues se retrouver, s’agacer, s’enlacer.
Les corps se fondirent l’un dans l’autre, comme pour ne plus faire qu’un.

Il avait lutté.
Il avait perdu.

Mais à cet instant précis, Jack Harkness était le vainqueur, il était le roi d’un monde dont Ianto Jones était le soleil.


FIN
Chanson de Jacques Brel


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)


Dernière édition par Cissy le Ven 2 Aoû 2013 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10206
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   Mar 30 Juil 2013 - 11:59

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7258
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 56
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   Mar 30 Juil 2013 - 12:51

sucette au caramel 


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5090
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 43
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   Mar 30 Juil 2013 - 13:32

un retour pour savourer l'amour
très très joli


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4683
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   Mar 30 Juil 2013 - 17:49

Vraiment magnifique :j:aime: :j:aime: 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36374
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   Mar 30 Juil 2013 - 21:20



Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une île - Jack/Ianto - G - Torchwood
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: