French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14300
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Jeu 17 Oct 2013 - 19:31

ouf  Ianto a retrouvé son Jack, heureusement parce  qu'un corps dérivant en pleine mer, ce n'est pas facile à repérer rire démoniaque rire démoniaque  imagine qu'il n'ait pas échoué sur une terre et qu'un requin l'ait bouffé heu  comment serait-il revenu à la vie interogation  Maintenant qu'il est dans les bras de son mari, il est en sécurité  clin d\'oeil


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13695
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Jeu 17 Oct 2013 - 19:43

Ianto aux commandes d'une expédition de sauvetage ! Ca, c'est Ianto, Vernon sait désormais à qui il a affaire. A un Ianto plein de ressources qui ne cesse de le surprendre...

Ianto a enfin retrouvé Jack. Le pauvre n'a pas l'air au mieux, étendu, là, sur le sable. Jack est quitte pour une énième résurrection et il n'a pas intérêt de la rater celle là, parce qu'un Gallois en colère ce n'est pas beau à voir ! clin d\'oeil



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36240
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Jeu 17 Oct 2013 - 21:16

Merci de vos commentaires les filles... arigatou Il est certain que bouffé par un requin il aurait eu du mal à revenir le capitaine: façon hachis parmentier il aurait été moins appétissant pour son Ianto... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
peyloveluc
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 17
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Ven 18 Oct 2013 - 9:02

J'adore vivement la suite:merci:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36240
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Ven 18 Oct 2013 - 21:34

Merci Peyloveluc! arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14300
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Ven 18 Oct 2013 - 21:50

Cissy a écrit:
Il est certain que bouffé par un requin il aurait eu du mal à revenir le capitaine: façon hachis parmentier il aurait été moins appétissant pour son Ianto... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque
rire démoniaque rire démoniaque  pour sûr il le serait moins clin d\'oeil  quand j'ai lu ce passage, c'est l'image qui m'est venue 


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Sam 19 Oct 2013 - 20:50

Ianto à enfin retrouver le Capitaine bravo, mais  je me demande comment Jack va réagir à cette nouvelle mort  et surtout le voir étendu comme ça sur cette plage chouiner , pauvre Ianto j'imagine son angoisse chouiner  quand Jack va reprendre connaissance comme va-t-il réagir au fait que Ianto soi intervenu interogation.   Des questions qui auront bientôt leurs réponses j'espère. 

Vivement la suite



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36240
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Sam 19 Oct 2013 - 21:53

Merci Actarus! arigatou  Voici justement la suite! Mais pas sûre que tu y trouves la réponse à tes questions...



Chapitre 6
 
- Papa ! Papa !!! Viens jouer avec nous ! Viens !

- Non… Pas maintenant…

- Mais papa…

- Chérie… Papa est fatigué. Va jouer avec ta sœur sagement. Je vais vous rejoindre tout à l’heure, intervint Ianto

- Mais il est toujours fatigué ! trépigna Caron qui se faisait une joie d’une de leur partie échevelée avec son père.

- Caron ! prévint Ianto d’une voix sévère, ne pouvant pas laisser sa fille parler sur ce ton de son père ou croire que ses volontés étaient des ordres.

- T’es un vilain papa ! jeta la fillette au capitaine avant de tourner les talons.

- Vilain papa…, répéta Deryn, jusque là silencieuse, avant d’emboîter le pas à son aînée.

- Caron ! Deryn ! Revenez tout de suite vous excuser ! tonna Ianto.

- Non… Laisse-les. Ce n’est pas grave, murmura l’Immortel de cette voix sans timbre qu’abhorrait Ianto plus que les colères ou les cris.

- Bien sûr que si c’est grave ! Elles n’ont pas à te parler comme ça ! Je ne veux pas que nos filles deviennent de petits tyrans qui font des caprices lorsqu’on ne se plie pas à leurs désirs.

- Je leur avais dit hier que je jouerai avec elles.

- Et elles doivent comprendre qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut. Hier c’était hier, si aujourd’hui tu…

Le Gallois se tut en s’apercevant que Jack avait refermé les yeux, ne l’écoutant visiblement plus. Il secoua la tête d’un air découragé en le regardant, se demandant pour la énième fois ce qu’il pourrait bien faire pour sortir son amant de son marasme mental et ce qui avait provoqué celui-ci. Qu’’est-ce qui avait bien pu arriver durant la disparition du capitaine pour que celui-ci, petit à petit, au lieu d’aller mieux, s’enfonce de plus en plus dans la dépression ?

Pourtant, lorsqu’il avait retrouvé son époux, Ianto avait cru que le cauchemar allait prendre fin. Il s’était précipité vers le corps gisant sur la plage, et avait tendu une main tremblante vers la jugulaire, persuadé de ne pas percevoir le moindre battement de cœur. Pourtant sous ses doigts, il avait senti la vie pulser doucement, un peu anarchiquement, mais Jack était bel et bien vivant. Etait-il déjà revenu de l’autre monde ou une chance insensée l’avait-elle fait échapper à la mort, il ne pouvait pas le dire, et en vérité il s’en moquait : tout ce qui importait c’était qu’il soit vivant.

Vernon et lui avaient alors embarqué l’immortel dans l’aéronef des frères Selwin et avait regagné le repaire de ceux-ci où les attendait la capsule annexe extraite de leur vaisseau d’intervention et laissée là pour leur retour. Durant le vol qui les ramenait à Cardiff, Jack avait ouvert les yeux et Ianto l’avait rassuré : il était sauvé. Un profond soupir à la fois soulagé et douloureux s’était exhalé de la poitrine de son compagnon qui avait bientôt refermé les paupières pour sombrer dans un sommeil lourd, peuplé de cauchemars.

Vernon s’était posé dans le jardin de leur demeure et avait aidé Ianto à installer Jack dans son lit et à le dévêtir. Celui-ci, toujours à demi-inconscient, avait commencé par se débattre tout en gémissant de douleur et Ianto avait dû le calmer en lui parlant d’une voix douce, comme celle qu’il prenait pour chantonner des berceuses à leurs filles. Petit à petit, sa mélopée jointe à une douce caresse dans les cheveux avait calmé l’immortel et les deux hommes avaient terminé de lui ôter ses vêtements trempés. A la vue des hématomes profonds qui marbraient quasiment tout le corps de son patron, Vernon s’était mis à trembler de colère tandis que Ianto s’attristait que l’homme qu’il aimait ait dû, une fois de plus connaître la souffrance. Il avait décliné l’offre de Vernon de faire venir un médecin : un rapide scanner, comme désormais toutes les maisons en étaient équipées, avait montré que l’immortel ne souffrait d’aucune lésion grave hormis une fracture du bras dont Ianto savait qu’elle se remettrait en quelques heures.

Et effectivement, en moins de trois jours, Jack avait recouvré toute sa santé, heureux de se retrouver chez lui, dans les bras de celui qu’il aimait, profitant de l’amour et de l’attention dont celui-ci l’entourait. Dès qu’il s’était senti mieux, il avait demandé à voir leurs petites princesses, restées chez Mabel durant tout ce temps.

Les retrouvailles entre le père et les filles avaient été émouvantes : jamais Jack ne s’était éloigné très longtemps d’elles depuis leur naissance, jamais il n’était mort du jour où il avait tenu Caron dans ses bras, conscient que cette petite vie dépendait en grande partie de la sienne. Ianto avait souri, pensant que les choses allaient s’arranger et qu’ils mettraient très vite cette épreuve derrière eux : Jack et lui avaient vécu bien pire durant leur vie au XXIème siècle, ce n’était pas un enlèvement et un passage à tabac qui pourrait déstabiliser longtemps son compagnon.

Celui-ci n’avait pas su vraiment lui dire s’il avait perdu la vie ou pas. Il se souvenait de l’eau qui venait vers lui, du choc contre sa surface dure comme la pierre puis plus rien. Avait-il repris conscience et nagé jusqu’à la plage ? La mer avait-elle rejeté son corps inerte sur le sable ? Il ne se souvenait pas être passé de nouveau par les affres de la résurrection mais sa mémoire était floue à partir du moment où il avait heurté l’eau. De toute façon, cela en soi n’avait pas beaucoup d’importance : ce n’était pas comme si le nombre de vies du capitaine était compté. Une mort de plus ou de moins ne changerait rien à son éternité. Et finalement, Ianto se réjouissait de n’être pas à nouveau passé par l’horreur de découvrir l’homme qu’il aimait sans vie et de le voir se débattre dans la souffrance du retour.

Lorsque les deux petites étaient revenues, toutes timides et préoccupées de savoir que leur papa avait été malade, lui qui leur était toujours apparu plein de forces, le Gallois s’était dit que tout allait reprendre sa place et que bientôt la prise d’otages ne serait plus qu’un mauvais souvenir parmi d’autres. Puis l’immortel était allé donner son témoignage au magistrat qui instruisait l’affaire et de ce jour-là Ianto avait perçu que quelque chose n’allait pas.

Il y avait maintenant trois semaines que Jack était rentré à la maison, Eliud Selwin avait été déporté sur une planète pénitentiaire dix jours auparavant et le capitaine avait repris son travail la semaine précédente. Mais quelque chose semblait cassé en lui : il ne riait plus comme avant, il était plus distant, fuyait le contact et se renfermait sur lui-même.

Ianto avait essayé de le faire parler, mais l’immortel s’était contenté de répliquer que tout allait bien, qu’il lui fallait juste un peu de temps, rien d’autre. Pourtant le Gallois voyait bien que quelque chose tourmentait son époux : depuis son retour, ils n’avaient plus jamais fait l’amour, lui qui, en temps normal, laissait rarement passer deux jours sans quémander une étreinte. Le capitaine se dérobait à ses approches, prétextant du travail, un manque d’envie, la fatigue… Lorsque Ianto le touchait, il tressaillait et s’éloignait, acceptant à peine ses baisers. Souvent, le Gallois le voyait, regardant dans le vide et parfois il avait lu dans son regard une culpabilité qu’il ne parvenait pas à s’expliquer.

- Jack… Parle-moi. Qu’y a-t-il ?

Combien de fois avait-il posé cette question à laquelle, à chaque fois, le capitaine répondait d’un : « Rien. Tout va bien. J’ai juste besoin d’un peu de temps. » aussi peu convaincu que convainquant.
Même les petites s’étaient aperçues que leur père avait changé : il ne jouait plus avec elle comme avant, il ne les serrait plus dans ses bras, il ne les laissait plus le souler de caresses et de baisers. Pour autant, conclut le Gallois en allant chercher ses filles pour les amener faire leurs excuses à leur père, elles n’avaient pas à se comporter comme elles venaient de le faire. Quoi qui ronge Jack, le culpabiliser n’était certes pas la manière de le faire aller mieux. Bien sûr Caron et Deryn étaient trop petites pour comprendre cela, mais elles étaient assez grandes par contre pour prendre conscience que leur père n’était pas leur jouet et qu’elles n’avaient pas à lui parler comme elles s’étaient permis de le faire.

Quelques minutes et des excuses plus tard, Ianto redescendit, ayant puni les fillettes dans leur chambre pour une heure afin qu’elles réfléchissent à leurs actes. Jack n’était plus sur sa chaise longue et il le trouva assis sur le petit banc dans l’abri végétal qu’ils avaient fabriqué auprès de la Taf qui coulait dans leur jardin et dans laquelle les filles adoraient patauger sous leur surveillance. C’était leur refuge, leur nid à eux où ils cultivaient tant de merveilleux souvenirs : c’était là que Jack lui avait appris, près de quatre ans plus tôt, qu’il pouvait porter la vie et, dans la foulée, qu’il attendait leur enfant. C’était là, un an après, alors qu’il berçait Caron dans sa nacelle, qu’il lui avait dit qu’une nouvelle vie grandissait en lui.

Il s’approcha de son époux puis s’arrêta pile, le cœur déchiré : assis dans l’herbe, l’immortel pleurait. Ianto fit un pas vers lui, prêt à le réconforter, puis il s’arrêta, comprenant que, sans doute, il serait mal accueilli. Depuis son aventure, Jack refusait toute forme de réconfort, de ce qu’il appelait la « pitié » des autres. Alors Ianto s’en retourna, se demandant une fois de plus ce qui arrivait à son amour et désespérant d’avoir un jour une réponse à sa question.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
peyloveluc
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 17
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Dim 20 Oct 2013 - 1:08

Bah alors,qu'est ce qui arrive a notre jack?j'espere que ianto arrivera a le consoler.Vivement la suite.:j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7254
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 56
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Dim 20 Oct 2013 - 4:33

Mais que s'est-il donc passé pour que Jack se retrouve dans cet état interogation 


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Dim 20 Oct 2013 - 9:08

Mais que c'est il donc passer interogation, pourquoi Jack réagit-il ici interogation, il est complètement renfermer sur lui, il ne se confit pas à Ianto et plus inquiétant, il ne veux pas de son aide pourquoi interogation , même avec ses enfants il est différent chouiner . Toujours autant de questions et les réponses, nous les aurons bientôt  interogation.
Tout les cas l'histoire me tiens et j'ai hâte de lire la suite, alors vivement la suite.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10166
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Dim 20 Oct 2013 - 10:03



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13695
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Dim 20 Oct 2013 - 19:53

Jack en pleine dépression ! Après tout ce qu'il a traversé durant son immortalité, ses nombreuses morts et ses non moins nombreuses et très douloureuses résurrections, il semble totalement déconnecté de sa vie. Le fier capitaine n'est plus que l'ombre de lui même. Que s'est-il passé en pleine mer ? Que n'a-t-il pas dit à Ianto qui le mette dans cet état ? Bon sang, mais qu'est-ce qui lui arrive ? confue, perdu



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36240
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Dim 20 Oct 2013 - 22:05

Merci de vos commentaires les filles!!! arigatou  Une suite demain peut-être.... clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10330
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13    Lun 21 Oct 2013 - 9:57

Jack est en pleine dépression!!! et Ianto n'a aucun moyen de le réconforter jack refusant toute forme de réconfort.

il refuse de s'expliquer et s'enfonce dans la déprime; Même ses filles ne le reconnaisse plus. Que s'est-il passé? en plus du tabassage s'est il fait violé? a t-il été violenté d'une autre façon que physiquement? car pour briser le capitaine il en faut beaucoup tout de même.

et maintenant le voilà entrain de pleurer. et ianto en est bouleversé et décontenancé.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36240
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Lun 21 Oct 2013 - 22:09

Merci de ton commentaire Mumu... Vous en saurez bientôt plus sur ce qui provoque la dépression du capitaine (autre que le fait qu'il soit marié à Ianto... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque )






Chapitre 7
 
- Jack, tu veux un café ?

- Si tu veux.

Ianto soupira : toujours le même ton morne, dénué du moindre enthousiasme. Il y avait maintenant près de six semaines que s’était déroulée la prise d’otages et l’état de Jack était loin de s’améliorer. Il refusait toujours d’en parler, malgré les sollicitations de son époux. Celui-ci, en désespoir de cause, s’était adressé à Vernon, lui demandant comment se comportait le capitaine à l’agence et s’il lui avait dit quoi que ce soit qui puisse expliquer son attitude. Les réponses de l’assistant ne l’avaient pas rassuré : visiblement au travail aussi Jack semblait absent, préoccupé, différent.

Et puis, la semaine précédente, l’immortel était tombé malade : vomissements, maux de ventre et maux de tête, fièvre et lassitude s’étaient alliés pour le clouer au lit trois jours, à la grande inquiétude de Ianto : Jack était si rarement souffrant. Même durant ses grossesses il avait été en pleine forme, heureux de vivre et resplendissant de santé. Alors le voir ainsi l’avait épouvanté. L’immortel avait cependant refusé de voir un médecin, disant que cela passerait et une dispute homérique les avait opposés lorsque Ianto avait émis l’idée de faire appel au Docteur.

Le Gallois ne comprenait plus son amour : pourquoi était-il si renfermé, presque hostile désormais, lui adressant à peine la parole et s’emportant pour des riens ? On aurait dit que soudain leur amour, tout ce qui les liait, ne comptait plus pour lui, y compris leurs filles qui, elles non plus, ne reconnaissaient plus le papa qu’elles adoraient. Jack ne les câlinait plus, ne jouait plus avec elles et, lui qui avait toujours été le plus indulgent des deux, il était devenu sévère, presque dur, au point que parfois Ianto avait dû intervenir.

Il avait tenté d’expliquer aux fillettes que leur papa n’allait pas bien et qu’il les aimait malgré tout, mais il voyait bien dans leurs yeux qu’elles commençaient à douter : ce n’étaient que deux toutes petites filles et elles ne pouvaient pas comprendre que les caresses et les jeux aient fait place à la dureté et l’indifférence. Lui-même ne le comprenait pas mais il était conscient qu’il devait impérativement découvrir ce qui minait son amour, et le découvrir très vite s’il voulait avoir une chance de sauver leur couple et leur famille.

Mal remis de son indisposition, Jack était resté à la maison toute la semaine et cela non plus ne lui ressemblait pas : ce n’était certes pas le genre d’homme à se complaire dans la maladie, en règle général il préférait l’ignorer superbement, professant que s’il n’y prêtait pas attention elle disparaîtrait d’elle-même. Combien de fois Ianto et lui s’étaient-ils disputés à ce sujet lorsque le Gallois voulait garder chez lui son homme souffrant et que celui-ci décrétait qu’il était hors de question de rester à ne rien faire ?

Une nouvelle journée commençait, une journée qui s’annonçait aussi morne et linéaire que les précédentes. Lorsqu’il se réveillait le matin, Ianto ne trouvait pas son époux à ses côtés : finis les câlins de l’aube, les étreintes du petit matin, tout comme celles du soir d’ailleurs. En règle générale, il allait se coucher avant l’immortel. Et lorsque ce n’était pas le cas, Jack se contentait de s’allonger de son côté du lit en lui tournant le dos. Au début il avait tenté de se coller à lui en passant sa main sur ses hanches, mais à chaque fois l’immortel avait enlevé son bras et s’était reculé un peu plus. Alors il avait cessé ses approches, souffrant de ne plus pouvoir toucher l’homme qu’il aimait. Désormais, il avait l’impression de partager la couche d’un étranger. Il se demandait même si certaines nuits celui-ci n’avait pas tout simplement déserté le lit conjugal, s’étant endormi sans qu’il l’ait rejoint et se réveillant sans le voir à ses côtés.

Lorsqu’il descendait, il le trouvait toujours assis dans le même fauteuil, face à la baie vitrée, semblant profondément plongé dans ses pensées, ces pensées pour lesquelles Ianto aurait donné une fortune. Que se passait-il dans la tête de Jack ? Pourquoi était-il devenu cet homme froid, dur, impatient, injuste même parfois ? Ne l’aimait-il plus ? Son aventure lui avait-elle fait prendre conscience d’un manque : celui des combats, de la lutte pour la justice, des voyages intersidéraux ? Etait-il en train de perdre celui qu’il aimait, sans savoir pourquoi, sans savoir quoi faire pour lutter contre ce qui le rongeait ?

Il avait pensé faire venir le Docteur, malgré l’objection de Jack. Il pensait que celui-ci pourrait être heureux de revoir ce vieux compagnon qui apparaissait deux ou trois fois l’an, toujours à l’improviste, heureux de les retrouver et de constater leur bonheur. Peut-être que lui pourrait comprendre ce qui rongeait l’immortel, peut-être qu’il pourrait trouver une solution pour lui rendre sa sérénité et son sourire. Puis il avait renoncé : de toute façon il ne savait même pas comment joindre l’éternel voyageur et, dans l’état d’esprit où il se trouvait, Jack risquait de prendre cette intrusion comme une trahison à son égard. Il ne lui en faudrait peut-être pas plus pour décider de quitter cette vie qui semblait désormais lui peser.

Le sifflement de la cafetière le sortit de ses pensées moroses. Il utilisait encore une vieille machine, devenue une antiquité, qu’il réparait lorsqu’elle flanchait, préférant mille fois l’arôme de la boisson qu’elle préparait à celui des automates de l’époque qui vous servaient à volonté n’importe quel breuvage que vous désiriez. Jack raffolait toujours autant de son nectar, répétant à l’envi qu’il était le seul dans l’univers à en concocter un aussi parfait. Mais même cela semblait avoir perdu toute saveur à ses yeux.

- Tiens, ton café, dit Ianto en posant la tasse sur la table basse près du fauteuil de l’immortel.

- Merci, répliqua celui-ci, sans même l’honorer d’un regard.

- Jack… Il faut qu’on parle ! décréta Ianto en restant planté devant l’homme qui daigna enfin lever les yeux sur lui.

- De quoi veux-tu parler ? dit-il avec une lassitude tintée d’agacement.

- De toi, de nous… De ce qui te tracasse.

- Je vais bien.

- Arrête ! Arrête de me servir cette phrase débile qui ne veut rien dire ! Non tu ne vas pas bien ! Tu ne vas pas bien et nous non plus du coup ! Tu ne me regardes plus, tu ne me touches plus ! Avec nos filles tu es distant, indifférent ! Je veux savoir ce qui se passe !

Il ne s’était pas rendu compte que sa voix enflait au fur et à mesure qu’il parlait : l’inquiétude se muait petit à petit en colère. Il n’en pouvait plus de son impuissance. Il regardait jour après jour dépérir l’homme qu’il aimait plus que tout au monde, le père de ses enfants, et il était incapable de comprendre pourquoi et de l’aider à aller mieux.

- Daddy… Daddy tu es en colère ?

La voix de Caron interrompit net sa diatribe. Il leva les yeux et vit les deux fillettes au pied de l’escalier, se tenant fermement la main et le regardant d’un air apeuré. Elles avaient rarement entendu leur daddy élever la voix et jamais envers leur second papa.  Ianto courut à elles et les enlaça :

- Bonjour mes chéries. Non, je ne suis pas en colère. Je parlais juste à papa.

- Tu parlais comme si tu étais fâché, accusa Deryn en plongeant dans son regard ses prunelles du même bleu que celles de l’immortel.

- D’accord, j’étais un peu fâché, mais pas contre papa, juste… Tu sais, parfois quand tu te réveilles tu n’es pas de très bonne humeur…

- Oui… Des fois ça arrive, répliqua Caron.

- Et bien je crois que c’est ce qui m’est arrivé. Mais maintenant c’est passé. Je vais préparer votre petit déjeuner et vous vous allez être sages en attendant d’accord ?

- On peut jouer avec papa ?

Ianto jeta un coup d’œil à son époux qui n’avait pas bronché, comme s’il n’avait même pas pris conscience de la présence des fillettes dans la pièce.

- Non… Je crois que papa n’a pas très envie de jouer aujourd’hui.

- Mais quand est-ce qu’il aura envie de jouer ? se plaignit Deryn. Ca fait longtemps…

- Chérie… Tu sais que papa a été malade, alors il faut attendre qu’il aille mieux.

- Moi, même quand je suis malade j’ai envie de jouer, contra Caron.

- Oui, mais papa n’est plus un enfant, ce n’est pas pareil.

- Il ne nous aime plus ? demanda Deryn, les yeux plein de larmes.

Ianto jeta un coup d’œil à l’immortel, pestant lorsqu’il vit que celui-ci ne réagissait même pas à cette demande qui, lui, lui fendait le cœur. Un instant l’envie le prit d’aller vers Jack, de l’empoigner par les épaules et de le secouer d’importance : n’importe quoi pour le faire sortir de cette indifférence qui l’exaspérait et faisait du mal à leurs fillettes. Puis il retourna son attention sur celles-ci, qui attendaient sa réponse avec anxiété :

- Bien sûr qu’il vous aime mes puces. C’est juste qu’en ce moment il pense à beaucoup de choses et…

- Quelles choses ? questionna Caron.

Si seulement il avait eu la réponse à cette question songea le Gallois avant de répondre :

- Des choses de grand.

- Je n’aime pas les choses de grand alors ! décréta la fillette.

- Parfois, je n’aime pas ça non plus. Bon… Je vais préparer le petit déjeuner d’accord ?

- D’accord Daddy, rétorquèrent les enfants de concert avant de s’installer devant leur console et de commencer un jeu éducatif comme elles aimaient le faire chaque matin au réveil.

Ianto déposa un baiser sur chacune de leurs têtes et se dirigea vers la cuisine. Au passage il s’arrêta devant Jack, puis soupira en voyant que celui-ci ne réagissait toujours pas. Il gagna la cuisine et prépara le petit déjeuner de ses filles en pensant que la coupe était pleine. Il allait appeler Mabel pour lui demander de prendre les gamines le reste de la journée et jusqu’au lendemain et ensuite, qu’il le veuille ou non, Jack Harkness-Jones allait devoir lui fournir des explications !

Un fracas suivi d’un claquement sec et de pleurs interrompirent ses pensées et il fit irruption dans le salon, affolé. La scène qu’il y vit alors devait rester longtemps gravée dans sa mémoire. La tasse de café gisait brisée au pied de la table basse, Jack était debout, dominant de toute sa taille les deux petites filles qui pleuraient et Caron portait sur la joue une marque qui ne laissait aucun doute sur ce qui venait de se passer. Ianto resta un instant sidéré devant l’évidence : Jack avait frappé leur fille !

- Jack ! Mais… Qu’est-ce qui t’a pris !  explosa-t-il ensuite en se dirigeant droit vers la petite pour la prendre dans ses bras.

A genoux auprès de ses filles en pleurs, il leva le regard vers l’immortel et sa colère fondit en voyant l’expression épouvantée de celui-ci, mêlée d’une indicible souffrance. Quoi qui ait amené Jack à ce geste, visiblement il en souffrait peut-être encore plus que l’enfant.

- Jack…, commença-t-il.

Mais il n’eut pas le temps de terminer sa phrase. Le capitaine tourna soudain les talons et sortit dans le jardin, comme on fuit. Ianto aurait aimé le suivre, mais il devait d’abord rassurer et consoler ses enfants, ce qu’il s’attela à faire tout en essayant de comprendre ce qui s’était passé.

- Je voulais juste lui faire un câlin, sanglotait Caron. Je n’ai pas fait exprès de casser la tasse.

- Il a tapé Carie, pleurait Deryn, choquée d’avoir vu son père frapper sa sœur et malheureuse des larmes de celle-ci.

Il fallut un moment à Ianto pour consoler les petites, tenter de les rassurer tenter de les convaincre que leur père les aimait toujours et qu’il devait être bien malheureux de son geste. Lorsqu’elles furent enfin calmées, il décida d’aller retrouver Jack : cette fois-ci c’en était trop et il était temps que son époux s’explique. Mais quand il sortit à son tour dans le jardin, il s’aperçut que l’immortel n’y était pas, parti sans un mot, sans une excuse. Il crut qu’il était juste allé se défouler un peu et espéra qu’à son retour il serait enfin capable de s’expliquer. Il s’arrangea avec Mabel pour qu’elle héberge les gamines jusqu’au lendemain en espérant que ce laps de temps serait suffisant pour enfin découvrir ce qui hantait l’immortel. Il appela l’agence pour savoir si Jack s’y trouvait et s’entendit répondre par la négative. Il décida alors d’attendre que son compagnon décide de rentrer.

Mais Ianto attendit en vain : Jack ne revint pas.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7254
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 56
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 4:32

Mais que s'est-il donc passé pendant sa détention interogation  Jack est en train de perdre complètement pied et maintenant, il a giflé sa fille, lui qui n'avait jamais levé la main sur ses enfants chouiner  Il faut que Ianto trouve ce qui ne va pas et peut-être bien que malgré tout, la solution passe par le Docteur voler 


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 49
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 9:07

Jack à vraiment un très gros souci, qu'est qui peux bien le rendre ainsi, jamais Jack n'a fait peur d’agressivité physique aux près des siens, mais là il levé la main sur sa fille interogation, cela devient de plus en plus inquiétant en plus il disparaît personne ne sait où il se trouve, j'espère que Ianto va le retrouvé très vite et qu'il pourra lui venir en aide. Espérant tout de même que Jack veule bien qu'on le retrouve car si non.......  




Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10330
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 9:07

Jack pour à en arriver à un geste aussi extrême ne va vraiment pas bien!!!

il refuse de s'expliquer, refuse l'aide et l'amour de ianto et se referme sur lui même de plus en plus.

après la gifle donner à sa fille, horrifié par son geste, il prend la fuite et ne réapparait pas. Où est-il, finira t-il seulement par revenir?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10166
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 11:32



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
peyloveluc
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 17
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 14:45

Je sais pas ce qui c'est passé mais sa a du etre vraiment dur pour que jack,pour qu'il ose levé la main sur sa fille.vivement la suite.bisous:j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36240
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 22:19

Merci à vous toutes!!! arigatou 
D'un autre côté peut-être que Caron est si insupportable que depuis trois ans les doigts de Jack le démangeaient et qu'il a juste cédé à la tentation.... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque 


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14300
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mar 22 Oct 2013 - 23:15

Le Capitaine a craqué et fait un geste qui a surpris son mari et ses filles, et là il fuit  :hein:cela ne lui ressemble pas  heu  Ianto a besoin de réponses à ses nombreuses interrogations et pour cela ils doivent discuter, encore faut-il qu'il puisse lui mettre la main dessus à défaut d'autre chose  sucette au caramel
La détention de Jack a laissé des marques qui ne semblent pas s'atténuer avec le temps  chouiner


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
CptJackHarkness
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 2292
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 25
Localisation : Dans une galaxie très très lointaine
Mon pairing du moment: : Sam/Jules
Mon Fandom du moment: : Flashpoint

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mer 23 Oct 2013 - 13:07

Oulala j'ai manqué beaucoup de chapitres. Cette histoire prend une drôle de tournure, Jack ne va pas bien, qu'est-ce qui c'est passé pendant sa détention pour qu'il agisse comme ça ???

Hâte de lire la suite et les explications de Jack !!




clin d\'oeil- "Ne changez jamais ce grain de folie au fond de vous, de votre coeur, de votre tête, il fait de nous ce que nous sommes." rire démoniaque  

- CptJack et MRJ, Délires et Folies rythment leur vie.

- "Do or do not, there is no try ! " :

* Star Wars de Yoda à Luke Skywalker dans l'épisode 5: L'empire contre-attaque

* KITT à Mike, Knight Rider 2008, saison 1 épisode 4


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2963-cptjackharkness
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13695
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   Mer 23 Oct 2013 - 19:42

Comment ça, Jack ne revint pas !? colére  Il a intérêt de revenir et de s'impliquer bon sang ! Il a frappé sa fille ! svp  Ce n'est pas Jack ça ! Mais qu'est-ce qui lui arrive ? Que s'est-il donc passé qui le mette dans cet état ? C'est de pire en pire. Je comprends l'inquiétude de Ianto, son couple part à la dérive, il ne reconnait pas l'homme de sa vie. Mais où est Jack ?



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13   

Revenir en haut Aller en bas
 
Torchwood - Faire Face - Jack/Ianto - PG-13
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: