French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 11 Nov 2013 - 17:24

Torchwood et ses personnages ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de Russel T. Davies, de la BBC et de Starz. Je ne tire aucun profit de leur utilisation dans cette histoire.

Chapitre 1
La nuit était tombée sur Cardiff. Le Capitaine était anéanti par la perte de l’informaticienne et du médecin, se sentant responsable de leurs disparitions prématurées. L’agent Jones tentait de faire face, bien qu’il soit dévasté tout comme Gwen qui avait du mal à réaliser que ses amis ne seraient plus à leurs côtés. Le Gallois lui avait servi une tasse de café et elle s’était installée sur le canapé.

La faille était étrangement calme depuis les derniers évènements. Ianto devait s’occuper pour ne pas craquer devant l’équipe, enfin ce qu’il en restait. Dire que cette affaire avait commencé par l’arrivée de Hart ! S’ils avaient su, tout ceci aurait sans doute pu être évité, mais les suppositions ne changeaient rien à la triste réalité. Ils n’étaient plus que trois membres de l’institut Torchwood, après la vague de terreur qui avait touché la cité galloise.

L’agent Jones sortait de la cuisine et se dirigeait vers l’escalier menant au bureau du capitaine. Ce dernier quittait enfin la pièce après plusieurs heures de repli et pour la première fois de la journée, un faible sourire fleurit sur ses lèvres en apercevant son subordonné. Ce jeune homme était son ancre, sa bouée de sauvetage dans la tempête qui s’était abattue sur eux.

Jack était soulagé de le savoir sain et sauf après tout ce qui s’était passé. Le perdre aurait été la goutte de trop dans cette tragédie. Ianto lui rendit son sourire, espérant que leur chef arriverait à surmonter sa peine. Il le fallait bien, l’immortel était leur roc, celui sur lequel Gwen et lui s’appuyaient et à cet instant, le Gallois avait besoin de réconfort et d’une épaule sur laquelle s’épancher.

Les aiguilles de l’horloge murale venaient de s’arrêter sur le chiffre six lorsqu’une onde se propagea dans l’atmosphère, répandant sur la zone centrale un courant électromagnétique de forte intensité. Ianto n’eut pas le temps de réaliser, qu’un vortex apparut, l’englobant d’une lumière brillante et il disparut soudainement sous les yeux de son supérieur.

Jack courut vers la perturbation, angoissé à l’idée de ne plus revoir l’homme qui partageait ses nuits. Gwen également témoin de la scène poussa un hurlement à réveiller les morts, se ruant vers l’endroit où s’était dématérialisé son collègue. Ils restèrent là, sous le choc, sans que l’un d’eux rompe le silence qui suivit le départ de l’agent Jones.

***

Le Gallois fut étourdi tant l’intensité du champ gravitationnel était puissante. Une secousse fit vaciller la structure de la tour de verre, vibrer l’eau à sa base et il réapparut aussi soudainement qu’il s’était évaporé, à l’endroit exact où il se trouvait la minute précédente. Son arrivée ne passa pas inaperçue et il se retrouva en face d'une arme pointée sur sa tempe alors qu'une voix qu'il reconnaitrait les yeux fermés s’éleva.
– Qui êtes-vous ?
Le jeune homme le fixa longuement, se demandant ce qui se passait. Il devait être en plein cauchemar et n’allait pas tarder à se réveiller ! Pourquoi le dirigeant de l’agence lui parlait-il sur ce ton ? Pourquoi ne le reconnaissait-il pas ? Comment expliquer ce que lui même n’arrivait pas à comprendre ?
– À quoi joues-tu Jack ? s’inquiéta-t-il en voyant la mine hostile de son supérieur.
Le Capitaine fronça les sourcils, captant les pensées du visiteur, lui aussi était dans le flou et attendait des explications de l’intrus. La lumière l’avait aveuglé quelques secondes et l’immortel n’avait pas vu le passage s’ouvrir et se refermer, cependant il ressentait une impression étrange, le renvoyant à une époque lointaine où subsistaient des fragments de souvenirs d’une vie passée.
– Comment connaissez-vous mon prénom ? Qui êtes-vous ? répéta-t-il.
Le docteur Harper remontait de l’infirmerie et il dégaina son arme lorsqu’il aperçut la scène, visant lui aussi l’inconnu. Tout se bousculait dans sa tête, voir son défunt collègue devant lui agissant comme dans ses souvenirs fut un choc pour le Gallois.
– Owen, lâcha-t-il, sidéré.
L’interpellé fronça les sourcils, surpris que l’inconnu sache son prénom. Il tourna la tête vers le Capitaine bien décidé à avoir le fin mot de l’histoire.
– Qui est-ce ? Comment est-il entré ?
– Je ne sais pas, répliqua le leader, tenant toujours en joue l’intrus.
Ianto était perdu. Devant lui se tenait Owen Harper mort lors de l’explosion de la centrale électrique de Cardiff quelques jours plus tôt. Comment pouvait-il se trouver là ?
Le Capitaine Harkness n’aimait pas être pris au dépourvu et cette situation ne lui plaisait guère. La base était censée être inviolable et cet homme agissait comme s’il était déjà venu dans ce lieu, n’étant pas déconcerté par la configuration du quartier général. Son regard parcourait la zone attentivement, comme s’il cherchait quelque chose ou quelqu’un.
– Suzie ! Hurla soudainement Jack.
Ianto frémit en entendant le prénom.
Comment est-ce possible ?
L’agent Costello se manifesta enfin, la mine préoccupée, ne souhaitant pas faire les frais de la colère de son supérieur alors qu’elle bricolait un artéfact sans avoir suivi le protocole réglementaire. La jeune femme savait qu’elle enfreignait les règles établies et espérait ne pas avoir causé de catastrophes. À en juger la mine sévère de son chef, un incident était arrivé. Elle se figea en apercevant le Gallois.
C’est quoi ce bordel ? pensa-t-elle en avançant vers le groupe.
– Suzie bredouilla Ianto, mais…
Sous le coup d’une forte émotion, il perdit connaissance, son corps percutant le sol cimenté. Le docteur Harper rengaina son arme et avança vers l’inconnu pour lui prodiguer les premiers secours tandis que les autres membres présents s’agglutinaient autour d’eux.
– Qui est-ce ? interrogea Suzie.
– Je ne sais pas, répliqua son supérieur, mais il doit y avoir une raison à sa présence. Il n’y a eu aucune alerte et la faille est calme, lâcha-t-il, cherchant une explication à l’apparition soudaine de l’étranger.
– Comment est-il entré dans la base ? demanda la jeune femme.
– Aucune idée... Il connaît nos prénoms alors que c’est la première fois que je le vois.
– Moi aussi, fit-elle en réponse au regard suspicieux du Capitaine.
***
Jack fut le premier à réagir, scannant la zone, à la recherche d’un résidu spectral. Ianto ne pouvait pas avoir disparu sans laisser de traces. Son cœur battait si vite dans sa poitrine qu’il pouvait l’entendre résonner dans tout son corps. Il espérait trouver un indice lui permettant de repérer l’agent Jones. Il ne pouvait pas accepter de perdre un autre membre de son équipe après ce drame qui les avait touchés de plein fouet.
Gwen restait silencieuse, attendant une réponse de son chef, la redoutant en même temps. À peine deux jours auparavant, ils avaient placé Tosh dans un caveau à la crypte et porté une inscription sur une boîte métallique contenant les effets personnels d’Owen dont ils n’avaient pas retrouvé la dépouille après l’explosion de la centrale.
Personne n’aurait pu réchapper à la destruction des locaux et encore moins un homme, dont l’organisme, ne guérissait plus depuis sa résurrection. Ses derniers mots avaient été pour la Japonaise.
– Aucun résidu, lâcha Jack d’une voix blanche.
– Comment est-ce possible ? Où se trouve Ianto ?
L’immortel ne répondit pas. Tout s’était passé si vite qu’il n’avait pas eu le temps de réagir et d’alerter son compagnon du danger. Cependant, il savait que ce dernier avait été aspiré dans un tourbillon lumineux. Un vortex était apparu dans la zone centrale, sans qu’aucun capteur ne le détecte, l’alarme ne s’étant pas déclenchée alors que la surveillance était activée dans le Hub.
Comment ? Pourquoi ? Où ? Ces questions tournaient en boucle dans la tête du leader qui n’arrivait pas à réfléchir calmement avec cette peur qui triturait les entrailles. Cette émotion, le Capitaine l’avait déjà connue, à un degré moindre. Là, il faisait face à une situation qu’il n’avait pas prévue. L’agent Jones s’était évanoui dans les airs soudainement. Gwen posa une main sur le bras de son supérieur, tentant de le faire sortir de ses réflexions.
– Jack ?
– Je ne sais pas.
– Est-il mort ?
– Non ! Il ne peut pas…
Le leader se tut, des larmes roulant sur ses joues et il fut enlacé par la jeune femme. Cette dernière sanglotait contre son torse. Le destin venait de les priver d’un autre membre, un jeune homme qui comptait pour eux, pour lui, plus que l’immortel l’avait avoué à ce dernier. C’était comme si on lui arrachait le cœur une nouvelle fois. Jack était désemparé et n’avait plus les idées claires. La vie ne pouvait pas être si cruelle ! Il donnerait la sienne pour revoir l’agent Jones et le serrer à nouveau dans ses bras.
– Qu’allons-nous faire ?
– D’abord nous ressaisir, fit l’immortel.
L’agent Cooper-Williams redressa la tête, relâchant son supérieur pour s’éloigner de quelques pas. Gwen se doutait que ce dernier allait avoir besoin de son soutien, connaissant les liens qui unissaient les deux hommes, après qu’ils l’aient mise au courant de leur liaison. Elle pensa à son mari qui avait repris ses tournées de livraison et elle remerciait le ciel de l’avoir épargné.
– Tu as raison, répliqua-t-elle. Ianto doit bien être quelque part et nous le retrouverons, ajouta-t-elle en prenant place devant son écran.
Le Capitaine fut soulagé de l’entendre, il n’avait pas la force d’affronter seul une autre épreuve. La présence de la jeune femme était une aide dont il avait grandement besoin. À deux, ils trouveraient un moyen de faire revenir l’agent Jones auprès d’eux. Par où devait-il commencer ? À cet instant, le leader regrettait l’absence des membres disparus. Pourtant, il se devait de réagir et ne pas laisser la fatalité l’emporter. Ramener Ianto devenait sa priorité.
***
– Alors ? demanda Jack lorsque le médecin se redressa.
– Il a perdu connaissance, son état semble bon, il ne va pas tarder à revenir à lui, indiqua Owen.
– Tu le connais ? demanda Suzie.
– C’est la première fois que je voie ce type, répondit-il. Peut-être que Tosh pourra nous renseigner sur son identité, ajouta-t-il en entendant l’alarme du sas.
L’agent Sato fit son entrée. Elle s’arrêta à quelques pas de la roue de fer en voyant l’attroupement. Son regard se déplaça jusqu’au corps allongé par terre et elle fronça les sourcils. Pourquoi y avait-il un inconnu dans le centre ?
– Tu tombes bien Tosh, fit le leader en lui faisant signe d’approcher.
La Japonaise obtempéra, intriguée par la présence d’un civil à l’intérieur de la base. Le Capitaine Harkness ne voulait pas d’inconnu au Hub et il les avait briefés plusieurs fois à ce sujet depuis leur entrée à l’institut.
– Que fait cet homme ici ? interrogea-t-elle après l’avoir brièvement observé.
– C’est la question que l’on se posait, répliqua le leader.
– L’alarme intrusion ne s’est pas déclenchée et pourtant il est là, renchérit le médecin. Comment l’expliques-tu ?
– C’est un humain ? questionna Suzie, détaillant l’inconnu.
– Bien sûr que oui, confirma le médecin, mais cela n’explique pas sa présence entre ces murs.
– Il est apparu soudainement comme si…
Le leader ne finit pas sa phrase et se dirigea vers l’écran de surveillance de la base sous le regard étonné de ses subordonnés. Il pianota sur le clavier puis afficha les séquences de la zone centrale, scrutant les images qui défilaient devant lui. Peut-être y avait-il un indice qui répondrait à cette énigme ? Un faible gémissement le fit détourner les yeux de l’écran et il rejoignit les autres membres. Ces derniers attendaient que l’intrus revienne à lui, ce qu’il fit quelques secondes plus tard.
Le premier visage qu’il aperçut fut celui de l’agent Sato. Son cœur se mit à battre rapidement dans sa poitrine, lui donnant l’impression qu’il allait avoir une crise cardiaque. La possibilité que Toshiko soit encore en vie étant une donnée que son cerveau n’arrivait pas à intégrer. Où était-il tombé ? À première vue, ce n’était pas la base qu’il connaissait ou alors son esprit s’était égaré ! La douleur d’avoir perdu ses amis devait le faire délirer et il imaginait des choses qui n’existaient pas.
– Ça va ? s’inquiéta la Japonaise.
Sa voix fut comme un coup de poignard dans le ventre. Le Gallois la fixa, des larmes s’échappant de ses paupières. Il avait tant espéré que ce cauchemar n'était pas arrivé, que son amie n’était pas morte, assassinée par Gray. Une partie de lui savait que tout ceci n’était pas réel, que la jeune femme reposait à la crypte avec les autres agents tombés en service. Une seconde chance leur était-elle accordée ? Même si c’était improbable, l’agent Jones voulait tant y croire.
– Tosh ?
Ladite Tosh releva la tête vers le dirigeant qui s’était approché, cherchant dans son regard une explication à ce phénomène pour le moins surprenant. Cet homme ne pouvait pas connaître son prénom, à moins d’avoir piraté leur base de données, ce qui était impossible étant donné qu’elle avait créé un programme contrant toute intrusion dans le serveur de l’institut.
Ianto était perdu. Était-ce un test pour voir comment il réagissait après un deuil ? Qu’attendait-on de lui ? Pourquoi le torturait-on de la sorte ? Les voir tous autour de lui était un miracle ou un mirage ! C’était comme s’il se trouvait entre deux mondes, un pied dans chacun, sans savoir de quel côté se tourner.
– Qui êtes-vous ? demanda l’informaticienne.
– C’est moi, Ianto, lâcha-t-il, de plus en plus désorienté.
– Et il a un nom le monsieur ? questionna le médecin.
– Jones. Ianto Jones.
– Monsieur Jones, comment êtes-vous entré dans le bâtiment ? interrogea le Capitaine.
– Je ne l’ai pas quitté depuis…
Le jeune homme se tut subitement, un détail venant s’immiscer dans son esprit. Pourquoi ne l’avait-il pas remarqué plus tôt ? Jack ne portait pas les mêmes vêtements. Cela ne le rassurait pas pour autant parce que visiblement ses collègues ne savaient pas qui il était. Comment leur prouver qu’il était membre de l’institut ? Ianto soupira, se rappelant avoir laissé son badge sur la table basse avant de se rendre au bureau du dirigeant.
– Depuis, répéta le leader.
Le regard que l’individu portait sur eux comme s’il cherchait à lire dans leurs esprits et son silence soudain ne lui plaisait pas. Était-ce un télépathe comme lui ? Cette indication pourrait expliquer qu’il en sache autant sur eux ! Le leader sentait que l’intrus était aussi troublé qu’eux et cela le déconcertait.
– Mais qui êtes-vous bon sang !
Son cri sortit le Gallois de son mutisme et il dirigea son regard vers le leader, irrité par son comportement, oubliant que Jack ne montrait aucune compassion envers les personnes qui pénétrait au Hub sans son autorisation. Des souvenirs remontèrent à la surface, des moments qu’il avait rayés de sa mémoire depuis qu’il avait appris à connaître le Capitaine.
Ils étaient amants et cet homme n’en savait rien. Comment pouvait-il lui dire qu’ils partageaient leurs nuits depuis plusieurs mois sans passer pour un déséquilibré ? L’immortel resta sans voix quelques instants, soufflé par ce que lui seul avait capté.
Les autres agents l’observaient, attendant une réaction de leur chef. Ce dernier dégaina à nouveau son arme et la pointa vers l’agent Jones. Le leader n’était pas convaincu que l’intrus ne cherchait pas à leur nuire. Tant qu’il n’aurait pas tiré cette affaire au clair, il n’était pas question de laisser ce type semer le trouble dans son esprit. Jack n’avait pas pour habitude d’oublier les personnes qu’il avait séduites et celui-là, même s’il était attirant, n'était pas une de ses conquêtes, il en était certain.
– Debout !
– Que comptes-tu faire de lui ? s’inquiéta Tosh.
– Tout d’abord le boucler puis le questionner ! répliqua-t-il d’un ton sans appel.
Le Gallois n’en croyait pas ses oreilles. Le dirigeant allait le mettre avec les bêtes à tête de loup qu’ils emprisonnaient dans les cachots ! C’était un comble, après tout ce qu’il avait sacrifié pour cette agence et pour cet homme !
– Tu vas m’enfermer ? fit-il d’une voix plus angoissée qu’il ne l’aurait voulu.
Le Capitaine avait noté la façon dont le visiteur s’adressait à eux, les tutoyant comme s’ils étaient proches. De plus, il agissait comme s’il ne les craignait pas alors qu’il se trouvait dans un édifice, à plusieurs centaines de mètres sous la surface et à leur merci. Cette attitude l’intriguait et l’irritait en même temps. Quelque chose en l’inconnu le mettait mal à l’aise et ses réflexions le déconcertaient. Il devait y mettre un terme, et ce rapidement, avant que le trouble qu’il ressentait en sa présence ne prenne de l’ampleur.
– Puisque vous semblez me connaître, vous savez ce qui vous attend !
– Tu n’es pas sérieux Jack, tu ne vas pas le mettre avec ces créatures ! lâcha Suzie.
– Et pourquoi pas ! Qui nous dit que ce n’est pas un espion ? Je ne compte pas le laisser circuler librement dans ma base !
L’agent Jones était atterré. L’homme qu’il avait assisté durant trois longues années le traitait comme un vulgaire criminel. Après tout ce qu’il avait fait pour retrouver sa confiance, le voilà revenu à l’époque où le leader n’avait plus foi en lui. Son regard était glacial et Ianto en eut des frissons. Il ravala les mots qu’il allait prononcer et se laissa conduire en zone de détention sans protester tant il était déconcerté par l’attitude du Capitaine.
Était-il toujours aussi froid envers les inconnus ? Cette constatation le plongea dans les affres dont il avait eu tant de mal à se défaire après la mort de Lisa. Le connaissait-il vraiment ? Pouvait-il s’être trompé sur les sentiments de l’immortel ? Certes, Jack ne lui avait pas fait de déclarations, mais il tenait à lui, enfin Ianto l’espérait parce que dans le cas contraire, il se retrouvait dans de sales draps. Cette situation le déroutait et il n’était pas au bout de ses surprises.
L’immortel captait le trouble du jeune homme et était étonné par le contenu de ses pensées. Si cet individu disait vrai, pourquoi ne se souvenait-il pas de lui ? Avaient-ils été infectés par une substance hallucinatoire ? Pourtant, Jack était sûr de n’avoir pas administré de pilules de Retcon à l’équipe, connaissant les dangers du comprimé. À moins qu'il ait avalé, lui aussi, un cachet. L’avait-il fait ?
A suivre...


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 11 Nov 2013 - 17:40

Chouette une fic TW ben voyons  Voilà Ianto projeté dans un vortex et atterrissant dans un Hub où personne ne semble le connaître, c'est pour le moins déroutant !

Cherchez la femme, c'est certainement à cause de Suzie qui semblait faire une chose interdite colére 

Le Gallois va se retrouver en cellule, c'est pour le moins déstabilisant, surtout après avoir revu ses deux collègues sensés être morts pleurer à chaude lar  Jack n'est pas habillé de la même façon, ça semble mettre la puce à l'oreille du jeune homme, mais va-t-il trouver la solution ?



Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
callypso
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Buffle
Messages : 1505
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 56
Localisation : devant mon écran

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 11 Nov 2013 - 17:43

une nouvelle histoire sur mes cheris,mais qu' est il arriver a Ianto et ou est il  jack ne le reconnait pas et tosh et owen sont la.:j:aime: vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 11 Nov 2013 - 18:10

Ianto qui disparait et se retrouve dans le Hub, mais personnes ne semblent le reconnaitre je deviens dingue je deviens dingue et ce n'est pas la seule surprise, des collègues morts sont bien vivants dans cette réalité. Et pour finir il va connaitre les joies des cellules de Torchwood, ça craint vraiment 

Un super premier chapitre, j'ai vraiment hâte de lire la suite.

  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 11 Nov 2013 - 18:49

En voilà un début intriguant: Ianto propulsé dans une autre dimension tout en restant au même endroit... Jack devenu un étranger méfiant et presque haineux, Tosh et Owen revenus d'entre les morts... Et le Jack de son époque désespéré d'avoir perdu son amant après avoir perdu ses amis... ça craint vraiment 
Comment tout cela va-t-il réussir à s'arranger? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 11 Nov 2013 - 20:15

Très étrange et bien inconfortable situation pour Ianto. Mais que s'est-il donc passé ? A-t-il était projeté dans un monde parallèle ? Le Jack de son monde est anéanti par cette disparition, l'être le plus important de sa vie n'est plus là. Et le Jack du monde dans lequel se trouve Ianto est terriblement troublé par les pensées du jeune homme que lui seul entend...

Pas de Ianto dans ce monde, pas de Gwen apparemment non plus. Retrouver Owen et Tosh est un vrai plaisir... Par contre Suzie est une source d'emmerdes et chacun sait qu'elle adore manipuler les artéfacts rejetés par la faille... Est-elle responsable de la situation ? Comment Ianto va-t-il parvenir à gagner la confiance de cette équipe qui ignore tout de lui ? Va-t-il retrouver Son capitaine ?

Un premier chapitre très intriguant, j'attends le prochain avec impatience. bravo



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9898
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 9:24

tout d'abord je dirais super! une nouvelle fic TW!!!

ensuite et après lecture pleurer à chaude lar mais c'est quoi ce binz.
pas 36 solutions. soit ianto est dans un monde parralèle, ou en tout cas une autre dimension.
soit il a remonté le temps via cette onde électrique. de plusieurs années dans ce cas là.
mais il ne se rappelle pas de cette onde???

et donc il ne comprend plus rien. les autres membres sont quant à eux totalement perdus.
j'espère que jack et gwen trouveront une solution rapidement pour ramener ianto dans leur monde ou leur époque selon que...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9873
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 11:32



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
peyloveluc
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 17
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 17:04

Slt,je trouve ta fic très interressante .Vivement la suite.:j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
finleysf
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2474
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 17:52

Ma période Torchwood m'avait passé, mais là, je suis de nouveau à fond dedans grâce à ta fic clin d\'oeil 

Le pauvre Ianto, il n'a vraiment pas de chance et je me demande bien comment tout cela va se régler ! Jack et Gwen ne vont pas lâcher l'affaire et l'autre Jack non plus, ce dernier va certainement vouloir en savoir plus sur ce jeune homme qui a atterri dans sa base et qui semble tous très bien les connaitre, surtout lui !! Ca promet tout ça interogation 

Vivement la suite bravo 




Merci à toi Yseult pour ce kit magnifique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2608-finleysf
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 48
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 20:39

Je suis très heureuse de pouvoir lire une nouvelle fic de TW bravo bravo bravo 

Bon c'est pas tous ça, mais qu'est ce qui se passe, Ianto et où exactement, dans un monde parallèle, Suzie à interféré dans l'  espace temps avec l'artéfacte qu'elle étudiais ou quoi ?

Ianto se trouve prisonnier d'un endroit qui n'est pas le sien et Jack et Gwen se demande quand à eux ce qu'il s'est vraiment passer. D'ailleurs c'est aussi ma question; que c'est-il donc passer, arriveront-ils à retrouvé le Gallois ? Car la où il est, il ne semble pas le bien venu et en plus il s'en va faire un tour en cellule colére colére .

Pauvre Ianto c'est encore lui qui prend ça craint vraiment.

Tous les cas vivement la suite d'ailleurs elle est où ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 21:29

  Que de questions qui trouveront réponses dans la suite rire démoniaque

Au départ j'avais juste l'image du Gallois disparaissant subitement au milieu du Hub et le délire a commencé.
Où Ianto a-t-il bien pu atterrir interogation  vous le saurez bientôt, c'est une histoire courte, enfin de mon point de vue  .


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13277
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 12 Nov 2013 - 21:31

A part que personne ne le connait, ce monde semble mieux que l'autre vu que Tosh et Owen sont vivants, c'est donc tout bénèf.

 


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
bleuri59
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Rat
Messages : 6609
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 57
Localisation : LILLE

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 13 Nov 2013 - 8:42

Une chose me surprend, il est rare que Gwen n'apparaisse pas comme une plaie, mais dans le début de cette fic, elle est une aide et un réconfort pour Jack.bravo 

Ce premier chapitre est très prometteur sucette au caramel Moi qui n'est pas les quiproquos, je suis conquise par l'intrique. Personne ne se connaît plus mais il y a quand même quelque chose qui vibre entre eux. Tous le monde se pose des questions, et Jack ne semble pas vouloir s'en laisser compter. Ianto risque de vivre de mauvais moments entre les mains de son bien-aimé.

J'attends la suite



Ne cherchez pas à être heureux soyez le
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1983-bleuri59
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 13 Nov 2013 - 19:40

  j'avais envie d'écrire sur la première équipe avant l'arrivée de Gwen, et comme nous n'avions pas eu trop d'élément sur les membres avant le début de la série,  diverses idées  me trottaient dans la tête  rire démoniaque   dont Ianto en personnage central qui doit faire face à un incident qui le transporte dans une autre réalité.


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5016
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 13 Nov 2013 - 22:05

si ai bien compris , Lanto sous l'effet d'un vortex ( je ne sais pas du tout ce que c'est ) se retrouve dans un espèce d'autre monde où ses amis ne le reconnaissent pas et veulent l'enfermer

j'aime beaucoup ce début vraiment très intéressant


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 6:49

merci pour ton com arigatou. voici la suite clin d\'oeil 

Chapitre 2
Le docteur Harper les suivit, voulant s’assurer que son supérieur ne ferait pas quelque chose qu’il regretterait après coup. Il le connaissait assez pour savoir que le leader ne tolérait pas qu’un étranger s’introduise dans le Hub sans y avoir été expressément invité. Là, le mystère restait entier puisque personne ne l'avait fait entrer. De plus, l’individu agissait comme s’il était l’un des leurs. Owen doutait de sa santé mentale ; il fallait être sérieusement dérangé pour pénétrer dans une base secrète équipée de caméras infra rouges.
Encore un fêlé, pensa-t-il en observant le jeune homme.

Les trois hommes arrivèrent dans le secteur de détention sous les grognements des pensionnaires. Le Capitaine activa l’ouverture d’une cellule à l'aide de son bracelet et poussa Ianto à l’intérieur du cachot. Ce dernier ne bronchait pas et semblait résigné de son sort. À quoi bon se débattre, puisqu’aucun membre présent ne le connaissait? Avant de prendre place sur la couchette, il croisa le regard sombre de l’immortel. L’agent Jones savait que son vis-à-vis n’allait pas tarder à l’interroger et il redoutait ce moment. Les méthodes du leader étaient connues de tous les agents qui même s’ils ne l’approuvaient pas, ne pouvaient rien faire pour l’en empêcher.
***
Les recherches ne donnaient rien et l’angoisse avait monté d’un cran. Il fallait absolument retrouver le Gallois avant qu’il ne soit trop tard. Ne l’était-il pas déjà ? Cette question tournait en boucle dans la tête de Jack et il priait pour que ses craintes ne soient pas fondées. Ianto avait été aspiré dans une déchirure spatio-temporelle et il n’avait aucun moyen de connaître sa destination, s’il avait bien atterri quelque part ! Où ? L’immortel l'ignorait à l’instant présent.
Gwen était anxieuse et elle s’efforçait de garder son calme. S’effondrer maintenant ne ramènerait pas le jeune homme. Plus les minutes passaient, plus cela serait compliqué, voire impossible de retrouver sa trace. Elle observa le Capitaine concentré sur son écran. Ce dernier tentait de repérer une anomalie dans le flux de la faille spatio-temporelle, regrettant de ne pouvoir utiliser son manipulateur de vortex. Sans les fonctions de téléportation de son bracelet, il ne pouvait pas suivre l’agent disparu.
Le Docteur n’avait pas pensé que cela aurait pu lui être utile, persuadé que les déplacements sur la ligne du Temps du seul point fixe de l’univers créeraient des paradoxes qu’il ne pourrait pas atténuer, quand bien même il le voudrait. L’existence d’un être immortel était déjà un évènement que le Seigneur du Temps n’avait pas pu empêcher. Cette singularité était lourde à porter pour Jack qui traversait les siècles en voyant ses proches mourir alors que lui ne prenait pas une ride ou si peu qu’il fallait une loupe pour s’en apercevoir.
Plusieurs heures passèrent sans qu’ils aient le début d’une piste, rendant le Capitaine taciturne, inquiétant l’agent Cooper-Williams qui ne voulait pas le laisser seul. Rhys, ne la voyant pas rentrer, avait appelé et elle lui avait fait part de la disparition du Gallois. Son mari, même s’il ne faisait pas partie de l’équipe, savait que le leader venait d’accuser un autre coup dur et il espérait que le jeune homme serait vite de retour. La mort rôdait autour d’eux tel un vautour affamé, et cette disparition ne le rassurait pas quant à la sécurité de sa femme. Le compagnon de Gwen ne savait pas comment ils arrivaient à gérer leurs activités après la perte de leurs amis.
– Tu devrais rentrer.
La Galloise se tourna vers l’immortel, prête à renchérir, mais elle se garda de le faire en croisant son regard éteint. Le Capitaine n’était plus que l’ombre de l’homme qu’elle connaissait et appréciait. Elle ne savait pas quoi faire ou dire pour apaiser sa détresse. Toutes leurs tentatives avaient échoué et il ne restait qu’un infime espoir de retrouver l’agent Jones. Jack ne voulait pas abandonner, pas après avoir dit adieu à leurs collègues. Il prit une grande inspiration avant de poursuivre.
– Cela fait des heures que nous cherchons un indice… il n’y a rien.
La jeune femme se leva et vint se placer près du leader, entourant ses épaules d’un bras protecteur.
– Nous reprendrons demain à la première heure, fit-elle en posant un baiser sur son front.
La brune enfila sa veste et se dirigea vers le sas d’un pas lent, espérant que l’immortel la retiendrait. Arrivée près de la roue de fer, elle tourna la tête vers le Capitaine. Ce dernier fixait l’écran, des larmes roulant sur ses joues. L’agent Cooper-Williams se fit violence pour ne pas le rejoindre. Jack avait déjà traversé des périodes sombres et les mots ne soulageraient pas sa peine. La Galloise n’était pas insensible à son chagrin, elle-même en avait gros sur le cœur.
Après la découverte de la femme cybernétique et sa tragique fin, Gwen avait enfin ouvert les yeux et découvert un jeune homme sensible que la vie n’avait pas épargné. Ensuite, après le départ soudain de l’immortel, ils avaient fait front ensemble contre les aléas liés à leurs activités et s’étaient rapprochés les uns des autres pour former une équipe unie. Ianto avait toujours été là pour eux et elle appréciait sa compagnie ainsi que les petites attentions qu’il leur témoignait, rendant leurs journées moins pénibles en l’absence du Capitaine.
Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent, Gwen entra dans la cabine puis enclencha la commande de départ. Le silence régnant au Hub, lui donnait un air plus effrayant qu’il ne l’était en réalité et elle frissonna. Plus rien ne serait comme avant. Les rires et les chamailleries rendaient ces lieux vivants, maintenant cela ressemblait plus à un cimetière qu’à un espace de travail. Quelques jours à peine, ils étaient tous là, échangeant des plaisanteries comme le font les amis, commentant la liaison du leader et de l’agent Jones, se demandant à quel moment ils officialiseraient leur relation, parce qu’il fallait être aveugle pour ne pas remarquer les regards qu’ils se lançaient, pensant que les autres ne les voyaient pas.
Cette période était finie, il ne leur restait plus que la douleur et de la colère contre un être épris de vengeance. Jack avait perdu deux membres de son équipe et le seul parent qu’il lui restait. Comment faisait-il pour supporter ces épreuves ? Certes, le leader n’était pas responsable des agissements de son cadet, mais la culpabilité le rongeait de l’intérieur et même le soutien de Ianto n’était pas parvenu à apaiser ce sentiment.
Pourtant, le Gallois n’avait pas renoncé et avait été présent à ses côtés, le soutenant lorsqu’il en avait besoin et le forçant à prendre du repos, s’occupant de la maintenance du Hub seul, sans jamais se plaindre ou demander de l’aide. C’était au Capitaine à présent de le soutenir et il se promit de le faire dès que l’agent Jones serait de retour.
Jack se leva quelques minutes après le départ de la jeune femme. Il verrouilla la base, puis se dirigea vers le conduit menant aux niveaux inférieurs. Il devait nourrir les pensionnaires et libérer le ptéranodon, tâches habituellement accomplies par l’agent Jones. Une fois les corvées effectuées, le Capitaine retourna à la zone centrale puis se rendit à la cuisine. Ianto avait prévu leur dîner comme il le faisait chaque soir.
L’immortel se servit une part et alla s’installer sur le canapé. Il picorait dans son assiette tout en consultant les dernières données de la faille. Ce n’est que tard dans la nuit qu’il éteignit l’écran et  se rendit dans la chambre située sous son bureau. Tout était resté en l’état, la veste du Gallois reposait sur le dossier de l’unique chaise ainsi que sa cravate.
Jack caressa le bout de soie, retenant d’autres larmes qui bordaient aux coins de ses paupières. Il devait être fort et ne pas se laisser abattre par la disparition de son amant. Même si cela lui prenait des jours, des semaines, voire des années, il ramènerait son compagnon dans leur espace-temps. C’est sur cette pensée qu’il ferma les yeux, se laissant glisser dans les bras de Morphée.
***
Tosh était soucieuse. L'homme était entré dans le centre alors qu’aucune alarme n’avait décelé sa présence, ni alerté d’une intrusion dans la base secrète. Il devait bien y avoir une explication à ce phénomène pour le moins singulier. L’agent Costello se tordait les mains nerveusement, attirant l’attention de sa collègue.
Et si tout ceci était le résultat de ses activités ?
Le Capitaine ne savait pas qu’elle gardait des artéfacts dans un local sans caméra pour pouvoir les étudier et les démonter sans avoir à rendre de comptes. Pouvait-elle maintenant lui en toucher un mot au risque de s’attirer ses foudres ? Elle devait absolument vérifier ses théories sinon elle risquait de perdre son poste, mais aussi l’accès à des objets d’une grande valeur technologique.
– Tout va bien, Suzie ?
Ladite Suzie, perdue dans ses réflexions, sursauta. Il n’était pas question qu’elle se prive de ces découvertes alors elle se reprit puis se tourna vers la Japonaise, un sourire aux lèvres.
– Oui. Pourquoi cela n’irait-il pas ?
– Tu semblais ailleurs.
– Je réfléchissais… Comment a-t-il fait pour entrer ?
– Je ne sais pas, mais il y a une explication et je vais la trouver, répliqua l’informaticienne en réajustant ses lunettes sur son nez.
Je te fais confiance pour cela. Comment comptes-tu procéder ?
– La base est équipée de détecteurs.
– Aucune alarme ne s’est déclenchée, lui fit remarquer sa collègue.
– Je sais, répliqua Tosh, le système que j’ai installé va rechercher toutes les anomalies présentes dans le flux de la faille, certains pics sont si infimes qu’on ne les remarque pas, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu d’activité. Une brèche a dû se former à un moment ou un autre et je vais la trouver, continua-t-elle en pianotant sur son clavier.
L’agent Costello l’observait, se doutant que la Japonaise finirait par découvrir que quelqu’un faisait des tests non autorisés à l’intérieur de la base. Le leader avait formellement interdit ces pratiques après avoir failli perdre les membres de son équipe lorsqu’une sonde avait explosé dans le laboratoire, répandant dans l’air une substance toxique. L’étau se resserrait autour d’elle, et Suzie avait peu de temps avant d’être démasquée.
Après déduction, la jeune femme avait compris que l’objet qu’elle avait examiné, un peu plus tôt dans la soirée, était un manipulateur de vortex et qu’elle avait ouvert, par inadvertance, un passage entre deux espaces-temps. Comment le dénommé Jones avait été pris dans la perturbation, était l’énigme qu’elle devait résoudre au plus vite. Étant donné les circonstances, pourrait-elle le ramener à son point de départ ? Il fallait absolument qu’elle discute avec le visiteur pour savoir d’où il venait, et le renvoyer chez lui sans que le Capitaine soupçonne son implication dans l’affaire.
Le médecin était soucieux, même s’il n’en laissait rien paraître devant le leader. Ce dernier scrutait le jeune homme qu’il venait d’enfermer, cherchant à comprendre ce qu’il était venu faire dans la base secrète. Après avoir capté les pensées confuses de l’intrus, le Capitaine était troublé par celles qui germaient dans son esprit. Il devait absolument lui parler, en dehors de la présence du docteur Harper, ne souhaitant pas que celui-ci en apprenne plus sur sa personne. Il y avait des informations que les agents ignoraient et cela devait rester ainsi pour leur sécurité.
– Il va falloir vérifier son identité, lâcha Jack.
– Nous ne pourrons pas le garder indéfiniment. C’est un civil…
– Et pourquoi pas ! le coupa le leader. Il a pénétré ici sans autorisation et je suis persuadé qu’il ne nous a pas tout dit.
– Tu veux vraiment l’interroger ?
– C’est ce qui est prévu, mais pas ce soir, il est tard.
– Tu as raison, la nuit porte conseil, demain nous y verrons plus clair dans cette affaire, renchérit le docteur Harper en entraînant son supérieur vers la sortie.
Owen était persuadé que le dirigeant trouverait un moyen de faire parler leur prisonnier. Après tout, ce dernier avait pénétré dans le Hub sécurisé sans déclencher d’alarme. Cela faisait de lui une menace pour les membres de l’équipe. Cependant, il ne pouvait pas laisser le Capitaine utiliser les mêmes méthodes que celles qu’il appliquait aux créatures hostiles qu’il interrogeait. Jones était un humain et par conséquent il avait des droits.
Peut-être était-il pensionnaire d’un asile et qu’il s’en était échappé, pensait Owen en marchant au côté de son supérieur. Ils opéraient dans l’anonymat et la population ignorait que le bâtiment abritait une agence secrète. Révéler leur existence et le but de l’organisation au grand public serait préjudiciable, le docteur Harper en était conscient. Comment l’individu avait-il déjoué tous les faisceaux lumineux de surveillance et coupé l’alarme anti intrusion était une énigme qu’ils se devaient de résoudre pour leur propre sécurité.
Alors qu’ils remontaient à la zone centrale, le leader stoppa brusquement. Cela s’était passé si vite que son subconscient avait enregistré un détail qui ne faisait surface qu’à l’instant.
– Qu’est-ce qui se passe ? demanda Owen.
– N’as-tu pas senti une secousse lorsqu’il est apparu ?
– J’étais à l’infirmerie à autopsier le Hoix, l’excès de nicotine lui a été fatal, lâcha le médecin, ne voyant pas où le Capitaine voulait en venir.
– L’as-tu fouillé ?
– Non. Mais enfin, qu’est-ce qui te prend ?
Le leader n’eut pas le temps de lui répondre que l’alarme de la faille résonnait dans les haut-parleurs. Les deux hommes parcoururent les derniers mètres au pas de course. Suzie était soulagée, cette diversion tombait à point nommé, en espérant que le Capitaine ne requerrait pas son concours pour cette mission. Tosh notait les coordonnées d’activation, attentive aux éléments qui s’inscrivaient sur son écran si bien qu’elle ne remarqua pas le sourire de sa collègue.
– Qu’est-ce qu’on a ? demanda Jack en stoppant près de l’informaticienne.
– Deux signatures dans Bute Park, elles ne bougent pas.
– De nouveaux visiteurs ? interrogea Owen en enfilant son blouson.
– Je n’ai aucune correspondance dans la base de données, répondit-elle.
– OK, je vais prendre ma trousse au cas où !
Le leader le laissa faire, son attention étant portée sur l’image du prisonnier qui était affichée sur l’écran mural. Ce dernier assis sur la couchette, la tête appuyée contre la paroi cimentée ne semblait pas effrayé par ses voisins de cellule. C’était surprenant, parce que les créatures auraient foutu la trouille à toute personne les apercevant, alors que le jeune homme ne montrait aucune émotion quelle qu’elle soit.
– Étrange. D’où vient-il ? Il faut que je l’interroge...
– On y va ?
Jack sortit de ses pensées et se tourna vers le docteur Harper qui tenait en main sa sacoche. L’agent Costello faisait mine d’être plongé dans un dossier, priant pour que son supérieur ne lui demande pas de les accompagner.
– Il va te faut une invitation Suzie, lança-t-il d’une voix forte, faisant sursauter l’interpellée. Tosh, tu verrouilles la base dès que nous serons dehors, ajouta-t-il en se tournant vers la Japonaise.
Les agents obtempérèrent rapidement, conscients que le dirigeant ne tolérait aucune récrimination une fois qu’il avait donné un ordre. Le leader était contrarié et son humeur s’en ressentait, jamais il n’avait été aussi cassant depuis que le docteur Harper le connaissait. Il se demandait ce qui mettait son supérieur dans cet état. Suivant son regard, le médecin comprit alors qui en était responsable. Jones était mal barré si le Capitaine mettait ses menaces à exécution. Owen cherchait un moyen de l’en dissuader, il devait bien exister une solution qui ne mettrait pas le prisonnier en danger.
– On y va !
Les deux membres suivirent le dirigeant et ils entrèrent dans la cabine d’ascenseur alors que la roue de fer se fermait, confinant le Hub. L’immortel resta silencieux durant le trajet les menant vers la surface, troublé par les sentiments que lui inspirait le nouvel arrivant. Si ce dernier disait vrai, il devait venir du futur, parce qu’il n’aurait pas pu oublier ce regard océan où il avait failli, l’espace d’un instant, se perdre avant de capter les pensées confuses de l’individu.
Ce jeune homme prétendait qu’ils étaient amants. Peut-être, que c'était le cas, mais au moment présent, il était un parfait inconnu qui semblait avoir beaucoup d’information sur lui, bien plus que Jack en avait révélé aux membres de son équipe. Certes, le Capitaine leur faisait confiance, il les avait engagés, prenant grand soin de faire une enquête sur leur passé, mais il y avait des éléments du sien qu’il ne souhaitait pas leur communiquer.
Ses réflexions lui donnaient le tournis dans cet espace clos. Il soupira lorsque les portes s’ouvrirent sur un couloir faiblement éclairé. Son silence préoccupait Suzie qui cherchait un moyen d’interroger le dénommé Jones sans que ses collègues soupçonnent son implication dans son arrivée soudaine. Owen, pour une fois, ne fit aucune remarque, comprenant que l’instant était mal choisi. Le leader avait dans le regard une lueur qu’il n’avait jamais vue auparavant et cela ne le rassurait pas. Que comptait-il faire de leur nouveau pensionnaire ?
***
Jack remuait dans son lit en proie à un cauchemar où Ianto le suppliait de lui venir en aide et chaque fois qu’il s’approchait du Gallois, ce dernier disparaissait de son champ de vision. Il ouvrit les yeux brusquement, sortant du même coup de ce rêve effrayant. Son regard parcourut la pièce à la recherche d’une présence. D’étranges images s’étaient immiscées dans son esprit durant son sommeil. Étaient-ce des réminiscences ? Étaient-elles réelles ? Le désespoir prenait-il le pas sur l’angoisse qu’il ressentait depuis l’incident ?
Pourtant, Jack avait la certitude que son compagnon était vivant, coincé quelque part sur la ligne du Temps. Où avait-il atterri ? Était-il effrayé, blessé ? Comment pouvait-il le ramener dans leur réalité sans technologie adéquate ?
L’immortel se leva, enfila un pantalon et un t-shirt avant de rabattre ses bretelles sur ses épaules. Un regard à sa couche le fit soupirer fortement. Ianto était encore là, la veille, blotti dans ses bras, lui déclamant dans sa langue natale des mots dont il ne saisissait pas le sens, mais qui l’apaisaient, lui donnant la force de ne pas abandonner cette lutte sans fin.
Depuis le début de leur collaboration, le Capitaine avait été intrigué par le Gallois. Ce dernier était intervenu dans un combat contre un Weevil, se présentant au dirigeant de Torchwood, une fois la créature maitrisée, puis Ianto avait croisé plusieurs fois son chemin jusqu’au soir où ils avaient capturé un ptérodactyle qui résidait maintenant dans les hauteurs du Hub. C’est cette nuit-là que Jack avait décidé de l’engager, après avoir roulé par terre avec le jeune homme, évitant ainsi de finir écrasé par le reptile volant lors de sa chute.
La réserve du Gallois avait accru son désir de le connaître plus intimement, et il avait fallu bien des mésaventures pour les rapprocher, révélant par la même occasion des secrets enfouis. Jack avait pardonné après un certain temps, conscient que Ianto regrettait ses erreurs de parcours. Ce dernier avait prouvé depuis, à maintes reprises, qu’il était loyal et digne de confiance. Avec lui, l’immortel se sentait vivant, rattaché à cette planète qui l’avait accueilli depuis plus d’un siècle.
Certes, ils avaient des divergences d’opinions, mais ils arrivaient toujours à trouver un compromis qui les satisfaisait, sans que l’un d’eux se sente lésé. Leur relation avait passé plusieurs stades : physique au début, elle s’était transformée en liaison où les sentiments avaient maintenant leur place. Ianto était arrivé à briser cette carapace que l’immortel s’était forgée au fil du temps. Il avait compris sa réticence à s’engager, conscient que Jack avait perdu bien plus d’êtres auxquels il tenait que la plupart des humains.
Tout n’avait pas été simple, loin de là et nombreux avaient été les obstacles qui s’étaient dressés devant eux. L’agent Jones le rendait meilleur homme qu’il n’avait jamais été jusqu’à présent et il était heureux. Le Capitaine savait que son amant était tombé amoureux, son regard étant assez explicite pour qu’il s’en rende compte. Jack l’aimait également, à sa manière, même s’il ne le lui avait pas dit avec des mots. Son existence avait été si longue, que l’immortel attachait peu d’importance aux déclarations d’amour. À cet instant, il regrettait de ne pas lui avoir avoué que son cœur lui appartenait.
Une alarme le fit quitter précipitamment la pièce où il avait passé la nuit. Un coup d’œil à l’écran mural et le leader sut que la faille avait rejeté une créature dans la cité. Le Capitaine écrivit quelques mots sur une feuille de papier et la laissa sur le poste de travail de la Galloise, puis il quitta la base. Peu après son départ, une déchirure apparut dans la zone centrale. La brèche se referma au bout de quelques minutes, cependant elle fut capturée par l’objectif de la caméra qui filmait les lieux en continu. Une demi-heure plus tard, Gwen faisait son entrée dans le Hub.
A suivre…


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 7:11

Pauvre Gallois, il connaît les méthodes du Capitaine et ça ne le rassure pas vraiment ça craint vraiment  Owen essaye quand même de le protéger, il a raison, Ianto est un humain heu  Suzie n'est pas tranquille et c'est bien normal, quand Jack va savoir ce qu'elle a fait, elle risque de le regretter colére 

Notre Capitaine va trouver comment ramener son amant, c'est certain. Peut-être que cette déchirure va le mettre sur la voie interogation 




Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
bleuri59
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Rat
Messages : 6609
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 57
Localisation : LILLE

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 8:56

Je n'aime pas trop l'attitude de Suzie. Elle a fait une connerie, qu'elle assume nom de diou colére  et qu'elle crache le morceau à Jack. Cela aidera tout le monde.

Les deux Jacl vont-ils se retouver sur la même intervention ?

Jack aura-t-il le coeur à "interroger" comme il sait apparemment si bien le faire, Ianto, après avoir perçu ses sentiments ?



Ne cherchez pas à être heureux soyez le


Dernière édition par bleuri59 le Jeu 14 Nov 2013 - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1983-bleuri59
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9898
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 8:57

le capitaine est desespéré. aucun indices, rien!!!
gwen n'est pas insensible à sa peine. j'aime ce côté chez gwen. le fait d'être ampathique j'entends. (je sais pas si ça se dit par ailleurs);

dans l'autre monde et bien voilà suzie fait des sienne évidemment. ianto lui n'est pas confiant. d'un monde à l'autre, ou d'une réalité à l'autre le capitaine reste le capitaine hein?
j'aime également l'attitude d'owen qui se pose un peu en protecteur.

j'espère tout de même que notre gallois préféré ne restera pas trop longtemps coincé dans cette réalité car dans la sienne son capitaine et amant l'attend.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 11:15

J'aime beaucoup la relation entre Jack et Gwen, son soutien est vraiment précieux depuis la disparition de Ianto.
Et de l'autre côté, la situation de Ianto ne s'arrange guère, le capitaine est bien décidé à le faire parler, heureusement Owen semble vouloir protéger leur prisonnier. Et Suzie colére colére fidèle à elle même, je me doutais que cette dernière n'était pas étrangère aux ennuis de Ianto. Je voudrais pas être à sa place quand son implication sera découverte.

  

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9873
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 11:31



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 19:11

J'aime bien pour une fois que Gwen ne soit pas une demi-folle, stupide ou méchante, mais une collaboratrice affectueuse et prête à aider ses amis...
Le Jack de l'autre espace-temps semble bien impitoyable: ce qu'il a lu dans l'esprit de Ianto ne lui suffit pas pour lui faire confiance...
Comment tout cela va-t-il tourner? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13277
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 19:12

Aah enfin une fic où Gwen est fidèle à la Gwen de la série. ça fait du bien bravo 


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 19:40

  effectivement certains personnages sont plus proches de ceux de la série et dans cette histoire il n'y a pas de méchants, juste un malheureux concours de circonstances rire démoniaque  et quelques sueurs froides... rire démoniaque


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
 
Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: