French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13521
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 2 Déc 2013 - 20:36

Pas de cellule pour Suzie et c'est tant mieux, elle peut encore être utile et puis elle aura de quoi s'illustrer encore dans l'avenir, pourquoi priver Torchwood du plus dangereux de ses membres ! dodo    Ne pas interférer sur la ligne du temps, ça c'est primordial.

Tout le monde s'attèle à la tâche, Ianto doit repartir au plus vite.

Dans le présent, Jack est de plus en plus impatient. Et son impatience pourrait le faire agir de façon inconsidérée. Une petite virée forcée dans les rues de Cardiff, de quoi ralentir un peu ses ardeurs. C'est bien mignon de vouloir se précipiter mais il ne sait même pas où se trouve Ianto et il pourrait très bien s'en éloigner encore plus. Ianto lui manque terriblement et plus encore de lui dire ce qu'il a réellement sur le coeur, mais quand même...

Le danger de se perdre serait moins grand si le passé rattrapait le futur et non l'inverse. Il n'y a, à mon sens, pour le moment, que le Torchwood du passé plus à même de ramener Ianto à son époque. Ou bien le passé pourrait aider le présent à trouver le chemin...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 2 Déc 2013 - 22:08



en effet, ne rien changer du passé  de quelque façon que se soit et pour Ianto cela devient compliquer de rester plus longtemps dans le passé et de côtoyer l'immortel alors qu'il a des sentiments pour lui  rire démoniaque.

Le Jack du futur est impatient de retrouver l'homme qu'il aime et est prêt à tout pour le revoir sans penser aux conséquences... heu


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 6:49

Chapitre 9
L’immortel observa les lieux quelques instants. Il n’avait pas vraiment le choix puisqu’ils n’étaient que deux agents et que l’endroit n’allait pas être désert indéfiniment. Bientôt les ouvriers de chantier débarqueraient et il serait plus difficile de localiser la cible avec autant de civils sur le site.
– Ne prend pas de risque inutile.
Les deux membres s’éloignèrent l’un de l’autre, se préparant à intercepter à tout moment le visiteur. La jeune femme qui ne s’était jamais retrouvée seule sur le terrain depuis le drame n’était pas tranquille, mais elle ne pouvait pas laisser la peur dicter sa conduite. Elle pénétra dans un entrepôt et avança lentement, une torche à une main, son arme à l’autre. Dans l’oreillette, elle entendait la voix de l’immortel et elle savait que ce dernier viendrait à son secours en cas de danger.
Jack entra également dans un hangar désaffecté. Après quelques minutes de marche, il sentit une présence et dégaina son arme. La créature avait fait demi-tour et se dirigeait droit vers le Capitaine. Le visiteur ne s’attendant pas à le voir se figea quelques secondes, fixant l’humain avant de se ruer vers lui. Des coups de feu résonnèrent, faisant fuir les rongeurs présents dans le bâtiment.
Gwen qui était à l’écoute stoppa, le cœur battant, puis elle appela le dirigeant, n’obtenant pas de réponse, elle s’élança vers la sortie, priant pour qu’il ne soit rien arrivé à son supérieur. Ce dernier était allongé par terre, sonné, le cadavre de l’alien pesant de tout son poids sur lui. Lors de la chute, sa tête avait cogné durement le sol cimenté. Il était toujours sans connaissance lorsque la Galloise parvint jusqu’à lui.
– Jack !
Son cri s’éleva dans les hauteurs du hangar alors qu’elle s’agenouillait près du leader. Après avoir pris son pouls et constaté qu’il battait toujours, la jeune femme tenta de le débarrasser de la dépouille du visiteur, mais il était trop lourd pour qu’elle arrive à le déplacer à la seule force de ses bras. Fort heureusement, c’est à cet instant que Jack revint à lui.
Après quelques secondes où il reprit ses esprits, le leader aida l’agent Cooper-Williams dans son entreprise. Une fois libéré, il examina attentivement la créature. Son intention n’était pas de la tuer, mais il n’avait pas eu le choix. Le Capitaine passa une main dans ses cheveux, se demandant comment il allait transporter le cadavre jusqu’au 4x4. La masse imposante du visiteur était un problème qu’il n’avait pas envisagé lorsqu’il avait fait feu.
– Ne devrions-nous pas appeler des renforts ?
– Les responsables d’Unit ne doivent pas savoir que Ianto a disparu, ils seraient capables de débarquer au centre et d’investir les lieux.
– Comment allons-nous faire ? Nous n’avons plus de médecin pour l’autopsier.
– Nous allons le transporter jusqu’au véhicule et le ramener au centre.
– Et ensuite ?
– Nous verrons. Pour l’instant, le plus urgent est d’éviter que quelqu’un le voie.
La Galloise ne renchérit pas, consciente du problème qu’ils auraient sur les bras si jamais un témoin débarquait sur les lieux. Les tirs avaient sans doute été entendus et les forces de police n’allaient pas tarder à arriver. Elle aida l’immortel à tirer la créature jusqu’au SUV où elle fut jetée dans le coffre.
Pendant ce temps, à la base, Rhys avait entrepris de ranger les lieux en évitant de toucher aux moniteurs et aux divers appareils posés sur les tables. Il n’avait pas envie de déclencher une alarme alors qu’il était seul au Hub. L’unique commande qu’il avait été autorisé à activer était le système anti intrusion. Cette confiance le mettait en joie, ne se doutant pas que le Capitaine Harkness n’avait pas eu le choix, la base ne pouvant pas rester sans protection alors qu’il était en intervention avec le seul agent restant.
Avant, c’était Tosh qui restait au centre lorsque son concours n’était pas nécessaire. De plus, l’immortel ne désirait pas impliquer le mari de Gwen dans les activités de terrain, persuadé que la jeune femme lui en tiendrait rigueur s’il arrivait quelque chose à son compagnon. Lorsque Rhys avait été blessé lors d’une de leur mission, Jack s’était promis de ne plus le mettre en situation de danger. Il ne voulait pas avoir une autre mort sur la conscience.
***
La soirée était bien entamée lorsque le leader décida de renvoyer les agents Sato et Costello chez elles. Il fallait qu’elles prennent du repos et il désirait rester quelques heures, seul avec le Gallois. Depuis le début de cette affaire, l’immortel souhaitait en apprendre plus sur le jeune homme et il lui restait peu de temps avant que cet incident ne soit oublié.
Ianto avait senti les regards du leader durant la soirée et il savait pertinemment que ce dernier chercherait à lui soutirer des informations, quand bien même le Capitaine n’en aurait aucun souvenir une fois qu’il serait parti. Lorsque les jeunes femmes franchirent le sas et entrèrent dans la cabine d’ascenseur, le Gallois se tourna vers l’immortel. Le sourire affiché sur les lèvres de son vis-à-vis qui approchait fit augmenter les battements de son cœur et rosir ses joues, le rendant plus séduisant aux yeux de Jack.
Le Capitaine pouvait ressentir son émoi rien qu’en analysant les réactions de l’homme en face de lui. Il ne fallait pas être devin pour se rendre compte que Ianto était sensible à son charme. Jusqu’à quel point ? se demandait Jack en stoppant près de l’agent Jones. Ce dernier déglutit incapable de remuer, ne serait-ce qu’un orteil, et lorsque l’immortel rompit le silence, il put reprendre le contrôle de son palpitant.
– Nous pourrions dîner ensemble. Enfin, si tu es d’accord, souffla-t-il.
– Bien sûr, bredouilla Ianto. Il y a, non loin de la place, un traiteur qui reste ouvert tard.
– Je te laisse appeler et je monterai récupérer la commande.
Le Capitaine tourna les talons rapidement, surprenant le jeune homme, qui resta immobile quelques secondes avant de réagir. Il n’avait pas prévu de passer la nuit, seul avec le leader, et espérait que celui-ci garderait ses distances, car il n’était pas certain de pouvoir le repousser de nouveau. Il avait encore le goût du baiser de l’immortel sur les lèvres.
Jack était soulagé que son invité n’ait pas refusé de passer quelques heures avec lui. Il ne pouvait pas laisser passer cette ultime chance et comptait bien profiter de chaque seconde de sa présence sans avoir de témoins. Les réflexions qu’il avait captées lorsque le docteur Harper avait franchi le sas l’avaient fait sourire. Le médecin n’ignorait pas les intentions de son supérieur, ayant remarqué les regards du leader vers le jeune homme.
Néanmoins, l’immortel ne voulait pas mettre mal à l’aise le Gallois en étant trop direct, car il était conscient que ce n’était pas à lui qu’étaient destinées les pensées de l’agent Jones. Jack prit place dans son fauteuil, le visage enfoui dans ses mains. Pourquoi était-ce si compliqué ? Il était déjà sous le charme de cet homme alors qu’il n’était pas censé le connaître.
Ianto l’observait tout en commandant les plats, connaissant les goûts de l’immortel. Son désir de rentrer chez lui était si intense qu’il n’imaginait même pas que cela ne soit pas possible. Le jeune homme n’était pas à sa place à ce moment de l’histoire et plus longtemps il resterait, plus il risquerait d’altérer le cours du temps. Son amant pensait-il à lui en cet instant ? Devait-il lui dire qu’il était retourné dans leur passé et lui révéler des instants dont le Capitaine n’aurait aucun souvenir ?
***
Les deux membres étaient silencieux sur le chemin du retour à la base. Le Capitaine espérait que le module lui permettrait d’ouvrir une brèche et qu’il pourrait la traverser avant que la déchirure se referme. Il n’avait pas encore fait part de ses intentions à la Galloise, même s’il savait que son attitude allait la mettre dans une situation inextricable.
L’immortel ne pouvait pas abandonner son compagnon. Ce dernier avait déjà vécu des drames que d’autres ne connaitraient jamais au cours de leur vie, Jack en était conscient, comme il savait que la grande faucheuse ravirait un jour son amant, mais il espérait que cela serait le plus tard possible.
– Tu crois que Ianto…
Gwen se tut, se rendant compte que son supérieur ne l’écoutait pas. Une larme roula sur sa joue et il l’essuya du revers de sa manche. La jeune femme était peinée de le voir dans cet état, elle-même refoulait les siennes, ne voulant pas attrister plus son équipier. Le destin avait été bien cruel envers eux.
En peu de temps, ils avaient perdu des êtres chers et ils ne pouvaient même pas leur offrir une sépulture décente, seulement un caveau dans une crypte à plusieurs centaines de mètres sous la place Roald Dahl. Malgré les nombreux avantages de ce boulot, ils restaient des anonymes pour la société, agissant dans l’omble sans reconnaissance pour les actes accomplis durant leur service. Le véhicule d’intervention descendit dans le tunnel menant au centre.
– Il va bien, lâcha Jack en garant le SUV.
– Tu le penses vraiment ?
– Oui. Je ne peux pas l’expliquer, mais je sais que Ianto est en vie. Allons retrouver ton mari, il doit s’inquiéter.
– Tu as raison, renchérit-elle en descendant du 4x4.
L’immortel fit de même et se dirigea vers le coffre pour décharger la dépouille. Gwen alla chercher un brancard et aida le Capitaine à y installer la créature. Un drap fut posé sur le cadavre avant que les membres se mettent en route vers la morgue. Quelques minutes plus tard, ils pénétraient dans le Hub après avoir désactivé la protection de la base secrète. Rhys les attendait près du canapé. Il était soulagé, aucune alarme n’avait perturbé la quiétude de l’institut en leur absence.
– Ça a été ? demanda-t-il.
L’immortel se débarrassa de son manteau avant de se rapprocher de l’ordinateur de surveillance de la faille. Rhys croisa le regard de sa compagne et sans qu’elle ait besoin de confirmer ses pensées, il savait que le Capitaine ne s’étendrait pas sur le sujet, ayant d’autres préoccupations en tête. La jeune femme s’approcha de son mari.
– Tu devrais rentrer te changer, tu vas être en retard pour tes livraisons.
– Tu viens avec moi ?
Jack tourna la tête vers le couple ayant entendu leur conversation.
– Allez-y, lâcha-t-il.
– Tu es sûr ?
– Oui, Gwen. Je vais rédiger le rapport d’intervention et informer le commandant d’Unit pour que les soldats viennent récupérer la dépouille.
– D’accord, je reviens très vite.
La Galloise saisit son sac et entraîna son mari vers la sortie. Le leader les regarda franchir la roue de fer avant de se rendre à son bureau. Une fois dans la pièce, il s’installa à son fauteuil et s’attela à relater la mission qui avait conduit au décès du visiteur. L’immortel n’avait jamais croisé une créature comme celle qui reposait à la morgue avant ce jour. Cependant, il ne se pencha pas plus sur ce cas, ayant une autre affaire qui requérait toute son attention. Après avoir envoyé la demande de récupération à l’Unit, Jack quitta son siège et se rendit à l’atelier où étaient stockés les artéfacts non répertoriés.
***
Le Capitaine monta récupérer la commande à l’office de tourisme. Il donna un généreux pourboire au livreur puis il verrouilla le local avant de redescendre au Hub. Le Gallois l’attendait, assis sur le canapé. La proximité du dirigeant le rendait anxieux et il ne savait pas comment se comporter avec l’homme du 51e siècle.
Ce dernier posa les boîtes sur la table basse avant de s’installer en face du jeune homme perdu dans ses pensées. Jack voyait bien qu’il était mal à l’aise, et en ignorait la raison. Ianto releva enfin les yeux et plongea son regard dans celui de son hôte. L’immortel comprit alors ce qui troublait son vis-à-vis, flatté que leur baiser l’ait marqué. Il rompit le silence, fixant le plus jeune qui se tordait les mains.
– Tout va bien ?
– Oui, fit l’agent Jones, cessant son geste.
– Relax, je ne vais pas t’embrasser… si tu ne le désires pas.
Le jeune homme resta sans voix après la remarque du leader, croyant entendre son amant. Le Capitaine lui tendit une petite boîte en carton avant d’en prendre une autre qu’il ouvrit, découvrant le mets commandé. Un léger sourire apparut sur ses lèvres, le Gallois semblait bien connaître ses goûts culinaires.
– Depuis quand êtes-vous ensemble ?
Ianto avala la bouchée qu’il venait de prendre avant de répondre.
– Quelques mois.
– Tu l’aimes ?
–…
– Je ne voulais pas me montrer indiscret, excuse-moi.
– Il n’y a pas de mal.
– Je comprends que tu sois dérouté, je le serais tout autant si j’étais à ta place.
– Tu lui ressembles.
– Normal, c’est moi… à un autre moment, répliqua le Capitaine tout sourire.
– Je le sais.
– Je n’ai plus voyagé dans le temps depuis que je suis à Cardiff, lâcha l’immortel songeur.
– Ça te manque ?
– Quoi ?
– De parcourir l’univers.
– Oui, mais je ne peux pas revenir en arrière. J’ai longtemps attendu que le Docteur revienne sur Terre, mais apparemment il a autre chose de plus urgent à faire, soupira-t-il.
– Tu le reverras, laissa échapper Ianto avant de se mordre la lèvre inférieure.
– Quand ?
– Bientôt. Je ne peux t’en dire plus…
– Et toi ?
– Moi ?
– Quand ferais-je ta connaissance ?
– Je ne préfère pas m’étendre sur le sujet, Monsieur.
Le mot fit sourire le leader, personne ne l’avait appelé ainsi avant ce jour. Son invité se mit à rougir et son envie de l’embrasser se fit plus pressante. Néanmoins, il y renonça, attendant que cela vienne du Gallois, même si, étant donné les circonstances, il avait peu d’espoir de goûter ses lèvres désirables de nouveau. Jack était très attiré par l’agent Jones et il se réjouissait de l’avoir à ses côtés, même si ce n’était que pour quelques heures. Ils continuèrent à discuter, évitant le sujet qui les préoccupait. Il ne fallait pas être voyant pour se rendre compte de la tension entre les deux hommes.
– Que vas-tu faire d’elle ? demanda soudainement Ianto.
– Je ne sais pas. Suzie a sciemment enfreint les règles en manipulant un artéfact sans prendre les précautions nécessaires. Elle aurait dû m’en parler lorsqu’elle a trouvé le module et ne pas agir dans mon dos.
– Le mal est fait, nous ne pouvons pas revenir en arrière.
– Je suppose que dans ton présent, les protocoles de sécurité ont été renforcés pour éviter ce genre d’incidents.
– En effet, mais cela n’a pas empêché l’ouverture d’un vortex.
– Où te trouvais-tu lorsque c’est arrivé ?
– Ici, indiqua le Gallois en désignant l’endroit où il avait été aspiré.
– Tu étais seul ?
– Non. J’allais retrouver… mon Capitaine lorsque la brèche est apparue, je n’ai rien pu faire pour l’éviter.
Jack resta silencieux quelques secondes, captant la détresse du jeune homme. Ce dernier tentait d’enfouir ses pensées, ne voulant pas que l’homme en face de lui apprenne que son jeune frère Gray allait détruire une partie de la cité pour se venger de son aîné et causer la mort de deux membres de l’équipe, deux agents qui comptaient pour eux. Seulement, le Capitaine arriva à capter une information qui lui fit de la peine. Il savait que les hommes et femmes sous son commandement risquaient leur vie à chaque sortie, mais il espérait pouvoir les protéger des aléas de leurs activités.
– Cela fait-il longtemps qu’ils sont morts ?
Ianto fut surpris, pensant avoir caché ses pensées. Comment l’immortel avait-il pu intercepter ce souvenir ?
– J’imagine que ce n’est pas évident de continuer sans eux ?
– Oui. Ils nous manquent.
– Pourrais-je empêcher que cela se produise ?
La question du Capitaine n’étonna pas son vis-à-vis, il se l’était posée depuis son arrivée. Cependant, il ne pouvait pas se permettre d’influer sur le futur quand bien même il souhaitait que ses collègues restent en vie. L’immortel se rendit compte du malaise qui s’était installé entre eux après ses questions. Il s’en voulait de les avoir posés parce que visiblement cela rendait triste son interlocuteur. Il se leva et se rapprocha du Gallois.
– Je suis désolé, lâcha-t-il en prenant place sur le canapé.
– Ce n’est pas de ta faute, tu n’es pas responsable.
Jack vit les larmes rouler sur les joues du jeune homme et il l’enlaça, le sentant trembler dans ses bras.
– Laisse-toi aller, souffla-t-il contre sa tempe.
Les pleurs redoublèrent et le Capitaine le berça doucement. Il ressentait sa détresse comme si elle avait été la sienne. Toute la peine que Ianto avait gardée en lui remontait à la surface et il avait besoin de réconfort. Soutien qu’il aurait eu de son compagnon s’il n’avait pas été éjecté de sa réalité. À cet instant, plus rien ne comptait que la présence rassurante de l’homme du 51e siècle.  Ce dernier avait bien une idée pour apaiser ses tourments, mais comprenait que dans la situation actuelle, il était déplacé de penser au plaisir.
Jack avait déjà vécu des moments de désespoir où les êtres chers étaient emportés par la grande faucheuse et il savait que seul le temps permettrait au Gallois de faire son deuil. Lorsqu’il sentit le corps contre lui se détendre, le leader le relâcha sans pour autant s’éloigner de l’agent Jones. Il ne le pouvait pas après avoir serré le jeune homme contre lui. Ianto releva les yeux embués de larmes vers le Capitaine. Il avait envie de se laisser aller dans les bras de l’immortel, tellement envie que cela lui faisait mal au cœur, seulement ce n’était pas son Jack, celui qui l’enlaçait le matin lorsque ses paupières s’ouvraient sur un nouveau jour et se fermaient le soir, après s'être blotti contre lui.
– Pourtant c’est moi, lâcha le leader, lisant dans ses pensées.
– Je sais, mais je ne peux pas, désolé
– Tu n’as pas à l’être Ianto. Je comprends.
Jack lui adressa un sourire, un de ceux qui le faisaient frissonner, puis il se redressa, tendant une main vers le Gallois.
– Il est temps d’aller dormir. Et avant que l’agent Jones renchérisse, il ajouta : je resterai sage, promis.
– Sage, toi, ce serait une première !
– Tu vas prendre mon lit, je resterai dans le bureau si cela peut te rassurer, sourit son hôte.
– Je…
Le Capitaine l’interrompit, posant un index sur les lèvres galloises dont il redessina les contours lentement, résistant à l’envie de les embrasser.
– Ça ira. Demain, tu retrouveras ta réalité et ton… Jack.
Ianto resta silencieux quelques secondes, observant l’homme en face de lui. L’immortel était celui qui faisait battre son cœur et même si à cet instant, ils n’étaient pas amants, le Gallois ne voulait pas dormir seul. Il savait que son hôte ne le forcerait pas à faire quelque chose contre sa volonté, alors il saisit sa main et l’entraîna vers la passerelle menant aux quartiers du Capitaine.
Arrivé en bas de l’échelle, l’agent Jones prit place sur le bord du lit pour retirer ses chaussures et ses vêtements, se retrouvant en boxer, puis il disparut dans la pièce attenante quelques minutes avant de revenir dans la chambre. Jack n’avait pas bougé, contemplant le jeune homme allongé sur le matelas. Il prit une grande inspiration, éloignant les pensées lubriques qui germaient dans son esprit à la vue du corps musclé.
Si ça avait été un autre, le Capitaine n’aurait pas hésité une seconde à faire grimper au 7e ciel cette tentation ambulante, mais il ne pouvait pas séduire son invité, même s’il en avait très envie. Ianto était fidèle à son compagnon et il respectait son engagement même si cela lui en coûtait. Cette situation était inédite pour l’immortel qui avait l’habitude de prendre son plaisir sans jamais se soucier des conséquences. Il se dirigea vers la salle d’eau pour se rafraîchir avant de rejoindre le jeune homme.
J’ai hâte de te rencontrer Ianto, pensa-t-il en se tournant vers l’agent Jones qui avait déjà rejoint les bras de Morphée.
A suivre…


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7229
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 6:55

Difficile de bien gérer les interventions avec une équipe plus que réduite, d'autant que le Capitaine est très inquiet pour le jeune homme !

L'autre Jack éprouve de plus en plus de difficulté à ne pas succomber à cette gourmandise sur jambes rire démoniaque  et pourtant, il n'a pas le choix, le Gallois résiste du mieux qu'il peut et ce n'est pas simple.

Il est vraiment temps que le module soit activé, ça résoudra tous les problèmes heu 


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10078
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 9:19

Ianto resiste encore et encore à jack et ça :j:aime: 
oui jack est jack à une autre époque mais ce n'est pas le jack de SON époque.

Jack et gwen ramène un alien fraichement tué mais sans médecin légiste... nul doute qu'a ce moment précis owen doit encore plus leur manquer.

d'ailleurs le capitaine intercepte les pensées de ianto et sait donc que malheureusement dans le futur ils ne seront plus là.
Ianto ne peut dire de quoi il retourne à jack car c'est intervenir sur le futur. et puis jack ne se souviendra de rien alors...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9952
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 10:35



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4682
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 19:08

La tentation est de plus en plus forte, mais Ianto résiste, fidèle au Jack qui l'attend de l'autre côté. D'ailleurs il serait grand temps qui le retrouve, plus il reste dans cette époque, plus le Capitaine en apprend sur le futur.

  

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
fleur de lys
Tu as rejoint le monde des muses…..
Tu as rejoint le monde des muses…..
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Tigre
Messages : 1064
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 31
Localisation : bordeaux

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 19:12

 
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 5 Déc 2013 - 21:27

Un joli moment entre les deux futurs amants: difficile pour Ianto de résister mais le Jack qu'il vient de rencontrer n'est pas vraiment son amant! Mais désormais Jack sait ce qui va advenir de Tosh et Owen, quand bien même il ignore la raison... Pourra-t-il les sauver au risque de changer le futur? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13521
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Ven 6 Déc 2013 - 19:22

Succombera, succombera pas, Jack et Ianto marchent sur un fil qui menace de se briser à chaque regard. Difficile pour Jack de résister à celui donc il oubliera tout bientôt. Difficile pour Ianto de faire abstraction de ce Jack pour ne se concentrer que sur son Jack. Le même Jack, le même magnétisme, les mêmes bras réconfortants, les mêmes regards posés sur lui...

Il est temps que Ianto reparte chez lui. La tension est palpable dans le passé mais dans le présent, à d'autres égards, elle l'est tout autant. L'absence est de plus en plus difficile à supporter pour Jack et les missions extérieures sont presque une corvée qu'il expédie au plus vite. L'inquiétude va grandissant et, malheureusement, le lit de ce Jack là est bien vide et froid...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Sam 7 Déc 2013 - 17:34

 voici l'avant dernier chapitre


Chapitre 10
L’alarme du sas se déclencha et Gwen fit son entrée au Hub. Voyant qu’il n’y avait pas âme qui vit dans la zone centrale, elle se dirigea vers la cuisine, et y déposa les sacs de victuailles qu’elle avait en main. Avant de revenir au centre, la jeune femme était passée chez le traiteur et avait pris de quoi manger, pensant qu’ils n’auraient pas le temps de sortir déjeuner sur la baie.
Jack arriva peu après, revenant du local des artéfacts. Il avait fait un peu d’ordre et mis sous clé les objets qu’il jugeait dangereux, notant dans un calepin ceux qu’il voulait examiner lorsque l’agent Jones serait de nouveau parmi eux. Un bruit dans la cuisine lui indiqua que la Galloise était présente et il hâta le pas. Lorsqu’il pénétra dans la pièce, son regard se porta sur le comptoir envahi de sacs en papier.
– Tu as fait les courses ? Je pensais que tu aurais rejoint Rhys pour le déjeuner.
– Pourquoi le ferais-je ? demanda-t-elle étonnée par la remarque du leader.
– Tu devrais profiter de chaque instant avec ton mari.
La jeune femme se tourna vers son chef. Quelque chose dans son attitude la troublait et elle devait en avoir le cœur net.
– Pourquoi ai-je le sentiment que tu veux te débarrasser de moi ?
– Ce n’est pas le cas Gwen, je t’assure, mentit Jack. Je veux juste te protéger.
La jeune femme dévisagea longuement son supérieur, intriguée par son comportement. Il agissait comme s’il voulait l’éloigner de la base. Après quelques instants de réflexion, elle comprit ce qui le poussait à agir ainsi. Son cœur se mit à battre la chamade lorsqu’elle croisa son regard déterminé et elle mit ses poings sur ses hanches toisant l’immortel.
– Il n’en est pas question Jack Harkness ! Je ne vais pas te laisser prendre ce risque, rugit-elle.
Le Capitaine n’était pas surpris par sa réaction. Gwen le connaissait bien , pas aussi bien que Ianto, mais elle savait ce qui motivait sa décision et craignait qu’il ne prenne pas la mesure de ses actes. Elle comprenait qu’il veuille à tout prix retrouver l’agent Jones, mais elle estimait que traverser un vortex sans savoir où il menait était… suicidaire.
– Je ne peux pas l’abandonner, lâcha-t-il. Il compte tellement pour moi… je ne lui ai même pas dit que je l’aime.
– Crois-tu que je ne le sais pas, se radoucit-elle. Il me manque à moi aussi, mais Ianto ne voudrait pas que tu te sacrifies pour lui.
– Qu’en sais-tu ?
L’agent Cooper-Williams prit quelques minutes avant de répondre. Elle savait que son supérieur était dos au mur et qu’il n’avait pas d’autres options, mais l’idée de perdre un autre être cher était impensable pour la jeune femme. Jack avait fait son choix, elle le comprenait, mais ne l’approuvait pas. Il fallait le faire changer d’avis coûte que coûte, même si pour cela, elle devait révéler certains détails que le Capitaine ignorait sur son compagnon.
– Lorsque tu as disparu pendant des mois sans que l’on sache où tu étais, nous avons eu de longues conversations avec Ianto. Il n’est plus l’homme fragile que tu as abandonné sans un mot.
– Je sais, répliqua l’immortel, ne voyant pas où la jeune femme voulait en venir.
– Il a fallu plusieurs semaines pour qu’il reprenne sa vie en main. Nous avions peur qu’il fasse une bêtise et Owen est resté avec lui pour le surveiller.
– Le surveiller, répéta l’immortel surpris. Pourquoi ?
– As-tu la moindre idée de ce qu'il a enduré en ton absence ?
– Ianto n’était pas très bavard lorsque je suis revenu et nous n’en avons jamais discuté.
– Il était anéanti. Tu es parti, sans explications, après l’avoir embrassé devant nous et tu es revenu, comme si tu étais parti la veille !
– Je vous ai donné la raison de mon départ soudain et Ianto a accepté mes excuses.
– Parce qu’il est prêt à tout accepter pour rester à tes côtés…
– Je ne vais pas me justifier sur ma relation avec Ianto, la coupa-t-il.
La Galloise comprit qu’elle avait dépassé les bornes et elle soupira avant de renchérir.
– Désolée. Je ne voulais pas me mêler de ta vie privée.
– C’est moi qui suis désolé. J’aurai dû prendre soin de vous, de Ianto, lui montrer à quel point il m’est indispensable. Je ne pensais pas retomber amoureux et j’ai tout fait pour ne pas m’attacher à lui parce que je ne voulais plus souffrir…
L’immortel quitta la pièce sans en ajouter plus et se dirigea vers la passerelle menant à son bureau. Arrivé devant le panneau, il tourna la tête vers la plateforme centrale, fixant l’endroit où l’agent Jones avait disparu. Allait-il le revoir ou se berçait-il de douces illusions ? Aucun être humain ayant été aspiré par la faille ne savait où il allait atterrir et encore moins comment revenir sans manipulateur de vortex. Gwen l’avait suivi du regard avant de lui emboîter le pas. Elle le rejoignit et lui prit les mains, les serrant dans les siennes.
– Nous allons le retrouver, Jack, et tu pourras lui dire à quel point il compte pour toi.
– Merci.
– Pour quoi ?
– Pour ton soutien. Je ne sais pas ce que je ferais sans vous deux.
– Nous sommes une équipe Jack et nous nous soutenons dans l’adversité. Je sais que ces derniers jours n’ont pas été faciles et qu’il nous faudra du temps pour surmonter la mort de Tosh et d’Owen, finit-elle en lâchant ses mains.
Le Capitaine entra dans la pièce et s’installa sur son fauteuil. Il fixa longuement le module sans dire un mot. Gwen espérait que l’immortel réfléchirait avant d’agir et qu’il ne l’activerait pas en son absence. Sa plus grande peur était de se retrouver seule dans cette immense base secrète, à la merci des militaires d’Unit qui n’attendaient que le quartier général n’ait plus de chef pour investir les lieux et en faire un avant-poste de l’armée britannique.
Jack leva les yeux du boîtier et les posa sur Gwen, écoutant ses pensées comme il ne l’avait jamais fait jusqu’à ce jour. Il savait que la jeune femme était angoissée, il l’était tout autant, mais il devait faire un choix entre ses responsabilités de leader et son amant. Renoncer à Ianto était au-dessus de ses forces, son compagnon comptait pour lui, plus que tout autre être dans l’univers.
– Je ne peux pas l’abandonner, lâcha-t-il dans un souffle.
La Galloise frémit en comprenant que rien ne pourrait détourner l’immortel de son projet. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, pas après tout ce qu’il avait enduré depuis quelques jours. Gwen aurait fait le même choix, si cela avait été Rhys, quand bien même celui-ci était risqué et sans espoir de retour.
– D’accord, soupira-t-elle.
Le Capitaine hocha la tête, tout était dit. Il remerciait le ciel que la jeune femme n’avait pas tenté de le faire changer d’avis, car il comptait sur elle pour contrôler les paramètres et stabiliser le champ magnétique lorsqu’il traverserait le vortex.
– Quand comptes-tu procéder ?
– Dès que j’aurai mis de l’ordre dans mes dossiers. Je vais te transférer tous les codes de sécurité et avertir le commandant d’Unit des changements.
– Pourquoi ? Tu ne comptes pas revenir ?
– C’est une protection, pour qu’ils ne mettent pas la main sur cette base.
– Tu es parti deux mois et le QG est toujours là, fit-elle. Pourquoi, ce serait différent cette fois-ci ? Je garderai le hub jusqu’à votre retour.
– Tu ne peux pas te charger de l’intendance, des Weevils et de la surveillance de la faille.
– Je te rappelle que nous avons déjà assuré en ton absence !
– Je le sais, mais tu n’étais pas seule Gwen. Là, je ne peux pas te laisser cette charge, quand bien même je le voudrais. Tu as un mari, une vie et vous voudrez peut-être fonder une famille.
– Ce n’est pas dans mes projets immédiats. Tu m’imagines avec un bébé !
– Tu serais une mère formidable, sourit-il.
***
Ianto remuait dans son sommeil en proie à un cauchemar où il était piégé dans une boucle temporelle sans espoir de retourner dans sa réalité. Il fut tiré de ce rêve effrayant par la voix du Capitaine qui était allongé à ses côtés. En ouvrant les yeux, le Gallois croisa le regard inquiet de l’immortel et il se redressa.
Le leader fit de même et attendit que le jeune homme prenne la parole. Il avait envie de le serrer dans ses bras pour le rassurer, mais il hésitait, ne voulant pas mettre l’agent Jones dans une situation embarrassante. Il n’eut pas le temps de peser le pour et le contre que son invité se blottit contre lui, tremblant.
– Ça va aller, souffla-t-il, ça va aller, ce n’était qu’un mauvais rêve.
– Ne me laisse pas Jack, s’il te plaît, ne m’abandonne pas.
– Je suis là, Ianto.
– Un jour… tu vas me quitter…
– Je serais fou de faire une chose pareille, jamais je ne pourrai.
– Tu l’as déjà fait, lâcha le plus jeune avant de regretter ses mots.
L’agent Jones sentit le corps contre lui se crisper avant de s’éloigner du sien. Cette confession lui avait échappé et il ne savait pas comment allait réagir l’homme du 51e siècle. Ce dernier prit son visage entre ses mains, l’obligeant à relever les yeux pour croiser son regard. La surprise pouvait se lire dans celui du leader. Que s’était-il passé pour qu’il agisse de la sorte ? L’étonnement fit place au désir d’en savoir davantage sur les raisons qui l’avait poussé à agir de la sorte, néanmoins il ne devait pas troubler plus son invité.
– Je suis désolé. Je n’ai aucune idée de ce que je vais faire dans le futur.
– Je n’aurai pas dû en parler… Peut-on oublier cette conversation ?
Jack resta silencieux quelques instants, scrutant son vis-à-vis. Il était bien placé pour comprendre que le Gallois ne pouvait en révéler plus sur leur relation.
– Bien sûr. Ce n’est pas comme si j’avais le choix.
– Merci.
– De rien. Maintenant, il faut dormir, demain est un grand jour.
Ianto s’allongea de nouveau sur le matelas. Quelques secondes plus tard, il retombait dans les bras de Morphée sous le regard de l’immortel qui resta à le contempler, emplissant sa mémoire de ces instants éphémères. Qui aurait pu penser que le Capitaine Harkness serait tombé sous le charme d’un parfait inconnu ? Pas lui, mais, à cette minute, il l’était assurément.
Quelques heures plus tard, l’alarme du sas réveilla les deux hommes. Jack s’était assoupi au petit matin et il s’étira avant de se tourner vers le Gallois. Ce dernier n’osait pas remuer de peur que l’immortel remarque son embarras. Le moment ne pouvait pas être plus mal choisi. Il referma les yeux, espérant que cela calmerait sa libido.
Jack avait bien remarqué le malaise que son invité dissimulait sous l’unique oreiller. Lui même ne pouvait pas occulter le feu qui prenait naissance dans son bas-ventre à la vision du torse nu finement musclé. Pourtant, il se leva et quitta la couche au plus grand soulagement de l’agent Jones. Son engagement envers le Capitaine était un rempart à son désir, quand bien même il ne tromperait pas son amant s’il se laissait aller dans les bras de l’homme du 51e siècle.
Le bruit du jet d’eau couvrait les sons qui s’élevaient dans la pièce attenante et Ianto en profita pour se satisfaire, confus de pratiquer cette activité dans le lit de son hôte, mais il n’avait pas trop le choix dans le cas présent, ne pouvant pas sortir dans cet état de la chambre du leader. Après quelques caresses, il étouffa un gémissement de sa main libre alors que Jack s’apprêtait à quitter la salle de bains.
Un sourire s’afficha sur ses lèvres lorsqu’il capta les pensées du plus jeune, et tel un gentleman, il fit comme si de rien n’était, se dirigeant vers l’armoire pour prendre des vêtements qu’il enfila très vite sans un regard vers le Gallois.
– Je vais les rejoindre, annonça-t-il. Tu nous retrouves à la cuisine.
– Oui, bredouilla Ianto, avant d’entrer dans la salle d’eau.
Lorsqu’il entendit le bruit de la douche, le leader grimpa les barreaux de l’échelle. Il venait soulever la trappe menant à son bureau quand le médecin entra dans celui-ci. Son regard parcourut les lieux avant de se poser sur son supérieur.
– Tu n’as pas perdu de temps !
– Ce n’est pas ce que tu crois Harper…
– Je ne veux pas de détail Harkness, le coupa-t-il.
Le Capitaine soupira, de toute façon il ne comptait pas en dire plus au médecin. Il se dirigea vers sa table de travail et prit place sur son fauteuil. Owen s’installa en face de lui, un sourire aux lèvres.
– Il ne s’est rien passé.
– Vous êtes adultes, répliqua son vis-à-vis. Vous avez bien le droit de passer du bon temps...
Le docteur Harper se tut en entendant du bruit venant de la chambre. Peu après, le Gallois apparut et le médecin le fixa, retenant un fou rire en voyant l’expression affichée sur le visage de Ianto.
– Bonjour.
– Bonjour, Jones. Assez dormi ?
– Owen ! s’écria son supérieur.
– Quoi ? C’était juste une question.
– Oui, répondit le Gallois.
– Bien. Je sais que tu as hâte de rentrer chez toi.
– En effet, fit le jeune homme en refermant la trappe. Si cela ne vous ennuie pas, je vais préparer le café, continua-t-il en se dirigeant vers la sortie.
Les deux hommes le fixèrent, surpris. L’agent Jones agissait comme s’il était habitué à servir les membres de l’équipe, ce qui n’était pas le cas des personnes présentes. Ils lui emboîtèrent le pas et entrèrent à la cuisine. Ianto s’activait autour de la machine, dosant le nectar qui allait verser dans le filtre avant de mettre l’appareil en marche.
– Tu sembles à l’aise, lâcha le leader.
– Je fais de mon mieux avec cette cafetière, répondit-il en désignant l’objet. C’est une antiquité, ajouta-t-il en se tournant vers le Capitaine.
– En général, nous prenons notre petit déjeuner à l’extérieur. Comme tu as pu le remarquer, cette pièce n’est pas équipée pour la restauration. Parfois, Tosh apporte des viennoiseries et des gobelets de café.
– Je devrai peut-être la prévenir, lâcha le médecin en composant le numéro de sa collègue.
L’agent Jones sourit, se souvenant de l’état de la cuisine à son arrivée à l’institut. Il avait fait des aménagements pour que l’endroit soit fonctionnel et bien agencé permettant ainsi de préparer les boissons chaudes et faire réchauffer les plats commandés chez le traiteur.
– C’est prêt, annonça-t-il en se tournant vers les deux hommes.
Le Gallois versa le nectar dans deux tasses qu’il tendit au médecin et au dirigeant. Ces derniers humèrent l’arôme avant de tremper leurs lèvres dans le breuvage. La surprise se lut dans leurs regards lorsque le liquide atteignit leurs palais. Leurs papilles gustatives étaient à la fête. La boisson était délicieusement corsée.
– Ça, c’est un vrai café ! s’exclama le docteur Harper en tendant sa tasse vide. Je peux en avoir un autre ?
– Moi, aussi, fit Jack.
L’agent Jones les servit à nouveau avant de remplir une tasse pour lui. Il le dégusta en silence, fermant les yeux. L’arrivée des deux femmes le ramena à la réalité. Il prépara deux autres boissons chaudes qu’il posa sur le comptoir, attendant que Tosh et Suzie les rejoignent. Elles avaient pris des viennoiseries à la boulangerie à la demande du médecin et tous purent déguster les pains chauds avec le nectar.
– Bien, maintenant au travail, lança le Capitaine une fois que ses agents eurent fini leur café.
Ils quittèrent la pièce, à l’exception du Gallois qui se mit à laver et ranger les tasses vides. L’immortel posté sur le seuil l’observait, captant ses pensées. S’il avait son mot à dire, Jack l’aurait bien gardé avec lui, mais la place de Ianto n’était pas ici, enfin pas à l’instant présent et il devait faire en sorte de le renvoyer dans sa réalité comme il le lui avait promis.
– Tu n’es pas obligé de nettoyer, lâcha le leader.
– Ça ne me dérange pas.
– Pourrais-tu nous préparer une autre tournée de café ?
– Bien sûr, fit le Gallois.
– Sait-il à quel point il est chanceux ?
La question surprit l’agent Jones et il prit quelques secondes avant de répondre. L’immortel ne bougeait pas, analysant les réactions de son vis-à-vis. Il ne savait pas comment agir par rapport au compagnon de Ianto. Cette situation le troublait, car il était cette personne sans l’être.
– Je pense qu’il… le sait. Je ne peux pas t’en dire plus.
– Bien, lorsque tu seras prêt, rejoins-moi à mon bureau.
Le leader tourna les talons et se dirigea vers la passerelle après avoir fait un signe au médecin qui se rendait à l’infirmerie. Le docteur Harper était pensif, se demandant comment son supérieur allait réussir à renvoyer l’agent Jones dans sa réalité, car, jusqu’à preuve du contraire, personne ne pouvait garantir que les coordonnées soient exactement les mêmes.
Tosh était inquiète, priant pour que ces calculs soient corrects, la plus petite erreur pouvant être fatale au Gallois dans le cas contraire. La Japonaise était ravie de sa présence parmi eux, même si cela n’avait été que pour quelques heures. Suzie était d’un tout autre avis, se demandant si avant de partir Ianto dévoilerait à leur chef ses petites manigances. Lorsqu’elle croisait son regard, l’agent Costello ressentait un grand malaise comme si ce dernier savait ce qu’elle complotait depuis qu’elle avait accès aux artéfacts provenant de la faille.
Le Gallois quitta la cuisine et se rendit dans les quartiers de dirigeant de l’institut. Il avait bien compris les enjeux et s’apprêtait à faire une chose qui était contraire à ses principes, mais il n’y avait pas d’autre alternative. Il pénétra dans le bureau de Jack après avoir toqué au panneau ouvert. L’immortel lui fit signe d’approcher et de prendre place sur la chaise face à la table de travail.
– Le module est prêt à fonctionner. Je ne peux te garantir que la brèche reste ouverte très longtemps alors une fois que le vortex sera stabilisé, tu devras le traverser sans tarder.
– Comment comptes-tu leur administrer le Retcon ?
– Je vais avoir besoin d’eux pour surveiller le flux de la faille pendant la procédure et lorsque tout sera fini, je leur proposerai un café où tu auras préalablement glissé ces pilules, répondit Jack en tendant les cachets au Gallois.
– Owen sait-il que tu les as prises ? s’inquiéta le plus jeune.
– Elles ne viennent pas de l’infirmerie, lâcha le leader.
Ianto fut surpris par la réponse du Capitaine. Ce dernier le fixait, un sourire aux lèvres. L’agent Jones ne savait pas tout de lui comme il l’avait pensé.

A suivre...


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7229
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Sam 7 Déc 2013 - 17:40

Il fallait s'en douter, Gwen connaît bien son Capitaine ! Elle comprend ses motivations, mais ne veut pas qu'il traverse. Jack devrait le savoir, un point fixe est par définition "fixe", il ne peut pas se déplacer sur la ligne du temps au risque de créer un paradoxe colére 

Le réveil des deux hommes est quelque peu... L'immortel est gentleman et s'éclipse pour qu'il se reprenne. Le Retcon dans le café, c'est une bonne idée, surtout que personne ne résiste au nectar de Ianto clin d\'oeil 


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13521
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Sam 7 Déc 2013 - 18:06

Si ces deux là franchissent le vortex en même temps, ils vont se louper ça c'est sûr ! C'est à Ianto de revenir et pas à Jack d'aller le chercher, la situation serait encore plus compliquée. Mais on comprend l'impatience de Jack, il ne peut rester inactif, l'amour de sa vie est loin de lui et plus les heures passent moins il supporte cette situation. Gwen aura beau le mettre en garde et essayer de le ramener à la raison, elle sait que cet homme là et dans cet état d'esprit n'en fera qu'à sa tête.

Ah le café de Ianto ! Un petit miracle gustatif synonyme de partage et de bonne humeur ! Ils auront tous l'occasion d'y goûter à nouveau quand le moment sera venu. Avant cela, il est plus que temps que Ianto retrouve SON capitaine. Il est certain qu'il ne pourrait pas supporter une nuit de plus aux côtés de ce Jack sans craquer...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4682
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Sam 7 Déc 2013 - 18:20

Malgré le danger Jack ne peut pas rester sans rien faire, il voit sûrement cela comme une preuve d'amour, celle qui n'a pas encore donné à Ianto, celle qui remplacera les mots qui ne lui a jamais dit. Les réticences de Gwen sont naturelles, mais elle comprend aussi que le Capitaine a besoin de le faire.
De l'autre côté, tout le monde goûte au bonheur d'avoir Ianto avec eux, à ce fameux café sucette au caramel .

  

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Sam 7 Déc 2013 - 19:09

Ils vont bientôt se retrouver!!! bravo bravo bravo  Suis pas sûre que le Retcon suffise à faire oublier l'arôme du café: on dit que le sens gustatif est l'un des plus prégnant! clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9952
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 8 Déc 2013 - 10:58



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10078
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 8:37

Jack ne peut rester sans rien faire et est prêt à prendre tous les risques.
Gwen essaie bien de l'en dissuader mais c'est peine perdue.

dans l'autre époque le réveil de ianto est... mais le capitaine s'éloigne pour le laisser reprendre ses esprits. Ianto a plus que hâte de retrouver son capitaine et son époque! c'est pour très bientôt.
Quant au retcon dans le café, voilà une idée qui est bonne! :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 13:17

le Gallois a hâte de retrouver son Capitaine et Jack n'en peut plus de cette attente.
 Va-t-il franchir le vortex, malgré les risques encourus? vous le saurez ce soir dans le dernier chapitre   


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 18:19

Chapitre 11

Le Gallois soupira, après tout cela ne le concernait pas. Jack avait bien des secrets dont il n’avait pas connaissance, comme le leader ignorait certains détails le concernant qu’il consignait dans son journal et c’était bien ainsi.

– Combien d’heures allez-vous perdre ?
– Environ 36. Plus serait préjudiciable pour leur équilibre et ils se poseraient des questions. Je saurai quoi leur dire s’ils s’interrogent, continua-t-il en captant les inquiétudes du Gallois.
– C’est sans danger ?
– Oui, rassure-toi. Cette amnésie ne devrait pas causer de dommages sur leur organisme. Je vais les garder au centre le temps de leur perte de connaissance, ensuite ils reprendront leurs activités.
– Et pour Suzie ?
– Je ne vais pas la licencier, même si elle mérite cette sanction, mais il est hors de question de lui laisser l’accès à cette technologie. Je vais enregistrer une note à ce sujet dans mes dossiers personnels.
– Je suppose que tu as tout prévu.
– En effet.

Ianto se sentit soulagé, il ne voulait pas que la drogue entraîne des effets secondaires sur ses collègues. Tout semblait en place et son passage ne serait plus qu’un incident effacé dans la mémoire des agents de Torchwood. Seulement, le Gallois devait être sûr que l’immortel se conformerait au plan. Il ancra son regard à celui du dirigeant.

– Tu vas en prendre également, n’est-ce pas ?

Jack prit quelques secondes avant de répondre. L’idée de rester éveillé l’avait effleuré, mais il y avait renoncé en pensant à toutes les répercussions que cela engendrait sur leur futur. L’avenir ne devait pas être changé, il le savait et même s’il avait hâte de rencontrer l’homme assis en face de lui, il ne pouvait pas prendre le risque de modifier le cours de l’histoire, de leur histoire.

– Oui, mais pas avant d’avoir verrouillé la base et de m’être assuré que la faille est sous surveillance de l’Unit.
– Tu vas laisser des militaires pénétrer dans le centre ?
– Grand dieu, non ! Je peux transférer les commandes sans qu’ils aient accès à cette base. Je l’ai déjà fait lorsque nous étions partis en mission loin de Cardiff.
– Je l’ignorais.
– Normal, tu ne fais pas encore partie de l’équipe.

Ils quittèrent le bureau du Capitaine et Ianto se rendit à la cuisine pour préparer la boisson chaude que le leader proposerait à ses subordonnés lorsque le Gallois serait parti. Les membres de l’équipe étaient rassemblés à la zone centrale, dans l’attente de la manœuvre qui renverrait l’agent Jones dans sa réalité. Ils observaient en silence leur supérieur qui vérifiait les données avant de lancer la procédure, priant pour que leurs efforts soient payants.

Tout avait été minutieusement calculé, mais il y avait tout de même une petite part d’incertitude quant au fonctionnement de l’amplificateur d’onde combiné au bracelet du leader. Jack croisa le regard de Ianto qui revenait de la cuisine. Ce dernier était soulagé de pouvoir retourner auprès de son compagnon. L’immortel captait ses espoirs et il sourit en pensant que bientôt il rencontrerait ce jeune homme sans se douter que la réalité serait très différente de ce qu’il s’imaginait.

– Tu vas pouvoir rentrer chez toi, fit-il en appuyant sur la commande du module.

***
Le Capitaine raccrocha le combiné, satisfait. Il avait la garantie qu’aucun militaire ne pénétrerait dans la base secrète et que l’agent Cooper-Williams avait les pleins pouvoirs. La jeune femme avait accepté sa décision malgré ses craintes bien-fondés. Il était prêt à activer l’amplificateur d’ondes et à franchir la perturbation générée par le champ électromagnétique. Son cœur battait si fort dans sa poitrine qu’il dut s’appuyer quelques secondes contre le dossier de son fauteuil, alarmant Gwen qui venait d’entrer dans le bureau.

– Tout va bien ?
– Oui.
– Je vais surveiller le flux de la faille, lâcha-t-elle.

Elle tourna les talons et allait s’éloigner quand deux mains la saisirent par la taille, la faisant pivoter vers l’immortel. Ce dernier l’enlaça longuement avant de poser un baiser sur son front, déclenchant les larmes de la Galloise.

– Je vais revenir avec Ianto, souffla-t-il.
– Tu as intérêt ! Maugréa-t-elle, se détachant du corps de son supérieur.

Jack lui adressa un sourire chaleureux, puis ils quittèrent la pièce et se dirigèrent vers la zone centrale. Le Capitaine se plaça à l’endroit où son compagnon avait disparu. Après avoir vérifié les données affichées sur son bracelet, il tendit le module droit devant lui, s’apprêtant à actionner la commande d’ouverture lorsqu’une déchirure apparut soudainement devant lui.

L’immortel recula de quelques pas et lut les coordonnées qui s’affichaient sur son bracelet avant que la brèche disparaisse subitement. Il n’en croyait pas ses yeux et était déconcerté par les informations récoltées. Il tourna la tête vers Gwen qui le fixait, stupéfaite, priant pour que cela soit ce qu’elle appelait de ses vœux.

– Tu crois que c’est Ianto qui a activé le vortex ?
– Il n’a pas la technologie pour le faire.
– Qui est-ce alors ?
– Je ne sais pas… mais ça vient du bâtiment.
– Tu plaisantes !
– Le vortex a été activé de cette base…

Jack se tut, son cœur ratant quelques battements. Les données indiquaient clairement que la perturbation lumineuse provenait du centre, ce qui était impossible à moins que le Gallois ait été projeté à un moment précis de leur espace-temps. Comment cela avait-il pu arriver ? Qui en était responsable ? Gwen se rapprocha de son supérieur dont le visage avait pâli brusquement, l’angoissant un peu plus.

Ce dernier était sidéré, comprenant qu’il ne pourrait pas traverser le vortex. Étant donné qu’il était un point fixe sur la ligne du temps, il ne pouvait pas se trouver deux fois dans le même espace-temps, que ce soit dans le passé ou dans le futur. Le Docteur avait été catégorique à ce sujet et il n’était pas dans ses intentions de tenter le diable pour tester la véracité de cette déclaration.

– Tu es sûr que cela vient d’ici ?
– Oui, lâcha-t-il, d’une voix blanche.
***
Le Capitaine pesta lorsque le passage se referma sans qu’il ait eu le temps de stabiliser la brèche. Tous étaient inquiets. Le module n’avait pas grillé et il ne restait plus qu’une tentative avant que l’amplificateur ne cesse de fonctionner. Le leader se tourna vers son second, affolant cette dernière qui ne comprenait pas pourquoi la procédure s’était brusquement arrêtée.

– Tu n’as rien oublié ? la questionna-t-il durement.
– Non, jura-t-elle.

L’agent Sato fut la première à réagir, pensant que le problème venait sans doute de l’intensité de l’onde. Il n’y avait pas de temps à perdre. Elle s’approcha et prit le module des mains du leader.

– Je vais augmenter la puissance, fit-elle.
– Dès que tu es prête, je ferai une nouvelle tentative, lâcha-t-il.

Le docteur Harper se demandait ce qu’il adviendrait du Gallois si leur chef n’arrivait pas à le renvoyer dans sa réalité. Comment Ianto pourrait-il vivre avec eux tout en sachant ce qu’ils avaient déjà vécu depuis qu’il avait été engagé ? L’agent Jones souhaitait rejoindre son équipe et le médecin le comprenait parfaitement, se doutant que le jeune homme avait une histoire avec le leader, il suffisait de les observer pour être certain que leur relation était pas que professionnelle.

La Japonaise se concentrait sur les lignes de programmation qu’elle avait créée dans le but d’intensifier la force du signal d’émission d’onde. Elle était consciente de l’anxiété de leur invité. Ses mains tremblaient tant qu’elle les posa quelques instants sur la table avant de pianoter très vite sur son clavier. Le bruit de la frappe résonnait dans le silence de la base.

Le Capitaine observait l’agent Jones, lisant en lui comme dans un livre ouvert. Il se rendit compte à quel point le jeune homme était affligé, vivant ses dernières minutes en compagnie de membres qui n’étaient plus de ce monde dans sa réalité. Il ne pouvait pas apaiser sa peine au risque d’attiser la curiosité de ses subordonnés.

Son rôle était de les protéger et il avait visiblement failli à sa mission. Ianto avait été évasif, ne le laissant pas entrevoir la cause de la mort des agents, mais l’immortel se doutait que le décès devait être récent, à en juger l’ampleur de la détresse du Gallois.

Dès que l’informaticienne fut prête, elle entra de nouveau le programme dans l’amplificateur et vérifia la stabilité du flux sur l’écran du boîtier pour s’assurer que les ondes seraient contenues dans le champ de gravité avant de tendre le module à son supérieur.

– C’est bon, fit-elle.

Jack lança à nouveau la procédure. Un vortex se matérialisa sous leurs yeux et il resta ouvert au plus grand soulagement des personnes présentes. L’agent Jones était heureux et triste en même temps de quitter les membres de l’équipe. Des larmes apparurent au bord de ses paupières et il les essuya du revers de sa manche déconcertant les hommes et femmes présents.

– Ça va aller ? s’inquiéta la Japonaise en s’approchant du Gallois.
– Bien sûr, bredouilla-t-il.

Tosh posa un baiser sur sa joue, avant de reculer, surprenant le jeune homme qui ne s’y attendait pas. Le médecin se contenta de lui tendre la main, lui souhaitant bon retour chez lui et l’agent Costello lui fit un signe de tête de loin. L’intrus allait rentrer chez lui et elle espérait que le Capitaine ne lui supprimerait pas les accréditations qui lui permettaient de circuler librement dans le hub maintenant que tout allait rentrer dans l’ordre.

Le leader attendait son tour, comprenant que ces ultimes instants étaient importants pour Ianto. Ce dernier avança vers lui et Jack l’enlaça une dernière fois avant de poser un léger baiser sur son front, sous le regard des autres agents.

– À très bientôt, souffla-t-il avant de le relâcher.

Le Gallois avança vers le vortex et allait le traverser lorsque soudainement il fit demi-tour et retourna d’un pas rapide vers le groupe. Les membres de l’équipe étaient intrigués par son comportement, pensant qu’il aurait franchi la brèche avant que celle-ci se referme définitivement. Ianto stoppa devant leader qui le fixait, étonné par son attitude.

– Tu vas…

L’immortel se tut lorsqu’il vit la lueur dans le regard du plus jeune. Son cœur rata quelques battements lorsqu’il capta ses pensées. Le Gallois leva une main, la plaçant sur la nuque du Capitaine, les rapprochant un peu plus alors que sa langue se glissait entre les lèvres entrouvertes du dirigeant pour aller cajoler sa jumelle. Puis Ianto plaça ses bras autour de la taille de l’homme du 51e siècle et se blottit contre lui alors qu’il approfondissait le baiser. Jack ferma les yeux, savourant l’échange buccal initié par l’agent Jones, ignorant totalement les autres membres qui assistaient silencieux au spectacle.

Tosh était étonnée, n’ayant jamais vu son supérieur embrasser un autre homme avant ce jour. À bien y réfléchir, la Japonaise n’avait jamais rencontré une de ses conquêtes. Owen les fixait, un sourire aux lèvres, ses soupçons d’une liaison entre les deux hommes venaient d’être confirmés. Suzie ne savait que penser de la scène dont elle était témoin. Depuis le temps qu’elle le connaissait, jamais Jack n’avait montré cette facette de sa personnalité. L’agent Costello se demandait ce qu’il pouvait cacher d’autre sans se douter que ces instants ne seraient plus présents dans sa mémoire au moment où elle reprendrait connaissance, tout comme ses collègues.

Le baiser prit fin et Ianto plongea son regard dans celui de son vis-à-vis, se perdant quelques secondes dans l’azur qui le contemplait, puis il tourna la tête vers le vortex vérifiant que celui-ci était encore actif avant de reporter son attention sur le Capitaine.

– Va le rejoindre, lâcha-t-il un sourire aux lèvres.

Ianto lui rendit son sourire puis tourna les talons, se dirigeant vers la perturbation lumineuse d’un pas rapide. Il franchit le vortex qui se referma derrière lui. Les membres fixaient l’endroit où avait disparu l’agent Jones soulagé que ce dernier ait pu traverser la brèche avant que les ondes se dissipent. Jack constata que la puissance requise pour maintenir ouvert le passage avait fait griller les composants électroniques de l’amplificateur, le rendant inopérant pour une nouvelle activation. Il posa le boîtier sur une table puis se tourna vers ses subordonnés qui attendaient ses instructions, se demandant comment leur supérieur allait relater l’incident dans son rapport.

– Ianto nous a préparé une tournée de son délicieux café avant de partir, annonça-t-il.
– C’est une délicate intention, fit la Japonaise en réajustant ses lunettes sur son nez.

Les agents se dirigèrent vers la cuisine et chacun prit une tasse du nectar avant de se rendre en salle de conférence pour le déguster. L’immortel en profita pour se rendre au local des artéfacts. Il plaça le module noirci sur une étagère en hauteur, puis il rejoignit son équipe avec sa boisson chaude après avoir verrouillé le centre et transféré l’alerte de la faille au responsable de l’avant poste de l’Unit.

Lorsqu’il entra dans la pièce, les membres étaient sur le point de s’endormir. Le Capitaine s’assura que ses subordonnés ne risquaient pas de chuter durant leur sommeil, avant de prendre place dans son fauteuil. Il entreprit alors d’effacer les bandes de surveillance depuis l’apparition du Gallois jusqu’à son départ. Quand tout fut en ordre, il savoura le nectar, souriant comme un bien heureux. Sa dernière pensée avant de perdre connaissance fut pour l’agent Jones.

***
Gwen et Jack fixaient le vortex qui s’était matérialisé à nouveau dans la zone. Les minutes défilaient et ils commençaient à perdre espoir que le Gallois traverse la brèche. Le Capitaine prenait lui pour ne pas franchir le passage tant il était impatient de retrouver son amant. Quelques minutes plus tard,  une silhouette apparut dans un halo avant que le sol se mette à trembler sous leurs pieds. L’immortel se précipita vers son compagnon qui s’effondra dans ses bras, la puissance de l’onde ayant affecté son centre de gravité.

– Ianto, souffla-t-il contre sa peau, j’ai eu tellement peur de te perdre.
– Jack ?
– Oui, mon ange, tu es en sécurité maintenant.

Un toussotement les fit tourner la tête vers la jeune femme qui se tenait près d’eux. Gwen était heureuse de revoir l’agent Jones sain et sauf. Le leader lui fit un signe de tête et relâcha à contrecœur son amant.

– Je suis si heureuse de te revoir Ianto ! pleura-t-elle en se jetant dans ses bras.

La Galloise l’enlaçait si fort qu’il en perdit le souffle. Le Capitaine les observait, la larme à l’œil, se promettant de ne plus quitter du regard son compagnon. Il avait tant de choses à lui confier, à commencer par lui avouer ses sentiments. Gwen posa un baiser sur la joue de Ianto, puis le libéra de son étreinte. Elle savait que les deux hommes avaient besoin de se retrouver seuls après ces heures d’angoisse. Sans un mot, elle s’éclipsa, laissant l’immortel s’occuper de son amant. Ce dernier ne savait pas s’il devait parler de son expérience. Jack mit fin à ses réflexions en l’attirant vers lui.

– Tu es revenu, c’est la seule chose qui compte à mes yeux.
– Tu veux savoir où j’ai atterri.
– Bien sûr, répondit-il en l’entrainant vers le canapé.

Une fois installé, le Capitaine ouvrit les bras, incitant le Gallois à venir s’y réfugier. Ils restèrent silencieux de longues minutes savourant l’instant présent, puis Ianto releva la tête vers son amant qui le contemplait amoureusement. Jack se pencha vers lui et posa ses lèvres sur les siennes, une main venant se caler sur la joue du plus jeune alors que son partenaire l’enlaçait tendrement. L’immortel faisait durer le baiser, ne voulant pas quitter cette bouche galloise qui lui avait tant manqué. Il continua à l’embrasser jusqu’à ce que l’air dans leurs poumons vienne à manquer, les obligeant à se séparer.

– Lorsque j’ai été aspiré dans le vortex, j’ai bien cru que je ne te reverrais jamais, mais tu es apparu devant moi et je les ai vus… ils étaient vivants…
– Tu es retourné dans le passé ?
– Oui. Ils étaient tous là.  Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, ils ne me reconnaissaient pas.
– Et je suppose que je n’étais pas ravi de te voir débarquer au centre.
– Oh non ! Tu m’as même menacé de ton arme et tu m’as enfermé en cellule.
– Désolé. Pour ma défense…

L’immortel se tut, réalisant ce qu’impliquait le récit de son compagnon. S’il ne se souvenait de rien, cela voulait dire qu’il avait pris volontairement du Retcon, n’envisageant pas un seul instant que l’agent Jones l’aurait drogué à son insu. Le regard du Gallois confirma ses pensées. Il soupira en pensant que tout aurait pu être évité s’il n’avait pas pris la pilule.

– Si tu ne l’avais pas avalée, nous ne serions pas ici, lui fit remarquer le jeune homme.
– Sans doute…
– Il n’y avait pas d’autre solution Jack.
– Je ne savais pas que nous avions ce module au centre, sinon je l’aurai mis à l’abri dans le coffre.
– Tu ignorais que Suzie avait récupéré ce boîtier.
– En effet. Le plus important est que tu es sain et sauf, commença le leader avant de s’interrompre à nouveau

Il savait que son amant l’aimait et il était temps de lui avouer qu’il aimait également. Il prit une grande inspiration puis se lança :

– J’ai toujours été attiré par toi, depuis le premier jour, et j’ai lutté longtemps contre ce sentiment, mais je veux plus me taire, je t’aime Ianto.

Son amant scella sa déclaration par un baiser qui les fit gémir tous les deux. Le Gallois ferma les yeux lorsqu’il sentit les mains de l’immortel se glisser sous sa chemise et caresser la peau doucement, le faisant frissonner. Il était si bien, confiant dans les bras de l’homme qu’il aimait de tout son être et qui nourrissait les mêmes sentiments à son égard. Il avait fallu cet incident pour que Jack se déclare enfin et Ianto pensait qu’il ne pouvait pas être plus comblé qu’en cet instant... il avait tort, la nuit n’était pas finie.

Fin

Merci à celles qui ont laissé un com ou un smileys tout au long de ce délire à la sauce Aragone, ça fait très plaisir.  arigatou  arigatou


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**


Dernière édition par Aragone17 le Lun 9 Déc 2013 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 19:26

Tout est bien qui finit bien!  bravo  bravo  bravo  Un joli épilogue à ce petit délire....  :j:aime:


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13521
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 20:00

Eh bien ! Ianto n'a pas pu partir sans un laisser un souvenir, un court mais intense souvenir à Jack. Un baiser qu'il oubliera malheureusement pour mieux en savourer d'autres dans quelques temps et beaucoup de péripéties...  clin d\'oeil   Jack n'a pas failli à sa promesse, quelques heures à oublier pour ne pas perturber le futur...

Et voilà Ianto bien au chaud, chez lui, dans les bras de celui qui ne savait presque plus respirer sans lui. Trois petits mots bien vite prononcés avant que d'éventuels autres soucis ne se profilent à l'horizon. Des petits mots que ni l'un ni l'autre n'oublieront. Définitivement à croquer ces deux là et totalement complémentaires.

J'ai passé de bons moments de lecture, merci pour cette histoire Aragone.  bravo



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4682
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 20:33

Un baiser qui est très beau  :j:aime:  :j:aime: et qui m'en rappel un autre, dans des circonstances similaires entre les deux Jack, un touchant clin d'oeil.
voilà Ianto a retrouvé les bras de son capitaine et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seul, il a le droit à sa déclaration, à ses mots qu'il souhaite tellement entendre prononcer.

Merci pour cette histoire Aragone  arigatou  arigatou  arigatou et  bravo  bravo  bravo 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 9 Déc 2013 - 20:55

arigatou  merci à vous trois d'avoir suivi cette histoire, j'ai essayé de ne pas trop m'éloigner de la série d'origine, ce qui a été très difficile pour moi, je l'avoue, mais je me suis régalé en l'écrivant   rire démoniaque   et je ne pouvais pas laisser Ianto partir sans partager un dernier baiser avec Jack qui n'est pas encore son Jack.  clin d\'oeil


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7229
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 10 Déc 2013 - 3:58

La tension est montée d'un cran après l'essai raté ! Mais "persévérance" est le second prénom de Tosh ! Second essai transformé  bravo  Cependant, le Gallois ne peut partir sans donner un baiser (on s'en serait douté) à son "futur" compagnon.

Jack s'est enfin déclaré et est bien heureux de retrouver son amant, la nuit risque d'être... mémorable !  sucette au caramel 

Merci Dame Aragone, je me suis régalée  arigatou


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14192
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 10 Déc 2013 - 7:29

arigatou  à toi d'avoir suivi cette histoire  arigatou


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    

Revenir en haut Aller en bas
 
Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: