French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 20:08

Il s'en pose des questions le Jack de la réalité actuelle de Ianto. Mettre mon Ianto en cellule à côté des Weevils, pauvre chou ! chouiner   Pas de ptérodactyle, logique puisque totalement associé à la présence de Ianto. Pas de Janet ?... Pas de Gwen... ET Suzie... La fouineuse Suzie qui ne respecte jamais les ordres et qui met le bordel... Le Torchwood d'avant Ianto !

Mais où est-il vraiment Ianto ? Dans un monde parallèle ? Ou bien a-t-il seulement été transporté dans un passé où il n'a pas encore intégré Torchwood ? Ce serait tellement logique car il y a beaucoup de différences entre le Torchwood d'où il vient et celui où il se trouve actuellement. Peut-il exister deux Jack, deux immortels aussi particuliers que lui dans des mondes différents ? Un Torchwood où, apparemment, l'équipe ignore tout de la particularité de leur leader... Logique... Si je suis mon raisonnement, il y a dans ce monde deux Ianto dont un qui met au point une stratégie payante pour "séduire" le Capitaine...

Ca ne t'ennuie pas que je pense tout haut, hein Aragone ? Y a longtemps que je ne m'étais pas plongée dans du Torchwood et Ca fait du bien... clin d\'oeil 

Bon, je fais peut-être fausse route et j'aurai parlé, euh, écrit pour ne rien dire... comme d'hab quoi ! rire démoniaque 

Un début de réponse peut-être avec cette mystérieuse ouverture...

Moi aussi je suis contente de retrouver Gwen telle qu'elle est dans la série, j'avoue, je l'ai toujours beaucoup aimée...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
ozias
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 1935
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 49
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 20:13

interogation Je suis en train de me demander si Ianto est remonté dans le temps ou s'il est dans une autre réalité et de ce fait....

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2172-ozias
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 14 Nov 2013 - 21:27

rire démoniaque  je vois que ce chapitre amène des  nouvelles questions rire démoniaque 
Catouchka a écrit:
Mais où est-il vraiment Ianto ? Dans un monde parallèle ? Ou bien a-t-il seulement été transporté dans un passé où il n'a pas encore intégré Torchwood ? Ce serait tellement logique car il y a beaucoup de différences entre le Torchwood d'où il vient et celui où il se trouve actuellement. Peut-il exister deux Jack, deux immortels aussi particuliers que lui dans des mondes différents ? Un Torchwood où, apparemment, l'équipe ignore tout de la particularité de leur leader... Logique...

rire démoniaque Tu as la réponse dans ton com :clien:et tu auras d'autres précisions dans les prochains chapitres    comme tu le sais, j'aime bien tourmenter le Gallois et le mettre dans des situations pas possible pour voir comment il va s'en sortir   .

Catouchka a écrit:
Ca ne t'ennuie pas que je pense tout haut, hein Aragone ? Y a longtemps que je ne m'étais pas plongée dans du Torchwood et Ca fait du bien... 

rire démoniaque  Pas du tout, ça m'arrive à moi aussi mais avec toutes mes créatures, c'est parfois un peu difficile rire démoniaque , je suis contente que cette histoire te plaise arigatou 


ozias a écrit:
Je suis en train de me demander si Ianto est remonté dans le temps ou s'il est dans une autre réalité et de ce fait....
rire démoniaque pareil que pour Cat, tu as la réponse dans ton com arigatou merci à vous deux arigatou


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 48
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Ven 15 Nov 2013 - 9:32

Ianto semble avoir été projet dans le passe avant que lui et Gwen n’intègre Torchwood, il se retrouver devant des membre qui ne le connaisse pas, mais surtout devant un leader qui n'est pas de plus amicale surtout envers les étrangers qui rentre dans sa base. Pourtant quelque chose le perturbe, Ianto à des informations que ses collègues non pas et il se demande comme cela peut-il être possible.

Ianto va devoir lui donner des information, mais vue le caractère du leader, je doute que sa se passer sans mal, à moins que du fait de certaines informations, il essai de comprendre le phénomène et qu'il trouve d'où vient le problème.

Pour le moment Ianto et bien mal partit.

Jack et Gwen aussi se font du souci pour le jeune homme, ils ne savent pas où il se trouve et Jack et semble vraiment inquiet pour lui d'ailleurs qui ne le serait pas, Ils ne sont plus que trois, mais Ianto à disparu, Gwen et un soutien pour Jack heureusement qu'elle est là si non le leader serait vraiment mal surtout après la perte de Tosh et Owen.

J'espère qu'ils arriveront vite à le retrouver et sourtout avant que Jack du passer ne face subir un interrogatoire à Ianto, il a des principe bien à lui et Ianto risque vraiment de ne pas être à la noce chouiner

Vivement la suite



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Ven 15 Nov 2013 - 13:12

arigatou merci pour ton com actarus  clin d\'oeil 

Ianto se trouve effectivement dans une situation où il devra faire des choix, ne sachant pas ce que le capitaine lui réserve, pourtant malgré son enfermement, il reste calme et attend de voir comment tout cela va évoluer,  la suite vous donnera plus de réponses rire démoniaque


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 6:44

Chapitre 3
Une fois dans le SUV, le leader démarra sur les chapeaux de roues, donnant quelques frayeurs aux passagers lorsque le 4x4 s’élança dans l’avenue passant très près des autres véhicules stationnés. Le docteur Harper tourna la tête vers le conducteur, espérant le faire ralentir, mais c’était sans compter l’entêtement du Capitaine, qui voulait arriver très vite sur les lieux d’interception avant que les créatures s’évanouissent dans les rues de Cardiff.
Jack était préoccupé, même s’il n’en laissait rien paraître devant ses subordonnés. Que devait-il faire de cet étranger ? Connaissait-il la vérité sur ses origines ? Les autres agents ignoraient tout de sa particularité et l’immortel comptait bien garder le secret, persuadé que les membres de son équipe seraient moins enclins à lui obéir s’ils savaient qu’il venait du 51e siècle et qu’il était plus vieux qu’il ne le paraissait.
À la base, Tosh continuait les investigations, cherchant un indice lui permettant de comprendre comment le jeune homme avait pénétré dans l’édifice sans déclencher d’alarme. Qui était-il et comment en savait-il autant sur eux ? L’informaticienne leva les yeux de son écran et les posa sur celui incrusté dans la paroi murale.
Jones n’avait pas bougé, le regard fixé sur l’objectif qui filmait la cellule. Il ne se faisait pas d’illusions, ayant compris qu’il était dans une situation critique. Tout ce qui s’était passé depuis son arrivée lui indiquait qu’il n’avait pas encore rejoint les rangs de l’agence de Cardiff. Les membres ignoraient tout de lui et le jeune homme ne savait pas en quelle année il avait atterri après avoir traversé un vortex spatio-temporel.
Le Gallois était néanmoins soulagé de se trouver dans un bâtiment qu’il connaissait dans les moindres recoins. Comment allait-il leur prouver qu’il était membre de l’organisation et qu’il venait du futur ? Ianto réfléchissait à ce qu’il dirait au Capitaine Harkness, convaincu que ce dernier pourrait le renvoyer dans son époque avec la technologie qu’il détenait à l’institut.
Tosh, après avoir guidé les agents sur la piste des visiteurs, reporta son attention sur le captif. Ce dernier avait les yeux fermés et elle en profita pour faire un zoom sur son visage, cherchant une correspondance avec ceux enregistrés dans la base de données de leur serveur. Après plusieurs minutes de recherches, la jeune femme tomba sur un dossier confidentiel. Elle essaya de craquer le code d’accès, mais toutes ses tentatives échouèrent, la faisant pester de n’avoir pas réussi à contourner le protocole de sécurité de niveau 5 dont seul le dirigeant avait les accréditations.
Pourtant, cela ne découragea pas l’informaticienne qui poursuivit son investigation, épluchant tous les dossiers qu’elle dénichait sur le réseau. Elle fit craquer ses doigts, poussant un soupir de frustration lorsque le mot confidentiel s’afficha de nouveau à l’écran. Tosh s’appuya sur le dossier de son fauteuil, prenant une grande inspiration avant de quitter son siège et se diriger vers le conduit menant à la zone de détention.
Ianto ouvrit les yeux brusquement et tourna la tête vers l’entrée, entendant le bruit d’une serrure que l’on déverrouille. Le Gallois s’attendait à voir apparaître le Capitaine et il fronça les sourcils en apercevant la silhouette de la Japonaise. Que lui voulait-elle ? L’agent Jones était toujours sous le choc de l’avoir revu alors que quelques jours auparavant, avec le leader, ils avaient transféré sa dépouille à la crypte. La voir, devant lui, était une sensation agréable et sa voix, si douce, lui donnait l’impression qu’il vivait un rêve éveillé.
L’agent Sato scruta le nouvel arrivant minutieusement, Ianto faisait de même, attendant qu’elle prenne la parole. Tant de questions tournaient dans sa tête qu’elle ne savait pas par où commencer. Un faible sourire fleurit sur ses lèvres fines et le Gallois le lui rendit, encourageant l’informaticienne à engager la conversation. Au bout de longues secondes, la jeune femme rompit le silence.
– Tous les détecteurs sont opérationnels, pourtant aucun ne s’est déclenché. Comment avez-vous fait ?
– Je n’en sais rien, lâcha-t-il.
– Vous semblez en savoir beaucoup sur nous et nos activités… êtes-vous un membre d’Unit ?
– Unit, répéta-t-il, surpris, puis il répondit ne pas faire partie de l’organisation londonienne.
– MI5 ? MI6 ?
– Non.
La Japonaise le dévisageait, cherchant un moyen d’avoir des réponses. Elle était intriguée par son interlocuteur. Un autre mot vint s’immiscer dans son esprit. Cela pourrait expliquer l’attitude étrange du jeune homme. Mais dans ce cas, son dossier apparaîtrait forcément dans la base de données de l’institut et ne serait pas classé confidentiel. Tosh rompit à nouveau le silence tout en fixant le prisonnier.
– Torchwood ?
L’agent Sato sut qu’elle avait fait mouche lorsqu’elle vit l’expression sur son visage. Ianto tenta de masquer son trouble. Son intention était de dire la vérité, mais il devait faire attention à ce qu’il révélerait à ces personnes. Les conséquences, même infimes, laissaient place à de nombreuses implications et pouvaient avoir des répercussions sur leur futur.
– Je ne…
L’agent Jones s’interrompit brusquement. Il ne devait pas donner trop de détails tant qu’il ne connaîtrait pas la date. Requérir cette information déclencherait inévitablement d’autres interrogations dont il n’avait pas encore les réponses. À force de côtoyer l’immortel, Ianto avait appris que les actes pouvaient modifier le cours du temps et qu’il pourrait créer un paradoxe s’il n’y prenait pas garde. Les moments qu’il avait vécu en leur compagnie pourraient disparaître d’un simple claquement de doigts et sa vie en serait irrémédiablement bouleversée.
Avait-il envie d’une autre existence ? Une partie de lui voulait passer sous silence Torchwood et tout ce qui en découlait, souhaitait effacer de sa mémoire les créatures qui traversaient la faille et éclipser les années passées au côté de ces hommes et femmes qui luttaient sans cesse contre la menace extraterrestre dans le plus complet anonymat. Cependant, il ne pouvait pas se résoudre à les oublier. Ils faisaient partie de sa vie, leurs visages restaient gravés dans sa mémoire et leurs souvenirs dans son cœur.
– Si vous voulez sortir d’ici, il va falloir vous expliquer. Jack ne vous libérera pas tant qu’il ne saura pas qui vous êtes. C’est dans votre intérêt de parler.
Il sait très bien qui je suis.
L’agent Sato comprit que son vis-à-vis n’en dirait pas plus et qu’elle perdait son temps à essayer de lui tirer les vers du nez. Ianto soupira, quoi qu’il fasse, il ne pourrait pas les sauver. Suzie serait la première à les quitter, puis viendrait le tour de Toshiko et d’Owen. Il ne resterait plus que Gwen et Jack. Ce dernier lui manquait et, à cet instant, il aurait tout donné pour retrouver la chaleur de ses bras au lieu d’être enfermé dans ce cachot humide et froid.
La Japonaise, désappointée par le manque de réaction de l’inconnu, tourna les talons et verrouilla l’accès après avoir quitté les lieux, puis remonta à la zone centrale. En arrivant près de son poste, elle entendit la voix du leader qui l’informait de leur retour à la base avec un nouveau pensionnaire, l’autre leur ayant échappé aux abords de Bute Park. L’agent Sato reprit sa place tout en ayant l'œil sur celui qui était emprisonné, plusieurs mètres plus bas.
***
Gwen traversa la place puis se dirigea vers l’entrée du bureau de l’office de tourisme avec un sac de viennoiseries dans les bras. Elle espérait que l’immortel serait d’attaque pour reprendre les recherches. La Galloise priait pour que le Capitaine ait trouvé une piste, se doutant qu’il avait veillé après son départ. Sa nuit n’avait pas été des plus reposantes, son esprit étant tourmenté par la disparition de son jeune collègue. La jeune femme ne pouvait pas concevoir de perdre à nouveau un être proche, Ianto l’étant devenu depuis leur expédition dans la campagne galloise.
Ils avaient été éprouvés tant de fois, qu’elle ne les comptait plus. Il avait été présent à son mariage, le moment le plus important de sa vie. Ce jour-là, elle avait vu à quel point le jeune homme était attaché au Capitaine, osant même réclamer une danse devant l’assemblée. Jack l’avait alors enlacé comme on le fait avec l’être cher. Gwen avait aperçu dans son regard cette lueur qui en révélait plus que l’immortel lui en avait dit sur sa relation avec l’agent Jones.
Tous les membres savaient que les deux hommes entretenaient une liaison et aucun d’eux n’avait réalisé à quel point ils étaient attachés l’un à l’autre jusqu’à ce fameux soir. Penser que Ianto ne pourrait plus être à leur côté était une épreuve, une de plus dans leur quotidien. Leur vie se résumait-elle ainsi : lutter et voir disparaître leurs proches sans pouvoir ne rien faire pour l’empêcher.
L’alarme du Hub se déclencha lorsque la roue de fer s’écarta, laissant passer la Galloise. Elle leva les yeux vers le bureau du leader et fut surprise de voir celui-ci dans la pénombre alors que le reste de la zone était éclairé. Gwen avança vers son poste de travail et elle vit une feuille de papier posée sur le plan de travail. Après l’avoir lu, elle se rendit à la cuisine pour déposer son sac de victuailles.
Un coup d’œil à la pièce, l’agent Cooper-Williams se rendit compte que rien n’avait bougé depuis la veille, à part l’assiette vide que Jack avait laissée sur le comptoir. Elle rangea le local avant de se tourner vers la machine à café. Une larme roula sur sa joue, elle l’essuya rapidement, ne voulant pas que l’immortel la trouve dans cet état. Ce dernier avait besoin de son soutien et pas de voir une femme éplorée. La Galloise mit en route la bouilloire et se prépara une tasse de thé.
À deux ils ne pouvaient pas repousser les Weevils, ni renvoyer les visiteurs dans leur espace-temps, encore moins se charger de la maintenance du Hub, nourrir les pensionnaires sans parler du chien de garde qui lui collait une peur bleue chaque fois qu’il plongeait vers la base de la tour de verre. Comment faisait Ianto pour accomplir ces tâches tout en restant disponible pour les missions ? Gwen l’ignorait et cela n’avait pas d’importance, seul comptait son retour parmi eux.
Jack avait perdu la trace de la créature qu’il poursuivait à l’intersection de deux artères. Les rues vides au début de sa course étaient maintenant envahies de passants. Le Capitaine ne voulant pas attirer l’attention sur lui avait rangé son arme et regagnait la base secrète d’un pas rapide, se trouvant à quelques blocs de la place Roald Dahl.
Il pénétra dans le bureau de l’office de tourisme quinze minutes plus tard, prenant soin de verrouiller le local derrière lui. Le bâtiment étant fermé au public depuis les évènements qui avaient secoué la cité galloise, le leader ne comptait pas laisser à un civil la charge de protéger leur couverture, alors que la grande faucheuse accompagnait chacun de leurs pas.
***
Jack conduisit lui même la créature en détention, laissant les deux membres de son équipe rejoindre leur poste. Le médecin était soulagé, il n’avait pas eu à distribuer des pilules de Retcon. Les lieux étaient déserts lorsqu’ils avaient appréhendé le visiteur. Ce dernier n’avait pas montré de signes d’agressivité alors que l’humanoïde au teint vert dont la tête chauve couverte de pointes aurait fait fuir toute personne qui aurait croisé sa route.
Quelle était cette espèce ? Le médecin avait interrogé le leader qui n’avait pas pu lui fournir d’éclaircissements à ce sujet. L’agent Costello n’avait pas montré de curiosité pour l’extraterrestre, préoccupée par ce qu’elle avait expérimenté un peu plus tôt dans la soirée. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que ses manigances avaient créé cet imbroglio. Elle devait trouver un moyen de réitérer l’opération pour renvoyer le jeune homme chez lui.
Simple en théorie, mais extrêmement compliqué à réaliser pour Suzie qui ne maitrisait pas la complexité de cette technologie. Pourquoi avait-elle manipulé ce mécanisme ? La curiosité ne fut pas le seul facteur, l’appât du gain y ayant beaucoup contribué dans sa décision. Que ferait le Capitaine s’il savait ce qu’elle trafiquait dans son local ? Il la virerait certainement pour infraction au règlement ! Cette pensée traversa son esprit l’espace d’une seconde alors qu’elle pénétrait dans le Hub.
Le leader entra dans la zone de détention avec la créature et déverrouilla la porte de la cellule contiguë à celle de l’agent Jones. Ce dernier ne bougea pas, attendant que l’immortel vienne le trouver, ce qui fit le dirigeant quelques secondes plus tard. Jack l’observa longuement, cherchant à lire dans son esprit comme il l’avait fait un peu plus tôt. Ianto s’en aperçut et contra l’intrusion comme le lui avait appris l’homme qui se tenait à deux pas de lui.
Était-ce le même ? À cet instant, l’agent Jones ne pouvait le jurer. Son vis-à-vis ressemblait à celui qu’il avait tenu dans ses bras la veille, qu’il avait bercé lorsque les mots n’avaient plus suffi pour atténuer sa détresse. Jack lui manquait terriblement et il avait qu’une envie : le rejoindre et se laisser envahir par ces sensations que seul son amant faisait naitre en lui lorsqu’il lui faisait l’amour. Un soupir s’échappa de ses lèvres entrouvertes et l’étonnement s’afficha sur le visage du chef de l’agence.
Envoûtant fut le mot qui s’immisça dans son esprit d’immortel. Jack avança et posa une main sur la surface vitrée. Ianto ne bougeait pas, attendant un mouvement du Capitaine, tout en ne le quittant pas du regard. Les deux hommes se dévisageaient et aucun d’eux ne baissait les yeux. L’atmosphère était chargée de phéromones du 51e siècle. Un autre que lui aurait perdu toute notion du temps, tout contrôle, seulement le Gallois n’était pas un individu quelconque, il connaissait le leader intimement.
Jack entra dans la cellule après quelques instants d’hésitation et referma la porte derrière lui. Le prisonnier se redressa, attendant la sentence. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque le dirigeant prit place à ses côtés ! Ianto n’osait pas tourner la tête, pourtant il devait réagir avant de se retrouver dans une situation… délicate. Chaque parcelle de sa peau frissonnait en contact avec celle de l’immortel.
Son anxiété grimpa d’un cran lorsqu’il sentit la main du leader effleurer la sienne avant de se poser sur son poignet, le rendant incapable de tout mouvement tant il était troublé par l’attitude de son geôlier. Il ne fut pas le seul décontenancé par le comportement du Capitaine, le médecin manqua de s’étouffer avec la gorgée de bière qu’il venait d’avaler.
– Qu’est-ce qui lui prend ?
– Je ne sais pas, renchérit Tosh, médusée elle aussi par la conduite de leur supérieur.
La seule qui ne manifesta pas son étonnement fut l’agent Costello, même si elle n’en menait pas large étant donné la situation. Qu’allait-elle pouvoir faire si leur chef venait à réaliser que la responsable de cet incident était la femme à qui il avait accordé sa confiance, lui donnant accès à des technologies inconnues de la plupart des mortels ? Qu’allait lui dire le prisonnier ? Pouvait-elle l’empêcher de parler ?
– Je devrai peut-être intervenir, lâcha Owen.
– Crois-tu que ce serait judicieux ? Le Capitaine ne va pas le brutaliser alors qu’il sait que nous sommes à la base.
Le médecin le reconnut, leur chef n’était pas insensible à ce point, bien que parfois ses réactions le surprennent. Le leader avait toujours fait preuve de tolérance envers eux. Grâce à lui, il n’était pas devenu fou après le décès de sa compagne, Tosh ne croupissait plus en prison et Suzie avait accès à des technologies dont seuls les scientifiques de Unit avaient connaissance. Leurs vies avaient pris un sens depuis qu’ils avaient rejoint l’agence de Cardiff.
– Jones a-t-il dit quelque chose après notre départ ?
La Japonaise réajusta ses lunettes sur son nez avant de tourner la tête vers lui. Le docteur Harper la connaissait assez pour savoir qu’elle était passée voir le Gallois dans le but de le pousser à parler avant que le leader s’en charge. Owen fit glisser son fauteuil jusqu’au poste de travail de Tosh, l’incitant à poursuivre.
– Non. Mais je suis presque sûre qu’il fait partie de Torchwood.
– Torchwood, répéta le médecin, stupéfait par la remarque de sa collègue.
– Il en sait trop sur l’agence et sur nous, répliqua-t-elle.
Le cœur de Suzie manqua quelques battements avant de cogner fort dans sa poitrine. La solution était là, à sa portée, et il suffirait qu’elle trouve la bonne fréquence pour que toute cette histoire ne soit plus qu’un mauvais souvenir. Seulement, elle ne pouvait pas agir tant que son supérieur se trouvait près du prisonnier. Ianto allait-il rester enfermé étant donné les circonstances ?
Le Capitaine semblait plus calme depuis qu’il se trouvait dans la cellule avec le jeune homme. Son changement d’attitude était-il le signe que tout irait bien ? Owen remarqua la mine soucieuse de l’agent Costello, mais il avait d’autres préoccupations en tête pour s’attarder sur ce détail. Il reporta son attention sur l’informaticienne.
– À quelle branche de l’organisation appartient-il ?
– Chaque dossier que je trouve en relation avec son nom est classé confidentiel et je ne peux y accéder.
– Étrange, en effet. Jack va bien lui tirer les vers du nez, ajouta-t-il en retournant à son poste de travail. Il ne nous reste plus qu’à attendre.
Le Gallois était troublé par le geste du Capitaine qui n’avait pas dit un mot depuis qu’il lui tenait le poignet. Devait-il entamer la conversation ? Qu’allait-il pouvoir lui dire sans interférer avec la ligne du Temps ? Il ne savait pas quel impact aurait sa présence en ce lieu à cet instant sur leur existence. L’immortel ressentait son trouble et un sourire étira brièvement ses lèvres. Au moins, il n’était pas le seul à être perturbé à en juger les battements rapides du pouls du jeune homme. Ce dernier l’attirait, il ne pouvait pas le nier et cela le déroutait étant habitué à masquer ses sentiments, quelles que soient les circonstances. Jack lâcha l’articulation et se tourna vers le prisonnier.
– Vous connaissez nos noms et pourtant c’est la première fois que je vous voie.
– Je ne sais pas quoi te dire, tout s’est passé si vite…
Ianto se tut, ne voulant pas dévoiler trop sur lui tant qu’il serait enfermé dans cette cellule. Le Capitaine le scrutait tel un félin surveillant sa proie. L’individu le tutoyait naturellement et cela l’intriguait. Pourquoi n’arrivait-il plus à sonder son esprit ? Qui était-il ?
– Savez-vous où nous sommes ?
– Oui.
– Qui vous a renseigné sur nous ?
Le Gallois croisa son regard. L’attitude de Jack avait changé et il était moins agressif dans ses propos. Au point où il en était, il pouvait bien tout lui révéler au risque de rester cloitrer dans ce cachot le restant de sa vie si le leader ne le croyait pas. Ianto n’avait pas de papier d’identité sur lui, ni son badge de l’organisation pour prouver ses dires. Néanmoins, il voulait retrouver son Capitaine, se blottir dans ses bras et oublier cet incident.
– Je fais partie de l’agence.
Jack resta silencieux quelques instants, analysant l’information livrée par son vis-à-vis. Ce dernier n’avait aucune raison de lui mentir et cela voudrait dire qu’il venait d’un futur proche. Le tout était de savoir la date ! Jones ne semblait pas dérouté par la situation à moins qu’il cache bien son jeu. Pouvait-il lui faire confiance ? Que savait-il réellement de lui ?
– Vous êtes membre de mon équipe ?
– Oui.
Jack se leva et fit face au jeune homme. Ce dernier affirmait faire partie des agents sous son commandement. Peut-être serait-ce le cas, cependant, ce moment était pas encore arrivé. L’immortel devait faire en sorte que la présence du Gallois ne bouleverse pas le continuum temps. Le fait qu’il vienne du futur était déjà une singularité qu’il ne pouvait contrôler étant donné qu’il n’avait pas la possibilité d’ouvrir une brèche sans son manipulateur de vortex.
– Que savez-vous exactement ?
– Tout ce que tu ne leur as pas révélé.
Le Capitaine fut désarçonné quelques secondes, ne s’attendant pas à une telle déclaration. Essayait-il de le tester pour en apprendre plus sur lui ou connaissait-il la vérité à son sujet ?
A suivre…


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 6:57

Le Gallois semble résigné et attend la suite. Tosh est fidèle à elle-même, toujours aussi gentille et intuitive heu  Jack est troublé par son prisonnier et par ce qu'il lui a dit. Peut-être que maintenant, il va croire cet homme arrivé de nulle part interogation  Ianto doit être prudent et ne rien révéler qui pourrait modifier son futur ça craint vraiment  Pas simple quand on a un Capitaine attirant près de soi heu


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 48
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 9:12

Ianto est résigné seul et emprisonné, Tosh chercher à avoir des information sur son entré dans le Hub comment lui dire qu'il vient du futur et qu'il ne comprend pas comment il a put arrivé là. La seule responsable étant Suzie colére.

Jack de retour veux avoir des informations sur le jeune homme lui aussi étant trouble par sa présence, mais encore plus quand il rentre dans la cellule avec lui. Malgré le fait qu'il ne le connaît pas, les sentiments qu'il retiras dans le futur son là et quand il lui demande s'il fait partit de son équipe, Jack semble comprendre qui vient du futur. Ce pourrait-il que la solution du problème passer par le passer en l’intervention du leader de ce temps:hein: .

Vivement la suite, je suis impatiente de la lire.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9873
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 11:28



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 11:47

Peu importe les époques, Jack et Ianto sont irrémédiablement attiré l'un par l'autre. Jack commence à comprendre d’où vient le jeune homme, et ils doivent faire attention tous les deux, un mot de trop pourrait compromettre le futur.

  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
bleuri59
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Rat
Messages : 6609
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 57
Localisation : LILLE

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 15:16

Citation :
- Que savez-vous exactement ?
– Tout ce que tu ne leur as pas révélé.
Wouah !! Pour moi c'est l'échange le plus important de la fic.:j:aime: 

J'aime l'électricité qui passe en eux. Jack est sous le charme malgré tous les mystères.




Ne cherchez pas à être heureux soyez le
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1983-bleuri59
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13277
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 18:39

Je comprends pas trop pourquoi il ne leur dit pas tout. interogation 



 




Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 20:23

Beaucoup d'électricité dans l'air entre Jack et le Ianto du futur. Cela semble être une certitude pour Jack, ce jeune homme qui l'intrigue sur bien des points, le fascine aussi fera partie de son futur. Un futur où Jack n'aura quasiment pas de secret pour lui... L'échange entre les deux hommes est fascinant, ils se jaugent, Jack semble essayer de l'apprivoiser, essayer de lire en lui ce que Ianto ne laisse pas filtrer.

Ianto est sur la réserve avec raison. Interférer dans la ligne du temps peu s'avérer dangereux, sa propre rencontre avec Jack et tout ce qui s'est passé ensuite pourrait en être changés.

La meilleure solution, la plus raisonnable pour Ianto serait de ne rien dire à Jack ni aux autres membres de l'équipe. Mais comment faire quand on a devant soi l'homme de sa vie, un homme qu'il ne lui a pas été facile d'apprivoisé et à qui il a tant caché de choses... Même imparfait, le passé ne doit pas être changé... Cela ne va pas être simple...

J'adore :j:aime: :j:aime:   Je ne voudrais pas être à la place de Ianto ! Quel casse tête cela doit être dans sa tête !



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13277
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 20:36

catouchka a écrit:
Interférer dans la ligne du temps peu s'avérer dangereux, sa propre rencontre avec Jack et tout ce qui s'est passé ensuite pourrait en être changés.

Mais ça c'est en toute logique déjà changé, vu que quand ils "rattraperont le temps" et que sera venue l'heure de la rencontre avec Ianto, ils sauront qu'ils l'ont déjà rencontré, donc leur comportement sera déjà modifié par rapport à la rencontre initiale. reflechir 



Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 20:42

Yseult a écrit:
catouchka a écrit:
Interférer dans la ligne du temps peu s'avérer dangereux, sa propre rencontre avec Jack et tout ce qui s'est passé ensuite pourrait en être changés.

Mais ça c'est en toute logique déjà changé, vu que quand ils "rattraperont le temps" et que sera venue l'heure de la rencontre avec Ianto, ils sauront qu'ils l'ont déjà rencontré, donc leur comportement sera déjà modifié par rapport à la rencontre initiale. reflechir 

rire démoniaque  Ben oui, j'y ai pensé aussi et je suis d'accord avec toi, j'te le dis moi, un vrai casse tête ce truc !



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13277
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 20:46

catouchka a écrit:
Yseult a écrit:
catouchka a écrit:
Interférer dans la ligne du temps peu s'avérer dangereux, sa propre rencontre avec Jack et tout ce qui s'est passé ensuite pourrait en être changés.

Mais ça c'est en toute logique déjà changé, vu que quand ils "rattraperont le temps" et que sera venue l'heure de la rencontre avec Ianto, ils sauront qu'ils l'ont déjà rencontré, donc leur comportement sera déjà modifié par rapport à la rencontre initiale. reflechir 

rire démoniaque  Ben oui, j'y ai pensé aussi et je suis d'accord avec toi, j'te le dis moi, un vrai casse tête ce truc !

Comme Marty McFly, cette fic va me faire tourner bourrique rire démoniaque 


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 20:50

rire démoniaque qui vous dit qu'ils vont s'en souvenir  rire démoniaque   nous sommes dans l'univers de  Torchwood, il existe bien des moyens pour faire oublier quelque chose ou quelqu'un   sadique


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 21:03

Yseult a écrit:
catouchka a écrit:
Yseult a écrit:
catouchka a écrit:
Interférer dans la ligne du temps peu s'avérer dangereux, sa propre rencontre avec Jack et tout ce qui s'est passé ensuite pourrait en être changés.

Mais ça c'est en toute logique déjà changé, vu que quand ils "rattraperont le temps" et que sera venue l'heure de la rencontre avec Ianto, ils sauront qu'ils l'ont déjà rencontré, donc leur comportement sera déjà modifié par rapport à la rencontre initiale. reflechir 

rire démoniaque  Ben oui, j'y ai pensé aussi et je suis d'accord avec toi, j'te le dis moi, un vrai casse tête ce truc !
Comme Marty McFly, cette fic va me faire tourner bourrique rire démoniaque 
rire démoniaque  Arrête, ça me donne envie de regarder le film !

Aragone17 a écrit:
rire démoniaque qui vous dit qu'ils vont s'en souvenir  rire démoniaque   nous sommes dans l'univers de  Torchwood, il existe bien des moyens pour faire oublier quelque chose ou quelqu'un   sadique
rire démoniaque  Ca aussi j'y ai pensé ! Ouh la la !



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13277
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 21:06

Justement s'ils peuvent tout oublier, raison de plus pour qu'il crache le morceau, le temps de régler le bazar et puis "Pouf" ils oublient , cqfd! rire démoniaque 


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 18 Nov 2013 - 22:15

Décidément il y a toujours une chieuse dans les pattes du capitaine! D'habitude c'est Gwen, là c'est cette Suzy... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque  On dirait que l'immortel commence à accorder une parcelle de confiance à son étrange visiteur... Compte-tenu de sa particularité, il est le plus à même de comprendre et accepter d'où vient son visiteur. Reste que le Jack de l'univers alternatif est en train de se laisser dépérir et qu'il faut lui renvoyer son Gallois au plus vite. clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 20 Nov 2013 - 13:23

rire démoniaque en effet, cette fois-ci c'est Suzie, faut dire aussi qu'elle a de quoi irriter   clin d\'oeil. Merci pour ton com dame Cissy arigatou.


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
prue
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Cochon
Messages : 1459
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 20 Nov 2013 - 13:39

Magnifique chapitre bravo bravo :j:aime: 
   


Reste zen, reste toi même et tout ira bien Keyann
C'est comme la force de gravité. Toute votre vie bascule. Et soudain ce n'est plus la terre qui vous retient. Vous seriez près à tout pour être celui qu'il lui faut. Un ami, un frère, un protecteur. Twilight
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3636-prue
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 20 Nov 2013 - 18:18

arigatou merci pour ton com Prue, la suite demain rire démoniaque


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 7:45

Chapitre 4
– De quoi parlez-vous ?
– De ta particularité, et nous savons tous les deux que Jack Harkness n’est pas ton véritable nom.
–…
– Je ne leur dirais rien, reprit Ianto. Je sais l’importance de garder un tel secret et l’impact que cela aura sur eux. Je veux juste rentrer chez moi auprès de mon Capitaine.
Jack ne releva pas le dernier commentaire. Il réalisait que l’individu était plus proche de lui qu’il ne le soupçonnait. Il avait en face de lui son futur amant. Le terme le fit sourire parce qu’il trouvait son vis-à-vis très attirant. Imaginer qu’il le verrait bientôt sans ces couches de vêtement réveillait des envies qu’il n’avait pas éprouvées depuis un certain temps.
Son sourire n’échappa pas au regard de Ianto qui déglutit avant de baisser les yeux vers le sol. Il ne manquerait plus que ce Capitaine s’éprenne de lui ! L’agent Jones ne savait pas comment se tirer de cette situation parce que techniquement l’immortel était le même que celui qu’il avait quitté quelques heures auparavant.
– Je ne peux pas vous laisser circuler librement hors du centre.
Le Gallois releva la tête. Le ton de sa voix lui rappelait l’homme qu’il aimait. Ianto comprenait la décision du dirigeant. À sa place, il aurait agi pareillement étant donné les circonstances. Les autres membres ne le connaissaient pas encore et leurs vies pourraient être modifiées par le simple fait qu’il soit à leur côté à ce moment de leur existence. Avant de rejoindre cette unité, les membres avaient vécu des aventures dont il ne faisait pas partie.
L’agent Jones ne souhaitait pas rester plus longtemps dans ce lieu si familier, il voulait retrouver son univers et les personnes qui tenaient à lui. Le jeune homme se doutait bien que ces derniers devaient être anéantis par sa brusque disparition. Si seulement il pouvait les contacter, ensemble ils seraient à même de trouver un moyen d’inverser le processus, mais cela impliquerait que l’immortel se retrouve à deux endroits en même temps. Serait-ce possible alors qu’il était un point fixe sur la ligne du Temps ?
Ianto soupira, réalisant qu’il ne disposait pas de systèmes de communication pouvant traverser l’espace-temps. Et quand bien même il en aurait un en sa possession, il n’aurait su le faire fonctionner, ne maîtrisant pas la technologie du 51e siècle. Jack capta sa dernière pensée, son vis-à-vis ayant baissé la garde quelques secondes. Il comprenait la détresse du jeune homme qui devait se sentir bien seul loin des siens. Comment résister à cette tentation ambulante ? Tout en lui donnait envie de le protéger. Son regard s’attarda sur le prisonnier qui n’en était plus un maintenant.
– Je n’ai pas le matériel…
Le Capitaine s’interrompit en voyant l’expression du prisonnier. La déception se lisait dans ses yeux et il s’accroupit devant lui, posant ses mains sur les siennes. Ce contact les fit frissonner tous les deux et une douce chaleur se répandit dans leurs corps. Les paumes du leader se déplacèrent et effleurèrent ses joues tendrement. Ce simple geste suffit à rassurer le plus jeune que tout n’était pas perdu.
– Je vais trouver une solution, souffla l’immortel.
À la zone centrale, les trois membres restèrent bouche bée devant l’écran. Ils se regardèrent étonnés par le comportement de leur supérieur. Le docteur Harper ne savait pas quoi penser de la scène à laquelle ils avaient assisté. Jamais le Capitaine n’avait agi ainsi auparavant. Que lui avait dit le Gallois ? Suzie était ennuyée, les chances d’approcher le jeune homme venaient de diminuer. Comment allait-elle faire pour le renvoyer chez lui ? Jack ne mettrait pas longtemps à comprendre que le vortex avait été activé depuis la base secrète.
L’agent Costello quitta la zone et se dirigea vers son local. Elle ne vit pas que sa collègue l’observait. Tosh la trouvait étrange depuis l’arrivée de Jones. L’informaticienne ne savait pas alors à quel point cette dernière s’était mise dans le pétrin. Après avoir verrouillé la pièce, Suzie saisit le boîtier, tentant de l’activer de nouveau, pour comprendre son fonctionnement. Une autre déchirure apparut, moins importante que la précédente, avant que les circuits électroniques grillent, rendant l’appareil totalement inopérant.
***
L’alarme du sas fit sortir l’agent Cooper-Williams de la cuisine. Elle vit la mine défaite de Jack et elle avança vers lui. Ce dernier lui adressa un faible sourire que la jeune femme lui rendit avant de se blottir dans ses bras. L’immortel l’enlaça. Il n’y avait aucune ambigüité dans son geste, ils étaient amis. Il savait que son seul désir était de l’aider à ramener le plus jeune parmi eux. Au bout de quelques minutes, Gwen le relâcha, lui permettant d’ôter son manteau.
– C’était quoi cette fois ?
– Je n’ai pas réussi à l’identifier.
La jeune femme se dirigea vers son poste de travail. Elle pianota sur son clavier quelques secondes avant d’ouvrir le système de surveillance de faille spatio-temporelle. Des pics s’affichèrent à l’écran. Le Capitaine se rapprocha, examinant les données qui défilaient devant leurs yeux.
– À quel moment l’alerte s’est-elle déclenchée ?
Jack examina le compteur avant de lui répondre, ayant repéré une anomalie dans le flux. Il fronça les sourcils, inquiétant Gwen qui attendait sa réponse. Les informations enregistrées indiquaient sans l’ombre d’un doute qu’un nouveau vortex s’était matérialisé à l’intérieur de l’édifice. Comment cela avait-il pu arriver ? Le leader était stupéfait que ce phénomène se soit reproduit alors qu’il était impossible de créer de passage entre deux espaces-temps sans la technologie adéquate.
– Que se passe-t-il ?
– Bon sang ! pesta l’immortel.
– Quoi ?
– Un autre vortex s’est ouvert !
– Quoi ! Quand ? Où ?
– Ici, lorsque je suis sorti, lâcha le Capitaine. Je l’ai manqué…
Gwen blêmit, comprenant que les chances de récupérer l’agent Jones venaient de diminuer. Elle jeta un regard inquiet à son supérieur qui se fustigeait intérieurement d’être parti en mission alors qu’il était seul à l’institut. Après quelques secondes de réflexion, le leader ouvrit le canal de surveillance du Hub et fit défiler les séquences, fixant attentivement l’écran. Au bout d’un moment, il fit un arrêt sur image et porta une main à sa bouche, assistant impuissant à l’apparition d’une brèche dans la pièce dans laquelle ils se tenaient. Le vortex était resté actif quelques instants, mais rien n’en était sorti.
– Comment est-ce possible ?
– Il a été activé, lâcha Jack d’une voix blanche. Ce n’est pas une anomalie temporelle.
– Crois-tu que Hart soit de retour ?
– Non. Il sait que je ne veux pas de lui ici et il n’est pas assez fou pour tenter de pénétrer à nouveau dans la base…
– Qu’en sais-tu ? le coupa la jeune femme. À cause de lui, nous avons perdu Tosh et Owen, s’il n’était pas venu, rien ne serait arrivé ! s’emporta-t-elle.
– Il n’aurait pas enlevé Ianto, pas après ce qui s’est passé. John a bien des défauts, je te l’accorde, mais il ne ferait pas l’erreur de s’en prendre à l’un de vous, maintenant qu’il sait que je suis immortel.
– En es-tu persuadé ?
Le Capitaine soupira. Qui essayait-il de convaincre ? Le retour de Hart avait eu des répercutions sur sa relation avec le Gallois. Ce dernier n’avait rien dit lorsqu’il avait appris que l’ancien agent du temps avait partagé la vie de son amant durant cinq longues années, même s’il en avait été très affecté. Ianto craignait qu’il le quitte pour un autre, l’immortel l’avait compris lorsque John avait réapparu, et il n’avait rien fait pour le rassurer. Il y avait tant de choses que Jack n’avait pas révélées à son compagnon, tant de secrets encore enfouis que le jeune homme ne soupçonnait pas. Pouvait-il lui livrer cette partie de sa vie dont il n’était pas particulièrement fier ?
– Jack ?
– Si John était revenu, il se serait manifesté.
– Comment allons-nous récupérer Ianto ? Nous ne pouvons pas l’abandonner.
– Je ne sais pas Gwen, mais je ne vais pas renoncer.
La Galloise retint ses larmes, elle savait que l’immortel était très inquiet et qu’il tentait de garder son sang-froid. Ses mains étaient si serrées que les phalanges étaient blanches. Elle cherchait un moyen de l’aider, mais ne savait pas comment procéder. Tout cela la dépassait, Tosh était le génie informatique et maîtrisait tout ce qui concernait la faille et ses anomalies et à cet instant, la Japonaise lui manquait, tout comme Owen qui aurait su quoi dire au Capitaine. L’agent Cooper-Williams enviait leur relation, n’ayant pas les mêmes rapports avec le leader.
– Ils te manquent ?
Jack tourna la tête vers la jeune femme, troublé par sa question.
– Cela n’aurait pas dû arriver. Si j’avais su ce que Gray prévoyait, j’aurais pu l’empêcher.
– Tu ne pouvais rien faire, il t’avait piégé.
L’immortel ne renchérit pas, quoi qu’il dise ou fasse ne changerait pas le cours du temps. Il avait failli et avait perdu deux membres de son équipe. Il était hors de question qu’il en perdre un autre.
– Tu l’aimes ?
Une larme roula sur la joue de Jack. Il était de nouveau amoureux après de longues années de solitude et bien qu’il ne l’ait pas avoué à son jeune amant, il n’envisageait pas de vivre sans lui, pas après tout ce qu’ils avaient dû surmonter pour être ensemble. Gwen n’avait pas réfléchi à l’impact de ses mots. Pourtant, elle savait à quel point son supérieur était affecté par la disparition de l’agent Jones.
– Désolée.
– Tu n’as pas à l’être. Je ne lui ai pas dit.
– Ianto sait que tu tiens à lui.
***
– Que vas-tu leur dire ?
– Je ne sais pas, lâcha le Capitaine. C’est une situation inédite pour eux.
– Ils vont bien se douter de quelque chose.
Jack leva les yeux vers l’objectif qui filmait la cellule, réalisant que ses faits et gestes avaient été enregistrés par la caméra. Garder enfermé le Gallois n’était plus nécessaire, il en convenait, mais il devait trouver une explication plausible pour les membres de son équipe. Les connaissant, l’immortel se doutait que les hommes et femmes sous son commandement auraient des questions et qu’il devrait livrer certaines informations pour les contenter. Pourtant, un détail l’intriguait et il n’arrivait pas à comprendre comment la brèche était apparue, étant donné que lui seul disposait d’un manipulateur de vortex et ce dernier n’était plus fonctionnel depuis qu’il se trouvait à Cardiff.
Owen remarqua l’absence soudaine de l’agent Costello et il interrogea du regard sa collègue. Cette dernière haussa les épaules, le comportement de Suzie étant le cadet de ses soucis à l’instant présent. Tosh était plus intriguée par celui du Capitaine.
– Crois-tu que Jack va le garder enfermé ?
– Je ne pense pas, fit le médecin en reportant son attention sur l’écran mural.
– D’où peut-il venir selon toi ?
– Aucune idée, mais je suppose que nous le saurons bientôt.
Le Capitaine déverrouilla la porte et sortit de la cellule, laissant le panneau ouvert. Ianto lui emboîta le pas, soulagé de quitter le cachot humide. Il suivit le leader lorsque celui-ci se dirigea vers le couloir menant à la surface. Ils restèrent silencieux durant le parcours les rapprochant des autres agents. L’immortel ralentit le pas, pensant à ce qu’il dirait à son équipe. Comment allait-il leur présenter le Gallois ? Devait-il leur dire la vérité à son sujet au risque de bouleverser le cours du Temps ? Pourquoi Ianto avait-il atterri dans la base ? Quelle expérience faisaient-ils ?
Jack était persuadé que son futur lui n’aurait jamais mis en danger un de ses subordonnés en lui faisant traverser une brèche. Il stoppa à quelques mètres de la base de la tour de verre et se tourna vers le jeune homme.
– À quoi pensiez-vous en ouvrant un vortex à l’intérieur de la base ?
– Ce n’est pas nous ! Il est apparu subitement et je n’ai pas…
Ianto fut interrompu par l’alarme. Cette sirène faisait un vacarme d’enfer, résonnant dans les longs couloirs du centre. Le Capitaine l’observait, détaillant la réaction de son vis-à-vis. S’ils n’avaient pas ouvert la brèche, qui en était responsable ? Le leader ne se doutait pas que l’un de ses agents jouait avec des objets récupérés de la faille. À sa connaissance, il n’y avait pas d’autre manipulateur de vortex que le sien à l’institut. Le mystère restait entier.
– Suis-moi.
Ianto longea la passerelle à la suite du leader. Les autres agents les observaient. Ils étaient curieux de connaître les raisons du comportement de leur supérieur. Comment avait-il pu changer d’avis en quelques minutes alors qu’il était décidé à garder le Gallois emprisonné dans une cellule pour la nuit. Que lui avait déclaré ce dernier pour bénéficier d’un traitement de faveur ?
– Qu’est-ce qu’on a ? demanda le leader en se postant près de l’informaticienne.
Tosh fixait les données qui s’affichaient à l’écran, mais son esprit était ailleurs, analysant les informations qu’elle avait en sa possession. Le Gallois ne montrait aucun signe d’inquiétude alors qu’il se trouvait dans une base sous terre avec des agents qui luttaient contre la menace extraterrestre. Il connaissait leurs prénoms et visiblement il était proche de leur supérieur.
Proche à quel point ?
Le Capitaine pressa son épaule doucement, sortant la Japonaise de ses réflexions qu’il percevait parfaitement. Jack ne voulait pas s’immiscer dans leurs pensées, cependant il arrivait à capter quelques bribes çà et là. Il savait que ses agents étaient désireux d’en savoir plus sur le nouveau venu. Soudain, il tourna la tête vers son second qui approchait du groupe.
Suzie croisa le regard sombre du Capitaine. Le connaissant, elle savait que le dirigeant allait trouver l’objet qui avait provoqué l’incident et fait apparaître le dénommé Jones à l’intérieur de la base. Le Gallois la fixait également. Il ne pouvait pas révéler aux autres membres ce qu’il avait appris sur l’agent Costello, mais Ianto était persuadé que cette dernière était impliquée.
Comment avait-elle fait ? Pouvait-elle le renvoyer chez lui ? Il reporta son attention sur l’immortel. Un soupir s’échappa de ses lèvres bien malgré lui en contemplant l’homme du 51e siècle. Il était troublé même en sachant que ce n’était pas celui qui partageait son lit depuis quelques semaines. Owen scruta le jeune homme attentivement, persuadé que le leader était l’objet de ses pensées.
Comment Jack arrivait-il à cet exploit ? Souvent, les femmes se détournaient sur son passage, ainsi que quelques hommes. Il est vrai que le dirigeant était séduisant et jouait souvent de son charme pour récolter une information ou détourner l’attention de son interlocuteur, mais là c’était différent. Les regards entre eux laissaient sous-entendre qu’il y avait bien plus qu’une simple attraction physique.
– Trois Weevils, lâcha Tosh. Ils sont sortis de la bouche d’égout à l’entrée de Bute Street et se dirigent vers le parc. À cette heure-ci, il n’y a pratiquement personne, ajouta-t-elle en relevant les yeux vers son supérieur.
– Bien, nous allons les intercepter avant qu’ils ne décident de parcourir les allées et effraient les promeneurs qui s’y trouveraient, annonça le Capitaine.
Le médecin avança et prit place près du leader. Il voulait savoir ce que Jack avait décidé pour l’intrus qui n’en était plus vraiment un.
– Que fait-on de Jones ?
– Il vient avec nous, à trois cela ira plus vite, répliqua Jack d’un ton ferme, étouffant toute réclamation de ses subordonnés.
Le docteur Harper ne renchérit pas, même s’il n’était pas d’accord avec son choix. L’agent Jones fut tout aussi surpris que les autres membres, cependant il n’en laissa rien paraître, comprenant que cela éviterait des questions dont il n’avait pas encore les réponses. Il devait faire attention à ce qu’il dirait devant eux pour ne pas modifier les évènements du passé et bouleverser son futur. Suzie avait frémi à l’annonce du dirigeant. Elle était déroutée par sa détermination de faire participer le Gallois à une mission de terrain. L’étau se resserrait autour d’elle. Un frisson glacé la parcourut lorsqu’elle croisa le regard de Ianto.
Jack ne tardera pas à être au courant, pensa-t-elle en voyant les trois hommes franchir la roue de fer.
***
L’immortel soupira, ne voulant pas penser à ce qu’il n’avait pas avoué à son amant. Jack avait bien des regrets, mais s’appesantir sur ce qu’il aurait dû livrer à son partenaire ne l’aiderait pas dans sa mission de récupération. Plus longtemps, l’agent Jones resterait en dehors de son espace-temps, plus il risquerait de ne jamais pouvoir y revenir.
Comment trouver Ianto alors qu’il ne disposait pas de moyens pour repérer son signal ? Et quand bien même le Capitaine aurait la possibilité de le localiser, il ne pouvait pas franchir de vortex au risque d’atterrir dans une autre dimension que celle où le plus jeune avait échoué. Jack passa une main dans ses cheveux, réfléchissant à ce qui pourrait éventuellement l’aider. Il devait bien y avoir un objet dans cette immense base qui lui permettrait de trouver la destination de son compagnon.
L’immortel avait déambulé dans les couloirs du centre durant les nuits où il se trouvait seul et jamais il n’avait été confronté à un incident de cette gravité. Requérir l’aide du Docteur aurait pu être une option dans d’autres circonstances, mais cette solution n’était pas envisageable pour le Capitaine. Étant donné la situation dramatique dans laquelle Gray avait plongé la cité, le Seigneur du Temps n’avait pas daigné se manifester, ne serait-ce que pour l’accabler de reproches pour avoir laissé un individu mettre Cardiff à feu et à sang pour assouvir sa soif de vengeance. Il était de sa responsabilité de résoudre ce chaos.
– Peux-tu répertorier tous les artéfacts qui se trouvent dans la base de données ?
Gwen se tourna vers le Capitaine, curieuse de connaître la raison d’une telle demande. En quoi les objets entreposés dans le centre pourraient-ils les aider à retrouver le Gallois ?
– Que recherches-tu ?
– Tout ce qui pourrait créer une brèche entre deux espaces-temps, lâcha l’immortel.
– À quoi ressemble un manipulateur de vortex ?
– À mon époque, nous avions des bracelets comme celui-ci, fit Jack en soulevant sa main. Mais cela peut aussi être un petit boîtier.
– Nous aurions en notre possession cette technologie, fit-elle, surprise.
– Je n’ai pas fiché tous les objets que nous avons récupérés de la faille, c’est Ianto qui s’en chargeait.
– S’il y en a un, je le trouverai !
La Galloise se mit au travail sans tarder. Jack espérait qu’il trouverait la solution au centre. Il repassa les images de la surveillance du Hub, cherchant un détail qui avait échappé à son regard lorsqu’il avait, la veille, visionné les bandes. Tout s’était passé si vite, qu’il n’avait rien pu faire pour empêcher que son compagnon soit englouti par le tourbillon. Pourquoi lui ? Cette question revenait sans cesse dans son esprit.

A suivre...


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7227
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 7:49

Le jeune homme se rend compte qu'il faudrait peu de choses pour que CE Capitaine tombe amoureux de lui et ce serait normal puisque dans son futur, c'est le cas.

Ianto a été libéré, c'est déjà ça ben voyons  Les soupçons qu'il a envers Suzie sont justifiés puis qu'il sait ce dont elle est capable. Jack l’emmène avec lui sur une intervention, surprenant les autres membres.

Pour ce qui est de l'appareil, j'ai eu la même idée que le Capitaine ! Étant donné qu'il garde tout dans la base, le module, même grillé, doit avoir été conservé et Tosh est une magicienne, alors pourquoi ne pourrait-elle pas le réparer interogation

Va falloir attendre pour la suite colére 


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
 
Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: