French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 7:52

aviva94 a écrit:
Va falloir attendre pour la suite colére 
rire démoniaque  ben voui,    , merci pour ton com   arigatou


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9870
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 10:16

et oui le jeune homme sait que jack pourrait bien tomber amoureux de lui!
il soupçonne suzie à juste titre. Surtout qu'il sait de quoi elle est capable hein?
pour ce qui est de l'appareil tosh est une magicienne hors pair alors elle pourra certainement faire quelque chose pour le réparer.
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 48
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 10:33

Jack comprend le désarroi de Ianto, il sait qu'ils restent les sentiments qu'ils ont l'un envers l'autre bien qu'il ne face pas partie de son époque et cela risque de poser un vrai problème si la Gallois reste trop longtemps dans ses lieux chouiner. L'avenir pourrais être irrémédiable changé et tout ça à cause de Suzie pas d:accord.

Les membres de l'équipe se pause des question quand au comportement de Jack vis à vis de leur prisonniers, va falloir qu'il trouve une réponse et sa ne va pas être évident sans risque de tout changéconfue, perdu .

Jack de l'autre temps demande à Gwen de faire une recherche pour trouver un artéfact, même si elle le retrouve arriveront-ils à faire revenir le jeune homme. Tosh dans cet univers et morte elle était la seule à pouvoir éventuellement faire quelque chose chouiner.

Pour la vie est-elle injuste:larmes: chouiner 

sa va être long jusqu'à la suite, j'espère que se sera pour très vite interogation



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 11:09

Ianto vient par une seule phrase confirmer les doutes du Capitaine, son futur se trouve devant lui, et ce dernier commence à sérieusement craquer pour son prisonnier, ce qui est bien normal.
Ne le jugeant plus une menace, il peut enfin sortir de sa cellule, au grand désespoir de Suzie, qui voit ses chances de le renvoyer dans son époque diminuées.

  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
CptJackHarkness
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 2263
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 25
Localisation : Dans une galaxie très très lointaine
Mon pairing du moment: : Sam/Jules
Mon Fandom du moment: : Flashpoint

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 11:25

Chouette une nouvelle fic, sucette au caramel Quel début !!!!

Donc un vortex s'est ouvert dans le Hub que l'on connaît et a aspiré le Gallois pour l'amener dans une dimension parallèle où certains membres de l'équipe sont toujours vivants.

Que se cache-t-il derrière ces fichiers que Tosh ne peut pas ouvrir ? Comment Jack va découvrir ce que Suzie a fait ? Comment renvoyer le Gallois chez lui ??

Pour notre monde, comment est-ce que Jack va faire pour ramener Ianto ? Va-t-il tout de même faire appeler au Docteur ?

J'ai hâte de lire la suite !!




clin d\'oeil- "Ne changez jamais ce grain de folie au fond de vous, de votre coeur, de votre tête, il fait de nous ce que nous sommes." rire démoniaque  

- CptJack et MRJ, Délires et Folies rythment leur vie.

- "Do or do not, there is no try ! " :

* Star Wars de Yoda à Luke Skywalker dans l'épisode 5: L'empire contre-attaque

* KITT à Mike, Knight Rider 2008, saison 1 épisode 4


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2963-cptjackharkness
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9864
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 12:13



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13407
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 19:06

Ianto aura beau faire pour espérer qu'il ne se passe rien entre le Jack du passé et lui, c'est probablement peine perdue. L'attraction a toujours été présente entre ces deux là depuis leur première rencontre, alors pourquoi cette première rencontre entre eux serait-elle différente !

Sauf qu'il y a un décalage entre leur époque et que cette rencontre ne doit pas se passer de cette façon là. A peine sorti de cellule que Ianto est déjà sur le terrain. C'est à la fois inconsidéré et dangereux mais Jack semble désireux de l'avoir à l'oeil. Il a déjà compris que ce jeune homme aura une place primordiale dans son coeur et dans sa vie dans un avenir proche. Mais il sait aussi que plus Ianto passera de temps dans le passé, plus l'avenir tel qu'il devrait se dérouler pourrait en être changé...

Le Jack du présent semble avoir compris que la réponse de la disparition de son amant se trouve probablement au Hub ainsi que peut-être la solution pour son retour. La chasse à l'artéfact a commencé. Gwen et Jack ne vont certainement pas ménager leur peine, ils ne sont plus que deux, ce n'est pas simple...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13274
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 38
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 20:34

Et pourquoi Ianto ne fait pas comme Doc dans Retour vers le futur 2? Il poste une lettre en disant de ne la remettre qu'à une date précise du futur. Et donc Gwen et Jack recevraient la lettre leur expliquant où il est et qu'il va bien reflechir


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)


Dernière édition par Yseult le Jeu 21 Nov 2013 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 21:08

Le Jack du passé semble désormais avoir confiance dans Ianto... Et Suzy continue ses conneries!!! ça craint vraiment  Il va falloir que l'un des Jack trouve une solution: ce serait quand même ballot que celui du passé profite de Ianto tandis que celui du futur pleurerait son amour perdu... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 21 Nov 2013 - 21:52

  Eh oui, Ianto a toujours réussi à faire fantasmer son Capitaine, qu'il soit du passé ou du présent. Celui du passé comprenant à qui il a affaire, ne peut le garder plus longtemps en cellule, le renvoyer dans sa réalité devient urgent avant que le futur change à cause de sa présence dans le présent de l'équipe. Cette situation n'est pas simple  rire démoniaque  et les enjeux sont considérables, si Ianto veut retrouver son Jack et reprendre le cours de sa vie. Gwen et Jack ne sont pas inactifs, ils cherchent également de leur côté une solution pour ramener leur ami et amant auprès d'eux clin d\'oeil


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 10:06

Chapitre 5
L’agent Sato observait sa collègue. Suzie semblait bien nerveuse, alors qu’il n’y avait pas quoi l’être. Leur supérieur avait pris une décision qui semblait appropriée vu les circonstances. Courser les bêtes à tête de loup n’était pas sans risque, mais jamais le leader ne mettrait en danger la vie d’un civil pour appréhender l’une de ces créatures. Jones n’avait pas cillé lors de l’annonce du Capitaine, lui faisant penser qu’il était rodé à cet exercice.
L’institut de Londres avait été détruit lors de l’invasion des Cybermens durant la bataille de Canary Wharf, l’agence de Glasgow avait été dissoute et la localisation de la filiale de Torchwood 4 était inconnue. Personne ne savait si cette dernière avait vraiment existé, aucune mention de recrutement de personnel n’y faisait référence dans les archives. La seule réponse évidente était Cardiff.
Tosh étouffa d’une main le cri qui s’échappa de sa bouche. Jones était membre de leur équipe, c’est pour cette raison qu’il les connaissait si bien ! Cependant, une donnée ne collait pas avec cette information. La Japonaise n’avait pas connaissance d’un recrutement dans l’équipe avant son arrivée au centre.
Suzie se tourna vers sa collègue et vit son visage pâlir subitement. Elle n’avait pas besoin d’une boule magique pour comprendre que l’informaticienne avait commencé à rassembler les pièces du puzzle. Il ne lui restait plus que quelques heures avant d’être confondu. L’agent Costello devait trouver un moyen de se sortir de ce guêpier dans lequel elle s’était fourrée. Plus facile à dire qu’à faire, mais la jeune femme ne renonçait pas, quitte à manipuler à nouveau l’objet en espérant qu’il marcherait encore.
L’ouverture de la dernière brèche avait endommagé les circuits internes du boîtier et elle ne savait pas combien de temps il lui faudrait pour les remplacer. La logique aurait voulu qu’elle se dénonce au Capitaine. Ce dernier serait plus enclin à lui pardonner si elle avouait sa faute, mais la peur de tout perdre était bien plus forte que sa raison.
– Tu me préviens lorsqu’ils rentreront, lança Suzie en se dirigeant vers la passerelle.
– Où vas-tu ?
– Je retourne à mon atelier, tu n’as pas besoin de moi pour les guider.
– D’accord, branche ton oreillette.
Tosh, après avoir renseigné le Capitaine sur les mouvements des Weevils, se replongea dans ses recherches. Elle devait trouver un moyen de craquer le code qui rendait le dossier de Jones inaccessible. En règle générale, aucun protocole ne lui résistait et cela prendrait le temps qu’il faudra, mais elle aurait les renseignements sur le Gallois.
Ce qu’elle ignorait était que ledit Gallois n’était pas né de la dernière pluie et qu’il était également un crack en informatique, sachant déjouer les protections de réseaux et naviguer dans n’importe quel serveur sans laisser de trace. Après la chute de l’institut de Londres, Ianto avait lui-même bloqué l’accès à son dossier, ne voulant pas que les autorités d’UNIT fassent la relation entre la disparition de Lisa Hallet et lui.
Il avait tout fait pour mettre sa fiancée à l’abri des militaires qui n’auraient vu en elle qu’une menace, ce qu’elle était assurément. Le jeune homme se souvenait du fiasco de sa tentative d’inverser le processus de conversion, et de ce qui avait suivi, laissant dans sa mémoire une souffrance que même la présence et l’attention du Capitaine n’avaient pas pu faire disparaître.
Suzie avait regagné le local où elle faisait ses expériences, soulagée que la pièce ne possédât pas de système de surveillance vidéo. Jack n’avait aucune idée de ce qu’elle trafiquait à l’abri des regards. Il lui faisait confiance, lui donnant accès à des objets dont l’utilisation pouvait être dangereuse pour celui qui les manipulait.
Les artéfacts étaient entreposés dans une salle au sous-sol en attendant qu’un des membres les répertorie, ce qui n’était pas chose facile étant donné que les agents étaient très souvent en intervention. Seuls les minéraux et les organismes vivants étaient immédiatement analysés par le docteur Harper. La ferraille comme la qualifiait le médecin pouvait attendre, ne représentant pas, selon lui, un risque de contamination pour les humains.
L’agent Costello verrouilla le local puis se rapprocha de l’établi où étaient entreposées plusieurs pièces métalliques. Elle saisit le boîtier noirci et l’examina longuement. Les circuits étaient endommagés à la suite de la surcharge d’énergie de sa dernière tentative. Suzie soupira fortement, ne sachant pas comment les remplacer. Il y avait bien un moyen de les remettre en état de service, mais pour cela, elle devait informer son supérieur de l’existence de ce manipulateur de vortex. Qu’est-ce qui lui était passé par la tête en le faisant fonctionner sans savoir ce que c’était ?
La jeune femme était fascinée par les perturbations lumineuses depuis qu’elle avait appris l’existence d’une faille spatio-temporelle sous la place Roald Dahl. Ouvrir un passage entre deux univers était quelque chose d’impensable et encore moins réalisable pour les humains, pourtant elle détenait un objet qui permettait de le faire. Était-il unique ? D’où provenait-il ? Suzie était, par hasard, tombée dessus en transposant des caisses au local des archives.
Sa structure était étrange, ressemblant à un scanneur sans en être un. Un faisceau était apparu lorsqu’elle avait activé la commande sur le côté et la pièce avait été parcourue d’un courant électromagnétique. Elle avait lâché l’artefact et s’était mise à l’abri des vibrations. L’onde s’était ensuite dirigée vers le plafond traversant plusieurs couches de ciment pour finir en zone centrale, où un vortex avait apparu, à l’endroit exact où se trouvait l’agent Jones, l’englobant sans que ce dernier comprenne ce qui se passait.
Cette découverte pourrait lui être utile lorsque Suzie saurait comment la maîtriser. Cette idée ne la quittait plus depuis l’incident. La jeune femme avait compris que le Gallois venait de leur futur, il suffisait d’observer ses réactions et la façon dont il les regardait. Jones connaissait chacun des membres de l’agence de Cardiff. Il devait sûrement être au courant pour les études qu’elle menait en secret sur les objets tombés de la faille.
Que sait-il au juste ? se demandait-elle en reposant le boîtier sur l’établi.
Sur le terrain, les trois hommes avaient intercepté les créatures et les avaient maîtrisés avec les sprays paralysants. Par chance, il n’y eut aucun témoin de leur intervention et ils avaient pu embarquer les Weevils dans le coffre du SUV, les entassant dans l’espace réduit pour les ramener au centre.
Jack avait observé le Gallois durant la poursuite et avait été impressionné par sa technique. Même Owen avait été bluffé, reconnaissant que le jeune homme était doué. Il n’avait aucune blessure, alors que lui était couvert d’ecchymoses après avoir roulé sur le sol en attrapant la bête à tête de loup.
***
L’agent Cooper-Williams massa sa nuque douloureuse, avant de tourner la tête vers l’immortel. Ce dernier semblait perdu dans ses pensées. La Galloise se redressa, puis se dirigea vers la cuisine. Tout à ses recherches, Gwen n’avait pas vu les heures défiler et la faim commençait à se faire ressentir. Elle mordit à pleines dents dans un croissant avant de saisir la plaquette du traiteur du quartier. Quelques instants plus tard, elle passait commande pour deux. Jack s’apercevant de son absence la rejoignit quelques minutes plus tard.
– Toujours rien ? demanda-t-il en se servant une tasse de thé.
– Non, fit-elle en prenant un mug sur le comptoir. Sais-tu combien il y a d’artéfacts entreposés dans les sous-sols ?
– Une cinquantaine, lâcha-t-il sans y réfléchir.
– Tu es loin du compte, répliqua-t-elle, mais heureusement que Ianto a établi une liste. Je ne sais pas quand il a eu le temps de le faire, poursuivit-elle.
– Durant et après son service.
La jeune femme surprise par la remarque du Capitaine haussa les sourcils. Avec toutes les tâches que le plus jeune effectuait en dehors des missions, comment trouvait-il le temps de compiler toutes ces informations ? Il est vrai que Gwen quittait le centre la première et qu’elle n’avait aucune idée de l’emploi du temps de son collègue. Il était déjà en service lorsqu’elle arrivait le matin et toujours en poste lorsqu’elle partait rejoindre Rhys. À croire que l’agent Jones passait toutes ses heures libres au Hub. Connaissant la relation qu’il entretenait avec le leader, la Galloise n’en était pas étonnée, mais elle était persuadée que les deux hommes prenaient du bon temps, pas que le plus jeune continuait à travailler.
– Que croyais-tu que nous faisions lorsque vous étiez parti ?
– Vous expérimentiez différentes positions du Kâma-Sûtra…
La réponse de Gwen amena un sourire sur les lèvres du Capitaine. Il est vrai qu’ils s’étaient adonnés aux plaisirs de la chair très souvent au QG, durant et en dehors des heures de service, cependant l’agent Jones avait toujours trouvé le temps de mettre à jour les données du serveur. Jack plaisantait souvent avec son amant sur sa conscience professionnelle, trouvant qu’il en faisait bien plus que son contrat le mentionnait tout en gardant du temps pour lui.
Cet homme était une perle rare dont l’immortel avait bien du mal à se passer. Ianto en savait plus sur sa personne que quiconque sur cette planète. Il avait confiance en lui. Pourtant, l’immortel avait gardé certaines informations, ne jugeant pas utile de le mettre au courant des actes qu’il avait accomplis en tant qu’homme de main de l’institut Torchwood. Actes dont il n’était pas particulièrement fier, mais qui avaient été nécessaires.
– Même pas, nous avions d’autres préoccupations, confia le Capitaine.
Gwen déposa sa tasse sur le comptoir puis se tourna vers son supérieur. Ce dernier était de nouveau perdu dans ses pensées. La Galloise sentait qu’il en avait gros sur le cœur et elle ne savait pas comment l’aider. Pourtant, il fallait trouver un moyen de faire revenir l’agent Jones.
– Je sais qu’il te manque, Jack. Je n’imagine même pas continuer ce boulot sans lui.
– Moi non plus.
– Qu’aurait fait Ianto si c’était toi qui avais disparu ?
– Il n’aurait pas abandonné, souffla le leader. Il aurait cherché un dispositif pour ouvrir un vortex, continua-t-il, un soupir s’échappant de ses lèvres.
Gwen se rapprocha de l’immortel, prenant ses mains dans les siennes.
– Et c’est exactement ce que nous allons faire. Après le déjeuner, nous continuerons les recherches, même si pour cela nous devons retourner tout le local des archives, sourit-elle.
Jack lui rendit son sourire. Il était soulagé d’avoir la jeune femme à ses côtés. Seul, il aurait mis plus de temps à localiser un artéfact qui lui permettrait de créer une brèche dans la faille spatio-temporelle.
– J’ai commandé le repas, je monte attendre le livreur, lâcha-t-elle.
– D’accord. Sois prudente.
– Toujours, fit Gwen en quittant la pièce.
Jack la suivit des yeux jusqu’à la roue de fer qui se déverrouilla, laissant passer la Galloise. Il but une gorgée de son thé, grimaçant au goût acidulé. Cette boisson était loin d’être égale au nectar que lui préparait son compagnon, mais en attendant son retour, le Capitaine devait s’en contenter. Il saisit une viennoiserie sur le comptoir, puis quitta la cuisine pour retourner à son bureau.
En entrant dans la pièce, l’immortel jeta un regard à la cravate de Ianto qu’il avait laissé sur sa table de travail. Le jeune homme prenait grand soin de ses tenues et il aurait été contrarié de voir l’étoffe roulée en boule au milieu de la paperasse qui s’entassait en attendant que le leader les paraphe. Jack prit la cravate et la plaça sur le dossier de la chaise, là où le Gallois avait l’habitude de la poser lorsqu’ils étaient seuls.
L’immortel caressa la pièce d’étoffe du bout des doigts, se replongeant dans ses souvenirs. Durant toutes ces années, les membres avaient rapporté au centre de nombreux artéfacts tombés de la faille. Il devait bien y avoir un manipulateur de vortex parmi eux. Son intention était d’aller fouiller le local de l’agent Costello après le déjeuner. Ce lieu, laissé à l’abandon depuis le décès de Suzie, regorgeait d’objets divers. Ianto avait commencé à répertorier les articles, mais avec ses autres tâches, il n’avait pas eu le temps de ranger la pièce et d’inscrire tout son contenu dans la base de données.
Le Capitaine prit place dans son fauteuil, puis il activa la vidéo surveillance de l’office de tourisme. Gwen se trouvait dans le petit bureau et attendait la livraison de leur repas. La jeune femme avait les traits tirés et elle retenait à grand-peine ses larmes, ne voulant pas se laisser aller devant la caméra, persuadée que son supérieur était en train de l’observer.
Jack ne pouvait ignorer sa détresse et lorsque la Galloise passa l’accès menant au Hub, il quitta son emplacement et se dirigea vers la zone centrale, où l’agent apparut quelques minutes plus tard. Gwen posa les sacs sur la table basse puis elle ôta sa veste. L’immortel prit place à ses côtés et ils commencèrent à piocher dans les boîtes d’aliments. Le leader captait les pensées de la jeune femme et il se tourna vers elle.
– Dès que nous l’aurons trouvé, tu rentreras chez toi.
– Pourquoi ?
– Parce que tu es épuisée Gwen. Depuis quand n’as-tu pas eu une journée de repos ?
– Pas depuis ma lune de miel, reconnut-elle.
– Je suis persuadé que ton mari souhaite que tu ne passes pas autant de temps ici.
– Ne t’en fait pas pour lui, Rhys comprend la situation.
– Sait-il que Ianto a disparu ?
– Je ne pouvais pas lui cacher une nouvelle pareille. Il pourrait venir nous donner un coup de main après ses tournées, si tu es d’accord.
Le Capitaine prit quelques instants pour réfléchir, ne se sentant pas la force de refuser de l’aide alors qu’ils n’étaient plus que deux membres actifs. Jack espérait que les Weevils se tiendraient tranquilles tant que son compagnon se trouvait loin d’eux. Après le mariage de Gwen, l’immortel avait fait la paix avec Rhys. La Galloise avait besoin de stabilité et d’un foyer où un homme l’attendait tous les soirs. Une vie qu’il voulait avec Ianto avant que le destin les sépare. Jack ne se faisait pas d’illusions, il savait que la grande faucheuse lui ravirait un jour son amant, mais il priait pour que cela soit le plus tard possible.
– Au point où l’on en est, je n’y vois pas d’inconvénient, lâcha-t-il.
Gwen sourit, ravie que le dirigeant ait accepté qu’un civil entre dans leur univers. Son mari avait hâte de revenir à la base, n’ayant pas eu le temps de visiter le quartier général la seule fois où il avait mis les pieds au Hub. Jack était moins inflexible qu’au début de leur collaboration. Sa relation avec l’agent Jones avait largement contribué à le rendre plus… conciliant.
La Galloise avait vu le changement chez son supérieur qui semblait plus heureux depuis qu’il entretenait une liaison avec le plus jeune. Ce dernier l’était également et certainement très amoureux de l’homme du 51e siècle. Gwen avait eu des sentiments pour le Capitaine, seulement, elle avait compris qu’il ne serait jamais son compagnon. Il suffisait de voir les yeux de Jack briller lorsque le Gallois était près de lui, ce même regard que Rhys avait pour elle et qui lui donnait des frissons.
– Je vais l’appeler, fit-elle en saisissant son téléphone portable dans son sac.
Le leader continua à manger, laissant l’agent Cooper-Williams prévenir sa moitié. Au sourire qui s’afficha sur ses lèvres, l’immortel comprit que le correspondant accueillait la nouvelle avec plaisir et peut-être aussi soulagement. Jack pensa à son partenaire. Ce dernier avait pris une si grande place dans son cœur qu’il n’envisageait plus de vivre sans cet homme à ses côtés.
Auraient-ils également la chance de goûter au bonheur qui illuminait le visage de leur collègue ? Pourraient-ils avoir un lieu où se retrouver le soir, autre que la pièce sous son bureau où ils passaient la plupart de leurs nuits depuis quelques semaines ? Ianto avait, à plusieurs reprises, montré qu’il était prêt à partager plus qu’un lit, lui laissant de la place dans son armoire pour ces vêtements. Pourquoi n’avait-il pas emménagé chez l’agent Jones ? Qu’est-ce qui le retenait ?
***
Le retour se fit dans le silence. Owen était curieux d’en savoir plus sur le jeune homme assis à l’arrière du SUV. De temps en temps, il l’observait dans le rétroviseur et plusieurs fois il voulut le questionner, mais avait renoncé en croisant le regard du Capitaine. Ce dernier n’était pas prêt à révéler au médecin la nature de ses relations avec l’agent Jones.
Ce n’était pas encore d’actualité et livrer une information sur le futur n’était pas dans ses intentions. De plus, il voulait en apprendre plus sur le jeune homme, mais pour cela, il devait être seul avec Ianto. Ce dernier n’était pas dupe, il savait parfaitement à quoi s’attendre et n’était pas si pressé de se retrouver en tête à tête avec Jack qui n’était pas encore son Jack.
Le véhicule pénétra dans l’accès souterrain, puis stoppa à son emplacement sans que le Gallois prononce un mot. Combien de fois avait-il aidé le Capitaine et le médecin à boucler les Weevils ? Plus qu’il l’aurait pensé, cependant cette fois-ci c’était différent. Il n’était pas à sa place et même s’il était heureux de revoir ces anciens collègues, il voulait par-dessus tout retourner à la base d’où il avait été extrait.
Owen descendit du véhicule et il ouvrit la portière arrière, attendant que le jeune homme quitte l’habitacle pour les seconder, étant donné que les créatures avaient repris connaissance. Même ligotées, les bêtes à tête de loup restaient agressives et leurs morsures pouvaient être dangereuses.
– Tu nous donnes un coup de main. Jones ?
Ledit Jones leva la tête vers le docteur Harper qui le fixait. Perdu dans ses pensées, le Gallois n’avait pas prêté attention à la demande de son vis-à-vis qui attendait visiblement une réaction de sa part. Le Capitaine les observait captant les réflexions du médecin. Ce dernier voulait connaître les liens qui l’unissaient à Ianto.
– Tout va bien ?
– Oui.
– Tu semblais ailleurs, lâcha Owen. Alors, tu nous aides ?
– Bien sûr, fit le plus jeune en sortant du SUV.
Une fois les prisonniers enfermés dans les cachots, le docteur Harper se tourna vers le Gallois. Il avait vu les regards échangés avec le dirigeant de l’agence et il n’en pouvait plus d’attendre que l’un d’eux parle.
– Tu vas nous dire qui tu es, ou il va falloir que l’on te torture.
– Pardon ?
– Tu as bien entendu ! répliqua Owen. Et toi, fit-il en s’adressant au Capitaine, tu ne vas pas t’en tirer à si bon compte !
– Harper !
– Quoi ! Il y a quelques heures, tu voulais lui faire cracher le morceau et maintenant tu te comportes comme s’il faisait partie de notre équipe. Je reconnais qu’il est doué et visiblement ce n’est pas la première fois qu’il attrape ces bêtes, mais jusqu’à preuve du contraire, il n’est pas membre de cette agence ! À moins que tu nous aies caché quelque chose ! Est-ce le cas ?
Le Capitaine était soufflé par la tirade de son subordonné. Ce dernier ne se préoccupait jamais de ce qui se passait autour de lui, à moins que cela ne le concerne directement. Combien de fois Jack avait-il cherché à l’impliquer dans l’organisation de l’institut depuis qu’il l’avait engagé, sans que le médecin y porte un quelconque intérêt ?
Là, Owen agissait comme si l’on avait empiété sur son territoire. Le Gallois cherchait un moyen de s’éclipser, sans y parvenir vu que la seule sortie se trouvait derrière le docteur Harper. Ianto croisa le regard de l’immortel, espérant que celui-ci lui viendrait en aide. Jack soupira fortement. Tout ce qu’il voulait était de passer une nuit tranquille, perché sur le toit d’un immeuble à contempler la cité illuminée, mais avec l’arrivée impromptue de l’agent Jones, il se retrouvait dans un imbroglio qu’il n’aurait pas souhaité à son pire ennemi.
A suivre…


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9864
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 10:37



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 7225
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 55
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 10:40

Suzie se rend compte qu'elle est dans de sales draps ! Ianto est efficace et Owen veut des explications, ça risque de tourner vinaigre !

L'autre Jack commence à chauffer dans sa recherche de l'artéfact. Effectivement, si le bureau de Suzie n'avait pas été rangé, c'est bien là qu'il peut trouver son bonheur, mais il doit faire vite confue, perdu


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13407
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 16:45

Le voile se lève sur l'identité de Ianto. Il n'y a qu'Owen, qui pour l'instant, s'interroge encore. Mais plus pour très longtemps, il n'a jamais eu sa langue dans la poche et Jack ne l'impressionne pas.

Que tous sachent d'où vient Ianto n'est pas plus mal, le Gallois aura besoin de toutes les bonnes volontés pour espérer repartir à son époque.

Le secret de tout cet imbroglio est Suzie, la curieuse et inconséquente Suzie. L'étau se resserre autour d'elle à cette époque comme dans le futur. La réponse se trouve forcément dans son antre.

Jack et Gwen ne comptent pas les heures à essayer de trouver une solution et avoir un soutien supplémentaire en la présente de Rhys est une bonne chose...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 17:46

J'aime vraiment Gwen dans ton histoire, un soutien sans faille à Jack, c'est vraiment super à lire.
La tirade d'Owen m'a bien fait rire, il n'a pas froid aux yeux rire démoniaque rire démoniaque et Suzie, cela commence à chauffer pour elle colére colére 

  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
callypso
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Buffle
Messages : 1500
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 56
Localisation : devant mon écran

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 17:49

 
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Dim 24 Nov 2013 - 18:48

Ianto se montre égal à lui-même dans la réalité où il a échoué: Tosh sait qu'il est des leurs et Owen aimerait en savoir plus... Mais il reste que dans sa réalité d'origine, Gwen et Jack se morfondent sans lui. Vont-ils trouver le moyen de le ramener? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9870
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13   Lun 25 Nov 2013 - 9:07

suzie se rend compte que ça sent le roussi pour elle; chacun se pose des questions, owen s'interroge, tosh aditionne 2 + 2 et ianto est très efficace.

de l'autre côté, toutefois à son époque, jack ne desespére pas, pas plus que gwen et tous les 2 mettent tout en oeuvre pour récuper leur ami.
j'espère que bientôt ce sera le cas!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
fleur de lys
Tu as rejoint le monde des muses…..
Tu as rejoint le monde des muses…..
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Tigre
Messages : 1064
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 31
Localisation : bordeaux

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 25 Nov 2013 - 19:17

 
Revenir en haut Aller en bas
CptJackHarkness
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 2263
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 25
Localisation : Dans une galaxie très très lointaine
Mon pairing du moment: : Sam/Jules
Mon Fandom du moment: : Flashpoint

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Lun 25 Nov 2013 - 21:28

La suite stp Aragone !!




clin d\'oeil- "Ne changez jamais ce grain de folie au fond de vous, de votre coeur, de votre tête, il fait de nous ce que nous sommes." rire démoniaque  

- CptJack et MRJ, Délires et Folies rythment leur vie.

- "Do or do not, there is no try ! " :

* Star Wars de Yoda à Luke Skywalker dans l'épisode 5: L'empire contre-attaque

* KITT à Mike, Knight Rider 2008, saison 1 épisode 4


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2963-cptjackharkness
actarus
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Coq
Messages : 1582
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 48
Localisation : toujours près de Jack et Ianto

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 26 Nov 2013 - 9:28

L'étau se ressert autour de Suzie, elle se sent de plus en plus mal à l'aise, pas étonnant avec la bourde qu'elle a faite, Tosh commence à faire des rapprochement sur le jeune homme, ça façon d'agir, son comportement pas à la mission de terrain, elle ne va pas mettre long à comprendre de quoi il en retourne, même Owen se pose des question. Sa sent le roussi pour Suzie, elle va devoir s’explique colére .

Jack et Gwen continuent leur rechercher,mais sa semble être chercher une aiguille dans une botte de foin, mais peut-être qu'avec l'arrivé de Rhys sa va leur faire un coup de main supplémentaire.  
Mais tous ça ne fait pas revenir Ianto a son point de départ et je me demande comment tout ce petit monde va bien pouvoir faire pour remettre les choses en place interogation .
La suite Dame Aragne, s'il te plaît



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2953-actarus
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 26 Nov 2013 - 21:49

    bientôt...


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
prue
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Cochon
Messages : 1455
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mar 26 Nov 2013 - 23:33

Magnifique chapitre bravo bravo :j:aime: :j:aime: 
Suzie colére colére 
   


Reste zen, reste toi même et tout ira bien Keyann
C'est comme la force de gravité. Toute votre vie bascule. Et soudain ce n'est plus la terre qui vous retient. Vous seriez près à tout pour être celui qu'il lui faut. Un ami, un frère, un protecteur. Twilight
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3636-prue
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Mer 27 Nov 2013 - 21:42

Merci pour ton com Prue arigatou  la suite reflechir  normalement demain, j'ai dû faire quelques modifications  à une scène que je ne trouvais pas assez visuelle rire démoniaque


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14126
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13    Jeu 28 Nov 2013 - 7:24

Chapitre 6
En tant que dirigeant, il devait faire un choix en prenant en compte les conséquences de celui-ci. Les membres étaient au courant de l’existence de la faille temporelle située sous la place Roald Dahl et des visiteurs qui la traversaient, mais ils ignoraient que dans le futur des hommes pourraient passer d’une époque à une autre sans éprouver de difficulté grâce à des manipulateurs de vortex comme le sien. Lui venait bien du 51e siècle et se trouvait à Cardiff depuis fort longtemps. Pour autant, il ne pouvait pas leur déclarer de but en blanc qu’il était immortel. Jones était au courant, mais le Capitaine ignorait comment il l’avait appris.
– Ça suffit, Owen !
– Bon sang Jack, nous avons droit à une explication !
Ianto sentant que la situation allait dégénérer se rapprocha des deux hommes, se retrouvant entre eux.
– Cela ne sert à rien de s’énerver, Messieurs.
L’intervention de l’agent Jones n’eut pas l’effet escompté. Owen le saisit par le col, et le plaqua durement contre le mur le plus proche sous les yeux du Capitaine qui prit quelques instants avant de réagir. L’agent Jones, groggy, ne bougeait pas, son teint pâlissait à vue d’œil, inquiétant l’immortel qui tenta de les séparer sans y parvenir tant le docteur Harper était déterminé à avoir des réponses.
– Lâche le Harper !
– Pas avant qu’il ait craché le morceau !
Jack, passablement irrité par le comportement du médecin, dégaina son arme et la pointa sur la tempe d’Owen, l’obligeant à relâcher sa prise, ce qui permit à Ianto de reprendre son souffle. L’immortel examina son cou attentivement, soulagé que le Gallois ait repris des couleurs.
– Ça va aller ?
L’agent Jones dans l’incapacité de parler secoua la tête. La main du dirigeant s’était déplacée sur son torse, le faisant frissonner au contact. Le docteur Harper les fixait, déconcerté. Jack se tourna vers lui, le regard assombri par la colère.
– Qu’est-ce qui t’a pris ?
– Moi ! Tu m’as menacé de ton arme ! Répliqua Owen, furieux.
– Tu as failli l’étrangler !
– Il n’a rien !
– Bon sang, Harper ! Je ne sais pas ce qui me retient…
Des grognements interrompirent l’échange animé. Les deux hommes se tournèrent vers les Weevils qui les fixaient comme s’ils ressentaient le trouble des humains. L’agent Jones en profita pour s’éloigner du docteur Harper. La réaction de ce dernier l’avait surpris, ne l’ayant jamais vu agir ainsi auparavant. Il avait vraiment hâte de quitter cet endroit où il n’était pas à sa place. Le Capitaine captait ses réflexions et comprenait que la situation allait se détériorer s’il ne prenait pas une décision. Il devait révéler aux membres l’explication à la présence du Gallois avant qu’un autre incident ne vienne perturber leur quotidien.
***
– Il va venir lorsqu’il aura fini sa tournée, annonça Gwen en posant son portable sur la table basse.
– Bien. Je vais lui préparer une carte d’accès à la base et un passe pour l’office de tourisme.
– Je vais faire du café, mais il ne sera pas aussi bon que celui de Ianto, annonça la Galloise en se levant.
– Merci, fit Jack, lui emboîtant le pas avec les restes de leur déjeuner.
Après avoir bu la boisson chaude, le Capitaine se dirigea vers le local où étaient entreposés des artéfacts rejetés par la faille. L’endroit regorgeait d’objets divers attendant d’être examinés, mais il ne s’attendait pas à trouver ce bric-à-brac. Après l’affaire du gant de la résurrection, où Gwen avait failli y laisser la vie, l’immortel avait condamné la pièce sans en établir l’inventaire.
Il regrettait maintenant de ne pas l’avoir fait. S’il y avait un autre manipulateur de vortex dans ce fatras, il pourrait sans doute réparer les commandes du sien avec les circuits électroniques. L’atelier d’un garagiste était certainement mieux rangé que celui devant lequel il se tenait ! pensa-t-il en retroussant ses manches.
Gwen était retournée à son poste de travail et parcourait les données compulsées par l’agent Jones, espérant trouver un élément qui les aiderait à créer un passage entre deux univers. Après plusieurs mois à œuvrer aux côtés des membres de l’équipe, la jeune femme était capable de gérer le pire comme le meilleur. Ils avaient partagé tant d’aventures ensemble qu’elle ne les comptait plus. Cependant, le décès de Tosh et Owen était une épreuve dont elle avait du mal à se remettre, et la disparition de Ianto la confortait dans l’idée que cette lutte contre les créatures venues d’autres univers les privait d’êtres chers, emportant dans son sillage les agents de l’institut. Qui allait être le prochain ?
Un frisson la parcourut en pensant que son mari allait venir renforcer leur rang. Était-ce une bonne idée que Rhys se retrouve confronté aux Weevils ? Son compagnon connaissait leur existence, mais n’avait jamais croisé leur route jusqu’à présent, sans parler de ces êtres venus d’ailleurs, hostiles pour la plupart, qui débarquaient sur Terre par la faille. La jeune femme se ressaisit, persuadée que son homme ne risquerait rien à l’intérieur du centre. Au pire, il aiderait Jack à nourrir les pensionnaires, pensa-t-elle en se concentrant à nouveau sur son écran.
Le Capitaine avait les mains plongées dans le fouillis entassé sur une table, et il examinait chaque composant électronique attentivement, mettant de côté ceux qui pourraient lui servir. Il avait fort à faire, la plupart des circuits étant noircis ou couvert de poussière, cependant il continuait à les trier consciencieusement. Au bout d’une heure, il y avait un tas conséquent qu’il plaça dans une boîte en carton.
Ses yeux se posèrent sur un rayonnage à quelques pas de lui et il aperçut un module qui lui semblait familier. Comment cet artéfact s’était-il retrouvé là ? Jack chercha un moyen d’atteindre sa trouvaille, placée trop haut pour qu’il arrive à l’empoigner de sa position. Il saisit un escabeau et grimpa, se retrouvant à plus d’un mètre au-dessus de l’établi.
Un juron s’échappa de ses lèvres lorsqu’il faillit perdre l’équilibre en tendant une main pour atteindre le boîtier. Se rattrapant au mur, le Capitaine put enfin saisir le dispositif poussiéreux. L’immortel observa le module, le cœur battant.
Pourvu que ça marche, pensa-t-il en retrouvant le plancher des vaches. Gwen ? appela-t-il en connectant son oreillette.
– Oui, Jack.
– J’ai trouvé un objet qui nous permettra d’activer un vortex, je te rejoins.
La Galloise était soulagée, des larmes de joie roulèrent sur ses joues. Un sourire illumina ses lèvres à la pensée que son jeune collègue allait pouvoir revenir près d’eux. Des bruits de pas la tirèrent de ses réflexions et elle se tourna vers l’arrivant. Jack était stupéfait d’avoir entre les mains ce mécanisme.
D’où provenait-il ? De toute évidence, le module se trouvait là depuis plusieurs mois, voire des années. Qui l’avait entreposé dans ce local ? Suzie connaissait-elle son existence ? Pourquoi n’avait-elle rien dit ? Avait-elle cherché à ouvrir un passage entre deux espaces-temps sans qu’il soit au courant ?
Le leader espérait que le dispositif fonctionnerait, mais avant de le manipuler, il devait prendre des précautions et procéder à de minutieux calibrages s’il ne voulait pas que les composantes électroniques grillent sous l’effet de la chaleur produite par l’oscillation lors de sa mise en marche.
***
– Que leur arrive-t-il ? demanda Owen en voyant les créatures s’agiter derrière la paroi vitrée.
– Je n’en sais rien, répliqua le Capitaine.
Les bêtes semblaient effrayées alors que cela n’était jamais arrivé auparavant. Jack approcha des Weevils qui reculèrent vers le fond de la cellule. Il était déconcerté par leur réaction avant d’en saisir la cause. Les créatures fixaient le Gallois tout en poussant des gémissements plaintifs. Ianto fronça les sourcils, troublé par leurs comportements. Le médecin tourna la tête vers l’agent Jones.
– Ils ont peur de toi, constata-t-il.
Le jeune homme était lui aussi stupéfait. Le médecin le scrutait comme une bête curieuse et il n’aimait pas être dévisagé de la sorte. Le leader sentit qu’il devait éloigner l’agent Jones avant que les nouveaux pensionnaires troublent les autres prisonniers qui se pressaient maintenant contre les vitres blindées.
– Il est temps de quitter la zone, fit-il en entraînant les deux hommes avec lui.
Ianto sentit la main du Capitaine dans son dos et il soupira, se préparant mentalement à la confrontation avec les autres membres. Owen terminait la marche, tout aussi pressé de connaître les liens qui unissaient son supérieur au Gallois. Le docteur Harper commençait à entrevoir une vérité dont il ignorait toutes les conséquences, mais il n’était pas aveugle, les regards échangés entre les deux hommes étaient assez explicites pour qu’il se pose des questions. Jack captait ses réflexions comme si son subordonné les avait énoncées à voix haute.
– Briefing en salle de conférence dans dix minutes, annonça-t-il en arrivant à la zone centrale. Où est Suzie ? demanda-t-il en s’apercevant de l’absence de son second.
– Dans son local, répondit Tosh.
– Tu lui dis de rappliquer, puis se tournant vers le Gallois il ajouta : dans mon bureau !
Au ton de sa voix, les agents comprirent qu’ils devaient obéir sans discuter. Ianto suivit l’immortel et ferma la porte derrière lui sous le regard de l’informaticienne et du médecin. À quelques pas d’eux se tenait Suzie qui avait entendu leur supérieur. Son temps était compté et il ne faudrait pas longtemps au Capitaine pour la confondre. Devait-elle nier son implication au risque de tout perdre ou avouer sa faute en espérant la clémence de Jack ?
– Suzie ?
Ladite Suzie croisa le regard du docteur Harper. Depuis quand l’observait-il ? À en juger sa mine soucieuse, il s’était sûrement passé quelque chose durant l’intervention.
– Jack veut nous voir en salle de conférence. Nous allons enfin savoir qui est ce Jones !
– Que t’ont-ils dit ?
– Rien, mais ce type vient du futur, lâcha Owen, observant la réaction de sa collègue.
Suzie tentait de garder son calme, mais le médecin n’était pas dupe, connaissant la jeune femme. Il avait remarqué certains détails depuis l’arrivée soudaine de Ianto. Malgré sa surprise de voir l’intrus à l’intérieur de la base, l’agent Costello ne manifestait pas le désir d’en savoir plus sur le Gallois alors qu’il aurait été normal qu’elle réagisse comme les autres membres de l’équipe. Qu’avait-elle à cacher ? Et que faisait-elle durant des heures dans son local, à l’abri des regards ?
– Tu en es sûr ? demanda Tosh, la mine réjouie.
– Oui, sinon comment expliques-tu qu’il nous connaît si bien ?
La Japonaise resta silencieuse quelques secondes. Tout prenait un sens maintenant qu’elle avait cette information. Le Gallois venait du futur… proche qui plus est ! Quand allait-il être engagé ? Leur groupe fonctionnait avec quatre membres, mais il est vrai qu’une paire de bras supplémentaires ne serait pas superflue avec les créatures des sous-sols de plus en plus nombreuses. De quelle époque provenait-il ? Existait-il une machine qui permettait de se déplacer dans le temps ? L’organisation UNIT était-elle au courant ? Toutes ces questions tournaient en boucle dans sa tête sans qu’elle ait le début d’une réponse.
– Sais-tu quand il a rejoint l’institut ?
– Aucune idée, mais il y a quelque chose entre eux, répliqua le docteur Harper.
– De quoi parles-tu ? Jones vient juste d’arriver…
– Tu connais notre Capitaine !
Tosh écarquilla les paupières, réalisant ce que sous-entendait son collègue. Il est vrai que leur chef avait un comportement étrange depuis qu’il s’était entretenu avec le Gallois. Cela expliquait sans doute pourquoi le leader l’avait libéré subitement alors que quelques heures plus tôt il voulait l’interroger sur sa présence au centre.
– Tu crois qu’ils sont…
La Japonaise ne finit pas sa phrase, un hochement de tête du médecin lui confirma les soupçons de celui-ci. Leurs regards se dirigèrent vers le bureau fermé. Aucun son ne sortait de la pièce, à croire que les deux hommes n’y étaient pas entrés. Qu’y faisaient-ils ?
Jack était assis et réfléchissait à ce qu’il dirait à son équipe. Il n’avait jamais été dans son intention de révéler sa particularité aux agents qu’il avait engagés, même s’il leur faisait confiance. Ianto se rapprocha et s’appuya contre la table de travail, à l’endroit où il avait l’habitude de se placer, tirant l’immortel de ses pensées. Le Gallois était conscient du dilemme du Capitaine et il rompit le silence.
– Tu n’as pas à leur dévoiler ton passé, ils veulent juste savoir qui je suis et comment je suis arrivé ici.
– Comment as-tu appris que j’étais immortel ?
– Par le plus grand des hasards. J’ai vraiment cru que tu étais mort, souffla-t-il d’une voix émue.
– As-tu été effrayé ?
– Oui et aussi soulagé, fit le jeune homme. Je ne peux pas t’en dire plus.
– Pourquoi ?
– Tu sais mieux que moi, les contraintes des déplacements dans le temps. Je ne peux rester plus longtemps ici.
– Cela changerait-il quelque chose si tu ne pouvais pas retourner dans ton présent ?
– Je sais ce qui va se passer dans les jours et mois à venir, et je ne veux pas interférer dans la ligne du temps.
– Je ne sais pas comment te renvoyer. Le seul moyen de transport à ma disposition est défectueux.
– Pourtant quelqu’un a ouvert un vortex, et cela vient du centre.
– De cette base, fit le leader surpris.
Ianto prit quelques secondes avant de poursuivre. Il n’était pas dans ses intentions de s’immiscer dans les affaires de l’équipe, pourtant il devait livrer certaines informations en espérant que ces dernières lui permettraient de revoir son univers. Il savait par ailleurs que le Capitaine ne tarderait pas à trouver le coupable, alors lui dire maintenant ne changerait pas grand-chose.
– Je veux que tu me promettes de ne pas t’énerver.
Le leader fronça les sourcils, redoutant ce que le Gallois allait lui révéler. Se pourrait-il que l’un de ses agents soit le fautif ?
– Tu sais qui est responsable.
– J’ai eu des soupçons lorsque j’ai compris ce qui m’était arrivé… il n’y a qu’une seule personne qui aurait pu ouvrir une brèche sans en parler aux autres et c’est… Suzie.
Jack resta sans voix en entendant le prénom de son second. Il n’avait rien vu de ce qui se tramait sous ses yeux. Comment avait-il pu être aveugle à ce point ? Depuis quand ce manège durait-il ? Son regard se fit plus sombre, inquiétant son vis-à-vis. Ce dernier posa ses mains sur les épaules du Capitaine.
– Je comprends ta colère, mais t’emporter ne fera qu’empirer la situation. Rien ne doit modifier le cours des évènements.
– Mais ça a changé, rétorqua le Capitaine. Tu ne devrais pas te trouver dans cette base. Je ne peux pas créer un passage entre ta réalité et la mienne sans les fonctions de mon bracelet.
– Pourtant une brèche a été ouverte, lâcha le plus jeune.
– Et c’est à nous d’inverser le processus.
– Comment ?
– Suzie va devoir m’expliquer comment elle a pu faire fonctionner un manipulateur de vortex à l’intérieur du bâtiment sans mon autorisation et pourquoi je n’étais pas au courant de la présence de ce dispositif !
Le Gallois ne renchérit pas. Son vis-à-vis était, à sa connaissance, le seul autre humain qui avait voyagé dans le temps et qui pourrait l’aider à rentrer chez lui. Cet incident ne serait alors plus qu’un mauvais souvenir lorsqu’il retournerait dans sa réalité. Ianto savait où le médecin rangeait les pilules de Retcon. Il pensait les administrer, à leur insu, aux personnes présentes, leur faisant oublier son séjour parmi eux.
Le Capitaine l’observait attentivement. Ianto surprit son regard et déglutit. L’immortel captait ses pensées, comprenant la confusion du jeune homme, étant également perturbé par ce qu’il ressentait pour lui. À cet instant, il avait envie de le prendre dans ses bras et de le réconforter. Avait-il le droit de l’embrasser ? Après tout, ils seraient amants dans le futur. Ce geste serait-il bien accueilli par son vis-à-vis ou lui collerait-il son poing dans la figure ?
Le médecin faisait les cent pas dans la salle de conférence, se demandant ce que faisait son supérieur. Les dix minutes étaient passées et ils attendaient toujours l’arrivée des deux hommes. Tosh observait ses collègues, Owen semblait impatient, tandis que Suzie se tordait les mains comme si elle redoutait quelque chose. L’informaticienne ne l’avait jamais vue dans un tel état de panique. À part l’arrivée soudaine de l’agent Jones, rien n’avait perturbé leur quotidien. Il n’y avait eu aucune mission sortant de l’ordinaire, ni aucun artefact ramené à la base depuis des semaines. Qu’est-ce qui pouvait bien la perturber ?
***
– Qu’est-ce que c’est ? demanda Gwen
– Un amplificateur d’ondes. Ce mécanisme génère des oscillations et permet d’ouvrir un passage entre deux espaces-temps.
– Il fonctionne ?
– Je ne sais pas, lâcha Jack en déposant le boîtier sur une table.
La Galloise fit rouler son siège, se rapprochant du Capitaine. Elle scruta le dispositif, s’étonnant de sa présence à l’institut. L’immortel était tout aussi déconcerté que la jeune femme. L’identité de son propriétaire était un point qu’il devait éclaircir. Que faisait ce module sur cette étagère, à l’abri des regards ? Était-ce lui qui l’avait placé en ce lieu ? Pourquoi ne s’en souvenait-il pas ? Jack avait le sentiment que le problème pourrait être résolu grâce à l’objet qu’il avait devant lui, encore fallait-il pouvoir le réparer.
– Comment allons-nous faire fonctionner ce truc ?
Gwen fixait le module. La couche de poussière recouvrant le boîtier indiquait que l’objet qui n’avait pas dû être manipulé récemment. Le Capitaine prit toutes les précautions nécessaires avant d’ouvrir le panneau, découvrant les circuits électroniques. Les composants étaient noircis, probablement endommagés par une surcharge.
– Tu vas pouvoir le réparer ?
Jack tourna la tête vers elle, un soupir franchit ses lèvres bien malgré lui. Le sourire de la Galloise lui redonna du courage. Il ne devait pas baisser les bras et retrousser ses manches, comme l’aurait fait Ianto s’il avait été là, se dit-il en reportant son attention sur le boîtier.
– Je promets de te retrouver et tout faire pour te garder près de moi Ianto.
A suivre...


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
 
Torchwood – Lost – Ianto/Jack – PG 13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: