French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 10:25

Série : Numb3rs
Titre : Prédateur, Proie et Appât
Rating : PG-13
Pairing : Don/Charlie
Disclaimer: Les personnages de Numb3rs ne sont pas le fruit de mon imagination et je ne tire aucun bénéfice à me resservir d’eux pour ma fic
Cette histoire sera en plusieurs chapitres


Chronologie par rapport à la série Numb3rs :
Cela se passe dans la saison 6, mais avant le mariage entre Charlie et Amita. (Aprés, il n'y a pas d'épisode particulier.)


Note de l'auteur :
Juste pour dire, pour ceux qui aurait déjà lu cet écrit sur un autre site, qu'il s'agit de la version 2014 et non de la première version écrite... en 2009. (Donc une réécriture 5 ans plus tard.) Ceux qui auront lu verront sans doute une différence dans l'histoire, n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Pour ceux n'ayant pas lu la première version. Eh bien, j'en suis ravie, car en la relisant, je n'étais pas très fière de mes écrits de l'époque.
Voilà la petite introduction est terminée, je vous met dans le prochain message le premier chapitre.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310


Dernière édition par juliabaku le Dim 19 Jan 2014 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 10:32

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 PredateurproieAppatpresentation-juliabaku


Chapitre 1 : L’enlèvement.

Un souffle dans la nuit. Des yeux luisant semblable à ceux des chats qui observe sa proie dans l'obscurité. Le prédateur ne réfléchissait plus. Il n'avait qu'une envie, qu'un objectif. Il ne répondait plus qu'à son instinct. La langue du prédateur lécha ses lèvres en observant sa proie qui était devant lui. L'agent Don Eppes. Agent du FBI. Instructeur à Quantico. Pourtant, malgré son envie pressante de l'attraper, une lueur le ramena à la raison. Il n'allait pas l'attraper maintenant, car beaucoup d'agent étaient à ses côtés. Il voulait le faire souffrir. D'une douleur encore plus intense que toutes celle qu'on pouvait s'imaginer. Il fallait tirer avantage d'une de ses faiblesses. La plus importante. La plus évidente aux yeux de tout se qui le connaissait. Charlie Eppes. Son petit frère. Un mathématicien de Génie et plus facilement approchable que son aîné.
"Don!!!" hurle le professeur mathématicien qui s'approche de son aîné sur la scène de crime.
L'agent du FBI fut surprit de voir son cadet à ses côtés. Il lui demande évidement la raison de sa venue, il apprit de sa bouche que Colby et David lui avait demandé de venir sur place pour avoir son opinion.

C'est le lieu d'un meurtre crapuleux qui s'était déroulé dans une maison familiale de 4 chambres. La scène ressemblait au massacre fait d'avantage par un animal enragé, un loup, un ours dépeçant ses victimes. Les organes étaient répartis dans toutes les pièces de la maison. Une famille entière victime d'un monstre. Le couple avait été retrouvé dans le hall de la maison. Les traces de sang montrait que les parents avaient essayé de sauver leur progéniture et tenter de se débattre contre les assaillants. Le chemin continua vers l'escalier ensanglanté pour se rendre dans les chambres de chacune des personnes de cette maison. Là, recroquevillés l'un contre l'autre, deux enfants de 3 et 6 ans étaient allongés sous le lit de l'un d'entre eux. L'odeur des pièces, âcres, sauvage, mélange de sang, de pleurs, de haine transpirant dans ces pièces. Beaucoup d'agents étaient sortis de la maison ne pouvant pas supporter l'horreur qui s'était déroulé. Charlie n'avait pas du les voir, car il s'empressa à vouloir entrer dans la maison.
"Non, Charlie il est hors de question que tu rentres. Ce n'est vraiment pas beau."
"Don, écoute moi, je dois mesurer le degré de violence de votre ou vos meurtrier pour pouvoir le trouver et..."
Le grand-frère essaya de le retenir, mais il ne put l’empêcher de voir une partie de ce massacre. Le cadet ressentit rapidement le même sentiment que les autres agents. Il s'éloigna de l'endroit, aussi pâle qu'un mort, vomissant tout se qu'il avait dans son estomac. Il ne comprenait pas comment un être humain, doué d'une conscience puisse tuer une famille complète, surtout les enfants d'une manière aussi horrible. Don le rejoignit pour s'assurer que son petit frère allait réussir à récupérer après cette horreur.

"Ça va aller Charlie ? Tu comprends pourquoi je te demander de ne pas venir voir." Souffle Don en posant sa main sur l'épaule de son cadet.
"Oui. Désolé...Je vais essayer de trouver un algorithme pour te trouver ce criminel."
Pendant que les frères étaient entrain de se réconforter, le prédateur s'exalte de voir sa proie en proie à l'inquiétude pour son frangin. Le prédateur avait prévu de tuer cette famille uniquement pour attirer Don Eppes. Il avait trouvé le bon endroit, et surtout la meilleure manière de commettre ce crime. Plus il y avait de la violence, de l'horreur, plus les agents seront expérimentés. Il surveillait les faits et gestes des agents. Si ce n'était pas Don Eppes qui allait s'occuper de l'enquête, alors il aurait perpétrer ces meurtres jusqu'à ce qu'il le trouve. Jusqu'à ce que la famille Eppes enquête. Le piège allait se refermer sur l'appât pour enfin l'attraper. L’œil du prédateur guette les frères, comme s'il était un prédateur, un félin pour dévorer l'oisillon attendant naïvement que le temps passe.
"Charlie, je serais joignable sur mon portable si tu as besoin d'en parler. Tu veux que Colby ou David te raccompagne ?"
"Merci Don, mais ça devrait aller. Je ne pensais pas se qu'il existait de crime aussi horrible. J'étais surpris. Je suis désolé de ne pas t'avoir écouter. Bon je vais y aller."
Don aurait voulut que Charlie ne parte pas seul, mais il n'avait pas trop le choix. Ses autres collègues avaient besoin de lui et reparti sur la scène de crime pour trouver quelques informations supplémentaires. 

Le prédateur senti son heure arrivé. Il laissa de l'avance pour son appât. Les règles pour paraître le moins suspect : laisser partir son appât. Ne pas se presser. Rester calme et savoir se contrôler à l'extérieur de son antre secrète. Etre invisible aux yeux de tous. La frénésie intérieure fit que le prédateur attendit 3 minutes avant de se lancer à la poursuite du professeur. Il ne faut pas se faire remarquer. Avancer à allure modérée. Ne pas se faire remarquer pour que le professeur continue calmement.
Puis, le prédateur retrouva son appât. Il accéléra son véhicule, se dirigea prés de l'arrière de celui du professeur et la percuta.
Charlie fut surprit, sortant de ses pensées, il vit une ambulance derrière lui qui se mit sur le côté. Le professeur fit de même et vit sortir une jeune femme d'une trentaine d'année, blonde, en habit d'ambulancière. Elle s'approcha rapidement de la voiture du professeur, visiblement inquiète.
"Excusez-moi monsieur. Je suis confuse. Je viens de finir mon service et j'étais pressé. J'étais distraite par mon téléphone portable. Vous vous êtes fait mal ?"
Le mathématicien regarda la jeune femme. Elle paraissait normale. Une femme quelconque qu'on pourrait trouver dans n'importe quel métier. 
"Ça peut aller." souffla Charlie étant toujours aussi pâle, à cause des images qu'il avait en tête.
"Vous paraissez bien pâle. Vous êtes sur que vous n'avez pas subi un traumatisme. Vous savez, il se peut que cela soit grave si ce n'est pas prit à temps."
Le professeur avait envie de repousser la jeune femme qui semblait être de bonne intention. Pourtant, il ne pouvait pas réellement dire qu'il allait bien. Après avoir vomis, il avait mal au ventre. Après tout, cette jeune femme pouvait lui donner quelque chose qui pouvait lui soulager le ventre. Il lui expliqua rapidement qu'il avait vomit, peu de temps auparavant, la jeune femme lui proposa un médicament tout en ramenant un constat amiable.
"Tenez. Prenez ce médicament. Cela vous soulagera. Nous allons pouvoir remplir le constat. Mon assurance remboursera les dégâts matériel de votre voiture."
Charlie accepta la proposition de la jeune femme pour remplir les papiers. Plus il écrivait avec la jeune femme, plus il se sentait vaseux. Sa bouche était moite. Ses yeux lui piquaient, comme s'il était prit de fatigue. Ses membres s'alourdissaient. Sa tête lui tournait. Il n'arrivait plus à avoir les idées claires. Était-ce à cause de se qu'il avait régurgité ? Était-ce à cause de l'accident ? Ou le médicament ? La femme semblait être inquiète et attrapa le petit frère de justesse avant qu'il ne tombe sur le sol.
"Qu'est-ce...que... Pourquoi, j'ai sommeil..."
"Tenez-bon ? Je vais vous aider..." indiqua la jeune femme avant que le professeur ne puisse plus retenir ses paupières. Un sommeil profond que rien ni personne ne puisse le réveiller.

La jeune femme sourit. La prédatrice était heureuse. Elle avait réussi son plan. Elle descendit son brancard. Une fois ce dernier descendu, elle prit le temps. D'abord elle prit la partie supérieure pour l'amener sur le brancard. Sangla une main sur la barrière de sécurité relevée. Puis, elle mit la partie inférieure. La seconde barrière de sécurité fut relevée. Elle le sangla à nouveau, le bailona. Ainsi s'il se réveillait, il ne pourrait pas hurler. Elle ajouta un drap sur le corps de l'homme. Ferma les portes de l'ambulance.
Fière que son appât soit attrapée. La première partie de son plan avait été accompli. Elle laissa le téléphone portable de sa victime dans le voiture, tandis qu'elle remonte à l'avant de son ambulance pour s'enfuir dans la pénombre de la nuit.

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13884
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 19:20

Ben dis donc, elle commence fort cette histoire. Un massacre sanglant, totalement gratuit,  perpétré par un psychopathe en jupon qui n'a commis ces actes monstrueux que pour atteindre Don. Charlie devient l'appât involontaire d'une machination effroyable. Mais qui est-donc cette femme ? 

Excellent début !  bravo 



Mais, dis JB, tu es sûre du rating de ta fiction, G ? Cela me parait léger à la lecture de ce chapitre très très noir. Et de la section, devant l'horizon ? 

Attendons l'avis d'une modératrice de section ou de Cissy...


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 21:52

Un début plus qu'haletant!!!! malgré tout, je remarque que, bien que ce soit théoriquement Don la victime visée, c'est ton Charlie qui trinque...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque 
D'accord avec Cat': rien qu'à la lecture de ce chapitre, il faut relever le rating à PG-13, au moins... et selon comment cela va tourner, il est possible que je repasse ton histoire au-delà de l'horizon... J'attends cette suite avec une impatience non dissimulée!!!  je deviens dingue


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 22:27

:j:aime:  :j:aime:  :j:aime: 
Can't wait for the next chapter!
En espérant que dame Cissy n'ai pas à déplacer ta fic au-delà de l'horizon
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 22:45

Ce ne serait pas très grave... Tu peux demander ton passeport si tu le souhaites, il me semble que tu as rempli toutes les conditions pour qu'on te l'accorde.  clin d\'oeil


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14431
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 52
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 22:51

interogation Dame Cissy, il ne faut pas avoir 17 ans pour accéder aux terres délicieuses derrière l'horizon?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Banniy10 ** Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 22:59

deviens fou J'avais vu 1995!!!! Effectivement, pour le coup il te faut attendre encore un an et demi... Bon... On trouvera un moyen, comme t'envoyer par MP les chapitres les plus sages. Mais je pense que si JB n'a pas trop changé de choses, ça devrait tout de même rester devant l'horizon: en 2009 elle était à peine plus âgée que toi, donc elle ne faisait pas encore dans le gore comme maintenant...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 934412870


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 8:57

C'est pas grave Dame Cissy, je retiens l'idée des MP par contre  clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 10:54

Cissy a écrit:
 Mais je pense que si JB n'a pas trop changé de choses, ça devrait tout de même rester devant l'horizon: en 2009 elle était à peine plus âgée que toi, donc elle ne faisait pas encore dans le gore comme maintenant...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 934412870

Cissy...Tu me rajeuni!! En 2009 j'avais quand même 19 ans...-_-" Par contre c'est vrai que le premier chapitre était violent... (je crois que c'est le seul vraiment Gore, après c'est plus soft...Plus...Bref Cissy connait un peu le tournant.)

Par contre c'est vrai que je faisais pas autant de Gore avant car l'endroit où je publiais ne l'autorisais pas nuance. ^^

Allez, je vous mets la suite. Cissy, tu me corriges si jamais tu trouve que c'est trop fort pour les âmes sensible.


Chapitre 2 : Inquiétude d'un frère.

Don venait de boucler la scène de crime. Les experts scientifiques se chargeaient du terrain pour ramener le restant des indices. La scène de crime été difficile pour chaque agent travaillant dessus. Pourtant beaucoup d'agent avaient affaire avec de nombreuses scène de crimes les pires les unes des autres. Mais rien n'y faisait. La mort d'enfant les traumatisés toujours. L'aube était entrain de se montrer. Don prit David avec lui dans sa voiture pour se rendre au bureau du FBI. Il avait préféré qu'il vienne avec lui, pour lui parler d'un détail précis. Après tout, il était devenu son assistant. Il pouvait donc lui parler de se qu'il le dérangeait.

Alors que Don démarrait sa voiture pour se rendre dans leur locaux, David entama la conversation.
"Qu'est-ce qui se passe Don ? Tu semble être dans tes pensées."
"Je ne sais pas. J'ai une mauvaise impression sur cette enquête."
"Je comprends. On ne décime pas une famille de cette manière sans avoir des pulsions particulières. Peut être un malade mental qui se promène dans les environs."
Don ne semblait pas être sur. Ce n'était pas ce genre d'impression.
"Il n'y a pas que ça. Habituellement, quand on est dans ce genre d'enquête, je ne ressens que du dégoût. Mais il y avait quelque chose d'étrange cette fois ci. Quand je suis parti parler à Charlie tout à l'heure, j'avais l'impression que..."
David le regarda étonnement.
"De quoi tu parles ? Tu avais l'impression de quoi ?"
"Ca va te paraître parano, mais j'avais l'impression qu'on nous observait."
"Ce ne serait pas la première fois qu'un criminel nous observe depuis son lieu du crime. On dit souvent qu'un criminel revient souvent sur le lieu de son crime pour soit voir leur ennemi, soit pour son propre ego. Il y avait tellement de curieux que forcèment il a put se fondre dans la masse."

Alors qu'ils arrivaient sur le parking du FBI. Don ravala sa salive. Il avait cette mauvaise impression. Comme si quelque chose clochait dans ce meurtre. Alors qu'il n'avait que quelques élément, il sentait d'avance que rien n'allait être simple. Ensemble ils montèrent dans leur bureau pour avoir les premiers éléments de l'enquête.
"Don, David, j'ai fait quelques recherches sur la famille SIMPLER. Le mari Joshua était un agent immobilier dans le coin. C'était le monsieur tout le monde. Un crédit pour sa maison, quelques jaloux dans ses collègues car il avait parfois des contrats plus important. Mais personne qui ne pouvait les tuer. Ou du moins pas les enfants. Aucun n'avait le profil psychologique pour ce genre de meurtre." commença Nikki.
"La mère, Alice est femme au foyer. Elle venait du Canada pour suivre son mari ici à Los Angeles. Elle semblait être très appréciée par tout le quartier. Sauf peut être pour la petite vieille du quartier qui râlait que les enfants soient bruyant. Mais à 80 ans, avec un déambulateur et une bouteille d'oxygéne. Je ne crois pas qu'elle puisse faire autant de dégât." continua Liz.
"Autrement dit, on a rien." soupira Don qui aurait espérer que l'équipe féminine puisse faire des étincelles.
"Désolé Patron." sourit Nikki en se regroupant avec Colby, David et Liz vers un tableau blanc où les photos des scènes de crimes et des indices sont proposés.
"Bon est-ce que l'on a des crimes qui ressemblait à celui ci depuis les deux dernières années ?" demanda Don, en regardant les photos des scènes de crimes.
"Non. On a fouillé déjà les archives. Ni dans notre état, ni dans tout ceux des Etats-Unis." déclara Colby.
Don ne comprenait rien à cette affaire. Comment une famille banale puisse mourrir aussi atrocement. Aucune de ses personnes n'avait de casier judiciaire. Puis le meurtre des enfants...Ce n'était pas un enfant de cœur. Un fou dangereux qui allait peut être recommencer.
"Pourquoi un tel crime. On a rien comme indice précis ? Une trace de semelle ? Des cellules épithéliales entre les ongles des parents ? " s'exclama Don en regardant les autres agents.
"Je vais aller voir à la morgue. Par contre, on n'a trouvé aucune emprunte de sang. A l'extérieur de la maison. Mais à la place, nous avions trouvé ceci. Quelque chose qui va te paraître familier."

Colby donna alors une photo de protection de chaussure, comme ceux que possède la police. Le tout était ensanglanté.
"Par contre, aucune emprunte de semelle qui puisse nous aider. Apparemment ceux sont des chaussures de personnel travaillant dans le milieu hospitalier." souffla Colby, avant d'entendre un râlement de David.
"En d'autre terme une piste qui tombe à l'eau."
"Pourquoi ?" demanda Nikki, un peu curieuse.
"La plupart des chaussures du milieu médicale sont bien spécifique et tout le personnel soignant doit porter le même types de chaussures."
"Donc aucun moyen de retrouver le criminel par ces pieds." soupira Nikki.
"Non, mais j'irais donner des données à Charlie pour qu'il puisse nous aider sur cette affaire et..." commença Don avant d'entendre son téléphone sonner. Il vit le numéro de son père. Il fit signe à David de reprendre la suite, lui faisant comprendre qu'il avait une discussion importante.

"Allo Papa. Qu'est-ce qu'il y a ? Un problème."
"Oui, enfin non. Peut être pas grand chose. Enfin. Amita m'a dit ce matin que Charlie était parti sur une scène de crime. Mais comme je ne l'ai pas vu ce matin, ni Amita...On pensait qu'il était peut être au FBI et qu'il était plongé dans une équation..."


Un silence s'imposa entre les deux hommes. Don fut sur qu'il était arrivé quelque chose à Charlie. Ce dernier ne resterait pas sans donner de nouvelles à son père et surtout pas à Amita. Une boule d'angoisse s'installa dans la gorge de Don. Brusquement une onde de remord le parcouru. Depuis le bureau où les autres agents étaient entrain de réfléchir, David put voir Don avec son visage qui se décomposer.

"Don...Don, qu'est-ce qu'il y a ?" demanda Alan.
"Papa, tu vois avec Larry et Amita pour essayer de voir si quelqu'un l'a vu dans le campus. Moi je vais essayer de le trouver ailleurs."
"Attends, Don. Tu me dis que Charlie n'est pas avec toi. Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu crois qu'il court un grave danger."
"Peut être pas. Mais, je préfère être sur. Je te rappelle dés que j'ai des nouvelles."
Don raccroche et voit David face à lui, avec Colby le suivant de prés.
"David, Colby, vous allez faire une recherche avec moi. Charlie ne donne pas de nouvelles. Peut être ce n'est rien, mais je préfère que vous restez avec moi. Nikki, Liz, vous envoyez un signalement de la voiture de Charlie et vous continuez de chercher des éléments sur le reste de notre affaire et..."


Alors qu'il commençait à donner ces ordres, Nikki et Liz s'étaient tout de suite mise au travail pour retrouver un signalement de voiture abandonné.
"Don..." murmura sombrement Liz en consultant un formulaire de voiture abandonné.
L'agent Eppes se rapprocha de sa partenaire. Son ex-petite amie pour voir sur son ordinateur la voiture de son petit frère sur la route entre la scène de crime et sa maison.
"C'est pas vrai..." trembla Don en se saisissant de l'imprimer que Liz venait de lancer.
"David, Colby avec moi. Liz, tu t'occupes avec Nikki des indices que vous avez pu trouver pour l'affaire."
"Tu crois qu'il y a un lien entre l'affaire et l’enlèvement de Charlie." interrogea Nikki.
"On ne laisse aucune piste. On va sur place pour récupérer des indices."

Comme s'il s'agissait d'un effort insurmontable, Charlie essayait d'ouvrir les yeux. Complètement perdu, il ne se rappelait que de la scène de crime horrible qu'il avait vu. Il en avait encore la nausée rien que d'y penser. Des maux d'estomac et de tête qui l'assaillait. Il commençait à voir de la lumière provenant d'une fenêtre. Il se rendit compte qu'il était dans un endroit mobile. Son esprit se désembruma à cette idée. Soudain, il vit qu'il était attaché, bâillonné. Incapable de pouvoir se détacher et surtout de pouvoir parler. Surpris, étonné, terrifié, il se demandait comment était-il tomber dans ce piège et surtout pourquoi lui ? Il se souvenait difficilement de cet accrochage avec cette ambulance. Rien de bien méchant. Ils avaient commencer à remplir les papiers... Mais jamais il aurait cru qu'il se ferait attraper de la sorte. Ou bien, la jeune ambulancière avait été victime d'un criminel et il était sa proie. Peut être était-ce quelqu'un qui lui en voulait ou à son frère ? Ou peut être était ce le criminel de la dernière scène de crime. Ce n'était pas la première fois qu'il avait été la victime de pression de la part des criminels.

Il n'avait pas le temps de réfléchir à qui était le criminel, ni où il l'emmenait. Il devait sortir de cet endroit. Il savait que ces jambes étaient libres. Il essaya de se débattre et de pouvoir sortir de son entrave. Mais plus il essayait, plus il sentait que sa tête lui tourner. Comme s'il perdait ses forces. Il ne pouvait pas se délivrer de ces sangles. Il ne faisait que de se brûler la peau. Il ne pouvait que murmurer quelques bruits, mais rien de plus. Impuissant, fatigué. Il se demander si son frère avait vu son absence. A tous les coups, il devait le savoir. Ni son père, ni Amita ne l'avait vu, du coup l'alerte avait du être donner. Mais depuis combien de temps était-il inconscient ? Les agents devaient être entrain de le chercher. Plus il essayait de trouver des éléments logique, plus il sentait la panique l'envahir. Toutes les conclusions qu'il avait en tête, donner place à un tragique spectacle. Soit on ferait chanter son frère et peut être il lui feront subir les pires traitements. Mais par contre, s'il s'agissait d'une vengeance contre lui, ou pour éviter que les agents du FBI et autre fédéraux ne se serve de son savoir. Alors il le feront torturer puis peut être le tuer. Des larmes embrumaient ses yeux, tandis qu'il se mit à hurler de panique. Plus aucune raison, juste de la peur et de la tristesse.

Ce bruit de hurlement de peur, de panique, de tristesse. La jeune femme s'en léchait les babines. Elle était heureuse d'avoir trouvé de quoi faire souffrir son cher Don Eppes. L'appât était tellement facile à trouver. Elle savait que l'aîné allait se jeter dans la gueule du loup, ou plutôt de la louve pour aller sauver son petit frère. Mais elle avait prévu ce projet depuis des années. Elle savait comment faire passer le message à l'aîné des Eppes avant de lui proposer un jeu de piste l’entraînant dans une folle courses. Elle devait le presser, le faire souffrir psychologiquement pour l'obliger de perdre son sang froid. Elle se dirigeait vers l'endroit idéal. Une ancienne clinique désertée à cause de l'insécurité des locaux. La bâtisse allait être détruite dans les semaines à venir. Elle avait eu la chance à trouver cet endroit. Elle en connaissait d'autres qui permettait de brouiller les pistes. Et surtout de rendre la tâche plus ardue. Elle devait déposer le petit Eppes à un endroit. Puis s'en aller à un autre pour brouiller les pistes et rendre la tâche plus ardues. Leur faire penser à un cheval en entendant des sabots alors qu'il s'agissait d'un zèbre. Après tout, elle lui devait bien ça à Eppes.

L'agent Eppes venait d'arriver avec l'agent Sinclair et l'agent Granger devant la voiture de Charlie. Des policiers étaient déjà sur place, posant des rubans délimitant la limite de cette scène de crime. Don s'approcha de la personne occupant de la sécurité de cet endroit pour avoir toute les informations nécessaire.

"Agent Eppes. Qu'est-ce que vous avez trouvé sur cette voiture ?" demanda Don en montrant sa plaque tout en regardant la voiture de son petit frère.
L'agent de sécurité était un peu embarrassé de voir cet agent, membre de la famille de la victime. Il savait qu'il n'aurait pas un point de vue objectif. Mais en voyant arriver l'agent David Sinclair, il comprit qu'une personne objective était déjà sur place.
"Voiture du professeur Charlie Eppes. Nous avons vu qu'il a eu un accrochage avec un autre véhicule. Apparemment pas suffisant pour le faire sortir de la route. D’après les traces de roues, les deux véhicules se sont arrêtés sur le côté. Pas de traces d'agression. Soit la victime connaissait son agresseur. Soit l'agresseur serait quelqu'un dont on imagine pas qu'il va nous agresser."
"Comme le facteur venant vous donner votre courrier." commenta Colby en regardant les coups sur la voiture.
"Nous avons récupéré le transfert de peinture. Nous espérons pouvoir récupérer quelques éléments pour vous les envoyer d'ici peu, mais nous avons trouvé dans la voiture son téléphone portable." argumenta le policier, tandis que David posa son bras sur l'épaule de Don pour lui montrer son soutient.
"Je crois que je vais devoir revoir tous les dossiers sur lequel j'ai travaillé. Peut être était-ce quelqu'un qui a travaillé avec nous. Ou une personne d'une famille d'un criminel voulant se venger de nous. Il sait que Charlie est pas armé, qu'il ne va pas répliquer."

Il se frotta le menton en réfléchissant à la manière dont le kidnappeur avait pu emmener Charlie dans son véhicule. Le professeur n'était pas naïf au point d'aller dans la voiture d'un autre. Il préférait téléphoner à Amita ou Larry pour l'aider. Peut être pas lui, le grand frère pour ne pas l’embarrasser dans son enquête, ni son père, pour ne pas le déranger dans sa retraite. Il regarda sa montre. 10h00 du matin. Cela faisait plus de 10h00 qu'il avait disparu. Le criminel a donc pu s'échapper n'importe où. Pas de caméra de surveillance sur la route. Rien, comme si le criminel savait parfaitement se qu'il savait et connaissait le travail des fédéraux.

"Il n'y a pas de témoins de se qu'il s'est passé par ici ? Rien, c'est étonnant vu le nombre de personne passant sur les routes." souffla Don en essayant de calmer son agitation contre tout se qui se passer. Il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu'il aurait du demander à un agent de raccompagner Charlie jusque chez lui. Il aurait du écouter son instinct et protéger d'avantage ses proches. Pourquoi n'avait-il pas écouter son instinct ? Lui qui habituellement était si méticuleux. Qu'avait-il loupé ?

"Don. Je viens d'avoir les gars de la scientifique. Apparemment les bruits ont couru et les agents travaillent deux fois plus que d'habitude pour notre consultant préféré. La peinture rouge est spécifique aux ambulances et aux camions de pompiers." informa Colby.
"Ça nous réduit un bon nombre de voiture." sourit David.
"Cela confirme le fait que Charlie se soit fait enlever facilement. On ne penserait pas à un Pompier ou un ambulancier en kidnappeur. Ils passeront inaperçu... Et cela nous rapproche de notre autre scène de crime. On a retrouver des chaussons spécifiques pour que les personnes qui rentrent sur les scènes de crimes ne salissent pas leur chausson." se rappela Don.
"Mais oui. Je me souviens que dans les hôpitaux, les secteurs où il y a risques d'infections, le personnel soignant doivent protéger leur chaussure afin d'éviter toute contamination." informa David en prenant note des informations.
"Donc, il faut aller chercher une ambulance. Pas de pompier. Ça limite encore les recherches." sourit Colby avant de voir le regard inquiet de Don.
"Ok. On mets en place un périmètre entre les hôpitaux, la scène du meurtre et là où l'on a retrouvé la voiture de Charlie. On demande si une ambulance est manquante. Ensuite, on cherche si quelqu'un dans le personnel est manquant et on fait plus de recherche." présenta David, avant de voir s'éloigner Don de la scène de crime. 

La voiture des agents du FBI. Don s'installa dans le véhicule. Il se demandait comment il allait annoncer cela à son père, Amita et Larry. Ils lui avaient envoyé des SMS, mais il n'avait pas répondu. Il devait maintenant essayer d'annoncer la nouvelle sans risque de créer un vent de panique. Pourtant il ne savait pas comment il allait trouver les mots. Il se sentait horriblement coupable.
"Tu veux que j'aille en parler avec ton père ?" demanda David qui avait suivi son supérieur hiérarchique.
"Non, c'est à moi de le faire. Je...Je vais demander à Larry s'il peut nous donner un coup de main pour essayer de voir quelle personne dans nos fichiers pourraient avoir un lien avec notre crime. De toute manière, je ne pourrais pas être sur l'affaire. Je te laisserais la direction de l'équipe."

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13884
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 19:40

Et voilà, l'enlèvement de Charlie ne fait plus aucun doute pour le FBI. Don va avoir la lourde tâche d'annoncer cette angoissante nouvelle à papa Eppes. Mais pour le moment, Don se pose beaucoup de questions et l'angoisse il la subit de plein fouet, son petit frère est en danger. Malgré tout l'enquête avance, lentement certes, mais les indices s'accumulent. Il n'empêche que cette mystérieuse femme semble tellement déterminée qu'elle a probablement pensé aux moindres détails.

Mais qui est-elle ? Que lui a donc fait Don pour qu'elle ait orchestré une telle vengeance ?


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Invité
Invité
Anonymous


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 21:56

J'aime beaucoup .
Mais qu'est-ce que Don a pu faire à cette fille pour qu'elle lui en veuille à ce point? 
Il lui a peut-être brisé le coeur? Ou alors il a blessé quelqu'un dont elle se soucie ?interogation
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 22:09

Qu'est-ce qu'elle veut à mon Donnie cette ***** bonne femme hein?  colére  colére  colére  colére  Interdiction de toucher au petit génie!!!! On ne fait pas de mal à mon chouchou, sinon je vais m'énerver!!  deviens fou


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeLun 13 Jan 2014 - 15:55

Allez, je vous mets la suite.



Chapitre 3 : Séquestration.

Une pièce blanche, vide, carrée. Le fait que la pièce soit vide la rendait encore plus immense. Charlie était couché à terre. La femme lui avait changé ses vêtements et lui avait mit une camisole de force. Blanche comme les murs. Aucune fenêtre. Une porte qui se fondait dans les murs. La clinique s'occupait de personne psychiatrique malade. Mais ce n'était pas une simple clinique où le personnel soignant essayé d'aider les patients à vivre au mieux leur vie. Parmi eux se trouver un groupe de meurtrier qui ont apprécié de torturer leur patient pour leur propre expérience. En dehors de leur travail, ils avaient créé une secte. Un groupe qui avait su être discret et réussi à blesser toutes leur victimes. Leurs expériences sur le cerveau, sur l'hypnose leur permettait de transformer une personne naïve, innocente et peureuse en une vraie machine à tuer. Créer des faux souvenirs, des illusions, des hallucinations.

Et elle. Elle avait été une de ses patientes. Du moins, à cause de sa mère qui était devenue une partisane de la secte. Pour avoir un corps et un esprit parfait, il fallait tout transformer. Elle avait apprit que pour aimer, il fallait souffrir. Que c'était tout l'amour de sa mère qui lui avait été transmis avec toutes ses expériences. Elle les avait crus. Elle acceptait toute la douleur qu'on lui donner. Puis, cet agent. Eppes. Don Eppes. Il était venu la sauver de cet endroit. Il avait enfermé les méchants et laisser partir la gentille. Elle était reparti dans un autre hopital psychiatrique puis avait apprit à vivre normalement. Une petite vie bien tranquille. Rien de bien méchant. Plus de mère, un travail qui lui permettait d'avoir de quoi vivre. Quelques amis. Quelques rencontres de la vie pour essayer de vivre une vie de couple. Mais brusquement, sa vie a basculé. Quand elle a entendu parler du professeur Charlie Eppes, consultant au FBI. En faisant d'avantage de recherche, elle avait pu trouver qu'il était le petit frère de Don Eppes.

Elle avait retrouvé ses instincts primaire. Dans un premier temps, elle essaye de prendre des médicaments pour faire taire ses images, ses voix. Mais ils avaient prit le dessus. Et finalement, elle voulait le retrouver. Don Eppes. Cet agent. Le remercier, lui dire qu'elle l'aimait fortement. Le faire souffrir, pour lui montrer son amour. Et pour le faire venir à elle, elle avait kidnappé son cher petit frère. Un membre de sa famille qui sera le déclencheur de tout cela, comme sa mère l'avait été pour son enfermement dans cette clinique.

Les yeux du mathématicien s'ouvraient doucement. Le professeur venait de s'éveiller après avoir replongé dans un sommeil non désiré. Il se souvena de son trajet en ambulance. Du fait qu'il n'avait pas pu bouger, ni hurler au secours. Et puis l'ambulance s'était arrêté dans un lieu sombre. Plus aucune lumière. Juste le petit néon de l'ambulance. Inquiet, il resta à l'écoute de tout mouvement. Il entendit les pas se rapprocher de lui. Il avait tremblé en entendant la porte s'ouvrir. Il avait vu, la jeune femme s'approcher de lui. Elle avait le même visage que lors de son constat amiable. Pas celui d'un psychopathe prés à tuer tout se qui bouge. Le visage d'une personne quelconque. Comme si c'était naturel pour elle de capturer un être humain. Elle se mit devant la tête de Charlie, pour ensuite lui caresser les cheveux en lui murmurant doucement :
"Chut. Chut... Je dois juste voir Don. Ton grand-frère. Il me fallait un petit ticket pour le faire venir. Mais ne t'inquiète pas. Tout ira bien. Je vais lui donner tout mon amour. Et je traiterai de la même manière."

Charlie ferma les yeux en tentant de se débattre à nouveau. Mais il sentait la main de la demoiselle se serrant dans ses cheveux l'obligeant à la regarder.

"Non. Tu dois me regarder. Un peu avant de dormir. Je vais être douce." Elle lâcha les cheveux, attrapa une trousse de secours où elle tira une seringue et un flacon avec un produit translucide.
"Ne t’inquiète pas. Je connais les doses nécessaires pour endormir une personne jusqu'à se que j'envoie le message à ton frère."
Dit-elle avant de lui injecter le produit dans les veines. Il sentit une chaleur le parcourir tout le long de son corps. Puis sa tête semblait lui tourner. Ses yeux commençaient lui piquer. Il essaya de réfléchir. Mais il ne pouvait plus. Il vit la jeune demoiselle se rapprocher de sa tête, lui posant un baiser sur son front, tandis qu'il ne put que s'endormir.

Et après... Il se réveille dans cette immense salle blanche. La tête lourde, la bouche sèche, les yeux encore un peu embrumé. Il voulut poser sa main sur son front pour s'avoir s'il avait de la fièvre. Mais il remarqua qu'il était incapable de mouvement de la partie supérieure du corps. La camisole de force lui empêcher ses mouvements. Seul ces jambes étaient libres. Un pantalon semblable à un jogging blanc. Aucune chaussure, ses pieds étaient nus. La pièce d'isolement était capitonné permettant de ne pas se faire de mal. Son cœur battait de plus en plus rapidement, de la sueur couler de son front. Il vit une petite encoche sur l'un des murs. Charlie voulut se lever afin d'aller voir s'il pouvait distinguer quelque chose. Il essaya de se relever en prenant appui contre un mur, mais l'effet du médicament était encore présent. Il senti ses jambes être molles, incapable de tenir. Charlie tomba sur le sol mou. Il savait qu'il pourrait pas faire de gestes trop impulsif. Il ne pouvait que patienter en essayant de croire qu'on venait le sauver au plus vite, avant que quelque chose ne lui arrive. Il se souvenait des dernières paroles de la jeune femme. Il allait être l’appât pour attirer Don. Il devait donc tenir pour son frère. Mais combien de temps son esprit logique, sa raison allait-elle tenir dans ce lieu ?

C'était la question que se poser la jeune femme devant l'écran de son ordinateur. C'était dans un bureau banal. Semblable à celui de n'importe quelle personne. Elle avait aussi à ses côté un takie walkie et une cafetière. Il fallait qu'elle soit en contact mutuelle avec cette autre personne qui était prés à lui obéir au doigt et à l’œil pour un objectif bien précis. Elle observa son écran d'ordinateur qui lui permettait de voir le professeur Charles Eduard Eppes dans cette grande pièce blanche. Elle souriait. Bientôt le professeur allait être encore plus célèbre qu'il ne l'avait déjà été. Elle pianotait à une vitesse vertigineuse quelques programme sur l'un de ses ordinateurs postés sur son bureau. Un pour préparer la publication de vidéos, un pour la réception de ces dernières, un encore pour travailler sur le site qui allait héberger l'ensemble des fichiers. Puis, elle déposerait ce message important pour l'agent Spécial Eppes. Elle avait fait assez de publicité pour l'ouverture de son site internet, qu'elle était sur que quelqu'un irait donner l'informations aux fédéraux ou alors au médias. Et là, la chasse prendra toute sa splendeur. Elle ajouta quelques vidéos volés du quotidien du professeur Eppes, à l'université, avec Amita, après un travail sur le FBI, avec sa famille. Elle créa un vidéo-montage et le prépara pour le diffuser sur internet comme une émission de télé-réalité. Ou plutôt de show d'horreur réalité. Elle allait envoyer un message qui allait faire réagir tout le monde.
La sueur coulait sur son front. Il ne lui restait que 10 minutes avant la diffusion de ces vidéos. A 12h00 pile.

Plus que 5 minutes, pensait Nikki mentalement. Alors qu'elle recherchait activement des informations pour chercher des cohérences entre la scène de crime du meurtre ensanglanté et celle du kidnapping de Charlie. Elle avait aussi un œil sur son téléphone portable sur le site internet : La raison et la folie. Sa nièce lui avait transmis le lien suite à un article posté sur un forum. C'était soit disant une future émission de télé-réalité proposant des défis mettant la raison à sa limite et voir jusqu'où les personnes sont prêtes pour arriver à leur fin. Prête à briser leur tabou pour sombrer dans la folie. Elle lui avait promis de jeter un coup d’œil afin de lui donner son avis. Mais son esprit était intégralement sur l'affaire. Elle avait prévu d'aller rapidement sur le site, pour se changer l'esprit et surtout pour peut être avoir un nouveau œil. Nikki vit arriver Colby avec David. Mais sans Don.
 
"Vous avez trouvé quelque chose les filles ?" soupira David en regardant Liz et Nikki.
"Rien pour le moment. On est toujours dessus. Les empruntes ne sont pas exploitable. On a lancé comme tu as demandé les recherches des ambulances qui auraient disparus...Et pour le moment on a aucun résultat." souffla Liz.
"Bon, on continue. Don est parti prévenir son père, Amita et Larry."soupira David en se frottant le front. "Colby, va à la morgue est essaye de voir si tu as quelque chose."
Nikki regarda l'heure. 12h00. C'était l'heure que sa nièce lui avait dit de consulter le site pour voir son ouverture. Elle jeta un coup d’œil sur son smartphone. Elle cliqua rapidement sur le lien qu'elle avait reçue. Elle ouvrit la page et vit le vidéo-montage sur Charlie. Puis le lieu du dernier meurtre.

"David!!" hurla Nikki en tendant son téléphone. "Regarde ça. Je crois que nos affaires sont bien lié et que...Notre criminel souhaite passer un message."

David, Colby et Liz se tournèrent vers l'écran et virent le vidéo-montage puis Charlie étant enfermé dans une piéce blanche avec une camisole de force, incapable de marcher.
Depuis la vision du direct, il y avait un message qui circulait en boucle : " Petit message à l'agent Don Eppes : Je retiens votre petit frère emprisonné. Je vous ai eu avec ce meurtre magnifique de la famille SIMPLER."
"C'est pas vrai." jura David en essayant de téléphoner à Don pour le prévenir.

Pendant ce temps, Don était entrain d'arriver chez son père. Il ne savait rien encore du site, ni des vidéos. Il n'avait pas encore reçu le message de David quand il se dirigea vers la porte de l'entrée pour aller chez leur père. Ou plutôt chez son frère. Il ouvrit la porte pour voir Amita en pleurs dans les bras d'Alan. Larry resta sans voix, tandis que Don reste intrigué par cette ambiance. Puis au moment où il reçoit le message de David, il vit sur l'écran de l'ordinateur d'Amita la vidéo passante sur Amita.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Invité
Invité
Anonymous


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeLun 13 Jan 2014 - 17:36

:j:aime:  :j:aime:  :j:aime: J'aime bien cette petite madame psychopathe. Par contre j'espère que Charlie ne souffrira pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeLun 13 Jan 2014 - 17:55

Elan du Lac a écrit:
:j:aime:  :j:aime:  :j:aime: J'aime bien cette petite madame psychopathe. Par contre j'espère que Charlie ne souffrira pas trop.
 etonnement On a une psychopathe parmi nous!!!

Non j'rigole.  Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 388315920 

Merci beaucoup de ton commentaire. Je mettrais la suite demain surement. (sauf en cas de problème de connexion.)


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13884
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeLun 13 Jan 2014 - 19:40

confue, perdu  Elle a une drôle de conception de l'amour cette folle furieuse. Elle est totalement déséquilibrée cette femme, ce qui la rend encore plus imprévisible et dangereuse. 

La tension vient de monter d'un cran, Charlie est vraiment dans de sales draps, papa Eppes doit-être au fond du désespoir, et Don...


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeLun 13 Jan 2014 - 21:47

Complètement à la masse la pauvre fille!!!! Aimer = souffrir? C'est à elle qu'il faut passer la camisole!!!  ça craint vraiment


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMar 14 Jan 2014 - 18:41

Merci de vos commentaires. ^^

Allez je vous mets la suite.



Chapitre 4 : Le défi.


Combien de temps était-il dans cette pièce ? Voilà la question que se poser le mathématicien qui s'était un peu calmé dans cette salle blanche. Il regarda la petite ouverture sur l'un de ses murs et ayant repris des forces, il tenta de se relever. A nouveau, il s'appuya contre les parois. Il s'approcha de cette ouverture, se mit à genoux et essaya de voir au travers. Il ne put voir qu'un couloir sombre, mal-entretenu, avec une sorte de vieux chariot. Regardant à droite et à gauche, il ne vit personne. Pas une âme qui bouge. Alors, la jeune femme devait être parti autre-part. Il se releva, s'appuya contre la paroi où il y avait l'ouverture et tenta de l'enfoncer. Il entendit seulement le contact entre son corps et la paroi molle qui le renvoyant sur le sol.

Il ne pouvait pas se délivrer seul. Donc, il allait devoir attendre les secours à l'intérieur. Maintenant il devait essayer de comprendre le mécanisme de la jeune femme pour essayer peut être de lui parler et de gagner du temps, puisqu'il n'avait aucun moyen de communiquer vers l'extérieur et qu'il ignorait la présence de micro-caméra dans sa cellule. Il savait que la jeune femme en voulait à Don. Donc, d'une affaire du FBI. Alors peut être une histoire de meurtre. Il y avait trop de dossiers. Et lui n'avait pas travaillé sur tous les dossiers. Alors, il se pouvait que ce soit une criminelle, ou une personne de la famille d'un criminel qui l'a prit pour cible pour aller récupérer Don. Il ferma les yeux et se posa contre le mur, essayant de garder son calme.

Don était dans le salon, regardant sans cesse cet écran défilant les images. Il se demandait quelle personne lui en voulait et lequel serait assez cinglé pour s'en prendre à Charlie au lieu de lui. Habituellement les criminels préféraient s'en prendre directement à ceux qui leur avait prit la liberté. Il en tirait plus de réjouissance que d'aller se venger contre quelqu'un de sa famille. A moins, qu'il ne s'agisse d'un parent proche d'un criminel qui s'est fait abattre. Don se frotta le front, tandis que David était sur place pour poser quelques questions à Amita, Alan et Larry. Si le criminel avait pu faire un vidéo-montage de son quotidien, c'est qu'il était sur les lieux pendant tout ce temps. L'agent Sinclair put apprendre que les intitulés des cours remonté à un mois.

"Je pourrais peut être travailler sur une petite équation qui permettrait de trouver une cohérence entre vos dossiers et les personnes étant présente dans l'enceinte de l'université. Peut être on pourra trouver quelque chose."
"Bien. Un homme vous accompagne pour que vous travaillez avec nos techniciens. Si vous pouvez essayer de voir pour une équation pour essayer de trouver l'origine de cette vidéo."
"Je vais essayer." répondit Larry, avant de prendre par les épaules Amita : "On va le retrouver Amita. Reste là. Reste avec Alan."

Amita hocha la tête, toujours en pleurs essayant de trouver une cohérence entre tous les éléments, mais sa raison sombre en revoyant son fiancé enfermé, en proie à un kidnappeur. Alan quand à lui était aussi bouleversé. Son fils. Son tout petit enfermé. Et lui, il ne pouvait pas le protéger. Il ne pouvait pas aller le chercher, ni comment le retrouver. Alan avait peur qu'il ne perd son fils. Après sa femme, son fils cadet. Et il voyait désormais son fils aîné entrain de lire le message qui le concerné. Il ne savait pas comment faire. Pourtant, il s'était déjà imaginé de nombreuses scènes dés l'entrée au FBI de Don. Les prises d'otages, le fait qu'il risquait sa vie. Mais à ce moment là, Margarett l'avait rassuré en lui montrant que Don était parfaitement capable de pouvoir gérer les situations. Et qu'il fallait faire confiance en ces collègues. Du coup, Alan avait accepté cette éventualité de cet incident de la vie. Par la suite, il avait perdu Margarett, il avait vu Charlie sombrer dans son problème n égal à np. Lui et Don avait du se soutenir pour s'en sortir. Mais finalement, ils ont réussi à retrouver une vie à peu prés stable. Puis, Alan avait peur de nouveau quand Charlie travaillait avec Don. Surtout quand il était sur les lieux des crimes. Puis, comme Margarett lui avait enseigné, il avait fini par l'accepter. Et maintenant, il était face à cette horreur qu'il espérait ne jamais voir.

Nikki était resté sur l'écran de son ordinateur pour surveiller tous les agissements de Charlie et d'essayer de trouver un indice sur le lieu où pouvez être enfermé le professeur. Elle avait donner ses hypothèses à Liz qui se chargeait d'aller sur le terrain avec Colby. Tous les deux s'occuper d'interroger tous les hôpitaux, les cliniques spécialisées. Mais elle voulait rester sur l'affaire, mais face à l'ordinateur. Après tout, c'était elle qui avait découvert cette trace. Maintenant elle voulait suivre jusqu'au bout et essayer d'avoir toutes les informations avec les techniciens pour les transmettre au reste de l'équipe. Elle resterait dans les locaux.

Pour la jeune femme, c'était l'heure du jeu. Elle avait commencé par un message. Maintenant, elle allait jouer avec les nerfs de Don. Elle envoya un SMS, sourit en regardant son écran. Elle voyait non seulement Charlie enfermé, mais aussi une autre vidéo. Celle d'une autre personne, encapuchonné, portant un masque de torture du moyen-age. C'était celle du supplice de la langue de belle-mère. Elle le voyait préparer un plateau avec une sorte de tasse thermos avec une paille à son extrémité. Un liquide rouge orangé chaud, sortant d'une casserole qu'il mit dans le thermos. Puis il rajouta une goûte d'un liquide incolore. Puis l'emmena sur un plateau pour l'insérer dans l'ouverture de la salle d'enfermement de Charlie. Le professeur fut surprit de voir ce flacon, il entendit alors une voix étrange sortir de l'extérieur de la pièce, mais différente de celle de la jeune femme :
"Vous devriez manger Professeur Eppes. Votre frère n'arrivera pas de sitôt."
Le mathématicien hésitait. Il ne savait pas s'il devait le croire, ou devait-il éviter de manger. Peut être devait-il refuser tout élément jusqu'à ce qu'il est quelque chose en échange. Le professeur refusa de manger et resta un peu à l'écart.
"Mangez professeur, ou sinon, je me chargerai de vous le faire avaler."

Charlie senti que la personne n'était pas un bluffeur. Il était réellement prêt à entrer et à lui faire avaler la boisson de force. Le professeur voulu essayer de faire venir la personne pour voir ou était la porte. Mais il senti qu'il risquait de faire perdre de patience et pire encore. Il allait créer des problèmes. Il s'approcha doucement vers le thermos pour ensuite s’abaisser, il attrapa la paille avec la bouche et avala une gorgée.

La jeune femme envoya un message où elle inscrivit qu'il ne lui restait que deux minutes, avant le début de sa première épreuve. Sa lèvre était sèche, mais elle la réhydrata avec sa langue. Son cœur battait de plus en plus fort. Ce n'était qu'une question de minute pour que le professeur ne subisse les premiers symptômes de ce jeu, symptômes physique tandis que Don devrait subir ceux psychologique.

"Bonjour Nikki." salua Larry en entrant dans les locaux du FBI aux côtés d'un officier.
"Bonjour professeur, ravi de vous voir. Nous sommes déjà entrain de travailler avec les techniciens du service informatique afin de trouver le point de diffusion de la vidéo. Je vois que vous êtes bien chargés."
"Oui, j'ai récupéré toutes les listes des présences des élèves ainsi que les vidéos de surveillance des personnes étant entré dans la faculté le mois dernier. J'ai déjà éliminé de nombreux élèves étant là bien avant que tout ceci ne se passe et n'ayant jamais croisé le chemin de Charlie. Ensuite, je vais demander à l'un de vos collègue de pouvoir identifié toutes les personnes pouvant correspondre au profil que vous auriez fait de notre kidnappeur et tueur pour pouvoir réduire nos recherches. Par ailleurs, je vais commencer l'équation et..."

Larry ne put terminé sa phrase, essayant de garder ses émotions en lui. Le professeur était trés expressif et pourtant il savait que tout le monde compter sur lui. Nikki lui tapota l'épaule pour le réconforter, avant de remarquer un fait étrange, avec le professeur, qui leur fit comprendre l'urgence du moment.

"Oh mon Dieu. Charlie, qu'est-ce qu'ils te font ?"

Ces mots étaient sorti dans la bouche de Larry dans les locaux du FBI. Mais aussi de la bouche d'Alan qui constata le même spectacle. Don releva la tête et vit son petit frère crachant du sang. Tremblant de son corps coincé dans cette camisole de force. L'agent du FBI se leva en tapant du poing se rendant compte qu'il était incapable de quoi que se soit. Soudain une fenêtre de Tchat apparut sur le site internet. Ce dernier était visible par tout le monde, l'agresseur fit apparaître son premier message.

"Agent Eppes, si vous nous suivez depuis le début, veuillez répondre à mes questions. Je serais si c'est vous qui me répondez et non pas une autre personne qui regarde ce site. Comment ? Je suis sur que vous êtes sur l'ordinateur de la fiancée de Charlie. Amita Ramanudjan."
Une photo et des vidéos de la jeune femme apparut dans un coin de la vidéo de Charlie, montrant qu'elle connaissait bien la vie du petit frère et donc de ces contacts.

"Aussi, j'ai programmé ce tchat pour que nous soyons les deux seuls ordinateurs à pouvoir répondre. Je vous ai préparé une petite série de question, qui vous feront trouver un petit trésor. J'espère qu'il vous plaira. Votre petit frère n'a que quinze minutes à vivre avant que le poison ne le tue complètement. Alors réfléchissez bien. Etes vous prêt à commencer le jeu ?"
Habituellement, Don n'aurait jamais répondu à la provocation d'un des agresseurs. C'était la règle numéro 1. Il devait toujours négocié. Mais cette fois ci, c'était la vie de son frère qui était en jeu. Il ne réfléchissait plus à se qui était dans le règlement et se lança à l'écriture de son message.

"Bien. Je suis prêt."
La jeune femme savoura le fait qu'elle avait enfin l'attention de cet homme. Ce qu'elle attendait depuis le début. Elle commença à rédiger son message.
"A part votre frère, je crois qu'il y a quelqu'un de chez vous qui est mort n'est-ce pas ? Qui était-ce ?"

Don se mordit la lévre inférieure. Le criminel savait aussi pour la mort de sa mère, il devait donc avoir eu la possibilité de connaître son passé. L'agent n'aimait pas parlé de sa vie privé. Mis à part son père, son frère, quelques agents et amis, ou le psychologue... personne ne le savait.
"Ma mère."
"En effet, je crois vous avez encore garder des souvenirs d'elle. Peut-être sur un mur ?"
Don savait qu'il restait des photos d'elle pour qu'ils ne l'oublient jamais.
"Des photos."
"Vous devriez bien examinez l'arrière de certaines d'entre elle. Et vite, 3 minutes se sont déjà écoulé."
Tandis que Charlie continuait à souffrir dans sa cabine, Don vit son père retournant les cadres de sa femme les un aprés les autres, avant de trouver derrière celle où elle était en marrié une partition de musique.
"Il y a une partition de musique." écrit Don.
"Très bien. Jouer moi cet air. Branchez le micro, créer un fichier audio même basique et envoyer le sur le tchat. Il a la possibilité de recevoir les fichiers audio."

Don demanda à Amita de brancher le micro et exécuta le morceau. Celui ci il le connaissait bien. Il le jouait quand sa mère était encore vivante. Il l'avait apprit d'elle. Et puis, il l'avait rejoué aprés sa mort, un peu pour réconforter la famille qui venait de retrouver les partitions de la mère de famille qui avait caché une partie de son passé de musicienne. Il joua avec émotion et un peu d'appréhension ce morceau. Soudain, il entendit que la dernière note ne fonctionna pas bien. Il regarda à l'intérieur du piano, alors que 6 minutes s'étaient écoulé. Amita envoya le fichier audio. Don venait de retrouver un os de doigt à l'intérieur du piano.

"Un os ? Nous allons l'emmener au laboratoire pour qu'il soit examiné." informa David en mettant sous sceller la nouvelle preuve. Mais avant qu'il ne puisse prévenir quelqu'un, un nouveau message apparut.
"Vous avez bien joué. Vous avez du découvrir mon petit cadeau. Un souvenir qui vous sera trés cher et qui pourra rester chez vous. Aprés tout, c'est un des doigts de votre musicienne de mère."
Alan voulut se mettre à hurler en apprenant cela. Ainsi quelqu'un avait profané la tombe de Margarett pour faire souffrir psychologiquement Don et physiquement Charlie. Mais aussi lui. Alan.

"Vous méritez bien votre récompense."

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Invité
Invité
Anonymous


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMar 14 Jan 2014 - 19:36

:j:aime: 
C'est horrible! Pauvre famille Eppes! Je suppose que ça va empirer par la suite  .
En tout j'espère que cette psychopathe va trop abîmer le petit Charlie
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13884
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMar 14 Jan 2014 - 20:10

deviens fou   Non mais ça pas pas bien la tête ! Mais quelle horreur ! On s'enfonce de plus en plus dans le sordide là ! Pauvre papa Eppes, pauvre Don ! Pour cette abomination, ce n'est qu'un jeu mais pour la famille, les amis et les collègues qui assistent à ça, c'est une souffrance.

Ils doivent sortir Charlie de là au plus vite. Mais y parviendront-ils à temps ?


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMar 14 Jan 2014 - 21:32

deviens fou  deviens fou  deviens fou 
 C'est de pire en pire!!! Mais quand ce cauchemar va-t-il s'achever et surtout comment?


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 29
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMer 15 Jan 2014 - 19:07

xD!!! Je vois que cela vous fait réagir.

Bon allez, je vous met la suite.



Chapitre 5 : La récompense.

Charlie restait allongé, il souffrait tellement. Son ventre le brûlait. Il savait qu'il n'aurait jamais du boire cette soupe. Sa sueur coulait jusque dans sa bouche, se mêlant avec le sang qu'il venait de cracher. Il avait peur. Peur de mourir dans cette pièce. Il voulait revoir les siens. Il ne pourrait plus les embrasser. Voir son grand frère qu'il admirait tant. Et maintenant, que pouvait-il arriver de pire ? Il senti qu'il était à bout de force, sa raison commençait à vaciller. Il ne comprenait pas le mode opératoire de son agresseur. S'il voulait faire venir Don jusqu'à cet endroit, pourquoi l'empoisonner lui ? Il risquait de le tuer avant que Don ne puisse venir le sauver. Soudain, la porte s'ouvrit. Charlie revit cette personne, celui qui lui avait donné la boisson empoisonnée. Charlie ravala sa salive. Il vit une seringue, un flacon. L'agresseur tira le liquide pour ensuite ouvrir la camisole de force et lui injecté le produit dans ses veines. Charlie ferma les yeux, sa dernière heure serait-elle venue ?

Don resta impuissant face à cette scène qui était entrain de jouer son rôle. Il ne comprenait pas pourquoi la personne voulait tuer Charlie ? Qu'est-ce qu'il tirait de cela ? Puisqu'il voulait le contact lui, l'agent du FBI et non pas s'en prendre uniquement à Charlie. Sinon, il serait resté muet au reste du monde. Il ne comprenait plus rien. Il senti qu'il avait envie d'hurler, de jurer, d'attraper la personne qui essayer de tout détruire. Une fois l'injection faite, l'agresseur sorti de la pièce, laissant Charlie à terre, immobile. Renfermé de nouveau dans sa camisole. Don se demandait si Charlie était toujours en vie. Il aurait voulu envoyer un message pour insulter cette personne. Mais il savait que cela ne servait à rien, sauf de faire plaisir à son agresseur. Mais apparemment, l'agresseur avait réussi son coup et zooma sur le visage de Charlie, pour montrer à tous ses spectateurs que le professeur Eppes était toujours vivant.

Oui, Charlie compris que l'injection venait de lui donner un sursis supplémentaire. Qu'il ne mourrirai pas maintenant. L'épreuve avait été éprouvante, mais cela avait aussi ravivé sa raison et lui permettre de réfléchir à nouveau sur son état. S'il avait été torturer puis soigné...Cela voulait dire aussi qu'on permettait de le voir. Qu'il y avait cette idée qu'un message était envoyé à Don. Mais il ignorait, si c'était par des photos. Quelques vidéos envoyées à certaines heures ? Ou alors si tout était en direct permettant de voir les souffrances. Mais Charlie savait que la mort lui avait été évité de peu. Peut être ne survivrait-il pas à la prochaine attaque. Il s'allongea sur le dos, essayant de reposer sa tête. Espérant que son raisonnement était juste et que son frère ou une autre personne le voyait, il voulait passer un message. Doucement, il articula ces mots : "Don, viens me délivrer."


Don était un peu rassuré en voyant son frère qui allait mieux. David qui était toujours sur place entrain de donner les instructions. Faire analyser les preuves. Si le criminel avait su où se trouver les indices, c'est qu'il avait pu entrer dans la maison de Charlie. Donc, il devait peut être laisser des traces de sa présence et peut être même des personnes l'aidant dans l'affaire et de pouvoir remonter jusqu'à la source et le lieu où était emprisonné Charlie. Alors qu'il était entrain de finir de donner ses ordres, il vit les mots articuler par Charlie. Don n'arrivait pas à comprendre. Ni même Alan qui semblait être bouleversé. Quand à David, il avait apprit à lire un peu sur les lèvres. Le fait que Charlie articule d'avantage l'aider grandement.

"Don, viens me délivrer." murmura David, tandis que Don releva sa tête. "C'est se que Charlie a dit."
De son côté, Larry continuait à travailler avec les autres Agents. Nikki était nerveuse de voir tout se qui s'était passé et pourtant elle restait très concentré. Ils avaient commencé à trouver l'endroit où avait été volé cette ambulance, l'hôpital Sainte Cécile. Mais aucune personne ne manquait à l'appel. Aussi bien chez le personnel soignant, que des patients partis sans autorisation de sortie, et ceux étant sorti contre l'avis du médecin. Tous ces patients ont été retrouvés, et aucun n'avait vraiment de lien avec cette affaire. Tous avaient un alibi. Quand Nikki regardait les chiffres de Larry, elle se tourna vers lui pour demander quelques explications.

"En tout cas, l'hôpital Sainte Cécile ne faisait pas partie de cette route. Pourtant j'ai trouvé quelques bâtiment en ruine, désaffecté, ou en cours de travaux. Donc, des planques parfaites."

"On en a combien ?" demanda Nikki curieuse.
"Une vingtaine. Nous avons 5 d'entre eux qui sont d'anciens hôpitaux ou cliniques. Mais il est possible que notre criminel nous fasse croire qu'il s'agisse d'un bâtiment médicalisé pour brouiller les pistes."
"Dans tous les cas, votre criminel joue avec vous." souffla l'agent Edgerton en arrivant dans la pièce. Étonnant nos deux amis.
"Agent Edgerton ? Que faites-vous ici ?" demanda Nikki.
"J'aurais préféré nous revoir dans d'autres circonstances. J'avais prévu de voir Charlie pour une affaire d'une disparition étrange. Mais visiblement, notre mathématicien préféré à plus de problème. Alors je viens vous aider."

"Tout aide sera la bienvenu." soupira Larry en regardant l'écran où se retrouvait enfermé son ami.
Les yeux étaient rivés aussi sur l'écran. La prédatrice souriait en regardant le professeur se reposant. Elle était entrain d'imaginer le prochain supplice qu'elle allait lui faire subir. Les électrochocs ? Le fouet ? Le gaz ? Peu importe lequel elle choisirait, elle allait utiliser les trois. Mais elle voulait attendre le moment critique pour Don pour le terminer. Et quand elle le verrait sortir, pour prendre l'air. Pour essayer de se vider la tête. Là, elle renfermerait le piège.

Les heures passaient. Seize heures étaient passées depuis l'enlévement de Charlie. Don n'avait reçu comme message que : "Combien de temps votre frère survivra, d'après vous agent Eppes ?". Charlie dans sa salle blanche, ignorait à quel point son frère était inquiet. Il se sentait tellement oppressé. Pourtant sa confiance en son frère était inébranlable, il savait qu'il le retrouverait. Il devait être patient. Quand il rouvrit les yeux, le mathématicien avait espéré que c'était un simple cauchemars. Hélas, tout ceci n'était trop réel. Il se releva, pour montrer qu'il était encore tenace, qu'il se battrait contre son bourreau. Il ne voulait pas le laisser se réjouir de cette situation. Son frère devait tenir le coup et de pouvoir avancer pour le sauver. Il essaya de repasser un nouveau message à son frère, en se souvenant de parler lentement et en articulant.

Ian Edgerton vit le professeur Eppes se relever. L'agent spécial était heureux de voir son élan du professeur. Il savait qu'il pouvait compter sur la force de caractère de Charlie pour tenir encore le coup jusqu'à ce que la cavalerie arrive.

"Bon, je vois bien que notre professeur est assez en forme. Par contre, il semble vouloir nous dire quelque chose."
Larry et Nikki regardèrent de plus prés l'écran, tandis que Edgerton reproduisait les sons que dit le professeur.
"Deux...Personnes...Une...Femme...tren...taine...Ambu...Lancière. Une autre...Masque...torture..."
"Qu'est-ce que tu veux dire Charlie ?" pensa tout haut Larry, avant que Ian Edgerton ne frappe contre l'épaule de Nikki.
"Oh non...Je crains que mon affaire et l'enlévement de Charlie ne soit lié. Rappliquer toute l'équipe, je crois savoir qui est votre criminelle et son associé." hurla Ian, avant de quitter la piéce.

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Sign310
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Invité
Invité
Anonymous


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMer 15 Jan 2014 - 20:00

deviens fou   :j:aime:  :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37814
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitimeMer 15 Jan 2014 - 21:33

Oui ben non!!!!  colére  colére  colére  colére  Si on torture quelqu'un c'est Don!!! Pas charlie! Il n'est pas taillé pour ça!!!  pas d:accord  pas d:accord  pas d:accord


Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Signat10Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13   Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Numb3rs - Prédateur, Proie et Appât - Don/Charlie - PG-13
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Divers :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Divers-
Sauter vers: