French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Mar 21 Jan 2014 - 21:43

Songfic destinée à DSandrine

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Brad Wright & Robert Cooper. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.



Comment lui dire
Encore une réception, encore une nouvelle alliance, encore tellement de monde dans la grande salle d’Atlantis et tous ces gens qui sourient, qui se congratulent, qui font assaut d’amabilité.
Mais parmi tous ceux-là, pour lui il n’y a qu’un être qui compte.


Au beau milieu de la foule
D'un dimanche après-midi
Au beau milieu de la foule
Je le reconnais c'est lui.
Quelqu’un l’appelle et lui parle. Il ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. Il se contente de sourire, d’opiner de la tête, ailleurs, focalisé sur celui qui hante ses rêves depuis si longtemps maintenant.

Aimer au milieu des étoiles ? Aimer quand le danger vous guette jour après jour, à chaque seconde ? Aimer quand il y a une loi imbécile qui vous l’interdit ? Aimer à sens unique quand vous ne savez pas ce que l’autre pense ?


Au beau milieu de la foule
De ces gens qui me sourient
Parmi tous mes ennemis
Je le reconnais c'est lui.
Pourquoi fallait-il que, parmi tous les membres d’Atlantis, son cœur vacille pour celui-là ? Pourquoi fallait-il qu’après toutes ses années à se cacher la vérité, à se mentir à lui-même, il laisse tomber l’armure pour ce sourire, pour ce regard ?

Il lui avait fallu bien plus de courage pour oser enfin s’avouer ce qu’il ressentait que pour affronter tous les Wraiths de la galaxie. Mais il n’avait pas encore trouvé celui d’affronter l’objet de son amour, de lui avouer ses sentiments.


Comment lui dire, comment lui dire ?
Comment lui faire comprendre d'un sourire ?
Comment lui dire, comment lui dire ?
Un soupir lui échappa tandis qu’il portait la flûte de champagne à sa bouche. Lorsqu’il le voyait, ainsi, entouré des hauts gradés Terriens et des dignitaires de ce peuple qui venait signer une alliance avec eux, il sentait son cœur battre plus fort, plus vite. Il aurait aimé s’approcher de lui, poser une main sur son bras, lui sourire avec détachement, avoir l’attitude qu’on attendait de lui, mais il n’y arrivait pas.

Il y arrivait de moins en moins…


Au beau milieu de la foule
Du dimanche après-midi
Je me sens nerveux pas cool
Je le reconnais, c'est lui.
Il avait peur, s’il s’approchait, qu’on lise en lui comme un livre ouvert. Il s’étonnait parfois que les autres n’aient toujours pas deviné : à croire qu’il cachait mieux ses sentiments qu’il ne le pensait. Pourtant, il lui semblait, lorsqu’il approchait son amour, que tout son être s’enflammait, que les mots lui échappaient, que ses gestes se faisaient maladroits faute de ne pas pouvoir se faire tendre…

Mais visiblement les mots qu’il prononçait suffisaient, les mouvements qu’il ébauchait convainquaient, les sourires qu’il s’arrachait contentaient ses partenaires. Combien de fois avait-il retenu les mots qui lui venaient aux lèvres ? Combien de fois s’était-il obligé à rire quand il avait le cœur meurtri de voir son amour au bras d’une autre ? Combien de fois avait-il réussi à remettre ce masque qui le brûlait jour après jour ?

Et aujourd’hui encore, il se contentait d’un signe de tête, répondait à des paroles qu’il n’entendait pas vraiment, souriait, de ce sourire figé qui était devenu une seconde peau mais son regard revenait sans cesse sur le même point, son point d’ancrage, son point de naufrage.


Au beau milieu de la foule
Des étrangers de ma vie
Je voudrais qu'il ait compris
Qu'il m'emmène loin d'ici.
Il aurait tant aimé simplement fendre la foule, l’enlacer et déposer un baiser fougueux sur les lèvres tentantes avant de glisser son bras sous le sien et de l’entraîner avec lui dans un endroit désert de la grande cité, un endroit où ils ne seraient que tous les deux, où il pourrait enfin lui dire les mots qui lui brûlaient les lèvres, unir sa bouche à la sienne et faire vibrer son corps avec le sien !

Un ricanement douloureux lui échappa : rêveur ! Stupide rêveur ! Quand bien même il oserait défier ainsi et l’assemblée et la loi de non fraternisation, nul doute que son initiative lui vaudrait un beau direct de celui qui hantait ses pensées et qui n’avait jamais semblé le moins du monde attiré par les hommes !


Comment lui dire, comment lui dire ?
Comment lui faire comprendre d'un sourire ?
Comment lui dire, comment lui dire ?
Il devait pourtant bien y avoir un moyen de tenter sa chance, de lui faire comprendre son tourment. Mais était-il prêt à mettre en péril leur amitié ? Qu’en serait-il s’il était rejeté, impitoyablement, si désormais un fossé se creusait entre eux ?

Depuis si longtemps ils comptaient l’un sur l’autre, s’épaulaient, s’entraidaient, venaient au secours de celui qui était en difficulté, au péril de leur propre vie s’il le fallait ! Oserait-il jamais rompre cet équilibre, risquer de devoir quitter la cité, d’être renvoyé sur Terre honteusement ?

Valait-il mieux souffrir auprès de lui que dépérir loin de lui ?


S'il peut m'attendre, s'il peut m'apprendre,
S'il peut m'atteindre qu'il vienne à moi.
S'il peut comprendre, s'il peut m'entendre
Et me rejoindre qu'il vienne à moi,
Qu'il vienne à moi.
La réception s’éternisait et la migraine commençait à le tarauder. Pas une fois l’homme de ses pensées n’avait daigné s’apercevoir de sa présence. A un moment il avait réussi à capter son regard, mais l’autre s’était détourné après un rapide sourire qui ne voulait rien dire, dont il n’était même pas sûr que c’était à lui qu’il était destiné.
Le héros du jour ! Celui grâce à qui une nouvelle alliance était signée, une alliance qui allait permettre à la Cité d’avoir plus de réserves, plus de sécurité ! Alors oui, il devait tenir son rôle, mais pour autant, devait-il ainsi l’ignorer ?

Ou bien était-ce sa manière de lui faire comprendre qu’il l’avait percé à jour et qu’il devait bannir tout espoir d’un quelconque lien entre eux, autre que cette amitié solide qui les unissait depuis si longtemps maintenant.
Ils étaient plus de mille et il n’en voyait qu’un.


Au beau milieu de la foule
Du dimanche après-midi
Au beau milieu de la foule
Qu'il m'emporte loin d'ici.
Il posa son verre sur le plateau et s’excusa de quelques mots plats auprès de la jeune femme qui lui parlait depuis de longues minutes sans qu’il sache vraiment ce qu’elle lui racontait.

Il étouffait dans cette salle, parmi les rires, les tintements de verres, les discours plus ou moins grandiloquents, plus ou moins obséquieux.

Qu’avait-il cru lorsqu’il avait accepté de venir ? Que c’était le moment d’une déclaration ? Que voulait-il en venant ici sinon se faire du mal en constatant, une fois de plus, combien il pouvait être invisible dans l’immensité de la foule pour celui qui, pour sa part, l’attirait comme un aimant.

Il sortit comme on s’enfuit, erra un peu dans les couloirs avant de se retrouver sur un balcon, regardant l’immensité de cet océan qui les entourait, cet océan où il aurait aimé se noyer tant, à cet instant, il se sentait misérable.


Comment lui dire, comment lui dire ?
Comment lui faire comprendre d'un sourire ?
Comment lui dire ?
Comment, comment,
Comment lui faire comprendre d'un sourire ?
Comment lui dire, comment lui dire ?
Comment lui faire comprendre d'un sourire ?
- Alors… On fuit la foule !

Il sursauta et se retourna, le cœur battant à la vue de celui qui venait de l’apostropher et le regardait maintenant avec un sourire, un sourire…

- Il faisait trop chaud, balbutia-t-il se refusant à analyser ce sourire, ce regard, juste conscient de son cœur qui battait la chamade.

- Je t’ai cherché…

- Pourtant tu ne semblais pas t’apercevoir que j’étais là ! ne put-il s’empêcher de dire, regrettant immédiatement le ton accusateur de sa voix.

Mais l’autre ne fit qu’en rire, s’approchant de lui avec sur le visage une expression qu’il ne lui avait jamais vue.

- Je sais toujours quand tu es là, toujours !

- Tu devrais y retourner, tu es le héros de la soirée après tout, réussit-il à articuler, malgré sa bouche sèche.

- Non, j’ai dit à Elisabeth que j’avais fait assez de mondanités pour ce soir et pour les jours à venir ! Maintenant j’ai juste besoin de calme auprès de l’homme que j’aime.

- Pardon ? s’étrangla-t-il avant de se mettre à trembler tandis que l’autre le prenait dans ses bras.

- Il y a trop longtemps que je cherche comment te le dire, alors ce soir j’ai décidé de me lancer, et tant pis si tu me rejettes, mais au moins je serai fixé ! Je t’aime Evan Lorne ! Je t’aime comme un fou et je n’en peux plus de devoir le cacher !

Un rire douloureux et ravi échappa au major tandis qu’il se fondait dans les bras de son supérieur ! C’était donc si simple que cela ? Si simple ?

Ce ne serait certes pas simple, mais pour l’instant présent rien ne lui faisait peur : il était dans les bras de l’homme qu’il aimait et goutait enfin sa bouche tandis que leurs corps s’étreignaient. Il était à sa place, tout simplement.


FIN
Chanson de Michel Berger


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10078
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Mer 22 Jan 2014 - 9:28

je ne regarde pas cette série et donc les personnages me sont inconnus.
Mais il suffit que je vois "song fic" allié à "cissy" et ça fait tilt. je crois que t'es capable de me faire lire à peu près tout et n'importe quoi!!!  je deviens dingue 

j'adore!!! et oui en fin de compte c'est "si simple que ça".
être capable d'affronter toutes les créatures extra terrestres de l'univers est sans doute moins compliqué que d'avouer ses sentiments!!!

mais voilà Lorne entends prononcer les mots que lui même avait envie de prononcer et qu'il n'espérait pas et tout devient comme une évidence.

 :j:aime:  Michel berger et c'est je pense mon chanteur francophone préféré car ses chansons ont presque quelque chose d'intemporel donc  bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9952
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Mer 22 Jan 2014 - 11:20

:j:aime:  :j:aime:  Jolie


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Mer 22 Jan 2014 - 21:22

Merci de ton compliment Mumu! Il me va droit au coeur et ne va pas faire du bien à mon ego...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque Merci aussi Homer!  clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4682
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Dim 26 Jan 2014 - 18:02

Voilà j'ai les larmes aux yeux, ton texte plus cette magnifique chanson  :j:aime: :j:aime: :j:aime: 

 bravo bravo 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Dim 26 Jan 2014 - 20:02

Ah oui mais non!!!! Si tu demandes des dommages et intérêts pour mouchoirs je vais être ruinée moi...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque 
Merci d'avoir lu et commenté Djorie!  sucette au caramel


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Christie
Tu as rejoint le monde des muses…..
Tu as rejoint le monde des muses…..
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Chien
Messages : 767
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 35
Localisation : Sous une cascade

MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Sam 8 Fév 2014 - 15:57

J'ai adoré lire cette histoire, merci de l'avoir écrite  :j:aime:  clin d\'oeil



Merci beaucoup Archanlika ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t945-christie
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35491
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   Dim 9 Fév 2014 - 18:00

Merci de ton compliment Christie!  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stargate Atlantis - Comment lui dire - Sheppard/Lorne - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: