French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9910
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G    Sam 29 Mar 2014 - 6:58

toujours autant de complicité et d'amour entre les 2 hommes.
50 ans déjà. leur enfants ont grandis, grace est mariée et mère, et le fils de steven tout aussi kamikaze que son père! ça promet  clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9878
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 29 Mar 2014 - 11:00



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
vaunie59
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Buffle
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 32
Localisation : En mode zumba
Mon pairing du moment: : Peeta/Katniss
Mon Fandom du moment: : Hunger Games

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 29 Mar 2014 - 11:04

Bwah j'adore. Toujours aussi amoureux et complices sont trop pignons clin d\'oeil
Et pareil je les imagine trop en papys gâteau surtout Steve rire démoniaque
Très beau chapitre encore clin d\'oeil





[size=52]Un grand [/size]arigatou[size=52] à Galifret  pour ce très beau kit.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t5014-vaunie59
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5021
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 29 Mar 2014 - 17:19

et leur vie paisible continue....

mais que c'est agréable à lire


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 29 Mar 2014 - 18:28

:j:aime:  :j:aime:  J'adore. Les sauts dans le temps sont très longs, mais le bonheur qu'ils affichent, cette solidité dans leur couple au fil des ans, cette tendresse qu'ils ont l'un pour l'autre et ce bonheur d'être ensemble, d'avoir construit une vraie vie de famille équilibrée, est un vrai plaisir à la lecture...

Elles sont loin les petites teignes qui se chamaillaient sur la plage...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 29 Mar 2014 - 21:21

Sûr qu'heureusement qu'en quarante ans ils ont légèrement changé les doudous...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  A mi-chemin de leur vie (voire un peu plus), il est temps qu'ils s'assagissent quelque peu.  clin d\'oeil 
Merci à vous de votre fidélité...  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mer 2 Avr 2014 - 19:01

60
 
Ils étaient debout face à la mer, enlacés, comme seuls au monde sur cette plage qui avait abrité tant de leurs joies, de leurs peines, de leurs désirs, de leurs querelles.

Ils étaient debout et, à les voir de loin, on avait l’impression qu’ils ne tenaient qu’en s’accrochant l’un à l’autre : le petit, appuyé sur sa canne et le grand, semblant voûté sous une peine trop lourde à porter.

- Il aimait tellement cet endroit : c’est là qu’il aurait voulu  être.

- Je sais…

Que pouvait-il dire de plus que ces deux mots banals, qui ne reflétaient en rien tout ce qu’il avait envie de dire, tout ce qu’il ressentait, toute cette colère, toute cette souffrance, toute cette révolte.
Il aurait voulu hurler face à l’horizon mais il se taisait, se contentant d’être là, à soutenir celui qu’il aimait, à l’enlacer, à le couver de sa chaleur pour lui prouver qu’il n’était pas seul et qu’ils se rejoignaient dans le chagrin.

- Ce n’est pas juste Danno… Avec la vie que j’ai menée, les risques que j’ai pris…. C’aurait dû être moi ! C’était mon tour, pas le sien !

- C’aurait dû être toi ou moi, rectifia Danny. Parce que je te signale que je n’ai pas non plus fait que du point de croix depuis quarante ans.

Il obtint ce qu’il avait cherché : un sourire de son époux, mais un sourire si pâle, si triste, qu’il lui serra le cœur. Ils partageaient la même peine et pourtant il lui semblait que pour Steve elle était encore plus cruelle que pour lui.

- C’était encore un gosse…

- Je sais…

Je sais… Combien de fois avait-il dit ces deux mots stupides depuis que la nouvelle était tombée ? Combien de fois s’était-il dit qu’il aurait dû savoir, dû faire quelque chose ?

Le destin les avait trop longtemps épargnés, il avait été bien trop clément avec eux en comparaison de la vie qu’ils menaient : ils auraient dû se douter qu’il les attendait au tournant. Mais à soixante ans, la plus grande partie de leur vie derrière eux, ils avaient un peu laissé tomber la garde.

Certes ils restaient deux hommes solides, toujours aux postes qu’ils occupaient dix ans auparavant, toujours aussi appréciés et admirés de ceux qui suivaient le droit chemin, toujours aussi craints et haïs de ceux qui se croyaient au-dessus des lois. Les hommes et les femmes qui sortaient de leurs écoles respectives : militaires pour les uns, policiers pour les autres, le chef de la police étant aussi directeur de l’école d’où sortait les nouvelles recrues, ces hommes et ces femmes donc étaient des jeunes gens honnêtes, courageux, prêts à risquer leur vie pour servir leur pays et protéger leurs concitoyens et la plupart ne déviaient jamais de cette route.

Et parmi eux il y avait Teddy, leur Teddy, ce gamin qui avait toujours tout fait comme eux-mêmes l’auraient fait, avec la même soif de vivre, la même énergie de réussir, la même envie d’aider les autres. A quinze ans il avait choisi d’être policier et ses pères n’avaient rien fait pour l’en dissuader. Et lorsque trois ans plus tard il leur avait déclaré avoir changé d’avis et préférer passer d’abord un temps sous les drapeaux, ils n’avaient pas non plus tenté de le faire changer d’avis.

Bien sûr ils lui avaient parlé sérieusement, tachant de déceler si son désir de suivre les pas de Steve était son propre choix ou juste la volonté de refaire le même chemin que ce père qui restait un héros à ses yeux, malgré l’adolescence passée par-là. Teddy adorait Danny auprès duquel il venait se rassurer, chercher conseil et soutien, mais son héros c’était Steve et il aurait fait n’importe quoi pour le rendre fier de lui. Celui-ci en était bien conscient et lorsque son fils avait émis le souhait d’être SEAL à son tour, il ne lui avait rien caché de la dureté de la voie sur laquelle il s’engageait. Il avait même cherché à le faire changer d’avis, à l’orienter vers d’autres armes si vraiment il souhaitait être soldat. Mais le jeune homme avait tenu bon et son père avait reconnu dans sa volonté une vraie vocation, de celle contre lesquelles on ne va pas sans risquer de rendre son enfant malheureux.

Teddy était à l’âge des choix et il avait fait le sien ! Alors les deux hommes l’avaient laissé partir, le cœur un peu gros mais fiers de le voir s’engager à son tour, heureux du bonheur presque enfantin qu’il avait montré lorsqu’ils avaient accepté son choix. Et ils avaient très vite eu la preuve que c’était bien ce pour quoi il était fait. Théodore McGarrett s’était révélé un excellent élève officier et n’avait eu aucune peine à parvenir à entrer dans le corps d’élite qu’il convoitait.

Ils avaient alors connu la dure loi des parents de commandos : savoir que leur enfant est quelque part, menant une opération dangereuse, sans savoir ni où, ni quoi… Mais à chaque fois que Teddy revenait sur l’île, du rêve plein les yeux, certes plus sérieux mais toujours aussi enthousiasmé par sa vie, l’étau autour de leur cœur se desserrait et ils avaient fini par penser que, comme ce père auquel il ressemblait tant, leur fils était immunisé contre le sort.

Ils s’étaient trompés. Quatre jours avant son vingt-cinquième anniversaire, le lieutenant Théodore McGarrett était tombé quelque part en Somalie, durant une opération dont ils ne sauraient jamais rien. Ils l’avaient vu partir le sourire aux lèvres une semaine plus tôt pour ce qui devait être sa dernière opération : il avait en effet décidé d’entrer à l’école de police lors de la prochaine cession de formation, ayant conscience que la chance qui lui souriait risquait de tourner un jour. Ils l’avaient laissé partir sans crainte, heureux de sa décision, ravis de le voir revenir sur leur île, rassurés de penser qu’il ne risquerait plus sa vie, sans avoir conscience cette fois-là qu’il pouvait partir vers le danger.

Ils avaient laissé partir un jeune homme plein de vie qui leur avait souri en agitant le bras, ses magnifiques yeux bleus étincelants de bonheur et on leur avait rendu une boîte en bois où gisait un corps qu’on leur avait déconseillé de regarder.

Teddy était parti… Ils ne le reverraient plus jamais… Et debout face à la mer, ils regardaient s’envoler les cendres de cet enfant qu’ils avaient tant aimé et ils revoyaient tous ces moments partagés avec lui, ces prises de becs, ces fous-rires, tout ce bonheur qui ne reviendrait plus jamais.

- Allez viens… Les petits nous attendent…

Les petits… A ces mots, Steve se redressa un peu. Il n’avait pas le droit de se laisser aller, pas encore…

Comme s’il avait pressenti, au plus profond de lui, que sa vie serait brève, Teddy l’avait vécue très vite, bien plus vite que la plupart de ses contemporains. A vingt ans, lors d’une permission, il avait rencontré May-Lin et l’avait épousée lors de la permission suivante, six mois plus tard, lorsqu’il l’avait croisée de nouveau et avait vu le joli ventre rond qu’elle arborait. Savanah était née alors que son père n’avait pas encore fêté ses vingt et un ans et deux ans plus tard, Russel et Rease avaient suivi. C’était aussi pour eux que le jeune lieutenant avait décidé de revenir sur l’île. May-Lin était l’une de ces femmes admirables qui acceptaient de laisser partir son mari sans savoir s’il reviendrait vers eux, mais il savait combien cela lui était difficile. Et puis les enfants grandissaient, il ne voulait pas être un étranger pour eux. Il voulait leur donner l’amour que lui-même avait reçu de ses pères. Le destin ne lui en avait pas laissé le temps.

Mais désormais, Steve et Danny savait que leurs rôles auprès des orphelins avaient changé : ils n’étaient plus seulement les grand-pères, ils devenaient leurs figures masculines de référence, en tout cas jusqu’à ce que May-Lin, qui n’avait que vingt-trois ans, refasse sa vie, ce qu’ils souhaitaient de tout leur cœur, s’étant attachés à elle comme à leur fille.

Les petits… Ces gamins qui étaient un prolongement de leur Teddy. Savanah avait ses cheveux sombres et ses yeux bleus et Rease lui ressemblait énormément tandis que Russel était plus du côté maternel. Ils devaient être forts, pour eux, pour les guider sur la bonne route, comme ils l’avaient fait pour Teddy.

- En tout cas, je ne les laisserai pas devenir militaires, murmura Steve comme pour lui-même.
Danny posa sa main sur la sienne :

- Tu sais très bien que tu ne feras pas le choix à leur place Babe. Lorsque le moment sera venu, tu respecteras leur vœu, comme tu l’as fait pour Teddy.

- Justement ! Si j’avais été plus intelligent, je l’aurais dissuadé de choisir cette vie !

- Non ! Tu lui as parlé en toute franchise, tu l’as averti des risques. Pour le reste, c’était son choix et tu sais que tu n’avais pas le droit de t’y opposer. Peut-être qu’il t’aurait écouté, et peut-être pas. Mais dans le premier cas, il n’aurait pas été aussi heureux qu’il l’a été et ça aurait changé toutes sa vie : qui sait si les enfants seraient là aujourd’hui s’il était devenu policier dès sa sortie du lycée ? Et dans le second cas, il était assez entêté pour partir sans ton accord, quitte à se brouiller avec nous.

- Tu crois ?

- Non ! Je le sais ! Et tu le sais aussi. On l’a élevé du mieux qu’on a pu et je crois qu’on a fait du bon boulot. Le reste… c’était sa vie et on se devait de la respecter.

- Tu as raison, bien sûr, tu as raison… Qu’est-ce que je deviendrai sans toi mon Danno ?

- Rien de bon, j’en ai peur, tenta de plaisanter le blond, bien que le cœur n’y soit pas. Tu te sens prêt à les rejoindre ?

- Oui… Maintenant je suis prêt.

Et les deux hommes tournèrent le dos à l’océan pour rejoindre leur famille qui les attendait : Grace et son mari Vincent encadrant May-Lin, leurs filles Amaline et Sandra qui s’occupaient de leurs petits cousins un peu trop jeunes pour se rendre compte du deuil qui venait de les frapper et toute la ohana, debout sur le chemin : Kono, devenue adjointe du chef de la police, Chin-Ho qui avait ouvert une agence de détective désormais renommée et leurs familles respectives. Manquait le fidèle Kamekona, mort trois ans auparavant lors d’une sortie en mer. Et à cet instant Steve était presque heureux qu’il ne soit plus là : la mort du petit Teddy l’aurait anéanti.

Oui, se dit-il en rejoignant les siens : la vie ne faisait pas de cadeaux mais il devait continuer, parce qu’elle lui avait quand même offert son plus beau présent en la personne de Danny. Et tant que celui-ci serait avec lui, il pourrait affronter tous les orages, même si le drame qu’ils venaient de traverser allait laisser des cicatrices qui ne s’effaceraient jamais.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
vaunie59
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Buffle
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 32
Localisation : En mode zumba
Mon pairing du moment: : Peeta/Katniss
Mon Fandom du moment: : Hunger Games

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mer 2 Avr 2014 - 19:39

pleurer à chaude lar pleurer à chaude lar Mais euh c'est trop injuste. Vivre une belle vie ainsi et perdre son fils au combat... Trop cruel pour eux chouiner
J'espère que la suite sera moins triste interogation





[size=52]Un grand [/size]arigatou[size=52] à Galifret  pour ce très beau kit.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t5014-vaunie59
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 9572
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mer 2 Avr 2014 - 20:38

Comme je suis triste pour Teddy  chouiner 

Tu décris bien là la vie de tous... l'amour, les joies mais aussi la peine de perdre ceux qu'on aime. Ils leur restent effectivement leur petite tribu et surtout ils sont ensemble... pour l'instant  ça craint vraiment  Pas sûre que j'arrive à lire le chapitre où l'un d'eux va partir avant l'autre  svp 



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5021
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mer 2 Avr 2014 - 21:10

tu sais que tu m'as fait pleurer , vilaine !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mer 2 Avr 2014 - 21:48

Désolée pour les mouchoirs, mais comme Nat' l'a si bien dit, la vie n'est malheureusement pas toujours juste et je crois qu'étant donné leurs métiers respectifs il n'aurait pas été très crédible que rien n'arrive jamais à personne. Et je te rassure Nat': aucun ne partira avant l'heure.... Mais l'heure... elle arrive toujours à un moment donné!  clin d\'oeil 
Encore merci à vous toutes de suivre cette histoire. :j:aime:


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9910
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G    Jeu 3 Avr 2014 - 10:05

Que c'est triste!!!
théodore mac garett est tombé!
il a voulu vivre sa vie, faire ses propres choix, suivre d'une certaine manière la voix que son père avait suivi avant lui et il est tombé.
perdre son enfant est ce qu'il y a de plus terrible.

mais steve se raccroche à danny, à danny oui mais pas seulement!
comme si le temps lui était compté, il a tout fait très vite teddy. marié et père de 3 enfants et c'est cela qui va leur donner la force d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9878
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Jeu 3 Avr 2014 - 11:35



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Jeu 3 Avr 2014 - 21:08

Merci à vous deux!  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Ven 4 Avr 2014 - 21:45

70.
 
- Tu sais : il fait un temps splendide aujourd’hui. Un temps à aller surfer ! Je sais, tu détestes le surf, ou au moins c’est ce que tu dis. Mais en fait je sais qu’au fond de toi tu adores affronter les vagues, à demi-nu sur une planche ! Alors il faut que tu ouvres les yeux mon amour… J’ai besoin de toi… Tellement besoin.

Debout sur le seuil de la chambre, Grace avait les larmes aux yeux en écoutant ces mots. Elle rentra doucement et enlaça le vieillard assis sur la chaise, oui, le vieillard, parce qu’à cet instant précis c’est exactement ce qu’était Steve au chevet de l’homme qu’il aimait, le suppliant de rester encore à ses côtés.

Le mal avait été insidieux… Alors que jusqu’à présent il jouissait d’une santé de fer, hormis son genou fragile, Danny avait soudain éprouvé une grande fatigue, des difficultés de concentration. D’abord il avait mis cela sur le compte de l’âge : après tout, à soixante-dix ans, il était peut-être temps qu’il songe enfin à raccrocher. Il avait déjà, comme Steve, réduit ses activités, se reposant sur son adjointe fort compétente, mais son corps était peut-être en train de lui dire que le temps était venu de profiter d’une retraite bien méritée.

Cependant il avait continué durant encore deux mois pour préparer la célébration des cinquante ans d’existence de l’école de la police d’Hawaii.  C’était une date importante pour l’institution et il voulait que les festivités soient à la hauteur de l’événement.

Il avait réussi ce pari aussi et la fête avait été magnifique : le discours qu’il avait prononcé devant un aréopage d’agents et d’officiers de tous grades resterait longtemps dans les mémoires des hommes qui l’avaient entendu. Puis il avait décoré quelques policiers qui s’étaient distingués et remis les diplômes à la dernière promotion issue de l’établissement.

Lorsqu’il avait quitté la cérémonie, au bras de son compagnon, la fatigue l’avait rejoint, cette fatigue qui ne l’avait plus quitté, au point que c’était Steve qui l’avait obligé à consulter. Etait-ce parce qu’il pressentait la vérité qu’il s’était si longtemps opposé à faire un bilan de santé ? Avait-il l’intuition qu’après dix ans de bonheur sans nuage à voir grandir leurs petits enfants, le sort allait de nouveau les rattraper ?

La nouvelle leur avait fait l’effet d’un coup de massue. Leucémie ! Seuls ceux qui sont passés par là savent ce que ce mot si court renferme de souffrance, de colère, de crainte…

Mais ils avaient fait face, main dans la main, épaulés par Grace et Vincent, par May-Lin qui s’était installée auprès d’eux, par Amaline et Sandra qui revenaient chaque fois qu’elles le pouvaient du continent où elles poursuivaient leurs études. Et ils avaient tenu bon pour les enfants de Teddy qui étaient attachés à eux comme ils se seraient attachés à ce père qu’ils avaient trop peu connu.

Ils s’étaient battus de toutes leurs forces, convaincus de gagner cette guerre parce qu’il ne pouvait en être autrement. Steve avait donné sa démission de son poste de directeur de l’académie militaire : de toute façon, il avait largement le droit à sa retraite, lui qui avait servi son pays pendant plus de cinquante ans ! Il s’était consacré à l’homme qu’il aimait, jetant dans la bataille toute l’énergie qui avait fait de lui un excellent marine.

Mais la maladie n’a que faire des stratégies militaires. Elle avait louvoyé, s’était moqué d’eux, avait reculé pour mieux revenir, traîtreusement, insidieusement…

Et aujourd’hui il semblait qu’elle allait gagner la bataille. La greffe de moelle osseuse reçue d’Amaline, parfaitement compatible avec son grand-père, ne semblait pas vouloir prendre et les médecins avaient averti Steve de se tenir prêt. Prêt à quoi ? s’était alors emporté le vieil homme. Grace, qui ne quittait guère le chevet de son père, à la fois pour rester près de lui et pour veiller sur son autre papa, avait presque souri en voyant soudain sous ses yeux revivre le commandant McGarrett, la terreur des délinquants de tous poils, intimidant même de bien plus hauts gradés que lui. Sous ses yeux elle avait vu le malheureux porteur de mauvaise nouvelle se décomposer et reculer d’un pas, se demandant si l’homme qui se dressait devant lui n’allait pas le frapper.

Mais Steve s’était calmé parce qu’il avait compris qu’il avait mieux à faire qu’à se mettre en colère à cet instant précis. Il devait avant tout convaincre son compagnon de ne pas le laisser seul sur la route : il ne serait pas capable de s’en sortir sans lui.

Alors, inlassablement, il lui parlait, sans se soucier de sa propre fatigue, sans entendre les conseils de Grace, Chin ou Kono, toujours fidèles amis, de May-Lin ou des enfants, qui lui disaient de se reposer, de manger, de prendre soin de lui pour pouvoir prendre soin de Danny. Il n’avait pas envie de prendre soin de lui. Si Danny devait partir, alors il voulait partir avec lui, main dans la main, pour aller voir ensemble de l’autre côté le genre de bazar qu’ils pourraient mettre. Il avait simplement consenti à s’allonger sur un lit d’appoint installé dans la chambre et il ingurgitait les aliments insipides qu’on lui servait trois fois par jour, sans même se préoccuper de ce dont il s’agissait. Toute son attention était focalisée vers l’homme qu’il aimait, ce petit homme irascible, agaçant, critique, impatient…. cet homme qu’il aimait depuis trente-cinq ans  maintenant ! Autant de route ensemble que de route chacun de leur côté et il ne voulait pas que ça s’arrête là ! Il voulait pouvoir vivre avec lui plus longtemps qu’il n’avait vécu sans lui. Il voulait pouvoir profiter ensemble de leur retraite, voyager peut-être ou simplement goûter un calme qu’ils n’avaient jamais vraiment connu. Ils pourraient emmener les enfants assister à des matchs, les accompagner dans leurs activités, aller rendre visite à leurs petites filles sur le continent…

Ils avaient tant de choses à faire ensemble, tant d’événement à vivre encore… Ils pouvaient se bâtir une autre vie, une vie de douceur et d’amour, une vie où ils seraient rien que tous les deux, comme ils n’avaient jamais pu l’être jusqu’alors, trop pris par leurs responsabilités respectives.

« Tu te souviens ? On a fait des projets : les monuments que tu veux me faire découvrir, les pays que je veux te montrer et puis nous aimer encore et toujours…. Profiter simplement d’être tous les deux… Alors tu n’as pas le droit de me laisser : ce serait une trahison Danny Williams, et tu n’es pas un traître ! Ou alors tu as drôlement bien caché ton jeu depuis trente-cinq ans ! 

Réveille-toi mon Danno… Tu imagines ce qu’Ameline va penser si tu ne t’en sors pas alors qu’un peu d’elle coule en toi désormais ? Tu as rajeuni de plus de cinquante ans tu sais ! Désormais c’est moi qui vais avoir du mal à te suivre ! Ne me dis pas que tu n’as pas envie de me voir tirer la langue derrière toi, de prendre ta revanche sur toutes ces randonnées où je te laissais derrière moi !  »

- Sûr que j’aimerais bien voir ça…

Steve sursauta violemment et son regard remonta sur le visage de son compagnon, s’arrêtant sur les yeux bleus enfin ouverts.

- Danno… Tu…

Une larme roula sur sa joue que, de sa main fragile, Danny vint essuyer doucement.

- Tu ne crois pas que j’allais te laisser là quand même ? murmura le malade d’une voix faible. Tu aurais été capable de venir foutre le souk au paradis pour me récupérer.

- Parce que tu crois que tu vas aller au paradis ? plaisanta Steve, retrouvant instantanément la gouaille de leurs échanges.

- Evidemment ! Où pourrai-je aller ailleurs hein ?

Ils se turent, leurs mains enlacées, leurs regards rivés l’un à l’autre, se racontant tellement de chose par ce simple contact. Ils se répétaient leurs serments, leurs engagements, leur bonheur partagé, toutes leurs réussites, tous leurs regrets…

Steve respirait mieux d’un seul coup : il savait que ce ne serait pas pour cette fois. Mais l’alerte avait été chaude et maintenant il se rendait compte qu’ils comptaient à rebours… Ils avaient entamé l’automne de leur vie, mais tant qu’ils seraient ensemble, cet automne, et l’hiver qui lui succèderait, auraient les couleurs de l’été.

- Je t’aime, murmura-t-il à son amour qui se rendormait tandis qu’alertée, Grace pénétrait à son tour dans la pièce, heureuse de pouvoir garder son père encore un peu près d’elle.

- Moi aussi, répliqua Danny. Embrasse-moi.

- Tu dois dormir, tu es encore fatigué…

- Je ne te demande pas de me faire l’amour comme une bête !!!! protesta Danny. Juste un baiser : le goût de tes lèvres m’a manqué.

- Pas autant qu’à moi mon amour… Pas autant qu’à moi.

Et il déposa doucement ses lèvres sur celle de son amour, retrouvant avec ivresse leur saveur. Lorsqu’il se recula, Danny avait fermé les yeux mais Steve ne s’inquiéta pas : sa respiration était plus légère, il n’entendait plus ce sifflement rauque qui faisait si mal. Une fois encore ils avaient déjoué les pronostics des médecins. Il était conscient que ça risquait d’être de plus en plus rare, mais il n’avait pas l’intention de se laisser démoraliser par cette évidence.

Son Danno allait guérir : il allait encore pouvoir l’aimer, l’entendre se mettre en colère, se disputer avec lui, s’attirer ses réflexions agacées… Oui… La vie était belle. Et elle allait être belle encore longtemps.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9910
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G    Sam 5 Avr 2014 - 6:47

très joli chapitre, très triste et très doux qui j'ai cru sonner le glas de danny.

les autres, la famille, les amis ont toujours tendance à dire si tu veux prendre soin de lui ou d'elle il faut d'abord prendre soin de toi. oui mais qu'est-ce que cette phrase quand l'être aimé est à l'article de la mort.

alors il reste, lui parle, l'encourage et danny se réveille. non ce n'est pas maintenant.
ils ne sont plus au printemps de leur vie, mais à l'automne de celle ci et ils doivent compter à rebours; mais en tout cas ils ont encore quelques années devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9878
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 5 Avr 2014 - 10:45



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 5 Avr 2014 - 19:15

Tu as tout compris Mumu!!! Merci de ta fidélité! Merci aussi à toi Homer de continuer à lire et de toujours laisser de gentils smileys!  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13427
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 5 Avr 2014 - 19:39

Et oui, si la vie n'était faite que de chance et de bonheur... La perte d'un enfant est insupportable, elle est même au delà des mots. Mais l'amour est une béquille et une source inépuisable de raisons d'avancer malgré la peine. Steve et Danny ont traversé cette épreuve et poursuivi leur chemin... Si l'amour pouvait durer toujours... Encore un peu pour ces deux là qui s'accrochent toujours à l'envie d'être unis malgré les mauvaises farces de la vie... Ma foi, quand l'amour dure aussi longtemps, qu'il est toujours aussi sincère, qu'il a toujours le besoin de s'exprimer, quelques années supplémentaires a partager le même coin de terre sont pleinement méritées...



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Sam 5 Avr 2014 - 20:02

Merci de ce beau commentaire Cat'!  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5021
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Dim 6 Avr 2014 - 0:08

s'aimer et toujours y croire
trouver le temps trop court et s'accrocher jusqu'à l'ultime espoir

parce que ce n'est pas le bon moment

merveilleux chapitre


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
vaunie59
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Buffle
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 32
Localisation : En mode zumba
Mon pairing du moment: : Peeta/Katniss
Mon Fandom du moment: : Hunger Games

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Dim 6 Avr 2014 - 11:15

Encore un magnifique chapitre. Les deux hommes ne sont plus tout jeunes et ne sont pas épargnés par les épreuves.
La greffe permet à Danny de se réveiller et de soulager son cher mari qui veille sur lui avec amour. J'adore c'est trop beau clin d\'oeil





[size=52]Un grand [/size]arigatou[size=52] à Galifret  pour ce très beau kit.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t5014-vaunie59
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Dim 6 Avr 2014 - 19:01

Merci Christelle et Vaunie!  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 9572
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mar 8 Avr 2014 - 22:02

Hum... j'avais lu, mais difficile de laisser un commentaire sur un chapitre bouleversant.
 



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35145
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G   Mar 8 Avr 2014 - 22:24

T'inquiète dame Nat', parfois on n'a pas trop envie de commenter, juste de lire...  clin d\'oeil  Ou alors c'est que mon immense talent t'a laissée coite (ce qui en soit est déjà un exploit!  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque )
Merci de ton commentaire.  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Hawaii 5-0 - Décennies - Steve/Danny - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: