French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Pandore Story - Saison 1 - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 30 Mar 2014 - 17:38

Saison 1
 
Raiting G

Voici un ensemble d'histoire écrite cette année 2014. 
Il y aura environ 10 épisodes, et chaque épisode sera composé de plusieurs chapitres (de 3 à 7 chapitres)

Disclaimer : Toute ressemblante de près ou de loin à des personnes ou des situations ne sont que des circonstances indépendantes de ma volonté.
_______________________________________
 Episode 1 : Raiponse.
Prélude : La jeune fille prisonnière.
 
France, quelques part en Normandie
25 Septembre 2021.
 
"Il était une fois, un couple qui désirait intensément un enfant. Un jour, le ciel les entendit et donna à ce couple la possibilité d'avoir un enfant. Alors que la mère était enceinte, elle réclamait une Raiponse. Le seul endroit où poussait cette salade, était dans le jardin d'une sorcière qui habitait juste à côté. Le mari supplia la sorcière de lui céder une de ses salades, car la femme pouvait mourir de désir. La sorcière accepta, en échange, elle viendra chercher l'enfant une fois ce dernier né.
Ainsi, une jeune fille nacquit. La sorcière prit la petite fille et l'enleva à sa famille pour l'élever. Elle l'appela Raiponse en souvenir de cette salade qu'elle avait cédé à ses parents."
 
Une jeune fillette de douze ans est assise dans une grande pièce. Elle a de nombreux livres ouverts tout autour d'elle. Elle a la taille moyenne, des yeux vert plongeant dans les livres qu'elle lit. Ses longs cheveux noirs s'étale dans toute la pièce. La fillette n'a nullement l'impression de s'ennuyer. Elle lit des livres, regarde sur internet les nouvelles. Elle sait qu'elle a été enlevé depuis qu'elle a 6 ans. Pourtant, elle ne tente jamais de s'échapper ou d'appeler au secours. Elle sait comment s'enfuir. Elle sait comment crocheté une serrure, elle sait comment sortir et comment les appeler. Mais elle ne le fait pas. Pourquoi n'agit-elle pas ? Elle l'ignore complètement. Elle a été enlevé par son institutrice qui se prend pour une sorcière, qui a aidé ses parents quand ils avaient des problèmes d'argent. Maintenant, elle considère la fillette, qu'elle appelle Raiponse, ou Rapunzel. Mais, elle sait, elle. Elle connait son vrai prénom : Aurélie RUELLE. Elle sait que la femme qui l'a enlevé est en faite infecté d'un virus se nommant le virus FEE.
 
L'infection avait commencée en 2015. Elle a touché toute sorte de personnes, les transformant en personnage de conte. Elle sait que les découvreurs de la cellule ayant créer ce virus, s'appelle Nestor RURI et Léonard RAVEL. Ils travaillaient aux Etats Unis. Le monde entier a été touché. Un an après l'attaque bioterroriste, les gouvernements du monde entier a cherché un sérum et un vaccin pour soigner leur peuple, l'infection continuait toujours de progresser et de muter. Ils avaient eu l'occasion d'étudier quelques cas grâce à des personnes malades, mais aussi, grâce à une personne anonyme qui a déposé un échantillon avant de s'enfuir.
 
Elle ne sait pas pourquoi, mais elle connait les formules pour limiter l'infection de continuer sa progression. Elle sait qu'elle a aussi le virus, mais contrairement à sa maîtresse, elle a des anticorps qui l'a sauvé et a permis d'avoir cette grande connaissance théorique.
Elle n'est pas comme Raiponse ou Rapunzel. Elle a sa propre conscience. Elle n'a pas perdu ses souvenirs, envers ses parents, ses proches, ses amies.
 
Elle attend sa maîtresse, ou plutôt la sorcière, qui lui donnera a mangé et lui demandera de lui faire tomber sa chevelure. Aurélie est enfermé dans une tour carré, avec une fenêtre, et une porte cachée menant à un ascenseur.
Puis, elle entendit des pas venir vers sa pièce de vie et chambre. La petite fillette ne lève pas les yeux de ses livres. Elle a l'habitude d'entendre des pas venir à cette heure ci. Puis, la poignée de la porte s’abaisse. Mais, contrairement à d'habitude, il n'y a pas le son de cette clé. Aurélie relève les yeux. Elle se demande se qui se passe. Elle entend des voix d'hommes. Et puis, soudain une brusque explosion arracha la porte. La petite fille porte ses mains à ses oreilles et se met en boule. Soudain, elle voit des hommes en uniforme, avec des armes en main. Elle a peur. Elle redevient la petite fille qu'elle a toujours été.
 
"On l'a retrouvé!! Ne t’inquiète pas petite. On est là pour t'aider." commenta un agent en se dirigeant vers la petite fille, en lui tendant une main, pendant que les autres agents essayent de sécuriser l'endroit.
Mais, la petite fille prit peur en entendant les pas qu'elle connait. Elle vit alors l'ombre de son institutrice, ou la sorcière qui se mit à chantonner :
"Que sa chevelure nous protège, qu'elle combatte ses intrus et qu'elle porte le coup fatal à l'ennemi."
Aurélie pleure en voyant ses cheveux devenir des serpents qui s'attaque alors aux agents. Ces derniers sont terrifiés et essayent d'attaquer la jeune Aurélie qui ne peut contrôler ses cheveux. Malheureusement, les serpents contrèrent les projectiles qui été censé l'endormir. Les crocs des serpents s'attaqua aux corps des agents. La sorcière rit d'une manière folle, en aimant voir les agents subissant les agressions de ces serpents.
 
Soudain, surgissant de nul part, un immense loup ou plutôt un loup garou, aux poils argentés. Avec l'aide de ses crocs et de ses griffes il coupa les cheveux de la jeune filles, obligeant aux serpents de disparaître.
La sorcière se lance vers la créature, en essayant de la tuer. Mais, le loup l'en empêcha et attrape une fléchette pour l'endormir. La sorcière tombe au sol, endormie.
Le loup regarde la petite fille pour se transformer en humain sous ses yeux. Celui d'un homme d'une cinquantaine d'année, les cheveux grisonnant, les yeux d'un bleu foncé. Il a quelques rides, mais un visage qui ressemble à celui de son grand père. La petite Aurélie hésite à prendre la main qui lui ai tendu.
"Je m'appelle Yves GRILLAIN. Mais tu peux m'appeler Ysengrin. Je suis venu te sauver."

La petite fille lui sourit et attrape la main de l'homme pour sortir de cette pièce.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)





Dernière édition par juliabaku le Mar 1 Avr 2014 - 17:44, édité 2 fois (Raison : 01/04/2014 : édition du 1° message ajout de quelques précisions.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 30 Mar 2014 - 19:54

Un début fort intriguant...  ça craint vraiment 
Je ne comprends pas bien la trame de ta Pandore Story en fait: s'agit-il d'histoires sans aucun lien entre elles mais "éditées" sous un seul titre?  interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Lun 31 Mar 2014 - 18:27

Merci Nonna,

Par contre, je crois que je vais éditer ce message pour mettre tous les épisodes de la saison 1. 
Pour moi, l'épisode 0 saison 0 peut être pris comme une histoire à part. Si on ne l'a pas lu, on peut suivre la saison 1.

Bon j'édite le premier message pour que je mette tous les épisodes ensemble.
 rire démoniaque


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Lun 31 Mar 2014 - 21:29

rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  J'ai toujours rien compris : en fait une saison = 1 histoire ou dans une saison tu as plusieurs histoires? bref... explique-nous la trame du truc.... Et clairement parce que là mon cerveau est ramolli par le changement d'heure...  rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Mar 1 Avr 2014 - 17:37

Ok, je réédite le premier message pour que cela soit plus clair (mon cerveau fonctionne à moitié, je me remets tout doucement de deux semaines de maladie.)

En bref : L'abus d'édition est bon pour la santé de Nonna.^^

(ok je sors une fois que j'ai corrigé le tout.)


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 6 Avr 2014 - 13:07

Hop, premier chapitre de cet épisode. J'espère que cela vous plaira. Si jamais, le chapitre est trop long, n'hésitez pas à le dire, je reverrais mon découpage.

Bonne lecture à tous.



Chapitre 1 : L'étude de son cas.
 
France, Paris
Locaux des C.O.N.T.E
1 Octobre 2021.
 
Cela fait une semaine qu'Aurélie, surnommé Rapunzel est dans les locaux des C.O.N.T.E (Compagnie des Opérations de Neutralisation du Terrorisme de l'Esotérisme). Elle est dans une chambre d'observation pour que les scientifiques puissent trouver ce nouvel anti-corps qui a permis à la petite de survivre pendant 6 longues années. Mais Aurélie n'a pas peur. Elle est bien traité de la part des scientifiques. Ils ne l'analysent pas comme un cobaye, un numéro. Mais elle se sent toujours observé. Elle a apprit de la bouche de ces personnes, que différent gouvernement dans le monde a organisé un groupe d'intervention concernant des cas exceptionnel de ce virus. Les autres sont traités par des médecins et d'autres policiers contre le bioterrorisme. Les C.O.N.T.E sont la dernière barrière, le dernier recours.
 
Cela ne la dérange pas. Elle accepte tout ces examens qui pourront aider les autres malades. Quand elle se sent seule, quand elle pose des questions sur sa famille, Ysengrin ou plutôt Yves vient souvent la voir. Il lui offre des bonbons, des glaces, des fruits. Il joue avec elle, en lui ramenant des photos. Et un jour l'homme lui répondit à sa question sur ces parents :
"Tes parents sont encore vivants. Ton petit frère aussi. Ils ne t'ont pas oublié et savent que tu as été retrouvé. Mais, ils ne peuvent pas venir te voir pour le moment. Ici, il y a pas mal de bactéries et de virus. Ils risquent de tomber malade. Je sais que c'est dur pour toi. Mais peut être un jour tu pourras retrouver tes parents et continuer ta vie avec toi."
La petite Aurélie penche sa tête sur le côté avant de demander à Yves :
"Toi aussi, tu vis loin de ta famille ?"
L'homme se figea, aucune émotion n'est visible tout de suite. Mais rapidement, Aurélie put voir un sourire triste, des yeux remplis de remord.
"Oui, j'ai deux petite fille. Il y a une qui doit avoir 18 ans, et ma plus jeune a ton âge. Malheureusement, je ne peux pas les voir, moi non plus. Nous sommes quatre dans le même cas. Nous sommes tous éloignés de nos familles et nous essayons d'aider les autres."
"Toi, tu te bats à l'extérieur ? En te transformant en Loup ?" demande Aurélie.
"Oui. Je suis Ysengrin. Je ne sais pas si tu connais ?"
"Si. Ysengrin, dans le roman de Renart. C'est un chevalier fidèle au roi, loyal. Mais il est souvent manipulé par Maître Goupil. Un renard. Il a été reprit dans les fables de la Fontaine, avec toutes les fables sur le loup."
Yves hoche la tête. Il comprit que la demoiselle a beaucoup de connaissance concernant même la littérature. Le virus a permis de lui donner de plus d'information au fur et à mesure que l'infection a progressé et que les anticorps sont intervenus.
"Et moi ? Je vais rester enfermé ici ? Je vais aider les scientifiques en leur donnant mon corps ?" questionne la petite fille.
Yves hoche la tête négativement.
"Je doit voir avec notre supérieur. Il doit voir si tu reste pour transmettre tes connaissances aux scientifique. Ou si tu viens dans notre petit groupe pour aller sur le terrain et essayer de nous donner un coup de main pour retrouver les personnes ayant un problème à cause du virus. Les cas extrèmes."
"Et je ne peux pas choisir ?" s'interroge-t-elle.
"Cela ne dépend pas de moi. Je vais me réunir avec le chef des scientifiques et le supérieur de C.O.N.T.E." sourit-il avant de lui dire au revoir et de partir vers la salle de réunion.

10H30, Yves frappe à un grande porte verte. Il tape trois coups et la porte s'ouvre. Là il retrouve autour d'une table, une personne aux cheveux courts noir, une paire de lunette cachant ses yeux noisette. Il porte une blouse blanche, confirmant son poste au sein du groupe scientifique. Il a connu les premières esquisses des recherches de Nestor RURI et Léonard RAVEL. Il ne prit que les petits articles qu'il a. Il n'a aucun autre moyen, à part peut être l'échantillon offert anonymement pour leur laboratoire. Il se nomme Claude SIMON.
En face de lui se trouve un homme d'une cinquantaine d'année, cheveux roux, yeux verts, l'air strict, sévére, froid. Il porte sur lui une veste en cuir noir. Il regarde le nouveau venu. C'est Christian LORTI. C'est lui le chef de cette section. Mis à cette position par le président de la République, fort de son expérience militaire au sein des forces contre le terrorisme et surtout de ses connaissances médicales, il est à ce siége pour éviter un conflit entre les forces armées, celle de l'équipe du terrain et ceux de l'équipe scientifique. Mais surtout, il est à ce siége pour aider au mieux la population et de gérer les cas extrème. Certaines personnes incontrôlable et incapable de pouvoir avoir le vaccin doivent rester enfermé dans cet endroit en espérant avoir un sérum pouvant les soigner. Car le vaccin n'est utilisable que sur les personnes n'ayant pas contracté le virus, ou au maximum un an après. Une fois ce délai dépassé, il était quasiment impossible de les soigner avec les moyens actuel.
Mais ce n'est pas l'ordre du jours de la réunion du jour. Christian léve les yeux pour voir Yves entrer.
"Désolé du retard. Je discutais avec la jeune Aurélie."
"Vous parlez de Rapunzel ? C'est une personne forte intéressante." sourit Claude, qui pense aussi bien du côté scientifique de son cas, tout comme de l'intelligence de la petite fille.
"Je vois que toutes les personnes concernées savent l'ordre du jour. L'intégration de la petite Rapunzel dans l'un de nos deux groupes. Je veux vos points de vues à chacun et je verrais dans lequel elle sera plus apte à entrer." reprend Christian en faisant signe à Yves de s'asseoir.
"Je vous laisse la parole Docteur SIMON."
 
"Trop d'honneur Agent Ysengrin." sourit Claude en relevant ses lunettes." De mon côtés, je ne peux pas vous cacher qu'outre les anticorps de la demoiselle, il est plus important de travailler à ses côtés au niveau intellectuel. Elle semble répondre à une multitude de questions d'une manière rapide. Elle pourra donc explorer des pistes que nous n'aurions pas imaginé, car nous n'en avions pas connaissance. Aussi, si je puis me permettre agent Ysengrin, et sans vouloir vous vexez, je trouves qu'il serait trop dangereux pour une demoiselle de son âge d'aller sur le terrain. Elle a été enfermé pendant plusieurs années. Elle ne connaît pas comment les personnes réagissent. Elle n'a que des connaissances théoriques. Elle risquerait d'avantage de se blesser et ralentir le groupe d'intervention qui se doit être rapide."
 
Un petit temps de silence s'impose. Christian a écouté l'ensemble des arguments en baissant la tête et fermant les yeux. Cela l'aide toujours à se concentrer. Il a toujours fait ainsi, même pour choisir parmis la multitude de scientifique, celui qui le convient le mieux pour être le superviseur. Il a toute la confiance de Claude SIMON et le scientifique en a autant pour lui.
"Je vois. A vous Agent Ysengrin."
Yves se racle la gorge avant d'entamer sa plaidoirie.
"Aurélie, ou Rapunzel comme vous l'appelez, n'a que douze ans. Elle a été enfermé pendant six années. Il est vrai qu'elle a d'énorme connaissance théorique. Mais ces connaissances seront limitées que par des savoir théoriques. Elle ne pourra pas ajouter l'aspect du terrain, la vie des personnes que l'on soignera. Elle aura besoin de connaître les sentiments, la vie se qu'elle doit être. Elle doit voir se qui arrive à l'extérieur. Elle pourra améliorer alors ses compétences. Elle pourra peut être aussi comprendre pourquoi le virus continue à se répandre malgré les mesures prises par le gouvernement. Si elle reste enfermé, elle ne pourra pas comprendre se qui nous échappe. Par ailleurs, au sein du groupe d'intervention, elle pourra nous aider à retrouver encore plus rapidement les individus. Son intelligence, ses connaissances pourront nous permettre de les localiser et de trouver les stimulis pour les faire réagir et les ralentir. On ralentira l'infection. Et elle pourra avoir de nouvelles connaissances pour permettre ensuite de restituer ses connaissances à notre équipe scientifique. Elle a besoin de sortir. Ce n'est qu'une petite fille. Elle doit pouvoir voir l'extérieur."
Yves s'est emporté lors de sa plaidoirie. Il ne voulait pas laisser enfermer la demoiselle. Même s'il savait que Claude la traiterai bien.
Christian a écouté les différents arguments. Il pose ses mains sur le bureau. Attendit une minute en silence. Personne ne fit de commentaire. Les deux hommes en charge chacun de leur groupe n'était pas en conflit. Ils se respectent l'un comme l'autre. Ils savent que le travail de l'un et de l'autre est essentiel pour éviter la contamination.
 
Christian se reléve et se dirige vers la porte.
"Je dois la voir avant de faire mon choix."
La phrase étonne les deux hommes qui suivent en silence Christian, se dirigeant vers la petite chambre d'Aurélie. Dessus, il y a un petit panneau pour les enfants, où il est inscrit Rapunzel.
Christian tocque à la porte et la voix d'Aurélie indique que l'homme peut entrer.
 
"Bonjour Aurélie. Je m'appelle Christian LORTI. Je suis le chef de cet endroit."
"Oh!! Bonjour Monsieur. Vous êtes le grand patron alors ?" sourit la petite fille avec une peluche en main.
"Oui, c'est cela. Je viens te poser quelques questions. Est-ce que tu peux m'accorder un peu de ton temps pour y répondre ?"
Aurélie hoche de la tête positivement. Elle s'assit à une table, où Christian lui pose un papier avec différentes questions. Celle qu'elle pourrait résoudre en tant qu'éléve de collége et puis de lycée et ceux d'étudiant d'université.
La petite fille répondit en moins de 15 minutes à une trentaine de question.
Christian la remercia avant de lui poser d'autre question.
"D'après toi, c'est quoi un coup de foudre ?"
"C'est quand l'éclair tombe sur vous."
"Qu'est-ce que devient la neige une fois qu'elle fond."
"De l'eau évidement."
A cette question Christian sourit.
"Et si je te dis que c'est une mauvaise réponse."
"Ah bon ? Pourtant la neige est la cristallisation de différents atomes d'eau. Elle forme en un gros amas de gouttes d'eau gelée."
"Et si je te dit, que la neige une fois fondue devient un magnifique printemps."
La fillette se mit à réfléchir un peu plus longtemps que d'habitude, avant de répondre avec un grand sourire et des yeux étincelant.
"Je n'imaginais pas à cette idée là. J'aime beaucoup. C'est vrai qu'après l'hiver, il y a toujours le printemps. Je trouve ça très beau!!!"
Christian la remercia et lui demande de se reposer. Qu'il reviendrait bientôt.
 
Une fois sorti, Christian reparti avec ses deux collègues dans la salle de réunion pour donner les résultat du test.
Claude et Yves purent lire que la demoiselle a répondu à toute les questions sans aucune erreur.
"Elle a en effet beaucoup de connaissance. Mais elle ne développe pas les réponses. Elle trouve la réponse pour le théorème de Pythagore sans pour autant expliquer sa démarche pour la retrouver. Elle ne développe pas les formules. Je crois qu'il est trop tôt pour elle pour rester avec votre équipe, elle n'arriverait pas à expliquer à votre équipe comment retrouver les mêmes résultat qu'elle. Cependant, elle n'a pas non plus l'esprit assez ouvert pour permettre d'aller sur le terrain. Elle risque de céder rapidement à une idée qu'elle n'a pas envisagé."
"Alors que fait-on ?" demande Claude intrigué.
"Je propose qu'elle aille dans les deux équipes." répond Christian en mettant devant eux un badge pour la jeune Rapunzel afin d'aller sur le terrain. "Elle ira sur le terrain, sous la surveillance constante d'un agent du C.O.N.T.E. Une fois sa mission terminée, elle rapportera à vous Claude se qu'elle a apprit. Vous serez son professeur particulier. Vous lui apprendrez à développer ses réponses pour qu'elles puissent expliquer d'avantage ses découvertes. Quand à vous Ysengrin, vous lui apprendrez se que le monde extérieur lui réserve. Afin qu'elle puisse être proche des personnes et ne pas se faire manipuler si quelqu'un un jour souhaite la blesser ou la faire venir de leur côtés. Surtout pas le Groupe FEE. La réunion est fini. Ysengrin, vous lui présentez les membres du groupe je vous prie."

Yves et Claude acceptent la situation. Ils savent maintenant que la demoiselle sera une force pour tout le monde. Maintenant, c'est à eux de faire en sorte que la demoiselle accepte la situation et puisse bien la vivre.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 6 Avr 2014 - 19:10

On passe de la féérie à l'espionnage, puis au policier... Je dois avouer que je suis un peu perdue dans tout cela... Mais je pense que la suite va m'éclairer.  clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5015
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 6 Avr 2014 - 23:56

je pense que la décision concerant l'avenir de la petite fille est la meilleure que l'on pouvait prendre


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 13 Avr 2014 - 12:02

Merci de vos commentaires les filles. C'est vrai que c'est un peu un mélange de genre, mais je te laisse faire ton point de vue en lisant la suite.



Chapitre 2 : Nouvelles connaissance.
 
Paris, locaux C.O.N.T.E
02 Octobre 2020.
 
Aurélie est assise au milieu de la pièce, qu'elle appelle désormais "ma maison". Elle a son lit, une bibliothèque rempli de livre divers et variés. Elle a un frigidaire lui permettant d'avoir quelques grignotage. Une télévision, qu'elle a allumé une fois, pour n'avoir que des informations sur toutes les chaînes. Le monde a changé. Elle le sait. Elle l'a apprit en regardant des articles de journaux que les scientifiques lui ont laissé. Elle a ainsi découvert que les artistes arrête de chanter, de jouer la comédie, d'écrire, de peindre ou de dessiner. Visiblement, après l'apparition de cette maladie, la France a complètement changé. Ce pays a du mal à se relevé. La procédure voulait en cas d'attaque bioterroriste de limiter les déplacements dans des lieux confinés. Mais la contamination a augmenté et les personnes ne se déplace uniquement qu'en cas de nécessité. Les écoles se sont fermés. Les cafés mirent la clé sous la porte, tout comme les restaurants, les cinémas, les salles de concert...Au plus haut de sa crise, en 2018, 3 ans après le début de l'infection, le pays est plongé dans un profond mutisme. Les enfants apprennent l'école avec leurs ordinateurs. Les amis ne sont que virtuel. Il n'y a que la famille aux côtés des enfants. L'économie était au plus bas. L'ensemble du travail se fait à la maison. Peu de personnes sortent dans la rue. La télévision ne diffuse que les informations générale. Les précautions à prendre quand les personnes doivent se rendre dans les hôpitaux, l'un des rares endroits encore ouvert. Pour les réserve de nourriture, les personnes commandaient sur internet et les recevaient au palier de leur porte. Tout était protégé sous cellophane. La France est devenue peureuse. Jusqu'à cette année. 2020, le nouveau Président de la République commence à rouvrir les portes des écoles primaires dans un premier temps. Puis, les commerces. Les cinémas et les salles de concert. Mais les français sont encore timides. Ils ne veulent pas subir à nouveau cette infection. Plus de la 3/4 des français ont été infectés. 1/3 seulement a put recevoir le vaccin ou son sérum à temps. Les autres sont enfermés dans les locaux des C.O.N.T.E en attendant qu'un réel reméde soit mit en place. Les artistes sont les premiers a être touché après les enfants. Tous ont une imagination forte qui a permis à cette infection de se propager d'avantage dans leur corps.
 
Aurélie éteint la télévision. Elle ferme les livres et les revues. Elle sait maintenant que les nouveaux artistes essayent de refaire naître un espoir dans les yeux de la population et d'essayer de les faire à nouveau vivre. L'équipe C.O.N.T.E essaye de sauver ceux qui sont encore dans un cas trop extrème.
Soudain, elle entend la porte s'ouvrit, voyant Claude et Ysengrin rentrant dans la chambre.
La fillette reléve les yeux vers les deux adultes qui l'ont sauvé. L'un en l'arrachant de la tour. L'autre lui prodiguant des soins et faisait des recherches avec elle.
"Une décision a été prise ?" demande la petite fille en sachant parfaitement qu'elle a été testé de la part du grand patron.
 
Ysengrin hoche la tête positivement en s'approchant de la demoiselle, et lui tendant une plaque spécifique à leur groupe d'intervention.
"Tu fais partie de notre groupe..." commence-t-il.
Claude tendit à son tour un passe pour que l'adolescente puisse entrer dans le laboratoire.
"Ainsi que du mien. Tu ira sur le terrain et ensuite tu nous fera un rapport et donner ton point de vue concernant le patient qu'on ira chercher."
Aurélie sourit aux deux hommes, heureuses de voir qu'elle allait enfin connaître le monde extérieur. Elle a senti qu'elle allait enfin vivre sa vie.
"Bon, je vous laisse. Ysengrin s'occupe de toi. Si tu as la moindre question, contacte moi avec ce téléphone. Je me suis mit dans tes raccourcis. Numéros 2."
Puis Claude parti. L'adolescente reçu un téléphone portable dernier cri. Cela ne ressemble pas à un téléphone comme elle a connu quand elle était petite. Cela ressemble d'avantage à une montre. La montre posséde un mini stylet qui lui permettra de taper sur un mini clavier numérique pour composer un numéro de téléphone. Elle a aussi une oreilette avec micro. C'est le dernier jouet des scientifiques pour les agents.
"Bon, allons-y. Tu vas avoir de nouveaux vêtements et je vais te présenter les autres membres."
 
Aurélie suit Yves dans les longs couloirs blancs des locaux. Soudain, ils descendent dans les sous-sols. Le domaine pour les agents d'intervention. Aurélie vit des tableaux ou du moins des reproductions de tableaux célébres. Des tags comme ceux vu dans les murs de New York dans les livres. Des mangas, des estampes chinoises...Bref, cela n'avait rien avoir avec le laboratoire à l'étage au-dessus. Elle entend beaucoup de bruit venant d'une grande porte recouvert de différentes images. Yves ouvre la porte pour laisser apparaître un grand lieu de loisir. Jeux vidéos, télévision avec des DVD et Blue-Ray d'avant la contamination. Bandes-dessinés pour un public plus ou moins jeunes. Des CDs, des DVD de concert...Des lives qui raccontent une multitude d'histoire. Dans cet grand espace de plus de 50m², il y a des portes pour des bureaux. Ysengrin en a un pour lui. Puis cinq autres visiblement partagé à chaque fois par deux membres avec des armoires et des classeurs pour permettre de ranger leur rapport sur leur mission.
Dans l'espace se trouve quatre autres personnes avec des particularités plus ou moins visibles. Mais tous ont un badge pour les identifiés.
Sur une table de poker deux personnes. Un homme de 20 ans cheveux ébénes, yeux noisettes, teint hallé. Il a un air méditérannéen, un peu dragueur envers la jeune femme qui est face à lui. Sur sa tenue se trouve un badge où il est inscrit : Chat Botté.
La femme qui l'affonte est plus âgée. Moins de 10 ans. D'une beauté sans pareil. Elle a les cheveux noirs, les yeux vert, les lévres rouges sang et la peau blanche comme la neige. Aurélie n'eut pas besoin de lire le badge, elle comprit qu'il s'agit de Blanche Neige. Elle est étonné de la voir qu'elle est très féminine et surtout très prédatrice face à ce jeune homme.
Un homme assez grand, costaud, cheveux gris, yeux gris, peau très pâle arriva en direction de Ysengrin et Aurélie. Il marche lentement, avec une raideur intrigante, il a une trentaine d'année. A ses côtés une demoiselle de dix huit ans. Elle posséde de grand cheveux blond, une peau rose et des yeux bleus ciels. Elle sourit en voyant arrivée une plus jeune qu'elle.
"Ysengrin!! Je suis contente de te revoir. Voici notre nouvelle recrue ? La jeune Rapunzel. Je suis contente de te voir. Tu peux m'appeler Cendrillon, Sandy ou cendre. Comme tu veux."
Aurélie hoche la tête positivement avant de répondre :
 
"D'accord. Grande soeur."
Cendrillon sourit en entendant cela. Elle attrape la petite fille dans ses bras en lui caressant sa tête.
 
"Cendrillon. Du calme. Je m'appelle Pierre ou le Soldat de plomb."
"Tu peux l'appeler le Plombard!!" râla le chat botté.
"ENZO!!!" s'énerve Cendrillon en gardant la petite fille dans ses bras.
"Les enfants ont se calme." sourit Ysengrin en prenant par l'épaule Aurélie que Cendrillon a lâché. "Je vous présente Aurélie RUELLE, ou plutôt Rapunzel maintenant. Elle sera de notre équipe à compter de ce jour et à la fin de chacune de nos missions ira faire son rapport à l'équipe scientifique. Sur ceux, n'oubliez pas de remplir vos obligations en préparant le rapport de la dernière mission." finit Ysengrin en designant les autres bureaux que le sien.
"Rapunzel, Cendrillon. Suivez-moi."
Les deux jeunes filles entrèrent dans le bureau d'Ysengrin. La plus âgée savait déjà qu'il n'y avait pas de mission à ce jour. Les cas se faisait rare actuellement. Ou du moins, il n'y avait pas besoins de sortir pour aller les attraper. Les autres agents moins fort, n'ayant pas les pouvoirs du virus, pouvez les attraper.
 
"Cendrillon. Je voudrais que tu montre le monde extérieur à Rapunzel. Elle a été enfermé depuis les premiers jours de la contamination. Elle a besoin de voir se que son monde est devenu. Tu aura quartier libre avec elle pendant tout le temps que tu lui montre l'extérieur. Si j'ai une mission à vous donner, je vous appelerais et vous enverrez des renforts pour vous aider."
Cendrillon semblait être contente de pouvoir sortir avec la petite Rapunzel qu'elle venait de connaître.
"Bien chef!!! Je vais lui montrer tous les petits secrets de notre coin de paradis."
"N'exagére pas!" râla Ysengrin en soupirant de voir sa collègue excité de pouvoir sortir.
Mais l'homme ne put dire d'avantage que les deux filles sortirent vers l'extérieur. Ysengrin savait qu'elle était entre de bonnes mains. Cependant, il avait toujours son oeil sur le signal d'alarme pour avertir les autres agents en cas de danger. De partir aider les filles si cela été nécessaire. Mais Rapunzel avait le droit d'agir comme une fille de son âge avec Cendrillon, qui été l'ancien petit poussin.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 13 Avr 2014 - 12:05

Aurélie prend ses marques dans son nouveau monde, mais pourra-t-elle aider une terre qui a bien besoin d'espoir?  interogation  Saura-t-elle surtout trouver sa place parmi ses nouveaux compagnons?  


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5015
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 13 Avr 2014 - 21:56

et voici une nouvelle vie pour Aurélie


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: épisode 1 chapitre 3   Sam 19 Avr 2014 - 10:09

Chapitre 3 : L'extérieur et ses mystères.


Depuis qu’elle a entendu qu’elle peut sortir dehors, Aurélie ne sait plus quoi penser. Cendrillon lui raconte quelques anecdotes de son arrivée dans cette organisation. Mais Aurélie n’écoute pas. Elle semble être complétement absorbé dans son imagination. Elle rêve éveillé du monde extérieur. En réalité, d’un rêve, c’est plutôt un cauchemar. Elle s’imagine que l’extérieur est pollué. A l’époque de son enlévement et sa contamination, elle se souvient que la terre avait un pic de pollution important. La couche d’ozone se dégradait. Les personnes tombaient malade à cause de cette pollution. Elle s’imagine un monde noir, sombre, ombrageux. Des nuages imposants qui couvriraient l’ensemble du monde. Elle s’imagine voir des éclairs embrasant le ciel, le tonnerre grondant, effrayant toute forme de vie. Elle pense ne pas revoir de jardin, de plantes, ou même de verdure. Tout ressemblerait à une lune, avec de nombreux cratères, preuve de la destruction massive des individus infectés ou une conséquence des actions de ces individus.
Tandis qu’elle remonte avec Cendrillon le long couloir vers l’allée extérieure, elle s’imagine que les animaux qu’elle a vu étant enfant, n’existe plus. Elle sait que le virus peut contaminer les animaux. Mais elle ignore la réaction que cela a eue sur eux. Peut-être se sont-ils transformer en d’horribles chimères, ayant soif de sang comme pour certains humains. Ou alors sont-ils devenus géant comme dans le conte d’Alice aux pays des merveilles, et voulant jouer avec leur maître ou les autres humains, ils les blessent. Ou pire encore, elle s’imagine croiser un chat ayant pris une forme humanoïde, qui voudrait s’amuser avec ses griffes vers tout ce qu’il trouverait.
Brusquement, la fillette s’arrête. Son aînée la remarque l’a voit. La fillette reste immobile alors qu’elles ne sont qu’à quelques métres de l’extérieur. Cendrillon s’approche et voit que sa cadette semble trembler, prise de panique, mais ne manifestant pas de grands cris, ni de brusques mouvements.
« Qu’est-ce qui t’arriver Rapunzel ? » demande tendrement Cendrillon en se mettant à la hauteur de la jeune fille.
« Je…Je me demande si le monde extérieur n’est pas trop dangereux pour moi ? Je sais bien qu’un jour je devrais sortir. Que peut être un jour je devrais vivre aussi dans ce monde. Mais j’ai…J’ai peur. »
Cendrillon lui répond d’un grand sourire en lui frottant les cheveux, avant de lui dire :
« Moi, mon but dans la vie c’est de me trouver un mari et de fonder une famille. »
Aurélie reste sans voix en entendant une telle phrase de la part de cette demoiselle. Elle ne comprend pas pourquoi son aînée lui parle de son rêve, alors qu’habituellement les personnes voulant rassurer un enfant inquiet dit de ne pas pleurer. Voyant que sa cadette ne comprend pas la raison qui lui a poussé à évoquer ses rêves, Cendrillon rit avant de tout lui expliquer.
« Tu sais, quand je suis arrivée ici, j’ai passé moins de temps que toi enfermé dans ce monde de rêve, provoqué par la maladie. J’ai eu la même peur que toi quand le chat Botté m’a emmené à l’extérieur. Il m’a raconté que depuis Ysengrin, tout le monde garde un objectif, un rêve, afin que nous ayons un objectif dans la vie. Cela nous aide à continuer de vouloir aller dans le monde extérieur et par ailleurs, cela nous permet d’envisager notre reconversion si le groupe d’intervention doit disparaître. »
« Pourquoi le groupe devrait disparaître ? » questionne Aurélie.
« Bah, si notre scientifique préféré, Claude, arrive à trouver un remède miracle, dans un premier temps, nous aurions moins d’intervention, il faudra que l’on s’occupe. Et dans un second temps, quand tout le monde sera guéri, il faudra bien qu’on fasse autre chose. »
Aurélie n’a jamais pensé à tout cela. L’avenir. Le jour d’après. Le lendemain. Ces mots avaient disparu de son vocabulaire quand elle était enfermée. Elle vivait le jour au jour. Tout n’était qu’habitude et routine dont elle devait se contenter. Mais depuis qu’elle a été libérée, tout changé autour d’elle. Elle peut parler. S’exprimer. Avoir ses opinions. Et même découvrir le monde extérieur. Brusquement, une idée, une image émergea dans sa tête. Celle de sa famille qui s’est retrouvé du jour au lendemain dépourvue de leur fille cadette. Ses parents et aussi son grand frère Raphaël. Elle se mit à pleurer en se souvenant d’eux. Quand elle était enfermée, les premiers jours, elle avait encore leur visage en tête. Mais au fur et à mesure que le temps passait, elle ne se souvenait que de son frère. Ralph.
« Je…Je veux revoir ma famille. Mes parents…Mon frère Ralph… C’est ça mon rêve le plus cher. »
Cendrillon sourit en entendant la petite fille s’exprimant enfin comme une petite fille de son âge. Elle se relève, prend la main de sa cadette et se dirige vers la porte qui les mène vers l’extérieur.
« Alors reprend ton souffle et on y va. »
Sans plus attendre, Cendrillon ouvrit la grande porte devant la petite fille qui vit alors de ses propres yeux la nouvelle facette de Paris.
Contrairement à tout ce qu’elle s’imaginait, la planète n’est plus aussi polluée qu’autrefois.
Au contraire, la jeune fille fut surprise de sentir qu’elle n’a aucune gêne pour respirer. L’air est pur, comme jamais. Elle voit que la nature a repris le dessus sur certaines constructions humaines. Les arbres ont continué de pousser. Les fleurs et les mauvaises herbes ont réussi à force de temps et d’érosion de percer le macadam pour fleurir au-dessus. Les racines des arbres ont déformé certaines routes. Les plantes grimpantes ont pris possession d’immeuble désaffecté ou abandonné. C’était des anciens bureaux, café, bar, restaurant, centre commerciaux. Et même les stades, d’après Cendrillon. Les seuls monuments à Paris qui sont restés intacts sont : La tour Eiffel, qui a repris son activité première d’être une antenne. La cathédrale Notre Dame, lieu où de nombreuses personnes recherchent un abri en attendant la reconstruction de leur maison à cause de certaines catastrophes naturelles de plus en plus rares. Et le musée du Louvre, qui conserve de nombreuses preuves de vies des époques passés, y compris de l’époque avant l’infection dite l’ébène.
 Les animaux ont pris possession de leur nouvel habitat qui n’a pas l’air de leur déplaire. Les animaux n’ont pas changé d’apparence. Au contraire, ils ont l’air plus heureux après l’infection et gambadent joyeusement, voyant leur population s’accroître au fur et à mesure que les humains se renferment dans leur maison.
Aurélie reste sans voix devant ce paysage idyllique. Elle n’a jamais imaginé cela dans sa petite chambre, et cela lui donne plus d’espoir pour l’avenir. Mais elle n’ayant pas d’explication à toute cette végétation, elle veut demander plus d’explication à Cendrillon.
« Je vais t’expliquer, quand on ira au petit café de Notre Dame. »
Aurélie n’a pas le temps de poser une question, qu’elle se voit entrainer à travers la végétation florissante vers un immeuble qui étrangement n’est pas attaqué par la végétation, face à la cathédrale Notre Dame. C'est un petit café avec une terasse à l'extérieur. Elle posséde aussi des parasols de couleurs rouge et blanc. Là, un homme vêtu d'un uniforme de serveur : un gilet noir sans manche au-dessus d'un chemisier blanc. Un magnifique pantalon de tissus noir avec des chaussures cirées noires.
L'homme a une vingtaine d'année, un beau brun au cheveux mi-long tirés en arrière. Les yeux noisettes frétillant d'énergie, le sourire aux lévres. Le jeune homme sert quelques clients assis à une table. Des personnes d'un âge certain qui semble apprécié les rayons du soleil et de voir quelques enfants gambadant dans les terrains fleuris en s'amusant avec les animaux.
 
"Oh. Cendrillon. Je suis heureux de te revoir. Je vois que tu viens avec une nouvelle amie ? Je me présente, je m'appelle Gérard PLANTU. Je suis le gérant de ce café ainsi que l'un des serveurs. Nous sommes cinq à travailler ici. Certains viennent du centre CONTE. Ils ont eu le traitement, mais le virus n'a pas eu de grandes conséquences. Cependant, ils doivent continuer à suivre une thérapie si une rechute revient. Les scientifiques viennent souvent ici. C'est Claude qui nous a aidé à mettre en place le café."
 
Aurélie fut sans voix, avant de s'installer à table pour être servi d'une tasse de chocolat chaud avec quelques guimauves à l'intérieur. Cendrillon eut quand à elle une infusion aux fruits rouges. Tous les deux boivent leur boisson chaude. La jeune enfant comprit combien le groupe peut aider des personnes et surtout se qu'elle peut faire dans le futur et permettre à d'autres de vivre dans la paix.
 
"C'est fabuleux." sourit Aurélie.
"Alors ma chère Rapunzel. Prête à aller à une mission bientôt ?" rit Cendrillon.


La fillette hoche la tête positivement.




A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Sam 19 Avr 2014 - 21:19

De l'enthousiasme à l'évocation d'une première mission, mais pas sûre que cela se passera comme Aurélie l'espère...  ça craint vraiment


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5015
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Sam 19 Avr 2014 - 22:41

elle va découvrir ce nouveau monde plein de surprise


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Prologue épisode 1   Sam 26 Avr 2014 - 16:44

Prologue :
 
La vue des deux jeunes filles semble réjouir une personne portant une grande cape à capuche rouge. Abaissant sa paire de jumelle, la personne se met à regarder une photo de la petite fille quand elle est encore une enfant de 5 ans.
"Cible repérée. Je vais bientôt agir. Encore un peu de patience ma chère Aurélie. Tu vas bientôt être secourue."
 

Fin de l'épisode 1



 

Ca y est. Premier épisode terminé. Le second est fini en écriture, mais je vous le mettrais dans deux semaines, le temps de finir l'épisode 4.
J'espère que cet épisode vous a plut, n'hésitez pas à me dire quel conte vous souhaiteriez voir.

Et merci d'avoir lu cette histoire.

A dans deux semaines.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Sam 26 Avr 2014 - 21:10

L'épisode m'a plu. J'aimerai savoir si tu compte poster le second à la suite ou rouvrir un post pour ce faire! A vrai dire, je préfèrerai la première solution (moins de récaps à faire...  clin d\'oeil ) mais j'ai besoin de le savoir pour, le cas échéant inscrire ce premier opus dans les récaps. Mais dans ce cas, pense aussi à changer de pastille.  colére


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5015
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Sam 26 Avr 2014 - 21:57

j'ai un faible pour Hansel et Gretel


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Jeu 1 Mai 2014 - 11:30

Je prend en note Hansel et Gretel (même si je l'avais prévu dés le départ. Contente d'en entendre parler!! hihihi)

Cissy, Je mettrais tous mes épisodes dans ce post, comme ça tu n'aura rien à bouger, il y aura qu'une ligne sur le récapitulatif.

En tout cas, merci de suivre cette série. Je vous enverrais la suite la semaine prochaine.

Bacciolino.


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Episode 2 : Le petit poucet   Dim 11 Mai 2014 - 14:14

Episode 2 Saison 1 : Le petit poucet :
 
Prélude : Le parc d’attraction.
 
« Il était une fois, une famille de bûcheron ayant 7 enfants, sept garçons dont le plus jeune était si petit qu’il s’appelait Poucet. La famine frappa sur le pays, obligeant les parents d’abandonner les enfants dans les bois. En entendant ce que ses parents s’apprêtent à faire, Poucet prends des petits galets blancs pour qu’une fois parti dans le bois, ils puissent retrouver le chemin de la maison. Voyant leur tentative être veine, les parents décidèrent de retenter leur chance. La mère donna un bout de pains à chacun des garçons et partirent dans la forêt.
Poucet émietta le pain pour faire une trace de son chemin. Malheureusement, quand la nuit fut tombée et que ses frères et lui tentent de rentrer à leur maison, les oiseaux avaient mangé tous les petits morceaux de pains… »

Ainsi commence l’histoire du petit poucet, mais Rapunzel sait parfaitement que la fiction n’aura pas la même répercussion sur la réalité. Surtout pas avec le virus que les garçons ont en eux. La jeune fille, qui ne se fait plus qu’appeler par son nom de conte Rapunzel, obtient sa première mission…Dans un parc d’attraction. L’idée semble être réjouissante pour n’importe quelle enfant de son âge. Mais quand on sait que là-bas, quelques mercenaires habitent encore et toujours en attente d’une proie idéale, alors le parc d’attraction n’est plus un endroit aussi magique que l’on pense.

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 11 Mai 2014 - 18:49

Un parc d'attraction... tu m'en diras tant!  clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5015
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 11 Mai 2014 - 20:04

:j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime: 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 18 Mai 2014 - 14:42

Chapitre 1 : La première mission.
 
Une fois leur café pris au pied de Notre Dame de Paris, Rapunzel et Cendrillon sont revenus au quartier général, suite à un message d’Ysengrin.
Tous se sont réunis autour de leur chef dans son bureau. Ysengrin s’éclaircit la voix avant de donner un dossier à chacun des membres de son groupe.
« Aujourd’hui, nous avons une mission un peu particulière. En plus d’être la première mission de Rapunzel, il s’agit surtout de l’endroit où nous allons qui va être particulier. »
Rapunzel ouvre le document s’intitulant mission 0X29 et voit des photos d’un parc d’attraction très connus à Marles la Vallée.
« Tu veux qu’on aille chez la souris pour aller récupérer le petit poucet ? » s’étonne le soldat de plomb.
Ysengrin hoche légèrement la tête de bas en haut, répondant ainsi à son collègue.
« Si je me souviens bien. » commence Le chat Botté « C’est un territoire où règne les mercenaires et certaines chimères, dont l’ogre du petit poucet. »
« Je croyais que cet espace était continuellement surveillé par l’état, grâce à des soldats ? Ils ont finalement déguerpis les gars ? » Finit Blanche neige, peut ravi de se rendre là-bas.
« Les services de surveillance nous ont rapporté qu’un jeune enfant a réussi à se rendre avec des bottes extraordinairement grande, dans ce lieu. Visiblement, le conte s’est bien passé. Le seul souci est que l’individu est difficile à attraper. Plus encore dans ce lieu où de multiple cachette sont présente et où les mercenaires vont bon trains. »
 
Soudain Rapunzel lève la main, tel un enfant voulant poser sa question à son professeur. Intrigué de voir la jeune fille ne pas prendre la parole comme ses collègues, Ysengrin sourit en lui faisant signe qu’elle peut parler.
 
« Vos mercenaires, ceux ne sont pas des personnes qui vont nous aider ? »
 
Blanche neige et le chat botté se mirent à rire à grandes voix. Les deux semblent se moquer de la naïveté et la crédulité de cette petite fille. Le soldat de plomb et Cendrillon donnent chacun un coup derrière la tête de leur collègue avant qu’Ysengrin n’explique d’avantage la situation à Rapunzel.
 
« Les mercenaires sont des infectés qui auraient guéris de leur virus, tout comme nous. Mais au lieu que cela soit fait par nos défenses immunitaires, ou par le vaccin qui soigne certains d’entre nous, eux ont tués des personnages de contes de fées pour boire leur sang. C’est de cette manière qu’ils continuent à vivre même si leur conte est terminé. Par contre, en buvant du sang d’un autre personnage de conte de fée, ils acquièrent leur pouvoir. Maintenant, ces mercenaires ont besoin de leur dose quotidienne de sang et ils feraient tout pour tuer un personnage de conte de fée. Qu’il soit enfant, adulte ou même un vieillard. Ils ne font aucune différence. L’état a alors décrété que tout individus ayant avalé du sang de personnage de conte de fée devait être attrapé, enfermé et exécuté si leur dépendance est trop profonde. »
 
En apprenant cela, une multitude de questions arrivent dans la tête de la petite fille. Qui était-ce ces personnes ? Ont-ils subit une métamorphoses lors de l’ingestion des globules rouges ? Ou bien, les personnes sont conscientes qu’elles boivent le sang d’un autre individu.
Mais la première phrase qui sorti de sa bouche innocente est :
 
« Ils étaient eux aussi contaminé ? Alors c’est à cause du virus qu’ils sont comme cela non ? »
 
Sans que la jeune fille s’y attende, le chat botté envoi valsé sa chaise à terre. Rapunzel reste figée en voyant ce geste brusque et surtout en voyant le regard noir que lui pose désormais l’homme face à elle. Elle reste silencieuse, jusqu’à ce que Blanche Neige le prenne par la main et finit par dire :
 
« Bon, nous on part en avant, comme éclaireur. On peut aller avec notre véhicule persos ? Je mettrais les frais de déplacement à la société, ça va ? »
 
Ysengrin hoche doucement la tête, acquiesçant au propos de la femme qui entraine maintenant le chat botté vers le monde extérieur. Rapunzel reste coi. Elle ne connait pas la raison qui a poussé le chat botté à agir ainsi. Mais d’ailleurs, elle ne sait que peu de chose sur ses nouveaux compagnons. Elle connaît juste les noms de codes et leurs vrais noms. Elle sait leur pouvoir et une partie de leur histoire que Cendrillon a bien voulu raconter. Elle sait que seul Ysengrin et le soldat de plomb s’appelle par leur prénom. Mais ensuite, elle n’en sait pas plus. Elle a l’horrible impression qu’elle a commis une bêtise, même si elle ne sait pas laquelle. Au fond d’elle, elle aurait voulu avoir une confrontation avec le chat botté, plutôt que de partir sans rien dire.
 
« Pierre, tu iras avec Rapunzel en TGV au parc. Vous attendez que Botté et Blanche Neige nous confirme que nous pouvons arriver sans soucis. Je viendrais avec Cendrillon une fois que vous serez sur place. Il me reste encore quelques préparatifs à faire avant de pouvoir partir. »
 
« Les armes sont encore en révision Yves ? »
« Oui malheureusement. Notre dernière mission, nous a causé bien des soucis. »
 
En entendant cette phrase, Rapunzel se senti un peu mal à l’aise. Elle sait que leur dernière mission été sa liberté. Elle a apprit de la bouche de Cendrillon, que la maîtresse avait enchanté quelques-uns des soldats pour les transformer marionnettes et combattre contre leur propre camps. Que d’autres ont été figé en pierre. Puis, l’attaque de cheveux de Rapunzel.
 
« Bien, je prends la nouvelle recrue et nous allons à la gare. Pas besoin de billet n’est-ce pas ? » sourit le soldat de plomb.
« Non, vous pouvez-y aller avec vos cartes d’agent. Les autorités vous laisseront passer. Surtout soyez vigilant. Vous n'êtes pas armés. »
« Bien, je servirai de gilet par balle. » rit le soldat avant de prendre de sa main froide, la main de Rapunzel. « C’est parti. J’espère que tu aimes la marche. »
 
Rapunzel acquiesce en silence, suivant les pas de son tuteur du jour.
 
Pendant ce temps Ysengrin observe Cendrillon, avant de lui poser la question.
 
« Alors, qu’est-ce que tu en pense ? Prêtes ou non ? »

« Au vu de sa réponse à la question que nous nous sommes tous posé avant de sortir…Je crois que je dois attendre de voir des mes propres yeux sa réaction lors de sa mission. Nous serons fixés si elle est oui ou non motivé pour se battre dans la vie, à nos côtés. »


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 18 Mai 2014 - 18:27

Que se passe-t-il avec le chat Botté? Pourquoi cette réaction? Qu'a bien pu dire Rapunzel qui l'a ainsi déstabilisé? 
Tu sais que tu m'embarques dans ton histoire? Mais fais gaffe que ça ne se transforme pas en Space Moutain sinon je hurle!  clin d\'oeil  rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Episode 2 Chapitre 3   Dim 25 Mai 2014 - 10:44

Chapitre 2 : Préparation avant l'attaque.
 
Le chat Botté et Blanche Neige viennent d’arriver sur le terrain. Ils connaissaient tous les deux combien il est dangereux. Les mercenaires sont partout et les deux jeunes gens le savent. Ils ont pris chacun une petite sarbacane de Peter pan. Cela leur permet d’endormir pendant une heure une personne. Ils n’ont pas d’autres armes. Cela leur permet juste de se couvrir le temps de faire les repérages des lieux. De couvrir la zone, et de quadriller l’endroit. Ils peuvent aussi essayer de trouver des traces de « Poucet ».
Le chat et Blanche Neige commencent à se stationner sur l’ancien parking du parc d’attraction, avant de rentrer dans le parc. Alors qu’ils sont devant le portail d’entrée, Blanche pose sa main sur l’épaule de son confrère.
 
« Qu’est-ce qui t’embarrasse ? » demande la jeune femme.
« Rien. Tu n’as pas à t’inquiéter. On quadrille le périmètre, on trouve poucet, on embarque un ou deux mercenaires et on attend les autres pour boucler la mission. » sourit Enzo en essayant de la charmer.
« Bien. Alors, tu n’as donc rien contre les mercenaires qui sont à l’intérieur ? Tu ne veux pas les chasser et essayer de retrouver celle qui a tué ta famille et t’a enlevé d’eux ? » demande la demoiselle, en allant à l’intérieur du parc.
Le chat lance un regard noir à Blanche Neige. Il semble être en colère contre elle, comme si elle ne doit pas parler de ce sujet. Il ne veut pas en parler. Et encore moins sur le terrain où se réunissent de nombreux mercenaires.
« On a autre chose à faire que parler de nos projets d’avenir. On a du travail à faire. » râle le chat en allant en éclaireur, devant sa collègue.
« Je te suis. » sourit Blanche neige en le suivant.
 
« On est bientôt arrivé. » informe le soldat de plomb en réveillant la jeune Rapunzel qui s’est endormie sur son épaule.
La demoiselle a eu beaucoup de mal dans la gare. Elle est mal à l’aise face à ces agents en uniforme, semblable à ceux qu’elle a tué sans faire exprès. Ses cheveux ont tué certains agents. Elle a peur que certains amis ou connaissances de ses agents ne l’arrête pour ensuite se venger contre elle. Mais il n’y a eu aucune conséquence. Aucun agent n’a murmuré quelque chose à son propos. Personne n’a fait de remarque sur elle. Rapunzel est monté avec le soldat de plomb dans un des wagons du TGV l’emmenant dans le parc d’attraction. Elle n’a pas attendu longtemps avant de s’endormir sur l’épaule de son collègue.
Et puis, elle s’est réveillée quand ils sont arrivés au parc d’attraction, la demoiselle regarde dans tous les sens. Elle est allée une seule fois dans ce parc, mais une fois enlevée, elle a tout oublié de ce parc. Elle n’a jamais espéré y retourné un jour. Mais en entendant qu’elle retourne là-bas à nouveau, des images des personnages, de ses attractions qu’elle espère retrouver quelques ruines de ces attractions.
« Rapunzel. On attend le signal du Chat Botté et de Blanche Neige avant d’entrer là-dedans. Normalement, Ysengrin et Cendrillon doivent nous ramener des armes pour combattre les ennemis. »
Rapunzel fait des yeux d’enfant prêt à pleurer. Elle ne veut pas utiliser la violence et senti qu’elle allait reculer à cette affaire. Le soldat de plomb le sent et la rassure.
« Ne t’inquiéte pas. On ne tue personne. On les endort, les transforme en pierre ou on les manipule. Mais on leur rend leur liberté dans l’endroit où on les enferme. On ne veut jamais les tuer. Juste les soigner. Même si, les mercenaires une fois enfermés doivent être tué, car ils ne peuvent plus être soigné et peuvent être trop dangereux. »
« Mais, on ne se salit pas les mains ? » s’inquiète Rapunzel.
« Non. C’est difficile à répondre comme question. Nous nous ne chargeons pas de cela. Nous essayons de les sauver. Malheureusement, il est trop tard là pluspart du temps. J’espère qu’un jour on trouvera une nouvelle solution. Un traitement qui pourra les aider. Il faut avoir espoir en l’avenir. »
« Pourquoi vous pensez cela ? » finit par avouer Rapunzel.
« C’est mon rêve. Pouvoir trouver les traitements pour sauver le maximum de monde. Surtout, pour les enfants. Parfois, ils restent enfermés chez nous, car ils ont attendu trop longtemps avant de pouvoir recevoir le traitement. Soit nous avions agit trop tard. Soit, les parents ont refusé le traitement. A cette époque, ils avaient le pouvoir de refuser n’importe leur traitement. Donc, depuis que les nombres de cellules regorgent de plus de la moitié des C.O.N.T.E. Alors, maintenant, ils sont surtout vaccinés dès qu’on les retrouve. La plupart de personnes enfermées sont maintenant des mercenaires, ou des chimères. »
« Je comprends. » souffle Rapunzel, en s’asseyant sur l’un des bancs de la gare.
 
De leur côté, Ysengrin et Cendrillon arrivent dans une grande salle dans le département scientifique. Ils ont rendez-vous avec l'élaborateur des armes permettant de capturer les malades et aussi les mercenaires. Nécessaires pour éviter de les tuer, de les capturer vivants et surtout de pouvoir analyser certains d'entre eux. Que certains servent de cobaye pour essayer de trouver un reméde à leur maladie. Certains étaient devenus mercenaire pour rester en vie, mais devant toujours être hors la loi. Ysengrin sait parfaitement que c'est une faille dans le systhème, mais pour le moment, ils n'ont aucun autre moyen d'arrêter ces personnes qu'en les obligeant de rester à l'intérieur de leur service, jusqu'à ce que ces derniers soit aux portes de la mort, n'ayant pas eu leur dose de sang. S'ils ne meurent pas par la loi et les membres des équipes d'exterminations, ils sont alors tué avec une injection. Une mort rapide, dans leur sommeil.
Mais la question n'est pas à l'ordre du jour. Aujourd'hui, ils savaient qu'il faut récupérer les armes et aller au parc d'attraction pour récupérer le petit poucet.
Là, ils virent arriver leur inventeur de génie. Il a lui aussi survécu au virus, non pas par le soin par le vaccin, mais bien par les anticorps produit par son corps.
C'est un homme d'une quarantaine d'année. Les cheveux grisonnant, un peu petit pour son âge, un mètre soixante, les yeux vert émeraude. Il a un peu de ventre, mais l'homme n'est pas trop bedonnant. Il s'appelle Jules ELEOS ou dit "Geppetto" le père de Pinochio. Il a acquit la capacité de pouvoir créer de nouvelles armes.
"Oh!!! Ysengrin, Cendrillon. Je suis heureux de vous revoir. Voici les trois armes de cette mission : les ronces de la belle au bois dormant : ces pics ont une particularité d'endormir une personne sans temps déterminé. Pour que les personnes visées se réveillent, ils doivent boire l'antidote que nous avons confectionné. La seconde arme est les fils de Pinochio : Ceux sont des fils invisibles qui se fixeront sur toutes les parties de leur corps, pour ensuite pouvoir les contrôler à notre manière. Enfin, la dernière arme qui est tout aussi dangereuses si elle est mal utilisé, mais permettant de pouvoir vous aider fortement contre les mercenaires. C'est le regard de Méduse. Il s'agit de lentille que vous pouvez mettre, ainsi, dés que vous regarderez les personnes droits dans les yeux, pouvant les figer, les statufié. Ils seront soignés grâce à un antidote fait par nous. Parfois il est utile pour garder des mercenaires en vie pendant un bon moment."
 
Ysengrin remercie Geppetto avant de partir en direction du parc d'attraction. Il prend le téléphone pour prévenir ses alliés pour lancer la mission.
 
"Tu crois que le chat a obéi cette fois ? A la dernière mission qu'il a eu, avant Rapunzel, il est parti en free lance." demande Cendrillon inquiéte.
"Cette fois ci, il ne peut pas, parce qu'il est avec Blanche Neige. Elle peut être un peu trop porté sur l'apparence, mais elle sait aussi très bien persuadé Le chat pour l'empêcher de faire des dégâts sur lui même et sur les autres." Sourit Ysengrin.
 

Cendrillon soupire en espérant que tout se passe bien.

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35107
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 25 Mai 2014 - 17:55

Voilà donc pourquoi le Chat Botté déteste à ce point les mercenaires! Ceux-ci sont donc incurables et condamnés à mourir pour permettre aux personnages de contes de survivre...  ça craint vraiment 
Que va-t-il arriver maintenant?  interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Pandore Story - Saison 1 - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Originales :: Divers :: Devant l'horizon Originales Divers-
Sauter vers: