French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pandore Story - Saison 1 - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Dim 21 Déc 2014 - 10:49

je suis dubitative... alors je comprend, oui il doit avoir l'aval de ses supérieurs, mais flute c'est ses agents qui sont en danger deviens fou
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 21 Déc 2014 - 16:28

huhu, j'adore vos réactions.

Allez je vous met la suite.



Chapitre 3 : L'action de l'inconnue.


De son côté, la jeune femme encapuchonné par une cape rouge parcourt le long du toit en usant de son arme. Son pouvoir lui permet de viser sa cible rapidement et de tirer dessus sans pour autant rater sa cible. Il ne lui faut qu'une seconde pour se mettre en position et pour réussir son coup. Se tourner, viser, tirer. Habituellement, la pluspart de personne normale mettent au minimum trois secondes. Une pour chaque action en ayant de grande chance de ne pas toucher leur cible sans l'avoir vu. Mais pour elle, ce n'est pas un problème. Son pouvoir le lui permet. Elle le sait que cela est grâce à son pouvoir et elle ne le cache pas. Elle n'a aucune pitié pour ces personnes transformé en créature démoniaque, car elle sait qu'ils ne redeviendront jamais comme avant.
"Venez par ici mes petits Raven. Je vais vous déplumer moi. Une fois débarasser de vous, je vais aller sauver ma petite Rapunzel. Alors dépêchez vous de mourir de ma main."
Comme si les chimères mi-humain, mi-corbeaux eurent compris les mots de la jeune femme, certaines des chimères reculent et s'envolent dans le ciel. Les plus téméraires osent tout de même de s'approcher de la demoiselle pour faire un nouvel assaut. Malheureusement pour eux, l'intelligence n'est pas leur fort. Et en moins de temps qu'il ne faut, les cadavres d'une dizaines de chimères tombe sur le toît pour finalement tomber au sol.
La jeune femme ne jette pas un seul un regard et se met à courir pour aller sur une balustrade, observant la nouvelle salle, étant obligé d'être éloigné de sa cible principale, elle constate qu'elle arrive non loin d'une grande salle de bal. Elle remarque qu'une dizaine de scientifiques se trouve présents, que des appareils bien compliqués sont installés et fonctionnent parfaitement. Ces appareils semblent mesurer les états de différentes chimères, de mercenaires enfermer tous dans des bulles. Ils semblent être endormis innoffensif. Mais la jeune femme sait qu'il ne s'agit que d'une illusion. Cette image de quiétude sur le visage n'est autre qu'un effet produit par une substance chimique. Rien d'autre.
N'étant plus déranger par les chimères, la jeune femme s'approche de la fenêtre qui lui permet de voir les scientifiques, tout en restant discrète, elle écoute se qui est dit dans la pièce.
"Les trois agents des C.O.N.T.E. seront complètement innofensif. Du moins pour les deux filles. Le Chat Botté reste encore très offensif. Etrangement ces pouvoirs ne sont pas annulé. Et surtout, il sait parfaitement utilisé son arme. Mais seul contre toutes ses chimères, il ne pourra rien faire. Nous allons pouvoir récupérer Rapunzel pour qu'elle nous soit utile." Commence un scientifique.
"Parfait. Qu'allez-vous faire des deux autres agents ?"demande une voix depuis un ordinateur. Trop éloigné pour que la jeune femme ne puisse voir un visage.
"Nous allons essayer de les contraindre avec l'aide des colliers. Si cela ne fonctionne pas, nous les éliminerons. Il vaut mieux de détruire se qui pourrait nous nuire que leur laisser même une infime chance de contrer nos plans." répond le scientique.
"Bien. Et qu'en est-il de la vision de la poupée silencieuse, faite avant qu'elle ne soit enlevé ?"
Le scientifique ravale difficilement sa salive en se rappelant de cet échec. Il regarde derrière lui et voit Hansel et Gretel qui baissent les yeux.
"Nous nous sommes préparé à recevoir la mercenaire qui vous voulez vous tuer. Elle ne pourra pas vous avoir tant que vous rester éloigner de cette base. Tant qu'aucun de nous ne sait où vous vous trouver, vous ne pourrez pas être la victime de cette personne."
"Bien..." continue la voix. "Je compte sur vous. Vous avez intérêt de ne pas échouer dans cette mission. Sinon, je crains que vous ne me serrez plus d'aucune utilité. Et ce sera vous que nous éliminerons sans aucun remord."
La communication fut interrompu avant d'entendre les scientifiques entrain de parler entre eux, sans faire attention à Hansel et Gretel.
"Que faisons-nous maintenant ? Nos chimères corbeaux n'ont pas réussi à capturer cette petite peste !"
"Ne vous inquiétez pas. Si tout se passe comme nous avions prévu, nous n'aurons aucun mal à la vaincre. Nous devons juste être patient. Hansel, Gretel, se sera bientôt à vous d'intervenir. J'espère que vous êtes prêt à vous battre ?"
Gretel reste derrière son frère qui défie du regard les scientifiques.
"Nous remplissons nos part de contrat. Mais si nous échouons, vous serez dans le même bateau que nous." souffle Hansel en cachant sa soeur.
Les scientifiques hochent de la tête avant de voir les deux enfant sortir de l'espace réservé par les têtes pensantes.
"Pfff... Ces gamins sont presque ingérable. Heureusement que nous avons une monnaie d'échange, sinon, je crains qu'ils nous auraient éliminer depuis un bon moment." soupir un scientifique un peu arrogant.
"Surtout que ces derniers n'aiment pas les adultes. Si l'un d'entre vous baisse la garde, vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous même, car il se pourrait que se soit plus que la vie que vous perdrez." finit le supérieur des scientifiques avant de montrer chacun des bulles où sont enfermés les créatures expérimentales. "Continuez vos expériences."
La jeune femme peste. Elle sait que le jeune Lion, bien que résistant, n'a pas pu tout cacher à ces scientifiques. Elle se mord les doigts en pensant que sa mission est peut être mis à mal à cause de cet imprévu.
"Restons discréte. Nous devons pas agir à la hâte." pense la jeune femme tout en continuant d'observer les scientifiques. "Il vaut mieux que je reste ici pour m'assurer que Rapunzel n'arrive pas par ici. Si elle est réellement sans défense, elle sera surement attraper. Il faut qu'à ce moment j'intervienne."
Restant sur sa position, la jeune femme ne bouge plus. Elle devient comme une statue, impassible, inflexible, immobile.
Toujours enfermés dans la chambre, les trois agents sont assis tous face à un mur différents s'observant les uns les autres. Aucun n'ose prendre la parole. Le chat botté tient sa rapière d'une main, prêt à contre attaquer la moindre chimère entrant dans la pièce. Il observe toute la pièce et ne baisse jamais sa garde. On voit dans son regard une sorte de détermination. Il ne voudra jamais abandonné. Mais la partie semble difficile. Surtout en regardant bien les deux autres agents, ces jeunes demoiselles qui ne sont pas aussi enthousiaste que lui. Il voit dans leurs yeux qu'elles avaient abandonnées.
Dans le coin gauche, La Belle au Bois Dormant semble prostré contre elle. Elle sent qu'elle n'aura pas la force de se battre, qu'elle ne pourra pas agir comme le fait le chat botté. Elle avait tout juste la force de porter Rapunzel jusqu'à cette pièce, mais c'est tout se qu'elle put faire. Elle se sent alors toute petite. Elle voit qu'elle n'a aucune force et se repasse un horrible cauchemar, celui qu'elle a vécu quand elle était endormis, provoquant la mort autour d'elle, non pas consciemment, mais donnant l'idée aux autres de s'endormir dans un profond sommeil, dont personne ne peut se réveiller.
Terrifié à cette idée, la Belle au bois dormant se renferme sur elle-même, incapable de pouvoir bouger quoi que se soit, elle n'entend même pas la respiration de Rapunzel qui est en face d'elle.
La cadette n'est pas aussi prostré que son aînée. Intérieurement, elle se dit qu'il y a toujours une chance de s'en sortir. Qu'elle va voir Ysengrin débarquant avec les autres agents venant les sauver, montrant qu'il ne s'agissait qu'une de mauvaise passe. Puis, elle sent en elle un sentiment puissant et énervant. Incapable de pouvoir faire la moindre action pouvant les aider. Ne trouvant aucun moyen de réconforter ses alliés. Mais surtout redevenant l'enfant qu'elle était. Elle avait envie de retrouver ses parents. Serrant ses cheveux, comme elle serrerait un doudou contre elle pour se réconforter.
Une heure...Deux heures...Trois heures passent, comme une éternité pour les agents enfermés.
Jusqu'à ce qu'ils entendent un drôle de bruit. Des pas au dessus de plafond qui se fracasse dans un bruit impressionnant laissant apparaître cinq chimères arraignée.
N'ayant aucune force pour se débattre, la Belle au bois dormant se fait attraper immédiatement, par ces chimères qui l'enferment dans un cocon de soie ne laissant que la tête libre pour qu'elle puisse respirer.
Le chat botté n'étant pas comme sa collégue se défend et garde Rapunzel à ses côtés, car cette dernière a immédiatement pris la position de se protéger derrière celui qu'elle considère comme son grand frère adoptif.
"Reste bien derrière moi Rapunzel. On ira sauver la Belle au Bois dormant dès que les renforts seront arrivés." souffle le chat botté en éloignant deux chimères. Mais le jeune garçon n'a pas vu à ce moment, que d'autres chimères avaient pénétré la pièces et qu'elles s'étaient positionné juste derrière eux.
Ils ont à peine le temps de se retourner qu'ils se retrouvent à leur tour prisonnier dans des cocons de soie comme leur amie Belle au Bois dormant.
Trois chimères emportent les cocons dans leur bras pour traverser divers couloirs et passage secret. Le chat Botté retente de se débattre et surtout de se délivrer avec l'aide de sa rapière, mais hélas rien n'y fait. Il voit bien le regard terrifié de Rapunzel qui se demande sans doute comment ils vont se sortir de cette situation.
Mais finalement, peut importe s'ils ont essayés de sortir ou non, ils se retrouvent tous dans la pièce réservé par les scientifiques, qui ont l'air d'être ravi de voir leur adversaire être enfin attraper et à leur merci.
A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Dim 21 Déc 2014 - 17:24

et bien les voilà dans de beaux draps tous!
ils se retrouvent ensemble dans la même pièce, bien maigre consolation.
pauvre rapunzel totalement terrifiée!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 21 Déc 2014 - 21:10

Qui sont ces scientifiques qui veulent s'emparer de Rapunzel, quitte à éliminer la Belle et le Chat Botté? Quelle est cette "monnaie d'échange" qui oblige Hansel et Gretel à leur obéir?


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Mer 24 Déc 2014 - 14:07

Hop hop hop. Un peu avant Noël, un petit épisode de Pandore Story :



Chapitre 4 : Convaincre.


L'arrivé des agent dans la base des scientifiques. La Belle au bois Dormant garde les yeux baissés. Rapuzel lève les yeux terrifiée en étant devant les scientifiques étant visiblement heureux de récupérer la jeune demoiselle, tandis que le chat botté les défis du regard.
"Bon, je crois qu'il est temps que je présente cher agent des C.O.N.T.E. Je me nomme Frédéric BARN. Je suis le chef de la propagation du virus FEE en France." commente un homme d'une quarantaine d'année, des longs cheveux blonds rattachée en queue de cheval, avec des yeux bleus visiblement fatigués et quelques rides sur le visage marquant le temps passé pour cet homme. Ce dernier se rapproche très prêt de Rapunzel pour lui attraper le visage de la mignone petite fille.
"Je suis heureux de retrouver Rapunzel. Elle nous sera très utile pour propager d'avantage le virus."
Le chat botté peut heureux de voir cet homme touché la jeune enfant, voit ses oreilles se dresser et montrer les crocs pour s'assurer que Frédéric BARN comprenne qu'il ne laisserait rien tomber.
"Toi!!! Tu n'as pas suffisament répandu le virus !!! Pourquoi vouloir le répandre encore d'avantage!!!" hurle le chat botté avant de sentir la chaussure d'une des chimères s'abattre sur son dos pour le faire taire.
Le scientifique Frédéric se rapproche de lui et attrape les cheveux du chat Botté pour le regarder droit dans les yeux, délaissant maintenant la jeune demoiselle.
"Je n'ai rien répandu moi, malheureusement. Je suis arrivé après cet instant. Je suis devenu une personne importante qu'après que mon prédécesseur n'est disparu. Personne n'a retrouvé son corps. On ignore encore se que cet homme est devenu. Le dénommé César MINOS a disparu. Mais, j'ai continué son oeuvre. Nous sommes entrain de créer un nouveau virus, FEE qui permettra ainsi de créer un virus qui permettra de transformer des personnes en personnage de conte de Fées, mais aussi de pouvoir les contrôler, eux et leur pouvoir. Nous allons contrôler ce monde pour pouvoir créer notre boîte de Pandore." sourit Frédéric, tandis que le chat botté grimace en sentant qu'il est à la merci de cet homme.
"Saleté..." souffle le chat Botté.
"Désolé, mais je n'ai pas le temps de jouer avec vous monsieur le chat. Je vais essayer de vous faire porter un collier. A moins que vous acceptiez de vous résoudre et de devenir un allié. Sans cela, nous vous tuerons. Il ne sert à rien d'avoir trop de perturbateurs dans le camps adversaire." finit le scientifique en braquant un révolver sur la tempe du Chat Botté.
Ce dernier ne ferme pas les yeux. Même devant la mort, il veut toujours regardé la situation tel quel est au moment présent. Ne jamais détourner les yeux. Regarder droit devant lui. Même s'il doit mourir.
"Adieu!!!" sourit le scientifique à quelques secondes d'appuyer sur la détente.
Mais au lieu d'entendre un coup de feu, tous entendent un bruit particulier. Celui d'une vitre que l'on fracasse. Le scientifique a juste le temps de reculer pour finalement recevoir une balle dans le genou. Frédéric tombe à terre en hurlant, tandis que la jeune femme entre dans la pièce et se met devant les agents des C.O.N.T.E.  C'est une jeune femme d'une vingtaine d'année, les cheveux chatains clair, portant une cape à capuche rouge, avec des yeux bleu. Elle a un visage fermé et visiblement l'envie de se battre contre ses scientifiques.
"Arg... Ce sale petit chaperon rouge. Je me doutais que vous alliez venir. Mais, vous échouerez dans votre mission de tuer notre mentor!! Nous allons enfin vous attraper et finalement réussir notre destiné prédit par le jeune Lion."
Un deuxième coup de feu retenti et Frédéric se retrouve à terre avec une balle dans l'épaule. L'homme se rend compte alors que le pouvoir de la demoiselle continue de fonctionner.
"Peste..." gémit l'homme avant de sentir ses forces le quitter et que le petit chaperon Rouge est prêt à tout pour finir sa mission.
"Je ne suis pas venu pour Mickael DELOI. Je suis venue pour récupérer Rapunzel. Pour la sauver. J'aiderai aussi tout ses alliés. Maintenant, je vais me débarasser de vous tous." dit le petite chaperon rouge en attrapant son fusil et ciblant Frédéric BANK.
"Non...Je ne veux pas mourir." pleurniche le scientifique
"Alors que tu allais tuer ce jeune chaton. Ceux qui seraient capable de tuer une personne, sont alors capable d'affronter la mort et de la subir." sourit la jeune femme en mettant l'arme sur la tempe de son adversaire.
"Sale..." commence le scientifique avant de voir Hansel et Gretel entrant dans la pièce et déjouant la tactique du petit chaperon rouge en protégeant leur allié par une armure de barbe à Papa.
"Nous voilà chef. Nous sommes prêt à attaquer!!!" hurle Hansel en préparant ses pouvoirs.
"Pff. Heureusement que je peux compter sur vous. Aidez moi à sortir, nous laisserons un adversaire pour cette fillette. Nous viendrons la rechercher une fois que ma chimère aura fini avec toi."
Une grille se lève et sort alors un gigantesque loup de plus de deux mètres de hauts marchant comme un humain avec de la bave le long de sa bouche. Avec l'aide de ses griffes il détruit sans aucune difficulté une porte en fer et s'approche du petit chaperon rouge.
La demoiselle semble être terrifié par la créature.
"Délivre moi, vite!! Je vais t'aider !! " hurle le chat Botté, bien que son envie est de vaincre le petit chaperon rouge, il sait qu'à ce moment c'est son seul allié et qu'il devra contrôler ses sentiments. L'envie de la tuer, de se venger de se qu'elle aurait causé dans le temps passé.
La demoiselle sort une lame et d'un geste vif et précis, elle délivre le chat botté de sa prison de soie. Tournant le dos à la chimère canine, elle ne voit pas que cette dernière se précipite vers elle pour la manger tout cru. Heureusement, pour elle, le chat Botté tient paroles et donne un coup de pied bien placer pour faire reculer le loup et l'obliger à reprendre sa respiration.
Pendant ce combat, Claude entre dans son laboratoire, pour retrouver le jeune Lion déjà installé sur son lit de consultation. Les autres scientifiques sont partis une fois que leur supérieur est entré.
L'homme discute avec le jeune garçon, pour lui demander des nouvelles de sa santé, de ses projets pour le futur, ainsi que de ses envies de une nouvelle vie. Le jeune garçon répond innocement. Aucune question n'est posé immédiatement sur ces pouvoirs. Claude est entrain de le soigner, sans demander son reste. Une fois les soins prodigués, une injection, la vérification que les muscles ne soient pas trop attrofiés, quelques exercices pour faire fonctionner les articulations.
Puis au moment du départ, Claude ose enfin aborder le fameux sujet.
"Avant que tu ne partes, je dois te demander un grand service Lion. Quelque chose que toi seul peut faire." commence le scientifique en se positionnant devant le jeune garçon, le regardant droit dans les yeux.
"Oui, de quoi voulez-vous parler ?" interroge l'enfant en croyant qu'il s'agissait d'une question pour sa vie privée.
"En ce moment, nous avons trois agents qui sont partis en mission. Le chat Botté, que tu ne connais que de nom. Rapunzel, la jeune enfant qui t'a parlé lors de la précédente mission. Et la Belle au bois dormant qui a pu rester aux côtés de ta chère Laurina."
A l'évocation de Laurina, Lion ravale sa salive en se demandant se qu'allait demander l'homme en face de lui.
"Je sais que tu nous as demandé de faire tout notre possible pour que tu n'utilise pas ton pouvoir. Mais actuellement, ces trois personnes sont en grand danger. Là, où il se trouve, ils ne peuvent pas utiliser leur pouvoir. Il y a des forts risques qu'ils meurent. "
"Qu'est-ce que...Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? Mon pouvoir ne peut pas sauver les gens. Je n'ai pas pu sauver ma chère Laurina comme vous l'avez dit. Elle est morte et je n'ai rien pu faire !!!"
Claude pose une main sur l'épaule du jeune garçon qui se met à nouveau regarder l'homme droit dans les yeux.
"Je sais que tu ne peux ni bouger, ni vaincre une personne avec ton esprit. Mais, tu peux peut être voir le futur et nous montrer à coup sur que ces personnes sont en danger. Sans aucune preuve tangible, nos supérieurs ne veulent pas envoyer des secours. Je sais que si je te demande d'utiliser ton pouvoir tu deviendra un agent et que tu devra utiliser ton pouvoir, alors que tu as demander le contraire."
"Pourquoi moi ? Pourquoi ne pas demander à quelqu'un d'autre ?"
Le scientifique soupire avant de dire d'une voix claire et un peu froide.
"Crois-tu que Laurina est morte pour rien ? Son pouvoir lui a permis de vivre, elle l'a utilisé jusqu'au bout pour protéger tous ceux qu'elle aimait, ainsi que toi!! Montre lui que tu es digne d'elle, que toi aussi tu peux protéger le monde dans lequel vous avez vécu, que tu va pouvoir démontrer qu'il existe encore des gens bien, des gens à protéger. Rapunzel ne va mourir en effet. Mais elle va être utiliser comme tu l'as été ! Tu souhaites que quelqu'un subisse les mêmes horreurs que toi ?"
Le jeune garçon reste muet pendant plusieurs minutes. Réfléchissant à se qu'il s'est passé pendant qu'il était dans cet état dans le camp adversaire. Si tout ne dépendait que de lui, la réponse serait évidente. Un non définitif serait suffisant. Mais cette fois, la vie d'autres gens sont au coeur du débat.
"Bien...Comment allons nous faire ?"
A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Mer 24 Déc 2014 - 14:34

utiliser cet enfant pour prouver que les agents sont en danger, voilà la solution!
sans cela...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Jeu 25 Déc 2014 - 21:25

Lion se range aux côtés de ses sauveurs.... Le Chat Botté s'en sort bien.... Mais comment tout ceci va-t-il finir? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 28 Déc 2014 - 16:17

Je reviens au rythme d'un chapitre par semaine. L'épisode 9 se terminant, le dernier épisode sera mis en ligne tous les dimanche.

La saison 2 est en cours de travail.



Prologue : L'autorisation.

Ysengrin attend avec les autres agents des C.O.N.T.E dans son bureau. Il attend une réponse de Claude pour savoir s'ils pourront bouger. Cela faisait maintenant 4 heures depuis le SMS qu'il n'a pas eu de nouvelles. Le loup n'a toujours pas expliquer le plan de Claude, par peur de voir Cendrillon faisant une bourde. Il sait que Blanche Neige et le Soldat de plomb respecteraient la décision d'Ysengrin. Mais pas Cendrillon qui est plus sentimentale.
Il serre les poings en se promettant qu'un jour, il ferait quelque chose pour ce jeune garçon dont on rendra la liberté de ses mouvements, mais dont il ne pourra pas profiter à cause du contrat qu'il aura engager avec les agents des C.O.N.T.E.
Soudain, un bruit de porte qui claque, un soldat qui s'avance dans la salle avec un ordre de mission dans la main.
"Nous pouvons partir à la recherche de vos agents. Nous avons l'autorisation et les preuves. Tout est prêt pour aller sur place. Dépéchez vous."
Ysengrin observe le jeune colonel qui a pénétré dans la pièce. Ce dernier s'appelle Antonin GENTIL. Comme le dit son nom de famille, c'est un homme avec le coeur sur la main et qui considère tous les agents qui soient humains ou infecté comme ses alliés. Quand Claude est sorti de la pièce, il a demandé à ce jeune homme de préparer tout le nécessaire pour partir en mission et cela malgré l'interdiction des supérieurs. Il est un camarade de régiment de Matthieu DEVOS, mais complétement différent de lui, ses hommes aussi sont complétement des soldats qui étaient avec Matthieu. Plus ouvert, plus proche pour aider les leurs, ils sont une véritable équipe de sauvetage.
"Bien. Allons y." sourit Ysengrin, en étant ravi de voir que les efforts de Lion ne sont pas vain.
A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Dim 28 Déc 2014 - 18:15

et bien heureusement qu'ysengrin peut compter sur claude et sur Anthonin qui porte bien son nom de famille d'ailleurs!
une sacré petite équipe prêt à tout même à désobéir a leurs supérieurs et ça :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 28 Déc 2014 - 21:21

Vont-ils désobéir ou se coucher comme de gentils toutous?  clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 4 Jan 2015 - 11:17

Merci pour vos commentaires.
C'est parti pour le dernier épisode de la saison 1. L'épisode de transition est prêt et la saison 2 est en cours de réalisation.
Bonne lecture.


Episode 10 : Le petit Chaperon Rouge Partie 2/2


Prélude : les alliés et les ennemis.


Deux équipes, deux endroits différents, deux ambiances différentes.
D'un côté, la préparation d'une équipe de sauvetage. Ysengrin chef d'équipe avec Antonin GENTIL.  Le soldat de plomb et Cendrillon ont décidé de rester ensemble pour toute la mission. Deux soldats ont accepté de les suivre. Les autres ont demandé d'être réparti en plusieurs groupes pour aider les autres membres des C.O.N.T.E.S.
Ils ne semblent pas être furieux. Ils ont surtout envie que leur collégue soit enfin sauver. Leur mission est claire : aller dans le manoir, sauver les agents des C.O.N.T.E : La belle au bois dormant, le chat Botté et Rapunzel.  Puis la seconde mission : capturez tous les adversaires mercenaires, comme scientifique.
Ils regardent le paysage défilé comme pour essayer de faire passer le temps plus rapidement, même si cela ne fonctionne pas de cette manière.
D'un autre côté, les trois agents sous la protection du Petit chaperon rouge. Le chat Botté n'y croit pas ses yeux. Se faire aider par une mercenaire. Même sans les mains liés face avec elle, il sait qu'il ne rêve pas. Son ennemie qu'il a vu tué ses proches est avec lui pour vaincre un ennemi commun. Ordinairement, il l'aurait combattu délaissant la chimère face à eux. Mais la situation est différente que celle qu'il aurait imaginé pour un combat contre son ennemie de toujours. Il n'est pas seul face à elle. Il reste la Belle au Bois dormant qui reste incapable de réagir au moindre stimuli extérieur. Et puis Rapunzel qui au contraire semble dire avec un simple regard : "Protége moi." Pour une fois, le chat botté considère Rapunzel comme la petite fille qu'elle est. Et il comprend un peu la raison qui pousse le petit chaperon rouge à combattre.
"Allons y". Souffle le Chat botté.



A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Dim 4 Jan 2015 - 11:49

ça y est sauvetage lancé!
il était pas trop tôt, les agents des contes tous unient afin de venir en aide aux 3 prisonniers!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 4 Jan 2015 - 18:23

Les sauveteurs arriveront-ils à temps pour sauver les agents? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 11 Jan 2015 - 14:48

Chapitre 1 : Le combat à mener à ses côtés.


Ennemi un jour, ennemi toujours comme dit le proverbe. Pourtant la vie nous réserve parfois de belles surprises. Et cette fois, cela aide le chat Botté. En effet, son intérêt.
Le petit Chaperon rouge est plutôt en défense, en attaquant à distance avec sa carabine. Elle peut éloigné légèrement la chimère. Ou plutôt, elle souhaite le tenir à distance pour s'assurer qu'il ne l'approche pas. En fait, elle semble en avoir besoin, elle semble avoir peur de ces loups. Mais le chat Botté ne le remarque pas immédiatement. Lui contre attaque en allant directement sur le loup. Mais la créature est très forte. La lame ne l'effleure que légèrement. Elle ne fait qu'une simple égratinure et surtout elle a une forte résistance. Le chat Botté voit alors la créature tendre ses griffes pour aller la faire descendre. Pour se défendre, la créature use de ses griffes, mais le chat Botté l'évite de justesse. Et finalement tombe sur un côté pour voir la créature se diriger vers le petit chaperon rouge.
La demoiselle bien que terrifiée continue de tirer. Elle tire plusieurs balles qui ralentissent la progression de cette créature. Mais cela ne l'affaiblit pas. Au contraire, cela l'énerve et lui donne alors plus de force. Elle voit alors la créature qui s'arrête. Elle le voit sourire avant de pousser un hurlement horrible qui oblige le chat Botté et le petit chaperon rouge de se boucher les oreilles, les obligeant aussi de s'abaisser et de perdre de vision la créature, qui brusquement se met à courir vers eux et de les charger. Ce dernier charge alors contre le petit chaperon rouge. Rapunzel le remarque et se met à hurler :
"ATTENTION!!!" hurle la petite fille.
Le petit chaperon rouge se reprend quand elle entend la voix de la jeune fille pour se retourner et sauter au dessus de la créature. En une seconde, elle vise avec sa carabine la tête de cette créature pour lui tirer dessus. La cible est atteinte, mais l'effet escompté n'est pas arrivé. La créature a bien reçu la balle en pleine tête, il a une blessure, mais la peau semble si solide, presque aussi résistante qu'une armure puissante. Le chat Botté et le petit chaperon rouge n'ont pas imaginé ce genre de situation. Finalement, la créature court et finit sa course près d'un mur. Le petit chaperon rouge et le chat Botté se rejoignent pour protéger Rapunzel et la belle au bois dormant. Le petit chaperon rouge recharge sa carabine rapidement. Cependant, avant de réutiliser cette dernière, elle prend un petit revolver qu'elle utilise dans des cas de combat plus rapproché.
"Il faut au moins lui faire d'avantage de blessures. Le fatigué et surtout le travailler au corps pour qu'il puisse enfin s'effondrer et que l'on l'attache pendant un bon moment. Du moins, le temps que la belle au bois dormant ou Rapunzel puisse nous aider." informe le chat Botté.
Soudain, le chat remarque que le petit chaperon rouge tremble légèrement. Quelque chose d'imperceptible pour un novice, mais pas pour lui. Il a prit l'habitude de se battre et de voir les tics de ses adversaires. Et pour ce combat, il est étonné de voir son "ennemie" être aussi faible.
Il ignore à ce moment que la jeune femme se revoit quelques années en arrière, lors du début de l'infection. La demoiselle rentré de chez elle, elle habitait avec son père, sa mère étant morte à sa naissance. Elle est rentré et s'est rendu dans la salle mangé. Là, elle voit son père la tête sur la table, visiblement entrain de pleurer, ou du moins entrain de réfléchir. Elle va vers lui et demande doucement :
"Papa, qu'est-ce qui se passe ? Tu n'a pas l'air bien..."
Le père de famille se relève et caresse la joue de sa fille.
"Je suis désolé, Héléne. J'aurais voulu te défendre de ces hommes. J'ai voulu agir pour le bien de cette planète avant que la progression du virus ne soit trop importante. Mais j'ai échoué. Ils ont découvert mon plan. Ils m'ont injecté le virus. J'ai pu limité sa propagation dans mon corps et je devrais vivre suffisamment pour que je te transmette le maximum d'informations."
Le petit chaperon rouge, ou plutôt Héléne, car elle n'était pas encore infecté est entrain de pleurer, avant de voir un petit carnet dans les mains de son père.
"Je vais te donner ce carnet. Il recèle des secrets que les scientifiques voudront récupérer. Mets le quelque part en secret. Fais de nombreuses cachettes, de nombreuses énigmes où cas où ils te rattraperont, pour qu'un jour le groupe des C.O.N.T.E puisse récupérer les informations en temps voulu."
"Alors je vais leur donner directement, plutôt que créer des énigmes."
"NON!!" Hurle le père qui commence à se transformer. Il commence à avoir ses pupilles se transformant en ceux d'animaux. Devenant jaunes.
"PAPA!!!"pleure la jeune fille en voyant son père se métamorphosant, en loup.
"Grr...Désolé ma chérie. Mais tu vas devoir continuer sans moi. Tu ne peux pas aller directement chez eux. Si des traitres investisse le batiment, ils vont essayer de rester auprès d'eux et de découvrir tous leur secrets. Tu dois t'assurer qu'ils soient digne. En attendant, tu dois devenir une mercenaire essaye de ne pas être infecté. Si jamais tu arrives dans la base des scientifiques. Enfuis toi sans te retourner. Ne cherche pas à être une héroïne toute seule. Sois toujours accompagnée. Créer une relation avec un gros nombre de personnes. Il faut que tu es un maximum d'information."
"PAPA!!!" pleure la fille avant de voir son père être métamorphosé en loup.
"Tue moi!!! Avant que je ne te fasse du mal. Et sache une chose. Si un jour tu deviens une infecté, mange les souris que j'ai conservé dans la cave. Elles sont infectées par un virus mutant, ne touchant que les animaux. Cela te nourrira et t'empêchera de faire des crises."
La jeune fille attrape la carabine de son père et finalement la dirige vers son père, les larmes pleins les yeux.
"Je ne peux pas papa. Je ne veux pas que tu meurs..." pleure encore la petite fille.
"Tu es obligé. De me tuer. Sinon, je ne pourrais pas me controler et je te tuerais sans le vouloir. Il faut que tu me fasse disparaître. S'il te plaît!!! Si tu m'aimes, tues moi!!!"
La jeune fille souffle et vise la tête de son père.
"Adieu Papa!!!" finit la jeune fille en voyant la tête de son père exploser devant elle. Sans faire exprès, elle a avalé une goûte du sang de son père et est devenu infectée.
Rapunzel ne voyant pas se qui arrive dans la tête du petit Chaperon Rouge, elle voit alors la chimère s'approchant et rejetant rapidement les deux protecteurs sur les murs des deux endroits directement. Puis, la chimère se dirige rapidement vers la Belle au Bois Dormant qui reste inactive. Avec le peu de force qu'elle a, surtout enfermé dans un cocon de soie, la jeune Rapunzel réussi à se mettre devant la Belle au Bois Dormant pour la protéger. La petite fille ferme les yeux en croyant recevoir un coup de griffe qui semble être très impressionnante et surtout pouvant pénétré dans la chair.
Le chat botté voit alors l'action de la cadette qui essaye de sauver son aîné. Il a réussi à courir suffisamment rapidement pour aller protéger la jeune demoiselle. Il se met face à elle et tourne le dos à la chimère Louve.
"NON!!! ENZO!!!" hurle Rapunzel qui utilise pour la première fois le prénom du jeune homme qui à une étincelle dans les yeux, en entendant son nom depuis longtemps. Il sourit avant de s'accrocher à Rapunzel pour l'entourer de ses bras.
"Ne t'inquiète pas, tu sera protéger."
Alors qu'il pense sentir les griffes de la créatures tout en cachant les yeux de Rapunzel, il sent alors un liquide chaud qui coule sur son dos. Etonné de ne pas sentir de douleur, il tourne le regard légèrement avant de voir derrière lui, le petit chaperon rouge derrière lui pour le protéger et surtout pour recevoir le coup à sa place. Brutalement, le Chat Botté est étonné et surtout un peu gêné qu'une fille le protége.
Cette dernière une fois reçue les griffes dans le dos a de grandes blessures dans les dos présence de cette attaque.
La demoiselle s'effondre alors sur le sol, le sang qui coule sur le sol la fait sursauté. Une faim qui la tressaille dans le fond du ventre et qui l'empêche de se concentrer et surtout qui lui donne envie de boire du sang. Elle sent que la crise va arriver qu'elle va perdre sa lucidité.
"Pardon Papa. Je vais mourir." pense la demoiselle.


A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 11 Jan 2015 - 21:52

Le petit chaperon rouge mourra-t-elle d'avoir voulu protéger le chat botté? Les combattants vont-ils s'en sortir contre toutes ces créatures? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Lun 12 Jan 2015 - 10:09

décidément c'est de plus en plus chaud pour les combattants!
et quant au petit chaperon rouge, j'espère que tout ira bien et qu'il ne lui arrivera rien!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 18 Jan 2015 - 12:53

Merci de vos commentaires les filles.

Allez, je vous met la suite. Un chapitre un peu plus long.


Chapitre 2 : Le gentil Loup.


Ysengrin, Blanche Neige, Le soldat de Plomb, Cendrillon, Antonin GENTIL et les autres soldats viennent d'arriver devant le manoir. Ils ne savent pas se qui les attend. Ils savent uniquement que des scientifiques sont entrain de tendre un piège contre les agents des C.O.N.T.E.S qui sont à l'intérieur. Ysengrin fait le point avec l'ensemble du groupe pour savoir où se dirige chaque groupe.
"Bon. Il nous faut un groupe qui essaye de trouver l'origine du blocage de nos pouvoir. Il vaut mieux pour cela que ce soit un groupe d'intervention complètement humaine, où cas où la raison de cet effacement de pouvoir pourrait causer des dégâts sur les agents."
Deux groupes s'avancent, acceptant leur mission. Ysengrin continue de donner ses informations.
"Bien. Le soldat de Plomb, Cendrillon et Blanche Neige, vous vous équiperez d'arme suffisamment puissante pour vous protéger et vous demander à des soldats de rester auprès de vous. Vous passerez par derrière et essaieraient de trouver de visu nos ennemis ainsi que notre groupe éloigné."
Le petit groupe accepte sans broncher leur mission. Ysengrin regarde alors Antonin qui semble laisser Ysengrin prendre la direction des opérations.
"Nous allons entrer dans le manoir par la même manière que le groupe du Chat Botté. Nous essayerons de les sauver, ou du moins de les rapatrier dans un coin un peu plus calme. En attendant, n'hésitez pas à utiliser vos radios pour que l'on reste en contact. Maintenant, il est temps à chacun de prendre sa direction."
Les groupes se dispersent avec chacun un objectif différent pour un résultat identique : Sauver le groupe des C.O.N.T.E.
Une fois séparés, Ysengrin observe Antonin qui le suit sans hésiter.
"Vous êtes sur de vouloir me suivre, de ne pas être avec vos hommes ?" demande Ysengrin.
"Sur et certain. J'ai confiance en mon équipe, tout comme vous avec confiance dans la votre. Je me dois d'être à vos côtés où cas où tout dégénérerai. Je ne voudrais pas que l'on apprend que le meilleur agent des C.O.N.T.E. soit prisonnier, ou pire mort parce qu'il ne peut pas utiliser son pouvoir. Et puis après tout. Nous sommes tous dans la même galère. Si un jour, un de mes proches devait devenir un infecté, je souhaiterai que ce soit vous qui l'aidiez."
Ysengrin compris que l'homme est sincère, honnête et qui ne le trahirait pas. Ensemble, ils entrent dans le même espace que les agents des C.O.N.T.E.S enlevé. De même qu'eux, ils entrent dans un grand Hall et l'immense porte se ferment derrière eux. Contrairement à l'autre groupe l'accueil n'est pas fait pas ces chimères arachnoïdes, mais par Hansel et Gretel portant sur leurs épaules le scientifiques qui avait osé levé sa main contre ses ennemis, prés à tuer le chat Botté et à récupérer le pouvoir de Rapunzel.
"Arg...Des autres agents des C.O.N.T.E.S. Il faut les tuer!! Hansel, Gretel occupez vous de lui!!!" commence à hurler l'homme avant de sentir des dents se plantant dans ses bras.
Le scientifique regarde ses bras et voit les deux enfants entrain de le mordre.
"Dit Hansel. Tu ne voudrais pas le rendre un peu plus sucré, pour que l'on se régale ?" demande Gretel avec un sourire étrange.
"Oh si ma soeur. Je vais le faire tout de suite. Il sera délicieux à croquer." répond Hansel en commençant à utiliser son pouvoir.
Ce dernier transforme les bras en sucre d'orge sous le regard terrifié du scientifique qui ne comprend pas se qui se passe.
"Non!!! Vous ne pouvez pas!! Vous n'avez pas le droit!! Si vous êtes vivant c'est grâce à nous!!! Vous nous devez la vie!!! Alors allez vous battre."
Mais Hansel continue d'utiliser son pouvoir en récitant une petite comptine :
"Ses bras sont des sucres d'orges. Un sucre d'orge qui va aller dans mon ventre.
Ses jambes sont des bonbons cravates. Des bonbons cravates qui croustillent sous la dent.
Son corps est en dragée. Un dragée à croquer ou à sucer.
Sa petite tête est en pain d'épice. Pain d'épice quel délice.
Ses cheveux sont en lacés. Des lacés pour s'amuser.
Ses petits yeux en fruits confit. Fruits confits qu'il m'offrit.
Son grand nez en Massepin. Massepin, c'est coquin.
Et son sourire, en réglisse. La Réglisse qui le finisse."
Tandis qu'il chantonne sa comptine, le scientifique se transforme en personnage fait des bonbons qu'il vient de citer. Le scientifique est complètement changé en personnage de conte de fée pour être dévoré par les enfants.
"Nous allons te dévoré!!" sourit les enfants avec des yeux pétillants de gourmandises.
"AIDEZ MOI!!!" supplie l'homme friandise en regardant les deux agents. "NE ME LAISSEZ PAS MOURRIR!!!"
Antonin GENTIL se prépare à lever son arme pour se défendre et surtout pour essayer d'éloigner les enfants de l'humain qui veulent dévorer.
"Ysengrin, que faisons nous ? Devons nous le sauver ? Devons nous le laisser mourir ?"
"AIDEZ MOI!!!" pleure la créature sucrée.
Ysengrin ne réfléchit pas d'avantage et repousse Hansel et Gretel. Les enfants jettent un regard mauvais sur l'homme loup.
"Il est méchant le loup. Mais nous allons le manger. Nous allons venger notre petit chaperon rouge. Cette fois, le loup sera dévoré plutôt que la petite fille." souffle Hansel.
"Oui, tout manger. Manger tout le sucré, manger des corps." sourit Gretel.
Ysengrin se met avec Antonin pour protéger le scientifique. Ils avaient dans l'idée de le garder en vie pour demander des informations sur le groupe qui a répandu le virus.
"Ne croyez pas que l'on vous sauve par gentillesse. Nous avons besoin de vos informations." souffle Ysengrin avant de voir qu'il peut se transformer en homme loup.
Pendant ce temps, des soldats ont décidé d'aller par derrière du bâtiment, ils sont passé sur le côté droit. Se fondant dans le décor, ils frôlent les murs se baissant pour ne pas se faire voir par les fenêtres. Surtout contre les ennemis. Ils doivent éviter de se faire remarquer, car leur mission est simple. Ils doivent aller récupérer l'appareil ou tout autre objet ou même une personne pouvant provoquer l'annulation des pouvoirs des agents des C.O.N.T.E.S. Ils sont en deux groupes. Le premier est parti en exploration et d'avertir le second groupe qui couvre leur arrière. Les premiers sont encore entrain de parcourir le chemin. Ils font plusieurs métres en sécurité. Ecoute les bruits aux allentours et se sécurise quand ils voient des chimères corbeaux humains, les soldats se cachent dans les buissons. Ils les écoutent et attendent qu'ils passent. La jour est entrain de tomber tandis que les soldats continuent lentement leur progression. Une fois à mi-chemin de la bâtisse, ils informent l'autre équipe qu'ils peuvent avancer. Le premier groupe continue d'avancer avant qu'un soldat ne percute quelque chose au sol, pour finalement trouver une trappe. Le supérieur du premier groupe fait alors le signe montrant qu'ils vont entrer dans le sous-terrain.
"Il nous faut quelqu'un qui reste à l'extérieur pour mener l'autre équipe dans le sous terrain."
Rapidement, un jeune soldat se fait volontaire et se prépare à se cacher près d'un buisson pour éviter le regard des chimères corbeaux qui vont vouloir l'attraper et le tuer ou le capturer pour nourrir leur petit. Le premier groupe descend alors dans les profondeurs des sous terrain de la bâtisse. Personne n'essaye de s'imaginer se qu'ils vont trouver. Mais ils se mettent en vision nocturne pour continuer leur route. Ils entendent quelques voix entrain de parler. Le supérieur fait taire les autres soldats pour écouter les discussions.
"Allez mon petit lièvre de Mars. Il faut que tu nous obéisses. Ton grand frère et ta Grande soeur ne seraient pas content si tu ne les aider pas. Il faut que tu arrêtes les pouvoirs des autres pour qu'ils restent en vie. Il faut que tu puisse les faire vivre. Il faut que tu arrête ces hommes et ces femmes prêt à tout détruire."
Le supérieur et les soldats entendent l'enfant, un petit garçon sans doute entrain de chantonner une petite comptine :
"Que les méchants, que les méchants non plus de pouvoirs...
S'il te plaît, exhausse mon voeux petite étoile du soir.
Le lièvre de Mars recherche son Alice,
et que les gentils s'unissent."
L'enfant continue à chantonner tout en pleurant. A sa voix, le supérieur pense que l'enfant ne doit avoir que 4 ou 5 ans. Pas d'avantage. Il n'arrive pas à le voir, par contre en descendant légèrement, discrétement, sans se faire remarquer, le supérieur peut enlever sa vision de nuit et observer l'étage inférieur. De là, où il se trouve, il voit cinq scientifiques, tous d'âge différents. Deux femmes et trois hommes. Le plus âgé semble être celui qui dirige les autres. Sur le mur du fond, une dizaine d'écran montrant divers endroit du manoir. Le Hall où se trouve actuellement Antonin GENTIL et Ysengrin. Des chambres, soient visité par des chimères, soient des scientifiques qui se trouvent entrain de se reposer. Mais aussi, visiblement des prisonniers. Mercenaires ? Civil ? Personnes connues ? Scientifiques ? Le supérieur peut imaginer qu'il s'agisse tout simplement des personnes ayant voulu contrer leur avancé technologique, ou pour servir de cobaye sur leur nouvelle expérimentations. Ensuite, les cuisines. Visiblement, le manoir doit être un bâtiment important, car du monde travaille là bas. Le supérieur se rend compte que le bâtiment est loin d'être abandonné. Que pour gagner cette bataille, ce n'est pas la force qui triomphera, mais juste l'attaque de certains pions pour défaire les forces ennemies. Il voit par la suite une grande bibliothéque dans un autre écran. Apparement, quelques scientifiques âgés, avec un ou deux adolescents y travaillent. Formation ? Ou peut être tout simplement une doctrine sur la jeunesse pour les convaincre qu'ils font le bon choix. Enfin, il voit la salle de bal, où sont enfermés le chat Botté, La belle au bois dormant, Rapunzel et une personne qu'ils ne connaissent pas. Le petit Chaperon rouge, venant de se faire blesser gravement par une chimère en forme de loup.
"Ma...Maman..." pleurniche l'enfant.
"Elle t'a abandonné. Nous sommes les seuls qui t'aimons. Ton grand frère et ta grande soeur se battent pour toi. Alors pour qu'ils ne meurent pas continue de chanter!!" exige le scientifique sans aucune douceur dans la voix.
L'enfant obéit tout en continuant de pleurnicher.
Le supérieur remonte lentement pour rejoindre ses soldats. Avec l'aide d'un calepin, il donne ses ordres à son équipe. Ainsi, il demande que l'un d'entre eux remonte informer la seconde équipe. La première donnera l'assault avec le risque de périr, leur mission sera d'épuiser les munitions des scientifiques et surtout de laisser la possibilité à la seconde équipe d'arrêter les scientifiques avant que ces derniers ne préviennent leur supérieur. Par la suite, ils devront libérer l'enfant qui semble être un infecté de la même manière que les agents des C.O.N.T.E.S. Qui conserve un esprit Lucide et qui obéit aux ordres des scientifiques, n'ayant surement connu que cet amour là. Par la suite, la seconde équipe appellera Ysengrin et leur colonel Antonin GENTIL. Ce dernier pourra avertir que les pouvoirs des agents des C.O.N.T.E.S pourra être rétablit rapidement. Au final, ils devront évacuer l'enfant, pour le mettre en sécurité.
Mais le supérieur sait qu'il ne peut pas décider de prendre la vie de ses hommes n'importe comment. Il écrit une dernière phrase pour tous ses hommes.
"Je comprend si certains d'entre vous ne souhaitent pas participer à cette opération suicidaire. Si vous être contre cette idée, aller rejoindre la seconde équipe. Que seul ceux qui se sentent capable d'affronter la mort viennent avec moi."
Le supérieur penser qu'un nombre important de ses soldats aller partir. Sur les 8 soldats de son équipe...Aucun n'a accepté d'abandonner leur supérieur dans leur bataille. Au contraire, même en vision de nuit, chacun avait cette lueur dans ses yeux. Etait-ce parce qu'un enfant en si bas âge était enfermé en bas ? Etait-ce parce que les leurs étaient en haut et qu'ils avaient besoin d'un coup de main ? Ou bien encore, parce qu'ils ne souhaitent abandonner leur mission ? Peut importe leur motivations, tous sont partis dans cette mission. Seul, le plus jeune des 8 soldats restant a été désigné pour remonter et informer l'autre équipe. Leur supérieur avait demandé à ce que ce dernier, ayant d'avantage d'avenir que les autres ne gaspille pas sa jeunesse dans cette mission suicidaire. Même si le jeune aurait voulu risposter, il n'a pas le temps que les autres soldats se préparent déjà à l'attaque. Le jeune remonte alors à la surface.
Du côté gauche du Bâtiment, le soldat de plomb, blanche Neige, Cendrillon et les deux autres soldats ont avancé sur le côté gauche du manoir pour ensuite aller en direction des fenêtres. Ils n'osent pas entrer dans le bâtiment, car ils savent qu'en restant à l'extérieur leur pouvoir est toujours actif. Soudain, des chimères d'araignée et de corbeaux se ruent vers eux.
"Cendrillon!!" hurle le soldat de plomb avant de voir que cette dernière utilise ses flammes pour éloigner les créatures. En voyant les flammes, aucune ne veut se frotter à elle. Les uns comme les autres s'enfuient rapidement. Ils ont compris qu'ils vont mourir s'il reste trop près des flammes. La demoiselle calme un peu ses flammes, avant de se rendre compte qu'elle doit se dépêcher de partir avec ces collègues pour réussir leur mission. Ils partent rapidement à la suite du manoir. Ils continuent de courir en faisant attention à se qu'il y a aux allentours.
"Dites, vous pensez que Rapunzel, le chat Botté et la Belle au bois dormant vont bien ? " demande Cendrillon en avançant doucement avec eux.
Un silence pesant plane sur la tête des agents. En réalité, chaque agent a peur de se qu'ils vont dire. Ils appréhende la vérité. Le soldat de plomb sait que Rapunzel sera forcément épargnée. Les scientifiques ont besoin d'elle. Ils ne veulent pas la perdre, tout comme le groupe des C.O.N.T.E.S. Finalement, ils continuent la route sans savoir que non loin d'eux se trouve les agents qu'ils recherchent.


 A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 4946
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 42
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 18 Jan 2015 - 17:31

j'ai vraiment adoré ce chapitre bravo!!!!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 18 Jan 2015 - 19:26

Ils vont tous s'en sortir hein?


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Lun 19 Jan 2015 - 8:55

c'est la grande question effectivement!
j'espère moi aussi qu'ils sont tous sain et sauf!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 25 Jan 2015 - 16:49

Merci pour vos commentaires. Encore un long chapitre. Mais on arrive à la fin de la saison. C'est pour ça.

Bonne lecture.



Chapitre 3 : Combattants.


Ysengrin et Antonin GENTIL continuent leur combat contre Hansel et Gretel. Le four est grand ouvert derrière la jeune Gretel. Hansel est quand à lui parti au combat en avant, préparant à lancer des bonbons sur la tête des agents, afin de détourner leur attention et d'aller vers eux et puis de les toucher pour utiliser son pouvoir et transformer son ennemi en personnage fait de friandises comme le scientifique qu'ils protègent actuellement. Gretel commence à invoquer les flammes de son four pour aspirer leur ennemi.
De leur côté Ysengrin est en contact contre Hansel. Utilisant son pouvoir de loup, pour être plus costaud et ainsi provoquer des blessures plus importante. Ainsi les friandises ne lui pose aucun problème. Il avance tranquillement et rejette rapidement Hansel qui recule. Il ne peut pas toucher avec ses dents, un contact entre la salive et le sang de son ennemis. Ou du moins, il devait injecté du sang ou un liquide de son propre corps contre lui. Maintenant les deux cherchent une faille dans leur attaque. Mais les deux sont à la même puissance. Ils n'arrivent pas à vaincre l'autre, tant qu'ils sont concentrés.
Quand à Antonin GENTIL, il reste un peu éloigné, tirant avec son arme à feu d'avantage contre Hansel avant de s'attaquer une fois sur trois contre Gretel. En réalité le colonel se doute que la demoiselle est moins forte que son frère et surtout moins protégé que lui. Il s'oblige de ne pas l'attaque directement. De blesser des points non vitaux pour ne pas la tuer. Le colonel Antonin GENTIL, est comme son nom l'indique un peu trop gentil. Pourtant, il n'arrive pas à se mettre dans la tête que les enfants qu'il a devant lui ne sont pas de gentils bambins, mais bien des créatures sanguilonantes. Il n'arrive pas à se dire que finalement, ces enfants ne pourront pas être sauver. Mais dans son coeur, Antonin GENTIL veut continuer à croire en l'avenir. En ces enfants.
"Hansel..." pleure Gretel, en regardant son frère qui semble être en difficulté. Ou du moins qui n'arrive pas à prendre le dessus.
"Ne t'inquiète pas Gretel. Je vais nous venger. Alors ferme les yeux. Concentre toi sur ton invocation pour appeler les flammes et de les embraser." sourit Hansel, tout en restant concentré sur Ysengrin.
A ce moment, l'homme loup ne se doute pas que l'enfant va devenir une créature indomptable. Comme chaque personne ayant été infecté. Un passage de chaque infecté. Une crise qui fait rire Hansel. Ce rire provoque à l'enfant la création d'une multitude de filet de barbe à papa qui se lance dans tous les coins de la salle. Même si le Hall est imposant, la crise de l'enfant amplifie ces pouvoirs pour permettre au filet de barbe à Papa d'aller dans tous les coins. Mais surtout, effet de surprise, bloque les bras d'Antonin GENTIL qui se trouve désarmé. Ses jambes aussi sont bloqués. Le colonel est devenu comme une proie dans une toile d'araignée. L'effet n'a pas eu d'influence sur Ysengrin qui a l'aide de ses griffes à déchirer les filets de friandises roses. Il ne peut hélas constater qu'un horrible effet double de cette crise. Par cette attaque, l'enfant a pu aussi protéger sa petite soeur qui continue son invocation. Ysengrin n'a besoin que de quelques secondes pour comprendre que si la jeune fille utilise son pouvoir à ce moment là, elle peut brûler tous les filets et tuer ainsi Antonin GENTIL. Mais aussi blesser l'homme loup, le scientifique qui s'est retrouvé lui aussi prisonnier et enfin Hansel.
"Hansel...Je ne peux pas...Tu risque d'être blessé!!!" pleure la jeune fille cachée par les bonbons roses.
"Ne t'inquiète pas pour moi." dit l'enfant avec une voix montrant qu'il est proche de la folie. "Je ne m'en irait pas. Je serais me défendre. Ce que je veux c'est vaincre ces adultes qui nous ont fait mal. Continue ton invocation. Je vais les vaincre."
Ysengrin comprend que l'enfant ne lance pas des menaces en l'air et qu'il doit se préparer à combattre un adversaire très puissant.
De leur côtés, les soldats des deux groupes chargés d'interrompre l'outil bloquant les pouvoirs des agents des C.O.N.T.E.S se préparent à l'attaque. Le supérieur est déjà descendu vers le bout de l'escalier. Il n'attend que le bon moment pour intervenir. Il voit alors que les scientifiques sont concentrés sur les écrans tandis que l'enfant continue à chantonner. Ces derniers observent les écrans pour voir que les deux enfants Hansel et Gretel sont entrain d'avoir l'avantage face à Ysengrin et Antonin GENTIL. Les scientifiques semblent être heureux, ils ressemblent à des supporters qui regardent un match de foot. Finalement, le supérieur du premier groupe décide d'avancer lentement et discrétement pour aller vers eux et les prendre par surprise. Il fait signe à ses collègues de faire la même chose. Calmement, l'équipe avance, le supérieur s'approche est fait signe à l'enfant de ne pas dire sa position et ainsi de s'assurer de pouvoir le sauver. Il peut alors remarquer que l'enfant n'a que 4 ans, qu'il a des longs cheveux blancs, des yeux rouges, une peau très pâle. Et ce qui le surprend d'avantage et de voir sur sa tête des oreilles de lapins. Le supérieur comprend alors que l'enfant contrôle les pouvoirs des agents des C.O.N.T.E. ou du moins, qu'il peut les obliger à ne pas utiliser leur pouvoir. Et du coup avoir un désaventage sur les autres infectés.
Bien que jeune, l'enfant comprend le message passé par l'adulte. Il continue de chantonner sa comptine pour les scientifiques. Les militaires avançent à pas de loup. Malheureusement pour eux, le chef des scientifique se retourne à ce moment pour féliciter l'enfant et lui dire qu'il vient de sauver son frère et sa soeur, quand il voient les intrus.
"VITE ACTIONNEZ L'ALARME!!!" ordonne le chef des scientifiques.
Mais heureusement pour les soldats, les scientifiques sont plus lent qu'eux. Ils tentent d'aller vers un mur où un grand bouton rouge est visible pour actionner une alerte dans tous les bâtiment. Plusieurs Soldats vont à l'assault de ces scientifiques. Ils n'attendent aucun ordre, certains se prennent même des balles dans leur épaule, car les scientifiques sont équipés de petits pistolets précis. Ces derniers ne nécessite nullement de forces, juste de la précision et du sang froid. Cinq des huit soldats sont blessés dont trois mortellement et sont obligés de rester à terre. Le supérieur s'occupe du chef des scientifiques qui a une arme plus puissante. Ressemblante à une arbalète avec des balles énorme pour essayer de perforer le coeur de ces cibles. Le supérieur des soldats fait alors fortement attention, surtout quand il voit que le scientifique attaque par erreur un de ses collégues et que ce dernier se voit amputer de son bras.
L'enfant terrifié voir alors deux soldats se précipitant vers lui, pour lui ouvrir sa cage. En réalité, il s'agit de deux femmes soldats. Elles ont refusé la vie de famille et même d'avoir des enfants, non pas parce qu'elles ont des devoirs, mais plutôt parce qu'elles étaient immunisés aux virus. Un gêne mutant leur permettait de ne pas être infecté par le virus et ainsi pouvoir aller dans des zones fortement contaminé. Mais cette particularité a un prix. Elles sont tous les deux stériles et ne peuvent nullement avoir d'enfants. Les scientifiques ont dans un premier temps étudié leur code génétique en espérant trouvé une solution, un reméde. Hélas, ce ne fut pas le cas.
Les deux femmes prennent une voix maternelle envers l'enfant terrifié. En dessous du casque, l'enfant peut voir les yeux des femmes et surtout leur douceur dans ce spectacle de brute.
"Nous protégeons l'enfant!!!" hurle l'une d'entre elle avant de recevoir une balle dans le dos. "Nous n'abandonnerons pas."
Les scientifiques n'arrivent quand à eux pas à atteindre le fameux bouton. En sentant qu'ils n'avaient pas encore la possibilité de réussir cet effort, certains décident d'attaquer. De faire le plus de dégât sans demander de l'aide aux autres. Ils attaquent. Ils sont pourtant moins bien équipés que les soldats, mais ces derniers constatent que le chef des scientifiques bien mieux équipés, vise mal et parfois fait des dégâts impressionnant aussi bien chez ses alliés que chez ces ennemis.
En moins de cinq minutes de combats. Trois des cinq scientifiques sont à terre. Les cinq blessés des soldats sont eux aussi à terre. Le chef des scientifique, le supérieur des soldats se font fasse, chacun une arme à la main visant la tête de l'autre.
"Même si vous me tirez dessus, vous aurez la cervelle qui va exploser. Si vous acceptez de vous rendre nous vous laisserons en vie. Par ailleurs, les deux femmes nous servirons de cobaye pour des nouvelles chimères."
"Nous ne renonceront pas." souffle le supérieur des soldats en regardant droit dans les yeux le scientifique qui lui répond par un sourire déformé par la colère. Au lieu de lui tirer une balle dans la tête, il tape violemment avec son arbaléte contre une tempe de son adversaire. Le supérieur des soldats tombe à terre avec une vilaine blessure. Etant à demi-conscient, il voit le chef des scientifiques pointant à nouveau l'arbaléte vers le coeur du soldat.
"Vous allez mourir." rit-il en mettant son doigt sur la gachette. Il ravale sa salive avant de sentir une résistance dans son arme.
Un coup de feu retenti dans l'obscurité. Le supérieur du second groupe vient d'entrer et à tirer sans attendre ses autres collégues qui les suit de prés. Ces derniers envahissent la pièce et neutralise les scientifiques restant, ils vient porter aussi secours à leur blessé et à l'enfant.
Le supérieur de la première équipe jette un coup d'oeil à l'enfant qui tremble de peur, des larmes pleins les yeux.
"Tout va bien. Nous sommes venu te sauver." souffle le supérieur.
"M...Merci...Sauvez mon frère, ma soeur et ma mère s'il vous plaît!!! Ils sont entrain de se battre. Ils vont se faire mal." pleurniche l'enfant.
"Je...Comprend" souffle le supérieur de la première équipe. "Je sais que ce ne doit pas être évident pour toi, mais j'aurais besoin que tu utilise ton pouvoir pour calmer leur pouvoir. Nous pourrons ainsi les aider d'avantage. Au fait, quel est ton nom ?"
L'enfant ravale sa salive avant de dire doucement : "Je m'appelle Lucius. Mais on me surnomme le Lièvre de Mars."
De leur côté, le soldat de plomb, Blanche Neige, Cendrillon et les deux soldats continuent leur chemin. En avançant d'avantage des fenêtres, ils remarquent qu'ils sont juste à côté de la salle de bal où se trouve justement leur collégues visiblement encore en plein combat. Le soldat de plomb observe l'endroit et finit par expliquer le plan qu'il a en tête depuis le début de cette affaire.
"Cendrillon, j'aurais besoin que tu reste ici avec Blanche Neige. Couvre nous pour les chimères et pour cette être mi-loup, mi-humain qui pourrait nous attaquer. Je vais aller avec les deux soldats à l'intérieur. Nous allons essayer de le repousser et faire sortir nos alliés. Je prendrais une mitraillette. Etant un ancien soldat, il y aura moins de difficulté. Blanche Neige, prépare une aiguille empoisonnée, pour que tu puisse l'envoyer contre cet être."
Tous acceptent leur mission. Chacun se prépare à effectuer leur tâche. Cendrillon commence à s'embraser, Blanche Neige sort son matériel de poison qu'elle conserve dans des poches secrètes. Le soldat de plomb prend sa mitraillette et fait signe aux soldats qu'ils vont briser la fenêtre à 3.
Il fait un premier signe, un second...Au troisième, il brise la fenêtre pour pénétrer dans la salle de bal.
Là, il peut constater que l'être mi-loup, mi-humain aller se jeter sur lui, laissant à terre sa victime. Le soldat n'est d'ailleurs plus de plomb quand il entre dans la pièce. Sous l'effet du pouvoir du lièvre de Mars. Voyant la créature arrivé droit sur lui, le soldat de plomb se baisse et cette dernière peut apercevoir une vague de flamme lui arrivant dessus. Avec une grande vélocité, la créature échappe de justesse aux flammes en se mettant de côtés. Il se voit alors attaqué par les mitraillettes des deux soldats pendant que le soldat de plomb se dirige vers ses alliés.
"Est-ce que ça va ? Vous aller bien ?" demande le soldat de plomb tout en délivrant Rapunzel et la Belle au bois dormant.
Le chat botté lui fait un petit signe de la tête avant de se diriger vers le petit chaperon rouge pour voir dans quel état est la demoiselle.
Rapunzel saute au coup du Soldat de plomb en essayant de garder en elle ses larmes. La Belle au bois dormant ne réagit toujours pas. Le soldat de plomb caresse les cheveux de la petite fille comme pour la réconforter. Le bruit des mitraillettes couvre les pleurs de la demoiselle. Cendrillon arrive tant bien que de mal à éloigner la créature qui ne semble pas avoir envie de renoncer à attaquer les soldats. Ces derniers font tant bien que de mal de la faire réculer. Mais cette dernière ne craint pas voir peu les balles. Au contraire, cela a dont de l'énerver et de la transformer en une créature encore plus effrayante. Cette dernière se voit alors acculé d'une dizaine de tentacule sortant de son dos, qui envoie balader les deux soldats vers l'extérieur de la salle de bal. Cendrillon a juste le temps d'arrêter ses flammes pour éviter de brûler ses alliés. Blanche Neige étant caché non loin de la fenêtre, mais pas sur le même chemin que les soldats, elle constate impuissante que Cendrillon est emportée par les deux soldats et est mise à terre.
Puis la créature se tourner vers le soldat de plomb et court vers lui, sa gueule grande ouverte pour aller lui mordre l'épaule. Le soldat de plomb ferme les yeux et serre fortement Rapunzel pour s'assurer que cette dernière ne voit pas le sang couler. Se qu'il pense arriver et que la créature va lui infliger de grand dégât. N'ayant plus sa protection de plomb. Le soldat se prépare à étouffer ses cris. Alors qu'il compte les secondes avant l'arrivée de la gueule de la créature, il repense à pouvoir retrouver Ysengrin qui pourrait l'aider. Mais un bruit métalique, une sensation de froid parcours tout son corps. Doucement, le soldat de plomb ouvre les yeux et voit la créature rugissant, ayant quelques crocs en moins. Il constate par ailleurs que son corps est à nouveau en plomb.
"Nos pouvoirs..." souffle le soldat de plomb.
Brusquement, la belle au bois dormant sort de son état mis comateux pour se diriger vers le petit chaperon rouge et le chat botté.
"Va aidé le soldat de plomb. Je vais contenir la crise de la demoiselle." sourit La belle au bois dormant en commençant de créer une bulle sur le petit chaperon rouge et elle, pour l'enfermer dans une illusion.
Le chat Botté avec ses petites oreilles de chat et sa queue se rue aux côtés du soldat de plomb et de Rapunzel. Cette dernière sort ses cheveux de son sac pour commencer à entonner sa chanson et réveiller la magie dans ses appendices.
A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 25 Jan 2015 - 21:24

Difficile de savoir qui va l'emporter dans ce pugilat général! ça craint vraiment


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9630
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 45
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G    Lun 26 Jan 2015 - 8:27

et bien quelle bataille, je rejoins cissy là dessus, c'est difficile de savoir qui aura le dernier mot!
je comprends le colonel, batailler contre des enfants, même méchant et ce dire que c'est perdu pour eux, difficile!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 27
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 1 Fév 2015 - 17:03

merci de vos commentaires. On attaque au chapitre 4. ^^


Chapitre 4 : Le retour des pouvoirs.




Ysengrin et Antonin GENTIL continue leur combat. Ils voient les flammes entrain de remplir la pièce. Le scientifique derrière les deux agents commencent à hurler :
"ON VA TOUS CRAMER!!!"
Ysengrin n'écoute nullement le scientifique. Il sait qu'il doit puiser de ses forces pour essayer de sauver ces alliés. Mais il sait aussi qu'il n'a que peu de temps pour tout détruire et partir au plus vite. Il a peut être des grandes griffes puissantes. Mais il n'est pas aussi rapide que d'autres agents. Il se doute qu'en ce moment, il n'est que le maillon faible dans le groupe. Puis...l'incroyable se produit...Les filets de barbe à Papa s'efface. Les flammes s'éteignent, et les deux enfants se sentent perdu. Antonin GENTIL délivré entend son talkie walkie s'activer et entend la voix de ses soldats lui annonçant que le lièvre de Mars qui bloquer leur pouvoir venait de se retourner contre les scientifiques et que désormais, ils ont l'avantage. Mais que les autres agents sont dans une situation critique, la chimère étant désormais plus forte.
Ysengrin et Antonin GENTIL se précipite sur les enfants qui ne compter que sur leur pouvoir pour se défendre. Rapidement, Antonin et Ysengrin réussissent à les appréhender avant de les mettre hors de nuire et de les attacher et de les porter sur les épaules de Ysengrin.
"Bon dépéchons nous. Porter le scientifique."
Les enfants essayent de se débattre, tandis que le scientifique s'appuye sur l'épaule d'Antonin pour courir vers la salle de Bal.
Tandis qu'ils arrivent à l'endroit précis, Antonin remarque qu'une partie de ses troupes arrive avec l'enfant dans leur bras.
"Colonel!!" hurle un des soldats avant de voir la porte de la salle de Bal s'ouvrant après l'envoi sur la porte du chat Botté qui finit sa course aux pieds d'Ysengrin qui constate que ce dernier se bat contre la créature et a été envoyé bien loin.
"Arg... Ysengrin. Je suis content de te revoir. On a besoin d'un coup de main actuellement là."
Ysengrin sourit et entre avec le chat botté, Antonin et ses soldats. Ainsi que l'enfant dans ses bras. Ils voient la créature qui continue de se battre essayant de se débarrasser de ses ennemis. Cette dernière semble hurler :
"MMMMEEESS AAANNFFIIINNNNSSS!!!"
Rapunzel est protégée par le Soldat de plomb qui reste comme une carapace. Cendrillon voyant son collègue ayant retrouvé son corps de plomb, la demoiselle entre sur le terrain pour lancer ses flammes à proximité de la créature afin de lui infliger plus de dégât. Blanche Neige quand à elle, reste dans son endroit pour continuer de concocter sa potion affaiblissant.
"Comment on va faire pour le vaincre ?" demande le chat botté à Ysengrin.
"Maman!!!" pleure le lièvre de Mars. "Grand frère, grande soeur, il faut que vous aidiez Maman..."
Hansel et Gretel observent l'enfant sans comprendre se qu'il veut dire. Ce dernier se tourne vers eux et continue à pleurer en les suppliant :
"C'est notre mère!!! Elle ne vous a jamais abandonné. Elle voulait vous retrouver. Il faut la sauver!!!"
Les enfants se demandent se que cela voulait dire. Soudain, ils voient les pouvoirs de la Belle au bois dormant s'emballer. Alors qu'elle tente de contenir la crise du petit chaperon rouge, ses pouvoirs s'amplifient pour ne plus uniquement englober la jeune femme, mais entourant toutes les personnes aux alentours ainsi que la créature. Et la vérité surgit brutalement.
Ils partent quelques années en arrières. Une femme aux cheveux noirs, longs et les yeux marrons tient par les mains deux enfants. Un garçon et une fille. Elle a aussi le ventre arrondis des femmes enceinte. Elle sait qu'elle n'est plus très loin de mettre à terme le dernier de ces enfants. Elle rejoint un scientifique qui l'embrasse sur la bouche. Visiblement, l'homme et la femme son amoureux. L'homme n'a pas le visage visible. Ils n'entendent pas la voix de l'homme, mais juste la femme qui lui répond :
"Moi aussi je t'aime mon amour. Je vais veiller sur nos enfants. Ne t'inquiète pas. Je suis sur que nous nous en sortirons. Même s'ils sont infectés, nous pourrons toujours être famille heureuse. Alors n'ai pas peur. Continue tes recherches pour trouver un antidote. J'essayerai d'aider nos enfants à développer leur pouvoir et de savoir s'intégrer dans la société."
Quelques instant après, la jeune femme repart avec ces deux enfants et demi en saluant le scientifique : "A bientôt César."
Puis un brouillard se lève. Les images tournent autour des différentes personnes avant de se voir arriver à l'endroit même où le Lièvre de Mars fut prisionnier. La mère de famille se voit retirer ses enfants par certains scientifiques. Les enfants pleurent, cris, appelle leur mère qui restent assise aux sols enchaînées, observant ses enfants partir sans pouvoir se confronter aux scientifiques. Ces derniers semblent sourire, même si leur visage n'est pas complétement visible. On ne voit que des ombres les empêchant de montrer des traits bien précis. Soudain, l'un d'entre eux prend la parole.
"Ne vous inquiétez pas pour eux madame. Vous les reverrez surement. S'ils survivent, ou s'ils retrouvent leur père. Alors, ils pourront peut être vous rejoindre un jour. N'oubliez pas. Votre mari vous a abandonné et a lachement abandonné ses collègues pour leur recherche. Maintenant vous serez notre monnaie d'échange. Vous, vos deux enfants nés. Et le prochain à naître."
"Laissez les enfants partir!!! Prenez moi à leur place. Ils n'ont rien à voir avec tout cela !!!" supplie la femme.
"Au contraire. Ils ont tout à avoir. Car ils sont tous les trois contaminé par le virus. Mais étonnement, vos deux premiers enfants sont résistant à se que le virus aurait pu faire à leur cerveau. Alors surement votre dernier petit protégé aussi. Nous devons vous examiné sous tous les coutures. Tout comme vos enfants."
A nouveau un brouillard se lève. La mère accouche du petit être qui sort avec des cheveux blancs, des yeux rouge, une peau presque transparente et surtout des oreilles de lapins au niveau de sa tête.
Les scientifiques ont l'air ravi de voir ce petit être entre leur main.
"Enfin....Enfin nous avons un infecté nait!!! Une naissance prodigieuse!!! Une créature merveilleuse."
Pendant qu'il l'avait dans ses mains, le bébé ne cessait de pleurer. Pendant plusieurs jours, éloigner de sa mère, le bébé se laisser mourir. Il ne mangeait pas. Ne buvait rien. Il refusait les soins et sembler être une poupée sans vie. Croyant l'expérience ratée, les scientifiques ont redonné le bébé à sa mère, espérant la choqué. Mais au lieu de cela, comme par un miracle, le bébé se remit à manger en présence de sa mère. Les scientifiques comprirent l'importance de cette présence féminine pour le bébé et ne purent les éloigner l'un et l'autre comme les deux autres enfants.
Pendant plusieurs années, l'enfant et la mère restèrent enfermé dans la cave avec quelques scientifiques. L'enfant pu recevoir quelques preuve d'amour de cette dernière et un peu avant ces 4 ans, l'enfant apprit l'existance d'un grand secret.
"Ecoute mon cher Lucius. Je dois te dire que tu n'es pas mon premier enfant. J'ai eu avant toi deux jolis petits enfants. Le premier se nomme Jeannot, c'est un jeune garçon, tout comme toi. Il est un peu polisson, mais très mignon. Il a des cheveux blonds et des beaux yeux bleus cristallin. Il a l'air un peu idiot, mais il est très attachant. Le second est une petite fille se nommant Margot. Elle ressemble à une petite fille timide et adorable, mais elle est aussi très intelligente. Je me demande même si dans certains de leur coup, la demoiselle n'a pas préparé d'avance se qu'il fallait faire. J'ignore où ils sont actuellement, mais ce que je suis sure, c'est qu'un jour, nous formerons une grande famille. Nous resterons ensemble pour toujours et nous pourrons faire de grande fête et vivre heureux. C'est une promesse."
Mais cette promesse la mère n'a pas pu la tenir. Un beau matin, l'enfant fut privée de sa mère qui fut emportée par les scientifiques.
Jeannot...Margot...Lucius...Les noms tournent dans la tête des enfants qui se rendent compte alors que pire qu'être manipuler par les adultes, leur propre mère ne les avaient pas abandonné. Elle voulait au contraire les sauver. La rage contre les adultes commencent à se calmer dans la tête des jeunes polissons. Mais leur vision de leur monde a changé. Et ce qu'ils vont voir, va surement les radicaliser à jamais.
La mère de famille arrive à se sauver pendant un petit moment rencontrant alors le petit chaperon rouge semble l'attendre. La mère de famille lui donne un papier avant de la saluer. Les deux femmes se sauve avant de partir rapidement. Elles vont maintenant partir chacune de leur côté. Le petit chaperon rouge voit alors le message de cette dernière écrivant : "Sauvez mes enfants, s'il vous plaît. Les scientifiques vont me faire subir des expériences. Ils me retrouveront bientôt. Je dois m'enfuir. Je vous donne les photos de mes trois enfants. Mes précieux trésors. Mes amours. Cordialement. Cordélia."
Le petit chaperon rouge n'a jamais trahi la confiance de cette femme. Pendant plusieurs mois, en même temps que d'autres missions, elle recherchait activement les trois enfants. Et c'est lors d'une mission de reconnaissance et de surveillance de Rapunzel, qu'elle réussi à trouver ces derniers.
"Ma...Maman ?" s'étonne la jeune Margot avant de voir une transformation de la mère de famille en grand louve noire, puis en mi-loup, mi-humain...Bref, perdant son humanité...Avant de retourner dans le monde réel.
La jeune Margot et Jeannot observe la mère de famille qui est devenue une louve, ou plutôt une chimère entrain de pleurer. Des méthamorphose continue de se faire. Maintenant, elle se retrouve être affublé d'une langue de vipère et de plume d'oiseau sur son torse. Un hurlement de douleur et semble pleurer.
"MMMMMEEEEESSSSSS AAAAANNNNNFFFFFIIIIINNNNN!!!" pleure la créature.
"Qu'est-ce que l'on fait ?" demande Rapunzel en se confrottant à une dure réalité. Les enfants semblent être effrayé.
"Il faut l'achever. Nous ne pouvons pas la laisser comme ça, elle va d'avantage souffrir que si elle meurt. Laissez moi la tuer." souffle Ysengrin en transformant sa main en une griffe animale.
"NON!!! Ma maman n'a rien fait de mal. Elle est une victime, comme les autres..." pleure Le lièvre de Mars.
"Je sais mon garçon. Mais nous ne pouvons pas soigner les chimères. Il est même difficile de soigner certains infecté. Je sais que cela sera dur pour toi...mais..." continue Ysengrin avant de voir la mère de famille chargeant le jeune Liévre de Mars. Les tentacules, les griffes, les crocs. Tous se lancent sur l'enfant qui essaye de se couvrir. Ne se concentrant pas au contrôle de ses pouvoirs, il relache son attention et laisse les pouvoirs de son frère et de sa soeur. Alors qu'il est en danger, alors que les soldats se retrouvent un peu dépourvu, ils voient la jeune Margot se coller contre la créature, comme s'il faisait un câlin à une peluche. Et puis, l'immense four apparaît derrière la petite fille qui se lance à l'intérieur avec sa mère tout en lui murmurant :
"Maman, ne t'inquiète pas, je reste avec toi."
"NOOOOONNNN" hurle les deux frères en voyant le four se refermer sur les deux femmes avant de les voir entièrement disparaître dans un écran de fumée.

A suivre...


"Grand-mère forever!!! (Pour Cissy)"
"Chaque imperfection de l'homme lui permet de faire des miracles."
"Si les yeux sont le reflet de notre âme, alors mon âme est d'un bleu dans lequel vous vous noierez."
"Mais oui tu sais... Et tout le monde le sait que pour tu es la plus belle!" (Garou à Mimie Mathy)
" Une nouvelle amitié vous apportera beaucoup de bonheur" (Gâteau de fortune ouvert à Noël 2014, espérons que cela se réalisera.)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 34588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   Dim 1 Fév 2015 - 19:27

Et bien voilà un  sacré coup de théâtre! Margot/Gretel s'est-elle sacrifiée pour sauver ses frères et tous les combattants ou va-t-elle pouvoir être sauvée? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pandore Story - Saison 1 - G   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pandore Story - Saison 1 - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Originales :: Divers :: Devant l'horizon Originales Divers-
Sauter vers: