French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Ven 18 Juil 2014 - 17:57

Une fiction écrite pour Mapi

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Michael Brandt et Derek Haas. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
Les dialogues en couleur sont ceux de l’épisode 112 : Les bons et les mauvais choix, sur lequel est basée cette fiction.
 
Je voudrais tant que tu comprennes

Matthew Casey entra dans le bar, le cœur battant la chamade. Cependant, à peine le seuil franchi, il se forgea un visage calme, bien loin de refléter le tumulte qui l’agitait. Il repéra immédiatement Kelly Severide, installé au bar et il se dirigea vers lui d’un pas presque nonchalant, mettant en œuvre tous les automatismes acquis dans son métier pour ne rien laisser transparaître des sentiments réels qu’il ressentait.

Lorsque le lieutenant des secours l’aperçut, il se contenta d’un laconique :

- Salut !

Et il s’entendit répondre, alors qu’il aurait voulu lui dire tellement d’autres choses :

- Sacrée journée hein ?

- Ouais.


D’un geste, Severide indiqua au barman de venir servir son invité et le silence s’installa quelques secondes. Matthew cherchait ses mots : que pouvait-il dire, que devait-il dire, quelles phrases pouvaient réconforter celui frappé aussi durement ? Comment lui faire comprendre qu’il pouvait compter sur lui sans trop se dévoiler ? Finalement, il biaisa :

- Tu sais quoi ? Après ton opération, la rééducation t’oublie. Ou plutôt tu la fais chez nous : j’te mets aux exercices à l’échelle. On fera de toi un pompier, tu verras.

Il s’attendait à une protestation indignée de son collègue, au rappel automatique que ceux des secours valaient mille fois ceux de l’échelle et que c’était là qu’on trouvait les vrais pompiers. Mais Kelly n’avait pas le cœur à plaisanter et il se contenta de répondre :

- Ouais…

Puis, sans le regarder il enchaîna :

- Justement, à ce sujet je voulais te dire que cette amie… Renée… Elle est mutée à Madrid et elle m’a trouvé un centre là-bas où je pourrai faire ma rééduc.

Une phrase… Une simple phrase et soudain son monde se fracassait !
 
Je voudrais tant que tu comprennes
Toi qui va me quitter ce soir*
Que l'on peut avoir de la peine
Et sembler ne pas en avoir
 
Il s’était rendu à ce rendez-vous en proie à la confusion. Que Severide lui ait demandé, et à lui seul, de venir lui parler l’emplissait à la foi de joie et de peur… Que pouvait donc avoir à lui dire cet ami mais concurrent auquel il n’aurait fallu qu’un mot pour qu’il devienne tout autre chose ? Allait-il lui reprocher d’être toujours en poste quand lui, désormais, était sur la touche et risquait peut-être de le rester à jamais ? Voulait-il lui demander d’intercéder en sa faveur auprès de Bowden ? Avait-il simplement besoin d’une oreille attentive, comme Vargas avant lui ?

En pensant à leur collègue si cruellement touché, Casey réprima un frisson : il ne laisserait pas Severide en arriver là ! Il ne le retrouverait pas un soir juché sur le rebord d’un toit, prêt à faire le grand saut parce que sa vie serait désormais vide de tout ce qu’il aimait ! Il serait là pour lui, jour après jour et nuit après nuit…

S’il le fallait il cesserait de voir sa mère, sa sœur et tous ceux qu’il pouvait avoir pour se consacrer uniquement à ce rival qui était avant tout son frère. Kelly lui avait sauvé la vie lorsqu’il l’avait extrait de ce brasier : certes il l’aurait fait pour n’importe qui d’autre, mais que ce soit lui qui soit venu avait, à ses yeux, un goût particulier…

Et à l’instant précis où le chef du secours trois lâchait sa bombe, tout ce à quoi il avait pensé, tous les vagues projets qu’il avait commencé à échafauder s’effondrèrent  comme un château de carte, remplacés par une seule obsession : ne pas craquer, ne rien montrer de la souffrance qui venait soudain de l’envahir.

Le coeur blessé encore sourire
Indifférent apparemment
Aux derniers mots, qu'il faut écrire
Lorsque finit mal un roman
 
Il remercia les années de self-control entamé durant cette enfance chaotique massacrée par la guerre entre ses parents qui s’était terminée ce jour où sa mère avait pris les clés abandonnées sur le comptoir et était allé tuer celui qui avait partagé sa vie et qu’elle avait fini par haïr à force de trop l’aimer. Il remercia le rigoureux entraînement des pompiers qui vous obligeait à ne rien laisser transparaître de ce que vous ressentiez, même au plus fort de l’action, au bord de la panique ou de la révolte. Il remercia la dure réalité de sa vie qui lui avait appris à se forger un visage où on ne lisait rien de son tumulte intérieur tandis qu’il répliquait :


- Ah… Bien… Tu restes longtemps ?

Sans le regarder, Kelly laissa tomber sa seconde bombe :

- Je pars m’y installer.

Continuer à vivre, jour après jour, loin de lui, sans le voir, sans savoir ce qu’il faisait, sans entendre sa voix… Continuer comme si de rien n’était et accepter qu’un autre prenne sa place… Comment serait-ce possible ? Comment réussir à cacher son chagrin et ce manque de lui qui déjà l’envahissait ?

L'âme éperdue, sauver la face
Chanter des larmes plein les yeux
Et dans un univers de glace
Donner l'impression d'être heureux.
 
Il aurait aimé pouvoir hurler ou cogner sur le premier venu. Il aurait voulu pouvoir se tourner vers son collègue et le secouer d’importance pour lui ouvrir les yeux : cette fille n’était rien pour lui, ne pourrait jamais être celle qu’il attendait.

Mais il ne fit rien… Il se contenta de serrer un peu plus fort son verre dans sa main crispée et de rassembler toute sa discipline pour rester juste l’ami dont semblait avoir besoin Severide ce soir-là.
Bien sûr il aurait pu tenter sa chance, dire les mots qui, peut-être, allaient tout changer. Mais il y avait des mois qu’il se taisait, qu’il cachait cette attirance qui, dans leur milieu, ne serait pas particulièrement bien acceptée, à commencer par l’objet de son tourment d’ailleurs. Le lieutenant Kelly Severide s’était battu des mois durant contre la douleur et la peur et il venait de prendre une décision qui risquait de bouleverser sa vie en l’arrachant à ce métier qu’il aimait passionnément ; ce n’était certes pas le moment de faire vaciller d’autres certitudes chez lui, comme celle de son orientation sexuelle.

Non… Matthew Casey aurait eu dix mille occasions de tenter de lui faire comprendre ce qu’il ressentait vraiment pour lui, ce qu’il n’avait jamais osé lui dire…

Maintenant il était trop tard et, plutôt que les mots qui lui brûlaient les lèvres, il parvint à articuler après avoir laissé échappé une sorte de ricanement qui s’étrangla dans sa gorge serrée :

- C’est une blague ? Tu te fous de moi ?

Il voulait croire encore, croire en dépit des apparences que Kelly ne faisait que le mener en bateau, cherchant peut-être à l’embarrasser ou à le pousser dans ses retranchements pour l’amener enfin à se dévoiler. Mais se dévoiler pour quoi ? Pour l’agonir d’insultes ou répondre à ses sentiments ?

Il voulait croire qu’un jour il aurait l’occasion, qu’un jour il recevrait un signe, qu’un jour celui qui hantait ses nuit lui adresserait un de ces messages sur lesquels il est impossible de se tromper, quelque chose qui lui permettrait enfin de se lancer sur cette pente vertigineuse qu’il dévalait seul depuis trop longtemps.


Il voulait croire… Mais la réponse de Severide le heurta de plein fouet :

- Non Matt. J’ai pris mon billet d’avion il y a une heure.

Je voudrais tant que tu comprennes
Puisque notre amour va finir
Que malgré tout, vois-tu je t'aime
Et que j'ai mal à en mourir.
 
Ne rien laisser paraître ! Ne pas pleurer ! Ne pas hurler !

Il se contenta de le regarder tandis qu’il vidait son verre, cherchant désespérément quoi dire, quoi faire…

Ca allait donc se terminer ainsi, dans ce bar ? Mais terminer quoi ? Quelque chose qui n’avait jamais commencé, qui n’avait jamais existé ! Et tout cela par sa seule faute ! Il aurait dû prendre le risque, quitte à se manger un pain ! Il aurait dû oser lui dire les mots qu’il lui susurrait dans le creux de ces nuits où ils étaient tous les deux , ces nuits dont il se réveillait dans des draps souillés et un peu plus frustré encore.

Il avait choisi de se taire, de préserver leur amitié aux dépens d’un amour qui n’était peut-être qu’une chimère. Il avait choisi la sécurité : mieux valait une amitié sincère qu’un amour bancal, un amour à sens unique, un amour qui, peut-être finirait par se muer en haine. L’exemple de ses parents restait trop imprégné en lui pour qu’il puisse facilement se laisser aller à ce sentiment. Pourtant, entre eux, tout avait commencé sous les meilleurs auspices avec ce coup de foudre brutal et violent, cette passion qui avait préludé à leur relation durant toute leur vie, finissant aussi violemment qu’elle avait débuté, lorsque l’amour fou était devenu haine viscérale.

Comment, avec cet exemple pathétique imprégné dans ses chairs, aurait-il pu oser tenter l’impensable ? Kelly voguait de femme en femme, de lit en lit… Lui-même avait été si longtemps fiancé à Ally… Deux hétéros dans un monde d’hétéros : comme les flics, les pompiers n’étaient pas le milieu le plus propice aux amours homosexuelles, quand bien même Shay était parfaitement intégrée et jamais brimée à cause de ses choix de vie. Mais Shay était une fille et pour des mecs, deux filles ensemble relevaient plus du fantasme que de la morale, alors que deux mecs ensemble…

Severide et lui étaient des exemples qu’on citait aux jeunes recrues. Leurs hommes avaient une confiance aveugle en eux et un respect incommensurable. Ils étaient officiers dans la même caserne, intervenaient sur les mêmes sinistres… Outre le fait que leurs subordonnés pourraient les regarder autrement s’ils venaient à avoir une relation, leur hiérarchie pourrait voir d’un mauvais œil ce rapprochement qui pourrait conduire à des incidents sur les interventions.

Et puis, cette relation… elle n’existait que dans ses rêves parce que rien chez Severide ne lui permettait d’espérer. Alors non, il n’avait jamais osé prendre le risque. Il avait choisi la voie des lâches : celle du silence et de la passivité…

Et maintenant il en payait le prix tandis qu’il réussissait à desserrer sa gorge pour laisser filtrer ces mots niais :

- Bon alors… Tchin… A ta nouvelle vie.


- Tchin.

Ils vidèrent leurs verres sans se regarder. Au moment où Kelly posa le sien, Casey le regarda, grimaça, ouvrit la bouche puis la referma et détourna la tête au moment précis ou Severide lui jetait un coup d’œil furtif, comme si, lui aussi, aurait aimé dire quelque chose qu’il n’arrivait pas à formuler.

Je voudrais tant que tu comprennes
Malgré tout ce qui s'est passé
Que je t'aimais plus que moi-même
Et que je ne peux t'oublier
 
Kelly Severide était rentré chez lui, fatigué de cette journée trop riche en émotions, bouleversé de devoir repenser une vie qu’il imaginait toute tracée, exaspéré de n’être pas capable de trouver les mots pour exprimer ce qu’il ressentait vraiment.

Renée n’était pas là, déjà partie à Madrid où il était censé la rejoindre le lendemain et Shay passait la nuit chez Dawson pour une soirée entre filles.

Il jeta un coup d’œil autour de lui : cet appartement il l’aimait, comme il aimait sa colocataire, comme il aimait son boulot, comme il aimait…

Mais non… Cet amour là il n’avait pas le droit d’en parler. Ce soir, il lui avait enfin donné une chance, une chance infime, mais une chance quand même… Il avait entrouvert la porte, prêt à accepter qu’elle s’ouvre tout à fait, prêt à affronter ce bouleversement supplémentaire. Tant qu’à changer de vie, autant aller jusqu’au bout et laisser enfin parler ce cœur qu’il muselait depuis trop longtemps.

Certes il tenait à Renée, elle lui donnait beaucoup de plaisir et sans doute il n’avait jamais eu une relation aussi intense avec aucune autre femme. Il savait qu’elle l’aimait profondément aussi, c’est pourquoi il envisageait, pour la première fois, de s’installer avec elle. Mais il savait que tout cela n’était pas vraiment lui, que quoi qu’il dise, quoi qu’elle fasse, jamais il ne serait tout à fait heureux auprès d’elle, ni auprès d’aucune autre… Il savait mais il s’était tu jusqu’à l’instant où le choix s’était imposé.
Mais la porte s’était refermée à peine entrebâillée : visiblement ses sentiments n’étaient pas partagés, parce que, si les rôles avaient été inversés, il aurait tempêté, hurlé, trouvé mille arguments pour détourner Casey de son projet. Celui-ci s’était contenté de lever son verre à sa santé.

Sa santé ! Un ricanement amer lui échappa. Cette putain de saloperie de santé qui ne lui avait jamais fait défaut et qui d’un coup venait lui voler tout ce qu’il avait construit ! Tout ! Sa vie ! Son rang ! Son équipe ! Et cet amour secret qui le tourmentait mais qui était si doux à porter tant qu’il voyait son objet jour après jour, même en simple ami, même en rival acharné…

Lorsque demain il monterait dans cet avion, il n’aurait plus rien, il serait vide et pourtant il devrait sourire parce que Renée ne méritait pas qu’il lui fasse payer ses propres erreurs.

La sonnette de l’entrée l’arracha à ses pensées moroses et, surpris qu’on puisse venir le voir à cette heure-ci, il alla ouvrir.

Il resta figé sur le seuil en découvrant Matthew devant lui.

- Qu’est-ce qui se passe ? parvint-il à articuler.

- Je ne veux pas que tu partes Kelly ! fut la réponse inattendue de Casey.

Puis celui-ci entra dans la pièce et fondit directement sur les lèvres de son ami qui, d’abord surpris, se laissa vite aller à l’étreinte qui répondait à ses désirs les plus violents. Et lorsqu’à bout de souffle ils se séparèrent, Matthew reprit d’une voix rauque :

- Ne pars pas… Je n’y arriverai pas sans toi…

Ils avaient mille choses à se dire mais à cet instant précis les mots étaient devenus superflus. Ils savaient qu’ils avaient cheminé sur des voies parallèles et qu’il était temps maintenant que leurs trajets se rejoignent. Et peu importait ce qui se passerait.

A l’instant précis où il lui avait offert ses lèvres, Kelly Severide avait su qu’il ne partirait pas pour Madrid et qu’il ne rejoindrait jamais Renée. A l’instant précis où il avait pris sa bouche, Matthew Casey avait compris que Gabriella ne serait jamais qu’une amie.

A l’instant précis où leurs souffles se mêlèrent, les deux hommes surent qu’ils avaient enfin trouvé ce qu’ils cherchaient depuis longtemps.

Et que je ne peux t'oublier
 
FIN
 
Chanson de Marie Laforêt
 
*Paroles originales : Toi que je vais quitter ce soir
 


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10272
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 19 Juil 2014 - 10:21

:j:aime:  :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14353
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 52
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 19 Juil 2014 - 10:51

:j:aime:  :j:aime: belle histoire, même si je ne les vois pas ensemble ces deux là  rire démoniaque


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4683
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 19 Juil 2014 - 12:01

Une magnifique songfic  :j:aime:  :j:aime: , je l'ai lu un peu comme une originale, ne connaissant pas la série, mais comme à chaque fois que je lis une de tes song fic sur une série inconnue pour moi tu me donnes envie de  regarder la série (une autre série à mettre sur ma longue liste, tu n'es qu'une tentatrice  rire démoniaque  )

 bravo bravo pour ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 19 Juil 2014 - 17:03

Merci à vous de vos commentaires!

Aragone: comme toi par moment je ne les vois pas ensemble et à d'autres ça semble tellement évident, comme dans cet épisode...  clin d\'oeil 

Djorie, je suis très sensible à ton commentaire: je lis aussi souvent certaines fanfictions comme des originales faute de connaître le fandom mais il faut effectivement que l'auteur arrive à m'embarquer alors je suis contente d'y arriver. C'est une série qui se laisse regarder avec des mecs plutôt canons et des filles qui n'ont rien à leur envier, même si pour le reste elle est assez convenue, comme malheureusement tout ce que nous refourguent les US depuis quelques années....  ça craint vraiment


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10484
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 47
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Lun 21 Juil 2014 - 10:29

je ne connais pas du tout cette série mais magnifique song fic, comme à ton habitude  :j:aime: :j:aime: :j:aime: 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Lun 21 Juil 2014 - 21:32

Merci Mumu!  arigatou  N'hésite surtout pas à y jeter un oeil si tu en as l'occasion...  clin d\'oeil  Les mecs valent le détour!  svp


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10484
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 47
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 22 Juil 2014 - 0:28

Cissy a écrit:
Merci Mumu!  arigatou  N'hésite surtout pas à y jeter un oeil si tu en as l'occasion...  clin d\'oeil  Les mecs valent le détour!  svp

oui j'ai vu quelques extraits je crois et c'est vrai que les mecs ont pas l'air mal, et je compte bien regarder cette série.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5105
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 43
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 22 Juil 2014 - 18:56

qu'est-ce que c'est beau


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 22 Juil 2014 - 21:18

Merci Christelle: toujours pas envie de te lancer dans la guimauve?  clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5105
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 43
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 22 Juil 2014 - 21:20

si si j'y pense mais là je suis pas encore d'assez bonne composition mais je suppose que quand je verrai le bout du tunnel , la guimauve se profilera à l'horizon


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 22 Juil 2014 - 21:23

C'est surtout la pauvre Olivia qui aurait besoin de voir le bout du tunnel...  rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5105
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 43
Localisation : Namur
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 22 Juil 2014 - 21:24

aussi  rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Ven 25 Juil 2014 - 11:05

Très joli, ça me donne envie de reprendre le visionnage de cette série  sucette au caramel 
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Ven 25 Juil 2014 - 21:32

Merci Renatane!  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
SlashDiNozzo
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 21
Date d'inscription : 05/03/2016
Age : 25
Localisation : France
Mon pairing du moment: : Snarry
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 5 Mar 2016 - 17:07

Très beau, j'adore ce couple mais on en trouve peu en français donc ça fait plaisir ;)
J'adore ton style d'écriture et tu le fais super bien
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 5 Mar 2016 - 21:37

Un grand merci à toi arigatou  surtout qu'au vu de ton pseudo, tu dois surtout apprécier un autre couple... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque  Mais comme toi, je trouve celui-ci fort crédible et, qui plus est, tout ce qu'il y a de craquant! sucette au caramel


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
SlashDiNozzo
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 21
Date d'inscription : 05/03/2016
Age : 25
Localisation : France
Mon pairing du moment: : Snarry
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Sam 5 Mar 2016 - 21:55

Fort craquant ces deux là.
Et oui je peux m'empêcher de voir Dinozzo avec un autre homme ;)
Revenir en haut Aller en bas
Allis
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Singe
Messages : 348
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 38
Localisation : J'aimerais sur un nuage

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Lun 7 Mar 2016 - 14:29

Cissy, 

Quelle jolie, très agréable histoire que j’ai lu encore, sensible à l’écriture bien construite. Souligner ce contexte professionnel peu approprié pour des hommes qui s’aiment en comparant deux femmes ensemble, source inépuisable de fantasmes pour mâles, c’est tout à fait ça. L’univers machiste. Heureusement qu’il a pris son courage à deux mains et s’est rendu au domicile de celui qu’il aime afin de lui avouer ses sentiments véritables. Il ne pouvait pas se mentir plus longtemps. Cette déclaration suivi de cette étreinte, on ressent son intensité. J’ai vraiment beaucoup apprécié malgré que je ne suive pas cette série. Cela fait partie des fandoms que je n’irais pas lire sur Fanfiction.net parce-que c’est comme ça mais sur le forum, j’y prends beaucoup de plaisir, en redemandant. Le lieu est une source d’inspiration riche. Le bon. Joli texte aussi de Marie Laforêt qui convient idéalement, une fois encore. Bravo ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6872-allis http://thementalistfictions.blogspot.fr
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Lun 7 Mar 2016 - 19:51

Merci de tes commentaires si fouillés et si flatteurs! :j:aime:  J'aime beaucoup ce fandom et je trouve que peut-être ils pourraient finir ensemble ces deux-là... clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Allis
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Singe
Messages : 348
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 38
Localisation : J'aimerais sur un nuage

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 8 Mar 2016 - 17:28

Parce-que ça le vaut très bien! clin d\'oeil

Je ne connais que le genre de la série ne l'ayant jamais regardé, non plus, mais ça m'a convaincu par cette intensité palpable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6872-allis http://thementalistfictions.blogspot.fr
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 8 Mar 2016 - 19:59

Merci, merci, merci.... clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Pikouik13
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chat
Messages : 125
Date d'inscription : 03/05/2016
Age : 30
Localisation : Allier
Mon pairing du moment: : Zero&Jude
Mon Fandom du moment: : ZudeFam

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 10 Mai 2016 - 10:41

Je n'avais jamais lu de fanfic sur ce couple, mais bizarrement je n'ai aucun mal à les imaginer ensemble.
Ça serait pas désagréable à voir rire démoniaque

:j:aime:


Vivre est la chose la plus rare du monde, la plupart des gens ne font qu'exister...

Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36706
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    Mar 10 Mai 2016 - 18:57

Ca c'est sûr!!! rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque :j:aime: 
Merci de ton commentaire! arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G    

Revenir en haut Aller en bas
 
Chicago Fire - Je voudrais tant que tu comprennes - Matthew Casey/Kelly Severide - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: