French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37098
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Lun 4 Aoû 2014 - 22:43

Bien que je ne sois pas fan de ce couple en tant que couple, adorant leur relation fraternelle, voici une petite histoire écrite pour Cass Shelly qui, elle, aime les imaginer ensemble...

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Cheryl Heuton & Nicolas Falacci. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
 
Que l’amour
 
- Arrête de te torturer, arrête de penser que tout cela n’aurait pas dû arriver, que nous n’aurions pas dû…

- Mais nous n’aurions pas dû ! Nous n’avons pas le droit Charlie ! Tu le sais et je le sais !

- Pas le droit ? Et pourquoi ?

- Ne fais pas l’imbécile ! Tu sais parfaitement pourquoi !

Charlie regarda son frère avec tristesse : comment parvenir à lui faire comprendre que ce qui les unissait n’était pas sale, et qu’il n’avait pas à en avoir honte ? Qui pouvait prédire où l’amour frapperait et qui avait le droit de le condamner lorsque cela arrivait ?
 
Y a que l'amour qui vaille
La lumière du vitrail
La passion, les blessures
Les prénoms sur un mur
Y a que l'amour qui ose
Nous faire jeter des roses
Avant Dieu, avant tout
Y a que l'amour, c'est tout

l n’avait pas cherché à aimer son frère d’un amour autre que celui que la société leur octroyait, cet amour fait de jeux et de rires, de colères et de luttes, de protection et de rejet, de confidences et de cachotteries, de rivalité et de concessions, d’indulgence et de sévérité… Cet amour si particulier que partagent deux enfants nés sous le même toit de mêmes parents et qui vont tour à tour s’aimer et se détester, se jeter l’un sur l’autre et se défendre mutuellement, se chercher et se rejeter…

Mais un jour il s’était aperçu que ce qui le poussait vers son frère était bien plus intense que cela, bien plus violent, bien plus douloureux aussi. Il s’était aperçu que rien au monde n’était si important que ce sentiment qui le consumait jour après jour et nuit après nuit.

Que tes yeux dans mes yeux
Que ta main dans ma main
Que nos gestes amoureux
Aujourd'hui comme demain

Bien sûr il avait tenté de lutter, de toutes ses forces, avec toute la conviction de ses vingt ans, tout le poids d’une société qui acceptait à peine l’homosexualité et n’allait donc pas de si tôt tolérer que deux frères puissent s’aimer comme s’aiment deux amants.

Pourtant petit à petit il avait commencé à se demander où était le mal : il était adulte, Don aussi. Ils étaient tous les deux responsables, matures, menant leur vie du mieux qu’ils le pouvaient, se dévouant aux autres. Ils se montraient bons fils, bons amis, bons collègues…

Pourquoi n’auraient-ils pas eu le droit de vivre l’amour qui les rendrait heureux, cet amour qui, pour tout autre, aurait été une chose merveilleuse, non seulement acceptée, mais encouragée par leur entourage ?


Y a que l'amour qui dise
Du grandiose, des bêtises
Des mots doux, du Mozart
Des choses belles ou bizarres

Petit à petit Charles Edouard Eppes avait commencé à évoluer, à admettre que le sentiment qui le poussait vers son aîné n’avait rien de sale, rien de répréhensible et que si on le condamnait c’était avant tout pour des raisons génétiques qui prenaient leur source dans l’indispensable survie de la lignée. Comme beaucoup de règles édictées par les religions, celle-ci parait des couleurs de la morale ce qui n’était à la base que le besoin de faire perdurer l’espèce.

Il était un scientifique, il savait quantifier les choses et il était capable de les étudier sans passion, avec détachement. Il avait fini par conclure que nul n’avait le droit de s’opposer à ce qu’il ressentait.

L’amour n’était pas quantifiable, il ne s’enfermait pas dans des règles étroites, il ne se soumettait pas aux diktats d’une société frileuse, il ne s’exprimait pas en équations simples.

Il était, simplement.

Y a que l'amour qui danse
Quand les soldats s'avancent
Sur la terre finalement
Y a que l'amour vraiment

Et lorsqu’enfin il était arrivé à la conclusion que personne n’avait à se dresser entre lui et son amour, Charles Edouard Eppes avait entrepris la conquête de ce frère si lointain et trop proche, si fort et trop fragile.

Contre cet amour-là, cette volonté-là, l’agent du FBI n’avait aucune chance. Mais voulait-il vraiment en avoir, lui qui se sentait si bien lorsqu’ils étaient ainsi, l’un contre l’autre, comme oubliés de la société qui n’aurait pas compris, comme suspendus hors du temps et des règles humaines ?


Que nos coeurs contre coeurs
Que nos joues contre joues
Que l'infinie douceur
Planant autour de nous
Que l'amour

Il avait succombé aux yeux sombres, aux mains chaudes, à la peau enfiévrée, au corps souple, au sourire ravageur…

Il avait succombé à cet amour qui le réchauffait, le faisait exister, vibrer, trembler de bonheur et de désir, de peur et de bien-être…

Il avait succombé et, lorsqu’il tenait son cadet dans ses bras, lorsqu’ils s’aimaient, il n’y avait plus rien d’autre qui comptait.

Que tes yeux dans mes yeux
Que ta main dans ma main
Que nos gestes amoureux
Aujourd'hui comme demain


Pourtant, à chaque fois qu’il redescendait de leur septième ciel, la société reprenait ses droits et avec elle la kyrielle de questions, de remords que Charlie s’efforçait de saper, jour après jour, nuit après nuit, avec l’acharnement qu’il pouvait mettre lorsqu’il savait qu’il avait raison.

Petit à petit Don finissait par oublier, à chaque fois un peu plus longtemps et par s’abandonner plus franchement, plus facilement.

Petit à petit il finissait par accepter l’inacceptable, s’avouer l’inavouable et partager ces moments volés en s’interdisant de penser aux autres, en se concentrant uniquement sur eux, sur leur amour, sur ce bonheur qui n’était jamais aussi parfait que lorsqu’ils étaient ensemble.


Que nos coeurs contre coeurs
Que nos joues contre joues
Que l'infinie douceur
Planant autour de nous

- Nous sommes fous ! murmura-t-il dans le cou de son amant.

- Alors soyons-le jusqu’au bout ! rétorqua celui-ci. Arrête de te torturer, de nous torturer ! Je t’aime et tu m’aimes… Personne n’a le droit de nous dire que c’est mal, que c’est sale ! Personne n’a le droit de chercher à nous séparer. On n’a pas choisi, c’est juste arrivé.

- Mais…

- Il n’y a pas de mais ! Il n’y en aura plus ! Je n’en veux plus ! Tu connais cette théorie de l’âme qu’on déchire en deux pour que deux êtres en reçoivent la moitié et qu’ils la reconstituent un jour en se rencontrant ?

- Oui… J’en ai entendu parler. Et je la trouve triste parce qu’il y a trop d’âmes qui ne retrouvent jamais leur moitié.

- Justement ! Nous avons trouvé la nôtre ! Par accident les deux moitiés d’âmes ont abouti sous le même toit, à moins que ça n’ait été la volonté de la Destinée, dès le départ que de nous réunir des mêmes parents. Qui sait ?

- Qui saura jamais ?

- Justement : qui saura jamais ? Mais nous sommes les deux moitiés de cette âme et il était écrit depuis la nuit des temps qu’elle se reconstituerait un jour, alors n’insultons pas la volonté des astres et vivons ce bonheur que tant d’autres ne connaîtrons pas : vivons le pour eux, et pour nous.

Don plongea ses prunelles dans celles de son frère qui scintillaient de mille feux brûlant de passion. Il plongea dans ce regard et il décida de se noyer : après tout, qui était-il pour lutter contre le destin ? Il avait déjà bien assez à faire avec les criminels de tous poils !

- Alors soyons heureux, tant que nous le pouvons, abdiqua-t-il en attirant son cadet contre lui.

- Soyons heureux, répliqua celui-ci en posant ses lèvres sur celles de l’agent fédéral.

- Je t’aime, murmura-t-il un peu plus tard, lorsque repus d’amour ils se retrouvèrent enlacés sur le lit saccagé.

- Je t’aime, répondit Don en écho.

Peut-être seraient-ils punis de cet amour un jour, ou peut-être pas… En tout cas, ce n’était pas aux hommes d’en décider puisque quelqu’un de bien plus puissant les avait poussés l’un vers l’autre.

A cet instant précis, dans le grand lit il n’y avait pas deux frères, juste deux hommes qui s’aimaient d’un amour comme trop peu de gens ont la chance d’en connaître un jour. Et on ne repousse pas la chance. Pas plus qu’on ne repousse l’amour.

FIN
 
Chanson de Didier Barbelivien


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14376
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 52
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mar 5 Aoû 2014 - 7:32

Pareil pour moi, je ne les vois pas ensemble  rire démoniaque  rire démoniaque  n'empêche, c'est une belle songfic dame Cissy  bravo


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10352
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mar 5 Aoû 2014 - 11:20

:j:aime:  :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
mamypirate
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 4102
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 67
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mar 5 Aoû 2014 - 16:37

:j:aime:   :j:aime:  Moi j'aime bien les voir ensemble. beau texte  bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2330-mamypirate
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4682
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mar 5 Aoû 2014 - 17:57

Tu connais mon amour pour ce paring  :j:aime: :j:aime: et ta songfic est une merveille, j'adore voir Don torturé par ses sentiments et Charlie assez têtu pour ne pas laisser Don s'éloigner de lui.

 bravo bravo Cissy.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37098
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mar 5 Aoû 2014 - 21:53

Deux pour, deux contre, une neutre: on se croirait aux élections...  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque 
En tout cas un grand merci à vous d'avoir lu et commenté cette songfic...  arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mamypirate
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 4102
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 67
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mer 6 Aoû 2014 - 9:19

Cissy a écrit:
Deux pour, deux contre, une neutre: on se croirait aux élections...  
 Oui, mais le résultat est beaucoup  mieux  clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2330-mamypirate
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10483
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 47
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: MessageSujet: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G    Mer 6 Aoû 2014 - 13:55

Pareil que toi cissy, je ne les vois pas ensemble mais une très jolie song fic empreinte de sentiments  :j:aime:  :j:aime:  :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37098
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Mer 6 Aoû 2014 - 20:57

Merci beaucoup Mumu et toi aussi Mamy... mieux que les élections...  bravo  bravo  bravo  interogation  est-ce un compliment finalement?  ça craint vraiment


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6854
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 44
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Jeu 7 Aoû 2014 - 6:14

Très jolie song fic. J'ai beaucoup aimé!

 bravo


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
mamypirate
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Chat
Messages : 4102
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 67
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Jeu 7 Aoû 2014 - 6:58

Cissy a écrit:
est-ce un compliment finalement?  ça craint vraiment
 Tout à fait !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2330-mamypirate
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37098
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   Jeu 7 Aoû 2014 - 21:08

rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque  Alors encore merci!


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G   

Revenir en haut Aller en bas
 
Numb3rs - Que l'amour - Don/Charlie - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: