French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G

Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35986
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   Dim 8 Fév 2015 - 21:23

Petite songfic destinée à Yseult l'an passé...

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de:  Hubert Besson, Georges Desmouceaux, Bénédicte Achard, Magaly Richard-Serrano & Olivier Szulzynger. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
 
Arrête arrête
 
- Non !!!

Florian s’arrêta, médusé. C’était la première fois que son amant lui jetait ce mot à la figure, ou plutôt la première fois avec cette force, avec cette expression sur le visage qui lui fit immédiatement comprendre que ce non-là ne signifiait pas « oui », comme tous les non qu’ils avaient pu égrener l’un et l’autre depuis le début de leur relation.

Ce non-là c’était un refus catégorique et on voyait au visage crispé de Thomas qu’il lui pesait ce qui impliquait qu’il était d’autant plus sérieux.

- Thomas, commença-t-il en faisant un pas vers l’homme qui avait reculé pour mettre de la distance entre eux comme s’il n’était pas sûr de lui résister s’il restait trop près.

- Non Florian ! Tu as choisi !

 
Arrête, arrête ne me touche pas
Je t'en supplie ai pitié de moi
Je ne peux plus supporter
Avec une autre te partager
D'ailleurs demain tu te maries
Elle a de l'argent, elle est jolie
Elle a toutes les qualités
Mon grand défaut c'est de t'aimer
 
- Je t’ai expliqué mon cœur…

- Oui, tu m’as expliqué.

La voix était amère. Il se souvenait encore de ces explications : sa carrière, sa famille, son prestige, cette promotion qui lui souriait….

Le juge Florian Estève avait choisi la sécurité, la « normalité ». Lorsque Amélie Sarlat de Bontempire était entrée dans sa vie, avait commencé à faire le siège de son cœur, il avait considéré les avantages d’une telle relation. D’ailleurs, lorsqu’il était sorti avec elle, il avait été invité par des personnes qui, jusque là, avait ignoré le petit juge d’instruction besogneux.

Désormais il avait porte ouverte chez le sous-préfet, chez le bâtonnier, chez le premier adjoint et tout à l’avenant. Il était pressenti pour devenir membre de la cour d’appel….

Que valait un Thomas Marci, petit serveur minable d’un bar du quartier du Mistral face à tous ses avantages ?

Oh oui il lui avait expliqué ! Puis il lui avait fait l’amour en lui jurant que ça ne changerait rien entre eux, jamais.

Mais il croyait quoi le petit juge ?

Arrête, arrête ne me touche pas
Je t'en supplie ai pitié de moi
Dès que tes mains se posent sur moi
Je suis prêt à subir ta loi*
Mais tu as préféré les grands honneurs
A la place de notre bonheur
Et, et pour garder tes ambitions
Tu as détruit mes illusions
 
- Je t’aime Thomas…

- Tu m’aimes ! Tu appelles ça aimer ! explosa le barman.

Est-ce que c’était de l’amour les rendez-vous en catimini ? Est-ce que c’était de l’amour les étreintes fébriles des après-midis, celles des nuits où Amélie était absente, celles des soirs où le juge prétendait avoir des dossiers à remplir ? Etait-ce de l’amour les départs à l’aube,  les arrivées après minuit, les rendez-vous reportés, les longues soirées solitaires à attendre l’absent qui finalement ne venait pas ?

Certes il y avait les fleurs, les présents, les baisers… Certes lorsque leurs corps s’unissaient leurs cœurs exultaient en cadence et le plaisir était toujours au rendez-vous. Mais Thomas savait qu’il aurait fait n’importe quoi pour Florian : renié père et mère s’il l’avait fallu, abandonné tout ce à quoi il tenait. Florian, lui, n’avait pas l’intention de lâcher quoi que ce soit. Il avait choisi la réussite, la richesse, la renommée…

Tous ses serments d’amour n’y changeraient rien !

Je sais, je sais tu m'aimes encore
L'orgueil pour toi est le plus fort
Il a vécu le grand amour
Pour garantir tes vieux jours
Il faut, il faut nous quitter sans remords
Tu es le maître de ton sort
Laisse-moi, laisse moi te féliciter
Demain, tu vas te marier

- Je croyais que tu comprenais.

- Mais je comprends, je comprends fort bien ! Je comprends sans doute bien mieux que tu ne le comprends toi-même.

Il avait passé tellement d’heures, tellement de jours à y penser, à tout ressasser dans sa tête, à peser le pour et le contre…

Depuis que Florian lui avait fait part de sa décision, après lui avoir tellement longtemps laissé penser qu’Amélie n’était qu’une passade destinée à rassurer son milieu, à se rassurer peut-être lui-même avait pensé Thomas qui savait que son amant n’avait toujours pas accepté son homosexualité et qui, dans son indulgence amoureuse avait décidé de le laisser prendre le temps qu’il devrait, depuis ce moment, le barman avait passé et repassé dans sa tête tous les pour et les contre d’une liaison clandestine ou d’une rupture franche.

Il savait qu’il n’échapperait pas à la douleur, quel que soit son choix. Il aimait Florian de toute son âme, de tout son cœur. Il avait vu cet homme s’éveiller à la sensualité, prendre conscience de ce qu’il était, s’épanouir à son contact et cette révélation avait creusé davantage encore le lit de son amour.

Mais devoir le partager semaine après semaine, années après années… Rester celui que l’on cache, celui qui se cache, celui qui n’a aucun droit, aucun pouvoir, aucun recours… Demeurer dans l’ombre en acceptant les miettes qu’on voudrait bien lui jeter…

Thomas savait que sa nature probe ne lui permettrait pas de vivre cette vie là, que tôt ou tard il en crèverait ou qu’il irait trouver sa rivale pour lui apprendre ce qu’était réellement son époux, et ça, il ne le voulait à aucun prix. Il n’était pas de ceux qui se vengent, des mesquins qui détruisent le bonheur des autres parce qu’ils n’y ont pas leur place.

Florian avait fait son choix, Thomas avait aussi fait le sien.

Chez elle tu auras le confort
Chez moi tu jouais avec mon corps
Chez elle tu vas te distinguer
Chez moi tu venais te griser
Ce soir, ce soir c'est la dernière fois
Que je te parle, que je te vois
Puisque, puisque c'est elle qui aura ton nom
Ce soir, ce soir moi je te dis non
Non ! Non !
 
- Thomas…

Il y avait de l’eau dans le regard de son amour et le barman failli céder. Mais il savait que s’il cédait cette fois, il cèderait encore et encore, jour après jour, mois après mois…

Il cèderait et il y laisserait son honnêteté, sa quiétude, son bonheur et à terme son amour…

Alors mieux valait trancher dans le vif maintenant, tant qu’il en avait le courage, tant qu’il n’était pas usé par une lutte sans espoir, par l’habitude insidieuse  de prendre ce qu’on voulait, ce qu’on pouvait lui accorder, sans jamais vouloir plus. Quitte à souffrir, autant le faire une bonne fois pour pouvoir ensuite se reconstruire, se donner une nouvelle chance avec un autre qui l’aimerait assez pour tout lâcher pour lui.

Il ouvrit la porte et s’effaça sur le seuil, faisant comprendre à son amant que sa décision était irrévocable. Florian ouvrit la bouche, puis la referma, comprenant que rien ni personne ne ferait changer d’avis à l’homme qu’il aimait. Parce qu’il l’aimait cet homme ! Peut-être pas de la bonne façon, mais il l’aimait !

Seulement il y avait Amélie, le poste à la cour d’appel, le sous-préfet, le bâtonnier…. Tout ce mal qu’on pourrait lui faire à la place des attentions qu’il attendait…

Il y avait la vie, la vie qui n’était pas faite pour rêver, la vie qui n’était pas faite pour aimer.
Il y avait juste sa lâcheté et son désir d’être comme les autres, de se fondre dans la normalité d’une société frileuse.

Il y avait juste cette honte qui lui fit baisser la tête en passant cette porte, en quittant cet appartement où il ne reviendrait jamais plus.

Ou peut-être… S’il avait le courage… S’il trouvait en lui la ressource de choisir l’amour plutôt que sa carrière… S’il osait déclencher l’un de ces scandales dont on faisait longtemps les gorges chaudes et qui ruinerait inéluctablement toutes ses ambitions… Peut-être que Thomas pourrait lui pardonner, peut-être que…

Aimer ou réussir ? Il avait un peu moins de vingt-quatre heures pour décider.
 
FIN
 
Chanson de Patricia Carli
 
Paroles originales
Je suis prêt à subir ta loi*
 



Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10230
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G    Lun 9 Fév 2015 - 10:02

je me souviens l'avoir lu.
florian à fait un choix et s'il croyait avoir la femme et l'amant, pas de chance!
la fin nous laisse dans le doute et c'est tout aussi bien... :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10088
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   Lun 9 Fév 2015 - 11:14

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4682
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   Lun 9 Fév 2015 - 18:33

Une très belle songfic même si je n'aime pas particulièrement les fins ouvertes, enfin cela me laisse espérer que Florian choisisse finalement l'amour plutôt que sa carrière.

bravo bravo Cissy.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35986
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   Lun 9 Fév 2015 - 20:48

Merci beaucoup à vous trois! En l'occurrence j'étais bien en peine de faire un choix.... donc je vous ai laissé ce dilemme...  clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Renatane
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 134
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   Mer 18 Fév 2015 - 15:33

très chouette histoire bravo


Merci pour ces images personnalisées
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35986
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   Mer 18 Fév 2015 - 20:44

Merci Renatane! clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus belle la vie - Arrête,arrête - Thomas/Florian - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: