French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Jeu 7 Jan 2016 - 21:22

Suite du reclassement par cette songfic destinée à EmmaAngel

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de:  Steven S. DeKnight Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
Cette songfic prend place vers la fin de la série, quand Nasir pense qu’Agron est mort durant la campagne menée avec Crixus
 
La pluie de Jules César
 
Nasir était assis au bord de la falaise, les jambes pendant dans le vide, ne regardant rien, ou plutôt, regardant à l’intérieur de lui-même, comme pour y trouver des réponses qu’il n’aurait jamais.

La pluie tombait et il fixait les gouttes qui glissaient sur le sol boueux, se transformaient en petits ruisseaux qui allaient rejoindre, quelque part, l’immensité de l’océan. C’était Agron qui lui avait raconté cela : les ruisseaux deviennent des rivières, les rivières rejoignent les fleuves et les fleuves un jour se jettent dans la mer.

Lui ne se souvenait pas de l’océan. Il était bien trop jeune lorsqu’on l’avait amené de Syrie avec son frère, disparu depuis dans les limbes du temps. Mais Agron lui avait décrit l’immensité mouvante, les vagues qui venaient et s’en allaient, le goût du sel sur la peau…

Le goût du sel sur la peau… ce goût qu’il retrouvait aujourd’hui et qui était celui de ses larmes.
 
Il est mort aujourd'hui, y'a pas de quoi s'en faire.
Il est comme la pluie, il retourne à la terre.
Il va nourrir le blé dont tu feras le pain.
Il n'y a pas, il n'y a pas de fin.

Les larmes sur ses joues…

Depuis qu’il avait croisé le regard anéanti de Naevia, senti sur lui ceux compatissants de Spartacus et de Gannicus, il savait que les larmes viendraient et elles étaient là maintenant, se mêlant aux gouttes de cette pluie qui ruisselait sur lui, comme si le ciel pleurait avec lui son amour.

Agron ne reviendrait pas. Agron était tombé là-bas, quelque part sur les plaines romaines, emporté par sa fougue, égaré par sa passion pour le combat. Crixus avait payé le prix de sa témérité et sa tête, rapportée par Naevia avait signé sa défaite. D’Agron il ne lui restait rien…

Rien qu’un souvenir qui se diluerait dans la boue, comme se diluait son âme désormais solitaire.

La pluie de Jules César est la même que celle
Qui m'a mouillé, ce soir, cette pluie éternelle*.
C'est un aller-retour, un instant d'infini.
Rien n'est jamais, rien n'est jamais fini.
 
Seul sur cette falaise, Nasir se repassait leur histoire en boucle, de ce premier regard à ce dernier instant. Lorsque ses yeux furieux s’étaient posés sur le combattant blond, il n’aurait pas pensé qu’un jour il l’aimerait comme il n’avait jamais aimé personne avant lui.

Qu’est-ce qui les avait rapprochés ? Leurs frères morts ? Leur statut d’esclaves ? Ou bien juste cette mystérieuse alchimie qui fait que l’amour naît et croît entre deux êtres qu’à l’origine tout oppose. Qu’y avait-il de commun entre lui, l’esclave particulier, heureux de son sort et le gladiateur germain, empli de colère et de tristesse, pleurant un frère tombé pour que lui vive ?

Leurs chemins s’étaient croisés, rapprochés pour finalement ne plus faire qu’un. Nasir avait repris son nom et sa liberté, il avait appris à se battre et il était prêt à mourir aux côtés de celui qui l’avait éveillé à la vie et révélé au véritable amour et au plaisir qui n’avait rien à voir avec ce que lui offrait son maître et qu’il avait, un temps, confondu avec ce sentiment merveilleux qui l’habitait tout entier et l’avait enfin dressé sur ses jambes en homme et plus en animal de compagnie.

Il aurait dû rester à ses côtés, parce que c’était là qu’était sa place.

On meurt toujours pour quelque chose, pour un amour, pour une rose
Mais mourir pour mourir, c'est pas mal de se dire
Qu'on a quand même un avenir.
 
Ils avaient décidé de suivre le faiseur de pluie et d’épouser son combat, quelle que soit son issue. L’un comme l’autre savaient que vraisemblablement la mort les attendait au bout de leur voyage, mais ils n’en avaient que faire. Tant qu’ils étaient ensemble, tant que la nuit leur permettait de panser leurs blessures et de s’aimer, les jours, qu’ils soient violents ou paisibles, ne leur faisaient pas peur.

Mais Agron l’avait laissé derrière lui, il était parti seul, prétextant qu’il ne voulait pas qu’il meure. Il avait accepté ce choix et aujourd’hui il s’en voulait. Agron était tombé loin de lui. Plus jamais il ne verrait les prunelles bleues étinceler en se posant sur lui, plus jamais il n’entendrait le rire tonitruant et tant communicatif de celui qu’il aimait, plus jamais il ne sentirait ses larges mains sur son corps frêle, plus jamais il ne gémirait sous sa possession.

Nasir referma ses bras autour de lui, essayant de se procurer un peu de chaleur. Mais quand bien même le soleil aurait brillé au-dessus de sa tête, il savait qu’il n’aurait plus jamais chaud. Le froid avait définitivement envahi son cœur et son âme au moment même où il avait compris que son compagnon ne reviendrait jamais.

Il est mort aujourd'hui, y'a pas de quoi s'en faire.
Il est comme la pluie, il retourne à la terre.
Il remonte à l'envers l'infinité du temps.
On se reverra, on se reverra mais quand?

Il y avait eu la main de Castus sur son épaule, pour attirer son attention, la focaliser sur ce point parmi la foule des prisonniers qui revenaient vers eux.

Il y avait eu cet instant de confusion, ce moment de grâce, ce cadeau du ciel. Parmi les éclopés, Agron marchait, soutenu par Spartacus.

Alors plus rien n’exista aux yeux de Nasir. Il marcha vers son amour, traversant la foule qui s’ouvrait devant lui, sans même qu’il s’en rende compte. Et puis il fut là, près de lui, contre lui, dans ses bras. Il y eut quelques mots échangés… si peu…


Les mots n’avaient pas de sens. Agron était vivant. La vie pouvait reprendre son cours.
 
FIN
 
Chanson de Michel Sardou
 
*Paroles originales : dans la rue de Courcelles


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Vytani
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Tigre
Messages : 79
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 19
Localisation : Narnia
Mon pairing du moment: : Tony/Ziva
Mon Fandom du moment: : Hobbit

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Jeu 7 Jan 2016 - 23:18

......Que dire, trop d'émotion ! au fil du texte, on sombre dans le désespoir de Nasir pour finalement, renaître avec cette magnifique chute ! J'ai particulièrement adorée, très beau travail Cissy  :j:aime: :j:aime:


"L'art est explosion dans son éphémère, mais l'art est éternel dans l'héritage qu'il donne en marquant durablement les mémoires..."
Deidara and Sasori 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6799-vytani
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9898
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir    Ven 8 Jan 2016 - 9:41

:j:aime: :j:aime: :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 4680
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Ven 8 Jan 2016 - 18:53

Une magnifique songfic :j:aime: :j:aime: :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Ven 8 Jan 2016 - 21:24

Un grand merci à vous trois!  arigatou Je vois que tu as trouvé le tube de cirage Vytani! rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Sissi1789
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cochon
Messages : 74
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 22
Localisation : Entre plusieurs époque
Mon pairing du moment: : Alexandre/Hépha
Mon Fandom du moment: : Akexandre

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Sam 9 Jan 2016 - 3:24

svp svp
Revenir en haut Aller en bas
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9873
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Sam 9 Jan 2016 - 12:02

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Sam 9 Jan 2016 - 21:07

Merci Sissi et Homer! arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Dim 17 Jan 2016 - 10:46

:j:aime: :j:aime: :j:aime:


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir   Dim 17 Jan 2016 - 19:19

Merci! bravo


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Spartacus - La pluie de Jules César - G - Agron/Nasir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: