French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G   Dim 31 Juil 2016 - 20:09

Reclassement du texte pour Aynath

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Léonard Freeman, Alex Kurtzman, Roberto Orci, Peter M. Lenkov. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
 
A pas feutrés
 
Steve entra doucement dans la maison. Il respira profondément l’odeur familière, heureux d’être enfin là, d’être enfin revenu chez lui…

Chez eux…

Il posa doucement son havresac, ôta sa veste de treillis et entreprit de gravir doucement l’escalier qui menait à la chambre obscure.
 
A pas feutrés, lorsque je rentre
La nuit tombée, dans notre chambre
Tu dors à poings fermés
 
Il s’arrêta sur le seuil, humant la fragrance de l’eau de toilette de Danny, percevant le souffle de celui-ci  endormi dans la pénombre. Un doux sourire vint se dessiner sur les lèvres du SEAL.

Personne n’aurait pu penser voir autant de douceur sur le visage du marine. On le percevait comme un guerrier incapable de romantisme et pourtant…

Pourtant… Auprès de cet homme, il avait découvert une facette de lui qu’il ignorait totalement. Lui, le fougueux, le sanguin, il était capable de se montrer tendre et attentionné, juste pour que son petit blond soit heureux.
Comme à cet instant où il s’approchait sans bruit, souriant de la surprise qu’allait avoir son compagnon en constatant qu’il était rentré.

A pas feutrés, dans la pénombre
J´évite au mieux ce qui encombre
Le chemin qui mène jusqu´à toi
Je jure, je jure, qu´à ce moment
Je ne pense pas, dans mes bras
Te garder ce qu´il faut de temps
Pour te prouver que je suis là
 
Danny… Il n’aurait jamais pensé s’éprendre d’un homme, encore moins de cet homme-là.

Mais le destin a ses raisons et lorsqu’il avait posé les armes, vaincu par le sourire d’un lieutenant de police irascible, au corps brûlant comme la braise, il avait découvert un bonheur insoupçonné.

Leur histoire était émaillée de coups de gueule et de bouderies mais aussi et surtout de moments magiques qui avaient fait de lui un autre homme, un homme capable d’aimer comme jamais il ne se serait cru capable de le faire.

Et à cet instant précis, tandis qu’il avançait vers son amour, il sentait son cœur se gonfler d’une émotion qui lui mettait presque les larmes aux yeux.


Je jure, je jure, qu´à ce moment
Le sommeil est si fort en moi
Que je devrais bien sagement
M´endormir à côté de toi

Six semaines… Six interminables semaines qu’il avait été envoyé en mission pour l’armée. Six semaines sans voir son homme, sans pouvoir se blottir dans ses bras, sans avoir l’occasion de toucher sa peau, de goûter ses lèvres. Six semaines de disette et de nostalgie, même s’il n’avait pas vraiment eu de temps pour penser.

Mais Danny était si imprégné en lui qu’il l’accompagnait partout sans qu’il en soit conscient. C’était lui qui avait guidé ses pas et animé ses gestes, lui qui l’avait protégé contre leurs ennemis, lui qui lui avait permis de remporter la victoire qui le ramenait maintenant dans son foyer.

Il n’avait pas annoncé son retour, voulant juste faire une surprise à son homme. Imaginer son sourire incrédule, ses yeux qui se mettaient à briller, ses mains qui se posaient sur lui… C’était sa récompense, son repose du guerrier.
 
Mais tant je t´aime
A doigts feutrés, au bord du rêve
J´effleure ta peau, j´effleure tes lèvres
Je sens que je penche vers toi
Vers toi qui dors mais qui devines
Que je suis là, qui te dessine
Le chemin qui mène jusqu´à moi

Il restait là, debout au pied du lit, à contempler l’homme qui sommeillait. Danny avait investi son côté du lit, tenant son oreiller serré étroitement contre lui, comme s’il cherchait sa présence même au plus profond du sommeil.

Steve savait que son amour avait sans doute eu du mal à s’endormir durant son absence, trop inquiet de ce qui pourrait lui arriver. Depuis six semaines, ils n’avaient pu se parler que deux fois, quelques trop courtes minutes à chaque fois, incapables de se dire les mots qui comptaient vraiment, mais sachant que chacun les pensait, habitués qu’ils étaient désormais à lire entre les lignes, à écouter entre les silences.

Désormais il était là… Là où il se sentait vivant… Là où était sa place.
 
Je jure, je jure, qu´à ce moment
Je suis un corps à quatre bras
Qui ferme les yeux en veillant
A ce que le tien n´ait pas froid

Danny sentit un mouvement sur le matelas et son cœur s’emballa. Et puis soudain il s’apaisa. Il aurait reconnu ce souffle entre mille. Tout son corps se tendit d’impatience dans l’attente de se retrouver contre la peau qui lui avait tant manqué.

Il n’ouvrit pas les yeux, ne parla pas… Simplement, il goûta la saveur des lèvres qui se posaient sur les siennes, cette saveur mille fois éprouvée et pourtant mille fois renouvelée.

Son homme était de retour ! Finies les nuits interminables à se tourner et se retourner à se demander où il était, ce qu’il faisait, s’il allait bien… Ces nuits où, immanquablement, il roulait sur l’autre côté du lit, attrapait l’oreiller de son homme pour en humer l’odeur, cette odeur qui, au fur et à mesure que le temps passait, se dissolvait dans la sienne.

Et il avait peur… Peur de ne jamais la retrouver… Peur que, lorsqu’il en aurait perdu le souvenir, son homme se soit dissout dans l’éternité et qu’il ne le retrouve jamais.

Mais désormais la peur était derrière lui…
 
Mais tant je t´aime
Que le jour voit nous endormir
A pas feutrés, à corps feutrés
 
Ils s’étaient aimés sans un mot parce qu’ils n’avaient pas besoin de paroles. Leurs corps, leurs peaux, leurs bouches, leurs mains… tout en eux parlait, tout racontait leur amour, leur bonheur de se retrouver, leur besoin de s’aimer, le manque qui les avait taraudés durant ces quarante-deux interminables jours.

Maintenant ils dormaient. Ils dormaient enchevêtrés, leurs sens rassasiés, leurs corps apaisés, leurs besoins assouvis.

A leur réveil ils parleraient… A leur réveil il serait temps de se redire les mots qu’on a tant besoin d’entendre lorsqu’on aime.


Unis dans le sommeil, ils étaient l’image de l’amour.
 
FIN
 
Chanson de Georges Chelon


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9873
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G   Lun 1 Aoû 2016 - 11:25

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G   Lun 1 Aoû 2016 - 19:39

Merci beaucoup! ben voyons


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9898
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Sujet: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G    Mar 2 Aoû 2016 - 11:58

Un magnifique texte cissy empreint d'amour et de tendresse :j:aime: :j:aime: :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G   Mar 2 Aoû 2016 - 20:05

Merci Mumu! arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
steveforever
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Rat
Messages : 54
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 45
Localisation : Castelnau-Rivière-Basse
Mon pairing du moment: : McDanno
Mon Fandom du moment: : Hawaii 5.0

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G    Jeu 9 Mar 2017 - 13:30

Magnifique tout simplement
Il n'y a pas de mots pour décrire tout cela
J'aime beaucoup
sucette au caramel
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G   Jeu 9 Mar 2017 - 21:44

Merci de ton gentil commentaire! ben voyons


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Hawaii 5-0 - A pas feutrés - Steve/Danny - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: