French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G   Mer 25 Jan 2017 - 18:54

Reclassement du cadeau de Natasia pour ses euh.... 72 ans? interogation voler

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de:  Steven S. DeKnight Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.

 
Mourir pour toi
 
Il reposait entre les bras à la fois forts et réconfortants de son amant et il se sentait bien, juste bien, bien comme jamais il n’avait pensé pouvoir se sentir un jour.

Malgré les incertitudes de leur vie future, à cet instant précis il se sentait en sécurité, comme si rien ne pouvait l’atteindre, comme si les dieux ne pouvaient plus inverser la destinée, comme si quoi que lui réserve la vie, il avait atteint son port d’attache.

A cet instant précis, il savait qu’il aurait pu mourir pour cet homme là.
 
Aïe! mourir pour toi
A l'instant où ta main me frôle
Laisser ma vie sur ton épaule
Bercé par le son de ta voix
 
Etait-il fou d’y croire ? Etait-il insensé, lui qui avait déjà tant souffert, d’oser s’attacher encore, une fois de plus, une fois de trop peut-être ? Il avait un à un perdu tous ceux qu’il avait aimés : ses parents, ses amis, et son petit frère, Duro… celui dont le nom même enfonçait mille pointes acérées dans son cœur.

Alors aimer ce « petit homme », n’était-ce pas de la folie ? Mais si cela était, alors il se sentait prêt à l’assumer. Si quelqu’un venait tenter de lui arracher son amour, il se battrait jusqu’à en perdre la vie.

Aïe! mourir d'amour
T'offrir ma dernière seconde
Et sans regret quitter le monde
En emportant mon plus beau jour

Etaient-ils fous d’aimer au cœur de la tempête ? Etaient-ils insouciants au point de croire qu’une vie pouvait s’offrir à eux dans cette bataille quotidienne qu’était devenue leur existence depuis qu’ils avaient suivi les pas du Faiseur de Pluie ?

Ils voulaient y croire… tous les deux… Ils voulaient penser que le bonheur était possible, sans chaînes, sans combats, sans devoir accepter qu’un homme vous impose des étreintes dont vous ne vouliez pas.

Ils s’étaient trouvés quand ni l’un ni l’autre ne croyait plus en rien. Ils s’étaient trouvés et désormais leur plus grande peur c’était de se perdre un jour.

Pour garder notre bonheur
Comme il est là
Ne pas connaître la douleur
Par toi
Et la terrible certitude
De la solitude
 
Agron regardait Nasir. Il soulignait de sa main, la courbe de la hanche brune, il relevait de ses doigts une longue mèche, il venait lécher la lèvre rougie par ses baisers et il se sentait le cœur empli d’une douceur inaccoutumée en même temps que d’une vigueur insoupçonnée.

S’il devait quitter la vie, là, à cet instant, alors qu’il s’unissait à celui qu’il aimait, il n’aurait aucun regret en atteignant l’autre rive.

Aïe! mourir pour toi
Prendre le meilleur de nous-mêmes
Dans le souffle de ton je t'aime
Et m'endormir avec mes joies
 
Quel chemin parcouru depuis ce premier regard, depuis ce premier soir où le Syrien avait été « libéré » de chaînes qu’il avait oublié porter. Quel chemin parcouru depuis cette première leçon, depuis ces premiers mots, depuis ce jour où Nasir avait repris son nom de naissance, oubliant celui donné par son maître.

Quel chemin parcouru entre les bras de son compagnon, ce fier général de Spartacus, cet homme qui avait daigné le remarquer et le faire sien parmi tous les autres.

Quel bonheur et quelle déchirure de ne savoir si le lendemain ils verraient le soleil se lever d’un même regard, si le soir ils se coucheraient sur le même lit, si la nuit suivante leur accorderait encore le droit de s’aimer.

Parle-moi
Console-moi
J'ai peur du jour qui va naître
Il sera le dernier peut-être
Que notre bonheur va connaître
 
Dans leur vie d’errance, d’aventures et de combats ils devaient se défier de tous et de tout. Les dieux étaient parfois cléments et à d’autres moments ils s’acharnaient sur les frêles humains, comme si de les détruire était un simple amusement pour eux.

Parfois Nasir se réveillait en hurlant, en voyant la tête de son amant rouler dans la poussière, en voyant son corps crucifié, en l’entendant exhaler son dernier soupir. Parfois c’était Agron qui serrait son amour contre lui, avec une violence révélant la terreur de le perdre lui aussi.

Pourtant, lorsqu’ils étaient ainsi, l’un contre l’autre, ils parvenaient à se rassurer, à s’inventer un lendemain, dans ce monde ou dans un autre.

Serre-moi
Apaise-moi
Quand j'ai l'angoisse du pire
Ne dis rien quand tu m'entends dire
Qu'au fond mourir pour mourir

Jamais personne ne lui prendrait cet homme : il faudrait d’abord lui passer sur le corps, lui ouvrir la poitrine et lui arracher le cœur encore palpitant pour qu’il laisse quiconque porter la main sur lui.

Il le défendrait jusqu’à la fin de ses jours, parce que sa vie dépendait de la sienne, parce que sans lui il ne serait plus rien qu’une poussière vide de sens, un vaisseau sans but, une âme sans attache.

Aïe! mourir pour toi
A l'instant où ta main me frôle
Laisser ma vie sur ton épaule
Bercé par le son de ta voix

Il serait capable de donner sa vie sans hésiter pour que vive son amour. Il ne laisserait jamais personne lui faire le moindre mal et tenter de l’enlever à lui. Bien sûr il n’était pas moitié aussi fort que lui ou que la plupart des gladiateurs, bien sûr, à l’origine, il ne connaissait rien des bases du combat, mais maintenant il savait qu’aucune légion au monde ne viendrait jamais s’interposer entre lui et son amant.

S’il devait tomber en le défendant, alors il tomberait, sans regret, avec un sourire aux lèvres.

Aïe! mourir d'amour
T'offrir ma dernière seconde
Et sans regret quitter le monde
En emportant mon plus beau jour

Ils étaient l’un contre l’autre, au chaud dans cette nuit froide et ils se racontaient des lendemains où ils ne seraient plus en danger, où ils seraient libres, où ils auraient le droit de vivre comme ils l’entendaient, sans qu’on leur dicte le moindre de leur acte, sans l’ombre de Rome au-dessus de leur tête.

A deux, tout leur semblait possible, même au cœur du plus noir des combats, ils pouvaient voir une lueur d’espoir, cette lueur qui leur disait que pour eux il existait un avenir.

Plutôt mourir que d’être séparés.

Pour garder notre bonheur
Comme il est là
Ne pas connaître la douleur
Par toi
Et la terrible certitude
De la solitude

Leurs corps s’unissaient et se désunissaient, leurs souffles s’épousaient tandis que leurs cœurs battaient à l’unisson. Leurs lèvres laissaient échapper les mêmes sons rauques, les mêmes souffles d’un plaisir jamais assouvi, jamais égalé.

Ils étaient un seul être, un seul corps, un seul cœur, une seule âme. Ils étaient un à jamais, chacun prêt à se sacrifier pour que l’autre vive, chacun prêt à partir pour le pays des ombres pour laisser son amour dans la lumière.

Aïe! mourir pour toi
Prendre le meilleur de nous-mêmes
Dans le souffle de ton je t'aime
Et m'endormir avec mes joies
Mourir pour toi...
 
Ils dormaient, enlacés, leurs corps toujours unis, même dans le sommeil, comme s’ils redoutaient tellement de se retrouver l’un sans l’autre que même au pays des rêves ils éprouvaient le besoin de sentir la présence de l’autre.

Ils dormaient, reprenant des forces en vue du combat qui s’annonçait le lendemain : un combat où ils seraient côte à côte, se protégeant mutuellement, chacun sachant que si l’un tombait, alors l’autre tomberait à son tour pour que même la mort ne puisse jamais les séparer.
 
FIN
 
Chanson de Charles Aznavour


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9870
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G   Mer 25 Jan 2017 - 22:44

:j:aime: :j:aime: :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9864
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G   Jeu 26 Jan 2017 - 11:47

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G   Jeu 26 Jan 2017 - 21:06

Merci Homer et Mumu! arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 9548
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G   Sam 28 Jan 2017 - 10:35

Que dire ... Si j'ai eu 72 ans, tu as bien dans les 99 ans, n'est-ce pas ? sadique 

Sinon, bah encore :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime:  pour ce joli cadeau clin d\'oeil



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35097
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G   Sam 28 Jan 2017 - 20:09

rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque Telle est prise qui croyait prendre on dirait!!!! Mais bon... je suis bien conservée pour 99 ans non? clin d\'oeil
Merci de ton commentaire. ben voyons


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Spartacus - Mourir pour toi - Agron/Nasir - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: