French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Dim 12 Fév 2017 - 18:50

Reclassement de la fiction offerte à Jo l'an passé.

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Stéphane Giusti, Alain Robillard & Alain Tasma. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
 
Ce soir mon amour
 
Kevin entra dans la chambre et se laissa tomber sur le lit. Il regarda autour de lui, retrouvant les objets familiers sans en recevoir le réconfort habituel. Il était là, dans sa chambre d’adolescent et il revoyait une autre chambre, un autre lit, des draps froissés, des vêtements jetés ça et là…

Il entendait deux souffles qui s’unissaient : le sien et celui de Yann.

Pourquoi fallait-il que lui reviennent ces images soir après soir ? Il avait fait son choix. Il avait décidé que cet amour-là n’était pas le bon. Pourquoi son cœur et son corps n’étaient-ils pas à l’unisson de sa tête ?

Il ne reviendrait pas en arrière. Jamais.

Ce soir mon amour je ne t'aime plus
Tu es plus loin que la distance qui nous sépare
Et d'autant plus absent* que tu n'es nulle part
Plus étranger que le premier venu*

Yann tournait et retournait dans ses mains son verre d’alcool. Il ne savait pas combien il en avait déjà bu, il avait arrêté de compter au troisième. Lorsque le barman avait refusé de lui servir le quatrième, il l’avait foudroyé du regard, ce regard que les suspects qu’il interrogeait connaissaient bien et qui voulait dire : « Ce n’est pas le moment de te mettre en travers de ma route ! »

Alors le barman lui avait confisqué ses clés et avait continué de le servir. De toute façon à quoi lui auraient servi ces fichues clés ? A rentrer dans un appartement désespérément désert où il ne faisait qu’attendre.

Attendre quelqu’un qui ne viendrait plus.

Ce soir mon amour je ne te cherche plus
Parmi mes souvenirs au fond de ma mémoire
Je ne t'attends plus sur le quai d'aucune gare
Je me souviens à peine t'y avoir attendue.
 
Ces images en foule... Ces images qui parlaient d’un avant qui n’était plus, d’un après qui ne serait jamais.

Il aurait juste voulu débrancher sa boîte à souvenirs, oublier les moments doux, les moments intenses, les moments où ils avaient fusionné corps et âmes, où il avait pensé que Yann était celui qu’il avait toujours attendu.

Des petits riens lui revenaient : un geste tendre, un mot doux, un sourire… ce sourire mi-narquois mi-tendre qu’avait toujours son Yann lorsqu’ils n’étaient rien que tous les deux et qu’il le regardait. SON Yann ? Il fallait qu’il arrête de penser à lui ainsi.

Mais ces souvenirs… tous ces souvenirs… Comment en arrêter le flot ?

Je sais que nous buvions du vin après l'amour
Que nos nuits commençaient quand se levait le jour
Comme un torrent d'ébène tes cheveux sur ton cou
Et ton regard meurtri quand tu fais les yeux doux
 
Yann se leva précautionneusement pour ne pas réveiller la femme qui reposait du côté droit du lit : son côté à lui. Personne jamais ne dormirait à la place de Kevin, personne sauf lui.

Il se passa une main lasse sur le visage et regarda l’inconnue avec laquelle il avait dû faire l’amour une bonne partie de la nuit s’il en jugeait par l’état du lit. Qui était-elle ? D’où venait-elle ? Une professionnelle ? Une âme esseulée qui, comme lui, avait juste cherché à s’étourdir pour quelques heures, à se réchauffer à une autre solitude ?

Ce n’était pas la première fois, ce ne serait pas la dernière… Ces filles se succédaient dans son lit sans jamais lui permettre d’oublier l’absent. Et jamais il ne ramenait d’homme, jamais il ne laissait un autre homme le toucher. Le seul qui avait ce droit c’était Kevin.

Et Kevin n’était plus là.

Ce soir mon amour je ne te trompe plus
Avec cette fille qui dort à mes côtés
J'étais seul je lui ai demandé de rester
Je suis seul très souvent et je m'y habitue.
 
Il irait de l’avant, il réussirait à revivre loin de Yann ! Son métier ne lui manquait pas : la violence, l’injustice, les morts, les vies brisées avant même que d’avoir vraiment commencé, il ne les regrettait pas. Par contre, la camaraderie, l’entraide avec ses équipiers, il en avait souvent la nostalgie.

Mais donner signe de vie à Alex, à Laura ou aux autres, c’était risquer de permettre à Yann de le retrouver.
Mais celui-ci le voulait-il vraiment ? Depuis six mois qu’il était parti, et avec les moyens dont il disposait, le capitaine Berthier aurait facilement pu le retrouver s’il l’avait voulu ! Non… Son silence ne voulait dire qu’une chose : lui aussi avait tiré un trait sur leur histoire. Lui aussi s’était aperçu qu’elle ne conduisait nulle part et il était passé à autre chose : un autre homme peut-être ou une autre femme qui lui donnerait des enfants, rendrait à sa vie cette normalité à laquelle il aspirait.

Yann était son passé désormais. Il sourit à l’homme qui dansait avec lui dans les lumières tamisées de la boîte gay où il était venu s’étourdir. Ce n’était peut-être pas lui son avenir, mais en tout cas il était son présent et pour le moment c’était tout ce dont il avait besoin.

Ce soir mon amour tu ne me manques plus
Tu ne me manques pas il me manque d'aimer
De ne plus être inutile inanimé
De n'avoir rien à perdre et d'avoir tout perdu.
 
Un simple objet et le voilà qui chialait comme un môme ! Un simple ustensile de cuisine que « sa petite fée du logis » utilisait alors qu’il se foutait de lui en lui disant que c’était un truc de gonzesse. Pourquoi l’avait-il retrouvé au fond de ce tiroir, échoué comme une carcasse sur un récif ?

Les souvenirs en foule qui revenaient jouer dans sa tête allaient le rendre dingue ! Il lui avait fallu tant de temps pour se découvrir, tant de temps pour assumer sa différence dans un monde où l’homosexualité n’était pas la meilleure venue ! Mais Kevin lui avait donné la force de se redresser et de s’affirmer.

Kevin… Sa douceur presque féminine parfois qui dissimulait cette violence intérieure… Cette droiture qui l’avait amené à s’attaquer à Recht… Non ! Il ne voulait pas penser à l’enfoiré qui l’avait séparé de son amour.
Mais l’enfoiré, c’était lui ! Il aurait suffi qu’il écoute Kevin lorsqu’il l’avait retrouvé meurtri dans leur appartement. Il aurait suffi qu’il soit capable d’entendre son amour plutôt que son amitié.

Kevin était parti et il comprenait pourquoi.

Je connais ta folie je connais ta pudeur
Je sais qu'on se ressemble comme frère et soeur
Je connais ton odeur je connais ton parfum
Je te connais par coeur et je ne sais plus rien

Quelques affaires dans un sac, jetées à la hâte : à croire qu’il se jouait un mauvais remake comme en était friands les ricains. Mais après cette nuit, il avait besoin de savoir. Il avait besoin d’être sûr. Il avait un besoin vital de se confronter enfin à sa réalité.

Il retournait chez lui… chez eux… Ou peut-être chez Yann… Ou chez un inconnu si Yann avait déserté l’appartement… Ou pire… chez Yann et sa compagne ou son compagnon. Il ne savait pas ce qui serait le plus douloureux : avoir été remplacé par un homme ou une femme.

Mais après tout… C’était lui qui était parti. C’était lui qui avait décidé d’enfouir son amour, de l’enterrer au plus profond de son être pour qu’il s’y étouffe.

C’était lui qui avait décidé qu’on peut éteindre l’affection en appuyant sur un bouton, de la même manière qu’on éteint la lumière.

De toi mon amour que je n'aime plus
Sans arriver à me sentir enfin libre
Pareil à un danseur qui perdrait l'équilibre
Comme un prince en disgrâce comme un ange déchu
 
Juste un coup discret à la porte, comme un frôlement, comme un animal qui passerait furtivement…. Pourtant Yann réagit aussitôt sans vraiment savoir pourquoi.

Il s’élança vers l’entrée et ouvrit.

Ils étaient là, plantés de chaque côté du seuil, se repaissant de la vue de l’autre, notant les changements : Yann avait maigri, ses joues s’ornaient d’une barbe de trois jours et ses yeux rouges dénotaient l’abus d’alcool ou les larmes ; Kevin avait perdu cette étincelle presqu’enfantine dans le regard, ses cheveux étaient plus longs, son corps un peu moins charpenté.

Mais c’était bien Yann… C’était bien Kevin…

- Tu es seul ?

- Depuis six mois, oui…

Un jour, il faudrait parler des conquêtes qui étaient passées dans son lit, de son désespoir, de sa colère, de ses remords. Un jour il faudrait parler des heures vides, des soirées alcoolisées dans les boîtes de sa région, de sa tentative de l’extirper de sa tête et de son cœur.

Mais dans l’instant présent ce n’était pas de paroles dont ils avaient besoin l’un et l’autre. Juste un pas et ils étaient déjà l’un contre l’autre, se retrouvant de la bouche et des mains, se soudant comme si jamais rien n’avait pu ni ne pourrait les séparer.

Et le lit soudain fut de nouveau vivant… vivant de leur amour… vivant de leur espoir…

La route ne serait peut-être pas facile, mais en cet instant précis, à l’heure de ces retrouvailles au plus profond de leur être, ils ne doutaient plus de rien et surtout pas de leur amour.
 
FIN
 
Chanson de Serge Reggiani
 
*Paroles originales au masculin


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9873
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Lun 13 Fév 2017 - 11:26

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 9898
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Lun 13 Fév 2017 - 13:47

Joli texte !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Lun 13 Fév 2017 - 18:28

Merci à vous deux. sucette au caramel


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
jozéphine
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Rat
Messages : 1218
Date d'inscription : 20/09/2015
Age : 45
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Lun 13 Fév 2017 - 19:25

Très dure de se rendre compte que l'on s'est trompé ... faire le premier pas pour admettre que l'on s'est trompé .. "joli" moment de doute, de questionnement sur l'autre et  jolie fin. 

J'ai aimé cette série, ces deux personnes, la carrure fragile de Kevin et Yann  :j:aime: si mâle !!!!

Et j'ai jamais compris l'arrêt de cette série !!!

En tout cas  belle histoire, merci.




Tous les silences ne font pas le même bruit... 
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Mar 14 Fév 2017 - 20:00

Comme toi Jozéphine, je n'ai pas compris l'arrêt brutal de cette série si atypique (trop pour nos médias?) et surtout cette fin débile (je n'avais pas compris que c'était la fin de la série en fait... ça craint vraiment )

Merci pour ton commentaire. arigatou


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14141
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Mer 15 Fév 2017 - 13:23

:j:aime: :j:aime: belle histoire  dame Cissy bravo bravo  dommage que la série ait fini en eau de boudin  ça craint vraiment


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Mer 15 Fév 2017 - 19:54

Tout à fait d'accord! Et merci pour ton commentaire. clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
jozéphine
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Rat
Messages : 1218
Date d'inscription : 20/09/2015
Age : 45
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Jeu 16 Fév 2017 - 8:43

Juste Kevin s'était "tapé" le petit minet blond  ???  ... ( le frère du disparu ou du mort .. je ne sais plus)
J'ai toujours eu un doute  ou j'ai dû louper un épisode !!




Tous les silences ne font pas le même bruit... 
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35129
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G   Jeu 16 Fév 2017 - 19:58

euh.... Aucun souvenir. Je me souviens juste de Tiago. Pour le reste... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Les bleus - Ce soir mon amour - Yann/Kevin - G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: