French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Dim 19 Nov 2017 - 22:48

Bonsoir,

je partage avec vous, un fandom que j'ai écris. je suivais la série depuis le début et là grande déception la saison 4 sera la dernière. Le dernier épisode me laisse sur ma faim. Du coup, je me suis mise à écrire une petite suite qui se divise en plusieurs chapitres. J'espère que vous apprécierez. Bonne lecture.




Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Gabe Sachs & Jeff Judah. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.

ATTENTION SPOILERS SAISON 4






CHAPITRE 1
Ce qu’il redoutait le plus était arrivé. Cette phrase ne cessait de revenir à son esprit : « Capitaine Lincoln, votre mari est blessé. Il faudrait que vous veniez le plus rapidement possible ». L’officier qui l’avait eu au téléphone, ne lui en avait pas dit plus, préférant lui parler en personne. Saleté d’armée et ses secrets. C’est donc dans l’urgence qu’il s’était organisé tant professionnellement que personnellement. Finalement, avoir sa belle mère à domicile avait parfois du bon. Ne connaissant rien des circonstances de l’accident et de l’état de Drew, ils avaient décidé d’un commun accord avec Lily de ne rien dire à Brianna. Officiellement, Rick était parti remplacer un collègue à la dernière minute pour dispenser une formation.
Cela faisait déjà 5 mois que Drew était parti pour devenir Ranger et depuis, ils n’avaient eu que de brèves conversations au téléphone ou par mail. Rick essayait de se souvenir de la dernière fois où Drew avait pu les appeler, cherchant dans leur conversation des éléments de réponse. Certes, il l’avait senti très fatigué mais cela ne l’avait pas inquiété plus que ça. La fatigue faisait partie du package de la formation. Les instructeurs poussaient les stagiaires dans leurs derniers retranchements. Les organismes étaient poussés à l’extrême par notamment le manque de sommeil. Lui-même avait vécu cela pendant sa formation. Il avait vu nombre de ses camarades se blesser. Mais là, il avait le sentiment que c’était différent. Un nœud à l’estomac s’était formé depuis cet appel et c’est avec une grande angoisse qu’il parcourait les derniers kilomètres le séparant de Drew. Le fait que personne ne voulait lui parler ne le rassurait pas.
Ce ne fut que deux heures plus tard, qu’il pu se garer sur le parking de l’hôpital militaire où avait été transféré Drew. Il se présenta à l’accueil et là le parcours du combattant commença. Personne ne semblait savoir quelque chose et sa patience fut mise à rude épreuve. Ce ne fut qu’au bout d’un très long moment qu’un médecin vint lui parler.
« bonjour, je suis le docteur Smith, c’est moi qui est pris en charge votre mari »
« comment va t’il, personne ne semble décider à me dire quoique ce soit »
« votre mari s’est fracturé la clavicule »
« tout ce mystère pour une fracture ? »
« non, pas vraiment..il y’a autre chose »
« c’est à dire »
« votre mari souffre également d’une insuffisance respiratoire sévère »
« attendez là, je ne parle pas le médecin moi, ça veut dire quoi ? »
« votre mari aurait attrapé un rhume et une grippe qui auraient dégénérés en pneumonie. Ses analyses sanguines ont mis en évidence non seulement des carences importantes mais également un cocktail de médicament énergisant et d’autres produits qu’il a dû se procurer pour se soigner seul »
« attendez là, je ne comprends pas, vous êtes en train de me dire que mon mari était malade et que personne n’a rien fait ? »
« c’est plus compliqué que ça je pense »
« que voulez-vous dire ? »
« écoutez, je vais être franc avec vous et ce que je vais vous dire maintenant, je l’ai obtenu de manière officieuse. Votre mari est arrivé aux urgences dans un état très préoccupant. Un état qui ne se justifie pas seulement par une simple chute. J’ai donc essayé de me renseigner sur ce qui avait pu lui arriver et il semblerait d’après mes informations que votre mari est servi en quelque sorte de souffre douleur à deux instructeurs. Il l’aurait pris en grippe dès le départ. Visiblement son statut d’officier confirmé et son âge ont joué contre lui. Il était le plus âgé de sa promotion. »
« whao, whao....vous êtes en train de me dire que mon mari depuis 5 mois a servi de défouloir pour instructeur en mal de reconnaissance ? »
« je pense que ça va au delà de son âge et de son grade »
« j’ai peur de ne pas bien comprendre »
« un des deux instructeurs en question aurait trouvé dans les affaires du capitaine Alister, une photo de votre famille »
« oui, c’est celle que notre fille a encadré et offerte avant son départ... »
« à partir de cette photo, il en a déduit que le capitaine était homosexuel. A partir de ce moment, il aurait, avec un autre instructeur, multiplié les brimades et les humiliations »
« ce sont des accusations assez graves...vous en êtes sûre ? et pourquoi me dire tout ça ? »
« j’ai eu des consignes à votre égard, je devais vous en dire le moins possible. Mais vu l'état de votre mari, je ne peux me résoudre à me taire. Ils essayent volontairement de taire quelque chose. J'ai également eu le droit à la visite d'un instructeur qui m'a fait passer un message clair. J’aime l’armée et ce genre de comportement entache sa réputation. Pousser des stagiaires pour voir jusqu'où ils peuvent aller ok c'est le lot d'un ranger mais ce qu'à subit votre mari va au delà de ça. Vous devez être reçu par le commandant de la base et je pense qu’en haut lieu il ne doive pas tout savoir ou ne veule pas savoir. Ils vont certainement classer ça comme un banal accident, un mauvais concours de circonstances. Mais ce n’est pas la première fois depuis deux ans que nous recevons aux urgences des stagiaires dans un sale état. Votre mari est le pire cas que j'ai vu. Je crois sincèrement qu'il y'a eu mauvais traitement, et surtout absence de soins. Il est médecin et je pense qu'il a essayé de se soigner seul. Je pense également que pour tenir, il s'est fait des petits cocktails médicamenteux. Les produits que nous avons détecté dans son organisme le prouvent. »
Rick blanchissait au fur et à mesure de la conversation. Il n'arrivait pas en croire ses oreilles. Il était au proie d'un mélange de sentiments, la colère, l'inquiétude, la révolte...tout se mélangeait et tournoyait autour de lui. Pourquoi ça arrivait à Drew...il ne méritait pas un tel traitement. C'était une personne avec un cœur gros comme ça. C'était une bonne personne qui n'hésitait pas à donner de sa personne pour aider. Il était d'ailleurs devenu médecin pour ça, aider. Il avait soigner sur le champ de bataille des soldats, il avait sauvé des vie, alors pourquoi la vie lui crachait au visage au moment où il pouvait réaliser son rêve. Parce qu'il est différent, parce qu'il aime un homme....la vie parfois n'a pas de sens...Rick, même s'il avait peur de la réponse, finit par poser une question qui le taraudait,
« et comment s’est-il fracturé la clavicule ? »
« d’après les ambulanciers, il serait tombé du pont de singe après avoir fait un malaise. Vu son état de faiblesse, qui ne date pas d’hier, je suis déjà très surpris qu’il est tenu aussi longtemps. Il manque énormément de sommeil et n’a pas dû faire un vrai repas depuis un certain temps. Sa tension est vraiment basse et ses analyses de sang sont catastrophiques »
« donc c'est réellement un accident »
« effectivement on peut le voir comme ça...mais pour moi, non ce n'est pas un accident. C'est la conséquence d'une multitude de faits. »
Rick était accablé par les propos du médecin. Comment des instructeurs peuvent ils se comporter de la sorte. La formation de ranger, aussi difficile soit elle, ne devrait pas engendrer des comportements déviants de la sorte, surtout venant d'officier. En étant un lui même, il n'a jamais traiter ses hommes de la sorte. Bien au contraire, pour les plus jeunes d'entre eux il était même un grand frère. Sur le champs de bataille, ils souffraient ensemble et risquaient leur vie ensemble quelque soit leur grade. Ils se serraient tous les coudes. Etre un ranger, c'est être capable de supporter physiquement la souffrance et de se dépasser mais c'est avant tout un état d'esprit, une philosophie, c'est une fierté. Et, ce que décrivait le médecin, ce n'était pas à l'image d'un ranger. Tout du moins celle qu'on lui avait inculquée lors de sa propre formation. Rick arrêta pour le moment de se triturer l'esprit, l'urgence était de voir son mari. Il en avait besoin, c'était comme une pulsion vitale. Il fallait qu'il voit Drew.
« et est-ce que je peux le voir ? »
« il est actuellement en soins intensifs, je vais vous accompagner et donner quelques instructions pour que vous puissiez le voir mais vous ne pourrez pas rester très longtemps tout du moins tant qu’il sera en soins intensifs »
« d’accord »
Rick avait l’impression d’être dans un cauchemar et qu’il allait se réveiller. Malheureusement, il prit vite conscience que ce n’était pas le cas. Il découvrit un Drew méconnaissable. Il avait les traits tirés, les joues creusées, visiblement il avait perdu beaucoup de poids. Tout son corps était crispé. Son visage exprimait tellement de souffrance. Ce qui lui fit le plus peur c’était sa pâleur extrême. Il n’avait jamais connu Drew si mal. Il l’avait déjà vu malade mais pas à ce point. Il semblait si fragile, si petit...ce n'était pas Drew. Il était tellement absorbé par son mari, qu’il entendit à peine ce que lui disait le médecin :
« nous avons dû l’intuber à son arrivé. Dès qu'il sera capable de respirer à nouveau seul, nous le placerons seulement sous oxygène. Ce qui sera beaucoup plus confortable. Nous lui avons administré des antibiotiques assez puissants pour enrayer la pneumonie. En parallèle, nous l’avons ré-hydrater et nous essayons de faire remonter sa glycémie qui était extrêmement basse. Nous lui donnons également des antidouleurs pour son épaule. Il ne faudra pas non plus vous étonner mais il est couvert d’ecchymose sur l’ensemble du corps. Et, il a une entaille sur le mollet gauche qui n'est pas très jolie. Nous lui avons également fait passer un scanner, car je craignais une commotion cérébrale. Visiblement lors de sa chute, sa tête aurait heurté violemment un poteau en bois. Mais, il n’a rien révélé. Il faudra tout de même attendre son réveil pour voir si ce choc n’a pas eu des conséquences au niveau neurologique. »
« quelles conséquences ? »
« notamment amnésie, maux de tête, perte de sensibilité, perte d’équilibre….mais avant d’en arriver là, attendons qu’il reprenne conscience. La priorité est de faire remonter sa tension, son taux de sucre et de soigner cette pneumonie qui a causé sa déficience respiratoire »
« vous pensez qu’il se réveillera bientôt ? »
« je ne peux pas vous le dire. La fièvre a déjà beaucoup baissé mais il faut encore attendre que les antibiotiques continuent de faire effet. Je reste cependant optimiste. Son taux d'oxygène s’est grandement amélioré depuis son arrivée et certains signes montrent qu'il essaye de respirer seul, ce qui est très encourageant. Demain, nous pourrons peut-être l'ex-tuber et ne lui laisser qu’un dispositif plus léger et plus confortable. Tout dépend de lui. »
« ok, je peux rester un peu avec lui ? »
« oui, bien sûre, j’ai donné des instructions. Vous pouvez rester mais pas plus d’une heure. Après, il faudrait que vous preniez contact avec le responsable de la formation à la base. Je vous donnerai ses coordonnées. »
« merci »
« si vous avez besoin de quoique ce soit n’hésitez à me faire appeler »
« merci »
Une fois le docteur sorti, Rick s’installa au chevet de son mari. Il lui caressa tendrement la joue avant de lui prendre la main :
« chéri c’est moi, tu n’as plus rien à craindre, je suis là. Je vais veiller sur toi. C'est bon de te revoir. Tu nous a manqué à la maison. Tu as loupé certaines choses. Ceci dit une chose n'a pas changé, ta maman squatte toujours notre bureau mais elle a été d’une grande aide pour Brianna surtout lorsque j’étais de permanence. Et, au final la cohabitation se passe plutôt bien. Sinon, Bri a fait sa première soirée pyjama avec deux copines le WE dernier, tu aurais du voir ça….la maison fut très animée même le chien a fini par se planquer. Mais son sourire valait tout l’or du monde. Elle a vraiment progressé à l’école et à fait beaucoup d'efforts donc ça valait bien quelques heures de supplice pour moi...je peux t’assurer que l’Irak ou l’Afghanistan c’est une partie de plaisir face à trois adolescentes en puissance. Ho et ta maman a réorganisé toute notre cuisine...tu verrais ça, tu ne la reconnaîtrais pas, je ne retrouve rien….elle voulait s’attaquer à notre dressing et nos uniformes, mais j’ai réussi à l’en tenir éloignée...Et, j'allais oublier, Max s’est fait une copine, c’est la chienne de nos nouveaux voisins. Ce qui m’a permis de discuter avec eux. Ils sont très gentils. Mais je ne serais pas étonné si Max nous faisait grand-père….Tu vois, il faut que tu te réveilles pour pouvoir rentrer et voir tout ça. Mais la chose la plus importante c'est que tu m’as vraiment manqué, j’ai vraiment besoin de toi...»
Rick continua à lui raconter de nombreuses anecdotes survenues pendant son absence et passa le reste du temps plongé dans ses pensées. Pendant tout ce temps, il n’avait pas lâché la main brûlante de Drew, lui caressant du pouce le dos de la main. Il voulait lui faire ressentir sa présence. Il se souvenait lui-même, lorsqu’il fut amputé, que la première chose dont il se souvenait, alors que l’anesthésie s’estompait, c’était le contact de la main de Drew. Ce contact lui avait paru alors très rassurant.
Il fut sorti de ses pensées par la main d’une infirmière sur son épaule :
« Capitaine, je suis désolée mais les visites sont terminées. »
« ho pardon, je n’ai pas vu le temps passé »
« ce n’est rien, vous étiez calme, on vous a laissé un peu plus de temps mais là je ne peux pas faire plus »
« c’est déjà gentil »
« vous pourrez venir le revoir demain en début d’après midi. En attendant, si vous le souhaitez, laissez-moi vos coordonnées, nous vous appellerons s’il y’a une évolution»
« merci »
« je vous laisse le numéro des soins intensifs également, vous pourrez appeler demain matin pour avoir des nouvelles de votre mari et savoir comment s'est passée la nuit »
« d’accord merci »
Rick n’avait aucune envie de quitter son mari, mais il n’avait pas le choix. Le personnel était très gentil, mais les règles étaient les règles. Ils étaient tous des militaires habitués à obéir aux ordres. Il prit tout de même le temps de dire au revoir à Drew en lui déposant un léger baisé sur le front en sueur...
« bonne nuit mon cœur...je reviens demain sans faute. Je t'aime capitaine Alister »
Moralement, il était vidé de toute cette journée. C’est comme un automate qu’il se dirigea vers la sortie. Il devait se trouver un hôtel et passer quelques coups fils...En parlant de coup de fil, Lily, comment lui expliquer l’inexplicable...là, il n’était pas en état. Il reporta son appel. Il était encore sous le choc et devait d’abord digérer toute cette histoire. Il se sentait prêt à craquer émotionnellement et ce n’était pas une bonne chose de le faire au téléphone. Une fois dehors, il prit une grande inspiration. Il devait retrouver le contrôle de ses émotions.


Dernière édition par nanouchka le Mer 22 Nov 2017 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13651
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mar 21 Nov 2017 - 19:28

bravo  Eh bien, cette histoire démarre de façon intensive. Je ne connais pas la série, mais je suivrai cette histoire comme une originale, ce n'est pas dérangeant. clin d\'oeil

Ce qui est plus que dérangeant, ce sont ces brutalités innommables dont a été victime Drew. colére  Elles sont ignobles et impardonnables, mais si en plus elles sont liées à son homosexualité, il n'y a pas de mots pour les qualifier. colére

J'espère que les coupables seront punis. Mais j'espère surtout que Drew se remettra sans trop de mal de tout cela. confue, perdu



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35977
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mar 21 Nov 2017 - 23:04

J'aime beaucoup cette série et surtout le couple Drew/Rick alors je suis ravie de lire une fiction autour d'eux, surtout qu'elle commence de façon particulièrement haletante... :j:aime: :j:aime: :j:aime:  Par contre très triste d'apprendre que la saison 4 (que je n'ai pas encore vue) sera la dernière... donc tu spoiles là? interogation


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14266
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 22 Nov 2017 - 6:57

Je ne connais pas la série alors je vais suivre comme si c'était une originale :j:aime: :j:aime: j'ai été voir sur le Net qui étaient les personnages pour mettre un visage sur les noms  clin d\'oeil  un début haletant et intriguant  interogation pourquoi tant d'acharnement sur Drew  interogation


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
pauline24
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2017
Age : 26
Localisation : sabres
Mon pairing du moment: : carlisle/bella

MessageSujet: night shift   Mer 22 Nov 2017 - 9:07

franchement regardez la série, je la trouve bien. Je suis dégoute que la saison 4 soit la derniere.
Revenir en haut Aller en bas
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 22 Nov 2017 - 20:34

merci aux lecteurs d'avoir pris le temps de lire...

par contre, il est vrai que je spoile un peu la saison 4. Je n'ai pas pensé à le signaler. Avec mes excuses. svp

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, n'hésitez pas, elle est vraiment sympa et je regrette vraiment qu'il n'aille pas plus loin.

Allez, je vous mets une suite...
Revenir en haut Aller en bas
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 22 Nov 2017 - 20:36

CHAPITRE 2

Une fois sorti de l'hôpital, il préféra marcher un peu aux alentours de l'hôpital. Il n'arrivait pas à se résoudre à laisser Drew derrière lui. Si quelque chose arrivait, il serait à côté. Il pensait même dormir dans sa voiture sur le parking. Il aurait moins le sentiment de l'abandonner. Fatigué, il finit pas se poser dans un bar en face de l'hôpital. Il n'avait rien avalé depuis hier soir et s'il voulait tenir le coup il devait manger un petit quelque chose même s'il n'avait pas très faim..

Alors qu’il était installé à une table, triturant son téléphone en essayant de trouver les mots pour répondre à sa belle mère qui avait essayé de le joindre à plusieurs reprises, une voix le fit quitter ces rêveries.

« capitaine Lincoln ? »
« heu oui »
« vous me reconnaissez ? Je suis le docteur Smith... »
« ho oui excusez moi, en civil, j’ai eu du mal à vous reconnaître... »
« mon ami déteste mon uniforme de l’hôpital, trouvant que le bleu de ma blouse ne me va pas du tout...du coup, je me change avant de rentrer... »

Rick éclata de rire.

« content de vous faire rire »
« excusez moi c’est nerveux, ne vous méprenez pas, c’est juste que j’ai dit la même chose à mon mari...vos blouses bleues sont affreuses »
« j’avoue...vous avez réussi à avoir le commandant de la base ? »
« oui, il veut me voir demain matin »
« c’est une bonne chose »
« à condition qu'il ne fasse pas de langue de bois comme c'est si bien faire l'armée parfois »
« il y'a un risque »
« je peux vous poser une question ? Pourquoi avoir été si franc tout à l'heure, vous auriez pu vous cacher derrière la version officielle?»
« je peux m’asseoir ? »
« bien sûre »
« votre histoire me touche plus que cela ne devrait. Comme, je vous l’ai dit tout à l’heure, je suis en couple. Je suis même marié. Il s'appelle Eric. »
« ok, donc vous êtes gay »
« gay et soldat, tout comme vous et votre mari. Lorsque, j'ai rencontré Eric, j’ai eu du mal à concilier ma vie de soldat et ma vie avec cet homme dont j’étais éperdument amoureux. Vous connaissez la politique de l’armée au sujet de l’homosexualité ? »
« don’t ask, don’t tell »
« exactement, j’ai fini par avoir deux vies. En uniforme, j’étais le parfait hétéro et en civil, j’aimais un homme. Mais, à cause de ça j’ai failli le perdre...il en a eu marre de devoir se cacher, de se faire passer pour un ami qui venait me chercher lorsque je partais en déploiement ou lorsque je rentrais. Il m’a posé un ultimatum...et je l’ai choisi lui...j’ai décidé de m’assumer complètement. C’était l’électrochoc qu’il me fallait. Malheureusement, au cours d’un de mes déploiements, j’ai eu à faire à un commandant homophobe. J’en ai bavé pendant 5 mois.Tout était prétexte à m'humilier, à me brimer. J'ai joué au bon soldat et j'ai courbé l'échine et je suis rentré. Malheureusement, ces 5 mois avaient laissé des traces sans que je ne m'en aperçoive et petit à petit je suis tombé en dépression. Je brûlais la chandelle par les deux bouts, je faisais n'importe quoi. J'ai failli perdre mon mari une deuxième fois. Depuis, je me suis juré que personne d'autre ne viendrait me dire comment vivre. »
« donc quand vous avez appris ce qui s'était passé pour mon mari, ça vous a rappelé des mauvais souvenirs ? »
« oui, vous devriez manger maintenant, sinon votre plat va être froid »
« je n'ai pas très faim... »
« en même temps, vu votre assiette, je comprends...écoutez, j'ai quelque chose à vous proposer. J'étais venu boire un café avant d'aller chercher mon mari. Si vous voulez, vous pouvez venir manger avec nous. Mon mari est un vrai cordon bleu. Et, surtout cela vous évitera de ruminer tout seul dans votre coin. Vous en pensez quoi ? »
« je ne voudrais pas vous déranger. Vous avez déjà largement dépasser vos obligations professionnelles »
« si je vous le propose, c'est que ça ne me dérange pas. Et si cela devait m'arriver, j'aimerai que quelqu'un me tende une main »
« c'est juste que je n'arrive pas à m'éloigner de l'hôpital »
« ha je vois, écoutez, si il se passe quoique ce soit avec le Capitaine, je serais le premier averti. Je suis son médecin de référence..allez venez, vous n'êtes pas en état de rester seul... »
« et votre mari, que va t'il dire ? »
« ne vous inquiétez pas, il ne dira rien. Je lui ai déjà parler de votre mari...à la maison, c'est un peu mon psy... »
« c'est d'accord alors »
« vous êtes en voiture ? »
« oui, je l'ai laissé sur le parking de l'hôpital, je ne me sentais pas capable de prendre le volant »
« allez, je vous emmène alors, vous la récupérez plus tard »
« et votre mari, il fait quoi dans la vie pour finir aussi tard? »
« il est enseignant en maternelle, et ce soir il avait une réunion avec des parents. Je devais aller le chercher après. Il est tard et je n'aime pas trop qu'il rentre seul »
« protecteur, docteur ? »
« un peu oui, j'avoue »
« ce doit être le métier qui veut ça, j'ai le même à la maison »
« et si nous laissions tomber les docteur et capitaine, moi c'est Tom »
« et moi c'est Rick »
Revenir en haut Aller en bas
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 22 Nov 2017 - 20:45

catouchka a écrit:
bravo  Eh bien, cette histoire démarre de façon intensive. Je ne connais pas la série, mais je suivrai cette histoire comme une originale, ce n'est pas dérangeant. clin d\'oeil

Ce qui est plus que dérangeant, ce sont ces brutalités innommables dont a été victime Drew. colére  Elles sont ignobles et impardonnables, mais si en plus elles sont liées à son homosexualité, il n'y a pas de mots pour les qualifier. colére

J'espère que les coupables seront punis. Mais j'espère surtout que Drew se remettra sans trop de mal de tout cela. confue, perdu

je suis d'accord avec toi mais malheureusement, ce genre de comportement divergent est encore trop présent dans notre société et encore plus dans des corporations comme l'armée où la seule règle est le silence. On ferme les yeux et on ne dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35977
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 22 Nov 2017 - 21:07

deviens fou
 Affreusement frustrée!!!! Trop de publications ce soir et je dois filer!!!! Mais je reviens demain pour lire tout ça! sadique


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35977
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Jeu 23 Nov 2017 - 19:53

Rick semble avoir trouvé un nouvel ami qui, comme il a vécu la même chose que Drew, pourra mieux que quiconque aider le couple à surmonter le traumatisme. bravo 
En attendant il est horrible de penser qu'un homme aussi gentil que Drew ait pu subir des horreurs simplement parce qu'il est gay... J'espère que les fautifs seront punis et surtout que Drew s'en sortira et pourra reprendre sa vie avec son mari et leur fille. sucette au caramel 
J'attends la suite maintenant... svp svp svp


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13377
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 39
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Jeu 23 Nov 2017 - 20:32

oooh je savais pas que la saison 4 était la dernière  pleurer à chaude lar


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Jeu 23 Nov 2017 - 20:57

Cissy a écrit:
Rick semble avoir trouvé un nouvel ami qui, comme il a vécu la même chose que Drew, pourra mieux que quiconque aider le couple à surmonter le traumatisme. bravo 
En attendant il est horrible de penser qu'un homme aussi gentil que Drew ait pu subir des horreurs simplement parce qu'il est gay... J'espère que les fautifs seront punis et surtout que Drew s'en sortira et pourra reprendre sa vie avec son mari et leur fille. sucette au caramel 
J'attends la suite maintenant... svp svp svp


Rick a effectivement trouvé quelqu'un sur qui compter. Je trouve important dans la vie d'avoir quelqu'un sur qui compter. Et j'avais envie d'ajouter des personnages qui viendraient alimenter l'histoire.

Pour Drew, je suis d'accord, c'est comme dans la vraie vie, il arrive bien souvent que les gentils soient mal menés...

merci de me suivre, je poste la suite dans un instant

Yseult a écrit:
oooh je savais pas que la saison 4 était la dernière  pleurer à chaude lar

oui, c'est tombé début octobre. CBS a décidé d'annuler la série....pffff....je suis très déçue. Elle sortait du lot avec des personnages attachants parfois sous exploités mais attachants....
Revenir en haut Aller en bas
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Jeu 23 Nov 2017 - 21:00

CHAPITRE 3



« tient c'est là, sa classe c'est la dernière à droite au rez de chaussée, visiblement, il n'a pas fini »

« ce n'est pas trop dure pour lui d'être marié à un soldat. La vie n'est pas facile pour les conjoints surtout lorsque nous sommes déployés »

« vaste sujet, source de discorde mais il sait que j'aime ce que je fais. Et, il m'accepte comme je suis avec mon uniforme »

« je me suis jamais vraiment posé la question, car Drew sait ce que je vis, et pourquoi je le fais. Pour moi, j'ai de la chance, c'est plus facile »

« peut être...après l'ignorance de ce que l'on vit là bas peut avoir du bon aussi. Allez vient, on va le sortir de sa classe, sinon, il peut y rester la nuit entière et moi, j'ai faim »


Rick sur les talons de Tom pénétra dans l'établissement. Il en eut des frissons en rêvant qu'un jour peut être c'est en tenant la main d'un enfant qu'il pénétrera dans ce genre d'endroit. Plus, ils approchaient de la classe d'Eric, plus Tom arborait un magnifique sourire...


Son mari étant toujours occupé à discuter avec des parents, Tom et Rick se firent discrets jusqu'à ce qu'ils entendent une voix provenant de la classe...


« lieutenant Smith au rapport »


Tom éclata de rire...et en se retournant vers Rick...


« bienvenu dans mon monde »


Rick fut stupéfait en voyant les deux époux s'échangeant un baiser alors qu'ils n'étaient pas seuls. Décidément, avec Drew, ils avaient encore des progrès à faire.


« et qui est ce charmant soldat qui t'accompagne ? »

« je te présente le Capitaine Lincoln, c'est le mari du Capitaine Alister dont je t'ai parlé. Je l'ai invité à manger avec nous.»

« ho oui, enchanté, et comment va t'il ? »


Rick rappelait à la réalité ne sut que répondre. C'est Tom en voyant le visage de Rick défait qui prit le relais.


« il y'a du mieux, et nous restons optimistes, n'est ce pas Rick »

« oui oui »


Essayant de changer de sujet, Tom lança :


« bon ce n'est pas le tout mais moi j'ai faim. Tu es prêt ? »

« j'ai deux trois bricoles à finaliser pour demain, tu peux aller chercher Jules à la garderie ? Je l'ai mis pour qu'il fasse ses devoirs. Comme je savais que nous allions rentrer tard...Il est 19 h et Elise l'a gardé pendant ma réunion. »

« à vos ordres chef, Rick je vais te présenter le deuxième homme de ma vie »

« tu as un fils ? »

« he oui, nous l'avons adopté lorsqu'il avait un an...et là, il en a 6...ça grandit trop vite ces petites choses. Et, toi si j'ai bien compris tu as une fille ? »

« oui, Brianna, elle a 13 ans. Nous l'avons adopté, il y'a deux ans maintenant. C'est une ado géniale, avec du caractère mais géniale »

« l'adolescence et ses joies....je ne suis pas pressé de me retrouver avec un ado bourré d'hormones qui le titillent au quotidien... »


Ils arrivèrent assez vite dans la salle où se tenait la garderie...en voyant son papa, une petite tête toute blonde se précipita vers eux...


« dady....c'est trop cool que tu viennes me chercher...papa m'avait dit que c'était lui qui viendrait »

« changement de programme »

« et lui c'est qui dady »

« je te présente Rick, un ami, il va manger avec nous ce soir »

« cool, c'est mieux que papy et mamy. Ce sera plus fun. »

« Jules ne parle pas comme ça de tes grands parents...va chercher tes affaires et dit au revoir à Elise »


Rick, en spectateur de cette scène, eut le cœur serré. Brianna le comblait de bonheur, elle avait fait de lui un père, mais Jules lui rappela son envie d'agrandir sa famille. Il avait déjà parlé à Drew de son souhait d'accueillir un deuxième enfant mais est ce que l'avenir lui permettra de le faire. L'état de Drew étant très incertain. Une vague de tristesse le submergea.


« Rick, ça va ? »

« oui, c'est juste que te voir avec ton fils me rappelle juste une promesse que m'a faite Drew »

« ton mari est une force de la nature, et foi de médecin, je suis très optimiste sur l'évolution de son état...et il la tiendra sa promesse... »
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35977
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Ven 24 Nov 2017 - 19:47

Bien sûr que Drew va s'en sortir Rick, sinon l'auteure risque de se retrouver à chercher ses dents dans le caniveau... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque  Pour autant pas sûre que ce soit facile pour lui comme pour toi... heu  Et pourquoi pas adopter un petit bonhomme ou une petite bonne femme effectivement? Ca complètera la famille. bravo


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Ven 24 Nov 2017 - 20:33

Cissy a écrit:
Bien sûr que Drew va s'en sortir Rick, sinon l'auteure risque de se retrouver à chercher ses dents dans le caniveau... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque  Pour autant pas sûre que ce soit facile pour lui comme pour toi... heu  Et pourquoi pas adopter un petit bonhomme ou une petite bonne femme effectivement? Ca complètera la famille. bravo


oula des menaces??? mais d'abord c'est mon histoire, je fais ce que je veux rire démoniaque rire démoniaque
Revenir en haut Aller en bas
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Ven 24 Nov 2017 - 20:37

CHAPITRE 4

Arrivés à domicile, Rick découvrit une charmante maison, tout ce qui a de plus banal pour une famille. Comme quoi, deux papas et un enfant peuvent vivre de manière conventionnelle, n'en déplaise à certains. Rick observait avec envie toute cette petite famille évoluait.

« papa papa, on mange quoi ce soir ? »
« j'ai fait des lasagnes hier soir, que je n'ai plus qu 'à les réchauffer, toi va prendre ta douche »
« pfff, la douche c'est pas drôle...et pis d'abords j'en ai pris une hier... »

Eric dépité, porta son regard sur son mari qui se retenait de pouffer de rire...

« écoute mon chat, si tu prends ta douche gentiment, ce soir c'est moi qui raconte une histoire »
« avec des monstres et des dragons ? »
« oui... »
« cool dady »

Eric regarda Rick...

« super, ça sent les cauchemars à plein nez... »

Rick ne pu s'empêcher de rire...suivi d'Eric...

« je te préviens lieutenant, c'est toi qui te lève cette nuit »
« oui, chef »

Ce sont des moments comme ça que Rick aspiré à vivre. Des moments simples du quotidien, des moments cocasses provoqués par la spontanéité et la naïveté d'un enfant.

Alors qu'il commençait à se détendre un peu, son portable vibra dans sa poche. Il s'en saisit et fit une grimace...tout en le laissant sonner...
« tu ne réponds pas ? »
« ma belle mère, je ne sais pas quoi lui dire »
« la vérité en édulcoré...tu veux que je lui parle ? »
« non, c'est à moi de le faire...et merde maintenant, c'est bri... »
« décroche alors »

« coucou bri....oui ma puce, je vais bien...je ne sais pas quand je rentre...ok...tu me passes ta grand mère ? »

Rick pris son courage à deux mains et expliqua dans les grandes lignes ce qui était arrivé. Il omis volontairement certains aspects. Il dû également s'excuser de ne pas avoir appelé plus tôt et de ne pas avoir répondu aux multiples appels. Une fois raccroché, il fut soulagé mais vidé...il ressentait à nouveau toute la fatigue de la journée. Et comme à chaque fois dans ces moments là c'est sa jambe qui se manifestait par une violente douleur...

Eric le voyant se crisper, s'affola...

« he Rick, ça va ? »
« oui, juste ma jambe qui me lance »
« attends, je vais chercher Tom »
« non, ça va j'ai l'habitude, ça va passer »
« ne joue pas au bon soldat tu veux... »

Rick n'eut pas le temps de le contredire que Tom arrivait à grands pas.

« qu'est ce qu'il t'arrive ? »
« une douleur au niveau de ma cuisse et de mon genou. J'ai été trop longtemps sur ma prothèse et là elle me rappelle à son bon souvenir »
« comment ça une prothèse ? »
«il y'a 4 ans, à la suite d'un accident, j'ai été amputé de la jambe droite, au dessous du genou »
« whao, je n'avais rien remarqué...viens dans le salon, je vais regarder, si tu as été trop longtemps sans enlever ta prothèse tu as peut être une irritation ou un lymphocèle »
« je n'ai pas le choix ? »
« non capitaine, sinon je te lâche Eric, il est pire que moi »
« ok »

C'est en s'appuyant sur Tom qu'il se dirigea vers le salon.

« je peux te retirer ta prothèse ? »
« attends, je vais le faire...c'est quelque chose que j'ai du mal à déléguer... »
« je comprends, pendant ce temps, je vais chercher ma trousse »

La douleur ne refluait pas, décidément la journée était vraiment pourrie.

« bon écoute je ne vois rien de bien alarmant...ton genou est légèrement gonflé mais le moignon est propre. Tu devrais ne pas la remettre pour soulager ton genou. Je dois avoir des béquilles, je vais aller te les chercher et je vais te donner un antidouleur et de la glace pour ton genou.»
« merci et désolé »
« désolé de quoi...tu n'as rien fait qui nécessite des excuses»

Eric arriva sur ces mots.

« j'ai préparé la chambre d'ami, il est hors de question que tu repartes ce soir. Tu as une tête de déterré »
« mais... »
« il n'y a pas de mais, ici c'est moi le général en chef. Demande à Tom... »

« désolé Rick mais je ne suis que Lieutenant, et je pense comme Eric, surtout si je te donne un antidouleur. Tu risques d'être dans le coton.»
« ça me touche énormément, après tout nous nous ne connaissions pas il y'a à peine 6 heures »
« tu n'as pas l'air d'un psychopathe et au pire j'ai mon arme à la maison »

Rick sourit timidement à la dernière remarque.

« dady, Rick a le même sac que toi....heureusement, qu'il y'a vos noms dessus »
Jules se tue en voyant la jambe de Rick.

« dady, il a quoi Rick ? »
« Rick a eu un accident, et les médecins ont du lui coupé une partie de la jambe. A la place, il a ce qu'on appelle une prothèse... »
« c'est toi qui lui a coupé la jambe ? »
« non mon chat »
« je peux toucher ? »
« non, Jules ça ne se fait pas... »

Rick intervint pour soulager le père...

« tu peux toucher si tu veux....par contre n'appuie pas trop, ce soir j'ai un peu mal »
« c'est tout bizarre »
« tu vois, je mets cette chaussette au bout de mon genou et ensuite ma prothèse. Et après, je peux faire presque tout ce que fait une personne qui a ses deux jambes »
« c'est trop bien...c'est comme robocop »
« oui, on peut dire ça »

Le petit garçon et Rick se mirent à rire. Il fut étonné de ne pas avoir été gêné des questions du petit garçon. Habituellement, il changeait de conversation. C'était un aspect intime de sa vie qu'il n'aimait pas trop abordé. Mais la naïveté de l'enfant ne lui fit pas peur. Il savait qu'il n'allait pas être jugé.

« à table tout le monde »

Eric, qui n'avait pas assisté à la conversation précédente, fut surpris de voir Rick arrivait en béquille, et surtout une partie de son treillis vide.

« who, tu t'ai fais ça comment »
« j'y crois pas tel père tel fils...chéri, ce genre de chose ça ne se demande pas »
« non, laisse Tom, ce n'est pas grave. J'ai eu un accident de la route. Je revenais avec mon unité de 9 mois de déploiement en Afghanistan. Je téléphonais à Drew, pour lui dire que nous étions en chemin pour la base. Lui a dû raccrocher et 15 minutes plus tard, trou noir. Je ne me souviens de rien. Mon bus a été percuté par un chauffard ivre. Je me suis réveillé aux urgences où travaille Drew. Avec un autre médecin, ils ont fait ce qu'ils ont pu mais ma jambe s'est vite nécrosée. Le chirurgien a dû se résoudre à amputer »
« ça dû être difficile »
« sur le moment, oui, mais quand je fais le bilan maintenant, cette blessure m'a beaucoup apporté. Elle m'a obligé à faire le point sur moi-même, sur qui je suis et ce que je veux. Et surtout, elle a fait évoluer mon couple. Avant nous nous tenions éloigner l'un l'autre dans des lieux publics, nous réservions deux chambres en vacance...on se cachait. Et, mon accident m'a appris que la vie peut vite basculer et qu'elle est courte. Depuis, j'essaye de vivre à fond. J'ai fait mon coming-out et je suis très heureux. J'ai épousé l'homme que j'aime et je suis devenu père. »
« c'est une belle leçon de vie, votre histoire en est encore plus belle »

Le repas se passa tranquillement. Tom comme promis parti raconter une histoire à son fils. Rick se retrouva seul avec Eric. Tout en débarrassant la table, ils discutèrent de chose et d'autre. Ils firent plus ample connaissance.

« au fait, Tom et toi vous m'avez parlé de ton mari, mais tu as une photo, j'aimerais mettre un visage sur son nom »

Rick sortit son téléphone et chercha dans sa galerie une photo. Il montra celle où ils sont sur la plage à trois avec Brianna en train de faire le pitre...

« vous êtes une jolie famille »
« merci, toi aussi tu as une belle famille. On sent bien que Tom est fou amoureux et un tantiné protecteur »
« un psychopathe, tu veux dire »
« à ce point ? »
« après, je le laisse faire. Il a des circonstances atténuantes. Il y'a deux ans, il est rentré de quatre mois de déploiement, et je suis tombé malade. J'ai eu une leucémie. Je commence seulement à aller mieux. Alors, dès que j'éternue ou que je me mouche, c'est branle bas de combat. »
« c'est parce qu'il t'aime »
« oui, je sais...moi aussi. Je sais qu'il a eu très peur.»
« Drew est un peu comme ça aussi. Déjà avant mon accident, il était protecteur mais depuis c'est encore pire. Là, il serait furax, j'ai oublié mes cachets à la maison et il me dirait que je ne prends pas soin de moi. Et, avec Brianna, je n'en parle même pas...c'est un papa surprotecteur »
« nous avons tous nos défauts »
« à côté de ça c'est quelqu'un qui a un cœur énorme. Tu lui demandes quoique ce soit, il sera là. Il est parfois même trop gentil, et se fait avoir. Ce que j'aime en lui, c'est son côté timide, réservé...alors que quand il est au boulot, il est sûre de lui, il s'impose...C'est le premier à voir si tu vas mal. Il est très empathique. »
« tu en sais plus sur ce qu'il s'est passé ? »
« non, je vois le commandant de la base demain, mais d'après ce que Tom a appris, ce n'est pas jolie...c'est injuste pour Drew. Il a tellement travaillé pour en arriver là, il ne mérite pas ça. Je m'en veux, car je l'ai poussé à dire oui. Au départ, j'étais contre cette formation mais je me suis rendu compte que je ne pouvais pas lui refuser ce que moi j'avais déjà. C'était son rêve d'être ranger depuis qu'il est entré dans l'armée. Et, là j'ai l'impression qu'on lui a brisé son rêve. Je ne comprends pas qu'il m'en ai pas parlé au téléphone ou par mail. C'est de ma faute si il est dans ce lit d'hôpital dans cet état. Tel que je le connais, il pensait qu'il allait me décevoir s'il échouait. Je pense qu’inconsciemment je lui ai mis trop de pression»
« il ne faut pas penser ça. Ce n'est pas toi qui l'a mis dans cet état. Ce sont des instructeurs fous furieux. Et tu sais quand Tom a eu des ennuis lors d'un de ses déploiements, il ne m'en a pas parlé tout de suite. Il ne voulait pas m'inquiéter. Tout comme moi, quand j'ai commencé à ressentir les premiers symptômes de la maladie alors qu'il était en Afghanistan. Je ne lui en ai rien dit. La vie de militaire mais aussi la vie de conjoint de militaire sont faites de sacrifices et de mensonges par omission. Il faut vivre cette vie pour la comprendre. »
« oui, tu as peut être raison »
Revenir en haut Aller en bas
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13651
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Sam 25 Nov 2017 - 8:13

L'incertitude n'est pas facile à supporter, Rick est inquiet pour Drew. Mais il a rencontré un adorable couple, une famille magnifique qui le comprends et le soutien dans cette épreuve. :j:aime:



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35977
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Sam 25 Nov 2017 - 22:46

Quelle belle famille! Tellement simple que le si pudique Rick se trouve tout de suite à l'aise et capable de parler de son accident et de l'amputation qui a suivi... Encore un très beau chapitre! :j:aime: 


Toutefois, si je peux me permettre, il y a une légère incohérence: Eric rentre dans le salon pour exiger que Rick dorme chez eux alors qu'il a déjà ôté sa prothèse, donc l'étonnement un peu plus tard est illogique... (oui, ça c'est mon fichu esprit cartésien qui aime que chaque chose soit juste à sa place... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque ) Mais peut-être que j'ai compris de travers (ce serait mon fichu esprit reptilien qui aurait encore pris le dessus... clin d\'oeil )


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10230
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Dim 26 Nov 2017 - 18:22

moi non plus je ne connais pas la série, mais les 2 premiers chapitres me plaisent bien ! je lirai donc cette fiction moi aussi comme une originale !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 29 Nov 2017 - 9:24

catouchka a écrit:
L'incertitude n'est pas facile à supporter, Rick est inquiet pour Drew. Mais il a rencontré un adorable couple, une famille magnifique qui le comprends et le soutien dans cette épreuve. :j:aime:

l'incertitude est ce qu'il y'a de pire. Il est vraiment important d'avoir du soutien dans ce genre de situation.

Cissy a écrit:
Quelle belle famille! Tellement simple que le si pudique Rick se trouve tout de suite à l'aise et capable de parler de son accident et de l'amputation qui a suivi... Encore un très beau chapitre! :j:aime: 


Toutefois, si je peux me permettre, il y a une légère incohérence: Eric rentre dans le salon pour exiger que Rick dorme chez eux alors qu'il a déjà ôté sa prothèse, donc l'étonnement un peu plus tard est illogique... (oui, ça c'est mon fichu esprit cartésien qui aime que chaque chose soit juste à sa place... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque ) Mais peut-être que j'ai compris de travers (ce serait mon fichu esprit reptilien qui aurait encore pris le dessus... clin d\'oeil )

merci pour ton Com, je voulais ajouter des perso qui n'existent pas dans la série histoire d'approfondir l'histoire.

s'agissant de l'incohérence, je n'avais pas percuté je deviens dingue tu as les yeux partout rire démoniaque On va dire que comme je suis l'auteure, je fais ce que je veux rire démoniaque


je plaisante, dans mon esprit Eric est parti chercher Tom. Il n'est pas revenu afin de préparer la chambre d'ami. Mais j'ai du mal décrire cette scène. Je ferais plus attention à l'avenir. Merci pour cette remarque constructive


mumu71 a écrit:
moi non plus je ne connais pas la série, mais les 2 premiers chapitres me plaisent bien ! je lirai donc cette fiction moi aussi comme une originale !

ravie que mon histoire me plaise...j'écrivais beaucoup étant jeune et e reprends plaisir à le refaire des années plus tard
Revenir en haut Aller en bas
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 29 Nov 2017 - 9:29

CHAPITRE 5

Voilà déjà deux semaine que Rick passait ses journées à l'hôpital. Drew était sorti des soins intensifs. Il avait été installé dans une chambre individuelle, ce qui était plus confortable et surtout ce qui permettait à son mari de rester près de lui plus longtemps. Ce dernier passait des heures à lui parler. Tom lui avait dit que ça permettait de stimuler Drew. Mais il passait aussi de longues heures à ruminer.

Son RDV avec le commandant de la base n'avait rien donné. Les explications restaient floues et personne ne semblait vouloir briser le silence. Le seul espoir qui lui restait était les autres stagiaires. Il devait en rencontrer en fin de semaine. En reprenant, les affaires de Drew à la base, il avait fait la connaissance de certains et leur avait donné RDV à l'extérieur pour plus de discrétion. Il avait l'intention de faire la lumière sur ce qu'il s'était passé. Il avait même déjà contacté quelques personnes capables de l'aider et de tirer des ficelles.

Il avait de plus en plus de mal à quitter Drew. Un espèce de pressentiment, le poussait à rester mais dans un hôpital militaire, l'heure c'est l'heure. Ce soir là, il n'avait pu se résoudre à quitter l'étage où était Drew et il s'était installé dans la salle d'attente. C'est donc là que Tom retrouva celui qui en deux semaines était devenu un ami.

« he mais qu'est ce que tu fais encore là à cette heure. Les visites sont terminées depuis au moins deux heures. »

« je n'y arrive pas ce soir »

« tu n'arrives pas à quoi ? »

« à le quitter...tous les soirs, j'ai l'impression de l'abandonner. Il s'est toujours occupé de moi, et lorsque j'ai été amputé, il se partageait entre les urgences et ma chambre. Et, moi lorsque c'est lui qui ait besoin, je l'abandonne.»

« tu ne l'abandonnes pas et il le sait. Il ne faut pas que tu penses ça. »

« il me manque, je ressens comme un vide énorme... »

« ok, je vois. Tu sais quand Eric a été hospitalisé, j'étais pareil. J'ai squatté mon bureau des nuits entières. Je te comprends, je suis passé par là, mais en tant qu'ami, je dois aussi te prévenir, que ce n'est pas la solution. J'étais tellement crevé que je n'arrivais plus à ne rien faire, y compris m'occuper ni d'Eric ni de Jules. Je l'ai tellement mis de côté qu'il s'est senti en quelque sorte abandonné. Un soir, alors qu'il dormait chez ses grands parents et que moi je passais une énième nuit ici, il a pris son sac à dos et à voulu rejoindre son papa. J'ai eu la peur de ma vie quand ma belle mère m'a appelé pour me dire qu'il avait disparu. Ne fais pas la même erreur que moi. As-tu parlé à Brianna ? »

« non pas encore mais elle commence à poser beaucoup de questions et je ne sais plus quoi lui dire. »

« tu devrais lui dire de venir ce WE, et tout lui expliquer. Çà te ferait du bien de la voir et elle pourrait voir Drew. »

« mais il a tellement changé physiquement, elle.... »

Rick ne pu terminer sa phrase. Lui même avait été choqué de voir Drew dans cet état, alors Brianna...comment réagirait elle ?

Rick craquait. Il n'arrivait plus à penser ni même à prendre de décision. Il dormait très mal, et la fatigue le rongeait jour après jour.

Il devait également prendre une décision. Cela faisait déjà deux semaines qu'il était là et côté boulot ça commençait à être compliqué de justifier son absence. Un autre aspect venait s'ajouter, financier celui-ci. Il ne pouvait pas ne plus travailler. Déjà que Drew ne percevrait plus sa solde de stagiaire dans la mesure où il avait quitté la formation, et qu'il n'était pas prêt de retrouver son poste de chef des internes au SAM. Tout cela n'était que matériel mais les factures ignorent les drames et continuent de tomber. Heureusement encore que les soins et l'hospitalisation de Drew étaient pris en charge par l'armée sinon ils courraient à la catastrophe. Ils ont bien quelques économies mais si la situation devait perdurer, elles partiraient comme neige au soleil. La seule solution raisonnable serait de faire transférer Drew au SAM. Le seul hic étant l'état de ce dernier. Surporterait-il un tel voyage ? Tom et lui en avait déjà parlé. Le médecin n'était pas très enthousiaste à cette idée. Drew était encore instable.

Rick culpabilisait de penser à l'aspect matériel. Ça ne l'aidait pas à se détendre. Il avait l'impression que Drew ne se réveillerait jamais.

« depuis combien de jour, tu n'as pas fait une nuit complète ? Et ne me mens pas, je t'entends la nuit tourner en rond dans ton lit et quand je vois ta tête je me dis que ce n'est pas dans mes rêves »

« je ne sais même plus moi même... »

« ce soir, je vais te donner quelque chose pour te détendre et ne me dit pas non...je te donnerai quelque chose de léger. Tu as besoin de dormir. Brianna a assez d'un papa à l'hôpital. Et surtout ce soir, tu lui téléphones et tu lui parles. D'après ce que tu m'as raconté, c'est une jeune fille intelligente et vive. Tu seras peut être surpris de sa réaction. »

« avec Drew, ils ont développé une relation très fusionnelle. C'est lui qui s'est occupée d'elle lorsqu'elle était malade. C'est lui qui a craqué le premier pour elle. A partir du jour où il l'a rencontré il n'a cessé de me parler d'elle. Je me souviens encore du soir où il m'a proposé de l'adopter. Il ne savait comment aborder le sujet. Je pense que dès le premier soir où il l'a vu, il a su qu'elle deviendrait sa fille. Moi, j'ai mis plus de temps. J'avais du mal à trouver ma place entre les deux. Et puis, alors que nous lui tenions compagnie à l'hôpital, Drew a été appelé aux urgences. J'ai passé des heures entières à parler avec Brianna, à jouer aux cartes et à lui lire son livre préféré. Et là, j'ai eu un déclic. Depuis le départ de Drew, tous les deux nous nous sommes encore plus rapprochés. Nous avons fait des sorties ensemble, nous avons passé des heures entières à regarder des séries ensemble ou à faire des randonnées, c'était génial même si Drew nous manquait....il me manque énormément, c'est atroce. Je le vois physiquement mais tout le reste me manque, nos discussions, nos fous rire, et même nos disputes...Il est tout pour moi. Et s'il ne revenait jamais...je fais quoi moi... »

« tu es dans une phase très négative...je sais que ça peut te paraître long, mais Drew va finir par se réveiller. Tu as bien vu qu'il y'a des évolutions positives ces derniers jours. Et, il faut du temps à son corps pour qu'il se remette de tout ce qu'il a subit. Il faut continuer à lui parler et à le stimuler, je suis sûre qu'il t'entends. C'est aussi pour cette raison que je pense qu'entendre la voix de Brianna, lui ferait du bien. Il faut que tu lui parles et que tu la fasses venir. Les jours où Eric voyait Jules même lorsqu'il était mal, il se sentait un peu mieux. C'était comme une parenthèse pour lui. Je l'ai compris tard. Au début, je l'avais complètement exclu, jusqu'à cette fameuse nuit. Depuis, j'ai compris que les enfants peuvent comprendre si on leur explique et surtout qu'ils ont leur rôle à jouer même dans ces moments.»

Tom réussit à convaincre Rick de repartir avec lui. Ce dernier passa près d'une heure au téléphone avec sa fille. Il lui expliqua presque tout et ils organisèrent sa venue pour le WE. Rick était vidé émotionnellement et physiquement. Mais il savait qu'il allait passer encore une nuit à cauchemarder et surtout à trop penser. Mais c'était sans compter son ami médecin. En fin de repas, il lui tendit un cachet avec un verre d'eau.

« allez, tu me prends ça. Tu as besoin d'une bonne nuit de sommeil. C'est très léger mais ça va t'aider à te détendre. Tu es tellement crispé depuis quelques jours que tu es raide et tu boites. »

« je n'ai pas le choix ? »

« non, capitaine sinon je t'envoie le général en chef de la maison... »

« ok, j'ai vu de quoi était capable Eric, allez donne moi ce cachet... »

« et bien voilà, tu deviens raisonnable et après dodo »

Rick ne su si c'était la fatigue ou le calmant mais il tomba très rapidement dans les bras de Morphée. Il fit un nombre incalculable de rêve, tous plus bizarre les uns que les autres. Le stress et l'anxiété mettait à mal son subconscient qui se déchaînait. Des souvenirs de guerre au souvenir d'enfance en passant par des souvenirs de sa vie avec Drew, l'accompagnèrent jusqu'au petit matin lorsqu'il sentit une main le secouer vivement...

« Rick réveille toi... »

« hum...quelle heure est-il ? »

« 6 heures soldat...allez habille toi, j'ai besoin de toi à l'hosto ? »

Sur ces mots, Rick bondit et réagit vivement.

« quelque chose ne va pas avec Drew ? »

« il se réveille doucement, mais il est agité d'après les infirmières...j'ai pensé que tu pourrais le calmer mieux que nous. Je voudrais éviter de le sédater à nouveau...alors magne toi... »

« ok »

Le trajet parut très long à Rick. Il était tiraillé entre la joie de retrouver son mari enfin réveillé et l'angoisse de découvrir de nouvelles séquelles. Les mots de Tom lorsqu'il lui avait expliqué que Drew pouvait souffrir de problème neurologique suite à sa chute résonnaient à son esprit. Et, si il ne le reconnaissait pas, lui et Brianna ? Et si les séquelles physiques étaient plus graves ? Drew était un docteur, un chirurgien et un soldat, rester deux minutes sans ne rien faire n'était pas dans sa nature.

Une fois arrivé, Rick et Tom se précipitèrent à l'étage. La chambre de Drew était ouverte et plusieurs infirmières essayaient de le calmer...

« docteur contente de vous voir, on ne sait plus quoi faire et comme vous avez donné comme consigne de ne rien lui donner... »
« Rick à toi de jouer...sortez tous de cette chambre, il y'a trop de monde ici... »

Rick se précipita au chevet de son mari. Il était très agité, il avait les yeux hagards. Tout son visage exprimait de la peur...sa respiration était saccadée, les moniteurs autour s'affolaient...

Rick se pencha sur lui et commença à lui parler d'une voix douce et calme...il ne fallait pas en plus qu'il lui transmette ses propres angoisses.

« Drew c'est moi, regarde moi, il faut vraiment que tu te calmes...je suis avec toi, je ne te quitte pas... »

Rick voyant Drew réceptif, essaya de lui caresser le visage. Il finit par poser sa main sur sa joue et le caressa avec le pouce. Ce geste, il l'avait fait plus d'une fois, lorsque Drew cauchemardait ou lorsqu'il était stressé. Il savait que ce geste le calmait instantanément. Drew finit effectivement par retrouver une respiration quasi normale et les moniteurs reprirent un son plus monotone.

Tom en profita pour s'approcher.

« capitaine Alister, je suis le docteur Smith, savez-vous où vous êtes ? »

Drew en entendant une voix inconnue quitta le regard de son mari et commença à paniquer à nouveau.

« Drew regarde moi, je suis toujours là, Tom est un ami. Il t'a soigné. Tu n'as pas à avoir peur. »

Après une longue et angoissante attente, le temps que Drew analyse les informations, il finit par essayer de répondre.

« je.... »

Une quinte de toux l'empêcha d'aller plus loin. Une fois la quinte passée, Tom lui expliqua...

« ne forcez pas, vous avez été intubé à votre arrivée aux urgences, votre gorge doit être très irritée »

« Tom, il a l'air complètement désorienté »

« on va lui laissez le temps de revenir parmi nous, c'est normal»

Tom décida de s'y prendre autrement.

« capitaine, répondez juste avec la tête...est ce que vous reconnaissez l'homme à côté de vous ? »

Drew tout en regardant Rick, fit un léger oui de la tête. Un grand soulagement pour ce dernier. Au moins, il le reconnaissait.

Le médecin lui posa encore quelques questions qui lui permit de réaliser un premier bilan neurologique. A première vue, rien de bien inquiétant.

« je pense que nous pouvons arrêter là pour le moment, je vous laisse tous les deux. Et surtout capitaine reposez-vous, je repasserai en fin de matinée . Rick si tu as besoin, tu me fais appeler et pour soulager sa gorge, tu peux lui donner de la glace »

« ok merci Tom »

Une fois seul, Rick pu de nouveau se consacrer à son mari. Cinq mois qu'il ne s'était pas vu, c'est long.

« je suis heureux de revoir tes jolis yeux. Tu m'as fait une peur bleue »

Drew ne quittait pas le regard de Rick, et d'une voix rocailleuse il répondit :

« désolé... »

Rick pouvait lire dans les yeux de son mari toute sa tristesse et sa déception.

« Tu n'as rien à te reprocher d'accord. Et, je vois où tu veux en venir, tu ne m'as pas déçu...nous en reparlerons plus tard quand tu te sentiras mieux. Pour l'instant, tu te reposes et tu te soignes. »

« fatigué... »

« dors mon cœur, je reste là »
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35977
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Mer 29 Nov 2017 - 19:44

bravo bravo bravo Drew est réveillé et ne semble pas souffrir de séquelles neurologiques! Mais je présume que les séquelles psychologiques, elles, risquent bien d'être sévères entre la déception de ne pas accéder au corps d'armée qu'il a toujours convoité, l'horreur de ce qu'il a vécu, la honte de n'avoir pas été assez fort et sans doute la colère de ce qu'on lui a fait subir, juste parce qu'il est gay, j'ai peur que le gentil Drew ne soit durablement perturbé, au risque de s'en prendre à ceux qui l'aiment, comme cela arrive trop souvent! ça craint vraiment
J'aime toujours autant cette histoire :j:aime:


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10230
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Sam 2 Déc 2017 - 13:16

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13651
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Sam 2 Déc 2017 - 15:26

bravo  Drew est enfin réveillé. Un soulagement pour son mari, mais une angoisse aussi. Le plus dur reste probablement à faire. Les séquelles physiques de Drew ne seront bientôt qu'un mauvais souvenir, mais les séquelles psychologiques risquent d'être plus tenaces. Il faudra du temps pour qu'il réapprenne à vivre comme avant et qu'il se défasse de la culpabilité que je devine en lui.

Ils sont mignons ces deux-là. :j:aime:   J'adore. :j:aime:



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10060
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 49

MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   Sam 2 Déc 2017 - 20:08

Je suis intéressée par cette série et de fait par ton histoire, mais je n'ai pas visionné la 4ème saison encore. Comme je ne souhaite pas être spoilée, je vais repousser la lecture à plus tard, désolée. clin d\'oeil



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G   

Revenir en haut Aller en bas
 
The night shift - Rêve brisé - Drew/Rick - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: