French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
EmmaAngel
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Chien
Messages : 7512
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 36
Mon pairing du moment: : Hardy Boys
Mon Fandom du moment: : WWE Univers

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Sam 24 Mar 2018 - 15:32

Oh ouiiii ! Me tarde de lire le chapitre dans son intégralité maintenant bravo


Live for the moment
THE HARDY BOYZ
AU NOM DE MON FRERE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1551-emmaharknessjones https://www.fanfiction.net/~zyad
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37073
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Sam 24 Mar 2018 - 21:30



Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10782
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 49

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 25 Mar 2018 - 0:06

Roh zut !!! Je ne reçois pas l'alerte pour tes chapitres et du coup je suis passée à côté sur plusieurs chapitres. Mais je viens de rattraper mon retard.

On a vraiment l'impression d'être dans la série, c'est sûr clin d\'oeil Que d'aventures et rebondissement.

Alors on en est à quand le Seal entraîne Danny dans l'océan pour sauver leur peau. Et j'ai vraiment hâte de lire la suite, d'autant que le petit bout que tu nous as servi en apéritif met l'eau à la bouche bravo 



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 25 Mar 2018 - 13:32

Le voici ! Encore désolée pour le retard, pour me faire pardonner le chapitre est long.






***

Danny détestait l'océan. Il détestait les îles, il détestait Steve pour nager si facilement devant lui. Il détestait les mecs qui l’avaient emmené au milieu de ce foutu océan,  il détestait qui que ce soit qui avait inventé les bateaux. Il détestait Rachel pour l’avoir fait déménager ici, et il détestait Stan pour tout le reste. Il détestait le monde entier, à l’exception de Grâce, et c’était cette pensée qui le maintenait, mouvement après mouvement, alors que ses épaules lui faisaient horriblement mal et que sa respiration devenait de plus en plus chaotique. Il nagerait des jours simplement pour s'assurer qu'il la reverrait.
 
Après leur saut dans l’océan, plusieurs tirs avaient sifflés autour d’eux. Ils avaient plongé pour y échapper. Steve l’avait aidé à plonger profondément vers l’arrière du bateau pour tenter de disparaitre aux yeux de leurs agresseurs. Le bateau avait continué son chemin, les tirs avaient fini par cesser, ils avaient pu reprendre leur souffle en toute tranquillité. Leurs kidnappeurs devaient penser que l’océan se chargerait d’eux. Danny n’était pas loin de penser comme eux. Il ne manquait plus que la blessure de Steve saigne et les requins auraient un chemin balisé pour les trouver. Depuis ils nageaient, de temps à autre Danny s’installait sur le dos pour détendre un peu ces muscles et il voyait bien que Steve malgré son entrainement souffrait avec sa main. De plus, il n’arrivait même plus à compter combien de fois il avait déjà bu la tasse, la fatigue le rendant moins concentré.
- Je pense que j’ai une crampe.
- Une crampe ?
- Oui, Steve, une crampe. Les gens normaux peuvent avoir des crampes.
- Quiconque dans notre situation va probablement avoir une crampe ou deux, Danny, répondit Steve.
- On n’y arrivera jamais, prophétisa le blond.
- On va y arriver.
- On ne sait même pas si on nage vers Hawaï ou si on s’enfonce encore plus dans l’océan.
 
Steve se retourna vers lui.
- On va y arriver, il y a des milliers de petits ilots, on va y arriver.
- Une idée formidable de sauter à l’eau, vraiment formidable.
- Merde Danny, t’avais une meilleure idée ? Et si t’en avais une, c’est trop tard.
 
Le silence le plus complet les enveloppa pendant de longues minutes…. heures ? Le temps était difficile à évaluer. Seule la position du soleil continuait d’indiquer à Steve qu’ils n’allaient pas dans une mauvaise direction mais impossible d’être précis ou même certain.
- Tu veux que je t’aide ? proposa Steve à son coéquipier quand il se le sentit s’enfoncer sous l’eau pour la 5ème fois en quelques minutes.
- Tu ne pourras jamais supporter mon poids très longtemps, nager et me soutenir. Même pour toi Super Seal c’est trop.
 
Le visage de Daniel était passé de la colère à l’épuisement et au découragement.
- Tu ferais mieux de continuer sans moi, je vois bien que je te ralentis. C’est toi le mec qui a un pouce déboité et c’est moi qui te ralentis. Plus qu’à sombrer.
- Danny, appela Steve.
- Non tu ne feras pas changer d’avis, nage plus vite, comme tu peux, avance, tu pourras peut-être chercher du secours.
- Danny !
- Je savais pourquoi je détestais l’océan, une prémonition.
- Danny ! cria-t-il cette fois bien plus fort en surnageant.
 
Danny s'immobilisa, grimaçant.
- Ouais ?
- Droit devant.
 
La voix de Steve paraissait éraillée. Danny cligna des yeux. Cela lui prit un moment pour laisser ses yeux d’habituer et son regard se fixer mais il le vit. Le rivage.
Dans une explosion d’énergie surprenante, il nagea, suivant Steve, jusqu’à ce que ses pieds touchent du sable, puis nagea encore. Il essaya de reprendre son souffle et de se lever alors que tout son corps fatigué et douloureux la lâcha. Le courant fort le balaya et il se retrouva dans l’eau, sous l’eau. Une main forte le rattrapa et le releva.
- Je t’ai mon pote.
 
Danny renifla, toussa, reconnaissant de la main ferme de Steve qui le maintenait debout. Steve donna une petite pression sur son bras.
- On y est presque.
 
Ils étaient à quelques dizaines de mètres du rivage mais l’eau était peu profonde. Steve l’aidait à avancer, le retenant quand l’eau reculait à chaque houle. Son amour propre aimait penser qu’il aidait également Steve, mais son esprit lui hurlait que Steve avait déjà dû vivre des situations bien pires. Et enfin, ils étaient sur un terrain solide, se frayant un chemin avec de l’eau jusqu’aux chevilles. Danny sentait son corps lourd et léthargique sans la flottabilité de la mer. Il trébucha quand il atteint la terre ferme, s’effondra sur le sable. Steve était juste devant lui, penché, les mains sur les genoux.
- Hé, s’exclama Danny. Steven…
 
Un coup de vent fit frissonner Danny, stoppant sa phrase. Steve se redresse et regarde par-delà l’horizon.
- On ne peut pas s'attarder ici, il faut qu’on trouve à se sécher.
- J’aimerai bien savoir comment.
 
Steve sourit.
- Allez.
 
Il tendit la main et Danny laissa à contrecœur Steve le tirer sur ses pieds, même si tout ce qu'il souhaitait, c'était s'allonger sur le sable froid et humide et se reposer quelques jours. Mais il suivit Steve sur la plage, passa devant les dunes et de grands palmiers gracieux qui se balançaient dans le vent.
- Où diable sommes-nous ? demanda Danny.
- Aucune idée, surement une des petites iles sous le vent, on naviguait plein ouest.
- C’est habité ?
- Pas vraiment.
 
D’accord, maintenant, il n’était pas loin de pleurer, il est fatigué, ses vêtements humides et lourds lui collaient à la peau et il n’avait pas de chaussures. Et même s'il ne faisait pas très froid, il frissonnait régulièrement. Danny jeta un coup d’œil vers la main gauche blessé de Steve. Elle s’était colorée et le blond pouvait jurer que plusieurs œdèmes se formaient. Le bout de chemise qui lui tenait le pouce avait disparu depuis longtemps.  Pourtant Steve paraissait ne pas y penser comme si il avait été formé pour non seulement ignoré la douleur mais surtout pour souffrir les pires douleurs en n’en montrant rien.
- Nous devrions nous mettre à bouger, vers l’intérieur mais en restant parallèle de la plage.
 
Danny regarda ses pieds nus.
- T’as une idée de l’heure ?
 
Steve haussa les épaules.
- Aucune idée. On s’est fait enlever au petit matin, vu la position du soleil, une bonne partie de la journée est passée.
 
Ils n’avaient pas eu une nuit de sommeil depuis plus de 36 heures. La pluie chaude commençait à tomber dans une fine brume entraînée par le vent.
- Génial.
 
Danny poussa un grand soupir.
- Il n'y a rien que je préfère faire que marcher quelques miles sous la pluie en chaussettes.
- Au moins nos chaussures ne seront pas mouillées, non ?
- Ton optimisme est, est…, ennuyeux et irritant.
- Ouaip, sourit Steve qui se veut rassurant.
- Je suis trop fatigué pour faire face à cela, répondit Danny distraitement. Avec toi.
 
Il sait que cela n’a aucun sens. Mais il s'en foutait. Il était trop fatigué et mouillé et avait besoin de soins.
- Viens, Danny.
 
Avec une main dans le dos de Danny, Steve le guide vers un chemin dégagé.
- On va retrouver le chaud et le sec, tu te sentiras beaucoup mieux, je te le promets.
 
***
 
La pluie ne se stoppa pas, la nuit s’annonça et aucune présence humaine ne fit son apparition.
- Arrêtons-nous quelques instants, dit Steve.
- Avec plaisir.
 
Danny s’écroula au sol et ramena ses genoux contre la poitrine. Steve tomba à côté de lui, s’adossant contre un tronc d’arbre.
- Hey.
 
Il frôla son épaule contre celle de Danny.
- Nous y arriverons.
 
Danny se retourna pour lui faire face, le regard incertain. Un autre coup de vent, il claqua des dents involontairement.
- Tu es gelé.
- Toi aussi SuperSeal.
- Viens là, il faut faire attention. L’hypothermie peut être très dangereuse
 
Il enroula ses bras autour de Danny et le tira vers lui. Danny protesta, surpris par le geste. Sa voix étouffée contre l’épaule mouillée de Steve se fit murmurante :
- Je n’ai pas besoin de…
- Tais-toi, Danno, lui répondit son partenaire en resserrant ses bras autour de lui.
 
Danny se sentait ridicule. Il était un adulte, il n'avait pas besoin de se blottir contre Steve pour se réchauffer, mais il se rendait bien compte que Steve frissonnait aussi. Et puis c’était agréable. Même s'il était trempé, Steve était chaud et rassurant. Danny se retrouva à essayer de se rapprocher, de s'imprégner de toute cette chaleur, et peut-être aussi de cette affection. Il aimait la façon dont Steve le tenait, la façon dont Steve se blottissait contre les cheveux de Danny. Danny frotta énergiquement le dos de Steve puis passa ses bras autour de sa taille et finit par s’aplatir complètement contre le torse de Steve. La paire de menotte se balançait au bout de son bras droit dans un bruit métallique.
- L’hypothermie n’est pas une bonne chose, tu te souviens, dit Danny, la joue pressée contre le cou de Steve.
- Nan, je pense que vous essayez juste de monter sur mes genoux, renchérit le brun.
- Vraiment, c'est ce que tu penses ?
 
Steve resserra son emprise, rapprochant Danny, lequel se prit au jeu.
- Tu me veux sur tes genoux ?
 
Danny se bougea et s'installa sur les genoux de son coéquipier. Lequel lui glissa une main dans le dos.
- Vraiment Danno, tu es submergé par le romantisme du moment.
- Oui, vraiment c'est un moment très romantique.
 
Danny tourna la tête pour presser son nez contre les cheveux mouillés de Steve et peut-être qu’effectivement la situation a un petit quelque chose de romantique mais Danny ne l'admettra jamais.
- Toi et moi, mouillés, blottis l’un contre l’autre dans la forêt humide.
- Je pense que c'est assez romantique, répondit Steve. Le clair de lune, le bruit de l'océan…
- Clair de lune ? l’interrompit immédiatement Danny, la pluie battant son visage.
- Essaie plutôt les nuages ​​et la pluie.
- La pluie est très romantique, souligna Steve buté.
- Bien sûr, avec le vent qui te frigorifie, la marche en chaussettes complétement trempées et n’oublions pas le bruit des coups de feu pour commencer, poursuivit Danny. Très romantique.
- Exactement.
 
Steve rit, son souffle chaud glissant sur la peau de son partenaire. Danny se sentait un peu étourdi, presque ivre. Ce devait être l'épuisement, ou bien la façon dont Steve lui caressait la nuque, les doigts jouant avec ses cheveux. Ou alors le fait qu'il était tranquillement assis sur les genoux de Steve, comme si réellement la situation n’était pas désespérée. Simplement parce que Steve le regardait avec une expression si pleine d'affection, comme s'il n'y avait pas aucun autre où il n’aurait préféré être, juste ici sous la pluie, enveloppant Danny de ses bras.
- Danny, chuchota Steve, les doigts enroulés autour de sa nuque.
 
Le blond se sentait tellement idiot. Ce devait être l'épuisement. Son cerveau avait dû être noyé, l’empêchant de penser distinctement, lui donnant des pensées extravagantes comme embrasser Steve. Il frotta une main sur son visage, puis lissa ses cheveux mouillés.
- Il faudrait qu’on se remette en route.
- Il va faire nuit Danno, impossible de se diriger. T’es crevé, ok, reprit-il face au regard de Danny, on est crevés, on passe la nuit et on avise demain matin.
- On sera morts demain matin.
- Nous survivrons jusqu'à ce que nous ... nous ne le fassions pas, déclara simplement Steve. Il n'y a rien que nous puissions faire à ce sujet.
- Tu es plutôt philosophe, marmonna Danny. Philosophe et déprimant.
 
Le silence se fit pendant plusieurs minutes, entre conscience et somnolence.
- Je ne peux pas mourir sans avoir eu une Porsche, je m’étais juré de moi aussi être un jour ce genre de crétin à s’acheter une Porsche quand Rachel a rencontré ce crétin de Stan.
 
Steve lui jeta un coup d'œil de côté.
- Danny. Tu possèdes une Camaro.
 
Le ton de Steve suggérait qu'une Chevrolet Camaro était aussi belle, sinon plus, que n’importe quelle Porsche. Danny roula les yeux.
- Non, tu possèdes ma Camaro.
- Danny…
- Putain, il fait tellement froid, je vais perdre mes doigts de pieds, et peut-être aussi ceux de mes mains.
 
Steve le frotta énergiquement avec sa main valide, cependant lui-même sentait ses forces le quitter, ses propres membres étaient froids et douloureux. Sa main et son pouce déboité était proche de la couleur aubergine.
- Je pensais que notre dernière conversation serait peut-être un peu plus profonde.
- De quoi parles-tu ?
- Merci Steve, merci d’avoir inventé ce mensonge débile pour m’aider, merci pour tout.
- Danny arrête !
- La vie est devenue super avec le Five-O, même si avec ta capacité à attirer les ennuis, j’aurai pu t’étrangler plus d’une fois.
- Danny tais-toi merde !
 
Steve se recula légèrement, mais Danny s'enfonça dans l'étreinte de Steve. Ce n'était pas une conversation qu'il voulait avoir avec Danny. C'était une conversation qu'il ne voulait jamais avoir avec Danny. La pensée de Danny abandonnant ... c'était juste trop à imaginer.
- Nous ne sommes pas encore en train de mourir, Danny. Ce n'est pas notre dernière conversation, d'accord ? Je refuse de prétendre que ça l’est. J'aurais d'autres choses à dire, si c'était le cas.

Et puis il serra sa mâchoire immédiatement parce qu'il n’avait certainement pas voulu dire ça. Cependant Danny avait très bien entendu.
- Qu'est-ce que ça veut dire ? demanda Danny tendu, se contorsionnant dans les bras de Steve, inclinant la tête vers le haut.
- Oublie ça, marmonne Steve, le visage contracté, regardant fixement un point fixe droit devant.
- Je ne le ferai certainement pas, dit Danny.
- Danny, soupira Steve
- Non, vraiment Steve ? claqua Danny d’une voix épuisée, se dégageant maladroitement de l’étreinte. Tu veux attendre que nous mourions pour me faire savoir tout ce que j’ai mal fait ? Tout ce que j’ai foiré ? Quoi, est-ce ma faute si nous sommes dans cette situation ?
- De quoi diable parles-tu Danny ? dit Steve éberlué de comprendre comment Danny a bien pu arriver à toutes ces conclusions.
- Si tu as des choses à me dire, alors dis-les !
 
Le blond avait les yeux rivés sur son ami.
- Pourquoi crois-tu que je pourrais te reprocher quelque chose ? Est-ce que je t’ai déjà donné l’impression que je me retenais quand j’avais quelque chose qui ne me convenait pas ? On va continuer à se battre, ici, maintenant ? Merde Danny.

Danny laissa échapper un souffle.
- Mais tu as dit…
- Oui, je sais ce que j’ai dit, admit Steve à contrecœur. Tu as mal interprété.
 
La colère s’évanouit rapidement et fut remplacée par quelque chose de doux et d’interrogateur sur le visage du blond.
- Alors quoi ?
 
Sa voie était un murmure.
- Bien, et bien… on ne va pas mourir, ok. Alors tais-toi, conclut Steve en retirant Danny contre sa poitrine. Tu gèles.
- Pas plus que toi.
 
Un mensonge et ils le savaient tous les deux. La peau de Danny est gelé contre le corps de Steve et il tremblait non-stop à présent.
- Comment va ta main ? demanda Danny après quelques minutes de silence.
- Je vais bien.
 
Un autre mensonge.
- Ne t’en fais pas pour ça.
- Je le fais quand même, répliqua Danny, sa tête reposant contre la clavicule de Steve. Ce n’est pas quelque chose que je peux vraiment contrôler.
 
Steve laisse retomber sa joue contre le haut de la tête de Danny. Le silence se réinstalla entre eux. Le Seal avait de plus en plus de mal à rester éveillé. Le froid l’engourdissait et le rythme régulier de la poitrine de Danny qui montait et descendait au rythme de sa respiration l’apaisait autant que l’endormait. Sa joue était toujours plaquée contre la tête de Danny, Danny n'avait pas bougé depuis un moment, mais Steve était plutôt confiant, le rythme de sa respiration indiquait qu'il était toujours réveillé. Sa main sur le dos de Danny avait cessé de faire des cercles depuis un moment, et il savait que ses doigts reposaient sur Danny mais il ne les sentait plus. Juste un sentiment de picotement. Son bras gauche, lui, était presque complètement engourdi. Steve ne savait pas s’il devait prendre cela comme une bénédiction car ainsi il ne ressentait plus la douleur. Ses yeux se fermèrent. Ses paupières semblaient si lourdes et sa volonté s’effritait. Il essaya de les forcer à s’ouvrir car il savait qu’il ne devait pas s’endormir. Il savait qu’il ne se réveillera certainement plus s’il le faisait. Il devait veiller sur Danny. Danny était son objectif, Danny devait vivre.
Il pensa que peut-être il devrait dire à Danny tout son amour maintenant. Peut-être était-ce l’un des derniers moments où il pourrait être totalement honnête avec l’homme de sa vie.
Toutes ces choses qu’il n’avait pas voulu avouer puisqu’ils n’étaient pas en train de mourir, ils ne pouvaient pas l’être. A présent il n’en était plus si sûr.
- Danny…
 
La voix de Steve fut un chuchotement paniqué mais il avait besoin de savoir si Danny était toujours éveillé. La réponse fut un grognement accompagné d’un léger changement de position.
- Ne t’endors pas, ok ? parvint à dire le brun, tremblant.

Il y eut un silence qui lui fit peur puis Danny murmura qu’il n’y arrivait plus.
- Essaie… Essaie plus fort Danno.
- Peut-être… peut-être qu’il est temps… tu peux commencer à parler maintenant.
 
Les mots de Danny furent marmonnés, mal articulés. Steve sentit son cœur se serrer douloureusement.
- Je pourrais être en train de me dégonfler.
 
Il y eut un silence, un silence effroyablement long que Danny brisa.
- J’arrive encore à sentir ta chaleur.
 
Steve savait que ce n’était plus possible, lui-même était complétement frigorifié, cependant il comprit ce que voulait dire Danny. Il en sourit. Ce fut sa dernière pensée avant de se rendre compte que quelque part sur le chemin il avait de nouveau fermé les yeux, et enfin plus rien.
 
***
Pardonnée ? reflechir


Dernière édition par Choupy le Lun 26 Mar 2018 - 21:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10782
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 49

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 25 Mar 2018 - 14:12

QUOI ? QUOI ????? Non mais tu plaisantes ? Tu finis le chapitre comme ça ? Au calme... ils s'endorment alors qu'ils ne devraient pas et Steve n'a même pas dit ce qu'il aurait du dire à Danno ?
colére colére colére

Leur situation est dramatique là ! Ils ne vont pas crever là comme deux couillons   

Alors non, pour le pardon tu repasseras... quand tu auras posté la suite par exemple... de façon immédiate


PS et je n'ai toujours pas eu d'alerte pour ce chapitre alors que je surveille cette histoire... Comprend pas.



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13797
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 25 Mar 2018 - 14:13

Eh voilà notre couple infernal qui joue les naufragés à présent. Rien de mieux que la chaleur humaine pour se réchauffer. Et malgré leur situation inconfortable, Danny semble particulièrement apprécier les bras de Steve. Oh comme je le comprends.  :j:aime: 


J'ai prié, espéré qu'il y ait une chouia de baiser avant la fin de ce chapitre, ils semblaient si bien partis tous les deux, mais que nenni, ils vont finir par mourir d'hypothermie ces cons et moi je vais rester avec ma frustration. deviens fou 

Cette île est-elle déserte ? Un peu d'intimité loin de la civilisation serait bénéfique pour les faire se taire et enfin passer à l'acte. Oups !  svp



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37073
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 25 Mar 2018 - 19:36

mur Mais enfin... Comment oses-tu couper comme ça? Perdus sur un îlot désert, glacés (ce qui est quand même un comble à Hawaii!  c\'est pas vrai !), dans les bras l'un de l'autre et en mauvais état... vampire

Comment peut-on être aussi cruelle hein? suspicieux

Alors je joins ma voix à celle de Natasia pour exiger   


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 25 Mar 2018 - 20:01

catouchka a écrit:
Cette île est-elle déserte ? Un peu d'intimité loin de la civilisation serait bénéfique pour les faire se taire et enfin passer à l'acte.





Euh Steve a un pouce démis et une main dans une sale état, j'suis pas certain qu'ils soient hyper à l'aise pour passer à l'acte, mais ok je vais leur souffler l'idée de suite.



Cissy a écrit:
Perdus sur un îlot désert, glacés (ce qui est quand même un comble à Hawaii!

Comment peut-on être aussi cruelle hein?


Ils sont trempés et qu'ils sont tombé le seul jour ou il pleut ^^ Oh et la fatigue aussi accentue le froid mais ils vont surement se sécher au soleil le lendemain, qui sait.
Mais ta remarque carrément juste m'a fait rire et je vais me permettre de te la piquer pour l'intégrer dans le prochain chapitre.
Et pour la cruauté..... euh comment dire, merci maitresse cruauté clin d\'oeil



natasia a écrit:
Alors non, pour le pardon tu repasseras...


je repasserai vite alors voler
Revenir en haut Aller en bas
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10483
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 47
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Lun 26 Mar 2018 - 13:40

pfff ils sont dans une sacré galère !
tout l'optimisme de steve s'est évaporé !
ne pas fermer les yeux, ne pas s'endormir plus facile à dire qu'à faire !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10342
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Mar 27 Mar 2018 - 10:57

colére colére

:j:aime::j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
orora
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chien
Messages : 493
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 36
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Mar 27 Mar 2018 - 17:53

Je l'ai lu ailleurs, mais j'ai du relire tellement j'adore. Tu ne peux pas nous laisser ainsi deviens fou deviens fou deviens fou




Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t4412-orora http://cassookkie.skyrock.com/
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Mer 4 Avr 2018 - 14:40

Merci beaucoup. C'est un vrai plaisir d'écrire et de lire vos remarques-commentaires-suggestions.

 
***

La lumière était brillante, les murs étaient bien trop blancs. Il n'y avait plus de menottes autour de son poignet. Il bougea la tête avec précaution, essayant de prendre connaissance des lieux, l’hôpital, c’était plutôt bon signe. Son regard tomba sur le lit à sa gauche.
 - Steve… chuchota-t-il la voix enrouée.

Son coéquipier avait l'air un peu pâle, perfusé, sa main était enveloppée, un style assez drôle dans sa robe d'hôpital mais sinon il avait l’air bien. Il avait l’air vivant. Sa poitrine montait et descendait à un rythme régulier. Danny s’aperçut que lui aussi était perfusé. Il se sentait si fatigué. Ses paupières se refermèrent.
Ce fut Steve qui se réveilla le suivant peu de temps après, la vision de Danny somnolant le remplit de bonheur, il allait bien. Il savait que Danny avait probablement besoin de sommeil, qu'il n'était pas censé le réveiller. Danny allait bien. Steve savait tout cela. Mais il avait besoin de l’entendre.
Steve s'éclaircit la gorge.
- Danny ?

Il tendit son bras, mais le lit de Danny était trop loin. Il avait besoin de Danny plus près. Et il se fichait de savoir de savoir à quel point cela pouvait sembler égoïste.
- Danny, réessaya Steve, plus fort, son bras toujours suspendu du lit, en l'air, comme si sa simple volonté allait rapprocher le lit de son ami.
 
Danny s’agita, se pressa les lèvres avant de cligner des yeux.
-Hé ! sourit maladroitement Steve alors que Danny tourna la tête vers lui, un sourire se répandant sur son visage.
- Hé…croassa Danny, laissant instinctivement son bras glisser hors du lit vers celle de Steve. Je suppose qu’ils n’avaient plus de chambre privée, rajouta-t-il faiblement mais son sourire atteint ses yeux et c’était la chose la plus rassurante que Steve n’ait jamais vue.
- Tais-toi, rit Steve, le soulagement inondant tout son corps.
- Hey, vous êtes réveillés, dit Chin en entrant dans la chambre, suivi par Kono.
- Hey ! Je présume que voici notre équipe de secours ?
- Vous deux ne devriez plus être autorisés à sortir sans la supervision d’un adulte, plaisante Kono en serrant le bras de Danny. Vous nous avez fait peur.
- Comment vous sentez-vous ? questionna Chin.
- Mal à la tête, avoua le Seal à la surprise de Danny. Mais ça va, je me sens plus la douleur dans ma main.
- Antidouleur, répondit Kono en désignant sa perfusion. Et hydratation. Danny, toi juste de l’hydratation.
- Comment on a atterri ici ?
- Oui, que s’est-il passé ? Comment nous avez-vous trouvé ?
- Longue et courte histoire. Presque banal. Vous ne répondiez plus aux appels, pas de localisation pour vos téléphones.
- Encore un de foutu, marmonna Danny.
- Franchement vous avez eu de la chance, nous ne vous aurions jamais retrouvé, aucun début de piste. L’entrepôt était vide à notre arrivée, de vrais pros, pas un centimètre carré non nettoyé et aucun trace de vous deux.
- Ils nous ont eus et sans effort, avoua Steve à contrecœur. Ils n’ont probablement pas voulu laisser de trace derrière eux. Embarqués dans un bateau, surement pour nous éliminer en haute mer. On a fini par réussir à sauter par-dessus bord. Ils doivent être loin à présent.

Les yeux écarquillés de Kono lui apprirent que ses amis n’étaient pas au courant de cette partie.
- Vous avez nagé ?
- Malheureusement oui, confirma le blond.
- Je comprends mieux alors. Les médecins nous ont parlé asthénie et déshydratation, que seul le repos pouvait vous aider à aller mieux.
- On est là depuis longtemps ?
- Vous dormez depuis plus de 18h. Un record, félicitations ! sourit Kono taquine. Vous êtes totalement décalés.
- Ou avons-nous été retrouvés ?
- Kauō.
 
Danny n’avait aucune idée de où se situait cette île, il laissa Steve continuer.
- Comment quelqu’un a-t-il bien pu nous trouver là-bas ? s’interrogea-t-il plus que surpris.
- C’est là qu’intervient la chance, frère. Un groupe de 3 chercheurs a établi un campement depuis une semaine pour étudier le phoque moine. Ils vous ont trouvé au matin et on prévenu les secours par téléphone satellite. Une chance qui tient du miracle.
- Mais ça fait quoi ? Cinq kilomètres carré ? Comment on a pu tourner en rond ! s’agaça le Seal.
- T’es vraiment vexé de ne pas avoir su te diriger là ! Sérieux ? Super Seal a dû avoir de l’aide. Tu ne peux pas juste apprécier, râla Danny en se redressant sur l’oreiller.
- Perdu et ayant froid, c’est quand même un comble pour Hawaï les mecs, plaisanta Kono, heureuse de les voir en forme.
- La pluie était gelée, râla Danny.
- Nous avons une photo intéressante de vous, les gars, continua Kono.
- Quoi ? demanda le blond tandis que Chin était déjà en train de rire.
- Les chercheurs l’ont envoyé aux secours pour preuve que ce n’était pas une plaisanterie car ceux-ci leur ont ont dit que personne ne vivait sur l’île. Vous deux, endormis, serrés l’un contre l’autre.
- Oh, dit Steve.
- Ils vous l’ont montré ? poursuivit Danny.
- Nous devrions vous laisser vous reposer, dit Chin en posant une main sur l‘épaule de Kono pour l’emmener hors de la pièce. Nous serons de retour dans quelques heures, vous pourrez probablement sortir.
- Je savais que tu serais le calîneur, patron.
 
Kono sourit effrontément avant d’être poussé hors de la pièce par un Chin rieur.
- Combien veux-tu parier que cette photo sera agrandie et accrochée au mur lors de notre retour au bureau ? questionna finalement Danny en souriant largement.
- Nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Il y eut un long silence.
- Alors hum… dit Danny en se léchant nerveusement les lèvres. Il y avait des choses que tu allais me dire…
- Ouias… soupira Steve.
 
Danny se redressa, pivota et se leva, puis s’installa sur le bord du lit de Steve.
- Je sais que nous ne sommes pas en train de mourir finalement, mais…
 
Il poursuivit en attrapant la main de son ami.
- Je pense que je voudrais l’entendre pendant que je suis encore là pour en profiter.
 
Steve pouvait voir Danny le regarder. Ses yeux étaient doux, les bords de sa bouche relevaient dans un tic nerveux.
- Je suis heureux de ne pas être mort avant que je puisse te rencontrer, laissa échapper Steve soudainement.
 
Ce fut surement la phrase la plus bizarre qu’il n’avait jamais dite mais Danny rit.
- Tu as un vrai don avec les mots bébé.
 
Steve ne put plus parler mais il sourit, sourit plus que jamais. Danny accentua la pression sur la main de son coéquipier.
- Tu vas bien ?
- Ouias, murmura Danny. Juste mes bras qui ressemblent à de la gelée, ils ne font mal et je vais les sentir pendant un long moment. La nage c’est fini pour moi.
- Tu resteras sur la plage pendant que Grâce et moi en profiteront.
 
La mention de sa fille plongea Danny dans une humeur moins gaie.
- Le tribunal doit statuer la semaine prochaine.
- Je sais. Je suis désolé de t’obliger à mentir à Grâce. Elle aurait pu être perturbée par cette relation entre toi et moi.
- Arrête. Mon singe pense que le soleil se lève et se couche de ta plage. Steven, tout ce qu’elle voudrait savoir c’est si elle a définitivement une chambre chez toi maintenant et quand il sera assez tôt pour t’appeler Papa. C’est plutôt la fin de cette comédie qui va lui briser le cœur.
- Que puis-je faire ? demanda Steve, inquiet.
- Rien, rien.
- Je ne l’ai pas fait délibérément.
- Je le sais, répondit-il distraitement en bougeant sa main sur celle de Steve dans une douce caresse.
 
Il était heureux d’être à cet instant avec Steve. Il était heureux qu’ils aillent bien, qu’ils soient ensembles. Le reste n’avait pas d’importance. Avec Grâce, Steve était le seul qui arrivait à lui donner autant d’inquiétude. Il ferait tout pour ses amis, pour son équipe, c’était sa famille. Mais Steve… Steve était à part. Ce type fou avait pris une partie de l’inquiétude réservée à Grâce pour s’immiscer dans sa vie. Hier soir, il était aussi inquiet pour Steve que pour lui-même, plus inquiet pour Steve d’ailleurs s’il était honnête. C’était tellement irrationnel, au fond, il savait que SuperSeal irait bien, qu’il avait déjà vécu des situations bien plus extrêmes, mais impossible de se raisonner. Tout à ses pensées, il se sentit chanceler, la tête étourdie.
- Tu ferais mieux de te reposer encore, je vais retourner m’allonger.
 
Il lâcha sa main de Steve et retourna doucement s’allonger à sa place.
- Tu sais de quoi j’ai envie, déclara soudainement Steve. Sortis d’ici, je nous cuisine une énorme omelette aux herbes. J’ai envie de plus que la carafe d’eau et du yaourt de l’hôpital.
- Avec du fromage.
- Danno, pas de fromage. Pas diététique.
- Je rajouterai du fromage.
- Tu pourrais au moins apprécier le fait que je cuisine ! gronda Steve.
- Pas de disputes, messieurs, ordonna une infirmière entrant dans la pièce. Je vérifie vos tensions et vous pourrez nous dire au revoir jusqu’à la prochaine fois.
- On ne se dispute pas, la contredit Steve.
- Vous avez une drôle de manière de vous montrer votre affection alors.
 
Steve réalisa qu’elle aussi logiquement les pensait en couple. Il ne sut quoi dire de peur de froisser Danny. L’infirmière qui les connaissait bien à force de les voir dans les couloirs de l’hôpital prit cela pour de l’agacement face à son commentaire et se hâta de poursuivre son propos.
- Mais cela fonctionne pour vous, vous êtes un couple si soudé. Et croyez-moi depuis toutes ses années, j’ai eu le temps de vous observer. Et laissez monsieur Williams ajouter du fromage de temps en temps, conclut-elle par un sourire vers Danny. Voilà parfait, le temps de signer les papiers de sorties et vous pourrez rentrer chez vous. Plus d’excursion romantique au clair de lune, promis ?
 
Steve promit et Danny grogna. Le blond s’enfonça dans l’oreiller. Il s’imaginait en cuisine avec Steve qui cuisinait pour eux deux. La scène était familière, régulière et agréable. Danny tourna la tête vers le lit voisin, Steve se sentant observé se tourna également vers lui.
- Emmental ou parmesan ?
 
Danny se sentit sombrer. S’il était vraiment honnête, Danny pouvait s’avouer que si c’était une femme qui l’avait braqué ce jour-là dans le garage McGarrett, une femme avec les qualités, les défauts et l’âme de Steve, il l’aurait invité de sortir rapidement. Si une folle néandertalienne accro aux armes lui avait offert un week-end dans un hôtel luxueux avec une piscine où Grâce pourrait nager avec des dauphins quelques jours après leur rencontre sans rien demander en retour, aujourd’hui elle serait très probablement madame Daniel Williams. Danny se mordit les lèvres et voulut hurler de frustration.
- Je t’aime… Steve, exprima-il simplement en butant imperceptiblement sur le prénom.
- Moi aussi Danno. Mais c’est juste du fromage, t’emballes pas, t’auras pas de chocolat en dessert, badina le brun.
 
***


Dernière édition par Choupy le Jeu 5 Avr 2018 - 8:16, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37073
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Mer 4 Avr 2018 - 19:10

:j:aime: :j:aime: Les voilà sauvés! ouf  Et ils vont avoir une belle photo pour immortaliser leur rapprochement ilien... :jadore:
En tout cas le fait d'être passé si près de la mort semble leur faire prendre conscience de l'essentiel reflechir  Mais la dernière réplique de Steve n'est peut-être pas celle qu'attendait ce pauvre Danny... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque  Nouvelle querelle en perspective? clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10782
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 49

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Mer 4 Avr 2018 - 19:33

Cette photo, je voudrais tellement la voir ! rire démoniaque rire démoniaque  En attendant elle va sûrement passer et repasser dans les bureaux, ils n'ont pas fini de faire rire les collègues avec ça.

L'infirmière m'a fait rire avec son "laissez-le mettre du fromage" et Steve qui conclut "pas de chocolat" mdr mdr

Bon, tu es pardonnée  clin d\'oeil 



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10342
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Jeu 5 Avr 2018 - 10:57

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14375
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 52
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Jeu 5 Avr 2018 - 15:44

:j:aime: :j:aime:


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
orora
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chien
Messages : 493
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 36
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Ven 6 Avr 2018 - 8:27

De bon matin, l'humeur morose, j'ai lu ta fic et je vais bien mieux ^^ Leur douce étreinte, les taquineries de Kono, l'infirmière qui en remet une couche. Le ''je t'aime'' qui cache bien des choses. Ils sont frustrants, mais si adorables. Par contre côté sadisme on peut se taper la main rire démoniaque




Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t4412-orora http://cassookkie.skyrock.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13797
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Sam 7 Avr 2018 - 15:38

:j:aime:  Ils sont adorables et cette grosse frayeur semble avoir déclenché un petit quelque chose chez Danny. Steve s'en sort par une pirouette, mais je suis certaine que le "je t'aime" à double sens de Danny  n'est pas passé inaperçu.

En tout cas, ils n'ont pas fini de se faire chambrer avec cette photo sur laquelle ils sont probablement trop choupinous. rire démoniaque



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10483
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 47
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Sam 7 Avr 2018 - 18:05

leur sauvetage tiens du miracle !
et une photo, une ! rire démoniaque 
ça n'a pas finit de faire rire l'équipe !

chin et kono me font vraiment rire, quant à l'infirmière rire démoniaque 
tout le monde les prend pour un couple et il serait temps que danny se rende compte que steve n'a pas besoin d'être une femme pour qu'il soit amoureux !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
nanouchka
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Cheval
Messages : 135
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 40
Localisation : douai 59

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 15 Avr 2018 - 21:06

rhooo le coup de la photo, excellent...

bon, les deux hommes ne s'en tirent pas trop mal, heureusement...tout le monde les pense en couple, sauf eux c'est trop mimi mais maintenant, ils faudraient qu'iles ouvrent les yeux reflechir
Revenir en haut Aller en bas
EmmaAngel
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Chien
Messages : 7512
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 36
Mon pairing du moment: : Hardy Boys
Mon Fandom du moment: : WWE Univers

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Dim 22 Avr 2018 - 14:04

Oui ! Je réapparais toujours

Un premier chapitre fort en émotion. Finalement, Steve et Danny se sont jetés à l'eau et ils ont dû nager. Pour échapper aux tirs de leurs ennemis, pour survivre et ne pas sombrer. Steve soutenant de son mieux Danny et s'imposant tout naturellement comme l'homme fort de la situation Puis finalement, ils ont réussi à atteindre une île. Avec une équipe de chercheurs à terre. Mais qui les a photographié dans un moment plutôt intime XD

Au final, tout se termine bien. On les a retrouvé juste à temps. Maintenant reste encore à savoir si Steve va enfin trouver le courage d'avouer ses sentiments à Danny. Il serait temps, après tout ce n'est pas comme s'ils avaient failli mourir...

La suite ! Vite svp



Live for the moment
THE HARDY BOYZ
AU NOM DE MON FRERE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1551-emmaharknessjones https://www.fanfiction.net/~zyad
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Jeu 26 Avr 2018 - 18:59

La suite va arriver, je ne vous oublie pas - au contraire - mais petite baisse de moral ces derniers temps et l'avancement de la fic s'en est ressenti. 
arigatou
Revenir en haut Aller en bas
orora
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chien
Messages : 493
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 36
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Jeu 26 Avr 2018 - 19:03

Prends ton temps, mais si tu veux parler, je suis là.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t4412-orora http://cassookkie.skyrock.com/
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Lun 30 Avr 2018 - 16:56

Merci, ce ne sont pas des problèmes de vie ou de mort mais c'est stressant.
Là, je voulais poster en ce début de semaine bah désolée, on y sera pas encore, j'essaie de joindre un service de l'hôpital de Strasbourg et après 16h bah c'est mort. Je tente des moyens détournés. En tout cas, merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   Mer 2 Mai 2018 - 20:33

Merci, ce ne sont pas des problèmes de vie ou de mort mais c'est stressant.
Là, je voulais poster en ce début de semaine bah désolée, on y sera pas encore, j'essaie de joindre un service de l'hôpital de Strasbourg et après 16h bah c'est mort. Je tente des moyens détournés. En tout cas, merci beaucoup.



(J'aime pas faire des doubles posts, si quelqu'un a le pouvoir de supprimer mon post précédent, je prends).


Voici la suite, j'ai enfin fini ma partie suivante don celle-ci peut-être postée.

Frustration quand tu nous dis, la confrontation Danny-Steve n'est pas encore pour maintenant.


 
***
 
Danny se passa une main mouillée sur le visage, ferma le robinet et se fixa dans le miroir. Il avait prétexté un besoin de se rafraichir pour échapper à Steve. Ils étaient rentrés de l’hôpital quelques heures plus tôt, Danny se sentait encore assez fatigué et il savait que cette nuit le sommeil serait bien accueilli. Les derniers jours avaient été un peu stressants et l’audience qui se profilait n’aider pas à se détendre. Et maintenant Steve.
Pas une seule fois, il n'avait pensé à Steve comme ça, du pas avant que toute cette histoire de fausse relation n'intervienne et maintenant tout ce qu'il pouvait faire, c'était penser à ça. C'était pourquoi alors que Steve cuisinait les fameuses omelettes, Danny avait cherché à s'isoler un peu. Il aurait pu rentrer à son appartement mais il ne pouvait se résoudre à laisser son coéquipier seul pour l'instant. La frayeur d'eux perdus au milieu de l'océan était encore trop récente pour qu'ils s'éloignent l'un de l'autre. Il se retrouvait ainsi à réexaminer tout ce qui s'était passé entre eux depuis toutes ses années. Et il était arrivé à une conclusion, tout l'île avait raison : Steve et lui agissaient comme un couple. Pas étonnant que personne n'ait été surpris lors de l'annonce de leur « couple ». Soirée à la maison, cinéma, Steve qui parlait à ses parents au téléphone même si Danny n’était pas présent dans la pièce, partage de voiture…  Ils sortaient ensembles depuis des années !
- Seigneur, même Lori avait commenté notre relation lors de son premier jour, gémit-il. Sommes-nous si inconscient ?
 
Il n'était pas gay. Il savait qu'il ne l'était pas. Pas une fois dans sa vie  il n’avait regardé un homme avec envie, il ne s'est jamais posé la question. Mais Steve était différent. C'était Steve. Il savait que ce n’était pas une histoire de remise en question de la quarantaine, il ne regardait pas d’autres hommes. En y pensant, il n’avait aucun désir pour du sexe avec un homme. Il n’était même pas certain d’en avoir pour Steve, d’oser aller plus loin avec Steve. Simplement, il était tombé, sans s’en rendre compte, amoureux de son coéquipier, amoureux de Steve. Le sentiment, lui, il savait parfaitement le reconnaître.
Un petit coup sur la porte le fit sursauter.
- Ca va Danny ?
- Oui… Oui ! J’arrive.
 
Le blond n’avait aucune idée depuis combien de temps se trouvait-il dans la salle de bains, il en sortit rapidement, il n’avait aucune envie de subir un interrogatoire. Steve qui lui avait avoué qu’il penchait fortement du côté des mecs il y a peu de temps. Danny gémit intérieurement. Sa vie était un enfer.
 
***
 
L’enfer a continué dès le lendemain avec une journée de travail frustrante. Ils devaient se faire à l’idée qu’ils n’auraient jamais de réponse sur les meurtriers de Kahala tandis qu’une nouvelle affaire leur été assignée par le Gouverneur : trafic de drogue autour des plages de Waikiki. Ils revenaient d’une sortie chez un informateur lorsque Danny reçut l’appel de Rachel. Steve au volant, comprit de suite que l’appel ne concernait pas l’assignation au tribunal mais Grâce directement. Le ton n’était pas coléreux mais inquiet et concerné. Danny écoutait son ex-femme avec attention. Les lèvres se serrèrent, le visage devint grave.
- J’arrive de suite Rachel. Je suis en voiture, Steve va me déposer.
- Grâce va bien ? s’alarma Steve dès que son coéquipier raccrocha.
- Elle n’est pas blessée, le rassura-t-il, heureux de sentir la réelle inquiétude du brun.
 
Danny lui récapitula les évènements que Rachel venaient de lui synthétiser rapidement au téléphone. Le visage de Steve se ferma aussitôt, il accéléra.
- Je t’accompagne.
- Pas la peine, mec.
- Je t’accompagne !
 
Danny comprit qu’insister était inutile. Cela dépassait Grâce et son coup de pied. Steve avait besoin d’y aller et de s’y confronter.
 
Le blond venait tout juste de se résigner à faire partie de ces familles qui avaient besoin d'une chaise supplémentaire pour les rencontres parents-professeurs. Avec Steve dans l’équation, la situation devenait proche de l'absurde. Ils retrouvèrent Rachel et Stan devant l’établissement. Danny serra les dents en retrouvant son ex-femme, ne pas penser à l’audience, aujourd’hui était un jour pour Grâce. Rachel le rassura sur la présence de leur fille à la maison avec sa nounou. Le directeur Biden les accueillis tous dans son bureau.
- Beau bureau, commença de suite Danny. Peut-être que vous auriez du prendre un plus d’argent sur les formations autour de la discrimination.
- C’est pourquoi nous sommes ici, monsieur Williams, répondit diplomatiquement le directeur.
- Détective Williams, coupa Steve.
- Détective Williams, c’est pourquoi nous sommes ici. Pour discuter de l’incident et s’assurer qu’il n’y ait pas de répétition.
- L’incident. C’est mignon. Un gamin a fait pleurer ma fille en lui expliquant que le Commandant McGarrett et moi-même sommes des erreurs de la nature qui iront en enfer.
- Grâce a répliqué par un coup de pied assez violent dans le tibia de Jimmy, contextualisa tout de même le Directeur.
- Et elle s’excusera pour sa réaction soyez-en sûr, répondit Rachel. Elle n’aurait pas du répliquer ainsi, cependant les paroles de son camarade l’ont bouleversées, à raison. Vous comprendrez que nous ne pouvons pas accepter d’entendre insulter son père ainsi.
- Puisse-je savoir qui sont les parents de ce Jimmy ? interrogea Danny.
- Monsieur et Madame Hammer, répondit le Directeur, jetant un regard nerveux sur Steve, qui avait décidé que son visage SEAL était la bonne expression à adopter à cet instant.
- Et comment nous connaissent-ils donc ?
- Ils sont au Country Club, intervint Stan. Mais nous les fréquentons pas, ils n’ont aucune raison de connaître notre famille.
 
Steve était perplexe. Stan venait-il bien de les inclure tous dans une même phrase ? Le Seal se fit la réflexion qu’il ne connaissait finalement Stan qu’au travers des éclats de Danny.
- Vous et le Commandant McGarrett êtes assez connus sur l’île, votre réputation professionnelle n’est plus à faire. Votre vie personnelle a, elle, aussi fait les beaux jours des derniers bruissements de couloirs.
 
Danny se renfonça dans son siège, pressa ses mains entre elles.
- Je vois.
- Reste calme Daniel. Nous allons remédier à cela, mais tu dois rester calme.
 
Il détestait quand Rachel utilisait le mot « calme » plus qu’une seule fois à son encontre.
- Je suis très calme, considérant que nous tous ici présents payons très cher chaque année pour assurer le bien être et l’éducation de Grâce. Je n’ai que rarement eu à me plaindre, considérant son niveau d’orthographe, de vocabulaire et de connaissances. Mise à part cela, mina-t-il en mettant symboliquement de côté les connaissances académiques de Grâce, je trouve ennuyeux que dans cet environnement elle soit confrontée aux préjugés que j’attendrais des gars de sa promotion à Annapolis.
 
Il jeta un regard douloureux à Steve en imaginant tout ce temps à se cacher, puis se pencha en avant afin de signifier au directeur que c’était son tour. Lequel prit un moment pour rassembler ses pensées.
- Détective Williams, je comprends votre frustration.
 
Danny pouvait sentir la veine de sa tempe commencer à battre, à moins que le directeur Biden ait passé une journée à traquer des mercenaires étrangers et des dealeurs avec une chemise sur laquelle un informateur lâche et émotif avait écrasé son burrito par erreur et finir la journée dans le bureau du directeur pour apprendre que sa fille devait supporter des insultes homophobes à cause du sexe gay qu’il ne recevait pas réellement, alors non le directeur Biden n’était pas à même de comprendre sa frustration. Celui-ci a du s’en apercevoir car il ajouta rapidement.
- Je peux vous assurer que nous tout cela est également inacceptable. Nous avons des procédures pour faire face.
- Vous avez…. Vous… ! C’est grâce à vos procédures que ma petite fille est revenue en pleurant à la maison parce qu’un autre gamin lui avait appris une toute nouvelle définition du mot « pédé », explosa Danny.
 
Rachel plaça une main ferme sur son bras, tandis que Steve se leva. Danny n’était pas très sûr de ce que voulait faire son coéquipier, ni si lui-même en avait même la moindre idée, mais quand Steve se levait de manière aussi brusque et décidé, quelqu’un finissait immanquablement par appeler une ambulance.
- Steven, calme-toi ! ordonna Rachel.
 
Le choc de la familiarité et du tutoiement fut assez grand pour l’empêcher d’exprimer ses idées. Danny nota de garder le ton en mémoire pour une autre fois. Une fois Steve assit à nouveau, Rachel continua.
- Comme vous le constatez, cette situation est très bouleversante pour tout le monde dans notre famille.
 
Steve ne savait plus trop comment gérer tous ces nouveaux parents, tandis que Stan avait une expression faciale de circonstances proche de « je suis bouleversé par le sentiment ambiant d’homophobie ».
- Pour commencer, vous allez mettre en œuvre cette fameuse procédure que vous nous avez mentionnée, qui demande des mesures disciplinaires envers Jimmy Hammer. Grâce fera également une punition pour le coup. Je veux que ce Jimmy soit séparé de Grâce. De plus, comme il y a des personnes dont le métier consiste à essayer d’accroître la tolérance envers toutes les personnes LGBT, vous employez ces personnes à organiser des conférences pour votre personnel et vos étudiants.
 
Le directeur avait l’air légèrement gris.
- Et bien évidemment, si vous ne prenez pas ces mesures dans un délai raisonnable et approprié, tel que déterminé par nous, nous retirerons notre fille de votre école et intenterons une action en justice.
 
Elle se leva, invita les 3 hommes à côté d’elle à faire de même, prenant la main de son mari dans la sienne.
- Nous n’allons pas vous faire perdre plus de temps. Bonne soirée.
 
Le directeur était à présent complètement gris. Il bredouilla un au-revoir hésitant. Steve observa Rachel avec fierté et Danny sourit, détendu.
- Puis-je juste dire que c’est beaucoup plus plaisant quand tu le fais subir à quelqu’un d’autre !
- Daniel…, gronda Rachel mais amusée.
 
Elle vit le visage de Danny se modifier quand l’audience de la semaine suivante lui revint immédiatement à l’esprit. Steve l’avait également remarqué et se rapprocha, protecteur, du blond. Elle se pinça les lèvres  puis se mit en marche.
- Vous nous suivez ? lança-t-elle désinvolte
- Nous ?
- Grâce apprécierait de vous voir ce soir, si vous êtes libres. C’est curry d’agneau au repas.
 
Danny n’eut pas besoin de plus d’encouragement pour s’élancer derrière elle et Stan. Steve n’eut pas le temps de se demander s’il devait suivre que Danny s’était retourné vers lui.
- Alors tu viens.
 
***
on termine sur une note plus joyeuse ce coup-ci ? reflechir


Dernière édition par Choupy le Jeu 3 Mai 2018 - 21:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hawaii 5-0 -Jeu de dupes - Steve/Danny - PG13
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: