French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les chroniques de Catouchka

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 21 Jan 2018 - 18:46

Non mais... comment tu me parles? colére colére colére colére  C'est quand même fou ça.... Est-ce que c'est ma faute si je suis une handicapée du "je" hein? Sais-tu la souffrance que cela engendre? pleurer à chaude lar pleurer à chaude lar pleurer à chaude lar pleurer à chaude lar


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 21 Jan 2018 - 20:03

Oh ! Ma pauvre Cissy ! Plein de bisous partout pour me faire pardonner. Enfin non, pas partout, ça serait bizarre. rire démoniaque  Mais gros câlin. :j:aime:  Tu finiras bien par trouver le remède pour soigner ton aversion du "je". clin d\'oeil



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Lun 22 Jan 2018 - 19:38

D'accord, je prends les bisous (pas partout non plus rire démoniaque ) et le câlin... Ca va mieux ouf  Reste que ça n'a pas réglé mon problème d'ego... non


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6820
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 44
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Mar 23 Jan 2018 - 6:10

C'est super intéressant comme chronique. Merci beaucoup d partager avec nous. Je mets les photos de côtés de ce qui m'intéresse, comme ça, si je suis en manque de lecture, je vais savoir quoi chercher.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Sam 27 Jan 2018 - 9:52

:j:aime:  Merci de votre intérêt les filles.



Wild Heart - Lily HAIME

Résumé :

« Es-tu en colère Gabriel ?» Cette question, le docteur Grant la lui a posée pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing. Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé. Bien sûr qu’il est en colère, il l’a toujours été – et il l’était surtout au lycée, où il voyait Vicky, ce garçon un peu trop souriant, un peu trop heureux. Ce garçon aux habits colorés, aux yeux gris, et qui semblait le regarder différemment. Un jour, Gabriel l’a poussé un peu trop fort. L’instant d’après, Vicky gisait au bas d’un escalier, sa jambe brisée. Handicapé, à jamais... Depuis qu’il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa sœur. Il écrit des lettres, aussi, des lettres d’excuse qu’il n’envoie jamais. Il se bat pour trouver un certain équilibre et contrôler cette rage qui le dévore... Jusqu’au jour où, par hasard, sa route recroise celle de Vicky.


Mon avis :

"Es-tu en colère Gabriel ? " La question que se pose le lecteur est surtout "Contre qui, contre quoi es-tu en colère Gabriel ? "

Une colère oppressante. Une colère qui effraie. Une colère contre l'enfance qui lui a été volée. Contre la violence qui a remplacé les jeux d'enfants qu'il n'a pas connus. Contre un père qui ne lui a pas appris à se construire en dehors de la noirceur du monde qu'il côtoyait au quotidien. Contre l'intérêt que lui portent les autres et qu'il considère comme une agression. Contre la colère même qu'il ressent envers celui que jadis il malmenait sans relâche, parce que sa courte vie ne lui avait pas appris à identifier d'autres sentiments que celui-là.

Gabriel est cela, sa colère est insondable, pesante, effrayante. Sa personnalité est sombre, étouffante. Un être perpétuellement en colère, en colère contre lui-même. Une colère qui lui permet d’avancer, mais toujours tourné vers son passé, sans un regard bienveillant sur son futur, sur lui-même.  Une colère qui nourrit sa culpabilité sans jamais ne lui accorder aucune possibilité de pardon, de passer à autre chose. Coupable un jour, coupable toujours. En colère à n’en plus finir.

Mais, il y a Vicky, qui est tout ce que Gabriel n'est pas. Vicky que la colère de Gabriel a blessé, au sens propre comme au sens figuré, et qui pourtant ne voit en lui que celui dont il est tombé amoureux au tout premier regard. Ce regard qui a emporté Gabriel dans sa colère, dans sa culpabilité, dans son mal-être.  Vicky qui ne connait pas la haine, qui n’est que mansuétude.

Cela pourrait sembler sans issue, pourtant Gabriel va apprendre de Vicky qu'il y a mieux que la colère pour diriger une vie. Et si la vie de Gabriel est gouvernée par la colère, il a aussi autour de lui des êtres qui l'entourent d'affection et de conseils. La vie est plus facile quand on est en colère contre tout et tout le temps. La colère éloigne tous les sentiments, toutes les émotions qui font mal, qui font du bien, qui font que la vie à un sens et que l'on se sent vivant.

Parce que les émotions que va explorer Gabriel tout au long de cette histoire touchent à son cœur, elles seront souvent plus douloureuses que les poings qui s'abattent sur son corps. Plus douloureuses que la colère qui le préserve de tout.

La plume de l’auteure est très belle et poignante, parfois trop mélodramatique. J'ai regretté quelques longueurs. Quelques scènes m'ont également dérangée.

Mais l'auteure a su me donner, au fil des pages, l'envie de connaître Gabriel, alors que je n'avais, de prime abord, que celle de fuir en courant devant tant de noirceur. Parce que derrière ce masque insondable de colère, ce cache un être en quête de pardon et d'amour. Un être qui aime sans compter, solide. Un être capable de communiquer par écrit tout ce qu'il est au fond de lui, tout ce qu'il ressent.

C'est violent, sombre, mais l'amour est une bouffée d'oxygène salutaire qui éclaire ce roman d’une douce lumière.

On pourrait regretter que ce livre soit écrit à la première personne. Je l’ai regretté parfois. L’âme de Gabriel n’en aurait pas été plus sombre pour autant, amenant par là même plus de lumière et de légèreté en développant  Vicky. Pour autant, l’auteure n’a pas « sacrifié » ce personnage. C’est le choix de l’auteure, choix que je respecte et que je comprends, de nous projeter dans la tête de Gabriel, dans ses débordements, sa colère, ses introspections, sa culpabilité, sa reconstruction, sa rédemption.

4/5



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
playmobil
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Coq
Messages : 470
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 36
Localisation : Toulouse
Mon pairing du moment: : Nico/Boris

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Sam 27 Jan 2018 - 16:05

Encore une critique qui fait envie ! Après sur l'usage de la première personne, sans pour autant être une intégriste de l'anti-je ( Coucou Cissy !!  clin d\'oeil), il est vrai que c’est un choix qui peut souvent être discuté, d'autant que  pour retranscrire les pensées d'un personnage il y a bien d'autres techniques de narration qui laissent plus de latitude; mais c’est un choix qui comme tout choix se respecte mais peut-être discuté !



Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Sam 27 Jan 2018 - 21:40

Comme d'hab un vrai regret: ce livre m'attire mais la première personne... ça craint vraiment  Je respecte aussi le choix de l'auteur. Juste je n'y arrive pas.... clin d\'oeil 

Petite question: comment fais-tu pour arriver à lire autant? Moi qui adore la lecture, quand j'arrive à lire un livre en deux mois, je suis contente! ça craint vraiment


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13408
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 39
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 28 Jan 2018 - 11:23


J'ai déjà zieuté cette auteure mais pas ce livre. Mais je l'ai donc pourquoi pas. clin d\'oeil



Cissy a écrit:


Petite question: comment fais-tu pour arriver à lire autant? Moi qui adore la lecture, quand j'arrive à lire un livre en deux mois, je suis contente! ça craint vraiment

même moi qui n'aime pas lire j'en lis plus que toi. Bon d'accord je passe pas mal de mots mais quand même rire démoniaque
Cette semaine, j'en suis à 2 livres et demi de bouclés. sucette au caramel


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14336
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 28 Jan 2018 - 11:37

Cissy a écrit:
Petite question: comment fais-tu pour arriver à lire autant? Moi qui adore la lecture, quand j'arrive à lire un livre en deux mois, je suis contente! ça craint vraiment

rire démoniaque  eh bien tu lis plus vite que moi Dame Cissy, les romans s'entassent sur le bureau et pourtant ce n'est pas l'envie qui manque ça craint vraiment  pas assez d'heures dans une journée, vivement la retraite, j'aurai peut-être le temps...


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 28 Jan 2018 - 13:43

Cissy a écrit:

Petite question: comment fais-tu pour arriver à lire autant? Moi qui adore la lecture, quand j'arrive à lire un livre en deux mois, je suis contente! ça craint vraiment

C'est marrant ça, parce que moi, je n'ai pas l'impression de lire beaucoup. Je lis très rarement en journée, même si je n'ai que ça à faire. Mes plages de lecture sont courtes, essentiellement dans mon lit avant de m'endormir, entre 1 et 3 chapitres. Si je ne lis pas, j'ai l'impression que ma journée n'est pas terminée. clin d\'oeil



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Sam 10 Fév 2018 - 14:24



Et plane la mort - David Lange


Résumé :

Cole et Steve n'auraient jamais dû se rencontrer. Après tout, qu'ont en commun un juriste au chômage, contraint au porte-à-porte, et un détective privé à la dérive ? Pas grand-chose. Le destin les réunit pourtant lorsque Benjamin Everett demande à Steve d'enquêter sur la mort de son meilleur ami, Dan Halden, ex-star montante du show-biz.

Luttant contre cette attraction aussi soudaine qu’inattendue, les deux hommes devront se frotter au passé sulfureux de Dan. Drogue, porno, chantage, ce dernier ne semblait pas près de s'acheter une conduite. S'agit-il alors d'un suicide, ainsi qu'en a conclu l'enquête de police, ou Dan cachait-il d'autres secrets ? De mortels secrets ?


Mon avis :

Ce roman est avant tout l’histoire d’une rencontre fortuite entre deux hommes aussi différents l’un que l’autre.

Steve est un homme tourmenté, qui peine à se remettre du décès d’un être cher. Un homme qui entretient une addiction à l’alcool, à la culpabilité et qui se refuse le droit d’aimer. Un détective dans la force de l’âge qui ne se laisse pas facilement approcher.

Cole est un jeune homme avenant, souriant, qui peine à trouver un emploi.

D’un porte-à-porte naît une première rencontre entre les deux hommes, mais c’est leur collaboration dans une enquête qui les fera se rapprocher.

Le jeune Cole a de la ressource et sait se rendre indispensable dès le départ, alors que rien ne le prédisposait à devenir l’assistant d’un détective privé aussi sexy que solitaire. Leur duo fonctionne à merveille, tant dans le fond que dans la forme. Entre humour et sarcasme, les sentiments se dévoilent petit à petit au fil de l’avancement de l’enquête, le tout dans une cohésion parfaite, où rien n’est précipité.  

L’intrigue est bien menée et la psychologie des personnages bien construite. Une succession d’évènements où chacun des protagonistes est un chaînon qui le rend essentiel au développement de l’histoire. La romance ne prend pas le pas sur l’intrigue policière et l’inverse est aussi vrai. L’auteur alterne entre les deux avec aisance, dans un équilibre quasi parfait. La romance et l’intrigue s’entremêlent sans temps morts, entre émotion, suspense, indices et jeu de rôle.

Mais, indubitablement, en dehors de la cohésion de l’ensemble, la force de l’auteur, c’est sa plume. Et cette plume est vraiment belle. C’est très bien écrit, propre, élégant, recherché. Tout est savamment dosé aussi bien dans la relation et l’évolution amoureuse de Cole et Steve, que dans l’intrigue policière. Et même si cette dernière n’est pas particulièrement complexe, elle tient en haleine et captive jusqu’à la fin.

Un livre qui vous fera passer un très agréable moment de lecture.

Un auteur à découvrir, et à suivre.

Ce livre est écrit à la 3ème personne.

5/5



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Sam 10 Fév 2018 - 21:16

Encore un qui a l'air sympa... et un de plus dans la liste des à lire quand je trouverai deux minutes.... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10423
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 49

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 11 Fév 2018 - 0:17

Autant l'avant dernier que tu as présenté ne me tente pas plus que cela, autant celui-là pourrait clin d\'oeil  Mais bon, je n'ai toujours pas le temps non plus deviens fou  En attendant, merci de nous présenter ces livres.  :j:aime:



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
playmobil
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Coq
Messages : 470
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 36
Localisation : Toulouse
Mon pairing du moment: : Nico/Boris

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 11 Fév 2018 - 19:02

Un 5/5 de notre chroniqueuse attitrée çà mérite qu'on lui trouve une place sur la pile ! 
Merci pour cette nouvelle découverte !  sucette au caramel


Revenir en haut Aller en bas
jo
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Cochon
Messages : 2994
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 59
Localisation : Sur Gayland, ma planète

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 25 Fév 2018 - 12:16

J'adore tes chroniques Cath',  tes analyses sont toujours pertinentes, ça ce voyait déjà dans tes commentaires. clin d\'oeil 

J'ai lu les premiers livres et je les ai beaucoup aimé par contre le dernier je ne me rappelle pas l'avoir lu alors qu'il est dans ma bibliothèque  interogation ? Il faut que je vérifie.

A bientôt pour ta nouvelle chronique Cath' :j:aime: clin d\'oeil


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2978-jo
EmmaAngel
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux
Signe Chinois : Chien
Messages : 7435
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 36
Mon pairing du moment: : Hardy Boys
Mon Fandom du moment: : WWE Univers

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 25 Fév 2018 - 13:19

Bon, et bien il ne me reste plus qu'à me jeter sur Amazon pour commander tout ça. Tu lis beaucoup l'air de rien ! Et en plus, tu sais nous faire partager ton envie et ta curiosité.

*Note de se prévoir un budget livres*

Merci beaucoup pour le partage en tout cas Catouchka. Je veux bien croire que tous ces auteurs ont du talent, mais une chose est certaine, c'est que tu n'as rien à leur envier. C'est un vrai plaisir de lire tes analyses.


Live for the moment
THE HARDY BOYZ
AU NOM DE MON FRERE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1551-emmaharknessjones https://www.fanfiction.net/~zyad
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 25 Fév 2018 - 14:06

:j:aime:  Merci beaucoup à vous toutes.

Allez ! En voici une autre. clin d\'oeil







Au-dela des ombres - Barjy L


Résumé :

L’existence de chaque homme s’articule autour d’axes et de piliers.

Duncan, professeur de théologie le jour, cultive son double la nuit. Tony. Tony le prostitué, ce rempart miroitant, né des ombres, et qui a attiré à lui toute la lumière pour mieux dissimuler les blessures de Duncan.

Jed, lui, a Cooper, son frère. Cet enfant prisonnier d’un corps d’adulte, bien trop grand pour contenir toute son innocence et ses maladresses. Cooper qui n’est que lumière, au point de laisser Jed et ses désirs dans l’ombre.

Et quand un beau matin le ballon de Cooper se perd dans le jardin de Duncan, ce sont deux mondes d’habitudes, de certitudes et de terreurs qui s’effondrent sur leurs propres fondations. Au fil des rencontres, des hasards et des différences, Duncan et Jed devront s’aventurer au-delà des ombres et des lumières aveuglantes. Là où le regard ne porte pas et où seul compte de (re)vivre.



Mon avis :

Des ombres, celles que l’on traine derrière soi, que l’on porte en soi et qui déterminent un parcours parfois rempli de plus d’ombres.

Des ombres, Jed en a, quelques-unes. Une famille qui ne l’a pas soutenu, le sacrifice de toute une vie au service et au bien-être de celui qui conditionne tous ses actes, toutes ses pensées et parfois toutes ses blessures. Jed est l’ombre d’un géant de près de 2 mètres qui a l’esprit d’un enfant, Cooper, son frère.

Leur relation est remplie d’amour. Cooper, ce jeune homme magnifique, si attachant, qui regarde son frère comme s’il était un héros. Jed, ce héros, qui s’épuise dans plusieurs emplois pour que Cooper ne manque de rien, pour qu’il ne cesse jamais de sourire. Une abnégation qui ne laisse pas de place ni de temps pour construire une relation durable, une relation tout simplement. Cooper, pour qui il a renoncé à lui-même, car rien n’est plus fort que cet amour incommensurable qu’ils partagent, que cette responsabilité écrasante qui est la sienne, que cet homme/enfant qu’il chérit plus que sa vie et que dont rien ne doit venir perturber l’équilibre.

Et puis il y a Duncan, cet homme discret, énigmatique, pas très sociable qui vient d’aménager dans l’immeuble de Jed et Cooper.

Les ombres de Duncan sont dramatiques. Elles le remplissent, l’envahissent au-delà de tous les mots, et de tous les maux. Des ombres tenaces qui ont conditionné toute sa vie. De ces ombres est né Tony. L’envahissant Tony qui prend de plus en plus de place, au point d’en oublier que Duncan existe aussi et qu’il est peut-être plus que temps qu’il reprenne le contrôle. Et c’est bien de cela qu’il s’agit, de contrôle. La vie n’a pas permis à Duncan de contrôler son passé, tourmenté, trahi, malmené et pire encore, il n’a été que la victime de trop peu d’amour, de trop de tyrannie, de trop d’ignorance. Tony contrôle tout, presque tout. Tony est une ombre secrète, une ombre de la nuit séductrice et vénale qui empêche Duncan de s’ouvrir aux autres, le maintenant dans l’ombre, encore.

Malgré son retard mental, Cooper est la lumière qui peut rassembler tout comme elle peut désunir les êtres. Jed le sait, l’a vécu, mais il est la lumière autour de laquelle chacun rayonne.

Et des êtres qui rayonnent de bienveillance et d’amour, il y en a beaucoup autour de Cooper et de Jed.  Jed est seul dans son cœur, mais il est loin de l’être dans la vie.  Auteur d’eux gravitent des personnes fantastiques, une famille de cœur plus précieuse encore que celle qui lie les êtres par le sang.

C’est aussi le cas de Duncan. Il y a une personne qui, si elle ne cesse de tenter de lui faire abandonner sa double vie, l’aime et ne le juge pas. Daniel, son frère, est un homme plein d’humour et d’amour. Rempli de colère, de douleur et d’inquiétude aussi face à la vie que son frère a choisi. Un homme dévoré par la culpabilité. Un homme prêt à tout pour que son frère trouve enfin le bonheur.  Un personnage fantastique lui-aussi. L’amour fraternel entre ces deux-là brille d’une lumière aveuglante.

On n’entre pas ici dans tous les clichés que pourrait susciter la double vie de Duncan et sa relation avec Jed. Duncan est un homme très intelligent, très cultivé qui mène et assume une vie qu’il a choisie. Et c’est la raison de nos « Pourquoi ?» pour ce personnage si énigmatique, qui nous pousse à essayer de le comprendre plus que tout.  Tony n’est pas né du hasard. Il est la part d’ombre de Ducan, mais il est aussi parfois la lumière de ceux qui l’approchent. C’est une personnalité très intéressante et loin d’être insignifiante.

Il n’y a aucun voyeurisme ni jugement dans ces pages, pas de moralisme à deux sous. Juste des êtres à la recherche d’eux-mêmes, de partage, d’amitié et d’amour. L’interaction entre tous les personnages est tellement  réaliste que cela pourrait être vos voisins, votre famille, vos amis.

Il n’y a pas d’excès ni de surenchère de situations propres à la double vie de Duncan, même si tout n’est pas toujours rose.

Les scènes sensuelles sont maitrisées, peu nombreuses, décrites avec pudeur et ne prennent pas inutilement le pas sur l’histoire.

Le handicap de Cooper est également traité de façon très réaliste. La personnalité des personnages principaux est parfaitement fouillée.

La relation entre Jed et Duncan n’est pas précipitée, loin de là, elle s’installe très lentement.  Il ne pouvait pas en être autrement avec  le mal-être de Duncan, ses sombres secrets et son lourd passé. Il ne pouvait pas en être autrement avec Jed qui ne veut pas souffrir et perturber Cooper.  Les personnages évoluent à leur rythme, avec tout ce qui les oppose et les rassemble dans les moments de grâce et les épreuves où se révèlent les traumatismes et les fêlures, les remises en question, les prises de conscience et l’acceptation.

L’auteure parvient à insuffler des sentiments d’une très belle profondeur.  Les personnages sont bien travaillés  de même que leur psychologie. Rien n’est laissé au hasard.  Les personnages secondaires, nombreux, parfaitement intégrés sont tout aussi importants. Ils sont la force positive qui rassemble, qui soutient.

Ce livre est un message d’amour, de tolérance et d’espoir qui balaie toutes les ombres. Et malgré toutes ces ombres, cette histoire ne verse pas dans le mélodrame. Il y a énormément de lumière dans ces pages, d’humour, de joie de vivre et des relations humaines d’une richesse incroyable.

Bien que ce livre soit écrit à la 3ème personne, j’ai  eu du mal à m’habituer au temps utilisé, le présent. Cette histoire est à l’origine une fanfiction de l’auteure sur une série télévisée, et elle est écrite au passé. Je n’ai pas très bien compris pourquoi elle ne s’est pas contentée de changer les noms des personnages. Ce remaniement complet de temps n’est pas judicieux et moins littéraire. Une erreur, qui n’est est peut-être une que pour moi, et qui n’enlève rien à la qualité du contenu de ce livre dans le fond, mais qui en altère un peu la forme.

J’ai également été déstabilisée par le style utilisé pour les dialogues. Ils sont immédiatement assortis de l’action ou de la réaction du personnage, comme à la lecture d’un scénario. Indubitablement, et bien que déstabilisant de prime abord, cela rend aussi les scènes très visuelles, très vivantes, très réalistes.

Même si j’ai regretté le présent utilisé ici, sans conteste, vivant est le style de cette auteure, qui je pense n’a pas fini de me surprendre par son talent, son empathie  et la richesse de ses écrits.

Un 4,5/5 pour marquer ma déception sur le temps employé.



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 25 Fév 2018 - 20:13

Merci de cette nouvelle chronique. Je suis partagée entre l'envie de lire cette histoire (quand je trouverai quelques minutes) et la peur que les "défauts" que tu mentionnes ne m'empêche d'y entrer. J'ai du mal avec l'écriture "scénario". Moins qu'avec la première personne, mais quand même... clin d\'oeil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 25 Fév 2018 - 20:52

Voici deux extraits pour te donner une idée des dialogues :

« À vos ordres, M’dame », rictus au coin des lèvres.
« Tiens, au fait, nous allons avoir un nouveau voisin », a-t-elle lancé.
« Quoi ? Jake a enfin réussi à louer son appart de fricard ? », épaté.
« Faut croire », en s’éloignant vers la porte d’entrée.

« Jed ? », d’une voix incertaine.
« Oui ? », soudain inquiet.
« Je suis pas comme les autres ? », en baissant la tête.
« Qui t’as dit ça ? », en se penchant sur le lit.


Tu vois, ça n'est pas si terrible que ça. Et passée la surprise, on s'y fait très vite. Toi si friande des relations fraternelles, cette histoire ne peut que te plaire. Tu peux la lire sans crainte, elle en vaut la peine, quand tu auras un moment... dans une dizaine d'années. rire démoniaque

Merci pour ta visite. :j:aime:



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 25 Fév 2018 - 20:58

mmm.... Juste ce que je déteste. J'ai un problème: c'est le type d'écriture qui me fait totalement décrocher parce que je pense "mais pourquoi tout gâcher ainsi?" Tout comme dans un texte bourré de fautes d'orthographe ou de fautes de français à répétition je finis par complètement focaliser sur ces dernières et perdre le fil du récit.
Remarque, dans dix ans, comme je serai à moitié sénile peut-être que je ne préoccuperai plus que d'essayer de comprendre ce qui se passe dans le texte... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Yseult
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 13408
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 39
Localisation : Courcelles, Belgique

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Mar 27 Fév 2018 - 21:29

Voilà comme je m'ennuyais dimanche j'ai regardé cette histoire et c'est vrai que c'était pas mal. 
Mais le perso de Cooper m'a plus plu que les deux persos principaux  sucette au caramel


Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie!
 


La perfection n'existe pas sur Terre", Mais alors...D'où viens-je ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1509-yseult http://les-histoires-de-snurf.eklablog.com/
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13730
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 11 Mar 2018 - 17:23

Merci à vous. :j:aime: 



Le gentleman et la canaille - Bonnie Dee et Summer Devon




Résumé :

Un jeune homme de la rue rencontre le seigneur d'un manoir. . . Lorsque Sir Alan Watleigh, un vétéran de la guerre de Crimée, part à la recherche d'un peu de sexe, il est loin de s'imaginer que le rat des rues qu'il ramène à la maison pour un peu de plaisir dans ses heures les plus sombres sera l'homme qui le tirera du bord de la tombe où il se trouve. Une nuit de sexe sans signification se transforme en une offre d'emploi permanente. En tant que valet d'Alan, Jem offre beaucoup plus que des bottes cirées et des cravates amidonnées. Il fait sourire Alan et réchauffe son lit. Alors que les deux hommes commencent à s'adapter à leur nouveau mode de vie, des nouvelles au sujet d'un ancien soldat sous son commandement envoient Sir Watleigh et Jem sur la route afin de sauver un enfant en danger. Le voyage les rapproche alors qu'ils oscillent entre luxure et amour. Mais l'amour d'Alan est-il suffisamment fort pour risquer que la société découvre la vérité sur lui ?


Mon avis :

Un gentleman argenté rongé par la culpabilité et la honte, et qu'un évènement dramatique pendant la guerre a laissé anéanti, tant physiquement que psychologiquement. Une canaille qui porte aussi en lui son lot de malheurs et qui, malgré la vie qu'il mène pour survivre, est une bouffée de joie et d'oxygène qui croque la vie à pleines dents.

Il fallait bien une telle canaille, insolente dans le verbe et dans ses manières, pour redonner vie à un gentleman suicidaire qui se méprise pour ses tendances et qui n’attend rien d’autre que la mort.

Jem est le "dernier repas" du "condamné" Gentleman. Un Gentleman qui a perdu le goût de vivre et qui n'attend plus que d'être délivré de ses souffrances après avoir assouvi ses penchants honnis une dernière fois. Mais quand la canaille s'appelle Jem, qu'il n'a pas froid aux yeux, qu'il n'a pas sa langue dans sa poche et un corps qui pourrait mener à la damnation éternelle, l'enfer peut bien attendre un peu. Un tandem étonnant, la canaille devient valet et le gentleman de plus en plus dépendant de sa présence, de son insolence, de cette énergie qui lui redonne l’envie de vivre.  

Les deux hommes se complètent, l'un apporte le confort, l'autre apporte tout ce que l’argent n’achète pas. Un joli mélange pour l'amour et le bonheur.  Une interaction pleine de charme, de drôlerie et de tension aussi.

Une romance historique où se mêlent suspense, action, amour et tendresse. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants que les personnages principaux.

Partir secourir une enfant en péril, trouver le temps de s'apprivoiser encore et de s'aimer. Vivre le danger, dominer la peur et la douleur. Trouver sa place. C'est tout ce que ce livre propose à une époque où l’homosexualité n’était ni envisageable ni admise par une société ignorante et rétrograde, et où s’aimer d’un tel amour était un danger permanent.

Ce livre est bien planté dans son époque, tant par l'écriture que par le contexte. Les dialogues d'un autre temps sont savoureux, et il est rafraichissant de constater que quand les hommes sont nus, l'époque s'efface.

Malgré quelques coquilles et fautes, c’est fluide et bien construit. Cette histoire et son contexte m’ont embarquée, je n'ai pas boudé mon plaisir et j’ai passé un excellent moment de lecture.

Ce livre est écrit à la 3ème personne.

4/5



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 36516
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 11 Mar 2018 - 19:54

Le roman historique! Mon style littéraire préféré!!! :j:aime: :j:aime: :j:aime: :j:aime:  Très curieuse de voir comment aborder un tel sujet dans une époque où c'était plus que tabou! En tête de ma liste de "à lire"! sucette au caramel


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Tyoris
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 2075
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 38
Localisation : Dans une usine de Guimauve ^^
Mon pairing du moment: : Sherlock / John

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Dim 11 Mar 2018 - 22:58

Encore des lectures qui font envie :j:aime:
Merci pour ce partage clin d\'oeil


Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
Michel Audiard



Merci Lillie!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3133-tyoris
jozéphine
Tu deviens le rêve…….
Tu deviens le rêve…….
avatar

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Rat
Messages : 1414
Date d'inscription : 20/09/2015
Age : 45
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   Jeu 22 Mar 2018 - 9:00

J'en lis pas mal .... mais aucun de ceux que tu as mis .... 

Ce midi, je vais prendre mon temps pour zieuter les résumés  clin d\'oeil




Tous les silences ne font pas le même bruit... 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les chroniques de Catouchka   

Revenir en haut Aller en bas
 
les chroniques de Catouchka
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Le coin café, théS, alcoolS & petits fours :: Un petit tour près de la cheminée :: Livres-
Sauter vers: