French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joyeux anniversaire Demetra83

Aller en bas 
AuteurMessage
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6687
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 43
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Joyeux anniversaire Demetra83   Ven 9 Fév 2018 - 6:27



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 9992
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Ven 9 Fév 2018 - 11:23



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
jo
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Taureau
Signe Chinois : Cochon
Messages : 2882
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 58
Localisation : Sur Gayland, ma planète

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Ven 9 Fév 2018 - 15:57



Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2978-jo
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14216
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Ven 9 Fév 2018 - 18:11



Demetra, passe une bonne soirée


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 35617
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Ven 9 Fév 2018 - 19:11

Demetra


Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Shonda Rhimes. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
Le cours du temps
 
Owen regardait son amour dormir et il s’émerveillait qu’elle soit là, près de lui, à lui… Non, pas à lui… Pas à lui parce qu’il avait trop vu, au cours de ses missions, de ces hommes qui pensent que les femmes leur appartenaient. Pas à lui parce que quand bien même eut-il été ce type d’homme, Christina l’aurait bien vite remis à sa place. Elle n’appartiendrait jamais à personne, maîtresse d’elle-même et de ses choix.


Peut-être qu’en fait c’était lui qui était à elle, le temps qu’elle le déciderait. Car il savait déjà que ce serait elle qui un jour partirait, le laissant derrière elle, le cœur en vrac et l’esprit en lambeaux.


Mais pour le moment elle était là, près de lui, et il voulait simplement en profiter, tant que ça durait.
 
Oh! Que j´aimerais sans cesse
Arrêter le cours du temps
Dans le lit de la tendresse
Sur les rives du printemps
Comme un fleuve intarissable
Pris au piège d´un étang
Comme un souffle insaisissable
Dans les fils d´un cerf-volant
 
Lorsqu’il l’admirait ainsi, abandonnée dans le sommeil, enfin débarrassée de ce contrôle continu qu’elle s’infligeait, il s’imaginait toute une vie près d’elle, avec un ou deux enfants qui leur ressembleraient : ils auraient sa beauté à elle, sa rigueur, sa volonté de réussir, son enthousiasme, son appétit de vivre, son besoin de liberté… De lui… de lui qu’auraient-ils qui soit positif ? Son courage peut-être. Mais était-il vraiment courageux finalement ? N’avait-il jamais fait que ce qu’il devait faire, répondant à son devoir plutôt qu’à son courage ?


Finalement, il espérait que leurs enfants ressembleraient plus à Christina qu’à lui et que surtout ils n’auraient jamais à affronter les démons qui l’assaillaient encore jour après jour.


Mais auraient-ils jamais les enfants qu’il espérait et que Christina refusait du plus profond de son être, au point d’avoir décidé de ne pas laisser naître celui qu’ils avaient conçu. Bien sûr il lui avait tenu la main tandis que s’écoulait dans le sang ses propres espoirs de paternité, mais au plus profond de lui-même, lorsqu’il s’autorisait à être vraiment franc, il savait que cette  perte avait créé en lui un trou béant qu’il ne savait pas s’il pourrait le combler un jour.


Ce n’était pas ainsi qu’il imaginait sa vie lorsqu’il était encore jeune et enthousiaste. Jeune et bête auraient dit certains.

Ecouter dans le silence
Le murmure assourdissant
De la voix de notre enfance
Que plus jamais nul n´entend
Mais qui parle avec sagesse
Des espoirs de nos quinze ans
Et qui sait? d´autres richesses
Oubliées depuis longtemps
 
Ce n’était pas ainsi qu’il avait imaginé sa vie. Il savait qu’il avait tant d’amour à donner et durant son adolescence, il s’était imaginé médecin installé auprès d’une gentille femme, avec quatre ou cinq gamins à qui il aurait donné tout le bonheur possible. Sans doute un ou deux enfant de sang et les autres adoptés : il y avait tant de gosses qui avaient juste besoin qu’on les aime.


Rien ne s’était passé comme dans ses rêves. Pourtant il ne regrettait aucun des choix qu’il avait faits. La vie n’est pas un rêve, elle se construit au jour le jour, avec ses hauts et ses bas, un pas à la fois, un jour après l’autre. Il n’était peut-être pas là où il se voyait vingt ans plus tôt, mais il était là où il lui fallait être.


Il était là, auprès d’elle, cette femme qui faisait de sa vie un paradis, avec parfois un avant-goût de l’enfer. Mais il préférait l’enfer près d’elle que le paradis sans elle.

Hors du cours de nos planètes
Où le temps s´est naufragé
Il existe dans nos têtes
Tout un monde à inventer
Que chacun s´y reconnaisse
Et lui laisse un peu d´amour
De bonheur et de tendresse
Et la vie suivra son cours
 
Si on lui avait accordé trois vœux, qu’aurait-il changé en fait ? Aurait-il demandé une Christina plus à l’écoute, plus maternelle, moins investie dans sa carrière et plus dans son amour ? Mais serait-elle restée la Christina qu’il aimait si elle avait été ainsi ? Aurait-il été aussi attiré par elle ? Aurait-il succombé à son charme ?


Il l’aimait telle qu’elle était. Certains auraient sans doute taxé la jeune femme d’égoïste, voire d’égocentrique, ne pensant qu’à elle, à son propre plaisir, prenant sans cesse sans jamais donner en retour. Mais lui savait les trésors de tendresse qu’elle gardait enfouis au fond d’elle et cette fragilité qu’elle cachait sous ses airs assurés et autoritaires.


Lorsqu’ils se retrouvaient tous les deux, dans l’intimité de leur appartement, unis au creux du grand lit, Christina enlevait son masque et il la retrouvait dans sa vérité, cette vérité qu’il aimait plus que tout.  Et ces moment-là il aurait voulu qu’ils durent éternellement.

Oh! Que j´aimerais, Princesse
Arrêter tous ces instants
Dans le lit de ta tendresse
Tant qu´il en est encore temps
Te garder de la tristesse
Epargnée par les tourments
Et pouvoir te dire sans cesse
Que je t´aime éperdument
 
Les grands serments, les mots d’amour, Christina les fuyait : ils lui faisaient peur. Elle avait l’impression, en les acceptant, qu’elle abandonnerait une partie de ce libre-arbitre auquel elle tenait tant. Avouer son amour, c’était avouer sa fragilité, c’était donner à l’autre une emprise sur elle. C’était se défaire de cette liberté qui lui était si chère.


Alors il acceptait : il retenait les mots, les gestes qui auraient pu la mettre mal à l’aise. Il savait qu’elle l’aimait vraiment, d’aucuns auraient dit : autant qu’elle était capable d’aimer. Il ne voulait pas entendre cela. Christina était telle qu’elle était, et c’était ainsi qu’il l’aimait. D’ailleurs lui non plus n’était pas exempt de torts. Lui non plus ne savait pas parler, se confier. Lui aussi avait besoin de contrôler, de cacher ce qu’il ressentait de peur de se laisser dominer par ses émotions.


Finalement, c’était peut-être ce qui faisait que leur couple était solide : ils étaient deux blessés de la vie, deux atrophiés des émotions qui s’appuyaient l’un sur l’autre pour avancer du moins mal qu’ils le pouvaient.


Et c’était sans doute cela qui, paradoxalement, lui donnait l’espoir que leur histoire avait une chance.

Comme un fleuve intarissable
Aussi calme que l´étang
Comme un souffle insaisissable
Sur le fil du cerf-volant.
 
- Bonjour toi.


Ce sourire qu’elle arborait tandis qu’elle disait ces deux mots banals, ses grands yeux sombres encore ensommeillés posés sur lui, avec cet air un peu interrogateur qu’elle arborait lorsqu’elle tentait de savoir ce qu’il avait en tête… C’était Christina. Sa Christina.


Ca durerait ce que ça durerait. Lui en tout cas, ferait tout pour que ce soit à jamais.
 
FIN
 
Chanson de Yves Duteil


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13565
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Sam 10 Fév 2018 - 14:32

  Demetra



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10116
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Dim 11 Fév 2018 - 18:45

Avec un peu de retard

Joyeux anniversaire Demetra
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
DSandrine
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Serpent
Messages : 1572
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   Dim 18 Fév 2018 - 21:59

Avec du retard :

pour te souhaiter un Joyeux Anniversaire !!!  

J'espère que tu as passée une excellente journée.

DSandrine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Demetra83   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux anniversaire Demetra83
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Le coin café, théS, alcoolS & petits fours :: Et si on parlait de nous? :: On souffle une bougie de plus.-
Sauter vers: