French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joyeux anniversaire Choupy

Aller en bas 
AuteurMessage
Pandi
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Tigre
Messages : 6854
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 44
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Joyeux anniversaire Choupy   Jeu 8 Mar 2018 - 6:03

 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t916-pandihttp://www.frenchficsfanart.com/t916-pandi
Aragone17
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 14375
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 52
Localisation : Dans les bras du Gallois!

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Jeu 8 Mar 2018 - 17:26



Choupy, passe une bonne soirée bravo


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

**
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
playmobil
Lentement le rêve s'empare de toi….
Lentement le rêve s'empare de toi….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Coq
Messages : 582
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 37
Localisation : Toulouse
Mon pairing du moment: : Nico/Boris

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Jeu 8 Mar 2018 - 18:09



Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37081
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Jeu 8 Mar 2018 - 19:15

Choupy...
Un petit cadeau qui, je l'espère, te plaira...


Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Léonard Freeman, Alex Kurtzman, Roberto Orci, Peter M. Lenkov. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
 
Danno
 
Merde ! Qui pouvait bien venir le déranger à une heure pareille ? Il avait passé une journée de merde sur cette île de merde dans son métier de merde et il aurait voulu juste être un peu au calme, faire le point, savoir où il en était. Alors quoi ? Sur cette île de sauvages on ne pouvait pas se passer de lui deux minutes ?!!!


Mais pourquoi était-il resté là au lieu de suivre Bess ? Pourquoi n’avait-il pas embarqué Grace et Charly pour retourner sur le continent qu’il n’aurait jamais dû quitter ? Et pourquoi ne pouvait-on pas lui foutre la paix juste quelques heures, le laisser ruminer sa mauvaise humeur et sa déprime en paix, se souler la gueule et s’effondrer pour roupiller jusqu’au matin ?


En tout cas, l’importun allait voir ce qu’il allait voir, ou plutôt entendre ce qu’il allait entendre ! Il allait payer pour tout le reste, tous les autres, tous ceux qui lui cassaient les pieds et le reste !


Et puis, la porte ouverte il resta coi, bouche bée, bien incapable d’articuler le premier de tous les mots qu’il s’apprêtait à prononcer.


- Mais….


- Mêêê…, rigola l’arrivant. On dirait une vieille chèvre. Et ferme la bouche, tu vas avaler une mouche ! Je peux entrer ?


De toute façon, il n’attendit pas la réponse et pénétra dans le petit appartement en passant devant un Danny médusé et incapable pour le moment de répliquer mais sentant la colère bouillonner en lui : c’était bien de Steve ça ! Se pointer à pas d’heure, sans s’annoncer, s’imposer chez lui sans lui demander la permission… enfin… en la lui demandant à sa façon par une simple question de routine sans vraiment imaginer qu’on puisse lui répondre par la négative, s’immiscer dans sa vie privée…


- Et si je n’avais pas été seul ? interrogea-t-il soudain à la suite de cette pensée. Le ton était rien moins qu’agressif.


- Aucun risque que tu sois accompagné, répliqua le SEAL qui lui tournait le dos, comme s’il contemplait la vue de la petite fenêtre étroite qui donnait sur l’autre côté de la rue, un immeuble semblable aux fenêtres identiques, rien qui puisse donc justifier cet intérêt soudain pour le vis-à-vis.


- Ah non ? Pourquoi ? Tu ne me crois pas capable de…


- Chut ! S’il te plaît… Pour une fois dans ta vie, tais-toi et simplement, écoute…


En disant ces mots, Steve s’était retourné brusquement vers lui et la tension qui habitait son corps, la presque panique qu’il lisait dans ses yeux cloua le bec à un Danny médusé par l’attitude de son coéquipier.


Celui-ci prit une grande inspiration, fouilla dans sa poche, en sortit un papier plié en quatre qu’il ouvrit maladroitement, regarda Danny comme pour lire au plus profond de lui, puis commença à lire les mots écrits sur la feuille.
 
 
Danno, Danno c'est moi je sais,
Il y a des soirs comme ça où tout...
s'écroule autour de vous.
Sans trop savoir pourquoi toujours
Regarder devant soi
Sans jamais baisser les bras, je sais...
C'est pas le remède à tout,
Mais 'faut se forcer parfois...

Mais… De quoi il parlait ? Qu’est-ce que c’était que cette nouvelle lubie ?


Danny se laissa tomber sur le canapé, sentant ses jambes se dérober sous lui. Il avait l’impression que son esprit battait la campagne, son cœur lui battait la chamade et ses pensées en déroute s’efforçaient de comprendre ce que disait Steve.

Danno, Danno dépêche toi, on vit,
On ne meurt qu'une fois...
Et on n'a le temps de rien,
Que c'est déjà la fin mais...
 
La fin ? Bordel ! Il avait manqué un épisode. Ou alors Steve était tout simplement en train de se foutre de lui et il allait voir débarquer les trois autres pieds nickelés écroulés de rire de ce qu’ils croyaient une bonne blague.


Mais lui… lui il n’avait pas envie d’en rire parce que soudain il comprenait la vraie raison de sa mauvaise humeur, de sa déprime chronique… Il avait eu beau se trouver toutes les excuses du monde : le départ de Bess, Grace qui grandissait trop vite, Charlie qu’il ne voyait pas assez souvent à son goût, ce boulot qui lui bouffait la vie… Il savait maintenant que c’était tout autre chose.


Comme un bandeau qu’on arrache de ses yeux, les mots de Steve lui faisait voir la vérité en face, cette vérité qu’il avait voulu à tout prix nier.

C'est pas marqué dans les livres,
Que le plus important à vivre,
Est de vivre au jour le jour.
Le temps c'est de l'Amour...

Il voulait y croire et en même temps il crevait de trouille. Si c’était une blague, la plus mauvaise qu’on lui ait jamais faite, il savait qu’il ne pardonnerait pas et qu’il partirait, n’importe où mais loin d’ici, loin de cet homme qui lui aurait fait alors mal comme personne.


Mais ça ne pouvait pas être une blague, non… Pas avec la tête qu’affichait le seal, fébrile et défait, comme s’il jetait ses dernières forces dans une bataille qu’il pensait perdue d’avance.


Y croire ? Oser ?

Même, si je n'ai pas le temps,
D'assurer mes sentiments...
J'ai en moi, oh de plus en plus fort,
Des envies d'encore...
Tu sais, non, je n'ai plus à cœur,
De réparer mes erreurs ou de,
Refaire c'qu'est plus à faire :
Revenir en arrière...
 
Des erreurs… Ils en avaient tous fait, lui comme les autres. Peut-être lui surtout d’ailleurs. Il n’avait rien voulu voir, il n’avait pas voulu croire à un autre possible.


Bien sûr Steve ne lui avait pas facilité la tâche. Après le départ de Bess, trois semaines auparavant, il y avait eu cet élan entre eux, ce baiser, cette unique nuit pleine d’ardeur et de promesses où ils s’étaient abandonnés l’un à l’autre comme jamais.


Mais au petit matin son lit était vide et depuis il lui avait semblé que Steve l’évitait. Il aurait aimé parler de ce qui s’était passé, tenter d’expliquer, de savoir, de comprendre, d’imaginer... Seulement, depuis trois semaines, il faisait la plupart du temps équipe avec Lou tandis que Steve choisissait alternativement Chin ou Kono pour l’accompagner. Et lorsqu’ils étaient au Q.G., il restait enfermé dans son bureau. Parfois Danny jetait un coup d’œil à travers la paroi vitrée et il le voyait écrire et écrire encore, froisser des feuilles, les jeter, puis les reprendre et les passer au broyeur, comme s’il ne voulait pas que quiconque voit ce qu’il avait noté. Il avait alors pensé qu’il leur préparait un nouveau coup de Trafalgar comme lorsqu’il était parti au Japon en leur laissant une simple note pour le leur annoncer. Ou alors, il allait partir en mission top secret et durant des mois il ne donnerait plus signe de vie. Danny ne savait pas s’il aurait la force de supporter encore l’inquiétude de le savoir en danger sans pouvoir lui venir en aide.

Danno, Danno t'arrête pas, on ne vit
Qu'une vie à la fois...
A peine le temps de savoir,
Qu'il est déjà trop tard...

S’arrêter ? Il n’avait pas l’intention de s’arrêter ? Qu’est-ce que Steve croyait ? Que le départ de Bess l’avait anéanti ?
Il est vrai qu’en y repensant, depuis cet adieu, il était devenu grincheux, maussade, plus brusque, plus coléreux encore. On pouvait alors comprendre que Steve pense avoir trouvé le rapport de cause à effet…. Mais leur nuit ensemble aurait dû lui faire comprendre pourtant…

C'est pas marqué dans les livres,
Que le plus important à vivre,
Est de vivre au jour le jour.
Le temps c'est de l'Amour...

Ces mots là, dans cette bouche là, il ne les aurait jamais imaginés, même dans ses rêves les plus fous.


Depuis cette nuit, depuis ces sensations éprouvées, il voulait juste parler, savoir où ils en étaient, si ce n’avait été que l’appel de leurs sens en ébullition, de l’adrénaline qui courait encore dans leurs veines après une opération particulièrement musclée, d’un manque de sexe qui les aurait taraudés tous les deux faute d’avoir une petite amie avec qui passer du bon temps… Il avait besoin de mettre des mots exacts sur ses sensations, en s’en interdisant un d’office, celui qui pourtant aurait semblé le plus naturel, le plus évident.


Celui qu’il entendait maintenant.
 
Danno, j'ai fait le tour,
De tant d'histoires d'amour.
J'ai bien, bien assez de courage,
Pour tourner d'autres pages, sache...
Que le temps nous est compté.
Faut jamais se retourner en se disant,
"Que c'est dommage,
d'avoir passé l'âge"

Il n’avait pas envie de passer à côté du bonheur, mais déjà les mots de son… comment devait-il dire désormais ? Après leur nuit folle, il avait continué à l’appeler coéquipier, ami, chef… il n’avait pas voulu utiliser le mot amant.


Un amant c’est quelqu’un avec qui la relation dure, quelqu’un qui est là pour vous comme vous êtes là pour lui. Un amant, c’est aussi, trop souvent, la relation clandestine, destinée à être cachée à tous, qui vous mine petit à petit  jusqu’à vous détruire ou détruire votre amour.


Steve ne pouvait pas être un amant…  Ca n’avait duré qu’une nuit… Une nuit dont ils n’avaient jamais reparlé parce que Steve ne le voulait pas, parce que…


Et puis… rendre les armes ? Accepter ? Se voir autrement qu’il s’était vu depuis son adolescence ? Se laisser enfin être lui, accepter ce qu’il avait toujours refoulé ?

Danno, Danno t'encombre pas
De souvenirs, de choses comme ça.
Aucun regret ne vaut le coup
Pour qu'on le garde en nous...
 
Comment pouvait-il savoir ? Comment cet homme, le dernier qu’il aurait cru capable de tant de psychologie, pouvait-il entrer ainsi dans sa tête, dans son cœur, lui dire tout cela ?


Oublier des années de refoulement ? Oublier tout ce qu’il avait enfoui si profondément que lui-même avait oublié que c’était là, au fond de lui, quand bien même, depuis qu’il travaillait avec le trop séduisant commandant McGarrett, il avait dû parfois museler fermement certains élans ?


Lâcher prise ? Enfin… Oser être comme il devait être.
Oui mais… les enfants ? Leurs partenaires ? Le gouverneur ?


Steve avait plié la feuille, l’avait déposé sur la table basse et s’approchait de lui. Il lui prit la main doucement, ancra son regard dans le sien et reprit :

C'est pas marqué dans les livres,
Que le plus important à vivre,
Est de vivre au jour le jour.
Le temps c'est de l'Amour...

- Mais…


- Chut… S’il te plaît. J’ai mis tant de temps à écrire ça, tant de temps à trouver les mots. Cette nuit que nous avons passée ensemble c’était la chose la plus merveilleuse qui me soit jamais arrivé.


- Tu n’as pas voulu en parler.


- Je ne pouvais pas en parler, j’avais peur que les mots ne détruisent tout. J’avais peur que tu ne regrettes, que tu ne m’en veuilles, que tu te mettes en colère.


- J’aurais aimé en parler.


- Nous en parlons, maintenant.


Oui, ils en parlaient. Enfin. Plus de non dits, plus de réticences, plus de crainte. Ca paraissait tellement facile finalement, tellement simple.


Il avait fallu que Steve ose se dévoiler, se mettre à nu pour qu’ils puissent tout remettre à sa place. Désormais ils savaient.
Et dans le grand lit où ils reposaient blottis l’un contre l’autre, Steve murmura ce qui était devenu une évidence :


- Je t’aime Danno. Je crois qu’en fait je t’aime depuis le premier jour, mais j’étais trop bête pour m’en apercevoir.


Danny releva un peu la tête pour planter son regard dans celui de son… et bien oui… son amant. Non ! Pas son amant… un amant ça se cache, un amant ça vous fait mentir, ça vous arrache le cœur à force de dissimulation. Et ils avaient décidé, d’un commun accord, qu’ils ne voulaient pas de ça. Leur amour méritait le grand jour, l’immense soleil de cette merveilleuse île. Alors… alors il planta son regard dans les yeux de son … compagnon et répondit tout simplement :


- Je t’aime aussi.


Tout était dit.
 
FIN
 
Chanson : Lucie de Pascal Obispo


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Jeu 8 Mar 2018 - 19:40

MERCI pour ne rien vous cacher, je suis seule ce soir, mon mari avait un rendez-vous à 19h et il attend toujours... pour vous dire que je suis pas prête de le voir revenir. Je voulais me faire un épisode de série après avoir fait quelques tâches dans l'apart. Et là paf, j'allume l'ordi pour faire mon petit tour avant. résultat pleins de messages hyper sympa et un cadeau de Cissy ! :j:aime: j'suis hyper touchée et là je change d'avis, je vais lire le cadeau avant de faire autre chose. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 10348
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Ven 9 Mar 2018 - 11:14



Merci Louzanes pour ce kit
Revenir en haut Aller en bas
Tyoris
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 2101
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 38
Localisation : Dans une usine de Guimauve ^^
Mon pairing du moment: : Sherlock / John

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Ven 9 Mar 2018 - 21:47

Bon Anniversaire clin d\'oeil


Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
Michel Audiard



Merci Lillie!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t3133-tyoris
Choupy
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Buffle
Messages : 149
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 33

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Ven 9 Mar 2018 - 23:08

Merci encore arigatou 



Cissy, je n'ai pus eu le temps hier soir de commenter ton magnifique cadeau : ce couple, ton style, cette chanson, merci, merci beaucoup cela m'a énormément touchée. Et tu ne peux pas le savoir (sauf si en vrai t'es la sage femme géniale qui était avec moi) mais ma fille est née sur cette chanson svp MERCI


Dernière édition par Choupy le Sam 10 Mar 2018 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
avatar

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37081
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Sam 10 Mar 2018 - 19:41

Ravie que ça t'aie plu! Et non, je ne suis pas sage-femme... Mais peut-être que je le savais... sadique sadique sadique sadique  Donc évite de dire du mal de moi.... rire démoniaque rire démoniaque rire démoniaque


Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
avatar

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13797
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Dim 11 Mar 2018 - 17:15

  Choupy



Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
natasia
Modo section
Modo section
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Coq
Messages : 10785
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 49

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Mar 13 Mar 2018 - 20:54

Choupy (désolée pour le gros retard)



Merci Aragone pour ce super kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1310-natasia
DSandrine
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
Tu guide désormais quelqu'un sur le chemin du rêve et de l'imagination......
avatar

Féminin Zodiaque : Capricorne
Signe Chinois : Serpent
Messages : 1674
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   Ven 30 Mar 2018 - 14:37

Avec du retard :

pour te souhaiter un Joyeux Anniversaire !!!  

J'espère que tu as passée une excellente journée.

DSandrine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire Choupy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux anniversaire Choupy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Le coin café, théS, alcoolS & petits fours :: Et si on parlait de nous? :: On souffle une bougie de plus.-
Sauter vers: