French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G

Aller en bas 
AuteurMessage
playmobil
Lentement le rêve s'empare de toi….
Lentement le rêve s'empare de toi….
playmobil

Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Coq
Messages : 663
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 37
Localisation : Toulouse
Mon pairing du moment: : Nico/Boris

Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Empty
MessageSujet: Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G   Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 18:34

Euh oui c'est encore moi, alors je sais que j'ai plein de fics en cours mais là je propose quelque chose qui devrait être assez court, pas plus de trois parties je pense.
Je ne sais pas si beaucoup connaissent cette série, je l'ai découverte il y a peu et je rattrape mon retard depuis puisque la saison 5 vient d’être diffusée en Grande-Bretagne. Comme son titre l'indique c'est une série policière qui se passe dans les îles Shetlands, au nord de l'Ecosse, à deux pas de la Norvège. L'ambiance fait plus penser à une série nordique d'ailleurs que véritablement britannique bien que produite par la tv écossaise, je crois qu'en France elle a été diffusée sur Canal + et sur Netflix, elle existe aussi en DVD en version française.
C'est super bien réalisé, les histoires sont prenantes, les paysages et les personnages aussi. Mais si j'ai eu une envie subite d'écrire dessus c'est qu'elle est très slashy, il existe d'ailleurs toute une production de fanfics en anglais.
En fait le personnage principal l'Inspecteur Jimmy Perez élève la fille de sa défunte femme en partageant la paternité avec le père biologique de celle-ci Duncan. (Citation saison 1 : "Je suis son père et jimmy est son papa"), les deux deviennent très proches, finissent même par être colocataires bref une mine !! :j:aime:
Je vous propose donc juste un petit avant goût de cette série avant de peut-être bien plus tard (quand j'aurais fini le reste....) m'y remettre plus longuement...

Enjoy !

Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Jimmy-12
Jimmy, Cassie, Duncan





*******
Les personnages de la série ne m'appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive d'Ann Cleeves. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.


Seatlainn


March.



« Arrête de le mater comme çà ! Tu vas l’user, laisses-en un peu pour les autres ! »

Piquant du nez dans son verre en rougissant sous l’apostrophe de son amie, Cassie ne put qu’espérer que le principal intéressé n’avait pas, lui aussi, remarqué qu’elle le dévorait littéralement des yeux… Quoique… Au fond d’elle n’était-ce pas ce qu’elle désirait plus que tout !? Qu’il la remarque, elle parmi toutes celles qui lui faisaient les yeux doux, jour après jour… Clairement, elle en rêvait, sans pour autant se faire trop d’illusions… Il était trop beau, trop séduisant, trop intéressant… Trop tout en fait… Mais surtout trop vieux pour s’intéresser à elle… Ou à l’une de ses amies d’ailleurs… De cela au moins elle était consciente, contrairement à cette écervelée de Rhonda qui se faisait carrément aguicheuse, frôlant même la vulgarité tant dans son look que dans son attitude. Nul doute que quelqu’un ici ne tarderait pas à en toucher deux mots à ses parents d’ailleurs… C’était là l’une des choses les plus pénibles à vivre en tant qu’adolescente sur les îles : rien ne restait jamais bien longtemps secret, et tout remontait inexorablement aux oreilles des adultes !
Et pourtant quand elle avait tendance à s’apitoyer sur son sort, elle pensait alors à son daddy, lui qui avait grandi sur une île peuplée de moins de 100 personnes ! Inutile de s’étonner que dès qu’il en avait eu l’occasion il avait fui vers le continent, vers l’anonymat de Glasgow et son million d’habitants ! Ce qui ne l’avait pas empêché de revenir s’installer dans les Shetlands passé la quarantaine… A quelques mois de devoir quitter les îles pour aller à l’université, elle commençait à comprendre ce qui pouvait pousser quelqu’un à revenir ici; aussi impatiente qu’elle fut de vivre dans une mégalopole vibrante connectée au reste du monde, elle pressentait que bien des choses lui manqueraient… Ses parents bien sûr, le bruit du vent et de l’océan auxquels on ne pouvait échapper ici, la beauté de la nature… et Sol aussi bien sûr… Son bel étranger dont elle était éperdument amoureuse…

«Cassie, tu sais quoi ?! Je crois que je vais prendre une option français à la fac ! »

« Et pourquoi pas suédois tant que t’y es ?! » se moqua-t-elle de Catlyn.

« Parce que français c’est plus sexy tiens ! » rétorqua celle-ci en jetant un regard gourmand au barman venu d’au-delà de l’océan.

Parlait-il seulement français ?! La rumeur populaire le disait de père français et de mère suédoise, ce que son patronyme pouvait laisser penser d’ailleurs, mais chacune de leur tentative à baragouiner quelques mots de la langue de Molière s’étant soldée par un échec cuisant, elle commençait à en douter… En tout cas il parlait parfaitement anglais, un anglais international, digne d’Oxford avec juste une pointe d’accent nordique. Alors certes il tranchait nettement avec le fort accent écossais et rugueux d’ici mais rien de français là-dedans… Et après tout elle s’en fichait bien, contrairement à Catlyn ce n’était pas là-dessus qu’elle fantasmait… Certes son physique plus qu’engageant, son visage séduisant et ses beaux yeux verts ne la laissaient pas indifférente, mais elle était tout autant émoustillée par sa personnalité, sa gentillesse, sans parler du sacré coup de pinceaux qu’il avait ! Bref le trentenaire avait tout de l’homme de ses rêves… Mais qu’en avait-il à faire d’une lycéenne noyé au milieu d’une meute de jeunes filles en chaleur, passant leur temps libre à naviguer du pub où il travaillait pour subvenir à ses besoins au centre culturel où il exposait ses toiles.
Franchement à sa place elle en aurait déjà assez de se faire reluquer par des gamines en mal de nouveauté; mais quoi qu’il en pense il restait toujours bienveillant et sympa avec elles, tout en gardant résolument une certaine distance qui le rendait encore plus mystérieux… et attrayant...

« Bon allez, les jeunes, c’est l’heure de rentrer chez vous ! Allez, on finit son verre et on rentre ! »

Inutile de regarder l’heure, l’intervention d’Evan, le patron du pub, marquait invariablement 17h30; plus ponctuel qu’une horloge, plus impitoyable qu’une alarme, il renvoyait ainsi tous les mineurs au bercail avant l’heure du repas.
Un dernier regard à celui qui faisait battre son coeur, pour l’emporter jusqu’à demain, elle sortit en remontant la fermeture de son blouson. Le vent printanier cinglait fraîchement les rues descendant vers le port où elle habitait. Déjà à mi-chemin, elle se demanda s’il y avait une chance que daddy soit rentré… Rien n’était moins sûr, en tant que flic le plus haut gradé des îles il n’avait pas d’horaires et c’était peu de le dire… Elle avait l’habitude de rester seule, en temps ordinaire çà ne la dérangeait pas du tout, connectée au monde entier via internet et facebook elle ne voyait pas les heures passer; mais ce soir c’était différent… Elle ne voulait pas d’une énième soirée à fantasmer sur le beau Sol avec toutes ses amies d’ici ou d’ailleurs, elle avait le coeur assez gros comme çà et un sacré coup de blues… Il lui fallait se changer les idées, qu’on lui parle d’autres choses ! Évidemment, daddy ne répondait pas… Signe qu’il devait être bien occupé sans aucun doute. Le connaissant, elle savait qu’il la rappellerait dès qu’il aurait une minute, en bon papa poule qu’il était…

Sa décision était prise, elle allait se faire inviter chez son père et Mary, enfin en espérant que papa, lui, serait là… Hors de question de se retrouver en tête à tête avec la compagne de son père, c’était peu dire qu’elle n’avait aucune affinité avec elle et surtout elle détestait plus que tout la volonté de celle-ci de jouer à la copine ou à la mère de substitution. D’accord, elle voulait bien admettre qu’il y avait peut-être quelque chose de puéril à lui en vouloir des années plus tard, la rendant responsable de la séparation de ses papas; d’autant que pour en avoir parlé tant avec l’un qu’avec l’autre ses deux pères lui avaient expliqué sur tous les tons que Mary n’y était pour rien… Elle savait mais elle préférait cultiver son ressentiment envers celle-ci que de regarder en face les travers de son père… Non pas que la bisexualité de celui-ci soit une tare mais son inconstance, ses infidélités chroniques, ses indécisions ne donnaient pas de lui une image très reluisante…
Elle en savait même plus que ses pères l’imaginaient… Duncan naviguant de lits en lits, d’hommes en femmes… Jusqu’à sa mère… Dire qu’il l’avait déjà quittée quand elle avait su qu’elle était enceinte… Pour un homme… Jimmy… Son daddy… Sans conteste l’amour de sa vie puisqu’ils étaient restés douze ans ensemble… Un exploit… Douze ans où ils l’avaient élevée tous les deux, comblant l’absence de sa mère partie trop jeune et dont elle n’avait aucun souvenir… Et aucun regret… Ses parents pour elle comme pour tout le monde ici c’était Jimmy et Duncan, son père et son daddy…
Mais Jimmy n’étant pas de ceux qui partagent et Duncan pas homme d’un seul goût, la rupture était inévitable… Cinq ans… Cinq ans étaient passés mais malgré tout se remémorer cette époque lui fit monter les larmes aux yeux… Elle avait tellement souffert, elle en avait tellement voulu à son père… Et pourtant, en y réfléchissant telle la presque adulte qu’elle était maintenant, elle devait reconnaître qu’ils avaient gérer çà avec intelligence, en faisant tout pour la préserver… Aussi dur que cela avait dû être pour son daddy, il avait tout fait pour qu’elle continue à grandir entre eux deux… Et son père qui, se refusant comme tant d’autres dans la même situation à être égoïste, avait accepté qu’elle reste avec son daddy de coeur, dans sa maison, avec ses habitudes… Malgré sa colère et son chagrin, aucun des deux ne la laissa jamais creuser le fossé qui aurait pu naître du sentiment de trahison et d’abandon, et si elle devint encore plus proche de son daddy, le lien ne fut jamais rompu avec son père; toutes les décisions importantes de sa vie avaient été prises en concertation par les deux hommes, par ses parents

Ce qui lui avait donné un peu de baume au cœur, et pendant un temps un peu d’espoir, c’était la découverte qu’elle avait faite un jour, il y avait de cela presque trois ans, alors qu’elle était rentrée de cours plus tôt que prévu…
Daddy était à la maison, dans sa chambre, et il n’était pas seul… Des mots à mi-voix, des baisers échangés… Tétanisée, les larmes aux yeux, elle était restée plantée dans l’entrée en ne sachant plus quoi faire. Et puis elle avait reconnue la deuxième voix… Et alors que quelques minutes auparavant elle aurait tout donné pour que cela s’arrête, elle s’éclipsa sur la pointe des pieds pour leur laisser le champ libre.
Elle avait tant cru en une réconciliation, tant espéré mais rien ne s’était passé… En sa présence, ses pères ne laissaient rien transparaître, si ce n’est leur indéfectible affection l’un envers l’autre…
Duncan continuant à jouer au parfait petit mari hétéro bien que notoirement infidèle avec Mary et Jimmy se noyant dans le boulot et le célibat.
Pourtant elle savait que cela n’avait pas été la seule fois, elle avait appris à décrypter le langage de leurs corps quand elle rentrait et les trouvait parfois tous les deux à la maison en train de siroter un thé ou une bière bien innocemment… Un coup d’oeil discret à la chambre, au lit défait…
Et puis elle avait grandi, mûri et cessé d’attendre un heureux dénouement; les adultes se comportaient parfois étrangement elle commençait à le comprendre, sûrement l’appétit de son père pour les hommes l’avait-t-il ramené dans les bras de son daddy, et c’était bien ainsi, si cela leur allait à tous les deux; dans un sens çà ne la regardait pas… Presque pas…
Bizarrement que son père trompe Mary avec une bonne partie des femmes de l’île ne lui faisait ni chaud ni froid tant qu’elle avait la certitude que daddy restait le seul homme de sa vie.

Pour être honnête, l’effleurer parfois l’idée qu’à se comporter ainsi Duncan empêchait Jimmy de rencontrer à nouveau l’amour. Si c’était de toute évidence égoïste, alors elle l’était tout autant; car si elle souffrait de plus en plus de l'attachement parfois excessif de son daddy envers elle, redoutant déjà de devoir le laisser seul pour aller à l’université, elle n’était pas du tout prête à le partager avec un autre… Enfin un autre que son père…

A suivre


Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G 267645signature
Tome 2 en maturation.... 
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37889
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 57
Localisation : Normandie

Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Empty
MessageSujet: Re: Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G   Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 18:55

J'aime beaucoup ce début, bien que je ne connaisse pas du tout la série (pas de Netflix à la maison! clin d\'oeil )


Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Signat10Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Shetland - Sealtainn - Jimmy/Duncan/? - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: