French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
.......
La V3 du Forum est optimalisé pour Firefox et Safari. Il est malheureusement incompatible avec Internet explorer et G Chrome.
Bonne navigation.
Admin.



 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 16:47

Un nouveau regard

Auteur: Heleaena / Hélèane / Hélène

Disclaimer: Les personnages de John, Sam et Dean Winchester ne m'appartienne pas (malheureusement!) et toute la série également ( sinon je serais pas là XD ).

Cadre temporel: Pas de position réelle dans la série mais sinon plus dans la saison 4 voir 5 mais aucun rapport avec les véritables épisodes, tout ceci provient de mon imagination.

Résumé: Après une nouvelle dispute entre les deux frères toujours au sujet des bêtises de Sam, celui-ci part seul et rencontre une personne qui va changer sa vision de lui ainsi que de son frère voir même certains démons et anges.

Personnages: Les principaux : Sam Winchester & Hélénore ( personnage inventé )
Les secondaires : Dean Winchester & Nate ( personnage inventé ) & anges & démons & Marion ( personnage inventé ) & peut être Castiel ( mais alors très peu ).


NB : Cette histoire vient de mon imagination alors ne soyez pas étonné de ne trouver que des détails partiels de la série ou d'informations n'étant pas dedans. Bonne lecture !

PS : Je vais essayer de faire des chapitres alors désolé si certains n'ont pas la même taille. Et aussi pour le petit chapitre 2 qui se passe dans un lieu où normalement vu mon âge, il aurait mieux fait de l'oublier. ( désolé j'ai vu un épisode de charmed où Cole y est. )

NB : Si vous avez plus de détail sur Sam que sur Dean ou que ce dernier est décris en mélioratif c'est que j'ai une préférence pour le cadet qui je trouve à des circonstance atténuantes. Encore une chose, je suis désolée pour les fans de Dean car pour une fois c'est lui qui va être trainé dans la boue.


****


Chapitre 1 : Le vent après la tempête


« Tu n'aurais jamais du naître ! »

Cette phrase résonnait comme une cloche dans l'esprit torturé du jeune homme. Jamais son frère n'avait dit cette phrase et sa lui faisait mal. Pire ! Il souffrait d'autant plus que depuis que son ainé était revenu de l'enfer, il avait du raconter tout ce qu'il avait pu faire pendant ces quatre mois interminables, toutes ces fautes commises.

Sam, c'était son prénom en raccourci, était assis au bord d'un canal, une bière en main, se tourmentant sans cesse avec cette dispute qui lui revenait sans cesse. Comme une malédiction. La pluie vint quand à elle à s'abattre aux alentours ainsi que sur lui mais celui-ci ne parut pas s'en émouvoir pour autant. Il revit la tragédie qu'était cette énième dispute.

Flash Back

Dans une pièce en désordre, quelques jours avant, plus précisément dans la maison de Bobby, le défunt Bobby devont nous dire puisque désormais celui-ci était décédé par sa faute au cours d'une attaque de démon.

L'ainé, Dean, était en train de discuter avec Castiel, l'ange qui l'avait sauvé des enfers.
Sam, pendant ce temps, somnolait dans le lit simple de la chambre exigu. Il était mal, il s'en voulait terriblement, il désespérait de la confiance que maintenant son frère ne lui accordait plus.

Il pensait encore quand le plus vieux ouvrit la porte d'une telle force que de la poussière descendit du plafond. Sam le regardait sans sourciller. Il était apparemment plus que furieux et pas la peine de chercher loin ce devait être à cause de lui. L'énervé fit alors les cent pas cherchant comment il pourrait aborder l'affaire en essayant de ne pas le frapper ce qui le démangeait de manière incongru. Sam n'osait pas interrompre le silence qui n'était que temporaire. C'est alors que l'autre jeune homme commença :

- Pourquoi t'as encore menti ? Pourquoi ?!

- De quoi tu parle ? Répliqua le cadet en essayant de ne pas adopter le ton de son frère.

- Pourquoi t'as pas dit que tu avais tué ces gamins ?

- Mais quels gamins ?

Sam ne comprenait pas, il rechercha au plus loin de ses souvenirs mais ne trouva pas. Il avait tué des gens certes mais jamais des enfants, c'était au dessus de lui.

- Ceux de Bronxville ! Tu les as tué, bon sang ! Pourquoi t'as pas dit ?

- Mais j'ai jamais été dans cette ville ! Essaya le jeune torturé

- Tu parles ! C'est même Gabriel qui le dit, même Castiel l'a confirmé !

- Parce que tu crois à eux mais pas à moi !

Dean ne l'écouta pas et continua toujours d'un air qui en disait long :

- Je savais que tu mentais ! J'en peux plus ! J'en ai marre de toi ! Tu n'aurais jamais du …

- Naître ? C'est sa que tu veux dire !

- Non, c'est pas ça !

- D'accord, t'inquiètes pas, je comprend alors ciao, bonne vie !

Sur cette dernière réplique, il partit, un sac à dos à la main et forçant une des bagnoles, il roula à vive allure sans se retourner et sans écouter les « désolé » de son ainé. Les larmes s'écoulaient lentement sur son visage mais la caisse ne ralentit pas pour autant.

Fin du Flash Back

Sam lâcha un juron et se leva. Il en avait marre de revoir cette scène encore et encore. Il savait que Dean était désolé mais à ce moment là il s'en foutait éperdument. Il ne voulait qu'oublié, il se dirigea donc dans un bar situé à à peine 500 mètres de son motel.
La voiture qui l'avait amené dans la ville avait été volé plus loin, assez loin pour qu'on ne sache pas par où il avait pu partir sans la voiture de Bobby.
Encore un autre à oublié ! Il voulait tout oublié, sa vie, sa famille, ses actes et même son nom. Il voulait mourir même.


Chapitre 2 : Le silence d'un instant

Cela faisait déjà quelques heures que Sam était dans ce bar. Bar, c'est un euphémisme. Après avoir bu deux ou trois verres de vodka, il était parti dans club spécial pour les hommes donc un streap-tease. Avec l'alcool dans ses veines, il était libéré de ses exhibition, il était comme quand il était froid, insensible, celui qui n'vait jamais voulu être mais qu'il fut … . Il était venu dans ce lieu pour oublier encore plus sa vie et c'était vrai. Il oubliait.

Il en était à son 5ème verres mais il en voulait toujours plus, encore et encore.
Il appela une serveuse qui d'après l'état de son esprit à ce moment-ci était canon. Celle-ci était de taille moyenne, les cheveux châtain mi-long lâchés, un t-shirt assez court et qui dévoiler un corps mince et une petite jupe, courte mais assez longue pour ne pas divulguer ses dessous et autre chose dont les hommes peuvent en faire des gags.
Arrivé à ses côtés, elle s'assit à califourchon sur lui qui d'après elle était parfait en omettant son problème d'alcool. Elle lui donna alors à boire, toujours dans la même position.

Sam, oubliant ce qu'il n'osait pas faire quelques années avant, il mit ses mains dans le dos de la jeune inconnue pendant qu'il buvait puis qu'elle l'embrassait dans le cou, encore et encore. Lui arrachant des soupirs et des sons divers. Le temps parut durer éternellement. Puis elle s'arreta un instant.

- Alors es-tu détendu maintenant, bo' goss ? Demanda la jolie mystérieuse

- Oui, je crois, ma belle !

Elle recommença mais au bout d'un moment, il émit une question :

- Comment t'appelles tu déjà ? Moi, c'est Sam.

- Je sais ! Puis elle lui susurra au creux de l'oreille, Hélèonore, avant de quitter son siège humain pour disparaître dans la foule de matcho à deux ronds.

Lui, au contraire, la regarda et but encore un peu, puis se leva, essayant de garder l'équilibre. Il partit dans la ruelle de derrière et tomba contre le mur, vomissant tripe et boyaux, se sentant trop mal pour continuer d'avancer. Il préféra se dessouler grâce à la pluie tonitruante.

Il avait pourtant réussi, il était au bord de l'inconnu. Il restait là, étendu comme un sac, entre les poubelles pleines.

- Il est là !

Deux hommes apparurent au même moment, tout les deux grands, carrés d'épaules et musclé comme Hercule.

- Il est cuit comme une barrique !

Sam ne les distinguait pas sous leur capuchon sombre mais sut que sa allait faire mal. Il fit une tentative pour se lever et se battre mais il n'y arrivait pas. Il allait se résoudre, malgré ses résolutions et la possibilité de faire des catastrophes à utiliser sa malédiction comme il disait pour surnommer ses pouvoirs donnés par Azazel mais un des deux ennemis fut le plus rapide et grâce à la télékinésie démoniaque, le pauvre bourré était au mur.

- On va t'apprendre à nous attaquer !

Il ne savait plus qui parlait, autour de lui tout était flou. L'alcool faisait son travail !

Les coups pleuvérent donc sur lui, des coups de poings dans le ventre, sur la tête, bref un peu partout sur son anatomie. Pendant une durée qui parut interminable, il retint ses cris, se contentant d'encaisser tout ceci, de toute façon son corps était comme endormis.
Mais il ne put retenir encore longtemps quand un coup de couteau le transperça à la jambe, lui sectionnant une veine.

Les démons, évidement que s'en était vu leurs yeux couleurs ténèbres, partirent en fumée vers un autre lieu, laissant le cadet des Winchester affalé parmi les détritus, son sang s'écoulant avec la pluie.

Il ne put voir la silhouette se dessinait au début de la ruelle, ni que celle-ci ramassait la dague d'argent qui avait servi à l'esquinter.


Chapitre 3 : Une totale incompréhension

Sam ouvrit lentement les yeux mais ne perçut pas grand chose. Une nouvelle tentative et rien non plus. Le monde qui l'entourait était blanc et trop lumineux.
Il avait mal au crâne comme si une pioche faisait son job. Il réussit pourtant à ouvrir ses yeux bleus et s'aperçut qu'il n'était plus dans la rue, ni dans un hôpital mais dans un appartement. Un magnifique appartement en plein centre ville.
Il essaya de se lever, du moins son buste mais ressentit une douleur atroce à sa jambe gauche.
Il enleva la couverture qui le recouvrait et se rendit compte qu'il se tenait dans un lit, en caleçon, un bandage à sa blessure et de large bleus sur un peu près partout sur son torse.

Il resta à regarder cette balafre pendant plusieurs secondes puis il balaya la pièce du regard et vit sur la table de chevet un cachet d'aspirine, un verre repli d'eau et un petit mot marqué d'une écriture élégante et fine.
Il prit d'abord l'aspirine pour sa pauvre tête sans se faire prier et prit ensuite le mot et le lut, doucement, puis de plus en plus vite.

Il était écrit :

« Ne vous inquiété pas, je reviens de suite,
reposez-vous, vos vêtements sont dans la machine
sauf votre pantalon qui est foutu.
Si vous avez faim, demandez au service de chambre
et si avez encore mal à la tête, il y a de
l'aspirine dans la salle de bain.
Je reviens, juste le temps de faire quelques
petits trucs. Faites comme chez vous.
A tout de suite. H. »

De toute évidence, c'était une jeune femme. Mais le H lui rappelait quelque chose. Qu'avez-t-il fait la veille ? Il ne s'en souvenait plus. Il savait qu'il avait bu beaucoup mais après le néant. Qui avait bien pu le mettre dans cet état ? Qui l'avait porté jusqu'à ici ? Qui était cette femme ?

Malgré les sifflements et la douleur qui s'amplifiait avec toutes ces questions sans réponses, il alla dans la salle de bain, se regardant dans la glace.
Il avait des cernes sous ses beaux yeux, il était mal rasé et on pouvait voir des dizaines de cicatrices ici et là mais une retint son attention. Ce n'était pas celle faites la veille, non, une plus vieille qui datait de quelques jours après la mort de son frère. Il préféra de plus y penser et se dirigea de nouveau dans le lit, espérant se reposer pour sa rencontre avec celle qui lui a sauver la vie même si il ne la désirait plus.

Il attendit plusieurs minutes ainsi puis il ouvrit le robinet et se passa un peu d'eau sur son visage couvert de sueur. Comme il était marqué, il prit un nouveau comprimet mais celui-ci était un somnifère et repartit dans le lit où au moins les multiples souffrances allaient s'atténuer grâce au médicament.

Jusqu'à ce que celui-ci agisse, il ne pensa pas, il ne bougea pas, il regardait simplement une photo posé sur le meuble en face où on voyait une fillette pleurant à côté d'un démon, il en était certain vu ses yeux jaunes et une autre photographie où celle-ci une femme d'une vingtaine d'année souriait accompagnée d'un autre personne, plus âgée qu'elle.


Chapitre 4 : Une part de lui

Sam savait qu'il rêvait, c'était si simple de comprendre cela. Ce décors, cet senteur, la présence de Bobby et celle de son ainé, il n'y avait plus aucun doute.

Il était dans un bois, celle du Colorado où tous les trois avaient une affaire et s'étaient réjouis de le faire ensemble, comme au bon vieux temps disait le vieil homme à la cinquantaine.
Elle était vraiment grande, magnifique avec des sapins, des pins, des épicéas et autres sortes de conifères splendides. L'herbe était encore trempés de la rosée du matin, avec sa mousse ici et là, les chants des oiseaux, le vent qui balançait les feuilles d'un côté à l'autre, …

Chacun des trois hommes étaient disposés autour d'une caverne nichés sous la falaise mais dont l'habitant n'était que simplement un polymorphe comme celui de St Louis qui avait pris la tête de Dean pour tuer ou du moins essayé l'amie de Sam.

Sam, malgré son dégout envers lui même car toute la confiance de son frère n'était pas encore revenu, avait décidé de se surpasser malgré le bourdonnement assourdissant qui résonnait dans sa tête et qui le rendait facile à assassiner. Il tenait un fusil à sel, sachant pertinemment qu'il devait se réhabituer à chasser sans ses pouvoirs démoniaques. De son côté gauche, il y avait le sénior du groupe qui avec sa casquette sur le crâne tenait un fusil, un vrai winchester. Et du côté droit était le petit protégé des anges dont l'arme était un cadeau spécial pour lui et sa bravoure.

Ils attendaient que la créature apparaisse mais là, ne sachant pas comment, tout avait dégénéré, d'un seul coup. Tout avait été trop vite, sans s'y attendre, Sam fut atteint d'une vision qui lui brouilla la vision, l'ouïe ainsi que ses déplacements. Tellement cette sensation fut atroce, il s'était évanoui sans s'en rendre compte. Et le trou noir l'avait accompagné …

Quand il s'est réveillé, il s'était demandé ce qu'il lui avait causé sa mais vit son frère allongé contre un arbre dont la cime était à terre. Il avait couru pour s'assurer qu'il allait bien et celui-ci respirait encore, il s'était même éveillé en lui demandant : « Où est Bobby ? », tant bien que mal car la douleur du choc lui avait cassé plusieurs côtes.
Il avait trouvé Bobby à à peine 100 mètres de là mais plus aucun mouvement de vie. Il avait essayé de le faire respirer, de le faire vivre mais c'était trop tard, beaucoup trop tard.

La suite, il ne s'en souvenait pas, il croyait avoir causé tout cela et malgré le discours disant le contraire il savait qu'il y était pour quelque chose, même le ton de Dean lui apparaissait très clair.

Après le noir, il ne vit plus rien, plus aucune image puis une douleur, une envie de s'enterrer. Sam savait ce que sa voulait dire, après son rêve souvenir, il allait faire une vision, une prémonition. Les images déambulèrent …
Il se réveilla en sursaut et quatre mots résonnèrent alors dans son esprit : femme, mi-démon, morte, toi. Que voulait dire cela ? Qui allait mourir pour lui ?


Chapitre 5 : Une nouvelle arrivée

Le bruit de la douche, le jet d'eau, résonnait dans sa tête. Il ouvrit une première fois les paupières.
Il comprit que ce tapage venait de la propre salle de bain où celui-ci était depuis quelques heures.
Il s'assit contre le sommier et réfléchit. Qui était dans la salle de bain ? Peut être la personne qui l'avait sauvé ? Qui sait ?

Il ferma de nouveau ses yeux, les mit mi-clos et se reposa encore un instant, aimant la chaleur des draps. Malgré la douleur qui lui vrillait la cuisse, il réussit à détendre ses muscles, à calmer son souffle cardiaque et ses pensées persistantes.

Il attendit aussi que le jet de la douche s'arrête enfin pour enfin découvrir la soi-disant personne qui l'intriguait. Il ne se souvenait toujours pas de sa soirée mais savait qu'il avait du boire, surement des alcools forts.

Il vit en tournant la tête vers la porte et vit, surpris, un cachet mais pas comme tout à l'heure. Une forme différente, donc une utilisation différente, donc un comprimet pour la douleur du à la blessure qu'il avait reçu d'une arme blanche.

- Prenez-le ! C'est pas du poison !

Il écarquilla les yeux en la voyant. Plutôt en la dévorant, ce n'était pas à cause de son attitude mais de sa tenue. Il n'aurait jamais fait une des ces têtes mais là, la jeune femme n'était qu'habillé d'une serviette de bain.
Voyant qu'elle avait rougi lorsqu'il l'avait déshabillé de son regard turquoise, il prit le médicament pour ne pas la gêner encore une fois.

Au bout de trente seconde, il la vit se rediriger vers la pièce surchauffé, surement pour s'habiller.
Il ne savait pas mais il sut que seule elle pouvait réellement le soigner de toute ces blessures que ce soit sur le plan physique ou psychologique.
Quelque chose en elle était différent des autres qui avaient voulu l'aider pendant sa dépression, non, plutôt sa répression. Depuis ses soins horribles dans la cave de … , il avait réfléchi et avait désigné ce mot pour décrire son attitude stupide pendant 4 mois.

- Vous ne vous souvenez pas de moi, je suppose ?

C'était la jeune femme et cette simple phrase lui rappela tout. Il la dévisagea une dernière fois et murmura un : « désolé ! ».

Il se souvenait, le bar, le streap, l'alcool et sa conduite.

Leur première rencontre était déjà arrivée et elle ne s'était pas des mieux passée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 16:49

Chapitre 6 : Un secret bien gardé

Après plusieurs minutes de confusion, de soupirs et de gène, elle partit et revint de suite, une trousse de premier secours à la main.

- J'ai pensé que vous ne voudriez pas aller à l'hôpital et expliquez votre blessure, commença t-elle

- Merci. C'est vous qui m'avez amené ici et qui m'avez soigné ?

- Euh … Oui. C'est difficile à expliquer mais oui. Désolé si j'ai du vous déshabillez mais je ne savais pas trop où, ils vous avaient blessé et pour votre jean, j'ai du le couper, il vous collait.

- Ce n'est rien ? Mais comment avez-vous fait ? Quelqu'un vous a aidé à me trainer ?

- Non.

Elle coupa court à la discussion mais Sam, malgré cela continua.

- Comment avez-vous fait ?

- Je vois que vous êtes tétu, dit-elle un sourire aux lèvres, vous devez aller mieux alors. Puis-je voir votre blessure ?

- Euh … Oui. Mais comment ?

Elle enleva la couverture, laissant un Sam curieux et rouge.
Pendant qu'elle regardait la jambe esquinté, elle essaya de s'expliquer.

- Pour vous ramenez, comment dire …. j'ai du utiliser une certaine façon ...

Elle semblait peser ses mots, réfléchissant à la tournure des prochains évènements.
Sam, lui, la regardait, se demandant ce qu'elle pouvez bien caché.

- Savez-vous qui vous a fait ceci ? Demande t-elle rapidement, en montrant du doigt

- Pourquoi vous ne continuez pas ? Et non, je ne les ai pas vu, je ne m'en souviens pas.

- Je crois savoir qui sont les personnes à vouloir vous tuer.

Là, le jeune homme n'en croyait pas ses oreilles. D'une, elle cachait quelque chose et de deux, elle savait plus de choses qu'une femme normale n'en savait.

- Qui étais-ce ?

- La bande de mon frère.

- Quoi ? Fit-il surpris car même si il se souvenait pas du visage de ses agresseurs, il se souvenait de leurs yeux. Des yeux de démons.

Elle reposa sur lui la couverture, partit poser la trousse et revint avec un sourire contrit.

- Ne faites pas l'étonner ! Je sais que vous avez vu leurs yeux. Des yeux de démons, n'est-ce pas ?

- Mais vous ?

- Je ne le suis qu'à moitié. Celle qui vous a sauvé est également un démon. Un mi démon exactement.

La réponse faite, elle le regarda, Sam semblait perdu et il l'était. Celle qui l'avait aidé, celle qui l'avait sauvé était un … un … . Mais une phrase, plutôt deux, malgré tout le rassura :

- Je ne suis pas comme Ruby. Elle était avec Lucifer.


Chapitre 7 : Un lien de chair

Ils se regardaient après cela, chacun d'entre eux ne savaient que dire pour briser le silence glacé qui les tenaient immobile, se jaugeant d'un regard intense et gênant.
Ils ne savaient par où commencer. Sam se demandait si malgré sa révélation et qu'elle sache pour Ruby, il pouvait la craindre ou tout simplement lui faire confiance.
Un débat intérieur se produisait en lui, malgré qu'elle soit démoniaque ou à moitié comme elle le prétendait, elle la sauvait de son frère, et même si elle veut qu'il fasse sa destiné, il sait, du moins au fond de lui, que beaucoup de démon désespère face à la venue de leur roi.
Que faire ? Que choisir ? Il hésitait.

- Vous voulez manger ? Essaya t-elle pour briser la glace

- Non merci !

- Vous voulez savoir si vous devez me faire confiance ?

Sam fut surpris, même si cela faisait déjà plusieurs fois qu'elle savait ce qu'il voulait dire, il se demandait …

- Je ne suis pas télépathe, je ne lis pas en vous, ni en personne.

- Alors comment faites-vous ?

Il la voyait baisser la tête, la remonter puis s'assoir dans le coin où mystérieusement un rocking-chair trainé.

- Je … Suis empathe.

- Vous ressentez donc … euh ? Ce que je ressens à l'instant ?

- Oui !

A cette réponse, son visage de poupée se voilà comme si cette simple question pouvait lui planter un couteau dans la poitrine.
Malgré qu'il ne savait pas encore où il en était, il baissa à son tour les yeux au sol et lorsqu'il les remonta, il vit que cette Heleonore, car c'était bien elle au club, regardait son torse. Plus précisément son tatouage.

- Quand avez-vous vu que ce symbole apparaissait sur votre peau ?

- Pourquoi poser sa ?

- Regardez-vous même !

Elle se leva, s'assit à terre, en face du jeune homme et enleva un bracelet en cuir de son poignet, juste là où ses veines étaient les plus voyante donc juste en dessous de la paume de sa main, un tatouage similaire au sien était dessinait. En tout point, il correspondait.

Mais que représentait-il ?

***
NB : pour le rocking-chair, c'est une référence à mon professeur d'histoire de l'an dernier et pour le tatouage, j'ai vu une image de Sam avec sa sur hypno donc comme j'ai pas pu regarder la saison 3 et 4 entièrement, j'invente une tout autre histoire.


Chapitre 8 : Un mystère presque en moins

- Que représente-t-il ?

- On ne vous as pas dit ?

Voyant la réponse muette et négative, la jeune femme semblait réfléchir et se remit debout pour aller chercher un livre. Sur la couverture poisseuse, on pouvait lire « Le buisson d'or » mais aucun nom d'un auteur quelconque.

- Qu'est-ce que c'est ? Demanda Sam en montrant le bouquin poussiéreux

- Un vieux livre des années 30 mais très bien sur les mythes et les symboles du satanisme.

- Je peux le voir ?

- Sans vous offenser, je ne pense pas que vous savez lire le Hrvatski.

- Le quoi ? Fit l'autre étonné

- Euh … On peut dire que c'est le véritable nom de la langue parlé par les Croates, on va dire un pays d'Europe.

- Et pourquoi dans cette langue ?

- Sais pas !

Cette réponse faite, elle feuilleta son fameux ouvrage et trouva au milieu de celui-ci la bonne page. Elle lut un instant dans sa tête et montra au cadet des Winchester l'image du tatouage puis une traduction en anglais de la page. Il était écrit :

«  Le symbole des Teuz est formé d'un soleil doté d'un pentacle à l'intérieur, utilisé souvent pour lié ou pour réveler la véritable nature d'un être humain, il peut être dessiner grâce à un rituel ou naturellement par la magie des Malins ou des Simplets. »

- Je comprends pas ? Fit Sam à la fin de sa lecture

- Ce tatouage en clair est dessiné si on peut dire sur des êtres humains ou en partie comme moi pour une destiné différente de celle qu'on nous as ordonné. Ne connaissant pas tellement votre histoire sauf votre réputation, je suis un bon exemple.

- Ce qui veut dire ?

- Je vais vous raconter mon histoire et un peu celle de mes proches. Donc en bref vous saurez si vous pouvez me faire confiance grâce à l'origine de ce tatouage. Il faut également savoir que chaques personnes ayant ce symbole sur soi, a choisi un jour ou un autre, un mauvais chemin.

- D'accord ! Affirma Sam.

- Chut ! Fit-elle en posant son doigt fin sur sa bouche, Donc mon histoire commence en juillet 1981 …


Chapitre 9 : La vérité dévoilée

- Chut, fit-elle en posant son doigt fin sur sa bouche, Donc mon histoire commence en juillet 1981. Mon père m'a
raconté avant sa mort qu'il avait décidé ce mois-là de rechercher une jeune vierge de moins de vingt ans pour avoir
une enfant. Pourquoi cet âge-là ? Pas la moindre idée.

- Pourquoi une vierge ? Je ne comprends pas ce rituel sacré.

- Il fallait une innocente jeune fille pour être sur du résultat. J'essaie même pas de comprendre, les démons ont
un drôle état d'esprit des fois. Il a finis par en trouver une, ma mère, elle venait d'avoir 17 ans et était plutôt
jolie. En plus, mon père, je pense, a toujours adoré attaqué les croyants. Alors un soir, il a mis son plan en
exécution.

- Quel plan ?

Elle s'arrêta, s'éloignant de lui, et s'approchant de la fenêtre, regardant au loin, les larmes presque aux yeux
puis continua :

- Il l'a violé cette nuit-là alors que ses parents étaient à l'extérieur s'amusant avec des amis.

- Je suis désolé, essaya Sam

- C'est rien, je ne l'ai pas connu, quand je suis née, il la tué sans état d'ame. Mais revenons à nos moutons,
quand Élise, c'était son prénom, a compris qu'elle était enceinte de moi et que j'étais pas normale, elle s'est
inquiétée mais ne fit rien à part se marier avec un copain et attendre les mois qui passent.

Elle se retourna, le regardant dans le blanc des yeux.

- Vous aviez donc un beau-père ?

- Oui, il l'a laissé en vie juste pour me faire de la peine.

- Comment sa ?

- Non, c'est rien. Il voulait le tourmenter en me voyant, il était devenu par la suite chasseur. Le monde est si
petit, c'est pittoresque.

Sam réfléchit, sur ce qu'il venait d'entendre, rien n'expliquer le tatouage similaire.

- Je ne comprends pas pour l'origine du tatouage.

- J'ai été conçu en juillet et je suis née au bout de neuf mois. Calculez !

Là, il comprit enfin. Si elle était devenu une cellule-œuf en aout et qu'elle était née dans les termes, sa
naissance doit être au mois de mai.
Mais sa propre mère lui a donné naissance le …


Chapitre 10 : Une résolution enfin terminé

- Vous êtes née le 2 mai ? Qui est votre père ?

- Devinez !

- C'est votre sang qu'il m'a donné ?

Elle ne répondit pas, se contentant de hocher la tête pour affirmer. C'était si bête comme explication, si simple ! Le tatouage, ce lien mystique, qui les lie est du à leur naissance et à un sang tout bêtement assimilé leur donne un avenir, une destiné, un cauchemar quoi ?

- Pour notre « avenir », je vois pas en quoi j'interviens.

- Comment sa ?

- Vous savez que Lucifer veut que ce soit vous qui dirigerez son armée, non ?

- Si.

- Moi, aucune idée. Peut être une sorte d'épouse mais les démons n'en ont pas. A part dans le lit, je vois pas. On a vraiment pas de chance.

- Vous savez comment ...

- Sais pas ! Mais en tout cas, si vous restez ainsi, dans votre état d'esprit, je veux dire, c'est sur !

Cette dernière phrase provoqua un ahurissement chez le jeune homme et elle put lire dans ses yeux un sentiment de peur et de crainte.

- Désolé, je suis pas douée pour parler*. Le côté pas bon ! Vous devriez tout de même vous reposer et manger.

Il n'écouta pas le conseil et s'obstina :

- Vous n'aviez que 6 mois ?

- Eh oui ! Content maintenant ?

- Oui !

- Super ! Maintenant vous décidez de vivre en restant ou de mourir en partant ! Alors ? Car là j'en ai marre des personnes têtus !

Elle respira enfin. Sur son joli visage, on pouvait voir une marque d'exaspération.
Sam le voyait ainsi que de la fatigue, il se disait qu'il était dommage de gâcher une autre vie avec un destin déjà tracé même avant sa naissance et sa conception.
Elle rebroussa chemin, se tourna vers la porte et marcha vers la salle faisant office de salon mais au dernier moment, il l'interpella :

- Je te fais confiance ! Après tout tu m'as sauvé !

Elle se retourna et pour la 1000ème fois, le contempla puis un sourire apparut.

- C'est quoi ton prénom ? Le vrai pas le démoniaque !

- Je m'appelle vraiment Iris. Comme la fleur ! C'est rare qu'un humain sait pour les noms démoniaques.

Ils se sourirent tout les deux. Chacun avait trouvé une personne en qui compté. Une personne qui lui faisait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 16:50

Chapitre 11 : Une nouvelle tragédie

Finalement, après une petite bataille entre têtus, ces deux là se ressemblaient sur ce point, Sam finit par accéder aux requêtes de la belle Iris et du aller se reposer pour récupérer.

Quand un être comme cette jeune femme-ci, même entièrement ou en partie, révélait sa véritable identité démoniaque ainsi que humaine à une personne de son entourage ou à un étranger, cela prouve l'existence d'une certaine confiance envers l'interlocuteur. Il ne pouvait se mentir, il savait qu'elle ne représentait pas de danger, pour l'instant, pour lui.

Ils étaient donc partis manger une salade très légère avec du pain français, il n'avait pas tellement faim puis alla se reposer, toujours dans le même lit, sa jambe lui faisant encore souffrir malgré les tranquillisants absorbés.
Ce fut d'abord un sommeil doux, reposant et paisible puis eut un sommeil agité, peuplé de noir, de formes, de phrases et d'incompréhension.

Mais pour l'instant, son esprit se baladait à droite et à gauche, dans ses souvenirs d'enfance où Dean le surprotégeait et le gâtait, des rêves jamais vécus ainsi que des personnes décédées comme Mary, Jessica, John ou encore Bobby.

Il se reposait, ses muscles se détendaient, doucement, sa blessure malgré les instant douloureux se calmait grâce aux anti-douleurs, il glissait donc dans une belle détente.

Lorsqu'il fut arrivé entre la 1ère phase du sommeil et la seconde, il changea complétement de lieu, de sentiments et d'évènement. Aucun doute, c'était un message codé. Une sorte de prémonition mais en plus complexe niveau traduction.

Malgré la vitesse de ces paroles, il put comprendre et retenir :

Il faut être près de ses amis
Mais encore plus de ses ennemis.
Rappelle le toi et tu survivras,
Pas comme ton amie Iris
qui te vaudra de beaux sacrifices
et de belles larmes.
Prépare les armes !

Mais que voulait-elle dire ? Qu'arrivera-t-il à la belle Iris ? Pourquoi faut-il préparer les armes ?
Tant de questions sans réponse !

Quand ce fut fini, il n'ouvra pas les yeux de peur de découvrir une nouvelle souffrance.
Il les garda fermer, sentant l'odeur de Rose venant de la salle de bain.

Il pensa alors à autre chose, redoutant de la vérité qui émanait de ce poème sans vers.
Il se rappelait quand il n'avait que 6 ans, il venait de savoir pour Noël et pour le grand bonhomme rouge. Ce jour-là, il s'était senti malheureux au motel. Il n'avait jamais eu de cadeau ce jour-là et il avait pensé être un mauvais garçon. Il avait alors sentit quand son ainé lui avait donné un jouet sans grande importance un sentiment de joie et de bonheur. C'était le bon vieux temps, se dit-il.
Mais rien ne sera comme avant, tout avait changé …


Chapitre 12 : La naissance d'une confiance sans faille

Il était à présent 18h quand il réouvrit ses yeux, il resta tout de même dans le lit, repensant à ces phrases. Même si il venait tout juste de faire sa rencontre, il savait au fond de lui qu'elle allait pouvoir l'aider à se réadapter. Un pressentiment qu'il aimait.

Il entendit la porte s'ouvrir puis se refermer.

- C'est moi !

Elle se présenta alors devant lui. A présent qu'il était sobre et en meilleur forme, il la trouva encore plus belle.

- J'aimerai que tu essaie de ne pas penser ce genre de chose. Je les ressens alors et c'est dérangeant de penser sa.

- Désolé mais c'est difficile.

Elle lui sourit. C'était si simple de se parler sans complexe. Chacun comprenait l'autre, chacun avaient ses propres problèmes, chacun ne voulait en parler mais le faisait pour avoir l'appuie d'un proche.

- C'est à toi de raconter. Si sa t'embête ...

- Non, tu la bien fait. Tu pourras m'aider ? Demanda-t-il en fin de compte

Elle le regarda, sentant qu'il était au plus mal.

- Oui ! Sa a commencé à tes 22 ans et quelques ?

- Oui. Des cauchemars, puis plus le temps avancés, sa a commencé et je n'ai pas résisté à sa ...

- mort ? Ton frère ?

- Oui. J'ai essayé de tenir ma promesse mais ...

- C'était encré ?

Il affirma juste et attendit.

- Pourquoi Ruby ? Comment tu le sais ?

- Pour elle, c'est simple, Lucifer la considère comme sa fille et les rumeurs sont fondées des fois. Pour la seconde question, je sais ce qu'elle a pu te faire, à toi et à ton frère, car elle me racontait souvent. Je ne voulais rien savoir mais bon, essayer de le dire à un démon reviens à demander à un têtu d'accepter sans rouspéter.

Il accepta cette réponse qui lui fit rire, un peu, et réfléchit.

- Que se passe-t-il ?

- J'ai rêvé de toi ! Du moins qui parlait de toi.

Son joli visage prit une teinte rosatre qui laissait présumer sa question muette.

- Disait-il que j'allais mourir ?

Les larmes descendit de la jeune femme. Sam ne supporta pas et la prit dans ses bras.

- Mon père m'a averti, je ne l'ai pas écouté.

- Qu'a-t-il dit ?

- Que ta famille ….

Chapitre 13 : Un nouveau début

- Alors ?

- Tant pis ! J'ai plus le temps !

Elle avait le visage soudainement fermé et froid et elle ne regardait que l'écran du réveil qui reflétait en jaune vif l'heure exacte.
Elle se leva ensuite et prit en ouvrant son armoire un T-shirt gris et un jogging noir. Elle se changea rapidement et revint dans la chambre des baskets blanches rayés de noir à la main.

- Que faites-vous ?

- Je vais m'entrainer !

Elle vit en disant cela que son nouvel ami, il l'était bel et bien, et se ravisa de laisser cette phrase en suspend.

- Je préfère m'entrainer la nuit, il y a moins d'idiots qui viennent me draguer.

- Je viens ! Dit-il soudainement

- Non !

S'ensuivit une guerre du regard. Chacun voulant prouver son entêtement et pour une fois Sam gagna.

- D'accord mais à une condition !

Le simple geste de la tête suffit à Iris pour savoir qu'il acceptait.

- Tu me suis et si je te dis de faire un truc, tu le fais ! D'accord ?

Chacun ayant une lampe sous le coude, ils dévalèrent dans le plus grand calme les escaliers et se dirigèrent vers un gymnase/piscine fermé à cette heure.
Sam ne dit plus un mot, préférant observer la jeune femme ouvrir la porte sans clef. Pas besoin d'être devin pour deviner la façon qu'elle utilisait.
A l'intérieur, ils s'avancèrent droit vers la salle de sport.

- Tu veux commencer par quoi ?

- Quoi ? Fit Sam surpris malgré sa promesse

- T'as promis d'une, de deux soit on commence par apprendre à canaliser tes pouvoirs soit à faire de la musculation et on finira par de la détente. Alors ?

- La canalisation ! Dit-il en hésitant

Elle rigola d'un rire franc et l'emmena en lui tenant la main vers une partie reculée du bâtiment.

Pendant plus d'une heure, elle lui expliqua que sans savoir utiliser ses dons, il ne pourra pas être à peu près normal. Elle lui dit aussi entre deux entrainements qu'il fallait apprendre pour que ce sang ne s'amuse avec ses nerfs d'être humains.
Pendant cette heure-là, il apprit beaucoup sur l'utilisation mais peu sur la pratique.
Comme elle disait, mieux vaut aller doucement que trop vite et gâchait une journée.
Il suffit juste de travailler sa quelques heures par jour pour être comme avant.

Quand elle eut fini de lui montrer l'étendu de ce qu'on pouvait faire avec juste un don de prémonition, elle lui reprit la main et le dirigea vers la piscine du lieu.

- C'est sa la détente ? Demanda celui-ci en montrant l'eau du bassin

- Oui !

Il se mit à rougir. Il était craquant ainsi.

- Pas besoin de maillot de bain. J'en ai pas ! Suffit juste d'avoir des sous-vêtements !

Il n'eut pas le temps de se retourner qu'elle avait enlevé son haut et son pantalon et qu'elle était déjà en culotte et soutif puis qu'elle sautait dans l'eau.

- Tu te dépêche ? Et je ne me retournerais pas ! T'as eu droit à mon corps, à mon tour ! Fit-elle avec un grand sourire, elle était amusée de jouer avec la véritable nature du jeune homme.

Il resta en plan quelques instants et il finit par l'écouter et se mettre en simple caleçon. Sous les yeux de cette amie, sans gênes certaines fois, il se jeta dans l'eau, l'éclaboussant au passage.
Elle rigolait et il se mit à rire également. Un fou rire contagieux ! Ils s'amusaient. La confiance était née et elle devenait aveugle.

Jusqu'à plus de minuit, ils avaient retrouvés une âme d'enfant, une âme innocente et c'étaient ce qu'il manquait à ces deux jeunes personnes.

PS : Désolé, c'est un peu chaud mais c'est la cause d'une amie qui l'a voulu. Je l'ai écrite comme c'était une première pour moi avec une amie ( merci Chris !!! ) et aux deux autres ( Paulouche et DSW ). Merci !!!
C'est un interlude pour amuser la galerie. C'est très court !


Chapitre 14 : Un songe sans lendemain ( Pov Iris )


Après qu'on se soit beaucoup amusé à la piscine, on est finalement rentré à mon appartement. On était exténué, mais il avait retrouvé son beau sourire. J'étais ravie qu'il est accepté sans broncher que je lui apprenne quelques bases niveau pouvoirs.
Il était vraiment pas mal dans son sous-vêtement mais bon mon père m'a obtenu une vie de souffrances et de douleurs.

Nous sommes donc rentrés et je lui ai laissé mon lit. Même si sa blessure est pratiquement guérite, mieux vaut ne pas jouer avec le feu.

Rapidement, il s'endormit, et moi, les yeux levés sur le plafond, je pense. Doucement, je m'endormis et rêva.

Mon rêve :


Je suis dans le salon, habillée d’un slim foncé, d’un top bleu marine et de chaussures à petits talons. En passant devant le miroir, je remarque que je suis légèrement maquillée …

Je me dirige vers ma salle de bain mais alors que je traverse la chambre deux mains puissantes et masculines m’attrapent par les épaules. Je tremble et l’instant d’après, il se colle contre mon corps. Je peux sentir ses abdos contre mon corps, sa chaleur et son odeur enivrante.
Il commence à m’embrasser tout doucement dans le cou et frémissante, je laisse ma tête aller contre son torse. Aussitôt il me retourne alors que je ferme les yeux et me plaque contre le mur repartant à l’assaut de mon cou, en découvrant chaque parcelle.

Au bout de quelques minutes délicieuses sa bouche bifurque vers mon visage et nos lèvres finissent par se rencontrer dans un chaste baiser avant de se dévorer sauvagement. Et dès que j’entrouvre ma bouche sa langue s’accroche à la mienne et m’entraîne dans un tourbillon de sensations grisantes.

Soudain il s’arrête et je peux enfin voir son visage ! Et là dans ses yeux bleus je découvre tout le désir qu’il a pour moi. Je sais alors immédiatement ce qui va suivre et l’accepte sans la moindre hésitation.
Il le sent et, alors, descend ses mains pour m’enlever mon haut. Il admire un instant ma poitrine à peine cachée sous la dentelle rouge de mon soutien-gorge, alors que cœur bat comme jamais et sa bouche glisse vers mes seins. Il les mordille délicatement à travers le tissus, un instant, avant de lever son regard vers moi.
Je comprends ce qu’il veut et à mon tour je lui enlève sa chemise dévoilant de magnifiques muscles parfaitement dessinés avant que mes mains ne s’y perdent en caresses sensuelles et voluptueuses.

Nos lèvres s’accrochent de nouveau et il m’entraîne vers le lit pour approfondir nos caresses, nos baisers et cette incroyable étreinte. L’instant d’après nos pantalons rejoignirent le reste de nos vêtements et ni lui ni moi ne retinrent d’avantage nos gémissements. Et tandis que nos sous-vêtements, derniers remparts, valser sur le sol à leur tour, un désir ardent s’empare de mon corps irradiant depuis mon bas ventre.
- Sam ! Soufflais-je haletante de désir et de plaisir.

Brusquement je me réveille en sursaut, en sueur et le souffle court. C’était un rêve … Mais qu’est-ce qui ne va pas en moi ? Pourquoi ce rêve ? Aurais-je des sentiments pour Sam ? Est-ce bien d’avoir des sentiments pour lui ? J’en doute ….


Chapitre 15 : La continuation sans fin

Deux jours passèrent après ce rêve étrange et Iris cachait tant bien que mal ce qu'elle ressentait à la présence du jeune homme. Elle était troublée et elle redoutait ce qu'elle pressentait. Elle n'avait pas le droit, du moins pas pour l'instant.

Elle s'était décidée avec un peu de temps à raconter la véritable histoire du monde ainsi que le destin inimaginable de Sam. Elle ne s'était que très peu éloigné de lui pendant ces deux journées, juste le temps d'apprendre certains détails mineurs comparé à ce qui se préparer : la guerre !

Elle se réveilla, l'autre étant endormi par son entrainement à contrôler ses dons, il ne les appelait plus une malédiction grâce à la jeune femme.
Elle resta un instant dans son lit, il lui avait rendu sa chambre la veille, sa cuisse ne lui faisant plus souffrir.
Elle ne voulait plus repenser à ses désirs vus dans son sommeil, elle pensa alors à son discours qu'elle lui dirait plusieurs heures plus tard.

Elle savait aussi que même si cette guerre provoquée par les deux frères, elle en avait entendu parler comme tout les démons ou personnes connaissant l'existence de créatures imaginaires. Elle ne comprenait pas comment on pouvait en arriver là avec un amour aussi fort que celui qui lié les Winchester. Si elle savait que l'on pouvait !

Elle respira un grand coup et se dit « que vais-je devenir ? ». Cette question lui taraudait l'esprit et elle connaissait déjà les deux solutions. Soit elle réussissait et vivrait, peut être heureuse ou le contraire triste, soit elle mourait et le monde aussi.

Depuis qu'elle avait rencontrer Sam, elle s'était aperçu qu'elle était plus humaine qu'elle le pensait, elle espérait même, secrètement, qu'il ressente aussi des sentiments qu'elle même avait pour lui.
Elle voulait vivre comme une humaine et être orpheline, elle savait qu'un jour son frère, Nate, allait lui faire payé sa trahison.

Elle ne cessait de penser, de réfléchir et commença à pleurer, doucement et dans le silence.

Plus que deux heures, deux longues heures à attendre patiemment pour lui raconter la vérité. Une vérité plus que étrange et douloureuse mais la pure vérité.

De l'autre côté de la pièce, Sam, lui, ne dormait pas. Tout comme elle, il pensait.
Il savait que dans la journée, Iris allait lui raconter quelque chose de troublant. Elle était tendu depuis deux jours et lui avait dit la veille que le lendemain, il aurait besoin de toute ses forces pour ne pas défaillir sous les aveux d'une vérité extraordinaire.

Il regardait la pénombre et respira la douce odeur des roses qui flottait dans le salon. Elle les avait reçu par un homme de bar, la pièce situé trois étage plus bas.

Il repensa aussi à son ainé, Dean lui manquait mais il ne l'évoquait pas devant elle de peur de la blesser, sa famille était encore pire que la sienne.
Il se souvenait de l'époque où il avait acheté un médaillon pour son père mais celui-ci ne revenant pas il avait donné comme gage d'un amour inconditionnel que peut porter deux frères. Son frangin était le seul qui tenait, quand il était petit, à rester un petit garçon. Il l'avait protégé depuis toujours et sentait qu'en cet instant, lui aussi pensait à ce souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 16:51

Chapitre 16 : Une Sombre Vérité

Les deux heures s'écoulèrent lentement, trop lentement. Ni Sam, ni Iris n'avaient pu refermer l'œil et se rendormir paisiblement.

L'heure tant attendu sonna finalement, Iris se leva, sortit de son armoire une tenue décontractée, se lava rapidement et attendit que Sam fit la même chose.
Son tour fait, elle le fit s'assoir sur le clic et elle sur un fauteuil.

Elle prit une longue bouffée d'air et commença :

- Il ne faut pas que tu me coupes et me jugeait sans connaître la fin et je n'ai pas trop le temps donc sa ira vite. J'ai déjà du mal à me convaincre de te la raconter. Mais avant tout, as-tu des questions ?

- Je suis d'accord mais je ne sais pas ce que tu veux me raconter.

Elle se leva, prit dans une commode un morceau de papier et un crayon puis écrivit « La Prophétie ».
Sam lut les deux mots et l'encouragea des yeux à poursuivre. Il allait connaître l'origine de sa destiné.

- Tout a commencé il y a longtemps, le monde n'était que forets, Hommes et animaux.
Dans certaines versions de la création, il paraitrait que Dieu est la conscience du monde, c'est pourquoi personne ne le voit, même les anges. Mais quand celui-ci apparut, son double, son Yang si il est le Yin. Un jour d'après mes sources, il a voulu que les Hommes croient en la paix sans la guerre et il a donc envoyé une personne pour qu'il n'est pas peur de la magie du monde.

- Jésus, murmura Sam.

- Oui, évidement !

- Je ne vois pas le rapport avec ma famille, dit celui-ci.

- Attends ! Tu connais le mythe d'Adam et Ève ?

Il affirma avec un hochement de tête.

- Dieu créa un garçon, un messie pour que les hommes, les femmes suivaient, fassent le bien autour d'eux. Satan ou si tu veux Lucifer apprenant cela décida de faire la même chose mais avec la chose qui pouvait corrompre les males.

Sam esquissa le mot « femme » du bout des lèvres.

- Il donna de son sang à cette femme. Avec le temps, elle devint une sorte de succube, avide de puissance et de phéromones. Elle détestait l'autre sexe à cause d'un viol ou je ne sais plus trop quoi.
Les années passants, les deux camps se formèrent. Puis à chaque siècle, voire tout les 50 ans, chacun choisissait celui ou celle qui se contreront. Dieu préférait les hommes, Satan lui les femmes mais aussi les hommes. Tu n'en avais jamais entendu parler ?

- Non, jamais, fit Sam.

Elle prit un verre d'eau puis recommença :

- Une fois, la défaite du bien a failli marché. Mon père, était considéré comme un jeune démon, avait commencé depuis un bout de temps à injecter son sang à 22 personnes, cherchant l'Elu.

- Qu'est-ce ?

- Un personne pouvant anéantir les anges.

- C'est moi ? C'est sa ?

- Non, si cette fois-là avait presque réussi, c'est tout simplement que cette personne a été entrainés dans les profondeurs. Il était de nature mauvais ! Je te passe les détails de cette personne.

- Quoi ?

- Chut ! Pour en revenir à ta famille, vous avez été choisis.

Vu la mine déconfite de cet homme, elle dut avancer dans ses arguments.

- Les anges prirent ton frère pour son sens du devoir et toi au contraire, comme la plupart des cadets on fait des erreurs. C'est pour sa qu'il t'as tant fait de mal, il savait que tu étais la personne qu'il recherchait. Il a même provoquer ta mort pour que les anges sachent que ton frère te secours.

- Sont-ils ...

- Pas le mal, coupa-t-elle, juste ignorant. Ils ne savent pas cette prophétie pour la plupart et les autres s'en contrefichent. Mais ils ignorent aussi que quoique que tu fasses, tu finis par te retrouver et me trouver aussi car c'est là que j'interviens.

Sam ne comprenait pas où elle voulait en venir avec cette phrase. Elle déclara alors :

- Je suis une sorte d'ancre. Avant d'ouvrir la bouche, lis ce livre et moi je sors. J'ai … un truc à faire !

Elle sortit rapidement après avoir sorti un livre et sans laisser le temps à Sam de parler, elle quitta la pièce. Il devait comprendre ce qu'elle est vraiment seul. Elle avait peur de sa réaction. Elle avait peur de son futur.


Chapitre 17 : Un nouvel amour ( ship )

Iris sorti précipitamment, il regarda le livre. La couverture recouverte de cuir rouge sombre faisait ressortir le titre couleur or où les mots « Signification de termes démoniaques » était inscrit.
Il ouvrit la page marquée d'un morceau de papier argenté.

La page de droite n'était barrée que du simple mot « ancre » et la page de gauche n'avait rien que du blanc jauni. Elle voulait qu'il sache qui elle était réellement, qu'il n'y est aucun secret entre eux.
Il tourna cette page et vit une belle écriture, comme quand les moines devaient recopier les bible au Moyen-Age. Il commença à lire :

« Une ancre est ce qu'on peut appeler ''lien terrestre.'' »

Il se rappela l'explication de son tatouage.

« Ce lien est une jeune personne plus principalement une jeune femme née le même jour et la même année, attachée entre son humanité quasi inexistante et sa nature diabolique. Le symbole de Teuz est le lien visuel le plus populaire mais également le plus instable. L'ancre est naturellement coupée entre ses deux natures et peut à tout instant se retourner contre celui qui s'est occupé de ce rituel. »

Sam se souvint d'un vieux proverbe « Celui qui a une destiné, a une origine ».

Il ne savait que faire. Cette jeune femme, malgré ses antécédents démoniaques, lui avait sauvé la vie, dit la vérité, raconté son histoire. Malgré ses torts, il ne pouvait lui en vouloir, il avait fait également des bêtises et elle les avait dépassées.

Il se dirigea vers le lit de la demoiselle pour réfléchir, il s'endormit vite fait. La journée, la chambre était libre comme l'air.

Ses pensées vinrent rapidement place à une belle clairière éclairée, envahi de pâquerettes et de feuilles folles zigzaguant avec le vent.
Il vit au loin sa Jessica, sa copine assassinée par le démon aux yeux jaunes. Elle était là, tel un ilot perdu en plein océan, habillé d'une robe de satin blanc.
Elle lui sourit et murmura mais elle l'entendit comme si elle avait crié « Vis ta vie ! ».

Un sous-entendus reflétait ces mots. Il ne comprit le sens que deux minutes plus tard lorsqu'il se réveilla. Cette phrase voulait dire qu'il ne devait pas refouler ses sentiments et ses désirs.

Cette Iris comptait plus qu'il ne voulait l'admettre. Ses yeux s'ouvrirent lentement puis en grand quand il entendit la porte d'entrée s'ouvrir et se refermer. Il devait lui dire ce qu'il ressentait et il espérait que ce soit le cas de celle-ci. Il espérait cela, il espérait la cause de son trouble deux jours auparavant.

Il l'entendit marcher avec des clap, clap du à des talons.

- Sam !?

Elle le cherchait. Il se plaça à côté de la porte, dans la pénombre de la chambre.

Elle entra d'un pas léger et il put se la décrire mentalement.
Ses cheveux mi-long s'arrêtait aux épaules, elle portait un chemisier blanc et un jean qui la moulait parfaitement. Elle avait également des sandales à talons hauts.

Il s'approcha d'elle par derrière, la plaqua à lui doucement en tenant ses épaules frêles et gouta à la moindre parcelle de peau de son cou. Elle avait fermé les yeux et gémissait.

Il la retourna, lui fit toucher le mur et il vit dans ses yeux verts la permission.
Leurs lèvres se touchèrent délicatement puis de plus en plus sauvagement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 16:54

Chapitre 18 : Un amour engagé

Il la retourna, lui fit toucher le mur et il vit dans ses yeux verts la permission.
Leurs lèvres se touchèrent délicatement puis de plus en plus sauvagement.

Leurs langues s'entrelaçaient sans s'arrêter, une danse endiablée se poursuivait. Sam s'arrêta un instant et la regarda droit dans les yeux. Il n'était toujours pas sûr de ce qu'il voulait faire mais il laissa faire son instinct.

Ils continuèrent donc, se soulageant de leur désir mutuel. [ … ]

Cette scène de lit terminée, ils s'endormirent dans les bras de l'autre. Savourant l'odeur de son compagnon.


Une heure passa vite, ils s'étaient endormis dans leur bras, lorsque leur ébat s'était fini, et se reposaient de ce nouveau rapport entre eux.

Iris se réveilla doucement, quelques rares rayons du soleil, malgré le rideau, lui arrivait sur son joli minois. Elle mit sa main sur ses yeux pour mieux recouvrir ses esprits mais elle fut envahis d'un sentiment de bonheur lorsqu'elle vit son nouvel amant la tenir dans ses bras.

Elle se retourna pour mieux le voir et ce simple mouvement le réveilla également.

- Bonjour, murmura-t-elle

- Bonjour, fit-il malicieux

Ils se sourirent et s'embrassèrent pour un chaste baiser.

- Je suppose que désormais tu me donnes une totale confiance ?

- Comment le devines-tu ? Répliqua-t-il avec un air coquin

Elle mit sa main autour de son coup et le mit sur elle.

- Je pense que ce que nous venons de faire le prouve, non ?

Il sourit une nouvelle fois, elle aimait le voir heureux mais une question assombri son regard. Il remarqua le changement et lui demanda d'un geste de la tête.

- Que devenons-nous ? On brule les étapes, j'ai l'impression ? On s'est rencontré il y a à peine 4 jours.

Il sembla réfléchir et commença à se lever, à chercher puis mettre son caleçon qui avait atterri au pied de la coiffeuse. Elle le regardait faire, la main tenant le drap sur sa poitrine et attendit sa réponse.

- Un couple ? Dit-il finalement en la regardant.

**
Savais pas comment faire pour l'enlever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 16:56

Mini chapitre annonçant la fin de cette fic pour le début d'une autre. Pour les réponses aux questions, rendez-vous dans la prochaine fic avec le pov de Dean. Bonne lecture et j'espère vous voir avec le même entrain avec l'autre.

Chapitre 19 : Une situation nouvelle avec une suite floue



« couple ».

Il formait à présent un « couple ». C'était déstabilisant pour la jeune Iris. Elle n'avait jamais former un véritable couple avec ses autres amants même si ils ne sont pas nombreux tout compte fait. Elle était en partie tout de même du monde obscur.

Elle l'avait regardé quand il avait prononcé ce mot et elle n'avait pu murmurer que le petit mot affirmant cette réponse. Elle avait envie de cet homme mais pas que sur le plan lit.

Pour Sam, il appréciait d'être à peu près normal. Être en couple lui donnait l'impression de revenir à l'époque où il était simplement lui. Il voulait oublié ses pouvoirs et elle était la seule qui s'en fiche royalement.

A présent, notre jeune couple était habillé. Pendant le lapse de temps qui avait suivi, donc environ deux heures, ils avaient discutés de ce qu'ils allaient faire. Ils avaient aussi raconter leur vie du moins une bonne partie pour partir sur de bonne base.

Ils devaient quitter la ville !

Iris ne pouvait pas rester plus d'un mois dans la même ville de risque que son frère, Nate, ne la retrouve et ne la brise une nouvelle fois. Sur ce thème là, son compagnon ne l'avait pas compris mais il l'avait laissé, elle avait encore besoin d'une part de mystère.

Pour Sam, il ne supportait pas l'idée d'être devenu une proie pour les autres chasseurs. Eh bien oui, désormais il était bel et bien une chasse, il était devenu cela en quittant les jupons de son ainé, Dean.

Certaines questions restent encore en suspens. Entre autre celle-ci : Que vont-ils devenir en acceptant de rester ensemble, chasser les autres créatures démoniaques, d'être eux-même chassé par des hommes voulant leur mort ? Arriveront-ils à devenir un couple comme on l'espère ?

Fin !!!
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 37601
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 56
Localisation : Normandie

Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMar 26 Jan 2010 - 21:52

Intéressant cette fin qui annonce un nouvel épisode.... :manganeutre:
Toi tu regardes trop les séries US qui clôturent les saisons sur un suspense dont on n'a la réponse qu'à la saison suivante!!!! :mangaclind\'oe
Bon tant que tu ne nous fait pas attendre autant qu'attendent les téléspectateurs.... :mangajedevient


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Signat10Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeMer 27 Jan 2010 - 15:07

Logique pour les séries US, elle vient d'où cette série ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeDim 31 Jan 2010 - 10:54

Alors voilà comme je te l'avais promis, j'ai lu ta fic :D

Alors qu'en dire ? J'ai beaucoup aimé même si j'ai eu un peu de mal à me mettre bien dedans. Je m'explique : je n'ai jamais regardé un zode complet de Supernatural en fait donc il a fallu que je me familiarise un peu avec les histoires de démons et de pouvoirs^^ Je connais un peu les personnages parce que ma meilleure amie est fan de cette série et est littéralement dingue de Dean ^^

Mais sinon dans l'ensemble ta fic est vraiment bien, bien écrite (malgré quelques petites fautes mais j'ai lu des fics de jeunes de ton âge qui étaient illisibles à cause des fautes, alors que toi ça va, elles ne sont pas si nombreuses^^) et avec une histoire assez originale :D

Comme Cissy, j'aime cette fin qui nous annonce une suite ^^ J'ai vu qu'elle était en ligne en plus ^^ j'irai lire ça :mangaclind\'oe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeDim 31 Jan 2010 - 11:45

Merci beaucoup et pour les fautes c'est normal, je fais pas attention, je mets et je ne corrige même pas.

J'espère que tu aimeras la suite et comme promis aussi du lemon ( ne jamais promettre à des amies folles de ce genre !!!! )
Revenir en haut Aller en bas
MARGUERITE R - JONES
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
MARGUERITE R - JONES

Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2061
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 28
Localisation : Dans les bras d'Axel
Mon pairing du moment: : Vanessa/Axel
Mon Fandom du moment: : Van Hellsing

Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeSam 21 Jan 2012 - 2:00

Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural 2652155019 Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural 1916874526 Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural 1916874526
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2964-marguerite-r-jones
CptJackHarkness
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
CptJackHarkness

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 2370
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 26
Localisation : Dans une galaxie très très lointaine
Mon pairing du moment: : Sam/Jules
Mon Fandom du moment: : Flashpoint

Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitimeJeu 15 Mai 2014 - 19:24

Jolie fiction !!!! bravo


Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Fond211

clin d\'oeil- "Ne changez jamais ce grain de folie au fond de vous, de votre coeur, de votre tête, il fait de nous ce que nous sommes." rire démoniaque  

- CptJack et MRJ, Délires et Folies rythment leur vie.

- "Do or do not, there is no try ! " :

* Star Wars de Yoda à Luke Skywalker dans l'épisode 5: L'empire contre-attaque

* KITT à Mike, Knight Rider 2008, saison 1 épisode 4


Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t2963-cptjackharkness
Contenu sponsorisé




Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Empty
MessageSujet: Re: Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural   Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Nouveau Regard = Sam&??? = Supernatural
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Hétéro :: Séries TV :: Devant l'horizon Séries TV Hétéro-
Sauter vers: