French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don

Aller en bas 
+5
ninou024
Cali
Cass Shelly
fanncis
Cissy
9 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Cass Shelly
Modo section
Modo section
Cass Shelly


Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Tigre
Messages : 996
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 34
Mon pairing du moment: : Nasir/Agron

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Aoû 2010 - 8:53

Cissy a écrit:
Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 250827 Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 250827 Et que dois-je comprendre dans ton message pas du tout subliminal??? :mangacolére: :mangacolére:

Mais juste ce qu'il y a à comprendre: Pour ce qui est d'un sadisme à tout épreuve, j'ai trouvé mon maître! Suffit simplement de te lire pour s'en rendre compte Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 822143
Cissy a écrit:
Méfie-toi... je te rappelle que tu dois venir dans mon antre d'ici quelques jours!!!! :mangahein::


Même pas peur! Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 464538

Ceci-dit, je ne cracherai pas sur une autre suite Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 525290


-/-

Je crois tellement en l'indifférence du monde que si un chien suivait mon corbillard, je penserais que c'est dans l'espoir qu'il en tombe un os.

-/-

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cass_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t724-cass-shelly http://x-diary-of-the-girl-x.skyrock.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Aoû 2010 - 20:22

Kiara 9 a écrit:
Bon a part ca ton histoire est vraiment géniale vivement la suite.
Merci Kiara!!!! :mangaclind'oe
Tu vas pouvoir dire à Cass qu'elle est toute mignonne mon histoire et que je ne vois pas pourquoi elle essaie de me faire passer pour une sociopathe perverse... :mangaintero:
euh... ôte-moi d'un doute: tu n'as toujours pas ton passeports pour au-delà de l'horizon j'espère? :mangadémoniaqu :mangadémoniaqu (non parce que sinon mon auréole risque de t'apparaître un peu cabossée... :mangajeveuxpas )


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Sur la corde raide - chapitre 15   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Aoû 2010 - 20:37

Chapitre 15 : De l’angoisse


- Ne vous inquiétez pas Alan, ça va aller…

Alan jeta un coup d’œil à la jeune femme qui tentait ainsi de le rasséréner et ne répondit pas. Si elle avait voulu le rassurer, alors il aurait fallu que sa voix soit un peu plus convaincante que ça, que son teint soit un peu moins pâle et que ses mains cessent de trembler malgré elle.

Le patriarche des Eppes reporta son attention sur la route sans mot dire. Des pensées toutes plus horribles les unes que les autres tournaient en boucle dans son esprit. Après ce qu’il avait subi, fallait-il que Charlie soit de nouveau malmené par ses ravisseurs ? Pourquoi n’avaient-ils pas pressenti le drame ? Et si Don était grièvement blessé ? Si… Non ! Ca il ne pouvait pas l’imaginer, il n’avait pas le droit même de commencer à le penser.

Don allait s’en sortir ! Il était fort ! C’était Don, son Donnie, celui qui était toujours là pour aider les autres. Mais qui était là pour lui ? chuchotait une petite voix agaçante dans un coin de son esprit. Et s’il en avait assez justement de toujours soutenir les uns et les autres en s’oubliant ? S’il en avait par-dessus la tête de passer toujours après son frère, de toujours le protéger comme lorsqu’ils étaient enfants ? S’il aspirait maintenant à un repos bien mérité ?

- Non, pas Donnie.

Une main se posa sur les siennes, crispées sur ses genoux et il s’aperçut qu’il avait parlé à voix haute. Il releva les yeux vers Amita qui tenait le volant de la main gauche et recouvrait les siennes de la droite comme pour le rassurer et se rassurer en même temps.

- Don va s’en sortir, forcément ! dit-elle d’une voix qu’elle s’efforçait de rendre ferme.

Il fallait qu’il s’en sorte. C’était indispensable. D’abord parce que sa disparition creuserait un vide insupportable dans leur vie et qu’Alan savait qu’elle le conduirait un peu plus rapidement vers la tombe. Mais aussi parce que Charlie ne survivrait pas sans lui. Déjà dans d’autres conditions la mort de son frère avait de grandes chances de lui être insupportable, mais dans celles-ci, quoi qu’on lui dise il serait la proie d’une culpabilité qui finirait par le faire basculer dans la folie ou dans la mort.

Amita reposa sa main sur le volant, se concentrant sur sa conduite. Ce n’était certes pas le moment d’avoir un accident ! Unis dans la même inquiétude, les deux occupants du véhicule sentait celle-ci croître au fur et à mesure qu’ils approchaient de l’hôpital.

Enfin elle arrêta sa voiture sur le parking des urgences et Alan en jaillit aussi vite que le lui permettait son âge et ses jambes flageolantes d’angoisse. Ils se précipitèrent à la réception :

- Je suis Alan Eppes. Mes fils ont été admis ici et…

- Alan !

Le père se retourna vers la voix qui l’interpelait et soupira d’aise en reconnaissant Colby. Cela allait lui simplifier les choses et surtout il allait avoir des nouvelles récentes de ses garçons.

- Colby ! Comment vont-ils ? Don…

- Venez par ici Alan et calmez-vous. Don est en chirurgie mais les médecins disent qu’il va s’en sortir.

Un double soupir de soulagement s’échappa des deux poitrines avant qu’Amita n’interroge à son tour, prenant Alan de vitesse :

- Et Charlie ?

Un léger voile passa sur le visage de Colby, que ne manqua pas de déceler le père du mathématicien qui scrutait attentivement l’agent pour ne pas rater le moindre signe d’un possible mensonge ou d’une possible demi-vérité qu’il lui débiterait pour le protéger. Mais il avait besoin d’entendre la vérité, quelle qu’elle soit. D’ailleurs Colby dut le comprendre car son hésitation fut très courte, presqu’imperceptible et si Alan n’avait pas eu son attention exacerbée par l’angoisse, il ne l’aurait sans doute même pas perçue.

- Charlie était en état de choc lorsqu’il a quitté Calsci. Il semblait agir de manière totalement machinale, se contentant de rester rivé aux côtés de Don. Arrivé ici les médecins ont voulu emmener son frère pour l’examiner et…

- … quoi ? interrogea Amita pâle d’angoisse.

- Il a fait une véritable crise de panique. Il était à la fois affolé et agressif et rien de ce qu’on pouvait lui dire ne semblait l’atteindre.

- Mais Don n’a pas réussi à…, commença Alan.

Colby lui jeta un regard gêné : il aurait préféré passer certains détails sous silence.

- Don avait perdu connaissance quelques minutes avant d’arriver à l’hôpital.

- Quoi ? Mais… S’il s’est évanoui c’est que…

- Non… Il avait perdu pas mal de sang et il souffrait. C’est ce qui a provoqué son malaise. Mais ses constantes restaient correctes et, comme je vous l’ai dit, le chirurgien ne semble pas inquiet.

- Ne semble… Mais il n’est pas complètement sûr n’est-ce pas ?

- Alan… Il ne pourra être sûr qu’après l’intervention. Mais il m’a assuré que tout devrait bien se passer.

- Devrait…

Alan laissa tomber le mot avec une sorte de colère. Il n’avait pas besoin de conditionnel. Tout ce qu’il voulait c’était des certitudes qu’on lui dise que tout ALLAIT bien se passer, que le chirurgien n’ETAIT pas inquiet, qu’on le conforte dans la certitude que Don allait se remettre, qu’il n’était pas en danger, qu’ils allaient très vite oublier cet épisode traumatisant.

- Et Charlie ? reprit Amita, concentrée sur l’état de son fiancé.

Le père des garçons lui jeta un regard presque hostile : Charlie ! Charlie ! Charlie ! Depuis sa naissance on aurait dit qu’il n’y avait plus que lui qui comptait. Et Don dans tout ça ? C’était lui qui avait reçu une balle ! Lui qui était en chirurgie ! Lui qui peut-être…

« STOP ! lança la voix de la raison dans sa tête. Ca ne sert à rien de penser au pire. Les médecins savent ce qu’ils disent. S’ils ne sont pas trop inquiets tu ne dois pas l’être non plus. Et Amita a raison de s’inquiéter de Charlie, parce que pour le moment il n’y a rien que vous puissiez faire pour Don, ni les uns ni les autres. Et quoi que tu puisses ressentir actuellement, tu sais très bien que Charlie n’est pas responsable et qu’il est autant ton fils que Don. »

Il passa une main fatiguée sur son visage, s’en voulant de cette seconde de réaction provoquée par un trop plein d’émotions. Depuis qu’il savait ce qu’avait enduré Charlie, il vivait dans une tension perpétuelle, horrifié de ce qui s'était produit, angoissé de ce qui pourrait arriver : son petit garçon si sensible se remettrait-il de cette nuit d’horreur ? Les malfrats allaient-ils s’en prendre à lui de nouveau ? Et aujourd’hui la nouvelle des événements l’avait fait atteindre le point culminant de cette angoisse. Les mêmes questions auxquelles s’ajoutaient toutes celles sur l’état de Don, l’évolution de ses blessures et d’autres tout aussi obsédantes qui tournaient en boucle dans sa tête douloureuse. De là cette réaction épidermique à une question légitime.

Il s’aperçut qu’Amita et Colby le fixaient d’un air inquiet et comprit qu’il se devait de les rassurer : non il ne s’effondrerait pas. Du moins pas tant que ses enfants auraient besoin de lui.

- Où est Charlie ? demanda-t-il alors à son tour.

Qu’au moins il soit rassuré sur le sort d’un de ses garçons !

- Il a fallu le maîtriser et le sédater.

- Oh mon Dieu ! s’écria Amita en portant ses mains tremblantes à son visage.

- Mais ça va aller…, s’empressa de terminer Colby. Selon les médecins il ne devrait pas tarder à reprendre conscience.

- Où est-il ? réitéra Alan.

- On vient de le transporter dans une chambre du service de chirurgie.

- De chirurgie ? Mais… Il est blessé ? s’effraya le père.

- Non. Je leur ai simplement dit que le meilleur moyen pour qu’il reste calme était qu’il puisse s’assurer que son frère allait bien. On l’a monté dans la chambre où on installera Don dès qu’il sera sorti de réanimation.

- Comment ça en réanimation ?

Cette fois-ci le ton d’Alan était complètement affolé et Colby se gifla mentalement d’être si peu capable d’expliquer clairement les choses. Il aurait aimé que Liz ou David soient à ses côtés, mais les deux agents, ainsi que Nikki, qui en l’occurrence n’aurait pas été d’une grande aide, étant encore plus maladroite que lui dans ce genre de situation, avaient été requis ailleurs. David devait rester à l’université pour les constats avec les services scientifiques afin de déterminer les circonstances de la mort de Samuel Ackerman et faire en sorte que Don n’ait pas d’ennuis à la suite de ce décès. Nikki et Liz avaient accompagné Jason et Stich à l’hôpital où ils devaient être examinés avant, si possible, de les ramener dans les locaux du F.B.I. pour un interrogatoire qui se conclurait par leur emprisonnement dans une cellule dont, pour sa part, Colby aurait bien jeté la clé.

- Rassurez-vous Alan. C’est la procédure normale de chirurgie. Vous savez bien qu’on surveille les patients le temps que leurs constantes soient satisfaisantes. Je crois qu’en fait j’aurais dû dire : salle de réveil…, s’excusa l’agent.

Un profond soupir de soulagement échappa à Alan qui, l’espace d’un instant, avait eu l’impression qu’on lui avait menti sur l’état réel de son fils aîné. S’efforçant de calmer les battements désordonnés de son cœur, il demanda :

- On peut le voir ?

- Oui, bien sûr. Je descendais justement voir si vous étiez arrivés afin de vous emmener à sa chambre.

Guidés par Colby, Alan et Amita se dirigèrent à pas pressés vers la chambre où se reposait Charlie.

*****

Charlie reprenait conscience doucement. Pendant une fraction de secondes il se sentit bien. Puis, presqu’immédiatement, la sensation qu’il s’était passé quelque chose d’horrible le submergea. Désespérément il chercha dans ses souvenirs…

- Donnie !!!!

Le mathématicien se dressa sur son lit, les yeux écarquillés, le corps tendu comme un arc, la bouche ouverte sur un hurlement d’angoisse qui ne franchit pas ses lèvres.

- Charlie… Charlie… tout va bien fiston.

- Charlie, ça va aller.

Deux voix réconfortantes le ramenèrent définitivement à la réalité. Ses yeux se posèrent sur Alan et Amita qui se tenaient de chaque côté de son lit.

- Papa ? Amita ?

Durant un instant, il se sentit réconforté par leur présence puis soudain l’angoisse déferla à nouveau sur lui :

- Donnie… Comment va Donnie ?... Papa !!!

Alan sentit son cœur se serrer : cette voix, ce cri, c’étaient ceux d’un enfant qui perd pied et qui appelle à l’aide celui qui a toujours veillé sur lui. Il posa les mains sur les épaules de Charlie, le forçant à s’allonger doucement avant de passer une main rassurante sur son front en sueur, chassant les boucles brunes qui s’y étaient collées.

- Ton frère va aller bien, dit-il. On va l’amener dans quelque temps.

- Il va aller bien ? Vraiment ?

- Vraiment oui. Il est sorti de chirurgie. Le médecin nous a dit que la balle n’avait touché aucun organe vital. Ils ont eu un peu de difficultés à l’extraire et Don a perdu pas mal de sang. Mais ça va aller. Il va juste falloir prendre garde à une possible infection parce que l’intestin a été perforé. Mais le chirurgien est confiant : la plaie a été débridée, nettoyée, et ton frère est solide. Tout va bien se passer.

- C’est vrai ? Tu ne me racontes pas d’histoires ?

- Charlie… Crois-tu que je te mentirais sur ce point ? s’offusqua Alan.

Il sentit le corps de son fils se détendre soudain tandis que celui-ci murmurait :

- Non… Non… Je sais que tu ne me mentirais pas…

Il ferma les yeux un moment murmurant, comme pour lui-même, comme pour s’en convaincre :

- Ca va aller… Donnie va bien aller…

Amita et Alan échangèrent un regard mi- inquiet, mi-attendri. Puis la jeune femme déposa un baiser léger sur le front de son fiancé :

- Charlie, je reviens vite… Je dois aller prévenir les autres que tu vas bien. Larry est sur les charbons ardents.

Charlie ouvrit les yeux et se contenta d’acquiescer du regard, comme s’il était incapable d’articuler un mot tant il restait sous le coup de la frayeur qui l’avait paralysé. Lorsque la jeune femme eut quitté la chambre, Alan se retrouva seul avec son fils. Colby, rassuré sur l’état de Don, était allé prêter main forte à ses collègues, prévenant Alan qu’ils passeraient sans doute tous dès le lendemain matin pour rendre visite aux deux patients, qui risquaient de n’avoir de patients que le terme médical d’ailleurs, avait-il ajouté dans une tentative de détendre l’atmosphère qui avait atteint son but, un sourire amusé fleurissant sur les lèvres crispées d’Alan et d’Amita.

Néanmoins ils ne seraient totalement rassurés que quand Charlie aurait repris connaissance et que Don serait près d’eux aussi.

- Papa… Je suis désolé…

La voix de Charlie sortit Alan de ses pensées et, incrédule, il reporta son attention sur son cadet.

- Quoi ? Mais de quoi tu parles Charlie ?

- Don a été blessé à cause de moi.

- Charlie ! Tu t’enlèves ça de la tête tout de suite ! Don n’a pas été blessé à cause de toi mais à cause de criminels qui s’en sont pris à toi.

- Si je n’avais rien dit…

- Si tu n’avais rien dit des gens seraient morts Charlie. Tu étais prêt à vivre avec ça ?

- Mais c’est mon frère qui a failli mourir parce que j’ai parlé ! Est-ce que sa vie a moins de valeur que celles d’étrangers ?

- Charlie… Arrête ! Tu as tout faux et tu le sais. Ton frère n’accepterait jamais que la moindre vie soit sacrifiée à la sienne… C’est pour ça qu’il a choisi ce métier : pour faire le bien, aider les autres. Crois-tu qu’il pourrait se pardonner d’apprendre que, pour le protéger, d’autres personnes sont mortes ? Crois-tu qu’il aurait pu te pardonner de ne pas lui parler ?

- Mais… à cause de moi…

- Pas à cause de toi fils ! Ces hommes ont choisi leur voie et ils en ont payé le prix.

- Mais il s’est sacrifié pour moi. Il est entré dans cette pièce, et ils ont tiré sur lui…

- C’était son choix Charlie. Tu es son petit frère, il ne pourrait pas supporter qu’on te fasse du mal.

- Quitte à se sacrifier pour moi ?

- Oui.

- C’est injuste papa !

- Qu’est-ce qui est injuste ?

- Il me donne tant, tellement souvent, depuis toujours. Et moi je ne fais jamais rien pour lui. Il est toujours là pour moi et je ne lui attire que des ennuis. A plusieurs reprises il a été blessé à cause de moi, j’ai failli lui faire perdre son travail, sa pension, et maintenant…

Alan posa la main sur celle de son fils, le forçant à le regarder bien en face :

- Alors maintenant tu vas m’écouter attentivement Charles Edouard Eppes avant de continuer de débiter une litanie de bêtises qui mériterait que je te flanque mon pied aux fesses si tu étais dans une autre position ! Jamais Don n’a été blessé à cause de toi.

Il continua plus fort, serrant la main de son garçon pour l’empêcher de protester :

- JAMAIS. Certes tes calculs l’ont parfois mis dans des situations dangereuses qui ont à l’occasion abouti à des blessures. Mais sans tes calculs, il aurait tôt ou tard été face aux mêmes dangers. Et loin de lui être inutile, ton aide lui a été précieuse depuis toutes ces années. Il adore travailler avec toi et tu sais bien que ce ne serait pas le cas si tu ne lui apportais pas une aide précieuse. Tu as toujours été là pour lui Charlie, comme il a toujours été là pour toi, comme je serai toujours là pour vous deux. Il y a des choses comme ça qui ne changeront jamais. Alors certes parfois la vie vous envoie des avertissements, comme aujourd’hui mais c’est aussi ces moments-là qui vous permettent de mesurer l’affection que l’on vous porte.

Il se tut un instant, semblant vouloir laisser à son fils la possibilité d’argumenter. Mais le mathématicien se contentait de le fixer d’un regard où brillaient quelques larmes :

- Don n’aurait pas pu agir autrement qu’il l’a fait aujourd’hui, parce que sans toi il serait perdu, parce que, s’il t’était arrivé quelque chose dans ce bureau, il n’aurait jamais pu se le pardonner. Et je suis sûr qu’il préfère mille fois endurer une blessure que de te voir, toi, être blessé.

- Ce n’est pas pour autant que c’est juste, s’entêta Charlie.

- Mais qui a dit que la vie était juste fiston ? Quoi que tu dises, quoi que tu fasses, tu seras toujours le petit frère de Don, celui qu’il a pris dans ses bras quelques semaines avant ses cinq ans. Si tu avais pu voir son air fier à ce moment-là ! Ta mère et moi nous avons tout de suite su que quiconque se mettrait sur ta route le trouverait sur la sienne. Au moment précis où il a posé son regard sur toi, nous avons été certains qu’il veillerait toujours sur le petit frère que nous venions de lui offrir. Et ça ne s’est jamais démenti depuis.

Alors que Charlie ouvrait la bouche pour une remarque ou une nouvelle protestation, Alan ne le saurait jamais, la porte s’ouvrit sur les brancardiers poussant le lit dans lequel reposait Don.

Les deux hommes fixèrent leur regard sur la forme qui gisait dans les draps. Don avait les yeux fermés, il était pâle et une canule nasale était accrochée à son visage tandis qu’une ligne intraveineuse fixée au dos de sa main gauche lui apportait les médicaments dont il avait besoin, mêlés à du sérum qui le réhydratait. Son index était passé dans un doigtier qui indiquait ses constantes.

Après avoir vérifié les appareils, les infirmiers prirent rapidement congé tandis que le médecin entrait à son tour :

- Il va bien ? questionna Charlie d’une voix angoissée.

- Oui. Tout va bien. Il a repris conscience il y a vingt minutes et il était cohérent quoiqu’un peu léthargique ce qui est tout à fait normal. Ses constantes sont bonnes et il ne montre aucun signe d’infection. On lui a retiré la sonde urinaire et je pense pouvoir ôter l’oxygène d’ici une heure ou deux.

- Il est si pâle ! s’inquiéta le mathématicien.

- C’est normal. Il a tout de même perdu beaucoup de sang et subi une intervention chirurgicale qui n’est pas anodine.

- Mais ça va aller ? demanda à son tour Alan en s’approchant du lit de son fils pour prendre sa main dans la sienne.

- Oui… Nous allons le garder deux ou trois jours, le temps de nous assurer que la plaie cicatrise et qu’il ne développe aucune infection. Mais je ne suis pas inquiet.

- Merci docteur, dit Alan alors que le praticien quittait la chambre. Dieu merci ! Il va aller bien, reprit-il en fixant son regard sur Charlie comme pour l’en convaincre.

Le mathématicien en effet était alarmé par la pâleur de son frère et il avait du mal à croire aux déclarations du chirurgien.

- Papa… Tu es sûr que ça va aller ?

- Tu as entendu le médecin comme moi Charlie.

- Oui, mais si…

- Non ! Ne commence pas ! Pas de si, pas de mais, pas de conjectures inutiles. Don va aller bien !

- Ecoute un peu ce qu’on te dit, tête de mule…

La voix faible mais ferme de Don les fit sursauter tous les deux.

- Donnie… Comment vas-tu mon ange ?

Alan ne sut pas si la grimace qu’arbora alors son fils était due à la douleur ou à la réaction à ce surnom un peu trop « câlin » à son gré.

- J’ai déjà été mieux…, chuchota-t-il en prenant une légère inspiration pour tenter de maîtriser la douleur.

- Tu as mal ? s’inquiéta Charlie, cherchant des yeux la sonnette pour appeler l’infirmière.

- Charlie… j’ai pris une balle au cas où tu l’ignorerais.

- Oui… Je suis désolé Don…

- Oh non ! pitié !! Ca ne va pas recommencer ! Papa… dis-moi qu’il ne se sent pas responsable de…

Alan eut une moue désabusée :

- Tu connais ton frère…

Don ferma les yeux un instant puis les rouvrit. Il tourna la tête pour fixer son frère :

- Et toi comment tu vas Charlie ?

La question prit le mathématicien de court.

- Comment ça comment je vais ? C’est toi qui est blessé et…

Il s’interrompit en voyant une nouvelle grimace de douleur déformer les traits las de son frère. Ce n’était pas le moment de polémiquer.

- Je vais bien, admit-il.

- Alors tout va bien, sourit Don en refermant les yeux avec accablement. Et Charlie…

- Oui ?

- Tu n’es responsable de rien frangin tu m’entends… De rien du tout…

Avant que le cadet ait pu répondre, une infirmière entrait. Elle vit tout de suite que le patient souffrait et injecta un produit dans le fil de la perfusion. Très vite les traits de Don se détendirent et il plongea dans un sommeil réparateur.

Même s’il n’en avait pas envie, Alan dut se résigner à quitter ses fils, les heures de visite étant largement dépassées. Il n’avait dû son autorisation à rester plus longtemps qu’à l’insistance de Colby et à l’appartenance de Don au F.B.I. Maintenant qu’il était rassuré sur le sort de ses garçons, il devait rentrer chez lui prendre un peu de sommeil. De toute façon il n’y avait rien qu’il puisse faire pour eux. Charlie devait sortir dans la journée du lendemain et il devait lui apporter des vêtements.

Amita était revenue dans la chambre juste le temps d’embrasser son fiancé et de s’assurer que Don allait le mieux possible. Puis ils prirent congé du mathématicien qui se laissa à son tour doucement glisser dans le sommeil, bercé par le souffle de son frère. Don était là, près de lui… Il ne pouvait rien lui arriver.

(à suivre)


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cass Shelly
Modo section
Modo section
Cass Shelly


Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Tigre
Messages : 996
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 34
Mon pairing du moment: : Nasir/Agron

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Aoû 2010 - 21:26

Citation :
- Ecoute un peu ce qu’on te dit, tête de mule…

Excellent! Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 998758

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 707141 Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 707141


-/-

Je crois tellement en l'indifférence du monde que si un chien suivait mon corbillard, je penserais que c'est dans l'espoir qu'il en tombe un os.

-/-

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cass_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t724-cass-shelly http://x-diary-of-the-girl-x.skyrock.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Aoû 2010 - 21:53

Bon... l'avantage avec toi Cass c'est qu'il en faut peu pour te faire jubiler... :mangaclind'oe

Euh... la suite sera aussi la fin, d'ici un ou deux jours... et après je n'ai plus rien à vous mettre sous l'oeil avant un moment parce que j'ai plein de fics en chantier mais aucune proche de l'achèvement... Et à la vitesse où j'écris en ce moment, va falloir être TRES patiente.... :mangadémoniaqu :mangadémoniaqu


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Aoû 2010 - 23:42

Oh c'est miiiignooooon! J'aime ce chaiptre. comme les autres quoi ^^
Tout va aller maintenant, ça sent bon la fin de l'histoireNumb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 506446 (quoi que...j'espère qu'une prochaine nous attendra très vite, tes écrits me manqueront trop)
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeLun 9 Aoû 2010 - 21:09

Merci à toi JSmélie :oupsssss: :oupsssss:
Désolée, pour le moment je n'ai rien de fini... mais si tu veux tu peux aller dans Le petit salon - Récapitulatif général - Par auteur - Cissy (je suis tout en bas de la page...) tu devrais trouver de quoi lire un peu en attendant que je finisse ce que j'ai en cours... ordi
Quoique étant donné la tournure que prennent les deux plus avancés, je ne sais pas trop si tu seras cliente... :confuetoile:


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Sur la corde raide - chapitre 16   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeLun 9 Aoû 2010 - 21:14

Voilà, suite et fin de cette petite fic... Merci à toutes celles (ben oui, y'a eu que des filles...) qui l'ont lue.

Chapitre 16 : Un entretien à cœur ouvert

Don s’étira doucement et gémit : une douleur fulgurante traversait son côté.

- Don… ca va ? Attends, j’appelle l’infirmière.

Il ouvrit les yeux pour voir Charlie assis sur le bord de son lit, sa main sur la sienne, ses yeux inquiets rivés sur lui tandis que son autre main se tendait vers le bouton d’appel. Aussitôt les événements lui revinrent en mémoire… Il s’aperçut que le soleil inondait la chambre : c’était déjà le matin.

- Vous avez sonné ?

L’infirmière se tenait à la porte.

- Oui, mon frère souffre. Est-ce que vous pouvez lui donner quelque chose ? s’enquit Charlie.

- Vous avez mal agent Eppes ? demanda la jeune femme en entrant dans la chambre.

« Bien sûr qu’il a mal espèce de conne ! se retint de clamer Charlie, furieux qu’elle ne semble pas tenir compte de son avis. Qu’est-ce que tu crois ? On lui a tiré une balle dans le flanc ! »

La main de Don sur la sienne l’empêcha de laisser fuser la remarque acerbe qui lui montait aux lèvres. Il comprit que son frère savait ce qui lui traversait la tête et lui demandait, par son geste, de ne pas réagir.

- Un peu…, répondait Don dans le même temps tout en lui adressant un regard d’avertissement.

Charlie le fusilla des yeux. S’il avouait souffrir « un peu », ça voulait sans doute dire qu’il endurait un vrai supplice.

- Vous pouvez lui donner quelque chose ? répéta-t-il.

L’infirmière était en train de consulter le dossier médical de Don et le mathématicien piaffait littéralement sur place. Comment pouvait-elle le laisser ainsi sans agir ? Pourtant sa raison lui disait qu’elle ne faisait que son travail et qu’elle le faisait très correctement en vérifiant les prescriptions du médecin, l’heure de la dernière injection d’antalgiques et la quantité de produit reçue par Don avant de décider ce qu’elle devait lui administrer. Une surdose de médicaments n’arrangerait pas son état.

S’étant assurée que le laps de temps minimal entre chaque administration de calmants avait été respecté, elle injecta une nouvelle dose dans le fil de la perfusion après avoir pris les constantes de son patient. Puis elle pris congé, remerciée du bout des lèvres par Charlie qui restait focalisé sur son frère, heureux de voir son visage se détendre.

- Le médecin fait sa visite dans une demi-heure, précisa-t-elle en quittant la pièce. Vous penserez à lui dire si la douleur persiste surtout.

« Ben non !!! Bien sûr !!! Il est trop bête pour penser à ca ! » fulmina Charlie à cette information qui lui semblait bien inutile. Quelle absurdité de dire à quelqu’un de penser à faire savoir qu’il souffre !!

- Tu n’as pas été très aimable, lui reprocha Don lorsque la porte fut refermée.

- Elle m’énerve, se contenta de grommeler Charlie en reportant son attention sur son frère.

Son visage était détendu et il semblait moins pâle.

- Tu vas bien ? demanda-t-il, se reprochant in-petto l’absurdité de sa question.

- Mais oui… ça va… Arrête de t’en faire. Et toi, ça va ?

Il regarda son frère comme s’il avait perdu la tête.

- Moi ? Je te signale que c’est sur toi qu’on a tiré. Pas sur moi !

- Mais tout ça a dû quand même te secouer pas mal, objecta Don. Je te connais frangin.

- Non… Tant que toi tu vas bien…

Le silence s’établit un instant entre eux.

- Pourquoi tu es là ? finit par demander Don.

- Comment ça ?

- Pourquoi est-ce qu’ils t’ont gardé ? Tu es blessé ?

L’inquiétude s’entendait dans le ton de la question. Charlie s’aperçut alors que son frère ne pouvait pas savoir la raison de son hospitalisation. Il avait perdu conscience au moment où il avait fait sa crise de panique. La rougeur envahit instantanément ses joues : comment expliquer à son aîné qui avait reçu une balle en le protégeant, qu’il avait été hospitalisé pour avoir perdu son sang froid comme un gamin apeuré ?

- Charlie… qu’est-ce qui s’est passé ? insista Don.

Alors à mots hésitants, Charlie raconta l’arrivée à l’hôpital, cette impression de traverser une brume de sons, de lumières qui le blessaient. Cette quasi certitude de ne survivre que par sa main sur celle du corps inerte qu’on transportait à travers les couloirs et l’horrible sensation de se noyer qu’il avait ressentie lorsqu’on avait tenté de l’arracher à cette main. Il se souvenait d’avoir hurlé, de s’être débattu comme un forcené, puis plus rien, le noir, le néant, le calme.

Lorsqu’il eut terminé son récit, il coula un regard honteux vers son frère s’attendant à lire dans ses yeux la moquerie ou pire, la déception devant sa lâcheté. Mais il ne lut dans les prunelles brunes posées sur lui qu’une immense compassion et beaucoup d’amour.

- Oh Charlie ! soupira Don. Ca ne valait pas la peine de te mettre dans des états pareils. Tu vois que je vais bien.

- Mais tu as failli être tué à cause de moi Donnie… Comment voulais-tu que je réagisse ? se défendit le mathématicien, les larmes aux yeux.

- Pas à cause de toi frangin, objecta aussitôt Don. A cause d’Ackerman. Tu n’y es pour rien et j’aimerais que tu te le tiennes pour dit une fois pour toute d’accord ?

- D’accord…, abdiqua Charlie, mais sur un ton si peu convaincu que Don fut sûr que tôt ou tard il leur faudrait avoir de nouveau cette conversation.

Il y eut un instant de silence, puis Charlie reprit, d’une voix quasi-inaudible :

- Je te demande pardon Don…

- Charlie ! Je viens de te dire que tu n’y étais pour rien ! s’exclama l’aîné. Alors tu n’as pas à t’excuser.

- Non… Je m’excuse pour ce que je t’ai dit, il y a deux jours. Tu sais que je ne le pensais pas… Je voulais juste t’écarter de moi, éviter que tu me poses des questions parce que je savais qu’alors je ne pourrais pas faire autrement que de te parler, et j’avais bien trop peur de ce qui pourrait se passer à ce moment-là.

- Oui. Lorsque j’ai su ce qui s’était passé je l’ai bien compris… Pourtant…

Don s’interrompit, comme s’il craignait de blesser son petit frère. Mais des phrases résonnaient encore dans sa tête, des phrases qu’il aurait du mal à oublier : Tu te sers de moi, tu m’utilises comme un super ordinateur et c’est tout ! Quoi que je ressente, quoi qu’il arrive en dehors, tout ce que tu veux ce sont des résultats, et rien d’autre… Assez d’être ton petit chien fidèle Assez de juste te servir de faire valoir ! Je voudrais, une fois, une seule fois, avoir le choix tu comprends ? A cause de toi je suis passé à côté d’opportunités fantastiques dans mon domaine ! A cause des enquêtes du F.B.I. j’ai négligé ma propre carrière. Parce que tant que je suis dans TES dossiers, ma théorie de l’émergence cognitive n’avance pas ! C’est fini Don ! J’arrête de te servir de larbin.

- Quoi ? Donnie… parle-moi.

- Ces mots que tu m’as dit Charlie… Est-ce qu’il n’y avait pas une part de vérité au fond ? Est-ce que tu ne te sens pas frustré parfois de devoir travailler sur mes cas alors que tu as tant d’autres opportunités qui s’ouvrent à toi ?

Charlie sentit le danger, il se rendit compte de la blessure qu’il avait ouverte dans le cœur de son frère et il sut qu’il devait au plus vite colmater la brèche avant qu’elle ne creuse entre eux une barrière.

- Non… Enfin… Parfois c’est vrai que c’est un peu agaçant. Lorsque tu m’apportes tes dossiers et que je suis sur un raisonnement… Mais je n’ai jamais aucun regret Donnie, tu m’entends, jamais. J’adore travailler avec toi !

- Je crois t’avoir déjà entendu dire ça une fois, sourit Don.

Mais ses yeux restaient préoccupés, le sourire n’y était pas monté et Charlie comprit qu’il n’était pas complètement convaincu.

- Don… Tu sais bien que si vraiment ça me pesait je te le dirais.

- J’aimerais le croire petit frère mais… Tu sais, ces mots que tu as choisis. Ils ont frappé juste là où ça fait mal et ça ce ne peut pas être une coïncidence. Peut-être qu’ils reflétaient inconsciemment ton véritable sentiment face à notre collaboration.

Charlie gardait le silence, les yeux emplis d’appréhension. Est-ce qu’après tout ce qu’il venait de traverser il allait subir une épreuve supplémentaire, devoir renoncer à travailler avec son aîné, le regarder à nouveau s’éloigner de lui, repartir dans son monde tandis que lui serait aspiré dans le sien, voir jour après jour se creuser de nouveau le fossé entre eux jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus jamais se rejoindre ?

- Peut-être que tu as choisi ces mots-là parce que tu savais qu’ils m’obligeraient à voir la vérité en face. Parce que je ne veux pas me servir de toi Charlie, jamais ! Je veux ce qu’il y a de meilleur pour toi et…

- Mais ce qu’il y a de meilleur pour moi c’est d’être à tes côtés Don. Je t’en prie !!! Oui tu as raison… J’ai choisi ces mots en sachant qu’ils allaient te faire mal. Je me souvient de ta réaction lors de l’affaire Bonnie Parker, lorsque tu m’as fait promettre de te le dire si un jour j’avais le sentiment que mon travail avec toi m’empêchait d’avancer vers autre chose. C’était le meilleur moyen de t’éloigner : te rejeter impitoyablement, te conforter dans tes craintes. Crois-tu que j’ai oublié ce que tu as dit dans le cabinet du Dr Bradford ?

- De quoi tu parles ?

- Tu as dis que quand tu travaillais avec moi tu avais l’impression de m’utiliser, de te servir de moi et que tu détestais cela. Lorsque tu veux soulever un poids trop lourd pour toi tu utilises un levier. Et j’ai choisi ce sentiments que tu avais comme levier.

- Drôlement efficace alors, sourit Don.

Mais cette fois-ci Charlie ne manqua pas de voir que le sourire était monté à son regard et il comprit qu’il était en train de gagner la partie. Etait-ce parce qu’il était réellement convaincant ou parce que son frère ne demandait qu’à se laisser convaincre ? Parce qu’il ne voulait pas se passer de sa collaboration ? Non qu’il veuille l’exploiter contrairement à ce que le mathématicien lui avait jeté au visage, mais simplement parce qu’il aimait l’avoir à ses côtés, discuter avec lui des cas ardus qui se présentaient à sa sagacité, débattre pied à pied de ses théories et lui accorder la place qu’il méritait dans son équipe.

- Donnie… Tu m’as demandé de ne pas me sentir coupable de ce qui s’était passé.

- Oui, tu n’y es pour rien Charlie. Tu es une victime.

- Alors en échange, moi je te demande de croire qu’il n’y avait pas un mot de vrai dans ce que je t’ai dit.

- Charlie… Tu sais que parfois les mots nous échappent de manière inconsciente.

- Peut-être. Mais les miens n’étaient dictés que par l’urgence de la situation. Bien sûr que je ne les avais pas prémédités. Mais s’ils sont sortis ainsi ce n’était que dans le but de te rejeter impitoyablement pour t’ôter toute envie de revenir, pas parce qu’ils reflétaient la moindre parcelle de vérité… Tu dois me croire Don. Jamais je ne me lasserai de travailler avec toi mais cependant, si ça arrivait, alors je te le dirai franchement.

Don plongea son regard dans celui de son frère, semblant vouloir le sonder jusqu’à l’âme. Un sourire, franc cette fois-ci, apparut de nouveau sur ses lèvres :

- Dis donc frangin… depuis quand tu as un diplôme en psychologie toi ?

- Idiot ! rigola Charlie en envoyant une bourrade à son frère.

Aussitôt il s’affola :

- Oh mon Dieu… Donnie… je suis désolé… je n’ai pas réfléchi !!!! Je te t’ai pas fait mal ?

Don avait un peu pâli mais sa voix était ferme lorsqu’il répondit :

- C’est ça ton problème Charlie…

- Quoi ?

- Tu réfléchis trop quand tu ne devrais pas, et pas assez quand tu le devrais !

Les protestations de Charlie moururent sur ses lèvres en voyant le regard moqueur que son frère attachait sur lui. Il se contenta de lui serrer la main un peu plus fort, dans une étreinte où il faisait passer toute l’affection qu’il ressentait pour lui.

Sans un mot Don lui rendit son étreinte et les deux frères restèrent ainsi plusieurs minutes, les yeux dans les yeux, à se parler en silence, dissipant les dernières zones de malentendu qui aurait pu subsister entre eux.

FIN





Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 2:20

histoire magnifique Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 604750
Revenir en haut Aller en bas
Cass Shelly
Modo section
Modo section
Cass Shelly


Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Tigre
Messages : 996
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 34
Mon pairing du moment: : Nasir/Agron

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 7:34

Oui, je suis d'accord avec Kiara Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 998758 Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 998758


-/-

Je crois tellement en l'indifférence du monde que si un chien suivait mon corbillard, je penserais que c'est dans l'espoir qu'il en tombe un os.

-/-

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cass_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t724-cass-shelly http://x-diary-of-the-girl-x.skyrock.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 18:25

Merci les filles... :mangamerci: Vos compliments me touchent... :oupsssss: :oupsssss:


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeMer 11 Aoû 2010 - 22:39

Pas mal .... Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 822143


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 626718suitsignCali ** Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeMer 11 Aoû 2010 - 23:48

Mer... Cali (ben oui, à demi-compliment, demi merci... :mangadémoniaqu )


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeVen 27 Aoû 2010 - 22:38

Stéphanie m'a fait un fanart sur cette fiction avec sa gentillesse et son talents habituels...
Je viens le partager avec vous:

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Sur-la10



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 19:29

Bonsoir,
Cette FFF est la première que j'ai lue en arrivant (complètement par hasard) sur ce site...
Et en fait, je crois que je vais rester, rien que pour voir le pauvre Charlie être malmené de 1001 manières :D
Alors tout simplement merci pour cette petite histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 21:36

Merci à toi Haylin de ton gentil commentaire... :mangamerci:
Mais malheureusement si tu veux voir Charlie être malmené, mes fics ne vont pas te plaire parce que je suis une adepte du Donnie plutôt que du Charlie. J'adore malmener (et même plus si affinités... :mangadémoniaqu ) le grand frère pour changer des fics où justement c'est toujours le petit qui est présenté comme fragile.
Celle-ci est une exception parce que JB, elle, adore que Charlie se trouve en danger. D'ailleurs je te conseille ses fics si tu veux voir celui-ci se faire secouer.
Pour autant, j'espère que tu continueras tout de même de lire mes écrits (ils sont disséminés un peu partout...)
:mangaporte:


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 21:41

J'ai cru comprendre, oui, que tu préférais abîmer le pauvre Don...

Mais promis, cela ne m'empêchera pas de lire tes histoires :D

Par contre, plus je lis, plus je me rends compte que j'ai un instinct de sadique... C'est inquiétant non? xD
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 21:44

Nullement!!! Tu as trouvé le forum idéal pour l'assouvir cet instinct.
Dans quinze jours, si tu n'as pas pris peur, et laissé 15 messages, tu pourras demander ton accès au-delà de l'horizon et là tu trouveras vraiment de quoi t'amuser... :mangadémoniaqu :mangadémoniaqu


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 21:46

Déjà qu'on me prend pour une psychopathe, je sens que ce n'est pas ici que je vais améliorer cela :D

15 jours... Soit... Patience alors !
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 23:12

Ici la psychopathie est élevée au rang de religion... Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 278417
Alors bienvenue ô nouvelle adepte!!! Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 822143


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeMar 21 Sep 2010 - 18:10

Cissy a écrit:
Ici la psychopathie est élevée au rang de religion... Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 278417
Alors bienvenue ô nouvelle adepte!!! Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 822143

Cissy sous-Gourou à parler :mangadémoniaqu


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 626718suitsignCali ** Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Oct 2010 - 17:19

Bon sang !!!!!!!!!!!!!, quelle histoire, je l'ai adorée :mangacontant: j'ai vraiment paniqué quand Charlie à été enlevé et ensuite quand il y a eu la prise d'otage, et j'ai adoré les moments entres les deux frères bravo

BRAVO, tu recommence quand tu veux :mangadémoniaqu
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Oct 2010 - 20:07

Merci Christie : pour une fois que je malmène un peu le Charlinou, ça me change... :mangaclind\\'


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
ninou024
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
ninou024


Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Chat
Messages : 25
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 34

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Oct 2010 - 11:38

J'avais lu cette histoire sur un autre site "hypnoweb" ou "fanfiction.net", je ne sais plus exactement.

C'est vraiment une fic excellente, dans laquelle on retrouve vraiment ton talent d'écriture et d'imagination.
Et puis, pour une fois, tu changes un peu de victime! lol. Il faut bien que Don se repose de temps en temps...Quoi que la douleur psychologique suscitée par la peur de perdre un frère, c'est aussi de la torture finalement.
En tout cas, une fois de plus, tu m'as tenu en haleine jusq'au bout avec cette histoire et j'ai pris un immense plaisir à la lire il y a une semaine de ça.
bravo
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38573
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don   Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Oct 2010 - 21:18

:oupsssss: :oupsssss: :oupsssss: Que de compliments!!!! Merci...
Tu n'as pas pu la lire sur FFnet, elle n'y est pas encore... :j'uislà:


Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Signat10Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Numb3rs - Sur la corde raide - PG-13 - Charlie & Don
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Friendship :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Friendship-
Sauter vers: