French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G

Aller en bas 
+4
juliabaku
Cali
Cissy
Angelgym34
8 participants
AuteurMessage
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:47

PDF- Explosions
EXPLOSIONS

Note des auteurs :


Cette fic est écrite par Poussinou et moi-même, Angelgym34. Elle se passe au moment où David, Colby et Megan travaillent avec Don.
Disclaimer: La série appartient dans sa totalité à Nicolas Falacci et Cheryl Heuton et nous n'avons rien tiré à écrire ceci.

Résumé :


Plusieurs Bombes explosent dans Los Angeles et cela touche de près nos agents mais les ennuis ne font que commencer. Pour en savoir d’avantage, nous vous invitons à la lire.


Dernière édition par Angelgym34 le Jeu 9 Juil 2009 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:49

En ville.

Le soleil faisait rage en ce début de matinée dans la ville de Los Angeles. La chaleur était déjà torride et il n’était pourtant que sept heures du matin. C’était l’été et malgré l’heure si matinale, la température avoisinait déjà les 20°C. Un homme et une femme en tenue de sport faisaient leur jogging dans les rues de la ville. Un homme à vélo pédalait comme un fou, probablement en retard à son travail. Quelques voitures roulaient mais il était trop tôt pour qu’il y ait déjà des bouchons. Un quartier vraiment tranquille, avec quelques boutiques et une résidence assez sobre de quatre étages dont l’entrée était tout à fait charmante, bordée par un petit grillage blanc, et des arbustes bien verts devant. Une jeune femme entra dans la résidence au moment où un homme en sortait. La jeune femme était rousse avec des yeux bleus et des tâches de rousseurs sur les joues. Elle portait un jean serré et un top blanc. L’homme était grand, bond aux yeux bleus et portait un costume trois pièces ainsi qu’un insigne du FBI à la ceinture de son pantalon. Les deux jeunes gens se sourirent et se firent la bise pour se saluer.
Femme (souriante) : -« Bonjour monsieur Granger ! »
Colby (faisant une légère grimace) : -« Bonjour Mélanie ! Je vous ai déjà dit de m’appeler Colby ! »
Mélanie (l’air épuisée) : -« Désolée ! J’oublie à chaque fois ! Vous retournez arrêter vos criminels ? »
Colby (las) : -« Et oui !!! Vous avez eu beaucoup de travail cette nuit ? »
Mélanie (ne tenant plus debout) : -« Une nuit calme comparée à d’autres ! Bonne journée ! »
Colby (lui souriant) : -« Reposez-vous bien ! Au revoir ! »
Le jeune homme lui tint alors la porte et reprit sa marche. Il traversa car sa voiture était garée sur le trottoir d’en face. Il sortit ses clefs de sa poche et ouvrit la porte de sa voiture lorsqu’un immense bruit l’obligea à se protéger la tête. Il sentit un immense souffle l’écraser contre sa voiture et de la chaleur sur son visage nu. Lorsqu’il se tourna vers sa résidence. Il l’aperçut démolie et en feu. Colby était sous le choc, il ne comprenait pas ce qui venait de se produire. Son cœur battait à cent à l’heure et sa respiration était très rapide. Il était quelque peu perdu. De la fumée noire s’évaporait devant lui et il restait figé fasse à l’horreur. Que devait-il faire ? Il ne le savait plus. Ah si, il appela les pompiers, puis appela ses amis du FBI.

Devant chez Colby.

Les pompiers étaient encore en train d’éteindre l’incendie quand Don et Megan arrivèrent sur les lieux. Plusieurs d’entre eux rangeaient les lances à incendies, alors que d’autres soignaient les blessures superficielles de Colby. Don et Megan purent constater qu’il avait un masque à oxygène sur le visage ainsi qu’un bandage au bras. Il avait aussi le visage légèrement noirci à cause de la déflagration, mais on pouvait sentir un regard vide, perdu par ce qu’il venait de vivre. Il était certain que Colby était en état de choc. Les pompiers, qui se trouvaient maintenant près de leur camion, discutèrent un petit moment avant de venir voir leur chef, pour ainsi lui faire part de leur découverte.
Pompier 1 (montrant un collègue du doigt) : -« Chef ! On a fini. Nous avons trouvé comment l’incendie a été déclenché. Dylan a trouvé quelque chose ! »
Chef des pompiers (surpris et intéressé) : -« Ah oui ! Qu’est-ce que c’est ? »
Dylan (s’approchant) : -« C’est une bombe ! Il y avait apparemment un minuteur, la bombe a explosé. On a retrouvé des débris dans le sous-sol. »
Don s’approcha alors du chef des pompiers pour en savoir plus. Il tenait à savoir ce que ce fameux pompier avait découvert. Pendant ce temps Megan se dirigea vers Colby pour aller prendre de ses nouvelles.
Don (retirant ses lunettes de soleil) : -« Bonjour ! Agent spécial Don Eppes, FBI. Vous avez appris quelque chose ? »
Chef (retirant son casque et son foulard) : -« Oui ! Un de mes gars a trouvé des débris d’une bombe au sous-sol de l’immeuble. »
Don : -« Pouvons-nous les voir ? »
Chef : -« Oui bien sûr. Dylan ! Apporte-moi ce que tu as trouvé s’il te
plaît. »
Le pompier apporta les débris ainsi que les restes du minuteur. Le chef des pompiers les donna à Don, qui les mit dans un sac en plastique et les garda précieusement dans sa main. Il remercia Dylan en lui serrant la main et lui donna une carte, pour au cas où les pompiers trouveraient autre chose, en faisant les dernières fouilles. Il alla en direction de Colby qui se trouvait assis dans une ambulance. Une infirmière était en train de lui soigner une légère plaie au bras droit. Un débris de l’immeuble lui avait ouvert le bras à cause de la déflagration. Megan était toujours présente à ses côtés.
Don (mettant une main sur l’épaule de son ami) : -« Hey Colby ! Comment ça va ? »
Colby (retirant son masque à oxygène) : -« J’ai connu des jours meilleurs ! »
Megan (se voulant rassurante) : -« T’en fais pas ça va aller Colby, tu vas te faire te soigner et tout va renter dans l’ordre. »
Don : -« Qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce que t’as vu quelque chose de suspect ces derniers temps autour de chez toi ? »
Colby (un peu choqué) : -« Je sortais de l’immeuble pour aller travailler, j’ai discuté un peu avec ma voisine Mélanie, et puis je suis allé à ma voiture. Et là, tout a explosé. Et Mélanie ! Est-ce qu’elle est … »
Don regarda Megan mais ne répondit pas à Colby. Son silence voulait tout dire. La jeune femme était morte dans l’explosion. Le jeune homme se sentait dévasté par cette triste nouvelle. On sentait de la confusion dans son regard. Autant de haine que de tristesse. C’était à lui qu’elle avait parlé en dernier, il aurait pu la sauver, mais il n’avait pas pu. Il se prit alors la tête entre les mains et soupira très fort. Il se sentait coupable de ce qui était arrivé à cette pauvre Mélanie, alors qu’il n’était en rien responsable dans la mort de la jeune femme. Don donna ainsi les débris trouvés par les pompiers à Megan, pour les faire analyser.

Au bureau du FBI.

Don entra dans le bâtiment avec Colby. Ils passèrent leurs badges à l’entrée et s’apprêtèrent à prendre l’ascenseur lorsqu’ils découvrirent que l’un d’eux était en maintenance. Ils durent donc attendre le second. Finalement, le temps que l’appareil arrive, ils avaient opté pour prendre l’escalier malgré les huit étages à monter. Ils entraient lorsque Megan et David arrivèrent à leur rencontre. Le deuxième agent avait été inquiet pour son ami. Don et Colby étaient essoufflés mais prêts à se mettre au travail et à trouver celui qui avait mis la bombe dans le bâtiment de Colby.
David (posant sa main sur l’épaule de son ami) : -« Ca va Colby ? »
Colby (souriant, reconnaissant) : -« Ca pourrait aller mieux ! »
Megan (souriant) : -« Nous sommes là si tu as besoins de parler ! »
Colby : -« Merci c’est gentil ! »
Don (frappant dans ses mains) : -« Alors qu’est-ce qu’on a ? »
Megan (mécontente) : -« Rien ! Le feu a détruit toutes traces d’empreintes. On a juste le numéro de série de la plaque retrouvée sur les lieux mais certains chiffres manquent. Ils ont fondu par la chaleur ! »
David : -« Qu’est-ce qu’on fait alors ? Ce n’est pas la première explosion en ville ! »
Don (surprit) : -« Y’en a eu d’autres ? »
Megan (se moquant de lui) : -« Tu ne regardes donc jamais autre chose que le base-ball Don ? C’est la cinquième explosion en trois semaines à Los Angeles et on n’arrive pas à mettre la main sur ce taré ! »
Colby (curieux) : -« Qu’est-ce qui a explosé ? »
David (ouvrant le dossier qu’il tenait dans ses mains) : -« Plusieurs voitures dans le parking souterrain d’un centre commercial, une boutique en ville qui a conduit ses deux voisines au même résultat, un poste de secours sur la plage, une station de métro et maintenant le bâtiment de Colby ! Mais … »
Megan (impatiente) : -« Mais quoi ? »
David (levant la tête de ses dossiers) : -« Je crois que nous sommes visés les gars ? »
Don (stupéfait) : -« Qu’est-ce qui te fait dire ça ? »
David (se levant pour accrocher des photos sur le tableau) : -« Le centre commercial n'est pas loin de chez toi Don ainsi que la station de métro. Les boutiques sont à deux pâtés de maison de chez moi, le poste de secours sur la plage est près de chez Megan et le bâtiment de Colby … »
Colby (sentant la colère monter en lui) : -« Qui est carrément chez moi ! Bon qu’est-ce qu’on fait ? On attend qu’il nous descende ? »
Don : -« J’appelle Charlie ! Il va peut-être pouvoir nous aider à trouver ce malade avec une équation. »
Les agents s’éparpillèrent dans les bureaux à la recherche d’information alors que Don attrapait son téléphone portable. Il était très inquiet pour Colby mais également pour ses autres amis. Ils étaient visés et il ne savait pas par quel malade.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:50

Sur le campus à Calcsi.

Une salle pleine d’étudiants. Un professeur qui n’arrêtait plus de parler en exposant son cours sur les variables dans la vie de tous les jours. Il était passionné par sa spécialité, les mathématiques. De grands gestes accompagnaient ses paroles ce qui n’effrayaient pas pour autant les étudiants qui le connaissaient très bien maintenant. Il réussissait à transmettre son amour pour les maths et sa passion pour cette discipline. Il passait d’un côté de la pièce à l’autre en un temps record tout en s’arrêtant par moments sur son tableau noir afin d’y noter des calculs. Mais les étudiants étaient captivés et non endormis par son cours. Charlie regarda alors sa montre puis ses élèves.
Charlie : -« Nous arrivons maintenant au terme de notre cours ! A la semaine prochaine ! »
Les étudiants quittèrent la salle alors que Charlie rangeait ses affaires dans son sac et prenaiit un dossier de copies dans les mains. Il se dirigea ensuite jusqu’à son bureau car il n’avait plus cours avant l'après-midi ensuite. Son téléphone portable se mit à sonner dans la poche de sa veste. C’est non sans acrobaties pour éviter de faire tomber ses papiers qu’il parvint à attraper l’appareil et à décrocher.
Charlie : -« Allo ? »
Voix : -« Charlie, c’est Don. Je peux passer te voir ? »
Charlie (inquiet): -« Euh … oui pourquoi ? Tout va bien ? »
Don : -« Une nouvelle enquête ! Un poseur de bombes et j’aurai besoin de tes lumières ! »
Charlie : -« D’accord ! Passe quand tu veux ! Je n’ai plus cours avant 14h ! »
Don : -« Ok merci Charlie ! T’es où là ? A la maison ? »
Charlie : -« Non ! Dans mon bureau ! »
Don : -« Très bien ! Je suis là dans une dizaine de minutes. »
Les deux frères raccrochèrent. Charlie arriva enfin à son bureau. Il effaça les quelques notes de son tableau et s’installa à la table pour corriger quelques copies en attendant son frère.

Dans le bureau de Charlie.

Charlie était assis à son bureau et était concentré sur la correction de ses copies. Il était tellement occupé à en lire le contenu et y mettre ses appréciations qu’il n’entendit pas son frère arriver. Celui-ci frappa à la porte et entra.
Don : -« Salut Charlie ! »
Charlie (sans lever la tête) : -« Salut ! »
Don : -« On peut se voir ? »
Charlie (levant la tête de la copie) : -« Bien sûr ! »
Le jeune homme se leva, rassembla ses copies et les rangea dans sa serviette. Les deux hommes s’installèrent ensuite sur le bureau pour discuter. Don lui mit entre les mains un dossier. Charlie l’ouvrit pour y lire le contenu lorsque son frère lui fit un compte-rendu oral pour aller plus vite.
Don : -« Nous en sommes à cinq bombes en ville et ces cinq bombes ont explosé à chaque fois près de chez l’un de nous sauf ce matin ! »
Charlie (surpris, regardant son frère) : -« Ah oui ! Qu’est-ce qui s’est passé ? »
Don (tournant la page du dossier) : -« Une résidence de deux halls et quatre étages chacun. On a dénombré 32 morts et 5 blessés ! »
Charlie : -« C’est près de chez qui cette fois ? »
Don (changeant de ton) : -« C’est la résidence de Colby ! »
Charlie (changeant de couleur) : -« Mon dieu … Est-ce qu’il est … »
Don (posant une main sur l’épaule de son frère) : -« Non rassure-toi ! Il n’a que de légères égratignures mais tout va bien ! »
Charlie (se replongeant dans le dossier) : -« Tu veux que je retrouve ton poseur de bombes, c’est ça ? »
Don : -« Tu peux ? »
Charlie : -« J’vais essayer en tout cas ! »
Don (s’éloignant près à partir) : -« Merci p’tit frère ! T’es l’meilleur ! »
Charlie lui fit un sourire et Don quitta le bureau. Le cadet s’approcha alors de son tableau pour commencer à développer une équation lorsqu’il entendit plusieurs bips stridents à répétitions dans cette salle. Il comprit que cela venait du bureau lorsque celui-ci explosa …

Des éclats de bois ainsi que des débris de verre tombaient sur sol du bureau de Charlie. Lui, était recroquevillé sur lui-même dans un coin de la pièce, la tête contre ses genoux. Ses oreilles bourdonnaient à cause du bruit assourdissant de l’explosion. Pourtant, elle n’avait pas été si forte que ça. Charlie releva la tête, les yeux grands ouverts, effrayé par ce qui venait de se passer. Il se leva difficilement, ses membres tremblaient de partout. Il sentait la peur l’envahir mais il reprit son sang froid en se disant qu’il avait de la chance d’être encore en vie. Charlie se passa une main dans les cheveux et toussa à cause de la fumée. Il sortit du bureau et appela tout de suite les pompiers. Une fois qu’il eut raccroché, il se laissa tomber parterre, assis sur le sol, toussant de plus belle et se tenant la joue droite. Il la toucha et aperçut du sang. Les pompiers arrivèrent quelques minutes plus tard. Ils éteignirent le léger feu qui brûlait encore. Un pompier soignait Charlie dans le camion à l’extérieur du campus. Il fut surpris de voir arriver son frère en courant dans sa direction.
Don (essoufflé) : -« Charlie ! Charlie tu vas bien ? »
Charlie (grimaçant à cause de la douleur) : -« Oui ! Ca va ! J’n’ai presque rien. Don ! Je n’comprends pas ! J’étais en train de développer une équation, quand j’ai entendu un bip du bureau. Et là, je n’ai rien pu faire que ça a explosé. Je me suis protégé comme j’ai pu. »
Don (mettant une main sur l’épaule de son frère) : -« Mais tu es blessé, qu’est-ce que t’as ? »
Pompier (retirant ses gants) : -« Il a la joue droite égratignée mais rien de bien méchant. En revanche, il a sûrement une côte fêlée. »
Don (étonné) : -« Mais comment t’as pu te fêler une côte ? »
Charlie (ironique) : -« Mon bureau a voulu me faire un câlin quand il a explosé. Mais au fait, comment t’as su ce qui c'était passé ? »
Don (mettant ses lunettes de soleil) : -« J’étais dans la voiture pour rentrer au bureau et j’ai intercepté l’appel des pompiers sur ma radio comme quoi il y a avait un incendie sur le Campus. Tu penses bien que j’ai fait demi-tour vite fait. »
Charlie (reconnaissant) : -« Merci Don. »
Don (très sérieux) : -« Tu crois que tu vas pouvoir venir avec moi ? Faut vraiment qu’on trouve ce malade et vite fait. Il est capable du pire et là, il vient de s’en prendre à toi. J’en fais une affaire personnelle ! »
Charlie était content de voir que Don lui portait autant d’attention. Ils allèrent donc tous les deux dans la voiture de Don et partirent en direction des locaux du FBI afin de résoudre cette enquête au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:52

Au bureau du FBI.

Don gara la voiture sur sa place de parking au sous-sol des bureaux. Les deux hommes sortirent de la voiture. Don en fit vite le tour pour aider son frère. Il n’avait jamais été aussi inquiet de sa vie pour lui mais une bombe, même minime, avait tout de même été placée dans son bureau sur le campus. Etait-ce l’œuvre du terroriste ou simplement une réplique d’une personne profitant qu’il y ait un poseur de bombe pour en faire de même et lui coller tout sur le dos? C’est ce qu’il devait découvrir mais il était réticent. Dans la voiture, il avait demandé à Charlie de ne plus s’occuper de l’affaire, que c’était devenu trop dangereux pour lui et qu’il ferait appel aux agents du FBI mais Charlie avait refusé. Il savait que c’était urgent de retrouver cet homme et les agents n’étaient pas aussi doués que lui avec les chiffres. Il aiderait son frère et ne voulait surtout pas aller se faire manipuler à l’hôpital pour sa côte fêlée. Les deux frères se dirigèrent vers les ascenseurs mais l’un des deux ne bougeait pas. Ils attendirent le second qui mit un certain temps à venir. Enfin, ils parvinrent à l’étage des bureaux de Don.
Charlie (marchant à côté de son frère) : -« Il va me falloir une nouvelle copie du dossier. L’autre a brûlé dans l’incendie. »
Don (apercevant sa collègue) : -« Megan ! Donne-lui ta copie du dossier pour qu’il commence à bosser dessus. »
La jeune femme s’exécuta et Charlie se rendit dans la salle spécialement aménagée pour lui avec de nombreuses tables, des tableaux et des ordinateurs. Il se mit alors immédiatement au travail sans perdre un seul instant. Don était assis derrière son bureau et observait de loin son cadet. Comment pouvait-il le mettre ainsi en situation dangereuse ? Il n’était que consultant pour le FBI. Ce n’était pas un agent. Megan le regardait comme si elle étudiait son comportement. David et Colby les rejoignirent plus tard. Il marchait assez vite mais ralentirent en voyant la tête de Don. On aurait pu croire qu’il se décomposait à vue d’œil.
Megan (décidant de percer le mystère) : -« Don ! Que se passe t-il ? »
Don (sortant de ses pensées, surpris) : -« Hein … Quoi … Qu’est-ce qu’il y a ? »
Megan (souriante) : -« Arrête ! J’ai bien vu que quelque chose n’allait pas ! Dis-nous ! On peut peut-être t’aider ! »
Don : -« Une petite bombe minime a explosé dans le bureau de Charlie tout à l’heure. »
David (choqué et inquiet) : -« Quoi !!! Mais où est-il ? Comment il va ? »
Don (désignant le bureau) : -« Ca va ! Il va bien ! Il est là-bas ! »
Colby (après avoir vérifié de ses yeux que Charlie allait bien) : -« Il y a eu une nouvelle explosion en ville ! Une superette ! »
Megan : -« Près de chez qui cette fois ! »
David : -« Merrick ! Notre bon sous-directeur ! »
Don : -« Très bien ! Allez-y ! »
Colby (surpris) : -« Tu n’viens pas avec nous ? »
Don (levant les yeux vers son frère) : -« Non … J’ai du travail ici et puis j’attends que Charlie trouve quelque chose ! »
Megan (comprenant) : -« Il est au siège du FBI et entouré d’agents alors ne t’inquiète pas, il ne lui arrivera rien ! »
Les trois agents quittèrent tout de même le bureau en direction du centre ville alors que Don se rendait dans l’autre bureau pour voir où en était son frère.

Dans le bureau de Charlie au FBI.

Charlie avait le nez plongé dans le dossier que Megan lui avait donné. Il passait d’une feuille à l’autre et ce qu’il lisait avait l’air d’une évidence rien qu’à l’air grave et sérieux de son visage. Don, qui connaissait son frère par cœur, savait que Charlie avait découvert quelque chose. Il était derrière la vitre et rentra dans la pièce. Il fit un signe de tête à Charlie puis s’assit sur un des fauteuils.
Don (faisant tourner le fauteuil) : -« Alors t’as trouvé quelque chose ? »
Charlie (remontant ses cheveux) : -« Oui je crois ! »
Don (fronçant les sourcils) : -« Tu crois ? Je te vois tourner en rond depuis cinq minutes et faire voltiger tes feuilles. Tu fais toujours ça quand t’as trouvé quelque chose ! C’est comme un tic ! Y en a qui se nettoient trente fois les mains, toi, tu fais voltiger les feuilles !!! »
Charlie (soupirant) : -« Pff n’importe quoi ! Et toi alors, ton tic c’est d’avoir toujours tes lunettes de soleil sur le nez ! »
Don (souriant) : -« Bon arrêtons de nous chamailler ! Dis-moi plutôt ce que t’as trouvé. »
Charlie (s’asseyant sur un fauteuil) : -« Tu sais la plaque qui a été retrouvée dans l’incendie de chez Colby ? Eh bien y a des chiffres dessus. Et ces chiffres sont les suivants : 7 - 13 - 100. »
Don (s’interrogeant) : -« Oui et ? »
Charlie (s’expliquant) : -« Et bien tout d’abord le 7 ! C’est un chiffre porte bonheur pour beaucoup de monde. Ensuite le chiffre 13 est par contre plutôt considéré comme un chiffre porte malheur par certain. »
Don : -« Et pour le 100 alors il porte quoi lui, bonheur ou malheur ? »
Charlie (avec un sourire en coin) : -« Ni l’un ni l’autre ! 100 c’est le chiffre de la victoire ! »
Don (se frottant la tête) : -« Bon tu m’expliques Monsieur le mathématicien ! »
Charlie (écrivant les chiffres sur le tableau) : -« On peut penser que le type qui fait ça va faire 7 victimes qui ferait probablement son bonheur. Aujourd’hui il est en à cinq avec moi. Il a sûrement eu 13 malheurs dans sa vie, du genre il s’est fait arrêter treize fois ou a eu treize chefs d’inculpation. Quand il aura réussi son plan ce sera le chiffre 100. Donc le chiffre de la victoire. »
Don était scotché devant la thèse de son frère, il n’osait dire un mot réfléchissant à ce meurtrier fou qui tuait avec un simple but : arriver à ses fins.
Don (grimaçant) : -« Donc, d’après ta thèse là, qui m’a l’air un peu tirée par les cheveux quand même, ça peut être n’importe qui que l’un d’entre nous aurait arrêté c’est ça ? »
Charlie (se rasseyant) : -« C’est exact ! Mais si ma thèse ne te plaît pas alors toi Sherlock Holmes tu n’as cas en trouver une meilleure ! »
Don (se levant) : -« Bon ça va ! Viens avec moi, on va fouiller aux archives tous ceux qui pourraient correspondre au profil de ce malade. »
Charlie le suivit et arrivèrent en cinq minutes chrono aux services des archives.

Dans les bureaux du FBI.

Don et Charlie avaient repris l’ascenseur mais cette fois pour se rendre au dernier étage du bâtiment. Ils entèrent dans la salle et virent qu’elle était libre. Personne n’était à son bureau derrière les ordinateurs. Don s’installa donc derrière l’un d’eux et entama ses recherches. Charlie avait déplacé une chaise pour s’installer près de son frère et l’aider à chercher ce type. La frustration montait pour les deux hommes ne réussissant toujours à trouver le type en question au bout d’une heure et demie de recherches et plus de la moitié des dossiers déjà examinés. Lorsqu’enfin Don pointa son doigt sur l’écran.
Don : -« C’est lui ! »
Charlie (stupéfait regarda l’écran de plus près) : -« Comment peux-tu être sûr que c’est bien lui ton suspect ? »
Don (suivant les lignes de l’ordinateur avec son doigt) : -« Regarde son palmarès. Comme tu le disais, il n’a jamais été arrêté pour les gros délits qu’il a commis. »
Charlie (surpris, regardant son frère) : -« Mais ! J’ai jamais dit ça moi ! »
Don : -« Tu as dit que le chiffre 13 était porte malheur pour lui et bien, il est recherché dans 13 villes des Etats-Unis pour le meurtre de plusieurs de ses collègues. »
Charlie (n’y comprenant rien) : -« Quoi ? »
Don : -« Peter Jackson, 35 ans, divorcé, sans enfants, ex-pompier ! »
Charlie (refixant l’ordinateur) : -« Comment ça ex-pompier ? »
Don (lisant sur l’écran) : -« Il a tué volontairement lors d’une mission toute son équipe puis il s’est enfui ! Ensuite, la police a retrouvé sa trace lorsqu’il a posé de nombreuses bombes. Il laissait sa signature avec des lettres et n’a jamais été attrapé par les forces de l’ordre ! »
Charlie : -« Et bien, en effet ! Je crois que tu tiens quelque chose Don ! »
Don (attrapant les feuilles qu’il venait d’imprimer) : -« Aller ! Viens, on redescend ! David, Megan et Colby ne vont probablement pas tarder à revenir du dernier lieu où une bombe a encore explosé. »
Les deux frères reprirent alors l’ascenseur et retournèrent aux bureaux. Don s’installa derrière la table et continua ses recherches via son poste alors que Charlie dut retourner sur le campus pour donner un cours mais Don savait que s’il avait besoin de lui, Charlie ne le laisserait pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:53

Dans le bureau de Don.

Don était assis sur son fauteuil et tournait avec. Il avait les mains croisées et ses deux index sur la bouche regardant les feuilles qu’il venait d’imprimer sur Peter Jackson. Il avait cet air pensif qui lui donnait un côté sexy. Quand tout à coup, David approcha de son bureau.
David (entrant) : -« Hey Don ! Charlie n’est plus là ? »
Don (se levant) : -« Non, il a du retourner sur le campus. Alors cette superette il y a des blessés ? »
David (soupirant) : -« Il y a eu deux morts et quatre blessés. Tous des clients. J’ai prévenu Merrick, il est furax ! Il m’a dit qu’il fallait retrouver ce fou furieux au plus vite, il ne nous donne que 48 heures pour le retrouver ! »
Don (s’appuyant sur son bureau) : -« On n’aura pas besoin de tout ce temps, on connaît notre homme ! »
David (prenant la fiche que Don lui tend) : -« Peter Jackson ! Comment es-tu sûr que c’est notre homme ? »
Don : -« Lis son pedigree et tu vas comprendre. »
David s’exécute et fronce les sourcils. Il regarde Don l’air dégoûté de ce qu’il vient d’apprendre sur le suspect n°1 de cette enquête.
David (grimaçant) : -« Ce type est un dangereux psychopathe. Comment on peut le trouver ? »
Don (mettant sa veste) : -« J’en sais rien encore, mais je veux que vous me mettiez des avis de recherches dans toute la ville. Demandez à toutes les personnes présentes sur les lieux des explosions si elles ont vu cet homme. Je veux quelque chose de concret d’ici deux heures !!! »
David : -« Mais Don … »
Don (le pointant du doigt) : -« Y a pas de mais qui tienne David ! J’te l’ai dit faut le retrouver au plus vite ! Prends Megan et Colby avec toi pour t’aider. »
David : -« Mais toi où tu vas ? »
Don : « J’ai besoin de voir mon frère, je dois savoir si tout va bien avec ce qui s’est passé récemment. »
Il se dirigea alors vers la sortie laissant David s’occuper des recherches avec ses collègues.

Au bureau du FBI.

David était installé derrière son bureau et tapait vite sur les touches de son clavier espérant pouvoir trouver les réponses à ses questions. Comment faire pour trouver ce psychopathe? Il n’en avait pas la moindre idée. Megan et Colby firent alors leur apparition et vinrent le rejoindre.
David : -« Alors ! Quoi de neuf ? »
Colby : -« Toujours aucune empreinte de ce pourri sur le nouveau lieu du crime. »
David (donnant un dossier aux agents) : -« Don a trouvé notre suspect. »
Megan : -« Peter Jackson ! Waouh ! Joli palmarès dis-donc et son portrait pourrait correspondre au poseur de bombes. »
Colby (ne relâchant pas son regard du dossier) : -« Où est Don ? »
David : -« Sur le campus. Il est parti voir comment va Charlie ! »
Megan : -« C’est compréhensible ! Il a dû être retourné le pauvre ! »
Colby (moins enjôleur) : -« Oui, j’le comprends ! »
David (inquiet) : -« Tu vas bien Colby ? »
Colby acquiesça simplement de la tête et les trois agents se mirent donc au travail.

Sur le campus.

Charlie était dans sa salle de cours et les étudiants étaient en pleine discussion avec leur professeur au sujet de la convergence de Eppes. Ils étaient très intéressés par les travaux de leurs professeurs et lui posèrent de nombreuses questions. Don était arrivé depuis un petit moment et s’était installé dans le fond de l’amphithéâtre. Il n’avait jamais pris le temps de venir assister à un cours de son frère. S’il était autant apprécié de ses élèves, c’est qu’il devait être un très bon professeur. Il souriait de loin quant à l’admiration des étudiants pour son frère. Charlie regarda alors sa montre et regarda ensuite les jeunes gens de la salle.
Charlie : -« Bien ! Le cours est terminé pour aujourd’hui ! On se revoit mardi pour appliquer cette fois le thème principal du cours et non mes travaux. Merci et à la semaine prochaine. »
Don se leva alors et descendit jusqu’à son frère dans le sens contraire des étudiants qui se dirigeaient vers la sortie. Charlie rangeait ses affaires dans son sac lorsqu’il sentit une main se poser sur son épaule. Il fit un bond de 15 mètres (enfin presque) et se retourna. Les battements de son cœur purent rabattre à leur rythme lorsqu’il découvrit qu’il s’agissait de son frère.
Charlie (surpris) : -« Don ! Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu as encore besoin de mes maths ? »
Don (ne savant comme s’y prendre) : -« Oui et non ! »
Charlie (perdu) : -« Comment ça ? »
Don (inquiet) : -« Je venais d’abord pour voir comment tu allais après ce qui s’est passé tout à l’heure dans ton bureau ! »
Charlie (essayant de ne plus y penser) : -« Oh, j’en sais rien ! Je n’y suis pas encore retourné ! Mais c’est gentil de ta part de t’en inquiéter !»
Don (ne voulant s’éterniser là-dessus) : -« Il me faudrait ton aide pour retrouver le poseur de bombes ! »
Charlie (se dirigeant vers la sortie avec son sac sur l’épaule) : -« Je n’ai plus de cours alors je vais rentrer m’installer dans le garage pour travailler dessus ! »
Don (prenant son frère par l’épaule) : -« J’te raccompagne ! »
Charlie acquiesça en souriant puis ils quittèrent donc ensemble le campus. Don déposa Son frère à la maison puis retourna au siège du FBI.

Chez les Eppes.

Charlie était dans le garage écrivant des chiffres sur des feuilles volantes. Il ne se sentait pas très bien, mais continuait de travailler sur cette enquête qui les touchait de très près. Il se leva d’un bond et regarda ce qu’il venait d’écrire puis prit la feuille avec le palmarès de Peter Jackson. Il regardait les deux feuilles à une vitesse folle. Il mit sa veste à moitié enfilée et partit pour les locaux du FBI.

Rez-de-chaussée du FBI.

Charlie entra dans les locaux et montra son passe pour accéder aux ascenseurs. Le premier ascenseur se trouvait hors service. Il appuya donc sur le bouton de l’autre le faisant descendre pour lui. L’appareil s’ouvrit quelques secondes plus tard. Il rentre dedans, et appuya sur 8. L’ascenseur commença à monter doucement, mais il s'arrêta dans un véritable fracas et un gros bruit assourdissant. Charlie se demandait ce qui se passait. Il comprit alors que l’ascenseur venait de tomber en panne. Il appuya alors sur le bouton de secours. Quelqu’un lui répondit dans la seconde même.
Voix : -« Redis ascenseur bonjour ! Carrie à votre service ! Que puis-je faire pour vous ? »
Charlie : -« Je me trouve dans un ascenseur qui est bloqué. Je suis dans les locaux du FBI. Je suis attendu par mon frère, je crois que je suis bloqué entre le cinquième et le sixième étage. »
Carrie : -« Désolée Monsieur, mais aucun ordinateur ne m’indique la présence d’un blocage d’un de nos appareils. »
Charlie (s’énervant un peu) : -« Mais puisque que je vous dis que je suis coincé ! Faut venir me chercher et vite ! »
Carrie : -« Veuillez patientez Monsieur ! Je vous rappelle dés que nous avons une solution. Pouvez-vous me donner les numéros qui se trouvent sous l’interphone s’il vous plaît ? »
Charlie : -« C’est le 48-54-72. »
Carrie : -« Très bien merci. Je vous rappelle au plus vite. »
Charlie : -« Mais … »
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que la jeune femme avait déjà raccroché. Charlie commençait à paniquer un peu. Les ascenseurs et lui, ce n’était pas vraiment une histoire d’amour. Il avait chaud et transpirait à grosses gouttes.
Charlie : -« Oh seigneur ! Qu’il me sorte d’ici vite fait ! Il faut que Don soit au courant de ça au plus vite ! »
Au bout de cinq minutes, l’interphone se mit à grésiller comme si on allait lui parler à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:55

Dans l’ascenseur.

Charlie n’en pouvait plus de cette chaleur mais les grésillements qu’il entendait lui donnaient l’espoir que la jeune femme allait à nouveau lui parler. Il se précipita alors de se relever et d’aller près du panneau de l’ascenseur.
Charlie (effrayé) : -« Carrie ? »
Voix : -« Non … Carrie a eu … comme qui dirait … un petit malaise ! »
Charlie (inquiet par l’intonation de cette voix rauque) : -« Qui êtes-vous ? »
Voix : -« Un homme qui protège ses arrières ! »
Charlie : -« Comment ça ? Je ne comprends pas ! »
Charlie s’agrippa alors à la paroi lorsqu’il sentit l’ascenseur descendre un instant. Il entendit ensuite la voix de l’homme qui riait aux éclats.
Voix : -« Est-ce que tu comprends mieux maintenant l’intello ? »
Charlie (surpris et effrayé) : -« Oh non ! Vous contrôlez cet ascenseur ? »
Voix : -« En effet ! Je le contrôle et dorénavant tu es coupé du monde. La seule personne avec qui tu pourras parler ce sera MOI. »
Charlie : -« Mais qu’est-ce que vous voulez à la fin ? »
Voix : -« Je t’empêche de parler de moi à ton frère. Je le ferai moi-même en temps venu. En revanche, je vais rester courtois et prévenir ton frère dela situation dans laquelle tu te trouves ! »
Charlie (criant dans l’interphone) : -« Non ! Attendez ! Qu’est-ce que je suis censé faire moi en vous attendant ? »

Dans les bureaux.

Don et Megan travaillaient assis sur leurs bureaux à chercher plus d’informations sur cet ex-pompier. David et Colby arrivèrent à leurs bureaux essoufflés comme s’ils avaient couru un marathon. Don et Megan les regardèrent en souriant.
Don : -« Qu’est-ce qui se passe ? »
Colby (entre deux reprises de souffle) : -« Le deuxième ascenseur vient de tomber en panne. On a dû monter les 8 étages à pieds ! »
Megan (souriant en se moquant d’eux) : -« Et bien, c’est une bonne façon de commencer à faire du sport ! »
Ils se mirent à rire lorsque le téléphone du bureau de Don se mit à sonner. Don reprit alors son sérieux pour décrocher son téléphone.

Au bureau du FBI.

Don : -« Allo ? »
Voix : -« Don Eppes ? »
Don (fronçant les sourcils) : -« Oui !!! Qui le demande ? »
Voix (riant) : -« Un ami qui t’aime beaucoup et qui fait la baby-sitter avec ton p’tit frère ! »
Megan et Colby virent son visage changer de couleur et devenir pâle. Mais aussi un visage fermé enterrant sa colère, ses tempes jouant même les affolées.
Don (se levant de son fauteuil) : -« Qu’est-ce que t’as fait à mon frère pourriture ? »
Voix : -« Chhhhht ! Et moi qui croyais que tu n’étais pas un sanguin Donny ! »
Don (s’énervant) : -« J’te jure que si tu lui fais le moindre mal j’te f’rai la peau Jackson ! »
Megan et Colby avaient compris qu’il se passait quelque chose avec cet interlocuteur, mais ils comprirent encore mieux lorsqu’ ils entendirent le nom de Jackson, prononcé par Don.
Voix : -« Regarde ton ordinateur Donny ! Tu trouveras ton frère ! Tu verras, je trouve ça assez marrant en fait de le voir dans cette situation ! »
L’interlocuteur raccrocha aussi sec pour laisser place à la peur que Don avait de découvrir dans quel état se trouvait son frère.
Megan : -« Don qu’est c’qui se passe ? »
Don (se passant une main sur le visage) : -« Ce bâtard tient Charlie ! Il m’a dit d’allumer mon ordinateur pour le voir. »
Colby alluma alors l’appareil. Ils tombèrent tous de stupeur quand ils virent Charlie, coincé dans un de leurs ascenseurs. Un message se diffusait en même temps que les images de Charlie, transpirant et tapant à la porte de l’ascenseur, criant au secours. Le mot était simple : Je fais ce que je veux de lui, c’est moi qui gère son ascension. Oublie ces crimes et ton frère restera en vie, sinon prépare son trou à côté de la tombe de ta mère.
Don devint dans une colère noire et fit valser tout ce qui se trouvait sur son bureau. Il se mit alors tourner en rond dans la pièce avant de donner des ordres à ses coéquipiers.
Don (pointant du doigt) : -« Colby ! Trouve-moi tout de suite dans quel ascenseur mon frère est bloqué. Megan ! Trouve comment ce fils de pute a trouvé le moyen de tout contrôler ici !!! Je veux cette ordure aujourd’hui vous m’entendez, AUJOURD’HUI !!!! »
Ils s’exécutèrent tous sans broncher et Don regarda une nouvelle fois son écran d’ordinateur, relisant le message et regardant son p’tit frère prisonnier.
Don (à lui-même) : -« Je vais te sortir de là frangin ! »

Dans l’ascenseur.
Depuis l’appel de cet homme bizarre, Charlie avait tourné mainte et mainte fois dans la cage de l’ascenseur mais étant très petite, il avait vite fait le tour. Il n’était pas du genre sportif mais aurait tenté n’importe quoi pour sortir de cet endroit si étroit et étouffant. Il regardait partout. Les portes métalliques étaient bien fermées et il ne pouvait pas les ouvrir n’étant pas assez fort. Il examinait minutieusement toute la cage lorsqu’il entendit comme un grésillement. Il comprit alors que son interlocuteur allait reprendre la conversation.
Voix : -« Tout va bien mon p’tit Charlie ? »
Charlie (s’appuyant contre la paroi, effrayé) : -« Qui êtes-vous ? »
Voix : -« Tu me déçois ! Toi qui travaille avec le FBI ! Ton frère a trouvé tout de suite lui ! »
Charlie (surpris) : -« Vous avez parlé à mon frère ? »
Voix : -« Oui, et en ce moment, je l’observe par les caméras que j’ai placées dans leurs bureaux. »
Charlie (n’y comprenant rien) : -« Pourquoi vous en prendre au FBI ? Pourquoi vous en prendre à moi ? »
Voix (ferme) : -« J’ai besoin du FBI pour un travail et toi, tu allais le découvrir. Je ne pouvais te laisser faire foirer mes plans ! »
Charlie (stupéfait) : -« Quoi !!! Mais je n’ai rien découvert du tout ! »
Voix : -« J’ai dit que tu ALLAIS le découvrir ! (sa voix changea) Tiens attends, ça bouge du côté de ton frère ! »
Charlie (intrigué se tenant maintenant droit debout) : -« Comment ça ? »
Voix (visiblement énervé) : -« Oh non !!! Puisque c’est comme ça, je vais leur montrer de quoi je peux être capable ! »
Charlie (inquiet) : -« Quoi ? Qu’est-ce que vous allez faire ? »
Mais il entendit le petit bruit fin et bref lui signalant la fin de la conversation. Il attendit alors et entendit une petite détonation puis une fumée bien grise et épaisse pénétra dans la cage ascenseur faisant tousser le pauvre Charlie. La panique s’empara alors encore plus de lui lorsqu’il sentit l’ascenseur remuer et provoquer de petites secousses. Charlie s’accrochait aux parois de l’appareil hurlant sa peur. Il fallait que ça s’arrête. Il fermait ses yeux, suait à grosses goutes et priait pour que cet enfer se termine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:56

Au bureau du FBI.

David et Colby discutaient dans un des bureaux. Ils étaient clairement surpris de la réaction de Don face à tout ça. Son parler laissait franchement à désirer ces dernières heures. David et Colby étaient un peu perdus de voir leur ami comme ça.
Megan : -« Hey vous deux ! Vous n’croyez pas qu’il y a autre chose à faire que de discuter ? »
David : -« Megan on est inquiet c’est tout ! Pour Don ! »
Megan : -« Je parie que c’est son attitude face à cette situation qui vous échappe hein ? »
Colby : -« Oui ! Je n’comprends pas ! D’habitude, il n’est jamais comme ça. Il ne se laisse jamais dépasser par les événements. »
Megan (s’expliquant) : -« Oui mais là, il s’agit de son frère les gars. C’est pour ça qu’il réagit ainsi. C’est aussi simple que ça. »
David et Colby froncèrent les sourcils en se regardant, comprenant alors toute la détresse que Don pouvait ressentir.

Au bureau de Don.

Megan et Colby coururent presque pour arriver dans le bureau de Don. Ils avaient fait au plus vite pour obtenir tous les renseignements qu’il leur avait demandé. C’est vrai, ils avaient fait vite car la peur s'était emparé d'eux tous, et voir Don ainsi était la première fois. Mais en même temps, ils le comprenaient, ce n’était pas n’importe qui, qui était en cause cette fois, mais son p’tit frère Charlie. Megan frappa alors à la porte et ils eurent comme réponse un violent entrez de la part de Don.
Don (le visage très fermé) : -« Alors ! Vous avez c’que je vous ai demandé ? »
Colby (acquiesçant avec sa tête) : -« Oui ! Charlie est bloqué entre le cinquième et le sixième étage, mais … »
Don (haussant les sourcils) : -« Mais ? »
Megan : -« L’ascenseur vient de bouger. Les caméras de vidéos surveillance nous donnent toutes les images de Charlie en direct. Plus aucune caméra ne filme les locaux, Elles sont toutes rivées sur Charlie. Il a y eu une légère explosion sous l’ascenseur. »
Don (hors de lui) : -« Et c’est maintenant que vous me le dites !!! »
Il sortit de la pièce allant dans la salle de surveillance voyant son frère totalement paniqué. Il retenait sa colère. Voir son frère ainsi était la pire des tortures pour lui. Ne rien pouvoir faire était pire pour un homme qui aide les autres d’habitude. Il se retrouvait impuissant et soumis à ce Peter Jackson.
Don (se passant la main sur le visage) : -« Est-ce qu’on peut communiquer avec lui ? Par l’interphone ? »
Colby : -« On a déjà essayé mais ça n’a rien donné ! Ca ne fait que grésiller, Jackson contrôle aussi ça je pense. »
Don : -« J’ai essayé son téléphone mais ça ne marche pas. »
Le téléphone de Don se mit à sonner au même instant. Il décrocha en vitesse et eu Jackson au bout du fil.
Jackson (riant) : -« Alors Donny, on dirait que tu cherches les ennuis ! Je t’ai dit de ne pas bouger et toi, tu envoies tes collègues chercher des infos. Ce n’est pas très sérieux ça Donny ! »
Don (tournant dans la pièce) : -« Relâche le, c’est moi qu’tu veux, pas vrai ? Alors relâche mon frère et prends moi à sa place ! »
Il eut comme réponse de la part de son interlocuteur un grésillement puis plus rien. Il avait raccroché. À cet instant, Don vit son frère s’accrocher aux parois de l’ascenseur et crier comme un fou. L’ascenseur bougeait, et Charlie se cramponnait à tout ce qu’il pouvait. Quand à Don, sa respiration s’était accélérée, ne pouvant rien faire. Il quitta la pièce plus en colère que jamais. Megan lui demanda alors où il allait.
Don (sanglotant presque) : -« Prévenir mon père, il doit être au courant ! »

Dans l’ascenseur.

Charlie avait eu très peur, il était maintenant assis dans un coin de cette cage. Il regarda alors sa montre. Celui faisait maintenant deux bonnes heures qu’il était prisonnier de cet homme et il n’avait toujours pas eu de nouvelles de son interlocuteur. Il ressassait dans son esprit qui pouvait être cet homme qui lui faisait vivre un véritable cauchemar. Son cœur s’accélérait. Il avait été obligé de retirer sa veste et de déboutonner quelques boutons de sa chemise afin de faciliter sa recherche d’air. Des gouttes perlaient son front tombant dans ses yeux ainsi que sur ses vêtements. Il était un peu comateux à cause de la chaleur mais il avait de plus en plus de mal à trouver l’air. Comme si celui-ci se faisait rare. Tout à coup, Charlie crut rêver mais une voix s’adressait à lui. Etait-il en train d’avoir des hallucinations ou était-on vraiment en train de lui parler.
Voix (sarcastique) : -« Alors professeur Eppes ! Tout va bien ? »
Charlie (épuisé) : -« Et vous trouvez ça drôle ? Je n’sais toujours pas qui vous êtes ! »
Voix : -« Tu me déçois Charlie ! Je te laisse chercher encore un peu mais fait vite ! Tu as dû remarquer que l’air se faisait de plus en plus rare ! »
Charlie (surpris) : -« Vous ? »
Voix (riant aux éclats) : -« Ohhh !!! J’ai du me tromper de bouton ! A plus tard Charlie ! »
Charlie (criant) : -« Non ! Attendez, j’veux sortir d’ici ! »
Le mathématicien s’était levé et approché de l’interphone mais des grésillements se faisaient entendre annonçant que son interlocuteur était déjà parti. Charlie frappa d’un coup de poing dans la paroi de l’ascenseur lorsque soudain, ses yeux s’ouvrirent en grands puis il se mit à suffoquer. L’air ne parvenait plus, il cherchait. Il était même devenu rouge écarlate. Il plaça ses deux mains sur sa gorge et retomba tout doucement assis par terre tout en longeant le mur.
Voix (vive) : -« Charlie ! Charlie ! Charlie, réponds-moi ! »
Charlie entendait cette petite voix mais elle lui semblait tellement lointaine qu’il n’arrivait pas à la reconnaître.
Voix (aussi impulsive) : -« Charlie, écoute-moi bien ! Lève tes mains vers le plafond et calme-toi ! Tu dois respirer lentement pour reprendre petit à petit une respiration normale. »
Charlie fit alors ce qu’on lui dit. Il retira ses mains du cou et les leva tant bien que mal vers le plafond de l’ascenseur.
Voix (inquiète mais déterminée) : -« Très bien ! Maintenant pense à quelque chose qui t’est agréable ou quelque chose que tu aimerais en ce moment même ! Parle-moi en même temps ! Raconte-moi ce que tu vois ! »
Charlie (ayant fermé les yeux épuisé) : -« Maman ! Papa ! Don ! Amita ! »
Après quelques instants, Charlie ré-ouvrit ses yeux et fut surpris de se sentir bien mieux. Il se posa alors quelques questions. Pourquoi son tortionnaire lui avait-il donné ses conseils pour le calmer alors que tout était de sa faute.
Voix : -« Tu te sens mieux maintenant ? »
Charlie fit volte-face et reconnut alors la voix de son frère. Il ne s’agissait absolument pas de cet homme sadique mais de Don qui lui parlait.
Charlie (ravi) : -« Don ! Don ! Où es-tu ? »
Don : -« Un de nos agents a pu trafiquer les fils et je peux te parler par le biais de l’interphone mais tu ne dois pas bouger car si Peter Jackson te voit par les caméras, il se doutera de ce qu’on fait et s’en prendra à toi ! »
Charlie (baissant alors la tête) : -« J’ai compris ! Est-ce que tu peux me sortir de là ? »
Don : -« J’y travaille frangin ! Colby, David et Megan sont avec nous et font tout pour te sortir de là ! »
Charlie : -« Je suppose que tu as du prévenir papa non ? »
Don : -« J’allais le faire quand on m’a appelé pour me dire que je pouvais te parler ! »
Charlie : -« Alors ne le fais pas Don ! Je n’veux pas que papa soit lui aussi une cible pour ce … (repensant au nom) Tu as bien dit Peter Jackson ! »
Don : -« Oui Charlie ! C’est lui qui te retient dans un de nos ascenseurs. »
Charlie : -« Je vais devoir attendre encore combien de temps ? »
Don : -« Je n’sais pas Charlie ! On fait au plus vite tu sais ! (Puis après un silence) J’dois te laisser, on a peut-être quelque chose ! Je te recontacte très bientôt ! »
Un grésillement fit comprendre à Charlie que la communication était terminée. Il prit alors sa veste, la plia en bouchon et s’allongea dessus en l’utilisant comme oreiller. Il s’endormit alors peu de temps après, content d’avoir pu parler à Don.

Dans les locaux du FBI.

Pendant que Don avait pu communiquer avec Charlie, son équipe avait été fouiller l’appartement de Jackson. Les agents retournèrent au FBI avec un certain entrain et de légers sourires aux lèvres. Quelques minutes plus tard, un 4X4 noir avec vitres teintées se gara furtivement devant les locaux du FBI. Trois agents en sortirent: Megan, Colby et David. Ils montèrent alors les neuf étages à pied et arrivèrent tout trois en trombe dans le bureau de Don, sans même prendre la peine de frapper avant. Ils se sentirent gênés quand ils virent que Don se trouvait dans les bras de Liz, les yeux légèrement larmoyants, l’enlaçant pour se réconforter.
David (ne sachant quoi dire) : « Euh désolé mais là on a une piste Don. »
Don (se détachant de Liz) : « Qu’est-ce que vous avez trouvé ? »
Megan (tendant un papier) : « Il a loué une camionnette à son nom depuis hier, on a le nom de l’agence de location, « Locamion ». On a aussi la plaque d’immatriculation, ASC 2517, on a plus qu’à le soumettre aux fichiers pour ainsi trouver l’adresse et la ville.
Liz (se mettant face à l’ordinateur) : « Alors on a dit ASC 2517 ! »
Pendant ce temps, David, Colby et Don repartirent dans la salle de vidéos surveillance pour ainsi voir dans quel état se trouvait Charlie. Rien n’avait bougé, il avait réussi à trouver le sommeil et s’était calmé malgré tout ce qu’il s’était passé. Don fut ravi de voir que son frère avait pu retrouver son calme habituel. En revanche, lui était sous pression mais essayait de ne rien faire paraître. Il avait juste eu ce petit moment d’égarement avec Liz. Les filles apparurent quelques minutes plus tard dans la salle de vidéos surveillance.
Don (se retournant vers Liz) : « Alors vous avez trouvé quelque chose ? Une adresse, une ville ? »
Liz (déçue) : « Malheureusement rien ! Le fichier n’a rien trouvé sur la plaque d’immatriculation, ni sur l’agence qui la loue. »
Megan : « On va aller chez sa femme, peut être qu’elle pourra nous en dire plus. »
Don acquiesça par un signe de tête. Mais il prit la peine quand même de dire une dernière chose à Liz.
Don (lui murmurant à l’oreille) : « Fais attention à toi, je tiens trop à toi pour qu'il t’arrive quelque chose. J’ai déjà assez avec mon frère qui est dans ce truc là !!! »
Liz (lui passant une main sur la joue) : « Ne t’inquiète pas, je ferai attention. »
Elle l’embrassa puis rejoignit Megan. Arrivées toutes deux dehors, elle se dirigèrent vers leur voiture. Mais quelle fut leur surprise de voir, garée dans un coin non loin de la leur, la camionnette de Peter Jackson. Un vent de panique s’empara d’elles, et elles accoururent aussitôt prévenir les autres agents pour leur signaler qu’il était toujours dans les locaux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:57

Dans l’ascenseur.

Charlie dormait à poings fermés. Tout ça l’avait épuisé et de l’endroit où il était, il ne pouvait être d’aucun recourt aux agents du FBI. Il savait que son frère faisait tout son possible pour retrouver Jackson et le sortir de la mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir peur de ne pas s’en sortir. Le plus terrible pour lui était de ne pas pouvoir dire adieu à sa famille, à Amita qu’il aimait profondément. Le point positif qu’il pouvait voir à sa mort était le fait de pouvoir … revoir sa mère qui lui manquait tant. Elle lui manquait plus que tout. Eux qui étaient si proches. Il parlait avec son père et son frère mais ce n’était pas les discussions qu’il avait autrefois avec sa mère. C’est alors qu’un grésillement qu’il commençait à bien connaître se fit entendre et le sortit de son sommeil sans pour autant se lever. Il resta allongé et cherchait son souffle avec la chaleur qu’il y avait. L’air était de plus en plus difficile à trouver. C’est alors qu’il reconnut la voix de son interlocuteur et celle-ci, il la préférait de loin à l’autre.
Don : -« Charlie ! Charlie ! Réponds-moi, c’est Don ! »
Charlie (faible) : -« Oui ! Oui Don ! Je t’entends ! »
Don (la voix pleine d’inquiétude) : -« Est-ce que ça va ? Qu’est-ce qui t’arrive ? »
Charlie : -« La ventilation ne fonctionne plus. Je pense qu’il a dû la couper à distance. »
Don : -« C’est pour ça que je te contacte Charlie, Jackson est dans le bâtiment. Il a loué une camionnette qui se trouve dans notre parking souterrain. Des hommes dont David et Colby sont en train de le rechercher partout. Il va falloir que tu tiennes p’tit frère. »
Charlie : -« Je vais essayer Don mais fait vite s’il te plait. »
La communication s’interrompit. Charlie avait la vue qui se troublait par la chaleur des lieux mais il ne pouvait rester sans rien faire. C’est alors que tout doucement, il se releva et se mit sur ses deux jambes. Il ouvrit sa sacoche, attrapa un feutre qu’il décapsula et regarda la paroi.
Charlie (plutôt satisfait malgré sa mine fatiguée) : -« Ca devrait faire l’affaire ! »
Au moment où il allait se mettre à écrire sur la paroi, un nouveau grésillement se fit entendre et cette fois, il se doutait que ce ne serait pas son frère.
Jackson : -« Qu’est-ce que tu fais mon p’tit Charlie ? »
Charlie (sur un ton vraiment méchant) : -« Je m’occupe comme je peux ! »
Jackson : -« Tu sais que tes maths ne te feront pas sortir de cet ascenseur, surtout que tu es à l’intérieur. »
Charlie : -« Je ne suis pas stupide maintenant lâchez-moi, je vais profiter du temps qu’il me reste pour travailler mes équations ! »
Charlie l’entendit alors rire puis un grésillement se fit à nouveau entendre pour signaler la fin de la conversation. Charlie leva les yeux au ciel.
Charlie : -« Crois-moi abruti, je vais te retrouver grâce au maths ! »
Charlie se mit alors à écrire sur la paroi de l’ascenseur des équations malgré la fatigue et la chaleur étouffante.

Dans les locaux du FBI.

Don parlait avec Megan de la camionnette trouvée dans le parking. Elle lui proposa gentiment d’aller inspecter ça de plus près afin de voir s’ils pouvaient en tirer quelque chose.
Megan : -« Au moins, on sera fixé sur ce qu’on peut y trouver, et puis prendre un peu l’air te fera le plus grand bien ! »
Don (soupirant) : -« Oui t’as raison, j’espère qu’on va retrouver au plus vite ce fumier ! »
Megan prit Don par le bras et ils allèrent au parking. Pendant ce temps, David et Colby inspectèrent les locaux entièrement à l’aide des caméras de surveillance. Colby commençait un peu à désespérer de ne rien trouver.
David (tapant le bras de Colby) : -« Là !!! Regarde c’est lui, donne-moi sa photo. Vite dépêche-toi !!! »
Colby lui tendit alors le dossier de Jackson et se redressa de son fauteuil.
Colby (se levant) : -« Mais oui t’as raison c’est bien lui. Vite faut aller le choper avant qu’il ne bouge ! »
Ils se mirent à courir alors dans les bureaux en bousculant quelques personnes au passage. Ils criaient à tout le monde de s’écarter pour leur laisser le champ libre. Ils arrivèrent alors sur le lieu où il l’avait vu sur la caméra, c’est-à-dire au troisième étage près d’un ascenseur.
David (arme en main) : -« Tu le vois quelque part ? »
Colby : -« Non … David là !!! Jackson arrête toi !!! Tout de suite !!! »
Le temps que David se retourne pour voir où était son collègue, Colby était déjà à la poursuite de Jackson qui s’enfuyait par les escaliers. Les deux agents montaient les étages quatre à quatre et criait à Jackson de se rendre. Mais au bout de quelques minutes, Jackson s’enfuit. David et Colby restèrent sur un palier à l’étage sept sans entrevoir personne.
David (essoufflé) : -« Où il est passé ce pourri ? »
Colby (s’appuyant sur ses genoux) : -« Aucune idée. Hey David regarde c’est quoi ça ? »
Il poussa légèrement Colby sur le côté et ramassa des feuilles d’emballages. Se demandant ce que ça pouvait être ils retournèrent dans leurs bureaux et décidèrent d’appeler Don pour lui faire part de cette découverte qui n’était probablement pas à négliger.

Dans le parking.

Don et Megan inspectaient de fond en comble la camionnette de Jackson, mais ils n’avaient encore rien trouvé de suspect. C’est alors que le téléphone de Don se mit à sonner.
Don (décrochant) : -« Don j’écoute. »
Au bout de quelques secondes il raccrocha et fit signe à Megan de le suivre.
Don : -« Viens ! David et Colby ont trouvé quelque chose, ils nous attendent pour l’identifier. »
Megan (sortant un capteur de la voiture) : -« Je crois que j’ai trouvé le moyen pour qu’il ne puisse plus voir Charlie ! »
Don appréciait tout particulièrement que ses collègues s’investissent autant pour aider Charlie et le sortir de là. Il remercia Megan pour toutes ses attentions.

Dans le bureau de Don.

David et Colby attendaient impatiemment Don. Il arriva avec Megan, qui jeta le capteur sur le bureau.
David (prenant l’objet) : -« C’est un capteur vidéo ça ! »
Megan : -« Tout à fait, il ne pourra plus voir Charlie si on le détruit, et vous qu’est-ce que vous avez trouvé ? »
Colby (tendant les emballages à Don) : -« On sait pas trop, on comptait sur toi Don pour nous en apprendre plus. »
Don : -« Ce sont des emballages d’explosifs. Oh Charlie! si seulement tu étais là, tu pourrais nous aider avec tes théories à la noix. »
C’est alors qu’un des surveillants des caméras vint prévenir qu’il y avait du mouvement du côté de l’ascenseur où se trouvait Charlie.

Dans l’ascenseur.

Charlie écrivait sur les murs mais toute son attention n’était pas portée sur ses calculs. Il se demandait ce que pouvait bien faire son frère en ce moment ainsi que son père, Amita et les agents. Il secoua alors sa tête comme pour se dire : « Allez Charlie, concentre-toi un peu, trouve une solution. » Il reprit alors le fil conducteur de son équation. Les chiffres vinrent s’installer sur la paroi très vite. Son inspiration lui était revenue. Il allait probablement bientôt trouver une solution et leur dire où se trouvait ce Jackson.
Charlie (réfléchissant à voix haute) : -« Don si je fais comme d’habitude et pendant mes cours, je dois avoir un X par … »
Il s’arrêta de parler lorsqu’il entendit un grésillement, signe qu’on allait lui parler. Il espérait de tout son cœur que ce serait son frère et qu’il pourrait lui donner les premiers éléments qu’il avait trouvés grâce aux mathématiques.
Jackson (mécontent) : -« Alors Charlie ! Tu tiens toujours le coup sans l’aération ! »
Charlie : -« Ecoutez ! Laissez-moi partir ! Je n’vous ai rien fait ! »
Jackson (s’énervant) : -« Tu n’as rien fait ! Tu enquêtes sur moi ! Tu allais donner des informations à ton frère. Pour moi, tu es aussi coupable qu’eux. »
Charlie : -« Ecoutez … »
Jackson (lui coupant la parole) : -« Non, je ne t’écoute pas. Je suis certain que tu m’as menti d’où les agents sont parvenus à me trouver mais je leur ai échappé et pour cela tu vas le regretter. »
Charlie (ne comprenant pas) : -« Quoi ? Comment ça ? Mon frère vous a poursuivi ? »
Jackson (en colère) : -« Pas ton frère non ! David Sinclair et Colby Granger ! Et pour cela, ton cher frère et toi allez le payer. »
Charlie (terriblement inquiet) : -« Comment ça Jackson ? Qu’allez-vous faire ? Ne faites pas l’imbécile ! »
Jackson (encore plus violent) : -« Ne m’insulte pas petit merdeux ! »
Charlie : -« Ecoutez ! On peut toujours … »
Charlie n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’il sentit une secousse assez forte et un bruit énorme. Charlie crut que sa fin était arrivée. C’est alors que Charlie s’accrocha à la paroi de l’ascenseur lorsqu’il se sentit tomber dans le vide. La chute parut interminable alors qu’en réalité, elle n’avait duré que deux minutes, le temps pour l’ascenseur de tomber de deux étages avant de freiner sèchement. Charlie tomba violement sur le sol ne manquant pas de se blesser. Mais il perdit connaissance lorsque l’un des néons de l’ascenseur qui avait cédé du plafond vint se briser et s’écraser sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 17:58

Dans la salle de vidéo surveillance.

Don avait accouru plus vite que l’éclair dans la salle, suivi par ses collègues, paniqué de ce qu’il allait y voir. Il vit la scène aux premières loges : Charlie parlant à Jackson, l’ascenseur dégringolant de deux étages, le néon se brisant sur le front de son frère laissant une belle plaie ouverte et saignant abondamment. Charlie était maintenant inconscient, gisant sur le sol, laissant le sang s’écouler de sa tête. Don était à la fois furieux et inquiet. La peur et la rage avaient envahi tout son corps. Ses mâchoires s’étaient serrées à la simple vue de son frère inconscient. Il ne pouvait malheureusement rien faire pour son petit frère et ça le rongeait de l’intérieur.
Don : -« Rétablissez la communication avec lui je veux lui parler. »
David (l’air grave) : -« C’est malheureusement impossible Don. La descente a provoqué des dommages sur l’interphone, on ne peut plus communiquer avec. »
Don, a qui les nerfs venait de lâcher, attrapa le pauvre David par le col de chemise et le plaqua violemment contre le mur. David tenait les mains de Don mais n’en voulait pas à son collègue car il le comprenait malgré tout. L’état de la situation s’empirait de minutes en minutes et Don ne se contrôlait plus.
Don (nerveux) : -« Rétabli moi ça tout de suite, il faut que je parle à mon frère !!! »
Liz, qui assistait à la scène sans dire un mot, s’approcha de Don et lui mit une main sur l’épaule. Il se retourna et lâcha David. Liz le prit dans ses bras et il la serra très fort. Il se surprit à soupirer sur son épaule : « Je n’en peux plus ! ». Il se défit de son étreinte avec Liz et vint s’excuser auprès de son ami.
Don (gêné) : -« David je suis … je suis désolé excuse moi. »
David (acquiesçant) : -« C’est rien ça arrive à tout le monde de craquer. Alors plutôt que de t’excuser, dis nous ce que tu veuilles qu’on fasse ? »
Don (directif) : -« Créer un périmètre entre le deuxième et le huitième étage, boucler toutes les issues possible. Megan essaye de reprendre contact avec lui, voit si on peut essayer de localiser son appel. David, tu prends en charge le périmètre avec Colby. Moi et Liz on va essayer de trouver comment faire sortir Charlie de là dedans. Faut qu’on le sorte de là les gars, il perd beaucoup trop de sang pour qu’il reste dans cet ascenseur plus longtemps. »
Tout le monde s’affaira alors aux ordres de Don sans regarder ce qu’il se passait dans l’ascenseur. Charlie reprenait conscience tout doucement.

Dans l’ascenseur.

Charlie se sentait perdu. Où était-il déjà ? Que s’était-il passé ? Pourquoi était-il allongé ? Pourquoi avait-il mal partout et surtout à la tête. Il passa sa main sur son front et sentit un filet chaud passer entre ses doigts. Lorsqu’il porta sa main devant son visage, il la vit toute rouge et comprit qu’il saignait. Il regarda autour de lui et ses souvenirs lui revinrent en mémoire. Il aurait certainement préféré les oublier ou songer à un cauchemar mais c’était belle et bien la vérité. Il était toujours dans ce maudit ascenseur aux prises d’un déluré total. Il vit le néon brisé et étalé près de lui sur le sol de l’appareil et comprit que c’est ce qui lui était tombé dessus. Il comprit alors pourquoi il avait perdu connaissance. Une faible lumière de secours verte éclairait maintenant l’ascenseur. Charlie put voir alors les équations qu’il avait inscrites sur les parois de l’appareil. Il comprit alors ce qu’il était entrain de faire. D’un rapide coup d’œil, il regarda sur le sol de l’ascenseur où pouvait se trouver son feutre noir lorsqu’il le vit dans un coin. Il se mit alors sur ses jambes mais le coup sur la tête avait été bien plus violent qu’il ne l’imaginait car sa vue se troubla et il se sentit partir dans le vide. Il se rattrapa de justesse au mur avant de tomber à nouveau parterre.
Charlie (n’en pouvant plus) : -« Don !!! J’en supplie ! Dépêche-toi de me sortir de là, j’deviens fou ici ! »
Il était seul, dans le presque noir absolu à la merci d’un poseur de bombe qui voulait le tuer dans un ascenseur instable. Charlie commençait à perdre les pédales lorsqu’il entendit du bruit sur le toit de l’ascenseur. N’étant pas sur d’avoir ben et bien entendu du bruit, Charlie se concentra malgré son violent mal de crâne lorsqu’un bruit de même sorte se fit à nouveau entendre. Charlie eut alors une nouvelle lueur d’espoir.
Charlie (criant, presque heureux) : -« Don !!! Don !!! Don, c’est toi ??? »
Jackson (riant aux éclats) : -« Et non, mon p’tit Charlie ! C’est moi ! Je viens pour t’achever ! »
Charlie entendit alors le bruit d’une arme à feu dont on retirait le cran de sûreté. C’est alors que les premiers coups de feu plurent sur la cabine de l’ascenseur l’évitant dans un premier temps jusqu’à ce que l’une des balles ne touche sa cuisse le faisant hurler de douleur. Charlie était déjà bien mal en point mais en tombant, le sol de la cabine céda et tomba dans le vide. Charlie eut juste le temps de se rattraper au bord de l’ascenseur pour ne pas tomber lui aussi dans le vide et s’écraser plus bas. Charlie était donc suspendu à l’ascenseur, blessé à la tête, à la jambe et contusionné de partout luttant afin de rester en vie espérant toujours l’arrivée de son frère pour le sauver.

Près de l’ascenseur.

Don et Liz se trouvaient à l’étage où était bloqué Charlie. Ils entendirent alors un énorme bruit. C’était le sol de l’ascenseur qui venait de s’écrouler dans le vide. Liz et Don accoururent alors ne voyant rien de ce qui se passé mais purent entrevoir un bout de la tête de Charlie qui se tenait fermement aux parois de l’ascenseur. Don se baissa alors et pu parler à son frère qui était terrorisé.
Don (criant) : -« CHARLIIIIIIE !!! »
Charlie releva la tête pour y voir les yeux de Don. Il fut rassuré de le voir et se disait que bientôt il allait être sauvé, mais sans compter sur l’ascenseur qui une fois de plus faisait une descente vertigineuse à toute vitesse de trois étages d’un coup. Don frappa alors son poing au sol et se releva pour revenir à son bureau. Liz courait à ses côtés et quelle fut leur surprise quand ils virent que Megan, David et Colby étaient maintenus en joue par Jackson. Don sortit alors son arme ainsi que Liz car Jackson ne les avaient pas encore vu arriver.
Don (très énervé) : -« Jackson ! Lâches ton arme ! T’as aucune chance de t’en sortir maintenant !!! »
Jackson se retourna et défit sa veste. Tout le monde resta bouche bée quand ils virent qu’à sa ceinture étaient accrochées une demi-douzaine de grenades. Malgré tout Don et Liz continuaient de le maintenir en joue avec leurs revolvers.
Jackson (un sourire narquois) : -« Alors Donny tu crois vraiment que tout le monde va s’en sortir si je fais péter tout ce que j’ai là ? »
Don : -« Tu seras le premier à pâtir des conséquences. Ne fais pas le con maintenant ! Lâche tout ça ! Je parlerai pour toi au juge pour qu’il soit plus coulant, si tu t’arrêtes là, il fera peut être un geste, réfléchis y ! »
Don avait la manière d’attendrir les gens quand il le fallait. Il essayait de négocier car il avait vu que ses agents derrière avaient eux sorti leurs armes et attendaient son signal pour pouvoir y sauter dessus et l’arrêter.
Jackson : -« Nan mais tu crois que je connais pas la chanson hein ? T’es pas le premier qui me joue le refrain du -le juge sera coulant- alors arrête tes conneries car si tu veux revoir ton frère vivant t’as intérêt à faire ce que j’te dis !!! »
Don n’attendit même pas que Jackson donne ses réquisitions qu’il donna le signal à ses collègues pour pouvoir faire feu. David tira dans l’épaule de Jackson ce qui le fit s’écrouler par terre. Don lui sauta alors dessus et se mit accroupi sur lui. Là, il lui donna de violents coup de poings au visage sans s’arrêter. Il évacuait toute cette haine en lui depuis qu’il retenait son frère.
Don (cognant de plus belle) : -« Espèce d’ordure je vais te faire payer ce que t’as fais à mon p’tit frère !!! »
Colby et David l’arrachèrent du corps de Jackson qui avait le visage ensanglanté désormais. Ils le prirent à part où il se calma légèrement. Megan mit alors les menottes à Jackson après l’avoir relevé difficilement. Liz lui défit son attirail de sa ceinture et le mit dans un plastique pour pièces à convictions. Jackson avait le sourire et regardait Don droit dans les yeux.
Don (un regard noir) : -« Qu’est-ce qui te fait sourire comme ça ordure ? »
Jackson : -« J’espère que le jour de ma sortie de prison arrivera très vite, et ce jour là, je te crèverai Eppes !!! T’as bousillé ma vie, le jour où t’as témoigné contre moi pour que je sois viré de la police ! Ton frère le paiera de sa vie !!! »
Don fit un bond avant pour le frapper de nouveau mais David et Colby l’en dissuadèrent. Il se passa alors une main dans les cheveux et se rappela immédiatement dans quelle posture se trouvait son frère quand il l’avait quitté un peu plus tôt. Il prit alors son téléphone portable et appela les pompiers qui arrivèrent quelques minutes plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeJeu 9 Juil 2009 - 18:00

Dans ce qui restait de l’ascenseur.

Charlie était à bout de force dans la position qu’il tenait maintenant depuis presque une heure. Il n’était pas sportif mais là, il allait avoir les bras musclés. Sa jambe lui était très douloureuse et il sentait les filets chauds de sang qui lui coulaient le long de la jambe suite à sa plaie par balle. Il avait l’impression que quelqu’un se donnait un malin plaisir à lui taper sur la tête. Sa tête était comme dans les dessins animés pour enfants. Il avait l’impression qu’elle enflait et se désenflait en même temps que la douleur. Il n’allait plus pouvoir tenir bien longtemps. Comment allait-il faire ? Et que faisait Don alors qu’il l’avait vu il n’y a pas si longtemps ? L’ascenseur avait une nouvelle fois fait une grande chute mais cette fois, il n’avait pas été blessé plus qu’il ne l’était déjà. Il s’était cramponné de toutes ses forces à la paroi qu’il tenait déjà et attendait la fin de la chute pensant qu’il allait mourir cette fois.
Charlie (hurlant) : -« AU SECOURSSSSSS !!! »
C’est alors que la voix qu’il entendit le rassura déjà un peu. Il s’agissait d’une voix de femme. Une femme qui faisait partie de l’équipe d’agent de son frère et avec qui il avait déjà travaillé de nombreuses fois. Il ne pouvait que lui faire confiance et écouter ses conseils.
Megan : -« Charlie ! Tenez bon surtout ! Don a trouvé une solution pour vous sortir de là mais il va falloir que vous concentriez vos forces en vous tenant bien aux parois de l’ascenseur encore au moins cinq bonnes minutes. »
Megan ne s’était pas trompée car quelques minutes plus tard, il vit descendre du haut de la cabine d’ascenseur par le dernier étage du bâtiment accroché à un filin du FBI, son frère qui descendait doucement en compagnie de Colby. Mais Charlie avait le regard effrayé et ses membres tremblaient de toute part depuis la dernière descente. Don était maintenant à sa hauteur et pour le plus grand plaisir de l’aîné, il allait enfin pouvoir toucher et aider son frère à sortir de cet enfer.
Don (à la hauteur de Charlie en lui tendant une main) : -« Allez Charlie ! Je crois que tu as assez passé de temps dans cet endroit ! Donne-moi la main qu’on s’en aille ! »
Charlie (pétrifié et gardant ses deux mains sur la paroi de l’ascenseur) : -« J’peux pas ! »
Don (criant alors sur son frère) : -« Charlie ! Donne-moi ta main ! Je n’te laisserai pas mourir alors que je suis si près de toi ! »
Charlie (regardant vers le bas) : -« Mais … non … c’est trop haut … Et si tu me lâches ? »
Don : -« Charlie ! Regarde-moi ! Regarde moi Charlie ! (Puis lorsque Charlie le regarda) Je te promets de ne pas te lâcher Charlie ! Fais-moi confiance ! »
Charlie regarda alors son frère droit dans les yeux et comprit que Don n’avait pas l’intension de le laisser là et qu’il allait devoir réagir. Charlie se tint alors bien d’une main et de l’autre tenta d’attraper celle que son frère lui tendait. Après un effort considérable, Don parvint à attraper la main de Charlie.
Don : -« Lâche le bord et attrape la main de Colby maintenant ! »
Charlie (paniqué) : -« Non ! J’vais tomber ! »
Don (hurlant) : -« Charlie ! Je te tiens ! »
Charlie lâcha alors la paroi et Colby fit du mieux qu’il put pour attraper la deuxième main de Charlie. Lorsqu’ils le tinrent solidement, Don ordonna par radio leurs remontées. Il passèrent alors par le trou du toit de l’ascenseur et poursuivirent leurs montées jusqu’au dernier étage lorsqu’ils virent l’appareil céder et tomber vers le rez-de-chaussée sans s’arrêter cette fois. La bombe qui était toujours sur l’ascenseur explosa laissant monter les flammes et la fumée jusqu’aux trois hommes qui n’étaient toujours pas arrivés auprès de David et des autres agents qui les attendaient tout en haut.
Don (hurlant) : -« Plus vite ! Les flammes nous rattrapent ! »

Voyant alors les flammes monter plus vite que l’éclair, David et les autres agents accélèrent alors pour remonter Charlie, Don et Colby qui dans un souffle de chaleur atterrirent alors sur le sol devant ce qui restait de l’ascenseur. Charlie se trouvait allongé au sol avec Don sur lui et Colby à ses côtés. David et les autres agents se précipitèrent vers eux pour les secourir et les détacher du filin qui les tenaient. Les flammes furent aussitôt maîtrisées par les pompiers qui se trouvaient sur place après un appel téléphonique de Megan.
Don (inquiet) : -« Charlie ça va ? »
Charlie (respirant difficilement) : -« Ça irait mieux si tu te poussais pour que je puisse respirer ! »
Don se mit à rire et dans un élan de contentement d’avoir pu sauver son petit frère le prit par les épaules et l’embrassa sur la joue. Ils l’aidèrent à se relever avant d’être mis sur un brancard par les ambulanciers. Charlie devait maintenant être transporté à l’hôpital pour être soigné. Don l’accompagna jusqu’au véhicule pour se mettre en route.
Don (souriant) : -« La prochaine fois que tu me fais un coup pareil Charlie, j’te tue ! »
Charlie (défaisant son masque à oxygène) : -« T’inquiète pas ! Je suis pas prêt de reprendre un ascenseur de sitôt ! »
Don referma alors les portes pour que les ambulanciers puissent emmener son frère à l’hôpital. Il se retourna et vit toute son équipe assez émue et très contente d’avoir pu sauver Charlie et arrêter Jackson. Liz vint alors se blottir dans ses bras lui laissant un doux baiser sur les lèvres. Don était content et il comptait bien le faire savoir à son équipe.
Don (déglutissant) : -« Je … Je tenais à vous remercier pour ce que vous avez fait pour Charlie. Je voulais aussi m’excuser de mon comportement, j’ai été dur avec vous et je m’en excuse.
Tout les agents se regardèrent et se sourirent car ils savaient qu’ils auraient réagi de la sorte si ça avait été quelqu’un de leur famille. Ils serrèrent alors tour à tour la main de Don et rentrèrent tous dans les locaux du FBI. Qui sait, peut être qu’une autre enquête avait besoin d’eux !


FIN
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeVen 10 Juil 2009 - 0:38

Ouf! Ben moi qui n'aime pas les ascenseurs, je crois que je ne suis pas pret d'y remonter de sitôt.... :perenoel: j'ai trouvé la parade!

En tout cas bravo pour le suspense :wooooow:


Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Signat10Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeSam 11 Juil 2009 - 3:20

Je vraiment finir par croire que tu fait partie de la ligue internationale contre les ascenseurs :mangareflechit :mangadémoniaqu

Sinon bravo une histoire pasionnante ^^ comme d'hab.


Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G 626718suitsignCali ** Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Merci beaucoup   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeDim 12 Juil 2009 - 13:26

LOL, je fais tout pour rentrer dans la ligue mais ça ne fonctionne toujours pas. Je ne sais plus ce que je dois faire pour y parvenir. Une petite idée? mdr

Merci beaucoup pour ton commentaire sinon ;)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeLun 13 Juil 2009 - 0:38

Han notre fic sur le fofo, comme ça fait plaisir quand même :oupsssss:

Merci pour les comms les filles ça fait plaisir !

Rha t'as vu frangine, le suspense leur a plu, normal on est les meilleures :content:
Revenir en haut Aller en bas
juliabaku
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
juliabaku


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Cheval
Messages : 2125
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 31
Localisation : Entourée de manga, série TV et d'immenses peluches
Mon Fandom du moment: : HirokiXNowaki

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeMer 15 Juil 2009 - 14:49

niaaaaa, j'aime beaucoup cette histoire!!!

Moi aussi je veux rentré dans la ligue contre les ascenceurs!!! (j'ai toujours peur qu'il tombe en panne, et rester enfermer là dedans ça ne me dit rien. Vive les escaliers.)

Mon poooovre Charlie. Snifff, enfin il s'en tire bien, mais tout de même.
XD!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t733-juliabaku
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Lillie


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 4521
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 32
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeMar 28 Juil 2009 - 13:04

Bien après avoir li tes fics Angelgym34 j'ai décidé de créer la ligue contre les ascenceur dont je doit te prevenir tu es le chef.

Autrement je suis vraiment désolé de prendre autant de temps a lire vos fics mais j'avance. :mangatriste:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeMar 28 Juil 2009 - 13:07

Cool, je suis contente d'en être la chef. Je ferai de mon mieux pour accomplir ma tâche, mdr.

En ce qui concerne la lecture, il n'y a rien qui presse non plus et tu as le temps vu que nous sommes plusieurs à poster sur le forum.

Cissy m'a parlé du coin salon et des défis. J'y passerai la semaine prochaine que je serai enfin en vacances.

Merci encore pour les commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
UldAses
Lentement le rêve s'empare de toi….
Lentement le rêve s'empare de toi….
UldAses


Féminin Zodiaque : Sagittaire
Signe Chinois : Chèvre
Messages : 647
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 41
Localisation : Bessèges, Gard
Mon pairing du moment: : LuciferChloe

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeLun 14 Déc 2009 - 17:13

Une excellent histoire, félicitations :)


CLIQUEZ POUR AIDER UN DRAGON À SORTIR DE SON ŒUF!
Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G UeY7j
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t717-uldases
Angelgym34
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Angelgym34


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chien
Messages : 218
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 39
Localisation : Béziers
Mon pairing du moment: : Jack et Sam
Mon Fandom du moment: : Stargate SG-1

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeLun 14 Déc 2009 - 17:26

Merci beaucoup UldAses, c'est gentil ;)


Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G 120805022939302004
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t708-angelgym34
Invité
Invité
Anonymous



Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeDim 14 Fév 2010 - 16:47

Super histoire pleine de suspence , j'ai adoré bravo :mangacontant: :mangayoupi.: BRAVO bravo
Revenir en haut Aller en bas
tarma
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
tarma


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 538
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 50
Localisation : Toulouse

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 13:45

Super cette histoire, j'adore. :mangaj'aime: Ca me donne encore moins envie de prendre l'ascenseur... Et je veux bien m'inscrire dans votre ligue contre les ascenseurs ! :mangarire:


Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Brian_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t1461-tarma
CptJackHarkness
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
CptJackHarkness


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Singe
Messages : 2406
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 29
Localisation : Dans une galaxie très très lointaine
Mon pairing du moment: : Sam/Jules
Mon Fandom du moment: : Flashpoint

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeLun 18 Juil 2011 - 23:12

Belle histoire !!!

Mais en ce qui concernent les ascenseurs, je détestais ça, mais avec cette histoire,je crois que j'en viens de me dégoûter pour le reste de ma vie.

Pauvre Charlie, mais bon l'histoire se finit bien alors bravo !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t2963-cptjackharkness
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Empty
MessageSujet: Re: Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G   Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G Icon_minitimeLun 13 Aoû 2012 - 2:49

Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G GS_03dc57b9e6b0577eb6e35578091caaa6


Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G 626718suitsignCali ** Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
 
Numb3rs : Explosions : Don & Charlie : G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Friendship :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Friendship-
Sauter vers: