French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13

Aller en bas 
+2
christelle72
dobbyjunior
6 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Nov 2013 - 21:06

colére colére colére  T'as pas intérêt de me le renvoyer en cercueil!!! deviens fou


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Signat10Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Déc 2013 - 17:02

VOIlà la suite que j'ai oublier de poster . Bonne lecture tout de même


Les secours à l’extérieur du tunnel tentaient de retirer le plus rapidement et le plus de gravats possible avec l’aide des habitants, pour permettre de porter secours aux éventuels survivants. Pour les personnes alentours  les avis était partagés : pour certains il n’y avait pas de survivants, tandis que d’autres ne souhaitaient pas se prononcer, disant que tout était possible du moment qu’on y croyait.

Mais tous étaient choqués : la gare qui donnait l’accès au tunnel sous la Manche s’était effondrée. On parlait d’attaque terroriste, de tremblement de terre, mais aucune de ces théories n’était confirmée. Tout ce qui était sûr, c’était que les deux premières navettes de la journée avaient pu partir avant que le bâtiment ne s’effondreif]Les hôpitaux des deux côtés du tunnel étaient en alerte maximale, attendant de recevoir d’éventuels blessés. Une trentaine  d’équipes de pompiers avait été dépêchée sur place, ainsi que l’armée et les forces de l’ordre pour tenter de rassurer les centaines de familles qui attendaient des nouvelles de leurs proches.

Des tentes avaient été montées pour permettre aux rescapés d’avoir les premiers soins, avant de pouvoir les diriger vers les hôpitaux appropriés. Une cellule de crise était mise en place : le premier ministre anglais D. Cameron et F. Fillon avaient annulé leurs voyages pour pouvoir se tenir informés de l’avancée des recherches.

Les dirigeants Français et Anglais qui s’occupaient de la rénovation du tunnel, apprirent aux personnes présentes que depuis quelques mois, il commençait à y avoir des brèches dans certaines sections du tunnel et des travaux étaient effectuer la nuit pour ne pas gêné le trafic le jour. Ses travaux consisté à mettre une deuxième paroi sur la première avec un espace suffisant entre les deux pour faire les rénovations approprié. Pour plus de simplicité dans la rénovation, ils avaient commencé par le centre du tunnel pour atteindre simultanément les deux rives. Cette opération avait était faite dans un des deux tunnels principaux et fini dans le tunnel de secours qui les relier tout les deux. Grace à cela, ils avaient put vérifier l’état et l’équipement présent dans les sortie de secours présentes régulièrement entre les tunnels.


****


La situation était désespérée : personne ne savait ce qui avait bien pu arriver pour que tout s’effondre sur eux. Don était parmi les blessés, cherchant malgré tout à porter secours aux autres passagers, se faisant réprimander constamment par son cadet, qui pour ne pas affoler la petite fille qui le suivait partout,  évitait de se laisser aller et montrait sa peur et l’inquiétude qui le taraudait.

Il y avait en tout et pour tout quinze survivants dont deux dans un sale état qui ne tiendraient pas longtemps dans ce qui était devenu leur enfer. Pour la plupart ils n’avaient que des blessures légères, mais certains, comme Don, avaient des blessures qui pouvaient rapidement dégénérer et heureusement qu’ils n’étaient pas tous comme lui, voulant faire passer la sécurité des autres avant la leur.

De temps à autre, des bruits se faisaient entendre, mettant leurs nerfs à rude épreuve. Par moment l’eau s’infiltrait à travers les décombres. Se souvenant d’avoir lu dans la rame un dépliant présentant un endroit ou il pourrait attendre les secours plus en sécurité, Charlie prévint quelques personnes à ses côtés de bien vouloir l’accompagner dans ce qui restait de la rame pour voir où pouvait bien se trouver les entrées, évitant ainsi de mettre la vie des survivants encore plus en danger.

Accompagné de deux hommes, Charlie alla dans le wagon chercher un plade secours. Avançant entre les débris, les jeunes hommes se frayaient un chemin le plus rapidement possible. Par instant des bouts de tôle tombaient par terre dans un grand bruit, les faisant sursauter et faire encore plus attention à l’endroit où ils mettaient les pieds. De ci de là, des câbles électriques pendaient ou entraient en contact avec l’eau, les empêchant de continuer

En fouillant dans les compartiments, ils trouvèrent une trousse de secours et peu de temps après ils arrivèrent devant une affiche qui leur montrait les plans d’évacuation. Charlie et ses compagnons d’infortune avaient commencé à faire marche arrière quant ils rencontrèrent une nouvelle difficulté. Tout à leur progression, aucun d’eux n’avait fait attention à leurs arrières et maintenant le passage se retrouvait pratiquement enseveli sous les décombres, leur laissant à peine de quoi passer.

Le plus naturellement du monde, les hommes s’aidèrent mutuellement pour enlever suffisamment de débris pour leur permettre  de passer sans encombre. Mais ce n’était pas si simple : par endroits, tout l’édifice menaçait de s’effondrer, ne leur laissant qu’un seul passage possible. Avec mille précautions, ils enlevèrent morceau de tôle après morceau de tôle : ils devaient faire vite tout en allant doucement pour éviter d’ajouter leur nom à la liste des victimes.

*****
A Los Angeles Alan faisait les cent pas dans son domicile, attendant des nouvelles des ses fils. L’inquiétude faisait tout doucement son chemin sans que le patriarche des Eppes ne puisse rien faire pour la calmer.

Du côté des agents du FBI, l’angoisse était grande mais, contrairement à Alan, ils avaient un travail à faire et pouvaient pour quelques instants tout du moins se changer les esprits. Leur directeur ayant appris que son chef de la section des crimes violents avait effectué un voyage en France avec son cadet et qu’à un moment donné ils devaient justement emprunter le fameux tunnel, envoya un de ses homme attendre de leur nouvelles avec le père de famille qui restait seul maintenant.


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5222
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 46
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Déc 2013 - 18:15

je que tu as eu le même soucis que moi
on ne sait pas lire


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Déc 2013 - 19:11

Et les filles! Vérifiez vos posts de temps en temps sinon vous allez avoir de sacrées factures en fin d'année!!  rire démoniaque  rire démoniaque  rire démoniaque 
Voilà j'ai remis ça en format lisible parce que trois c'était vraiment légèrement petit...  ça craint vraiment 

Et je ne regrette pas le mal que je me suis donné parce que c'est un bon chapitre!  sucette au caramel


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Signat10Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka


Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13886
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 47

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Déc 2013 - 19:45

svp  Ils sont tous dans une situation critique. C'est à se demander si ils vont en réchapper. Comment les secours extérieurs vont-ils parvenir à sécuriser suffisamment le site pour arriver jusqu'à eux ? Faute de soins, comment de victimes vont-elles encore mourir ?

Je n'ose imaginer la réaction de papa Eppes quand il va prendre conscience du danger que courent ses fils !


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13    Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Déc 2013 - 9:11

la situation est affolante. Don tente d'aider dès qu'il en a l'occasion sous les remontrances de son frère!!!  ben voyons 
alan lui s'inquiète de plus en plus de ne pas avoir de nouvelles. ça craint vraiment 
 Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 3543406167
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Déc 2013 - 13:45

Voila la suite, bonne lecture et merci à vous de suivre cette fic. Et comme aujourd'hui c'est noël je vais tacher de ne pas oublier de mettre une suite.

Les secours avançaient rapidement ? Jusqu’à présent ils avaient pu sortir cinquante quatre personnes de sous les premiers décombres et pour l’instant elles étaient toute vivantes, dans des états plus ou moins graves, et toutes sans aucune exception étaient en état de choc. Les sauveteurs faisaient tout leur possible pour atteindre l’autre rive et ainsi savoir que toutes les personnes étaient en sécurité ou au moins ramenées vers leurs familles.
 
*****
 
Les rescapés étaient rassemblés dans un endroit qui à première vue leur paraissait suffisamment sûr pour tous, attendant la venue des secours et le retour des hommes partis dans la rame.
 
Pour leur part ces hommes se retrouvaient confrontés à un nouvel obstacle : ils avaient réussi, non sans mal, à se frayer un chemin à travers le mur qu’avaient formé les décombres sur leur passage, mais ils se trouvaient à présent devant un câble électrique qui pendait en faisant des étincelles, ne tenant presque plus et risquant à tout moment de tomber à leurs pieds, dans l’eau répandue sur le sol.
 
Le plus jeune du groupe enleva son blouson et tenta d’atteindre le fil électrique avec son blouson pour permettre aux deux autres de passer sans s’inquiéter. Une fois le passage libre, Charlie et les deux hommes purent passer rapidement et sortir du wagon, apportant avec eux ce qui pourrait assurer leur survie à tous.
 
Arrivant rapidement avec tout leur matériel auprès des autres victimes, Charlie et ses deux compagnons passèrent la trousse de secours à Marie qui s’était avérée être la seule pouvant les soigner sans risquer d’aggraver leur état de santé.
 
Etant tous regroupés, Charlie leur exposa son idée qui était d’aller jusqu’au point qu’indiquait le plan, qui leur permettrait d’attendre les secours dans une pièce faite pour cela, et qui savait, ils pourraient trouver de quoi finir de soigner certain d’entre eux et de quoi patienter tranquillement en attendant l’aide extérieure.
 
Malgré quelque personne résistant à l’idée de bouger rapidement, remises en place en leur expliquant que s’ils restaient dans le tunnel, ils finiraient par être noyés, surtout vue la vitesse à laquelle l’eau augmentait depuis l’éboulement.
 
Edouard, l’homme ayant accompagné Charlie dans le wagon, prit la tête du groupe et tous avancèrent tant bien que mal vers l’abri, s’aidant les uns les autres. Ils avaient bien avancé quand ils entendirent un bruit plus fort que les précédents avant que le plafond ne s’effondre sur une partie du groupe.
 
*****
 
De son côté Don avait eu lui aussi de bons réflexes et avait poussé juste à temps Marie qui le soutenait, lui évitant d’être blessée par les gravats. Mais Don n’eut pas cette chance et se retrouva avec la jambe coincée sous quelques blocs de pierre. Lâchant un cri de douleur que tous les autres entendirent, Don remarqua seulement que sa jambe était coincée. Ses compagnons d’infortune s’empressèrent de le sortir de sous les décombres avant qu’il y ait un nouvel éboulement.
 
Quelques minutes après, Don fut libéré juste à temps avant qu’un nouvel effondrement n’ait lieu. L’agent du FBI ne fut pas tout à fait conscient de ce qui se passait autour de lui, aussi ne fit-il pas attention au fait que son frère se trouvait sous les éboulis, alors que les autres continuaient la route vers le repaire, en silence. Cinq d’entre eux venait de perdre la vie dans ce nouveau coup du sort dont une fillette de cinq ans.
 
*****
 
Dans le  poste de commandement des secours,  un homme venait de rentrer en courant pour indiquer à son chef qu’une équipe de secours avait réussi à dégager le passage conduisant aux conduits qui menaient aux salles construites pour les évacuations du tunnel et qu’elle s’apprêtait à descendre. Le sauvetage pouvait donc commençait en souhaitant qu’il y ait des survivants.
 
*****
 
Nul ne savait depuis combien de temps ils étaient coincés sous les décombre, mais pour eux le temps ne semblait pas filer.
 
Ce qui leur avait semblé peu de temps avant, les onze  survivants avaient trouvé refuge dans les abris et à leur plus grande satisfaction, ils y avaient de quoi soigner tout le monde et des denrées non périssables, qui arrivaient certes à la limite de consommation mais qui pouvaient quand même être mangées.
 

Dans un coin de l’abri Don et Marie laissaient libre court à leur chagrin d’avoir perdu un être cher. Pour eux ils étaient sûrs que ce voyage ils ne seraient pas près de l’oublier. Don se disait que plus jamais il ne passerait dans un tunnel de sa vie sans y associer le décès de son cadet. Comment allait-il dire à son père que les vacances tant attendues par Charlie lui avaient valu la mort ? Comment avait il préféré protéger une étrangère plutôt que son petit frère ?  Jamais il ne se pardonnerait cette perte tragique, jamais. 


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13    Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Déc 2013 - 9:04

interogation interogation interogation  pardon??? charlie est mort!!! pleurer à chaude lar à moins que tu décides d'un rebondissement...
tu parles d'un voyage toi  chouiner
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Déc 2013 - 17:15

deviens fou  deviens fou  deviens fou 
 Charlie m'agace parfois, mais de là à le tuer!!  colére  colére  colére  colére  Mon Donnie va faire une dépression s'il perd son frangin alors tu as intérêt à le ressusciter le matheux et fissa sinon ça va barder!  pas d:accord  pas d:accord  pas d:accord  pas d:accord


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Signat10Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5222
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 46
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Déc 2013 - 21:35

tu ne vas quand même pas oser nous faire croire que tu as tué Charlie



 colére  colére  colére  colére  colére  colére


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 13:06

rire démoniaque  rire démoniaque moi j'ai rien fait  rire démoniaque  rire démoniaque 

Qui sais ce que j'ai réserver à Donnie  sadique  puis que de toute façon Charlie est hors courses pour le moment/ ou définitivement c'est à voir


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13    Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 15:36

ça sonne comme un espoir ça??? enfin je dis ça. parce que alan pas sûr qu'il survive à ça. quant à don hein??? deviens fou 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka


Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13886
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 47

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Déc 2013 - 17:27

confue, perdu  Euh, c'est une blague hein ? Les apparences sont parfois trompeuses et j'espère que là, elles le sont !  colére   C'est quoi cette hécatombe ? Charlie ne peut pas être mort, en mauvaise posture, certes, mais il y a toujours un espoir, non ? Bon sang, si le petit frère est mort, jamais le reste de la famille Eppes ne s'en remettra !  chouiner


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 12:28

Alors mort ou pas mort???

A quarante mètres sous le niveau de la mer, plusieurs équipes de secours allaient dans tous les abris d’évacuation pour trouver d’éventuels survivants et, à partir de ces abris, ils pourraient avancer doucement à l’intérieur du tunnel pour voir l’importance des dégâts et qui sait, peut être avoir la chance de trouver encore quelques survivants dans l’enfer qu’avait dû devenir le tunnel.
 
Les deux premiers abris avaient déjà été ouverts et nul survivant ne s’y trouvait. Les secours avaient fait appel à des hommes confirmés pour aller dans les tunnels des trains, mais d’un côté comme de l’autre, les issues étaient bloquées par des gravats. Il faudrait plusieurs heures pour ne serait-ce que déblayer l’entrée.
 
Tout en gardant la même cadence, les pompiers avancèrent aux prochains abris, sachant que chaque minute était comptée pour sauver le plus de vies, en souhaitant qu’il y ait encore quelqu’un de vivant à l’intérieur.
 
*****
 
Dans l’abri qui se trouvait au milieu du tunnel, les survivants commençaient à entendre des bruits venant de l’autre côté des parois à l’exact opposé de leur entrée. Ne sachant pas ce que ça pouvait être, tout le monde se regroupa au fond de la pièce, cherchant un semblant de sécurité. Pendant quelques minutes qui leur parurent des heures, les bruits ne cessèrent pas, puis, sans que personne ne s’y attende, la porte s’ouvrit, laissant apparaitre les secours.
 
Il leur fallut attendre quelques instants avant qu’une personne ne se mette à crier qu’il s’agissait des secours et d’autres pleurer de soulagement.
 
De leur côté, les secours tombaient sur le second groupes ayant réussit à atteindre les abris. Il leur semblait que par un heureux hasard, ou beaucoup de chances pour ces gens, le centre du tunnel avait subi le moins de dégâts.
 
En prenant en compte leur état, les pompiers les évacuèrent rapidement vers la sortie pour leur apporter plus facilement les soins appropriés, et ensuite les conduire dans les hôpitaux les plus proches.
 
*****
 
Poussé par quelque instinct de protection, Charlie poussa les personnes devant lui, leur évitant de se faire écraser in extremis. Mais lui ne put l’éviter et se retrouva isolé avec Estelle et deux autres personnes qui fermaient la marche avec lui.
 
Au moment de l’éboulement, Charlie avait réussit à protéger la fillette. L’homme qui se trouver avec eux avait une vilaine plaie au niveau du front et semblait avoir également été touché au niveau de son bras assez grièvement pour que son vêtement soit déjà imbibé de sang.
 
Il leur fallut quelques minutes avant de comprendre qu’ils avaient été isolés des autres. N’étant plus vraiment sûr du côté où se trouvait la sortie, ils tentèrent de trouver un endroit où il y avait le moins de gravats possible, leur permettant de retrouver les autres, tout en essayant de ne pas faire effondrer la plaque de béton qui semblait encore en état et qui les avait jusqu'à présent sauvés.
 
Au moment où ils allaient enlever la première pierre, une secousse se fit ressentir, soulevant de la poussière, les faisant tousser et entrainant aussi une chute de pierres plus petites continuant à leur tomber dessus bien après que leur prison de pierre eut reçu le dernier gros bloc.
 
Charlie, protégeant toujours du mieux qu’il pouvait la gamine, reçut une pierre plus grosse que les autres qui lui fit perdre connaissance quelques instants.
 
*****
Doucement, Charlie ouvrit les yeux, ne reconnaissant pas le lieu où il se trouvait. Où qu’il porte son regard, il n’y avait que des cailloux. Trois personnes étaient penchées sur lui qu’il ne se souvenait pas connaitre. Mais que lui arrivait-il donc ?
 
La fillette pleurait, appelant un Charlie. Qui était-ce ? Et lui comment s’appelait-il ? Qui était-il pour cette enfant ? Un regard aux adultes à ses côtés et tout lui revint en mémoire. Ses vacances avec son frère, la visite du château, l’attente à la gare puis le moment ou ils avaient empruntés le train, peu de temps avant que tout ne s’effondre autour d’eux, faisant de leurs vacances un enfer.
 
Charlie n’était pas resté inconscient longtemps, si bien qu’après s’être un peu remis, il aida le couple à déplacer les blocs de pierre pour leur permettre d’avoir un peu d’oxygène qui commençait à manquer.
 
*****
 

Tous les abris avaient été atteints et les secours avaient réussi à sauver une vingtaine de personnes des deux côtés de la Manche. En coopération avec l’armée, les secours allaient donc pouvoir commencer à avancer dans les tunnels adjacents à celui de secours. Une fois assurés que les abris n’allaient pas s’effondrer, les secours entraient dans les tunnels. Commença alors une longue descente aux enfers.


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 12:30

Comme je n'est pas prit le temps de poster avant j'en met deux pour le prix d'un. 
Bonne lecture

Cela faisait plusieurs heures maintenant que les nouvelles étaient tombée : l’effondrement du tunnel sous la Manche, mais également qu’Alan était sans nouvelle de ses fils. Pour la énième fois depuis cette annonce, Alan tenta de joindre au moins un des ses garçons, sans tenir compte que leurs téléphones ne passaient pas dans un autre pays. Quand il prit le combiné, un bruit à la porte d’entrée se fit entendre. Maudissant les amis de ses enfants de passer régulièrement comme s’il était une vieille personne, il se dirigea vers la porte d’entrée pour leur expliquer sa façon de penser quant à leurs manières. Mais il fut surpris de voir des hommes en costume, qu’il ne connaissait pas.
 
- Bonjour messieurs que puis-je pour vous ?
- Etes-vous monsieur Eppes ? Dont les fils se nomment  Donald et Charles Eppes ?
- Oui ce sont bien mes fils. Que se passe-t-il ?
- Nous  vous demandons  de nous suivre, tout vous sera expliqué en chemin.
- Mais… commença Alan avant d’apercevoir David qui venait vers lui. David, tu tombes bien.
- Bonjour Alan qu’y a-t-il?
- Ces hommes me demandent de les suivre, et que tout me serait expliqué en chemin.
- Qui êtes-vous ? Ou souhaitez-vous l’emmener ?
- Nous travaillons pour le gouverneur. Nous avons aussi un laisser passer.
- Je demande à le voir. Je travaille aussi pour le pays, déclara David en montrant sa plaque d’agent fédéral.
 
Docilement, ils montrèrent leurs badges à David qui leur demanda de savoir pourquoi le gouverneur souhaitait voir Alan. Les agents du gouvernement leur apprirent donc que le gouverneur rassemblait toutes les familles des victimes concernées par l’effondrement du tunnel et qu’il désirait lui-même annoncer ce qu’il en était et par conséquence, eux-mêmes n’en savaient pas plus. D’un signe de tête David, autorisa Alan à partir en l’informant qu’il l’appellerait dans l’éventualité ou ses fils les contacteraient. Celui-ci se fit donc une valise avant de suivre les hommes en noir.
 
Cela faisait plus d’une heure qu’Alan avait quitté le domicile familial. Durant tout le trajet  qu’il avait effectué, les hommes qui l’accompagnaient n’avaient pas dit un seul mot. Alors pour passer le temps il regardait la route.  Sur le bas côté il aperçut enfin un panneau « Sacramento ».
 
Quelques minutes après être entré dans la ville, le véhicule pénétra dans une somptueuse demeure puis la voiture finit par s’arrêter totalement. Maintenant que le véhicule était immobilisé, une crainte non dissimulée envahit Alan, l’empêchant de descendre de la voiture lorsque les portes s’ouvrirent. Respirant par grandes bouffées il se décida tout de même à bouger, tout doucement, sans aucune précipitation, comme s’il apprenait à marcher pour la première fois après des années d’immobilisation, il avança vers les personnes qui l’attendaient.
 
 Alan pénétra dans la demeure de son hôte. Il fut accueilli dans un grand hall ou d’autres personnes comme lui attendaient de connaitre ce qui était arrivé à leur proche. Après Alan un couple entra et les portes se refermèrent sur eux, une jeune femme monta quelques marches et s’adressa à l’assemblée.
 
 
-Bonjour mesdames, messieurs. Pour la plupart d’entre vous,  vous vous demandez ce que vous faites ici. Je ne vais pas vous aider beaucoup sur le but de votre venue, mais le gouverneur le fera à ma place d’ici quelques minutes. Je vous prie de bien vouloir nous excuser de vous faire ainsi patienter.
 
Le gouverneur, elle avait bien dit le gouverneur ! Mais ce n’était pas logique : pourquoi le gouverneur avait il besoin d’un urbaniste ? A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose. Oui forcement, il ne pouvait pas en être autrement. Ils devaient avoir fait une erreur et d’ici peu de temps ils allaient s’en apercevoir et ils lui permettraient de rentrer chez lui pour y attendre sagement ses enfants. Ah voilà le gouverneur.
 
- Merci à tous d’être venus. Je me doute que vous vous posez de nombreuses questions et le moment est venu pour que je vous donne des réponses. Comme vous devez tous le savoir maintenant, le tunnel sous la Manche s’est effondré il y a pratiquement une journée de ça. Et vous êtes ici aujourd’hui parce que nous avons eu des nouvelles de vos proches qui se trouvaient à proximité et pour certains dans le tunnel au moment de la catastrophe.
 
Le gouverneur fit une pause de quelques instants pour laisser le temps aux familles des victimes d’encaisser la nouvelle. Une fois qu’il fut certain que tout le monde avait compris de quoi il s’agissait, il reprit :
 
- Mes hommes et moi-même allons vous tenir informer de l’état de santé de vos proches. Pour les personnes que je vais appeler maintenant, je vous demanderai de bien vouloir vous regrouper devant la porte d’entrée et de suivre les instructions que vous donnerons mes collègues.  Alors monsieur Dujardin, Mademoiselle  Kenoie, Materiae, Legrain, Duck, Derk. Les suivants  sont priés de suivre ma secrétaire : Carton, Lajoie, Polo,…..
 
Plus les noms étaient appelés, plus la salle se vidait. Bientôt il ne resta plus que le gouverneur, Alan et deux autres personnes. Le gouverneur se tourna vers eux et les invita à le suivre. Ce fut la peur au ventre qu’ils le suivirent, se demandant pourquoi le gouverneur souhaitait leur parler en personne. Se pouvait-il que leurs proches soient décédés ? Après avoir marché ce qui leur  parut une éternité, monsieur Schwarzenegger les invita à s’asseoir sur le sofa proche du bureau. Il leur proposa de quoi se désaltérer et prit une grande inspiration pour leur annoncer la nouvelle :
 
- Je ne voulais pas que vous appreniez la chose par les informations ou par mes collègues.
- Venez en au fait, monsieur, l’interrompit Alan.
- Oui bien sûr, pardonnez moi. Nous avons, comme pour les autres, retrouvé vos proches, mais ils se trouvent actuellement dans un état critique et nous ne pouvons malheureusement pas les rapatrier.
- Comment pourrons-nous être à leur chevet dans ce cas ? l’interrogea la femme au côté d’Alan.
- J’ai à ma disposition un jet, qui si vous le souhaitez peut vous emmener sur place. En partant maintenant vous y serez pour 14 h, heure française, et vous aurez la possibilité d’être à leurs cotés dès votre arrivé. Avez-vous des questions ?
- Oui monsieur : savez-vous si mes deux garçons s’en sont sortis ?  demanda Alan.
- Monsieur Eppes ?
- Oui c’est cela. Alors pour mes fils ? insista Alan.
- Je … Nous savons que l’un d’eux a été sorti des décombres, mais en ce qui concerne votre second fils nous n’avons malheureusement aucune nouvelle pour l’instant. Mais je vous promets que tant que vous ne serez pas sur place, nous vous tiendrons au courant de l’avancée des recherches.
- Et pour nous monsieur savez-vous s’il y a notre fille et petite fille ?
-  De source sûre nous avons appris que votre fille est sortie,  en même temps que le fils de monsieur Eppes, mais comme pour monsieur Eppes nous somme sans nouvelle de votre petite fille. Je vous fais la même promesse que pour monsieur Eppes, soyez sans crainte.
 
Sur ses dernières paroles, le gouverneur fut appelé pour reprendre son travail, laissant Alan et la famille Sauveur  se mettre d’accord sur l’heure du départ.  Une fois les derniers préparatifs mis au point, les Sauveur  retournèrent  à leur domicile pour prendre une valise et prévenir leurs amis de leur départ. Quant à Alan, lui téléphona aux amis de ses fils, les informant rapidement des dernières nouvelles.
 
 Moins de deux heures plus tard, Alan et la famille Sauveur étaient installés dans le jet  qui les amènerait auprès de leurs enfants. Après neuf heures de vol durant lesquelles les passagers  firent connaissance et une escale, juste le temps de faire le plein de l’appareil, ils arrivèrent enfin en France. Une fois à l’aéroport, une voiture les attendait pour les conduire directement à l’hôpital. Durant tout le trajet Alan s’inquiéta pour ses garçons en se demandant lequel avait été sorti des décombres et lequel était encore dans le tunnel.
 
Peu de temps après les Sauveur et Alan attendaient ensemble devant le bureau des infirmières pour connaitre l’état de santé de leurs proches. A chaque fois qu’une infirmière faisait son apparition pour appeler les personnes ayant besoin de soins, ils se levaient dans l’espoir de savoir ce que l’avenir leur réservait.
 
*****
 
A Los Angeles, les agents du FBI et amis de la famille Eppes s’étaient regroupés pour se faire part des dernières nouvelles des deux frangins. Ils savaient, par Alan, qu’un seul des deux avait été retrouvé mais ils ignoraient totalement du quel il s’agissait. Quelque heures après avoir appris que Don et Charlie se trouvaient tous les deux dans le tunnel quand celui-ci s’était effondré, ils avaient appelé Amita et Robin, qui se tenaient prêtes à partir à n’importe quel moment pour rejoindre leurs hommes. Elles leurs avaient aussi préparé une valise, se doutant fort bien qu’ils n’avaient plus rien à se mettre et les tenues d’hôpital n’étant pas des plus habillées.
 

*****


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13    Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 12:48

bon ben au moins charlie est vivant.
il a voulu protéger ceux qui l'accompagnaient au risque de sa propre vie et ça  :j:aime: 
alan ainsi que les familles apprennent de la bouche même du gouverneur ce qui est arrivé à leur proche.
mais pour alan savoir que l'un de ses 2 fils est encore dans le tunnel  ça craint vraiment 
2 suites pour le prix d'une...  arigatou 
 Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 3543406167 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka


Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13886
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 47

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 19:45

bravo  La courageux petit Charlie ! Si Alan ignore encore que Don est sorti de cet enfer, cela ne fait plus aucun doute à la lecture de ces chapitres. Même s'ils sont encore en vie, l'incertitude demeure concernant Charlie et ses compagnons d'infortune. Espérons que les secours parviennent à les sortir de là avant qu'une nouvelle catastrophe ne survienne !


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 20:41

ouf  Charlie est vivant!!! Ca vaut mieux pour toi!!! Mais en attendant le pauvre Alan est aux quatre cents coups: il pourrait avoir perdu ses deux fils d'un coup!  c\'est pas vrai !


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Signat10Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 15:06

Alors Charlie est vivant (bien-sur je n'allais pas le tuer le pauvre un peu de compasion pour ses proches voyons) Mais dans quel état va t il être trouver??

Au moment où ils commençaient à se demander s’ils étaient dans le bon établissement de soin, un médecin fit un appel :
 
- Monsieur Eppes ? demanda la jeune femme en franchissant une fois de plus le sas.
- Oui je suis là.
- Suivez-moi, le médecin va vous recevoir.
 
Une fois de plus Alan se laissa guider dans les dédales de couloirs. Après quelques instants, l’infirmière lui indiqua une porte, et lui demanda de patienter encore un peu en attendant l’arrivée du médecin.
 
- Bonjour monsieur Eppes, je suis le docteur Francis et je m’occupe de votre fils
- Lequel monsieur ?
- Euh…Don Eppes
-  Don !! …Allez-y je vous écoute.
- Il se trouve actuellement  en salle de réveil. Il vient de subir une lourde intervention : il a une fracture ouverte de la jambe droite, ainsi qu’un traumatisme crânien léger. Nous l’avons mis tout de suite sous antibiotiques. Quand il se réveillera nous lui ferons un scanner, pour voir l’évolution.
- Je …, commença Alan
- J’ai appris pour votre second fils monsieur Eppes. Ne vous en faites pas : je vais prévenir l’accueil que vous serez au chevet de Don. On viendra vous chercher dès que nous aurons de ses nouvelles.
- Merci Docteur
- Je vais vous conduire à sa chambre.
 
Le docteur Francis conduisit donc Alan jusqu'à la chambre où reposait Don. Il s’assit sur une chaise juste à côté du lit, priant pour que ses fils s’en sortent sans dommage irréversible. Le patriarche des Eppes regardait son ainé dormir : il avait les trais tirés et s’agitait dans son sommeil.
 
*****
 
Le professeur Eppes et les trois personnes l’accompagnant avaient réussi à déblayer un petit passage de leur prison de pierre. Passant en premier pour aider plus facilement ses compagnons d’infortune, Charlie monta sur le petit tas de gravats peu stables, puis passa par le passage dégagé. N’ayant rien pour s’aider à se rattraper de l’autre côté, le jeune homme s’avança prudemment. Mais les gravats cédèrent sous son poids, le faisant chuter quelques mètres plus bas. Il lâcha un cri de douleur lorsque son épaule droite le fit souffrir en tentant de se relever. Ayant entendu le gémissement de Charlie, le vieil homme l’interrogea :
 
- Que se passe t-il Charlie ? Vous vous êtes fait mal ?
- Non ! Ça va monsieur, j’ai juste été surpris par la chute mais je vais bien, répliqua le concerné en grimaçant.
 
Comprenant que le jeune homme ne souhaitait pas inquiété la fillette, il se contenta de cette explication, puis il fit signe à la gamine de passer. De l’autre côté Charlie se prépara à la recevoir malgré son épaule blessée. Une fois avec Estelle, le professeur la mit un peu à l’écart puis aida le couple à les rejoindre.
 
- Charlie ! Charlie ! Regarde !
- Qu’y a-t-il ma puce ?
- Regarde : l’eau monte vite !
 
Cette remarque fit retourner les trois adultes vers elle, avant de regarder dans la direction qu’elle indiquait. Effectivement l’eau montait plus vite qu’ils ne l’avaient pensé et à cette allure, l’eau leur arriverait d’ici quelque minutes à hauteur des hanches.
 
Donnant l’ordre à la fillette d’avancer, Charlie lui indiqua quel chemin prendre, se souvenant encore du plan qu’il avait pris plus tôt dans la rame. Ne sachant pas si ils arriveraient à échapper à l’eau, sur un signe de tête des autres adultes l’accompagnant, Charlie prit Estelle dans ses bras et accéléra encore le pas, tout en surveillant l’avancée du couple.
 
*****
 
Trois jours maintenant que les secours avançaient dans ce qui restait du tunnel reliant la France et l’Angleterre. Deux jours qu’ils avaient trouvé le dernier groupe de survivants en ouvrant le dernier abri. Un jour où l’espoir de retrouver encore quelqu’un de vivant allait en diminuant d’heure en heure. Plus les secours avançaient, plus ils rencontraient de cadavres.
 
Par endroit il leur était impossible d’avancer tellement le tunnel était détruit. L’eau n’avançait pas très vite, retenue principalement pas les éboulis leur assurant une certaine sécurité, pour récupérer le maximum de cadavres pour les trop nombreuses familles en deuil.
 
Avançant avec précaution, les secours extirpaient corps après corps, l’un d’eux, avançant pour vérifier dans un fol espoir s’il y avait un survivant, prenant leur pouls, vérifiant leur respiration. En s’approchant de ce qui lui semblait être une famille allongée sur des gravats en hauteur, comme pour échapper à quelque chose, il fut surpris de ce tableau. Ils semblaient unis jusque dans la mort, le père ayant posé ses bras en guise de dernière protection sur l’enfant.
 
Tendant la main vers la petite fille pour certifier leur décès, il fut surpris de sentir un pouls sous ses doigts. Il appela ses collègues pour vérifier s’il ne s’était pas trompé. Les secouristes n’en revenaient pas qu’une fillette puisse encore être en vie après avoir passé autant de temps dans les décombres.
 
*****
 
Charlie et les personnes l’accompagnant venaient une fois de plus d’échapper à un effondrement. Celui-ci avait eu pour conséquence de leur bloquer toute retraite et par la même de créer  un bouchon évitant à l’eau de gagner plus de terrain. Fatigué de leur progression, le couple commençait à ne plus avancer. Voyant cela, Charlie leur proposa de se reposer quelque temps. Par simple sécurité, il les fit monter sur un tas de gravats pour palier toute éventuelle montée des eaux. Sans s’en rendre compte ils s’endormirent, éreintés par leur marche et par la peur constante de savoir s’ils allaient s’en sortir.
 
Charlie fut réveillé par les bruits et des cris autour de lui.
 
Les secours étaient surpris de voir qu’il y avait quatre survivants et qu’ils se trouvaient tous sur les hauteurs d’un tas de gravats. Sans plus tardé, ils les examinèrent pour savoir si au moins certains d’entre eux était conscients.
 
Ce fut le cas d’au moins l’un d’eux, qui demanda si la fillette était en bonne santé. Bien qu’elle ne se soit pas réveillée lors de leur examen, ils préférèrent lui dire qu’elle allait bien puisqu’il refusait de passer avant elle.
 
Rapidement ils furent sortis du tunnel et conduits dans les hôpitaux les plus proches. Ayant donné son nom et prénom à leur demande, Charlie et Estelle furent conduits auprès de leurs familles.
 
*****
 
Alan était au chevet de son fils ainé depuis qu’il en avait eu la permission des médecins, c'est-à-dire une journée, une journée à veiller sur le sommeil de Don et à se demander s’il aurait encore la chance de voir son cadet un jour. Il savait que plus le temps passait et moins il y avait de chances de le retrouver vivant. Mais il espérait contredire cette règle, non pas pour lui mais pour Don car il savait pertinemment que si Charlie venait à disparaitre jamais Don ne s’en remettrait et à la place d’avoir perdu un fils prématurément il perdrait à coup sûr ses deux enfants.
 
Perdu dans ses pensées, il n’avait pas fait attention à Don qui se réveillait :
 
- Papa, appela doucement Don
- Mon ange ! Comment tu te sens ?
- Charlie ? Tu as de ses nouvelles, papa ?
- Non toujours rien. Les secours travaillent encore à sortir tout le monde des décombres.
- Pardon papa, murmura l’agent du FBI
- Pardon ? Mais pourquoi ?
- Je n’ai pas pu protéger Charlie et le ramener avec moi. J’ai protégé une étrangère aux dépens de mon propre frère. Je suis désolé papa. Je ne t’ai pas écouté, je n’ai pas pris soin de Charlie.
- Tu sais que ton frère serait content que tu aies réussit à sauver quelqu’un : c’est tout ce qui importerait pour lui.
 
Encore sous l’effet des médicaments, Don se  rendormit, pas vraiment rassuré par les paroles de son père. Pour lui il n’y avait pas de doute : il avait tué son frère et quoi que son père puisse lui dire, tant qu’il ne verrait pas son cadet devant lui, lui parlant d’équations que lui seul comprenait, il ne serait pas rassuré et continuerait à se sentir coupable.
 

Alan regarda son enfant se rendormir : la peine se lisait dans ses yeux. Il se doutait bien que ses paroles avaient été vaines : Don n’avait pas écouté un mot.


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
catouchka
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
catouchka


Féminin Zodiaque : Scorpion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 13886
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 47

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 19:57

Pauvre Don qui se culpabilise ! Mais la surprise sera grande et remplie de joie quand la famille Eppes au complet sera réunie. Car Charlie est bien vivant !  bravo  Le calvaire de Charlie et l'attente des siens semble enfin terminés... J'espère !


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Catouc10
Rien n'est plus fort et plus intimidant que l'intensité d'un regard posé sur soi...
Rien n'est plus émouvant que la douceur d'un regard que l'on devine mais que l'on ne voit pas...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t2375-catouchka
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 21:45

Evidemment, ce pauvre Don se sent responsable de ce qui est arrivé à son frère... Heureusement que celui-ci est vivant, sinon il ne s'en serait pas remis!  chouiner


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Signat10Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5222
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 46
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 22:06

Charlie est retrouvé
ouf !


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13    Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Jan 2014 - 8:52

alan est enfin au chevet de Don!!! quelques blessures mais au final pas trop de casse quand même!
Par contre charlie lui est en bien mauvaise posture!!! mais au final le groupe de charlie est retrouvé...
don et allan ne sont pas encore au courant et la 1ère chose que demande don à son réveil c'est des nouvelles de son frère!!!
nouvelles qui ne devrait pas tarder à leur parvenir. enfin j'espère!!!
 Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 3543406167
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
dobbyjunior
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
dobbyjunior


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Serpent
Messages : 316
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : perdu dans son cerveau
Mon Fandom du moment: : Harry Potter

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Jan 2014 - 18:07

toutes les réponses à vos questions maintenant ^^ (ou presque)

Rapidement après avoir été sorti des décombres, Charlie fut conduit au même hôpital que son frère pour principalement le rassurer et le laisser près de ses proches. Il fut donc rapatrié vers la France dans un hôpital lillois. Sur place, il fut pris en charge par une équipe médicale qui s’empressa de lui faire passer tous les examens nécessaires.
 
Tandis que le professeur était examiné, une infirmière avait reçu l’ordre de chercher où était situé le reste de sa famille, puisqu’il était spécifié dans son dossier d’admission qu’un membre de sa famille était hospitalisé dans cet hôpital.
 
Une fois son auscultation terminée, le médecin, après avoir donné ses consignes pour son patient, se rendit à la chambre de Don informer celui-ci et son père de l’état de santé de Charlie.
 
- Bonjour monsieur Eppes !
- Bonjour docteur que puis-je pour vous ?
- Je suis le docteur Patterson, je m’occupe de votre fils…
- Vous devez vous tromper : mon fils est suivi par le docteur Francis, l’interrompit Alan
- Don peut-être, mais moi je m’occupe de Charles Eppes : c’est bien votre fils ?
- Oh mon Dieu ! Charlie a été retrouvé ? Comment va-t-il ? Depuis quand est-il sorti ?
- Restez calme monsieur, je vais répondre à vos questions. Je suis surpris que l’on ne vous ait pas informé que Charles avait été sorti des décombres depuis trois heures…
- Trois heures ? demanda Alan déboussolé
- Oui, trois heures. Pour le moment votre fils se repose dans une chambre d’un autre étage.
- Comment va-t-il?
- Son état est préoccupant : il a une luxation de l’épaule droite qui nous oblige à l’immobiliser pendant au minimum deux semaines. Savez-vous si votre fils était malade avant l’accident ?
- Je ne sais pas docteur. Pourquoi ?
- Nous avons constaté qu’il a des difficultés pour respirer. Nous voulions simplement savoir si c’est dû au nombre d’heures qu’il a passé sous les décombres. C’est pour cela que nous le gardons en observation. Au moins jusqu’à demain.
- Je peux le voir ?
- Oui bien sûr. Une infirmière va vous accompagner.
 
Une fois le médecin sorti de la pièce, Alan reporta son attention sur son fils qui s’agitait. Peu de temps après une personne entra dans la chambre : ce devait être son guide. Guidé par une infirmière le patriarche des Eppes alla voir son cadet. L’infirmière lui apprit que les médecins de ses enfants faisaient des pieds et des mains pour pouvoir les installer dans la même chambre et il les en remercia intérieurement.
 
*****
 
Charlie se réveilla seul dans une chambre. Après avoir regardé les choses qui l’entouraient, il constata qu’il était à l’hôpital. Enfin il était sorti des décombres ! Mais qu’en était-il de son frère ? Des personnes qui l’accompagnaient : Estelle et le couple ? Étaient-ils eux aussi sortis sains et saufs ? Plongé dans ses questionnements, il ne fit pas attention à la porte qui s’ouvrait, laissant entrer son père.
 
Alan fut surpris de voir son cadet porter un masque à oxygène. Bien que le médecin lui ait dit que Charlie avait des difficultés pour respirer il ne s’attendait pas à le voir respirer avec un masque. Comme il en avait été prévenu, Charlie avait son bras droit  immobilisé et une perfusion reliée à l’autre bras, une.
 
Voulant s’assurer que son enfant allait bien, Alan s’empara de sa main libre et de l’autre lui caressa tendrement le visage. Il ne fallut pas longtemps au professeur pour ouvrir les yeux.
 
- Hé trésor, c’est papa. Tu n’as plus rien à craindre, tu es à l’hôpital.
- Donnie ? demanda faiblement Charlie
- Il est en sécurité trésor. Je viens de le quitter : il était en train de dormir.
- Il va bien ?
- Je pense, oui
- … pense…
- Charlie tu connais ton frère : c’est un dur. Tu verras : dans deux jours il va gambader partout et on ne saura plus où donner de la tête.
- …
- Chut, on en parlera après. Pour le moment il faut que tu te reposes. Ne t’en fais pas je reste là.
 
Charlie obéit à son père et se laissa partir dans les bras de Morphée.
 
De son côté Alan était enfin rassuré : ses deux enfants étaient saufs. Il leur faudrait du temps pour s’en remettre mais au moins il n’en avait perdu aucun. Les semaines suivantes promettaient d’être un peu fatigantes, mais bon, ses enfants en valaient vraiment la peine. Constatant que Charlie dormait paisiblement, Alan quitta la chambre et téléphona aux amis de ses garçons pour les informer.
 
*****
 
A Los Angeles, les agents du FBI, Colby et David, faisaient leur travail, à savoir coincer des   malfrats, quand ils reçurent l’appel d’Alan. Celui-ci les informa de l’état de santé de ses garçons, à savoir que Don avait une fracture ouverte de la jambe droite ainsi qu’un traumatisme crânien sans grande gravité pour le moment. En ce qui concernait Charlie, lui avait quelques problèmes respiratoires dû au temps passé sous les décombres, ainsi qu’une épaule déboitée.
 
C’est avec des nouvelles des frères Eppes que les agents reprirent leur travail, sachant que prochainement leur patron et ami reviendrait travailler avec eux, sans pour autant avoir de graves séquelles.
 
*****
 
A l’hôpital français, Don s’était réveillé seul dans sa chambre, pleurant la mort de son frère. Il n’arrivait pas à faire confiance à son père pour la première fois de sa vie. Tant qu’il n’aurait pas vu son cadet même quelques instants, le voir réveillé et lui parler d’équations dont lui seul connaissait vraiment le sens. Don n’arrivait pas à faire la part des choses : d’un côté il voulait croire son père plus que tout et croire que Charlie était vivant et dormait dans une chambre non loin de lui. Mais d’un autre côté, il avait vu son frère se faire prendre dans les éboulements sans que personne ne parvienne à le délivrer. Il fallait qu’il soit rationnel : personne ne pouvait survivre dans de telles conditions. Pour lui le sourire de son père était un faux, un sourire qui tentait de le maintenir en vie malgré le drame qui venait une fois de plus de secouer leur famille.
 
Loin de se douter que les mêmes pensées traversaient la tête de son petit frère, Don se rendormit sous l’effet des calmants et antidouleurs qui lui étaient administrés.
 
Charlie se sentait tout aussi coupable que son frère, mais pas pour les mêmes raisons. Il venait d’apprendre que le couple avec qui il avait passé les dernières heures dans le tunnel venait de décéder, suite à une trop grande quantité de gaz toxiques inhalée et du fait à leur grand âge qui avait fait que leurs organismes n’avaient pas fait correctement leur travail en éliminant les toxines.
 
Alan, loin de se douter des pensées morbides qui traversaient l’esprit de ses enfants, venait de raccrocher avec les agents du FBI quand un médecin, vint l’informer qu’il aurait dans la soirée ses deux fils dans la même chambre et à l’étage de Don. Le père se réjouit de la nouvelle et apprit également qu’une fois sûr de l’état de santé de Don, il aurait la possibilité de les rapatrier aux Etats Unies.
 

C’est en allant voir son fils ainé qu’Alan remarqua que Don venait de pleurer : il avait encore les traces de ses larmes sur les joues. Soupirant, Alan le prit tant bien que mal dans ses bras pour le rassurer tout en veillant à ne pas aggraver ses blessures.


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 368Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Sing_110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t746-dobbyjunior
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13   Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Jan 2014 - 21:46

Il faudrait mettre les deux frères ensemble, ainsi ils ne s'inquièteraient plus l'un de l'autre et pourraient prendre le chemin de la guérison!!!  ça craint vraiment  Mais au moins ils sont tous les deux vivants!!  bravo  bravo


Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Signat10Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13 - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Friendship :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Friendship-
Sauter vers: