French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5222
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 46
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Avr 2015 - 13:06

Même si la situation est difficile , il a de la chance de pouvoir compter sur ses amis,


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Avr 2015 - 21:21

Des courses entre amis qui permettent à Shay et Casey de se rapprocher un peu tout en équipant le bébé. Et bientôt le grand bond pour le nouveau papa qui ne fera pas l'économie d'une vraie discussion avec son aînée! ça craint vraiment


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Signat10Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Avr 2015 - 15:00

Hi guys! Fait super plaisir de retrouver une fois de plus vos avis, merci :D. Je vous rejoins, Casey a beaucoup de chance d'être entouré par ses amis de la caserne! Mais vu leur solidarité entre eux, d'un autre côté, cela ne m'étonne pas, ils sont une famille comme ils disent souvent :).

Je vous laisse donc découvrir le chapitre 6. Je précise que j'ai repris des scènes de l'épisode 10, saison 1.
Bonne lecture à tous et merci à ceux qui commenteront :). Au plaisir de vous lire!



Chapitre 6 : Leslie
 
-          Vous avez là un beau bébé ! dit la sage-femme à Casey.
 
Matt tenait la petite Alyssa dans ses bras et souriait en la regardant. « Elle a les yeux de sa mère », pensa-t-il alors. Il avait encore du mal à réaliser qu’il s’agissait bien de sa fille. Pourtant au fond de lui, inconsciemment peut-être, il l’aimait déjà énormément. Le jeune pompier pensa alors durant l’espace de quelques instants à la naissance d’Alana. Même s’il était encore adolescent à l’époque, il réalise aujourd’hui qu’il aurait aimé être présent et y assister. Tenir la main de Taylor durant l’accouchement. Des regrets s’invitèrent dans le plus profond de son âme, pour laisser place à la joie de l’instant de voir Alyssa en bonne santé.
 
-          Je serai dans le bureau des sages-femmes au fond du couloir si vous avez besoin de quelque chose. N’hésitez pas à m’appeler. Dit-elle en refermant la porte derrière elle.
 
Leslie ne savait ni quoi dire, ni quoi faire. Cette situation était déstabilisante pour elle. La jolie blonde ignorait si elle devait se comporter en collègue ou en amie, bien que leur amitié ne soit que naissante. Pourtant, l’ambulancière était bien décidée à l’aider. Un peu avant qu’elle n’apprenne l’accident, Dawson était passée chez Shay, le soir même en sortant de chez Casey. Gabby et Peter avaient décidé de se fiancer. Mais le stagiaire éprouvait encore de la jalousie envers son Lieutenant, si bien que Gabby avait demandé à sa meilleure amie d’être là pour lui, car elle allait d’une certaine façon prendre ses distances. Shay ne se voyait pas lui dire, du moins pas maintenant.
 
-          Tu veux la prendre ?
 
Leslie sourit. Elle n’attendait que ça. Elle prit la petite dans ses bras. La dernière fois qu’elle avait tenu un enfant, c’était le fils de Clarisse, une ex petite-amie qu’elle n’avait jamais cessé d’aimer, mais qui avait fini par retourner à New York avec son mari qui demandait la garde exclusive de son fils. L’ambulancière s’efforça de chasser ce souvenir de son esprit pour se concentrer sur Alyssa.
 
Le docteur entra et interrompit ce moment de complicité.
 
-          Bonjour Lieutenant, bonjour Shay.
 
Ness connaissait Leslie et Dawson qui venaient quotidiennement aux urgences pour faire admettre les victimes à qui elles avaient donné les premiers soins.
 
-          Je viens vous apporter de bonnes nouvelles. Alyssa a très bien récupéré. Son poids s’est stabilisé, ses examens sont très bons. Elle pourra sortir demain comme prévu.
-          Merci pour tout ce que vous avez fait docteur. Lui répondit Casey.
-          Mais de rien. Je vais vous laisser profiter de ce moment tranquillement. Au revoir Lieutenant, au revoir Shay.
Ils saluèrent le médecin et restèrent une petite demi-heure de plus avec la fille de Matt.
Alors qu’ils sortaient de l’hôpital, le téléphone du pompier sonna. C’était un rappel : il devait aller rendre visite à sa mère… qui est en prison.
 
-          Avec ça, j’avais complètement oublié.
-          De quoi tu parles ? Demanda Shay, perdue.
-          Je dois rendre visite à ma mère, elle est en prison.
-          Tu veux que je garde ta fille ?
-          Ça ne te dérange pas ?
-          Non, si je te le propose.
-          Merci Shay.
-          De rien.
 
Casey déposa Leslie et partit pour le centre pénitencier. Il ne savait pas s’il devait parler à sa mère de ce qu’il se passait actuellement dans sa vie. Certes elle était leur grand-mère, mais elle avait tué son père et avait vendu du crack. Elle n’était en rien un exemple et il craignait, au fond de lui qu’elle ait une mauvaise influence sur Alana. Avec la perte de sa mère, il savait qu’elle pouvait basculer du mauvais côté de la barrière. Al est jeune et il sait qu’à cet âge, tout est possible.
 
Matt gara sa voiture et passa tous les contrôles nécessaires avant d’accéder à la grande salle des visites. Il n’y avait pas vraiment d’intimité en fait, mais ça n’était qu’un détail sans importance, du moins pour lui. Il s’assit à la table et une sonnerie retentit. Les prisonnières sortirent et rejoignirent les visiteurs.
 
-          Tu as bonne mine, non, mais vraiment. Je suis fière de toi.
-          Merci.
-          Ça va Hallie ?
-          On est plus ensemble.
-          Ah bon ? Mais vous étiez ensemble depuis combien de temps ? Quatre ans ?
-          Huit ans.
-          Je ne l’ai jamais aimé.
 
Même s’ils avaient rompu, il fut blessé. Au fond de lui Casey savait que sa mère se doutait que quelque chose n’allait pas, mais il ne comptait rien lui dire, du moins pas aujourd’hui. Inutile d’en rajouter.
 
-          Ta sœur, tu la vois de temps en temps ? Demanda-t-elle pour changer de sujet.
-          Pas vraiment, non.
-          Je te demande ça parce que là, je passe bientôt devant le juge et…
-          Je sais.
-          Et je me disais peut-être que cette fois… j’ai beaucoup pensé à tout ça Matthew et si tu arrivais à lui parler…
-          Ça reste difficile pour elle.
-          C’est difficile pour elle… Écoute, je veux tourner la page sur tout ça, mais comment veux-tu que j’y arrive en étant coincée ici ?
-          Fallait peut-être y réfléchir avant de tuer papa.
 
Cette remarque l’anéantie et elle décida d’interrompre la visite. Elle se leva et demanda à regagner sa cellule.
 
-          Maman…
 
Mais rien n’y fit. Le Lieutenant partit et récupéra ses effets personnels qu’ils avaient été obligés de déposer. Il était temps pour lui de regagner son domicile. Alors qu’il mit la clef sur le contact, une pensée l’effleura, celle de sa sœur. Voilà longtemps qu’il ne lui avait pas rendu visite. Casey l’avait simplement appelé pour lui parler des filles et elle avait accepté de l’aider. Matt avait envie de la voir, elle lui manquait. Il passa un texto à Shay et lui demanda si elle pouvait veiller sur Alyssa un peu plus longtemps. Lorsqu’elle lui répondit que cela ne la dérangeait pas, il prit la direction du domicile de Christie.
 
*
 
-          Elle coince toujours cette porte. Dis Christie tout en sortant des verres.
-          Tu devrais la faire réparer.
-          Oui, mais le problème est que Jim est un bricoleur dangereux. Si seulement je connaissais un entrepreneur.
-          C’est sympa de me recevoir. Je voudrai te parler de deux choses importantes.
-          J’ai une vague idée.
-          Alyssa sort demain de l’hôpital et j’aimerai que tu sois là. C’est important pour moi.
-          Je ne raterai rien ça pour rien au monde. Et c’est quoi l’autre chose que tu veux me demander ?
-          Écoute, je voulais te demander si tu ne pouvais pas être moins sévère cette fois.
-          C’est toi qui le demandes ou c’est elle ?
-          C’est moi. Sa libération conditionnelle sera assortie de restrictions très importantes.
-          Elle aurait pu éviter ce drame. Il aurait fallu qu’elle demande de l’aide ou qu’elle s’éloigne de lui, mais elle a refusé et elle a tué notre père.
-          Je le sais, on est bien d’accord là-dessus. J’y étais, je te signale ! toi tu étais sur ton campus universitaire à des centaines de kilomètres ! Si tu crois que je ne l’ai pas vu l’insulter, la trainer dans la boue… la briser. Elle a payé le prix, je crois.  Écoute, il y a quinze ans je n’aurai pas été capable de réagir comme ça, maintenant oui.
-          Rien. Absolument rien n’excuse son acte.
-          Il ne s’agit pas de tirer un trait.
-          Tu lui as parlé des filles ?
-          Non, pas pour l’instant. Je préfère attendre.
 
La discussion continua jusqu’à ce que Jim, le mari de Christie rentre avec leur fille. Elle lui proposa de rester dîner et la soirée finit tard, si bien qu’elle proposa à son frère de passer la nuit chez eux pour partir ensemble chercher la petite le lendemain matin.
 
*
 
Un peu plus tôt la veille…
 
Leslie rentra chez Casey et à sa grande surprise, Alana descendit, étonnée de voir la jeune femme, qui était pour elle une inconnue.
 
-          Salut. Bah dis donc, il les collectionne. Ça se passe comment, une par soir ? Lui lança l’ado sur un ton un peu froid.
 
« Super accueil » pensa Shay.
 
-          Leslie, une collègue de ton père. Tu es lesbienne Alana ?
-          Euh non. Répondit-elle surprise.
-          Parce que moi si.
 
L’ambulancière n’avait pas pu s’en empêcher. Elle avait compris qu’Al était une forte tête et si elle était destinée à aider Casey, il valait mieux qu’elle s’impose dès le début. Alana quant à elle, venait de comprendre qu’elle n’aurait pas le dessus, inutile d’insister.
 
-          Désolée. Je ne voulais pas te manquer de respect.
-          Ce n’est pas grave. On efface tout et on recommence ?
-          Ouais. Alana.
-          Leslie.
-          Il est où ?
-          Parti rendre visite à sa mère, enfin ta grand-mère… en prison.
 
Al la regarda abasourdie. En prison ? Les nouvelles s’enchainent… dans quelle famille tombait-elle ? Au moins sa tante Jamie était clean…
 
-          Qu’est-ce qu’elle a fait ?
-          Honnêtement je n’en sais rien, mais tu pourras lui poser la question… à ton père.
-          On verra. Répondit-elle en détournant son regard de Shay.
-          Tu aimes le foot ?
-          Oui assez.
-          Il y a un match ce soir, on peut le regarder et je peux commander des pizzas si ça te dit.
-          Avec plaisir. T’es plutôt cool en fait.
-          Merci du compliment.
 
C’est ainsi  que les deux jeunes femmes s’installèrent dans le salon et suivirent le match. Un peu plus tard dans la soirée, Casey appela Leslie pour lui demander si elle pouvait garder Alana pour pouvoir rester chez sa sœur. Elle accepta avec plaisir et demanda à Kelly de passer pour lui apporter des affaires.
Alors que Shay leur servait du soda, une conversation s’entama entre elles. L’ado lui parla de sa mère, mais aussi de la conversation de la veille avec Matt.
 
-          Je n’ai pas envie de croire qu’on pourrait former une famille. C’est trop dur pour l’instant. Je n’ai pas envie d’espérer pour que tout se casse encore la gueule. Et puis, maman me manque.
-          C’est normal, il te faut du temps.
-          Je ne sais pas si je vais y arriver. Dit-elle en sanglotant.
 
L’ambulancière de la 61 la serra dans ses bras.
 
-          Ça va aller. En tout cas, sache que ton père fera tout pour vous garder avec lui. Je le connais bien et si je peux affirmer une chose, c’est qu’il tient toujours ses promesses. Et puis ta sœur sort demain, c’est plutôt une bonne nouvelle tu crois pas ?
-          Ouais. Mais je ne pourrais pas être là. Enfin ce que je veux dire c’est que je serai là après les cours. Je voudrai faire médecine et il faut des bonnes notes, les facs ne prennent que sur dossier et ils n’aiment pas vraiment les élèves absents.
-          Je comprends. En tout cas le médecin a dit qu’elle est en très bonne santé.
-          C’est génial. Dit-elle en esquissant un petit sourire. Je vais aller me coucher, je dois me lever tôt demain. Merci pour cette soirée, c’était génial.
-          Pas de quoi.
 
Alana lui adressa un dernier sourire avant de monter dans sa chambre. Elle prépara ses affaires puis s’allongea dans son lit. L’ado soupira. Elle n’avait rien contre Casey. Après tout, si sa mère l’aimait autant et n’avait jamais refait sa vie durant toutes ces années, c’est qu’il y avait une raison. Mais avec sa profession de pompier, c’était trop dur de penser qu’il risquait sa vie tous les jours et qu’il pouvait mourir à tout instant.
 
*
 
Le lendemain matin, Leslie se leva à sept heures. Elle descendit dans la cuisine et se mit à chercher le café ainsi que quelque chose à manger. On frappa à la porte.
Bien que peu réveillée, elle ouvrit la porte et découvrit à sa plus grande surprise, une dame avec un attaché-case et une pochette à la main.
 
-          Bonjour, est-ce que le Lieutenant Casey est là ?
-          Il n’est pas là.
-          À qui ai-je l’honneur alors ? vous êtes sa petite amie, j’imagine.
-          Euh…
-          Le Lieutenant Casey ne m’avait pas dit qu’il vivait avec quelqu’un. C’est idiot, ça joue en sa faveur. Vous allez vous rendre à l’hôpital, je suppose ?
 
Alors qu’elle s’apprêtait à répondre à cette supposition fausse, elle préféra se taire. Si cela était une bonne chose pour Casey, autant en profiter, d’autant plus que Shay devinait que l’employée des services sociaux était loin d’être une femme qui lâche l’affaire facilement.
 
-          Oui tout à l’heure. Il s’y rend avec sa sœur, il a passé la nuit chez elle. Finis par avouer Leslie.
-          Bien. Je vais vous laisser vous préparer alors. À tout à l’heure. Dit-elle en prenant les escaliers.
 
La blonde ferma la porte et soupira. Décidément, rien ne s’annonçait évident.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Avr 2015 - 20:56

Ben voyons! Une visite alors même qu'elle sait que Casey n'a pas récupéré son bébé! Ca prouve bien que cette assistante sociale a juste décidé de lui pourrir la vie! En tout cas, si elle pense que Shay est sa petite amie, c'est une bonne chose! Elle lui lâchera la grappe un peu plus vite. clin d\'oeil 

Alana semble s'être trouvé une amie, c'est ce dont elle a le plus besoin! On peut comprendre qu'ayant perdu sa mère, la profession à hauts risques de son père l'angoisse! Mais il lui faudra apprendre à avoir confiance en la vie si elle veut réussir à surmonter les obstacles. ça craint vraiment


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Signat10Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G    Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Avr 2015 - 8:43

j'aime vraiment cette suite!
tout comme j'aime leslie!
elle se montre à la hauteur avec les filles, et se montre une vraie amie avec matt!

je ne sais pas si on peut dire d'alana que c'est une forte tête, une ado un peu paumée par contre oui!

et c'est vrai que leslie ne porte pas "lesbienne" sur le front!
alors d'abord alana qui la prend pour la petite amie de son père et ensuite l'assistante sociale rire démoniaque
mais au moins cela va joueur en la faveur de matt!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Invité
Invité
Anonymous



Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2015 - 16:57

Hi guys et merci pour vos commentaires :).

Sorry de l'absence mais avec les cours et le stage, je n'ai vraiment pas le temps de me connecter. J'ai mis quelques semaines à écrire ce chapitre et je me devais de vous le poster :).
En tout cas merci pour vos commentaires, c'est toujours un grand plaisir de vous lire :).

Je vous souhaite une agréable lecture :).



Chapitre 7 : l’arrivée d’Alyssa
 
Leslie s’assit à la table de la cuisine et expira un grand coup. Avec tout ce qu’il se passait, il fallait encore qu’une chose de plus vienne compliquer les choses. Que faire ? Confirmer les dires de l’assistante sociale ou la contredire ? Elle ne savait vraiment pas quoi faire. Le mieux était encore de demander à Casey, c’est lui le père et donc à lui de prendre la décision. Quoi qu’il décide, elle le suivrait, car elle veut sincèrement l’aider.
 
Shay termina son petit déjeuner et se leva pour aller s’habiller et terminer de préparer les affaires, car Matt avait passé la nuit chez sa sœur et n’avait donc rien. La blonde jeta un coup d’œil à son téléphone et décida de tenter le tout pour le tout en avertissant Casey en composant un message :
 
« Salut Matt, c’est Leslie. L’assistante sociale est passée et quand j’ai ouvert disons que… je rentre dans les détails, je pense que tu sais de quoi je parle. Elle pense que toi et moi on est en couple, je n’ai rien répondu, elle m’a simplement dit que ça jouerait en ta faveur et qu’elle ne comprenait pas pourquoi tu ne lui en as pas parlé. Je te laisse me dire ce que tu veux faire. J’ai préparé les affaires, je serai là dans moins d’une demi-heure. A toute. »
 
Quelques minutes plus tard, son téléphone vibra. C’était Casey.
 
« Faisons comme ça pour l’instant si tu es d’accord. Je suis déjà à l’hôpital. »
 
*
 
Lorsque Shay arriva, Ness, Casey et l’assistante étaient déjà tous réunis. Elle fut quelque peu gênée. Elle embrassa Casey qui essaie de montrer qu’il n’est pas surpris par la situation, qui dépassait quelque peu l’entendement puisque Leslie est lesbienne.
 
-          Salut chéri. Bonjour docteur. Dit-elle en esquissant un sourire.
-          Bien, puisse que tout le monde est là, nous allons pouvoir passer dans mon bureau pour discuter des derniers détails. Suivez-moi.
 
Le groupe suivit la responsable du service de maternité. Casey et Shay étaient tendus, tous deux se demandant comment se passeraient l’arrivée d’Alyssa, cela ne s’annonçait pas simple, Alana n’ayant pas accepté la décision de sa mère de garder la petite alors qu’elle connaissait les risques encourus. L’adolescente n’était pas prête de digérer cette décision qui lui avait coûté la vie.
 
-          Nous avons fait un check-up à Alyssa très tôt ce matin et tout va bien. Elle a un traitement que vous devrez suivre à la lettre et pour l’instant, une visite chez nous s’impose toutes les deux semaines. Outre cela, rien ne sera différent, le but étant de lui donner la vie la plus normale possible. Est-ce que vous avez trouvé une solution pour la garde ?
-          J’ai prolongé mon congé et ma sœur gardera les filles lorsque nos gardes seront communes.
-          Bien. Je pense que nous pouvons procéder aux formalités. Voilà les ordonnances et le formulaire d’autorisation de sortie. Dis le médecin en le tendant à Casey.
-          Merci.
-          Je tiens juste à rajouter une chose : ne me cachez plus rien, comme le fait d’être en couple Lieutenant, c’est une très mauvaise chose pour votre dossier. Je passe outre cette erreur, mais à la prochaine, je ne vous rate pas, c’est clair ?
-          Très clair. Répondit-il.
 
Elle était bien déterminée à mettre au clair cette histoire, même si pour cela elle devait passer outre certaines limites, d’ailleurs ce n’était pas la première fois qu’elle le faisait. Pour être honnête, elle n’avait aucun scrupule et aimait mettre des bâtons dans les roues aux gens dont elle gérait les dossiers.
Matt avait eu tout de suite une mauvaise impression de cette femme et il n’avait pas tort.
 
*
 
Shay et le pompier arrivèrent une heure plus tard à l’appartement. Ils installèrent Alyssa dans son berceau, qui s’endormit rapidement. Selon Ness, elle semble d’une nature calme, mais tout cela restait à confirmer dans les prochaines semaines et les prochains mois.
Les deux membres de la caserne 51 quittent la chambre doucement afin de ne pas prendre le risque de la réveiller. Alors qu’ils descendent les escaliers, Leslie le regarde d’un air interrogateur. Matt hausse un sourcil.
 
-          Je pense que nous devons parler de la fameuse visite de ce matin.
-          Bonne idée. Allons prendre un café.
 
Le Lieutenant lança la cafetière et sortit deux tasses du placard. Tous deux sont complètement perdus. Si les services sociaux viennent à s’apercevoir que tout ceci n’est qu’une belle comédie, Alana et Alyssa seront retirés à Casey et il n’aura aucune chance de les récupérer. Lui et Shay devaient trouver la meilleure des solutions avant qu’il ne soit trop tard. Mentir ou avouer une fausse vérité ? La question n’en était que délicate.
La cafetière s’arrêta et Matt servit le café et les posa sur la table avec le sucrier. Il s’assit en face d’elle et aucun des deux ne parvenait à cacher leur désarroi face à la situation.
 
-          Qu’est-ce qu’on fait ? Demanda la blonde.
-          Je n’en sais rien, je suis aussi perdu que toi.
-          Et si on faisait semblant ? Déclara-t-elle en le fixant d’un air déterminé.
-          Tu es sérieuse ?
-          Bien sûr ! J’ai accepté de t’aider et je le veux le faire jusqu’au bout !
-          Je ne veux pas t’embarquer dans mes problèmes. J’apprécie que tu sois à mes côtés, mais je ne veux pas que ça te porte préjudice.
-          Ne t’en fais pas pour moi. J’ai peut-être une idée.
-          Laquelle ?
-          Promets-moi de m’écouter jusqu’au bout sans juger mes propos.
-          Je le jure ! répondit-il sincèrement.
-          D’accord.
 
Leslie ne put s’empêcher de sourire. Elle but une gorgée de café et pris une inspiration pour se donner du courage. Casey la regardait avec une certaine fascination d’une part parce qu’elle gardait son sang-froid en toute circonstance et d’une certaine façon étonné : il faut s’attendre à tout avec l’ambulancière de la 61.
 
-          Imaginons qu’on soit un couple, un faux bien sûr. Je m’installe ici, je t’aide à t’occuper de tes filles, je laisse des affaires et des babioles trainer pour faire bien style que je vis ici et à la rigueur, on fait quelques photos pour témoigner de « nous deux ». Oui je sais ça paraît dingue et peut-être déplacé de ma part, mais je suis sûre que ça peut marcher.
 
Matt, un peu plus surpris prit quelques secondes pour tourner les phrases de sa collègue. Quand il y pense, ce  n’est vraiment pas bête du tout. C’est même réaliste. Il n’était pas marqué sur le front de Shay qu’elle aimait les femmes. Oui ça pouvait marcher. Et rien que pour ça , il va dire oui.
 
-          J’accepte ! 
-          T’es sérieux ?
-          Parfaitement ! Je pense que ça peut marcher ! Et puis franchement, je n’ai rien à perdre !
-          Alors on fonce ? Lui demanda la blonde pour confirmer ses dires.
-          On fonce !
 
Cependant une autre question demeure : la remise de peine de sa mère. Sa sœur refusait toujours de plaider sa cause. Cela lui faisait mal. Bien sûr, il en voulait toujours à sa mère pour avoir tué leur père, mais quoi qu’il dise, elle reste leur mère. Et c’est la seule personne de leur famille qu’ils leur restent. Personne n’avait été là à l’époque et toute la famille, les oncles, les tantes, cousins, cousines, ils avaient tous déserté, les laissant dans leur galère. Tous deux n’avaient pas oublié et étaient plus proches que jamais. Pourtant, lorsque sa sœur s’est mariée, ils se sont éloignés même si Christie l’avait toujours gardé à distance pour ses enfants. Il y avait aussi Hallie, qui les avait fait s’éloigner par la force des choses : elle ne s’était jamais entendue avec sa sœur. Casey était resté en retrait, mais cela n’avait fait qu’empirer les choses.
 
Ce soir, Christie et son mari donnent un dîner pour fêter les cinq ans de Violette, leur dernière fille née. Elle les a invités, lui et Alana. Elle a prévu de s’y rendre directement après le lycée. Shay, commençant à vraiment connaître Matt, le remarqua de suite.
 
-          Quelque chose d’autre Casey ?
-          Ma sœur… et ma mère.
-          Elle ne veut toujours pas témoigner. Elle me l’a dit tout à l’heure au téléphone.
-          Qu’est-ce que tu comptes faire ?
-          J’aimerai qu’elle respecte ma décision. Je sais que ma mère a commis un crime horrible, mais je crois que tout le monde a droit à une seconde chance. Ma mère est en prison depuis plus de dix ans, pour moi cela suffit. Et puis il y a Alana et Alyssa, même si ce n’est pas la grand-mère la plus clean, elles ont le droit de la connaître et elle aussi !
-          Je comprends. Je pense que tu devrais dire la vérité à ta mère. Et pourquoi pas emmener Alana au procès, cela jouerait en sa faveur.
-          C’est vrai, le jury pourrait être ému. Mais je veux lui dire avant.
-          C’est préférable, je pense.
-          Tu peux garder Alyssa ce soir ?
-          Bien sûr. Tu vas aller à la soirée de ta sœur ?
-          Oui, je compte bien lui parler.
 
*
 
Matt frappa à la porte. Il avait répété toute l’après-midi ce qu’il allait lui dire. Le pompier était bien déterminé à faire respecter sa décision. Il en allait de son propre honneur aussi : il refusait de se soumettre à l’avis de sa sœur pour s’en faire après. Casey était parfaitement en droit de faire ce qu’il voulait faire. Lorsqu’il arriva, Christie lui ouvrit d’un air qui se doutait déjà du sujet de conversation. Après tout, ils ne parlent que de ça depuis plusieurs jours.
 
-          Bonsoir Matt.
-          Salut. Lui dit-il, alors qu’ils se serrèrent dans les  bras.
-          Je t’en prie, entre. Tout le monde est déjà là.
-          Je voudrai te dire quelques mots sur maman avant.
-          Je t’écoute.
 
La blonde ferma la porte à moitié. Elle sentait qu’elle n’allait pas aimer ce qu’il avait à lui dire. Elle connaît bien son frère et il n’est pas du genre à changer d’avis facilement.
 
-          Je me rends compte que l’un de nos problèmes est que l’on ne se parle pas. Je voulais te dire que même si tu penses témoigner à l’audience…
-          Je témoignerai. Lui dit-elle d’une façon déterminée.
-          Moi aussi je vais témoigner et je vais soutenir sa libération conditionnelle. Affirme le pompier.
 
Il était déçu que sa sœur n’ait pas changé d’avis. Il entendit la voix d’Alana au loin, elle semblait rire. C’est la première fois qu’elle était joyeuse depuis son arrivée. Cela ne faisait que lui confirmer qu’elle devait être entourée d’une famille unie pour se remettre plus facilement de la mort de Taylor. Sa décision était donc encore plus motivée.
 
-          Alors je respecte ta position, mais j’aimerai que tu respectes la mienne. Alana a besoin de sa grand-mère.
-          Tu peux attendre ici un instant ?
-          Oui. Dit-il d’un air interrogateur.
 
Christie pris quelque chose sur le meuble d’entrée. Elle la tendit à Matt, qui ne comprenait pas ce qui était en train de se passer.
 
-          C’est la photo de classe de Violette, je comptai de la donner après le dîner. Alana sera rentrée avant minuit. Dit-elle en lui fermant la Matt porte au nez.
 
Il s’y était préparé, mais avait espéré ce que cela se passe autrement. Sa sœur ne lui parlerait plus pendant très longtemps, mais au moins, elle ne semblait pas se dérober de son rôle de tante. Il en était soulagé. Casey regarda son pick-up. Malgré cette déception, il continuerait de maintenir sa position, espérant que sa mère sortirait rapidement de prison.
 
*
 
A vingt-trois heures trente, la clef retentit dans la serrure. Alana rentra, ses yeux marqués par des cernes. Sa journée avait très longue : entre huit heures de cours, les heures de recherches pour un exposé à la bibliothèque et le dîner d’anniversaire de sa cousine, elle n’avait pas put se reposer un instant.
 
Assis à la table du salon, Matt buvait une bière, réfléchissant à la suite des évènements, tout en surmontant sa peine. La jeune ado avait entendu la conversation et n’avait pas pu s’empêcher d’être touchée par le fait que son père se donnait du mal pour elle. Elles pardon. Alyssa était là maintenant.
Fatiguée, Shay s’était endormie après avoir allaité le bébé. Un silence s’était installé et pourtant l’inattendu allait se produire.
 
-          Salut. Dit-elle sur un ton presque timide.
-          Salut.
-          Est-ce que je peux en prendre une ? demanda-t-elle sur ce même ton. J’avais l’habitude d’en boire une des fois quand maman rentrait tard.
 
Il lui montra le frigo, pour lui signifier son accord. Cette soirée s’annonçait étrange. Il « perdait » sa sœur pour gagner une conversation avec sa fille, qui l’ignorait depuis qu’elle était arrivée.
Alana s’assit en face de lui. Leurs regards se croisèrent. Aucun d’entre eux ne savait par où commencer.
 
-          J’ai entendu ta conversation tout à l’heure avec tante Christie.
-          Ce n’est rien. Oublie ça.
-          Non, justement. Je voulais te dire que je suis touchée par ce que tu as dit à propos de moi. Je sais que je n’ai pas été facile du tout depuis que je suis arrivée ici, mais c’est juste par peur, je m’en rends bien compte. Je suis désolée.
-          Ce n’est rien, c’est oublié.
-          Je suis prête à faire des efforts.
 
A cet instant, ni père ni fille ne purent s’empêcher d’avoir cet élan. Ils se serrèrent dans les bras. Alana ne voulait plus nier qu’elle était heureuse d’avoir retrouvé un père et d’avoir sa petite sœur. Elle était chanceuse, la jeune femme savait au fond d’elle qu’Alyssa aurait pu mourir en même temps que sa mère, que Matt aurait pu refuser de les prendre sous sa garde.
 
-          Merci papa. Murmura-t-elle les larmes aux yeux.
 
Papa. Ce mot résonna plusieurs fois dans la tête de Casey. C’était la première fois qu’elle l’appelait comme ça et qu’on l’appelait comme ça. Il se voyait père dans quelques années, mais n’avait imaginé qu’il avait deux filles… il resserra son étreinte. L’ado sentit le cœur de son père battre  un peu plus fort.
 
Derrière, en bas de l’escalier du duplex, Shay observait la scène, tenant Alyssa dans ses bras. Elle était descendue pour donner la petite à Casey mais elle ne voulait pas interrompre cette scène. Leslie était heureuse pour eux. Elle remonta doucement quelques marches de l’escalier sans faire de bruit.
 
-          J’aimerai bien connaître grand-mère. Elle sait que moi et Alyssa, on est tes filles ?
-          Elle ne le sait pas encore. Je vais la voir demain, je lui en parlerai, sauf si tu veux attendre le procès.
-          Non, mais j’aimerai bien témoigner. Tu as raison sur le fait que j’ai besoin de la connaître.
-          Bien sûr. J’irai voir son avocat pour les démarches. Je peux aussi demander un droit de visite au procureur pour que tu puisses la rencontrer avant.
-          J’aimerai bien.
 
*
 
Le lendemain après-midi là, il pleuvait. Casey se rendait à la prison des femmes de Chicago pour lui rendre visite. Il avait téléphoné à son avocat le matin même, lui annonçant la nouvelle. Les deux hommes avaient donc décidé d’avancer la « répétition » du procès afin qu’il soit là lorsque le fils de sa cliente lui avouerait qu’il a en réalité deux filles et que l’ainée va témoigner en faveur de sa remise de peine.
 
Comme à son habitude, les surveillants contrôlaient les visiteurs et Matt n’y échappait pas. Après la fouille, les visiteurs furent invités à se rendre dans la salle de visite collective. L’avocat de l’accusée était déjà présent et Casey le rejoignit. Tandis qu’ils se saluèrent, les prisonnières entrèrent et c’est le sourire aux lèvres que la mère retrouva son fils. Il avait toujours été le préféré de ses enfants, faisant sa fierté. Christie avait toujours été plus proche de son père et approuvait (presque) les reproches que lui faisait son mari. C’est comme ça qu’elle en était venue à se demander si sa fille l’aimait.
 
-          Ma plus belle réussite ! tu es tellement beau, je suis fière de toi.
-          Je suis content de te voir.
-          Alors qu’est-ce que tu racontes ? Quelles sont les nouvelles ? Demanda-t-elle avec le sourire.
 
Matt et son avocat échangèrent un regard. Celui-ci lui fit signe que c’était le moment le plus propice pour lui annoncer la nouvelle.
 
-          Tu te souviens de Taylor Maman ?
-          Bien sûr. La petite brune aux yeux qui venait souvent chez nous ?
-          Oui c’est ça.
-          Tu t’es remis avec elle ? Si c’est le cas je suis heureuse pour toi, j’ai toujours aimé cette petite, contrairement à Hallie. Fit-elle remarquer en insistant sur le prénom « Hallie ».
-          Elle est morte il y a quelques jours.
-          Je suis vraiment désolée Matt. Dit-elle en mettant ses mains dans les siennes.
 
Il acquiesça tout en prenant une inspiration afin de poursuivre.
 
-          Elle a laissé deux filles derrière elle. Mes filles.
-          Pardon ?
-          Elle était enceinte à l’époque. On s’est revu quelques mois après et le hasard a voulu qu’elle tombe de nouveau enceinte. Tu es grand-mère maman. Grand-mère d’une adolescente de dix-sept ans qui s’appelle Alana et d’une petite Alyssa qui a quelques jours.
-          Mais tu es sûr ?
-          L’hôpital a fait des tests de paternité.
-          Oh mon dieu Matt !
 
Sous l’émotion, elle serra son fils dans ses bras. Cette nouvelle était pour elle un cadeau du ciel : son fils, sa fierté était père, qui plus est, de deux filles !
Quant  à lui, il était heureux de lui dire et surtout, de la voir sourire ainsi. Elle le méritait vraiment.
 
-          J’ai demandé un droit de visite pour Alana. Elle témoignera aussi à ton procès, c’est son souhait.
-          Je suis désolé de vous interrompre, mais il y a une chose importante dont nous devons parler.
-          Il a raison. Je te remercie de témoigner à mon audience. Il y a un point que je voudrai aborder avec toi si tu es d’accord.
-          Les clés de la maison ?
-          C’est ça.
-          D’accord. on fait quoi ? dit-il ne pouvant pas refuser quelque chose pouvant interférer avec sa parole.
-          Imaginez que je suis à la commission de remise des peines. Dites-moi ce qu’il s’est passé.
 
Tous trois se regardèrent. Matt était quelque peu embêté et sa mère le regardait, plaçant un espoir sur sa personne. La pression montait.
 
-          J’avais laissé les clés de chez mon père sur le plan de travail, ma mère les a prises. C’est comme ça qu’elle est rentrée chez lui en pleine nuit pour lui tirer dessus… et le tuer.
-          Et ça vous fait vous sentir comment ?
-          Coupable. A chaque fois que je pense à ce jour, je pense que mon père serait encore en vie, si je n’avais pas été aussi négligeant.
-          Je vais vous poser la même question qu’il y a une dizaine d’années : est-il possible que vous ayez laissé trainer ces clés intentionnellement parce que vous en vouliez à votre père de la façon dont il traitait votre mère et le faire payer pour ça ?
-          C’est vraiment ce que tu veux entendre maman ?
 
Cette fois, les questions allaient trop loin pour lui. Il n’était pas question pour lui de mentir. Il y avait un prix qu’il n’était pas prêt à aller aussi loin pour sa libération. Il avait une limite et sa dignité.
 
-          L’affaire est déjà jugée, mais il s’agit d’attirer la sympathie sur vous et pour votre mère et…
-          Ça suffit, arrêtez maître ! tu ne dis rien, absolument rien. Oublie cette conversation. T’avoir à mes côtés et Alana sera largement suffisant à mes yeux. Tu es la seule personne au monde qui m’ait jamais soutenu et…
-          Ouais, ça suffit il faut que j’y aille.
 
Matt se leva et coupa la conversation. Cela prenait des proportions auxquelles il n’avait pas pensé. Ou bien c’est l’avocat qui poussait loin pour mettre toutes les chances du côté de sa cliente, il ne savait plus quoi penser. Et surtout, sa fille ne devait pas entendre une telle chose. Devait-il maintenir sa décision ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2015 - 18:36

Pas sûre que la duperie soit la meilleure tactique d'autant que l'assistante sociale est visiblement décidée à lui en faire baver! Je me demande pourquoi elle a choisi cette profession si c'est juste pour rendre plus difficile la vie de personnes qui ont déjà des problèmes! colére colére colére


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Signat10Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G    Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Mai 2015 - 10:13

je suis de l'avis de cissy, d'autant plus que tout finit par se savoir généralement!

la soeur de matt, elle, que dire?
elle est un peu trop intransigeante mais matt ne se laisse pas faire et quelque part gagne l'affection et le respect de sa fille qui a tout entendu!

j'aime beaucoup cette suite en tout cas et attends la prochaine avec impatience!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 5222
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 46
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Mai 2015 - 22:10

pour l'emploi du temps , je compatis , je suis dans la même galère mais j ai retrouvé la suite avec tellement de plaisir que j'attends la suite avec impatience. je  me demande ce que va donner leur plan mais l'idée n'est pas si mauvaise maintenant il faut voir parce que cette assistante sociale ne me semble pas commode


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeVen 10 Juil 2015 - 16:12

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 2344776037
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Invité
Invité
Anonymous



Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 23:19

Hi!

La voici :)! Je suis vraiment désolée pour l'attente ça craint vraiment . J'espère que ce (petit) chapitre vous plaira. Je vous préviens juste qu'il contient des scènes de la saison 3 et des spoilers (avis aux amateurs) de la prochaine saison. Bon allez, je ne vous en dis pas plus et je vous laisse à votre lecture :).
Merci beaucoup pour vos commentaires, c'est toujours un plaisir de vous lire et merci pour votre fidélité :).



Chapitre 8 : un choix difficile
 
Quelques semaines s’étaient écoulées depuis le procès de la mère de Matt, qui s’était soldé par une liberté conditionnelle dont il était responsable. Contrairement à ce qu’il pensait, celle-ci était d’une grande aide et passait la plus grande partie de son temps à s’occuper d’Alyssa avec Shay. Tout cela lui avait permis de reprendre ses gardes normalement et même de trouver un chantier plutôt bien rémunéré. Il avait eu beaucoup de frais : avec sa mère qui devait vivre chez lui, lui et Leslie avaient dû trouver un appartement dans l’urgence. Ils ont réussi et vivent maintenant dans le centre de Chicago, bien plus proche du lycée d’Alana, ce qui est loin de lui déplaire.
 
Le seul hic, c’est que sa collaboration avec Jack Nessbitt, le type avec qui il était en affaire, s’était mal finie. Mais qu’importe, il était Lieutenant et l’argent qu’il avait empoché lui avait permis de couvrir une grosse partie des frais. Et aussi le fait que Voight, ce flic ripou avec qui il avait eu des différents par le passé refasse surface et le harcèle au téléphone commençait à le peser, surtout qu’il se demandait bien pourquoi celui-ci voulait le voir…
 
Caserne 51,
Chicago, Illinois, neuf heures du matin.
 
-          - Le sergent Voight pour vous. Lui dit la secrétaire de la caserne.
-          - J’ai déjà dis que je ne voulais pas lui parler. Dites-lui d’arrêter de m’appeler.
-         -  Il est là, en personne.
-          - Pardon ?
-          - Si.
-          J’arrive.
 
La tension monte. Pourquoi est-il là ? il lui a déjà fait assez de mal, inutile d’en rajouter. Mais non, il en rajoute. Matt sert ses poings et il invite le flic à s’asseoir lorsque celui-ci arrive dans son bureau.
 
-          - Tu as 30 secondes Voight.
 
Il ferme la porte, il ne veut pas que l’on entende parler de cette affaire, grave. Si cela ce sait, c’est toute son affaire qui va tomber à l’eau, le travail de son équipe et tous les mettre en danger. Ça ne lui plaisait pas plus que ça de travailler avec Casey mais il savait qu’il pourrait convaincre le Lieutenant, avec le temps. un pompier ne pouvait pas refuser de sauver des vies, c’est contre ses principes. Voight comptait bien rentrer dans les détails même les plus sordides, il lui fallait Matt et il était prêt à utiliser tous les moyens possibles pour le rallier à sa cause.
 
-          - Nessbitt, t’as bossé pour lui, il y a quelques semaines, on est d’accord ?
-          - Oui, et ?
-          - Il est dans de sales affaires. J’ai besoin de quelqu’un qui infiltre son réseau et j’ai pensé à toi. tu es le parfait candidat.
-          - La porte est là-bas. dit-il en lui désignant la sortie. Tout le monde ne bascule pas du mauvais côté.
 
Tant pis, le flic qu’il est va devoir utiliser d’autres méthodes. Il n’a pas qu’une seule corde à son arc.
 
*
 
Quelques heures plus tard, il raccrocha. Il venait d’avoir Shay au téléphone et tout allait bien. Alyssa récupérait bien de son opération, Alana a d’excellentes notes et les services sociaux, bien qu’envahissant, n’avait rien à dire car tout allait bien dans son foyer. Casey était aussi très heureux pour Leslie, de qui il s’était beaucoup rapproché ces dernières semaines, elle était totalement épanouie et souriait à nouveau. Le bonheur n’allait malheureusement pas durer. Gabby frappa et c’est avec un sourire qu’il l’accueillit. Elle n’osait pas entrée et semblait très embarrassée. Ses mains étaient moites et elle n’arrivait pas à parler. Dawson cherchait ses mots ne sachant comment lui annoncer la nouvelle qu’elle venait d’apprendre.
 
-         - Qu’est-ce qui se passe ? Lui demanda-t-il, inquiet.
-          - J’étais avec Antonio au téléphone et…
-          - Je t’arrête tout de suite, j’ai déjà dis non à Voight. Il est passé ce matin, c’est bon.
-          - Ce n’est pas de sa part que je viens, mais de celle de mon frère. Il a besoin de toi. c’est à propos de Jack Nessbitt.
-         -  Si c’est pour ses comptes louches, je m’en doute. Mais je n’étais pas assez proche pour vous aider.
-         -  Lui et ses associés sont à la tête d’un trafic de filles. Ils les font venir de l’Europe de l’Est, les font travailler officiellement dans le club mais en réalité, ils les forcent à se prostituer.
 
Casey mit quelques secondes avant de répondre. Il ne s’en doutait pas. Cela expliquait pourquoi Katya se montrait parfois très méfiante et ne voulait rien dire. Si, elle l’avait mise en garde plusieurs fois, lui répétant de faire attention à lui et à sa famille. Que Nessbitt était très dangereux. Qu’il devait oublier tout ça et rentrer chez lui. Mais Casey voulait l’aider à sortir de tout ça.
 
-          Bon sang.
-          Antonio m’a dit que leur système est très bien rodé et qu’ils sont très malins pour duper le système et la police. Ils n’ont aucun moyen de l’infiltrer mais il m’a dit qu’il a entendu de source sûre que Nessbitt te fait confiance. Tu es leur meilleure option.
 
*
 
-          - Sergent, un de nos vieux potes est là.
-          - Merci d’être venu. Répondit-il en se levant.
-          - Avant toute chose, je n’ai pas dit oui. Je veux savoir en quoi je peux aider.
-          - Depuis quand tu bosses pour Nessbitt ?
-          - Un mois, six semaines peut-être…
-          - Qu’est-ce que tu fais là-bas ?
-          - J’agrandis une partie de son club.
-          - T’as vu quelque chose qui te semblait louche ?
-          - C’est un club de strip-tease.
-          Ils font du trafic avec des filles venant d’Europe de l’Est en passant par la frontière Canadienne. Ils les mettent dans une réserve indienne, les font travailler dans des conditions d’esclavagisme extrême. Expliqua Antonio.
-          - Pour finir dans le club ?
-          - Si elles sont chanceuses. Compléta Voight.
-          - On ne connaît pas le degré précis d’implication de Jack. Il peut blanchir de l’argent, tout comme il peut être impliqué plus haut.
-          - La plupart des filles ont un membre de leur famille menacée par un membre du gang, ceux resté dans leur pays d’origine. Dit Voight au pompier, sous le choc de la nouvelle.
-          - J’ai compris le concept. Je veux juste savoir comment je peux aider.
-          - Commence par récupérer ton boulot chez Nessbitt, on verra à partir de là. Répondit Antonio.
-          - Avant je dois parler à quelqu’un.
-          - Qui ? cette affaire ne doit pas s’ébruiter. On doit avoir un maximum de discrétion pour réussir l’opération.
-          Merci je m’en doute. Je veux juste parler à celle qui m’aide depuis des semaines à m’occuper de mes filles.
-          - Shay ? Demanda A.
-          - Oui.
 
Le lieutenant lança un regard à son supérieur qui acquiesça pour signifier son accord. Casey quitta le bureau, réfléchissant à ce qu’il allait dire à Leslie.


Dernière édition par Avallon le Ven 9 Oct 2015 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeSam 3 Oct 2015 - 20:39

hummm.... Voilà une décision qui risque fort d'être bien lourde de conséquences sur la famille qui est en train de se stabiliser! ça craint vraiment


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Signat10Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 10:39

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 3543406167
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
Invité
Invité
Anonymous



Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Nov 2015 - 19:22

Hello tout le monde, voici le neuvième chapitre :). Un peu plus long. J'espère qu'il vous plaira. Par contre, il y a des spoilers sur la saison 3, attention donc si ne voulez pas l'être ^^. Merci pour vos commentaires, je suis vraiment contente de voir que vous aimez cette histoire :). bravo . Je vous souhaite une bonne lecture  :).



Chapitre 9 : Foncer
 
Un peu plus tôt dans l’après-midi, Matt avait téléphoné à Leslie qui, au son de sa voix, comprenait qu’il se passait quelque chose de grave. Dawson ne lui avait rien dit afin d’éviter tout risque d’ébruitement de l’affaire. Casey lui annonça qu’ils devaient se parler le soir même, seuls à seuls et sa mère, Alana étaient donc sorties au restaurant, avec le prétexte de « mieux se connaître ».
 
Lorsque Matt arriva, il faisait déjà nuit et Shay l’attendait, assise dans l’un des canapés du salon, des bières posées sur la table basse pour lui et de la tequila pour elle, sa boisson alcoolisée préférée.
 
-          Vu ta tête, ça m’a l’air vraiment grave. Les services sociaux ?
-          Même pas. La police. Répond-il en enlevant son blouson.
 
Il pose son sac à côté de lui et s’ouvre une bière. Dans son for intérieur, sa décision est prise. S’il avait été seul, tout aurait été plus simple, mais en l’occurrence, il y a Shay et ses filles, sa mère…
 
-          Tu te rappelles du type pour lequel j’ai bossé y a quelques semaines ?
-          Oui, son nom m’échappe, mais oui.
-          Nessbitt.
-          Oui et ?
-          Il baigne dans des trafics humains et d’argent. L’équipe de Voight me veut comme infiltré.
-          Sérieusement ?
-          Ouais. J’ai vu Antonio et je veux vraiment les aider. si ça ne tenais qu’à moi, j’aurais dit oui depuis longtemps, mais il y a toi, les filles et ma mère. Surtout toi. j’ai besoin de savoir si tu seras là s’il m’arrive quelque chose.
-          Tu penses qu’il serait capable de s’en prendre à nous ?
-          Je pense qu’il y a un risque oui.
-          Qu’est-ce qu’il se passe là-bas ?
 
Le Lieutenant rentra alors dans les détails lui expliquant les faits rapportés par l’équipe de Voight. Tout comme lui précédemment, l’ambulancière tomba sous le choc. Malheureusement, ce genre de trafic était monnaie courante et si l’un d’entre eux pouvait être démantelé, il ne fallait pas hésiter.
 
-          C’est pour cela que je dois les aider. Surtout en connaissant Kayta. J’ai vu des cicatrices et des traces de coup la dernière fois que je suis allé au club.
-          Alors, vas-y.
-          Merci Leslie.
 
Elle lui sourit et se servit un verre, histoire de minimiser son degré d’inquiétude. Que se passera-t-il si Matt ne revient pas ? Comment Alana réagirait ? Elle qui a déjà perdu sa mère violemment… Shay ferma les yeux. Tout ceci dépassait l’entendement. En seulement quelques semaines, elle se retrouvait à aider un membre de sa caserne avec des enfants dont ils ne savaient pas l’existence il y a peu encore. Cette histoire lui paraît tellement semblable à celle de Clarisse, sauf que Casey est un type honnête et qu’il n’y a pas qu’un bébé en jeu.
 
Il y a cette question aussi. Est-ce qu’elle pourra encore voir Alyssa ? Après tout, ce bébé, elle commence à s’y attacher sérieusement. Pourtant, la jolie blonde ne lui en parlera pas ce soir, ayant peur de la réponse, mais aussi à cause de cette histoire, elle qui d’habitude n’hésite pas à dire ce qu’elle pense haut et fort.
 
-          Je vais y aller ce soir.
-          T’es sûr ? Ce n’est pas un peu trop précipité ?
-          J’attendais de t’en parler. Je voulais juste m’assurer que tu étais d’accord.
-          Je te le redis, si tu penses que c’est la meilleure chose à faire, vas-y.
 
*
 
Le soir même, Matt retourna au club, refusant de perdre plus de temps. Il enfila un pantalon noir et une chemise blanche qu’il compléta avec une veste.
Le vigile le laissa entrer sans problème, le connaissant bien depuis les quelques semaines ou il avait travaillé ici. Casey le chercha du regard.
Accoudé au bar, Jack Nessbitt, le propriétaire du club, buvait un verre de whisky observant méticuleusement la salle, les filles danser, leurs comportements avec les clients, la plupart riches hommes d’affaires.
 
Le pompier prit un air sûr de lui, une marche lente, mais pas trop non plus et arriva derrière l’homme, qui envoyait maintenant un message à l’un de ses associés. Il lui fit une tape sur l’épaule, histoire de lui montrer qu’il venait « en ami ».
 
-          Un vieux Rumpelstiltskin 20.
-          Le meilleur. Toujours.
-          Deux whiskys glacés s’il vous plait.
-          Merci. Vous m’offrez un verre chez moi ? Demanda-t-il, intrigué par le comportement de Casey.
-          Écoutez Jack, si l’on ne s’entretue pas, on fera de l’excellent travail ensemble.
 
Il a envie de vomir. Heureusement qu’il réussit à masquer ses émotions, car sa réelle envie à cet instant précis est de casser la gueule à ce type. Mais non. Matt garde en tête que bientôt, grâce à l’aide qu’il va apporter à l’équipe de Voight, Nesbitt sera envoyé au trou le restant de ses jours. Et ça, ça n’a pas de prix.
 
-          Ça me semple plus que juste. Vous avez réussi le test Matt. Le test d’intégrité. Un homme honnête est dur à trouver dans cette ville. Dit-il en lui tendant la main.
 
Casey la lui serra. La nausée lui monte un peu plus. Prendre sur soi. Toujours.
 
-          Bon retour. Vendredi, j’organise une grande soirée. Mes investisseurs vous veulent. Vous êtes dispo ?
-          Vendredi ?
-          Oui.
-          Bien sûr.
-          Katya !
 
Jack venait de faire signe à l’amie de Matt. La jeune femme l’avait vu rentré tout à l’heure. Sa présence le rassurait. Il a ce quelque chose qui lui redonne espoir. L’espoir un jour de quitter ce club, d’être indépendante. De pouvoir avoir un travail, un vrai. D’avoir son propre appartement. Mais surtout, elle ne veut plus que l’on menace ses proches, restés dans son pays natal. Nessbitt les quitta et Kat lui sourit.
 
-          Je savais que vous reviendriez.
-          Vraiment ? Je n’en étais pas aussi sûr. C’est quoi cette soirée vendredi ? Demanda-t-il en buvant une gorgée de son verre.
-          Un petit truc qu’on fait de temps en temps, pour montrer les nouvelles filles. Répondit-elle de façon mal à l’aise.Je suis heureuse de vous revoir. On peut s’occuper l’un de l’autre. Ça vous va ?
-          Oui. Poursuivit-il sur un ton déconcerté.
 
Oui c’est comme ça qu’il la regarde. Elle détourne ses yeux de lui, il sait qu’elle ne supportera plus très longtemps cette vie. C’est pour cela qu’il doit l’aider le plus rapidement possible, démanteler ce réseau de prostitution. Vendredi n’est que dans trois jours, ce ne sera pas long. Mais pour elle, si. Tous les soirs, toutes les nuits, elle doit danser pour des regards inconnus, passer la nuit avec des types, parfois même des femmes qu’elle ne reverra jamais, tout ça pour de l’argent, parce qu’on la force. Elle les déteste. Elle se déteste aussi de subir, mais elle n’a pas le choix si elle veut que sa famille reste en vie. Les personnes au-dessus d’elle n’hésiteront pas une seule seconde pour mettre leur menace à exécution. Katya s’est déjà rebellé et les traces de coups et de brulure sur son corps en sont les marques. Ils font en force que vous n’oubliez pas ce qu’il appelle « une trahison ».  Ils pourraient à la vitesse supérieure et la tuer elle aussi ! Mais il y a Matt, cet homme, elle sait qu’elle peut lui faire confiance…
 
*
 
Quel détour elle me fait faire ! Tout ça pour un sac de sport ! Merci Leslie… je tournais dans la rue à ma droite. La caserne 51 est à l’opposé de mon école et j’ai dû traverser toute la ville et me taper les embouteillages en plus. Mais bon, je lui devais bien ça. Grâce à elle, je parlais enfin à mon père et je me remettais lentement de la mort de ma mère. Je suis entourée. Je vois un peu de soleil dans ma vie. Mais j’en veux toujours à maman de l’avoir gardé et j’ai encore du mal avec ma petite sœur. Enfin bref. Je ne veux plus y penser. J’ai les larmes aux yeux, c’est malin.
 
Ah la voilà. Je me gare devant le centre de secours de façon à ne pas gêner les camions s’ils sont appelés.  Je sors de ma voiture et attrape le sac sur la banquette arrière avant de la fermer et me diriger vers l’entrée. son sac est super lourd. Elle a mit du plomb dedans ou quoi ? je cherche du regard l’ambulance 61, mais je constate que la place est vide. Non loin d’elle, la table des secours. Elle m’en a parlé. Ils sont six et jouent au poker. Je reconnais l’un d’eux, il est venu quelquefois. C’est un amis proche de la famille. Si je peux dire famille ? Kelly Serevide. Lieutenant de brigade, si je ne dis pas de connerie.
C’est tout naturellement qu’il pose ses cartes retournées sur la table et vient vers moi.
 
-          Eh salut toi. Comment vas-tu ? si tu es venue voir ton père, je suis désolé, il est parti faire une course, mais tu peux l’attendre si tu veux.
-          Ça peut aller. Non en fait, je suis venue porter ce sac à Leslie, elle veut aller à la salle de sport après sa garde. Avouais-je.
 
 
-          Son vélo elliptique ne lui suffit plus ? Tu m’en apprends une belle là ! Tu veux peut-être visiter la caserne ?
-          Oui avec plaisir.
-          On y va. Je vais aussi te présenter aux autres membres de l’équipe.
 
Les secouristes s’échangent un sourire complice tout en nous regardant. Kelly me les présente et nous montons dans la salle de repos. Là-bas, je rencontre les membres de la section de mon père, Mouche, Otis, Cruz, Mills, Hermann… il faut dire que je n’avais pas voulu passer ici depuis que j’avais appris ce qu’il se passait. Je ne sais pas, j’avais trop mal. Mais là je ne sais pas, ça me fait du bien. Je vois une équipe soudée et je suis rassurée. À chaque garde, j’ai peur qu’il ne franchisse pas la porte d’entrée. Que deviendrai-je ? Et Alyssa ?
 
-          Viens, je vais te présenter au chef Boden.
 
Séveride m’emmène chez le boss des bosses. Le meneur du 51. Il est en train de rédiger un rapport. Kelly frappe et il nous fait signe d’entrer. Il nous accueille avec un grand sourire.
 
-          Voici donc la fameuse fille de Casey.
-          C’est moi. Dis-je avec le sourire.
-          Je suis heureux de te rencontrer Alana. Ton père est un excellent pompier, tu peux être fier de lui.
-          Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38570
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 59
Localisation : Normandie

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G   Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Nov 2015 - 21:34

Je la sens mal cette enquête sous couverture: est-ce vraiment le moment de prendre des risques alors que Casey a maintenant un bébé et une adolescente à charge? interogation


Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Signat10Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
mumu71
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
mumu71


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cochon
Messages : 10449
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 50
Localisation : quelque part dans mon imaginaire

Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G    Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Nov 2015 - 8:29

tout comme cissy j'émets des doutes, je ne sens pas cette enquête non plus!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t6805-mumu71
 
Chicago Fire / Un nouveau départ... / ??? / G
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Friendship :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Friendship-
Sauter vers: