French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Fév 2010 - 22:47

Rôôôôh meuh non Cissy, la suite était aussi pour toi et pour les autres voyons !! me sens bête d'un coup là !! XD !!

non mais je voulais me faire pardonner pour mon oubli auprès de Cali alors j'ai flatté un peu !! XPDR !!

mais promis la suite de demain sera aussi pour toi :mangaclind\'oe

oui Roro a un sacré caractère je confirme !! XD !! je dirai que House et lui se ressemblent assez ^^

quand à savoir comment ça va se passer entre eux, tu le verras demain ^^

encore merciiiiiiiiiiii pour tes compliments :mangaj\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Fév 2010 - 22:50

:tirelalangue: Nananère!!!!!!!!!!!!! :hop: :hop: :hop: Moi aussi j'ai le droit de lire!!!!!!!!!!!!!!!! :yeah:
Vivement demain!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :;woot;:


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 15:09

Alors on est demain ^^ je devrais bosser mais je fais une mini pause pour vous poster la suite ^^ suis sympa hein ? :P

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

House attrapa un feutre et se tourna vers son auditoire. Cameron, Foreman et Chase s’étaient assis autour d’une petite table et dévisageaient le diagnosticien.

- Qu’est ce qu’on a ? commença t’il en décapuchonnant le stylo

- Un homme blanc d’une quarantaine d’années qui, en plus d’un caractère exécrable qui me fait penser à quelqu’un, présente une liste de symptômes assez impressionnante commença Chase en se carrant sur sa chaise.

- Et ces symptômes sont ? demanda House en ignorant délibérément la remarque du jeune homme

- Le premier est un infarctus qui a été pris à temps semble t’il expliqua le jeune australien

- Ensuite il a commencé à avoir de la fièvre, des frissons, des douleurs articulaires et maintenant il a des difficultés respiratoires, essoufflement et toux continua Cameron

Au fur et à mesure que le Dr Cameron énumérait les symptômes de Rodney, House les notait sur le tableau blanc.

- Il a aussi parlé de faiblesse générale et d’une fatigue continue ajouta Foreman.

House continua d’écrire. Puis il posa le stylo et glissa la main dans la poche de son pantalon. Il en sortit un petit flacon qu’il ouvrit d’une pichenette. Il fit tomber deux comprimés dans le creux de sa main et les avala d’un coup sec.

- Alors ? A votre avis ? demanda t’il ensuite, en regardant les trois médecins tour à tour.

- La fièvre, les douleurs articulaires et les difficultés respiratoires pourraient faire penser à une maladie auto-immune commença Cameron

- Oui ça pourrait être un lupus ajouta Foreman

- C’est nouveau, tu es d’accord avec Cameron maintenant ? ironisa Chase

Foreman ouvrit la bouche pour répliquer mais il n’en eut pas le loisir. House l’en empêcha.

- Chase ! On n’est pas là pour parler de vos histoires de fesses ! Puisque vous voulez parler, donnez nous donc votre avis !

- Un cancer ? Une tumeur des os pourrait expliquer les douleurs articulaires, la faiblesse et la fatigue continue.

- Non ça n’explique pas les troubles respiratoires et la fièvre contra House en se grattant le menton. Par contre ça pourrait être une infection.

- Une infection explique la fièvre, les frissons et la fatigue mais ça ne nous dit pas pourquoi il a du mal à respirer et qu’il souffre des articulations répliqua Cameron.

- Faites lui un bilan sanguin complet, je veux tout savoir et tant que vous y êtes faites lui un scanner aussi. S’il a du mal à respirer, ses poumons ont peut être quelque chose non ?

Le regard de House fut soudain attiré par un mouvement dans le couloir jouxtant son bureau. À travers la baie vitrée, il vit Lisa Cuddy parler avec son amie, la jolie brune aux yeux verts. Intéressant se dit-il. Ses penses furent interrompues par la voix de Foreman

- Un bilan sanguin a déjà été fait observa le neurologue qui lisait un dossier ouvert devant lui. Ses globules blancs sont élevés et sa numération est basse…

- Refaites en un autre ! l’interrompit House en prenant sa canne qu’il avait accrochée au tableau blanc. Faites aussi une recherche d’ANA (1) pour le lupus. Revenez me voir quand vous aurez les résultats ! lança t’il en se claudiquant vers la porte de son bureau.

Les trois médecins échangèrent un regard et aperçurent le Dr Cuddy et son amie à travers la vitre du bureau du diagnosticien. C’était donc ça qui avait subitement attiré le médecin.

Foreman haussa les épaules et se leva. Ils avaient un patient à soigner.

ooOoo

John Sheppard était retourné dans la chambre de Rodney pendant qu’Elisabeth avait retrouvé son amie et discutait avec elle. Le militaire s’était assis dans un fauteuil à côté du lit du canadien. Rodney avait toujours son aérosol et ne semblait pas aller vraiment mieux. Il ne se plaignait plus mais John savait qu’il souffrait toujours. Rodney fut à nouveau prit d’une quinte de toux. En grommelant il reprit une bouffée d’aérosol.

John retint un soupir. Il ne voulait pas montrer à Rodney à quel point il s’inquiétait pour lui. Le voir dans cet état le rendait malade et Rodney n’avait pas besoin qu’il craque lui aussi. Il se leva et commença à faire les cent pas. Il avait besoin de bouger. Il n’avait pas l’habitude de rester inactif et ça commençait sérieusement à lui peser.

Rodney soupira bruyamment. John se tourna vers lui. Il pouvait entendre le sifflement de la respiration saccadée du canadien et ça lui faisait mal pour lui. Rodney grimaça tout en se massant le coude et, brusquement, jeta son aérosol sur le lit.

- J’en ai assez ! râla t’il. Et ce médecin qui ne s’occupe même pas de moi ! Tu parles d’un grand diagnosticien ! s’énerva le canadien. Comment peut il me soigner s’il ne me voit pas hein ?

- Je me le demande grommela John en cessant de marcher. J’en ai marre moi aussi, je vais aller voir si je le trouve !

- Non ! s’exclama brusquement Rodney d’une voix aigue. John le dévisagea surpris. Je ne veux pas que vous partiez je… commença Rodney d’une voix légèrement tremblante.

- Okay Rodney, je reste avec vous ne vous inquiétez pas l’apaisa John en se rapprochant du lit. Il posa la main sur celle du canadien et la serra doucement.

Rodney soupira à nouveau et la porte de sa chambre s’ouvrit sur le Dr Chase et le Dr Cameron. John ne bougea pas. Il se fichait complètement de ce qu’ils pourraient penser. Le jeune médecin australien s’approcha des deux hommes.

- Dr Mckay, je dois vous faire une prise de sang et ma collègue va vous emmener passer un scanner…

- Encore des examens ? s’insurgea Rodney. Mais j’ai déjà fait des radios tout à l’heure !

- Je sais mais les radios n’ont rien donné et nous pensons qu’un scanner nous donnera plus de renseignements…

- Puisque je n’ai pas le choix… Dites, vous avez au moins une idée de ce que j’ai ?

- Nous cherchons toujours répondit évasivement le jeune homme en nettoyant le bras du scientifique avec une compresse.

- Je vois… et quand est-ce que je verrai le Dr House ? Vu que la dernière fois c’est tout juste si j’ai pu apercevoir la couleur de sa chemise !

Malgré lui John sourit, ce qui ne parut pas plaire au Dr Cameron qui lui jeta un regard désapprobateur.

- Euh… Le Dr House a une manière bien à lui de traiter les patients… vous avez déjà eu énormément de chance de l’avoir aperçu au moins une fois.

Rodney grommela quelques mots indistincts dans sa barbe et Chase termina la prise de sang. Puis Cameron avança un fauteuil roulant près du lit du canadien.

- Je peux marcher vous savez s’insurgea Rodney en croisant les bras d’un air boudeur.

- C’est préférable que vous vous asseyiez là-dedans et que vous vous laissiez faire répliqua Cameron.

- Je peux marcher et je vais vous le prouver ! insista Rodney en balançant ses jambes hors du lit. Il voulu se lever mais ses articulations lui faisaient tellement mal et ses muscles étaient si raides qu’il failli tomber. John se précipita pour le soutenir et l’aida à se rasseoir sur le lit.

- Vous voyez bien que vous ne tenez pas debout dit la jeune femme en rapprochant le fauteuil.

- grmbl grogna Rodney en se laissant glisser sur le fauteuil roulant.

Sans un mot, le Dr Cameron poussa le fauteuil hors de la chambre suivie du Dr Chase et de John. Rodney se retourna et constata que le militaire était toujours là. Il sourit soulagé. Au moins il n’était pas seul.

TBC

(1) ANA (Anticorps Antinucléaires) : Les anticorps antinucléaires correspondent à une variété d'anticorps qui sont sans doute des auto-anticorps que possèdent certains individus, dirigés contre un ou plusieurs éléments du noyau de leurs propres cellules qui sont alors considérés comme des antigènes (corps étranger à l'organisme).

Pour faire plus clair, on retrouve ces anticorps dans l’organisme d’une personne atteinte d’une maladie auto-immune telle que le Lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 18:22

isamckay a écrit:
Alors on est demain ^^ je devrais bosser mais je fais une mini pause pour vous poster la suite ^^ suis sympa hein ? :P.
Tu es un amour!!!!! :mangaclind\'oe

Très chouette chapitre!!!!! Mais à quand le choc des titans???? :mangadémoniaqu


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 18:31

:mangaj\'aime: suis contente de t'avoir fait plaisir !!

merci pour ton commentaire ^^

ben écoute j'ai bien peur qu'il n'y ai pas de choc des titans à proprement parlé ^^ disons que je me suis surtout centrée sur la maladie de Rodney mais bon je pense que l'un comme l'autre ils sont assez fidèles à eux mêmes dans cette histoire ^^

Enfin tu jugeras par toi même ^^ la suite demain comme d'hab :mangaclind\'oe
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 20:22

:mangayoupi.: :mangayoupi.: la suite !!!

J'ai beaucoup aimer ce chapitre les deux protagonistes sont vraiment bien transcrit et criant de vérité ..... vivement demain.


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 626718suitsignCali ** SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 20:31

Rôôôôh merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Cali !!

:mangaj\'aime:

suis contente que ça te plaise toujours autant !! :mangaclind\'oe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Fév 2010 - 19:20

coucou ^^ on est demain les filles ^^ voici la suite ^^

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rodney avait été ramené dans sa chambre après avoir passé un scanner. Scanner qui, s’il en croyait les dires des deux médecins qui le lui avaient fait passé, n’avait rien donné. Apparemment ses poumons étaient sains.

Mais alors pourquoi toussait il autant et surtout pourquoi avait il l’impression d’être constamment essoufflé ?

Rodney poussa un long soupir. Cette première journée auprès du médecin qui était sensé le guérir rapidement, avait vraiment été longue. Et le pire dans tout ça c’était qu’ils n’avaient pas vraiment avancé d’un pouce. Aucun des médecins ne savait ce que le canadien avait.

Rodney laissa dériver son regard vers le fauteuil près de son lit. Sheppard s’y était installé lorsqu’ils étaient revenus du scanner et, à présent, il dormait. Ses traits étaient détendus et Rodney le trouva beau sans vraiment savoir pourquoi. Le militaire s’était étendu en travers du fauteuil et avait négligemment croisé les bras derrière sa nuque sur l’un des accoudoirs. Rodney pouvait voir sa poitrine se soulever régulièrement au rythme de sa respiration. Il mourrait d’envie d’y poser la main mais il n’en fit rien, il ne voulait pas le réveiller.

Le scientifique poussa un nouveau soupir et ferma les yeux. Il tenta de se tourner dans le lit mais la perfusion qu’il avait au bras droit l’empêchait de bouger correctement. L’un des docteurs, le noir - Rodney ne se souvenait plus de son nom – avait décidé de lui donner un médicament qui s’appelait Prednisone (1). Il pensait que Rodney souffrait d’un lupus et que ce médicament pourrait l’aider. Le canadien n’avait pas vraiment été en position de refuser. Et puis ça ne pouvait pas lui faire de mal non ? À vrai dire il commençait à se sentir un peu mieux. Il lui semblait que le poids qu’il avait sur la poitrine s’allégeait et il avait moins de courbatures. Mais il avait toujours de la fièvre il le sentait. D’ailleurs il avait si chaud qu’il avait l’impression de transpirer comme s’il était dans un sauna.

Il réprima un frisson et décida d’essayer de dormir. Mais le sommeil semblait ne pas vouloir venir. Le canadien essaya de changer de position mais la perfusion le gênait. Il finit par rester sur le dos, les mains posées sur le drap.

ooOoo

Les trois médecins étaient retournés dans le bureau du Dr House après avoir ramené Rodney dans sa chambre. House était arrivé une demi-heure plus tard. Avant même de parler, il pris son flacon de vicodine et avala deux comprimés. Puis il dévisagea les membres de son équipe.

- Alors ? demanda t’il

- Le scanner n’a rien donné répondit Chase. Les poumons sont clairs et il n’y a pas de masse visible.

- ça ne veut pas dire qu’il n’y a rien répliqua House en se servant un café. Et la prise de sang ?

- Le labo doit nous envoyer les résultats rapidement, dit Cameron

- Très bien, alors mettez le sous antibiotiques et…

- Il en a déjà eu avant de venir ici et ça n’a rien donné l’interrompit Foreman

- Alors ça n’était pas les bons, faites ce que je vous dis !

- Je l’ai déjà mis sous prednisone (1) laissa tomber Foreman sous le regard incrédule de ses collègues.

- Vous avez fait quoi ?

- Je pense que c’est un lupus et je…

- Les corticoïdes vont masquer les symptômes ! le coupa House en élevant la voix.

- Je ne pense pas, d’ailleurs il va mieux, le traitement commence à faire effet

- C’est normal il est sous corticoïdes ! Il va forcément aller mieux jusqu’à ce que d’autres symptômes fassent leur apparition ! s’exclama House en faisant des moulinets avec sa canne. C’est pas un lupus !

- Les symptômes concordent intervint Cameron

- Mais pas tous ! Vous avez oublié le plus important répliqua House, le regard fixé sur le tableau blanc.

- Lequel ? questionna Chase

- L’infarctus ! Vous avez déjà vu un lupus qui provoque un infarctus vous ?

- Ce n’est peut être pas un symptôme mais un évènement isolé commença Foreman.

- Non, c’est autre chose répondit House l’air pensif. Bon moi je vais me coucher annonça t’il brusquement. Mettez le patient sous antibiotique et arrêtez les corticoïdes continua t’il en claudiquant vers la porte.

Foreman referma le dossier ouvert devant lui et soupira. Puis il se leva à la suite de ses collègues.

ooOoo

Rodney ouvrit les yeux en grommelant. Il n’arrivait pas à dormir. En plus, son pyjama d’hôpital était trempé tellement il transpirait. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait.

Il se tourna à nouveau vers le fauteuil. John n’avait pas bougé et semblait toujours profondément endormi. Le canadien passa la main sur son front et essuya la sueur qui s’était accumulée là. Il n’en pouvait plus. Il attrapa le fil de la sonnette et, au moment où il allait appuyer, la porte s’ouvrit sur le docteur Foreman.

Il s’approcha du scientifique et tritura les tubes de la transfusion. Il remplaça la poche de liquide par une autre.

- Qu’est ce que vous faites ? demanda doucement Rodney.

- Je modifie votre traitement répondit le médecin en réglant le débit de la perfusion.

- Je n’ai pas de lupus ?

- Nous ne savons pas encore mais le Dr House pense qu’il vaut mieux arrêter le traitement… vous vous sentez bien Dr Mckay ? demanda le neurologue en voyant que le scientifique était en sueur

- A votre avis ? ironisa Rodney. Foreman fit une grimace. Je ne sais pas… j’ai chaud et je n’arrête pas de transpirer… est-ce que je pourrai avoir un autre pyjama ou quelque chose ? Celui-ci est trempé…

- Je vais vous envoyer une infirmière dit le médecin en le regardant d’un air pensif.

Un nouveau symptôme venait d’apparaître.

Puis il sortit et quelques minutes plus tard une infirmière venait dans la chambre avec une chemise d’hôpital sèche et une bassine d’eau fraîche.

Lorsqu’elle fut repartie un peu plus tard, Rodney se sentait mieux. Mais il n’était pas très à l’aise dans cette chemise ouverte dans le dos. Il allait falloir qu’il fasse attention lorsqu’il bougerait. Il ne tenait pas à ce que tout le monde ait une vue imprenable sur son postérieur (2).

Il se rallongea en soupirant. Il regarda John toujours endormi. Il devait vraiment être fatigué pour ne pas être constamment sur le qui-vive songea le canadien.

Rodney en avait assez d’être là et de ne pas aller mieux. A chaque fois qu’il pensait avoir une amélioration, un nouveau symptôme faisait son apparition. Le scientifique sentit soudain ses yeux le piquer. Il n’allait pas se mettre à pleurer non ? Ça n’était pas vraiment le moment. Il essaya de se contrôler mais c’était peine perdue. Les larmes furent les plus fortes et débordèrent. Il gémit doucement et enfouit son visage dans son oreiller pour couvrir ses pleurs, il ne voulait pas que John l’entende. Mais ses efforts avaient été vains. John s’était réveillé. Il se redressa en se demandant d’où pouvait bien venir ce bruit étouffé. Il se rendit alors compte que c’était Rodney.

Le militaire se leva doucement et s’approcha du lit. Il s’assit sur le bord et, lentement, caressa le dos secoué de frissons du canadien. Instantanément il se raidi.

- Hey Rodney murmura John

Le scientifique se retourna et John retint un hoquet de surprise. Le canadien était livide, beaucoup plus pâle qu’avant, et ses yeux rouges lui donnaient un aspect fantomatique. En plus ses cheveux humides de sueur étaient plaqués sur son front en mèches inégales. Jamais le militaire ne l’avait vu ainsi. Impulsivement, sans réfléchir, John pris le canadien dans ses bras. Rodney enfouit son visage dans son cou et se laissa aller.

- Shhhhht ça va aller Rodney chuchotait John en le berçant doucement.

Le canadien renifla et John resserra son étreinte. C’est alors qu’il remarqua une chose : il pouvait sentir les côtes du canadien sous sa chemise !

TBC

(1) Le Prednisone est un corticoïde qui est prescrit en cas de poussée de maladie systémique (ou auto-immune), notamment le Lupus.

(2) Ah bah moi j’aimerai bien avoir une vue imprenable sur les fesses de Roro !! XD !! hem… désolée pour cet écart…

Sinon vous avez aimé ? Reviews ?
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Fév 2010 - 0:18

Si on a aimé ?! Quelle question !!! :mangajedevient Bien sûr ! :mangadémoniaqu

Je veux la suite !! pour me remonter le moral ..... mes vacances sont finit ..... :mangatriste:

:lasuite!plusvi :lasuite!plusvi :lasuite!plusvi :lasuite!plusvi


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 626718suitsignCali ** SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Fév 2010 - 8:59

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii Cali !!! :mangaj\'aime:

contente que tu aimes toujours autant !! :mangacontant:

la suite aujourd'hui promis !! mais par contre je sais pas trop à quel moment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Fév 2010 - 19:10

Bon ben v'là la suite ^^

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Elisabeth était venue très tôt à l’Hôpital ce matin là. Elle avait passé la nuit dans un hôtel après avoir passé une partie de la soirée avec Lisa Cuddy. Bien sûr, elle avait beaucoup pensé à Rodney et se faisait beaucoup de soucis pour lui mais elle était si heureuse de retrouver son amie.

Le Diplomate avait également retenu une chambre pour John mais le militaire avait refusé de la rejoindre à l’hôtel préférant rester auprès de Rodney. Lisa n’y avait vu aucun inconvénient même si ordinairement cela ne se faisait pas trop sauf si la personne était de la famille proche du malade. Elisabeth lui avait expliqué que les deux hommes étaient vraiment très proches et la jeune femme avait accepté.

La jeune femme se dirigeait d’un bon pas vers la chambre de Rodney. Elle espérait qu’il avait passé une bonne nuit et surtout qu’il allait mieux. La veille, lorsqu’elle l’avait quitté, il n’était pas en très grande forme.

Elle fit coulisser la porte transparente et entra dans la petite pièce. Et elle sourit en voyant les deux hommes. John s’était allongé à côté de Rodney et celui-ci avait posé sa tête sur le torse du militaire. Tous les deux étaient profondément endormis. Elisabeth hésita. Devait-elle les réveiller ? Il valait mieux le faire, si jamais une infirmière ou un médecin – l’image de House se matérialisa dans la tête de la jeune femme – les voyait ainsi, il ou elle pourrait se poser des questions.

Doucement elle s’avança vers le lit et posa la main sur l’épaule de Sheppard. Immédiatement il réagit et sursauta.

- Ce n’est que moi John sourit la jeune femme en levant les mains.

- Oh… Bonjour Elisabeth

- Comment va-t-il ? demanda t’elle

- Bof répondit le militaire en se dégageant doucement de l’étreinte du scientifique et en se levant. Il a eu du mal à dormir. Et un des médecins est venu lui changer son traitement dans le courant de la nuit. Mais ce qui m’inquiètes le plus, c’est qu’il a perdu énormément de poids soupira t’il en se passant la main dans les cheveux.

- C’est à ce point ? s’effara la jeune femme

- Ouais…

Un gémissement l’interrompit et ils se retournèrent tous les deux vers le lit. Rodney se réveillait.

- Hey Rodney fit le militaire en s’approchant

Le canadien ouvrit les yeux et se redressa un peu. Il était toujours aussi pâle mais il n’était plus en sueur.

- Vous êtes là Elisabeth ? dit il en prenant un verre d’eau sur l’adaptable à côté de son lit.

- Oui je viens d’arriver répondit la Diplomate en souriant. Comment vous sentez vous ?

- Un peu mieux, on dirait que ce médicament, il exhiba sa perfusion, fait un peu plus d’effet que les autres. Mais j’ai une sensation bizarre dans les jambes ajouta t’il en se les frottant à travers le drap.

- Ah oui ? demanda John. Vous sentez quoi exactement ?

- Je sais pas trop, comme si elles étaient plus lourdes

- Je vais chercher un médecin déclara le militaire en se dirigeant vers la porte de la chambre.


ooOoo


Chase étouffa un bâillement et s’assit devant la petite table. Face à lui, Foreman avait croisé les bras sur sa poitrine et attendait. Cameron les rejoignit un peu plus tard avec trois tasses de café. Elle en déposa une devant chacun des deux hommes.

- Il est encore en retard grommela Foreman en s’emparant de sa tasse sans même remercier la jeune femme.

- Il n’y a pas de quoi ironisa l’immunologiste. Et il n’est que 9 heures continua t’elle en consultant sa montre. Il ne sera pas là avant une bonne heure au moins !

- Au fait, je suis allé au labo et j’ai eu les résultats de la prise de sang annonça Chase

- Et ? fit Foreman

- Ses globules blancs sont élevés…

- Je parlais des ANA le coupa le neurologue

- Il n’y en a pas répondit le jeune australien. Donc c’est pas un lupus.

Foreman fit une grimace et se concentra sur sa tasse de café.

- Et son taux de plaquettes ? demanda Cameron

- Sa numération est assez basse.

- House avait raison… commença la jeune femme

- Vous avez dit quoi ? l’interrompit une voix moqueuse derrière elle

Elle se retourna et vit Gregory House. Visiblement aucun des trois médecins ne l’avaient entendu arriver. Il se tenait debout, toujours vêtu de son blouson de moto, et s’appuyait sur sa canne.

- J’ai pas rêvé hein ? Vous avez bien dit que j’ai raison

- On a eu les résultats de la prise du sang intervint Chase

- Et ?

- On peut éliminer le lupus ou toute maladie auto-immune répondit Foreman

- Donc il a bien une infection continua House en se débarrassant de son blouson qu’il posa sur la chaise de son bureau.

- Oui mais reste à trouver laquelle répliqua Cameron en se levant

- Faites une hémoculture, on saura déjà à qui on a affaire dit House. Et continuez les antibiotiques, tant qu’on ne saura pas exactement ce que c’est, c’est le mieux qu’on puisse faire.

Les trois médecins hochèrent la tête et se dirigèrent vers la porte. House les regarda partir l’air rêveur. Puis il secoua la tête et claudiqua dans le couloir, direction le bureau de Wilson. Il avait des informations à recueillir.


ooOoo


Wilson était en pleine consultation avec l’une de ses patientes lorsqu’il entendit frapper à la baie vitrée. Il se tourna brusquement et vit House qui lui faisait des signes frénétiques. Gêné, il s’excusa auprès de sa patiente et alla rejoindre le diagnosticien sur le balcon.

- House ! s’exclama t’il. Je suis en pleine consultation au cas où tu ne t’en serai pas aperçu !

- Oh, elle peut bien attendre, dans son état, elle n’est pas à une minute près non ?

Wilson leva les yeux au ciel et croisa les bras.

- Qu’est ce que tu veux.

- Tu as vu Cuddy hier soir ?

- Mais en quoi ça t’intéresse ? Et puis pourquoi est-ce que je l’aurai vue hein ?

- Je sais pas, je croyais que tu t’intéressais à sa copine non ?

- House… soupira Wilson. Si c’est pour ça que tu me déranges c’était pas la peine de venir.

- Non mais je voulais savoir si tu les avais vues ensemble

- Oui, Cuddy m’a dit qu’elle invitait son amie à dîner dans un bon restaurant et après ? Tu peux me dire ce qui… l’oncologue ne termina pas sa phrase, House venait de partir. Il soupira et retourna auprès de sa patiente. House le ferait vieillir avant l’âge, il en était certain.


ooOoo


John venait de sortir de la chambre de Rodney lorsqu’il vit arriver deux des médecins qui l’avaient examiné la veille, le Dr Cameron et le Dr Chase, mais toujours pas de Dr House apparemment.

- Monsieur Sheppard ? demanda la jeune femme en arrivant à sa hauteur. Un problème avec le Dr McKay ?

- Oui… répondit John, il dit qu’il a une sensation bizarre dans les jambes.

- Nous allons voir ça, de toute façon nous devons lui faire encore d’autres prélèvements de sang pour d’autres analyses et…

- Encore ?

- Oui nous pensons que votre ami a une infection mais nous devons découvrir laquelle si nous voulons bien le soigner

John hocha la tête et suivi les deux médecins dans la chambre.


TBC


Alors ? Mais qu’est ce qu’il a Rodney hein ? Patience, vous le saurez bientôt ^^ !! En attendant une petite review ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Fév 2010 - 1:32

Alors comme j'ai rarement le temps de passer le jeudi, j'ai lu deux chapitres d'un coup moi!!!! bravo
Et j'aime toujours autant...
Bon le postérieur de Rodney m'intéresse beaucoup moins que celui de mon Donnie donc je passerai sur ton incroyable sans gêne!!!!! :mangadémoniaqu
Pour le reste on dirait que les affaire du malade ne s'arrangent pas vraiment. Faudrait que Sheppard fasse quelque chose, je ne sais pas moi... euh (enfin, si je sais très bien en fait!!!! :mangaclind\'oe ) Que va faire notre House pas national du tout??? :mangaintero:
allez quoi, un bon mouvement, :lasuitee!!.:


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Fév 2010 - 16:16

Encore !!!!!!

Je veux la suite moi !!! ...... :lasuite!svp:


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 626718suitsignCali ** SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Fév 2010 - 18:48

Merciiiiiiiiiiiiiiiii les filles !!!! ravie que ça vous plaise toujours autant !! :mangaclind\'oe :mangaj\'aime:

Allez je vous fait pas languir plus longtemps, voilà la suite ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rodney se redressa un peu en voyant les deux médecins entrer dans la pièce suivis du militaire. John avait fait vite se dit il. Le Dr Cameron s’approcha de lui et commença à l’examiner, prenant d’abord ses constantes.

- Votre ami nous a dit que vous aviez une sensation bizarre dans les jambes ? lui demanda t’elle en continuant son examen

- Oui, c’est comme si elles avaient gonflé… expliqua Rodney en les frottant à travers le drap

Cameron hocha la tête et Chase, qui se trouvait au bout du lit, souleva le drap. Ils retinrent une exclamation de surprise en voyant les jambes du scientifique. Rodney, lui ne se retint pas et poussa un cri strident.

- Mes jambes ! cria t’il en plaquant les mains sur ses cuisses. Mais qu’est ce qu’il m’arrive ?

Les jambes de Rodney étaient enflées des chevilles jusqu’au haut des cuisses. Comme s’il avait fait une réaction allergique à quelque chose.

Chase regarda brièvement Cameron puis se tourna vers le canadien. Il avait l’air affolé. John se précipita vers lui et s’assis à côté de lui. Le jeune australien eu même l’impression que le scientifique se raccrochait à lui.

- Je ne sais pas… c’est certainement un nouveau symptôme… commença t’il

- Un nouveau symptôme de quoi ? s’emporta brusquement John faisant sursauter tout le monde dans la petite pièce. Est-ce que vous savez au moins ce qu’il a ?

- Nous cherchons et c’est pour ça que nous devons faire d’autres prélèvements et…

- Je veux voir le Dr House ! cria John qui s’était levé brusquement du lit de Rodney. C’est lui qui est sensé guérir Rodney non ?

- John… intervint doucement Elisabeth en se rapprochant de lui.

Mais le militaire l’ignora et avança vers Chase qui avait reculé en le voyant se mettre en colère.

- Le Dr House… fit Cameron

- Est ici l’interrompit une voix derrière elle.

Tous se tournèrent vers la porte. House était là, personne ne l’avait entendu arriver. Le diagnosticien entra dans la pièce et boitilla jusqu’au lit du canadien. Il observa pendant quelques secondes les jambes de Rodney puis il se tourna vers Chase et Cameron.

- Augmentez les antibiotiques ordonna t’il, et faites moi vite ces hémocultures !

Puis il se dirigea vers la porte de la chambre.

- Attendez c’est tout ? s’insurgea John en faisant face au médecin pour l’empêcher de sortir. Vous savez ce qu’il a au moins ?

- J’en ai une idée oui mais je veux être certain avant de lui donner un traitement qui pourrait lui être fatal !

- Et vous venez de faire quoi là ? s’énerva John en désignant Chase qui réglait le débit de la perfusion de Rodney

- Il a une infection ! Les antibiotiques vont la freiner ! Mais pour le soigner correctement il faut que je sache exactement ce que c’est ! s’emporta House.

John ouvrit la bouche pour répondre et finalement préféra s’abstenir. House lui jeta un dernier regard et claudiqua vers le couloir. Cameron termina les prélèvements de sang et les deux médecins sortirent.


ooOoo


House entra dans son bureau et se dirigea vers le tableau blanc. Il pris un stylo et rajouta l’œdème des jambes à la liste des symptômes. Pendant de longues secondes, il le contempla puis finalement il attrapa sa balle de tennis géante et commença à jouer avec, la faisant rebondir avec sa canne.

Il était encore en train de réfléchir lorsque Cuddy entra en coup de vent dans son bureau.

- House ! cria t’elle

House leva vers elle un regard innocent mais ne bougea pas.

- Depuis quand est-ce que le fait que j’emmène mon amie dîner vous intéresse ? attaqua t’elle

- Wilson vous a parlé constata House sans cesser son manège avec la balle et sa canne. Il peut pas s’en empêcher ! La prochaine fois je lui ferai jurer de ne rien dire !

Cuddy leva les yeux au ciel et soupira bruyamment. Puis elle se pencha à nouveau vers le diagnosticien et fixa son regard dans le sien.

- Je réitère ma question ! Alors ? demanda t’elle

- Mais quoi ? Oh je suis sûr qu’il y a quelque chose entre vous ! C’est ça hein ?

- Bon sang House ! Vous et votre esprit tordu ! Je finirai par croire que vous êtes jaloux ! s’emporta la jeune femme.

- Vous avez couché avec ? demanda le diagnosticien l’air de rien.

Les yeux de Cuddy faillirent lui sortir de la tête et elle explosa.

- Mais non ! s’insurgea t’elle en rougissant. Pourquoi faut t’il que vous ayez toujours des idées pareilles hein ? Vous n’avez donc pas de cœur ? Elle est ma meilleure amie, comme ce pauvre Wilson pour vous ! House ! Je vous parle ! s’énerva t’elle en constatant que le médecin ne l’avait pas écoutée. Mais House était déjà ailleurs, le regard fixé sur la liste des symptômes

- Le cœur… murmura le médecin avant laisser tomber sa balle et de sortir rapidement de son bureau sous le regard ahuri de Cuddy.


ooOoo


Chase et Cameron étaient partis, laissant les trois atlantes seuls dans la chambre. John était toujours assis près de Rodney qui ne bougeait plus et ne disait plus rien. Le militaire avait rabattu le drap sur ses jambes mais le canadien ne pouvait s’empêcher de les fixer. Il mourrait de peur, il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait. Il se mit à trembler sans pouvoir se contrôler. John le sentit et se tourna vers le canadien.

- Hey Rodney qu’est ce qu’il se passe ? demanda doucement John en se rapprochant

Pour toute réponse, le canadien se blottit contre lui en laissant échapper un soupir tremblé. John le pris dans ses bras et resserra son étreinte. Elisabeth esquissa un sourire en les voyant ainsi.

- Ne vous inquiétez pas Rodney dit elle doucement, vous allez vous sentir mieux bientôt j’en suis sûre ! Ils vont vous guérir.

Rodney hocha la tête mais il n’avait pas l’air aussi convaincu que la jeune femme. John se dégagea doucement de son étreinte et l’aida à se rallonger confortablement.

- Il faut vous reposer Rodney murmura t’il doucement. Puis il s’écarta du lit et se dirigea vers le fauteuil juste à côté. Il allait s’y asseoir lorsque Gregory House entra dans la chambre poussant un chariot à roulette sur lequel trônait un appareil à échographie.

- Qu’est qu’il y a ? demanda John

- Je vais lui faire un autre examen laissa tomber House en dénudant la poitrine de Rodney ?

- Vous allez lui faire quoi ? questionna Sheppard l’air un peu inquiet

- Une échographie cardiaque répondit le diagnosticien en étalant du gel sur le torse du scientifique. Puis il colla trois pastilles au niveau du cou du canadien, et deux au niveau de ses hanches (1). Ensuite il pris l’embout et le passa au niveau du cœur de Rodney.

Un bruit régulier se fit entendre, c’était les battements de cœur du canadien. Le rythme était assez rapide. House avait les yeux fixés sur l’écran et de temps en temps faisait glisser l’embout pour avoir une meilleure image.

- Vous avez des antécédents cardiaques dans votre famille ? demanda House sans quitter l’écran des yeux

- euh mon père a eu des ennuis sérieux oui et j’ai moi-même une tension assez élevée mais je l’ai déjà dit à vos collègues avant !

- Je sais mais je leur ai pas demandé grommela House en continuant son examen.

Derrière lui, John et Elisabeth ne bougeaient pas, se demandant où le médecin voulait en venir. House poussa soudain un cri de victoire au moment où Cameron entrait dans la pièce, un dossier dans les mains

- Je vous cherchais, mais qu’est ce que vous faites ? dit elle surprise

- Je sais ce qu’il a répondit House en éteignant la machine. Les ventouses se détachèrent d’elles même de la peau de Rodney.

- Moi aussi, on a terminé les hémocultures, c’est un staphylocoque…

- Il s’est logé dans son cœur et a décidé d’en faire son quatre heures répliqua House en tendant une serviette à Rodney. Il a une endocardite infectieuse continua t’il.


TBC


Alors ? Maintenant vous savez ce qu’a Rodney !!

Une review quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Fév 2010 - 23:12

Ben à vrai dire je ne sais pas... :mangadémoniaqu Maintenant que j'ai le fin mot de l'histoire, à quoi bon commenter??? :mangaclind\'oe
Si quand même: ça existe ça une endocardite infectieuse??? Et ça s'attrape comment??? Et comment on guérit??? C'est contagieux??? C'est dangereux (oui, je présume)??? Ca laisse des séquelles??? Ca se soigne bien??? :mangaintero: :mangaintero: :mangaintero:

:oulàlà: Bon mais peut-être que tu voulais des commentaires objectifs sur ton récit, sa cohérence, ta manière d'écrire, notre intérêt etc... :profondeintero
Alors ton récit est toujours aussi passionnant et conforme à ce que j'attends du diagnosticien, la trame de l'histoire nous accroche et nous ne sommes jamais déçus dans notre attente... :yaquibosse:
Quant à ta manière d'écrire et bien... :;j\'adoreeee: :;j\'adoreeee:

Voilà... Maintenant je veux ma suite moi!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :jevoisjevois:


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Fév 2010 - 23:19

Oh la ça en fait des questions dis donc !! XD !!

Alors tu auras les réponses dans les chapitres à venir ^^ et oui cette maladie existe, je me suis documentée avant d'écrire la fic afin d'être le plus crédible possible :oupsssss:

Pour savoir comment ça se soigne, tu le verras dans les suites qui viendront ^^

Ensuite merciiiiiiiiiiiiiiiiiii pour tes compliments, une fois de plus je suis écarlate :oupsssss: :oupsssss: :oupsssss: :oupsssss:

La suite demain comme d'hab^^

je vais corser en disant que je ne la mettrai que si j'ai la suite de ta fic !! nan mais !! XPDR !!

nan je plaisante ^^ promis demain je mets la suite :mangaclind\'oe
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 0:00

:mangacolére: :mangacolére: Ah mais non!!! Ca ne va pas du tout!!!! :mangacolére: :mangacolére:
Et puis d'abord la suite de laquelle tu veux??? Et tu en as plein qui sont terminées en plus.... Alors hein.... :mangaclind\'oe


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 10:56

ah mais faut pas t'énerver comme ça Cissy ^^ je plaisantais je t'ai dit ^^ mais pour te répondre, je parlais de ta fic en cours Don/Colby que je dévore depuis vendredi ^^

bon allez trêve de bavardage, voici la suite de cette fic^^

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Il a quoi ? demanda John qui ne comprenait pas vraiment.

- Une endocardite répondit House en se dirigeant vers la porte. Il se tourna vers Cameron. Donnez lui des antibiotiques à large spectre et augmentez la dose continua t’il avant de sortir.

- Mais c’est quoi ça ? questionna Rodney qui venait de réagir.

- Une infection cardiaque expliqua Cameron en se dirigeant vers le couloir. Elle fit un signe à une infirmière et revint vers les atlantes.

- Mais comment a-t-il pu attraper ça ? fit Elisabeth

- Il y a plusieurs façons répondit la jeune femme alors qu’une infirmière faisait son entrée dans la chambre. En général, seuls les patients ayant déjà des problèmes cardiaques sous-jacents, comme votre ami, sont touchés par cette maladie. Et il peut suffire d’un simple brossage de dent pour faciliter l’introduction de la bactérie dans le sang.

- Mais Rodney n’a pas de problème cardiaque… commença John en regardant le scientifique.

- Si John l’interrompit doucement le canadien. Mais je n’en ai jamais parlé parce que Carson m’avait dit que ça ne poserai pas de problème pour les m… enfin mon travail se reprit il sous le regard insistant d’Elisabeth.

- Qui est Carson ? demanda Cameron en changeant la poche de la perfusion du scientifique.

- Le Dr Carson Beckett, le médecin qui s’est occupé de moi avant que je ne vienne ici répondit Rodney. Il est aussi mon meilleur ami ajouta t’il avec un sourire.

En entendant ces mots, John Sheppard se renfrogna mais ne dit rien. Il s’approcha du lit du canadien.

- Il va aller mieux dans combien de temps ? questionna t’il

- Le traitement est assez long répliqua l’immunologiste. Mais il devrait rapidement ressentir un mieux continua t’elle en réglant le débit de la perfusion.

John hocha la tête et se tourna vers Rodney qui lui sourit.

- Merci dit simplement Elisabeth.

La jeune femme esquissa un sourire et sortit de la pièce.

- Eh bien, on peut dire qu’il est vraiment bon ce Dr House soupira John en se laissant tomber dans le fauteuil à côté du lit de Rodney.

- N’allez surtout pas le lui dire, il ne s’en remettrait pas dit une voix amusée derrière Elisabeth.

John se tourna vers la porte, là d’où venait la voix et aperçut le Dr Cuddy qui venait d’entrer dans la chambre. Elle s’approcha du lit du canadien tout en consultant le dossier qu’elle avait dans les mains

- Je viens de voir le Dr House continua l’endocrinologue en levant la tête et en souriant. Il m’a dit ce qu’avait votre ami. Il devrait très bien s’en remettre ajouta t’elle sur un ton rassurant. Ça se soigne très bien.

Elisabeth et John hochèrent la tête soulagés. La Diplomate se tourna vers Sheppard.

- Je vais prendre quelque chose à la cafétéria, vous m’accompagnez ? lui demanda t’elle

- Non je vais rester avec Rodney… enfin s’il ne se sent pas trop fatigué

- Non vous pouvez rester Colonel dit Rodney en esquissant un sourire fatigué.

- Très bien alors j’y vais sourit la jeune femme en se dirigeant vers la porte.

- Je t’accompagne déclara Cuddy en emboîtant le pas à son amie.


ooOoo


Dès que les deux jeunes femmes furent sorties, John se leva du fauteuil et vint s’asseoir sur le bord du lit du canadien. Pendant quelques longues secondes, il fixa son regard sur lui. Rodney ne disait rien, surpris par l’intensité du regard du militaire.

- Rodney je… commença l’américain avant de s’interrompre. Il ne savait pas quoi dire. Il éprouvait une sorte de sensation étrange. Il avait envie de prendre le scientifique dans ses bras, juste pour s’émerveiller de sentir son cœur battre à l’unisson avec le sien. Bon sang mais qu’est ce qu’il t’arrive John ? se demanda t’il

- Colonel ? murmura le canadien. John ne réagit pas où plutôt ne dit rien mais son expression changea et ses yeux vert-noisette se remplirent de larmes. Rodney en fut étonné. John ? souffla t’il ensuite

- Rodney… chuchota le militaire en levant la main vers le visage du scientifique. Il effleura sa joue et laissa retomber sa main sur sa cuisse. Puis il grimaça comme pour retenir ses pleurs et porta la main à son visage. Brusquement il amorça un mouvement pour se relever mais il fut retenu par une main sur son bras. Puis Rodney, malgré sa faiblesse et sa fatigue, l’attira à lui et le serra dans ses bras.

Ne se contrôlant plus, John s’abandonna entre ses bras et fondit en larmes. Rodney se contentait de lui caresser doucement le dos et de lui murmurer des mots de réconfort. Au bout de quelques minutes, John se calma et se redressa.

- Je suis désolé Rodney souffla t’il en s’essuyant le visage avec sa manche

- C’est pas grave dit doucement le canadien. Qu’est ce qu’il se passe John ?

- J’en sais rien, je crois que c’est la fatigue et je… enfin je… j’ai eu peur avoua t’il en baissant les yeux.

- De quoi ?

- De vous perdre chuchota Sheppard sans lever la tête.

- De me perdre ? répéta le canadien surpris

- Oui Rodney, je…

John s’interrompit et leva les yeux, nouant son regard à celui de Rodney. Il venait de comprendre ce qui lui arrivait. Jusqu’à maintenant il avait eu du mal à le voir et l’admettre mais il fallait bien qu’il se rende à l’évidence. Il avait des sentiments pour le scientifique et cela dépassait le stade de l’amitié. Ce qu’il avait éprouvé ces deux derniers jours, l’inquiétude, la peur, lui avait ouvert les yeux. Il aimait le Dr Rodney Mckay et ce depuis un long moment probablement.

John se pencha doucement vers Rodney et ferma les yeux avant de poser les lèvres sur celles du canadien. Doucement il l’embrassa. Rodney fut d’abord surpris puis il se laissa aller et répondit doucement au baiser. Au bout de quelques secondes ils se séparèrent.

- Il fallait que je sache murmura John sans le quitter des yeux

- Que vous sachiez quoi ?

- Ce que je ressens… je crois que…

- Shhht souffla Rodney en posant un doigt sur les lèvres du militaire. Puis il effleura les lèvres de John des siennes et lui sourit.


TBC


Alors ? ça vous a plu ? vous pensez que Roro va s’en sortir aussi facilement ? ^^ !!

Une tite review quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali

Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 6396
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 44
Localisation : juste derrière vous ^^

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 16:15

:mangacolére: :mangacolére: rien que ça?

Bien sur que non Roro il ne va pas s'en tirer à si bon compte sinon ça ne serai pas marrant ...... :lemal:

:lasuite!plusvi :lasuite!plusvi


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 626718suitsignCali ** SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 16:31

bah quoi ? c'est pas mal nan ? XD !!

la suite demain promis :mangaclind\'oe

merciiiiiiiiiiiiii de ton assiduité Cali !! :mangaj\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 18:51

C'est vrai, elle est toute riquiqui cette suite... juste histoire de nous mettre l'eau à la bouche sans passer les plats principaux!!!!! sadique va!!!!! :mangacolére:
Tu imagines si tout le monde en faisait autant? :;furieuse;:
Bon en ce qui me concerne je pense que tu ne vas pas laisser Rodney s'en tirer à si bon compte non???? :;dingue;:
Alors que vas-tu nous pondre la prochaine fois???? :crashhhhhhh:
:lasuite!svp:


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 20:14

bah j'y peux rien si elle est riquiqui cette suite ^^ c'est le découpage de la fic qui veut ça !! XPDR !! je sais piètre excuse mais m'en fallait une alors :mangareflechit

euh c'est l'hôpital qui se moque de la charité là c'est ça ? XD !!

et nan tu as bien raison Cissy, mon Roro ne va pas s'en tirer à si bon compte mais tu le découvriras dans la suite de demain !! lol !!

merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii pour ta fidélité et tes compliments !! :mangaj\'aime: :mangaj\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 20:24

isamckay a écrit:
bah j'y peux rien si elle est riquiqui cette suite ^^ c'est le découpage de la fic qui veut ça !! XPDR !! je sais piètre excuse mais m'en fallait une alors :mangareflechit

euh c'est l'hôpital qui se moque de la charité là c'est ça ? XD !!

Ben, pourquoi tu dis ça???? Qui d'autre ose faire la même chose???? :mangaclind\'oe


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Fév 2010 - 13:10

euh personne ? *siffle* XD !!

suis mon regard !! lol !!

bon allez fini de vous faire attendre, voici la suite ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Deux jours. Ça faisait deux jours que Rodney avait son nouveau traitement. Et si ses jambes avaient sensiblement désenflé et que sa respiration n’était plus aussi saccadée, il n’avait pas l’impression de sentir mieux pour autant. La fièvre avait considérablement baissé et était quasiment inexistante maintenant. Mais le canadien se sentait toujours aussi fatigué et commençait vraiment à en avoir assez.

Pour couronner le tout, on lui faisait passer régulièrement des tests pour vérifier que son cœur battait normalement et que tout allait bien. Pourtant lors de son dernier test, le Dr Foreman avait eu l’air soucieux. Rodney lui avait bien demandé ce qu’il y avait mais le neurologue lui avait dit que ce n’était rien et qu’il allait bientôt revenir.

Et puis il y avait John Sheppard. Il ne s’était rien passé de plus entre eux depuis le baiser… Et ni l’un ni l’autre n’avait encore osé en parler. Comme s’ils se sentaient trop gênés par ce qu’il s’était passé. Rodney avait mis cela sur le compte de la fatigue et sur le fait que le militaire avait craqué devant lui. D’ailleurs il en avait été vraiment surpris. Jamais il ne l’avait vu aussi vulnérable. John, quant à lui, s’en voulait de s’être laissé aller de la sorte devant Rodney. Il aurait du rester fort au lieu de craquer aussi bêtement. En plus il ne savait vraiment plus où il en était au niveau de ses sentiments. Tout était tellement confus dans sa tête ! Oui il avait des sentiments mais est-ce qu’ils étaient aussi forts qu’il se l’imaginait ? Est-ce qu’il n’avait pas imaginé tout ça parce que Rodney était malade et qu’il se faisait du souci pour lui ? Il n’en savait rien et il avait beau tourner tout ça dans sa tête, il ne parvenait pas à comprendre.

Après le baiser, Rodney l’avait incité à s’allonger près de lui et ils s’étaient endormis dans les bras l’un de l’autre. John s’était vraiment senti bien, en fait pour être honnête il ne s’était jamais senti aussi bien depuis un long moment. Mais est-ce que ça voulait dire pour autant qu’il était amoureux de lui ? Sheppard secoua la tête et se tourna vers Rodney. Celui-ci ne semblait pas se poser autant de questions que lui ou alors il ne le montrait pas… en même temps songea John, il pense d’abord à lui et ce qui lui arrive. Le canadien senti le regard du militaire sur lui et se tourna vers lui. Les deux hommes échangèrent un sourire.

- Ça va Rodney ? demanda le militaire

- Ouais on va dire ça comme ça soupira le scientifique.

- Qu’est ce qu’il se passe ? Le médicament ne fait pas effet ? s’inquiéta John.

- Si, si mais j’ai l’impression que ça ne suffit pas… je veux dire par certains côtés je vais mieux mais par d’autres c’est pas vraiment ça… et la tête du Dr Foreman lors de mon dernier examen ne m’a pas vraiment rassuré…

- Quelle tête ?

- Bah il avait l’air soucieux, vous n’avez pas remarqué ?

- Non pas vraiment répondit John en haussant les épaules. Il avait l’air normal je crois

- Si vous le dites fit Rodney en croisant les bras. Au fait où est Elisabeth ? demanda t’il ensuite

- Je suppose qu’elle a du aller voir son amie, elles passent énormément de temps ensemble je crois

- Ouais pendant que moi je souffre ici maugréa Rodney dans ses dents

- Oh Rodney vous n’êtes pas tout seul, je suis là non ? Et puis je comprends Elisabeth, elle n’a pas vu son amie pendant un long moment alors elles en profitent c’est normal non ? Et vous ne trouvez pas qu’elle est drôlement mignonne ? ajouta le militaire avec un sourire taquin

- Ah je me disais bien ! Capitaine Kirk n’est jamais loin ! s’exclama Rodney en se redressant.

John eut un haut le corps. Il était surpris de la réaction de Rodney, on aurait dit qu’il était… jaloux.

- On dirait que ça ne vous plait pas que je m’intéresse au Dr Cuddy, Rodney. Pourquoi ?

- Ah mais non ! Au contraire ! Vous êtes libre de faire ce que vous voulez ! Tant que je ne sais rien, ça me va riposta sèchement Rodney

- Vous en êtes sûr ? s’amusa John. On ne dirait vraiment pas

- Vous voulez vraiment le savoir ? s’énerva Rodney. Oui ça me dérange et alors ?

- Mais pourquoi ? questionna John étonné

- A votre avis hmm ? répliqua le canadien. Vous avez certainement oublié ce qu’il s’est passé avant-hier soir hein ? J’y suis ! En fait vous vous êtes fichu de moi !

- Mais pas du tout Rodney ! s’emporta brusquement le militaire. Je ne ferai jamais ça et vous le savez ! Mais je… le militaire s’interrompit brusquement en dévisageant le scientifique. Rodney ? Qu’est ce qu’il se passe ? s’exclama t’il en se précipitant vers lui

Le canadien semblait avoir du mal à respirer mais ça n’était pas tout. Il avait porté la main à sa poitrine et son teint était cendreux. Sans perdre une seconde John couru vers la porte de la chambre et se rua dans le couloir. Il aperçu le Dr Foreman qui parlait à une infirmière.

- Docteur ! cria t’il, Venez vite ! Rodney a un problème !

Foreman ne pris même pas le temps de prendre congé de l’infirmière et couru à la suite du militaire. Lorsqu’ils entrèrent dans la chambre, Rodney avait la main crispée sur son cœur et était renversé sur son oreiller.

Sans prononcer un mot Foreman l’ausculta rapidement. Derrière lui John attendait inquiet. Puis il se tourna vers John.

- Alors ? demanda le militaire en le dévisageant

- Il fait de la tachycardie mais ça n’est pas le plus important expliqua le médecin d’un air grave. Il a un souffle cardiaque et…

- Un quoi ? l’interrompit le militaire qui avait l’air complètement dépassé.

- Un souffle cardiaque répliqua le neurologue. En fait une de ses valvules est endommagée et ne pompe pas assez de sang, c’est pour ça que son rythme est rapide et irrégulier…

- C’est à cause de quoi ? Le traitement ?

- Non, c’est son infection, cela a endommagé les tissus cardiaques et apparemment les antibiotiques ne sont pas assez efficaces…

- Alors vous allez faire quoi ?

- Nous allons devoir l’opérer répondit Foreman.

TBC

Alors ? Reviews ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy

Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38452
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 58
Localisation : Normandie

SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)   SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Fév 2010 - 21:34

:;ahhhhhhhhhhhh Voilà... c'était prévisible que tu ne le laisserais pas s'en tirer à si bon compte le pauvre Roro... :oulàlà:
Et maintenant il va falloir que Sheppard lui donne son coeur... :jevoisjevois: Cruel dilemne!!!!! :oulàlà:

Bon ben j'aime toujours moi... :;j\'adoreeee:
A quand le citron????? :sourired\\\'en


SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Signat10SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I) - Page 2 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
SGA - Une Histoire de coeur - Mckay/Sheppard - G (I)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Slash :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Slash-
Sauter vers: